750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 00:00

 

J'offre ces biscuits à la cuillère à mon fils Jocelyn qui fête aujourd'hui son anniversaire et qui est loin de nous, à l'autre bout du monde.

 

 

Ingrédients : pour une trentaine de biscuits à la cuillère (2,5 cm x 11,5 cm)

 

120 g de blancs d’œufs (4 blancs d’œufs)

100 g de sucre en poudre

80 g de jaunes d’œufs

100 g de farine type 55

1 pincée de sel fin

Du sucre glace

 

 

 

Préparation de la recette :

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) sur la position chaleur ventilée.

 

Monter les blancs d’œufs en neige avec la pincée de sel fin, à vitesse moyenne et en montant progressivement. Quand ils commencent à être blancs, ajouter un peu de sucre pour les « serrer » (serrer les blancs c’est les raffermir).

 

Mélanger le sucre restant avec les jaunes d’œufs avec un fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse et forme un ruban.

 

Verser les jaunes sur les blancs et mélanger rapidement.

 

 

Verser ensuite la farine tamisée en pluie sur le mélange jaunes/blancs/sucre. Incorporer délicatement à l’aide d’une maryse, en veillant à ne pas « casser » les blancs (soulever la préparation du centre vers le fonds et remonter avec un mouvement rotatif).

 

Mettre le mélange dans une poche à douille (avec une douille de 10 mm environ).

 

Dresser soit sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé ou dans des empreintes à boudoirs (Demarle).

 

Saupoudrer de sucre glace 2 fois à 5 minutes d’intervalle, à l’aide d’une passoire.

 

Enfourner dans le four chaud pour 10 à 12 minutes. Surveiller la coloration des biscuits et adapter le temps de cuisson.

 

Ces biscuits peuvent servir pour la réalisation de charlottes ou pour accompagner des crèmes.

 

 

Source : Blog « Rose & Cook » - http://roseandcook.canalblog.com

 

Biscuits à la cuillère maison (recette C A P pâtissier)
Biscuits à la cuillère maison (recette C A P pâtissier)
Biscuits à la cuillère maison (recette C A P pâtissier)
Biscuits à la cuillère maison (recette C A P pâtissier)
Biscuits à la cuillère maison (recette C A P pâtissier)
Biscuits à la cuillère maison (recette C A P pâtissier)

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 23:00

 

 

Ingrédients : pour une quarantaine de cookies de taille moyenne

 

 

La pâte à cookies

115 g de beurre doux

150 g de sucre cassonade

2 cuillerées à soupe de sucre vanillé

1 pincée de sel fin

200 g de farine type 55

6 g de levure chimique (un demi-paquet de levure chimique)

1 œuf

50 g de poudre de noisettes torréfiées

180 g de pépites de chocolat noir

 

 

Les noisettes caramélisées

120 g de sucre en poudre

2 cuil. à soupe d’eau

100 g de noisettes entières

 

 

 

 

Préparation de la recette :

 

 

Les noisettes caramélisées : faire un caramel avec le sucre en poudre et l’eau, lorsque le caramel est brun, y ajouter les noisettes, les enrober de caramel avec une fourchette et les verser sur une feuille en silicone ou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

 

 

Avec une fourchette, séparez bien les noisettes entre elles, une fois refroidies, hachez les noisettes avec un couteau. Réservez-les.

 

 

Préparez la pâte à cookies : dans une casserole, faites fondre le beurre doucement et laissez-le refroidir.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

 

Dans un saladier, versez les sucres (sucre cassonade et sucre vanillé), la farine, et la pincée de sel fin. Mélangez et ajoutez la levure chimique et la poudre de noisettes. Ajoutez le beurre fondu refroidi, l’œuf entier et enfin les pépites de chocolat noir. Mélanger pour obtenir une pâte homogène.

 

 

Prélevez des cuillerées de pâte, formez des boules et déposez-les sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé, aplatissez légèrement chaque boule avec la paume de la main. N’oubliez pas d’espacer les cookies sur les plaques. Déposez sur chaque cookie un peu de noisettes caramélisées concassées.

 

 

Enfournez dans le four chaud pour 8 à 10 minutes de cuisson. Surveillez la coloration des biscuits, et adaptez le temps de cuisson. Laissez-les un peu refroidir avant de les décoller des plaques. Après leur refroidissement complet, stockez les cookies dans une boite en fer.

 

 

Dégustez avec un thé ou un café.

 

 

 

Source : Blog « Ma bulle de gourmandise » - http://bulle2gourmande.canalblog.com

 

Cookies tout noisette
Cookies tout noisette
Cookies tout noisette
Cookies tout noisette
Cookies tout noisette

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 23:00

Ingrédients : pour 20 personnes

 

Les biscuits roulés (recette du livre « Desserts en dessins » Hélène Vincent déc. 1978

4 œufs x 2 fois

125 g de sucre en poudre x 2 fois

1 sachet de sucre vanillé x 2 fois

75 g de Maïzena (fleur de maïs) x 2 fois

25 g de farine x 2 fois

1 pincée de sel fin x 2 fois

½ sachet de levure chimique x 2 fois

1 pot de gelée de fraises/framboises de 500 ml (maison ou du commerce)

 

 

Mousse framboise

750 g de purée de fraises (soit réalisée avec des fraises fraiches ou surgelées)

250 g de sucre en poudre

11 feuilles de gélatine (soit 22 g)

90 cl de crème fraiche liquide entière

 

 

Le miroir à la framboise

250 g de purée de framboises (maison)

2 ½ feuilles de gélatine (5 g)

50 g de sucre en poudre

 

 

Décoration

Quelques fruits (grappes de groseilles, quartiers d’orange pelés à vif…)

Quelques demi-coques de mini-macarons

Un ruban pour entourer le gâteau

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Commencer par réaliser les biscuits roulés : séparer les 4 blancs de 4 jaunes d’œufs, verser les jaunes dans un saladier avec le sucre en poudre (125 g) et un sachet de sucre vanillé.

 

Battre les jaunes et les sucres jusqu’à ce qu’ils blanchissent et deviennent bien mousseux. Tamiser soigneusement la farine et la Maïzena avant de l’ajouter au mélange.

 

Battre les blancs en neige avec la pincée de sel fin, très fermes, les incorporer peu à peu en soulevant délicatement la masse par le dessous.

 

Beurrer et tapisser de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie. Répartir la pâte à biscuit en égalisant avec une spatule en silicone.

 

Enfournez dans le four chaud et laissez cuire 10 minutes, surveiller la cuisson, la pâte doit à peine blondir.

 

Sortir la plaque du four, décoller les bords du biscuit et retournez-le sur un torchon mouillé. Le papier sulfurisé se trouve au-dessus, rouler sur lui-même le papier, le biscuit et le torchon et laissez refroidir 10 à 15 minutes avant de le garnir de gelée de fraises/framboise. Enlever le papier sulfurisé, étaler la confiture et rouler le biscuit bien serré puis enrouler le boudin obtenu dans du papier film alimentaire. Réserver au réfrigérateur quelques heures pour faciliter la découpe.

 

Procéder de la même façon pour réaliser un deuxième biscuit roulé avec le reste des ingrédients.

 

Mousse framboise : dans un saladier rempli d’eau froide, mettre les feuilles de gélatine à se réhydrater pendant 10 minutes. Mettre la crème fraîche froide dans un autre saladier et la monter en Chantilly à l’aide d’un batteur électrique. Réserver au réfrigérateur.

 

Dans une casserole, mettre 12 à 15 cuillerées à soupe de purée de framboises à chauffer puis ajouter le sucre et laisser fondre le tout doucement sur feu doux. Puis hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine bien essorées entre vos mains. Mélanger.

 

Dans un autre récipient, versez la purée de framboise avec la gélatine, ajouter le reste de la purée de fruits, mélangeant avec un fouet pour avoir un mélange homogène.

 

Incorporer petit à petit la purée de framboises à la Chantilly, en mélangeant délicatement à l’aide d’une spatule en silicone.

 

Montage de la charlotte : poser un cercle en inox de 29 cm de diamètre sur un carton doré. Découper les biscuits roulés en tranches de 4 à 5 mm d’épaisseur et tapisser soigneusement le fond avec des tranches de biscuits roulés et le bord du cercle.

 

Verser la mousse framboise au centre jusqu’à la hauteur des tranches de biscuit roulé. Mettre au réfrigérateur jusqu’ à ce que la mousse soit prise, pendant toute une nuit.

 

Il restera peut-être un peu du biscuit roulé, que vous dégusterez à part.

 

Le lendemain, réaliser le miroir à la framboise et la décoration : faites chauffer la purée de framboise avec le sucre et y ajouter les feuilles de gélatine hydratées dans de l’eau froide (10 minutes environ) et essorées, hors du feu.

 

Bien mélanger, laissez tiédir avant de verser tout doucement sur la mousse framboise déjà prise. Laissez au réfrigérateur deux heures avant d’enlever le cadre du bavarois et de décorer avec des fruits et des demi-coques de macarons. Passez un ruban tout autour du gâteau et nouez pour former un joli nœud.

 

                                                          Déguster bien frais.  

Mousse framboise façon charlotte royale
Mousse framboise façon charlotte royale
Mousse framboise façon charlotte royale
Mousse framboise façon charlotte royale
Mousse framboise façon charlotte royale
Mousse framboise façon charlotte royale
Mousse framboise façon charlotte royale

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 23:00

 

 

Une gelée de fruits rouges que j’ai réalisée à la fin de l’été. La recette est adaptée d’après celles du livret ALsa Vitpris

 

 

Ingrédients : pour 6 pots de 350 grammes environ

 

2 kg de de fraises et de framboises (pour 1,400 kg de jus)

1,400 kg de sucre cristallisé

1 sachet de pectine Alsa Vitpris (38 g)

6 pots à vis avec leurs couvercles de 350 g

 

 

 

Préparation de la gelée :

 

 

N’oubliez pas de stériliser les pots de confiture vides et leurs couvercles en les trempant quelques minutes dans de l’eau bouillante et en les laissant sécher, retournés sur un torchon propre.

 

Préparez la gelée : équeutez les fraises et les framboises. Placez-les dans une grande casserole ajoutez 30 cl d’eau et faites mijoter 5 minutes à couvert.

 

Mettez les fruits dans un linge propre que vous tordrez au-dessus d’un grand récipient pour récolter le jus. Pesez ce jus, pour 1,400 kg de jus, pesez 1,400 kg de sucre cristallisé.

 

Prélevez 2 cuillerées à soupe du sucre que vous mélangerez au sachet de Vitpris. Saupoudrez ce mélange sur le jus des fruits et réservez le reste du sucre.

 

Mélangez délicatement avec une cuillère en bois.

 

 

Portez à ébullition 3 minutes sans cesser de remuer, puis ajoutez le reste du sucre.

 

Ramenez à ébullition en mélangeant délicatement et maintenez à gros bouillons pendant 3 minutes.

 

En fin de cuisson, éliminez les impuretés en surface avec une écumoire.

 

Remplissez les pots à l’aide d’une louche, puis fermez-les tout de suite après les avoir remplis et retournez-les 5 à 10 minutes pour les stériliser. La gelée sera définitivement prise au bout de quelques jours.

 

Conservez les pots à l’abri de la lumière dans un endroit frais, sec et aéré.

 

Avec cette gelée de fraises/framboises j’ai garni des biscuits roulés pour réaliser une mousse framboise façon charlotte royale (recette publiée le 26 octobre sur le blog).

 

 

Gelée de fraises et de framboises
Gelée de fraises et de framboises
Gelée de fraises et de framboises
Gelée de fraises et de framboises
Gelée de fraises et de framboises
La mousse framboise façon charlotte royale

La mousse framboise façon charlotte royale

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 23:00

 

 

Ingrédients : pour 2 gâteaux de 19 et 20 cm de diamètre

 

La pâte pour les gâteaux renversés

20 à 25 prunes quetsches

230 g de farine type 55

1 cuillerée à café de levure chimique

½ cuillerée à café de bicarbonate de sodium

65 g de beurre doux à température ambiante (+ un peu pour beurrer les moules)

2 cuillerées à soupe de sucre vanillé (maison ou du commerce)

180 g de sucre en poudre + 2 cuillerées à soupe

1 cuillerée à café d’extrait d’amandes amères

1 œuf

25 cl de lait ½ écrémé (ou de lait ribot)

 

Le coulis

15 quetsches

2 cuillerée à soupe de sucre vanillé (maison ou du commerce)

1 cuillerée à soupe de sucre en poudre

7 à 9 cuillerées à soupe d’eau (voir + en fonction de la consistance souhaitée)

 

La décoration

Des amandes effilées

Du sucre glace

 

 

Préparation :

 

Laver, sécher et couper les prunes en deux pour les dénoyauter.

 

Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure chimique et le bicarbonate de sodium.

 

Dans la cuve d’un robot ou dans un saladier (dans ce cas utiliser de préférence un batteur électrique) battre les 65 g de beurre avec les 180 g de sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le beurre et les sucres soient bien mélangés. Ajouter l’œuf entier et continuer de battre, puis l’extrait d’amandes amères et le lait (ou le lait ribot) en alternance avec le mélange farine/levure chimique/bicarbonate.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans une casserole, faire fondre un peu de beurre avec les deux cuillerées à soupe de sucre.

 

Chemiser de papier cuisson les deux moules à manquer (moules de 19 et 20 cm de diamètre ou des moules à charnière si possible). Verser la moitié du beurre fondu avec le sucre dans chacun des deux moules et répartir de façon homogène à l’aide d’un pinceau.

 

Disposer les demi-quetsches faces coupées vers le haut dans le fond des moules. Verser uniformément la pâte sur les prunes et enfourner pour 25 minutes dans le four chaud (si vous prenez un seul moule plus grand de 23 cm de diamètre, la cuisson sera de 40 à 45 minutes).

Vérifier la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.

 

Pendant la cuisson des gâteaux, préparer le coulis, en faisant chauffer les demi-quetsches, le sucre, le sucre vanillé et l’eau dans une casserole. Laisser compoter les fruits doucement et ajouter si nécessaire un peu d’eau pendant 10 minutes environ.

 

Mixer si vous souhaitez un coulis sans morceaux, si vous trouvez le coulis un peu trop épais ajouter un peu d’eau (1 cuillerée à café à la fois). Réserver.

 

Une fois la cuisson terminée, sortir les gâteaux du four et posez sur les moules, des grandes assiettes (ou des plats) et retourner d’un mouvement rapide l’ensemble de façon à avoir l’assiette posée sur le plan de travail. Attendre quelques minutes avant de retirer les moules et de décoller les papiers de cuisson. Laisser refroidir avant de déguster accompagné du coulis de quetsches.

 

Décorer avant de servir ces gâteaux renversés de quelques amandes effilées torréfiées à sec dans une poêle quelques minutes et saupoudrer d’un peu de sucre glace avant de le couper en parts.

 

 

Source : « Nuage de lait » le blog de Joëlle – http://www.jojocuisine.fr

​​​​​​​

 

 

Gâteau renversé aux quetsches et coulis de quetsches
Gâteau renversé aux quetsches et coulis de quetsches
Gâteau renversé aux quetsches et coulis de quetsches
Gâteau renversé aux quetsches et coulis de quetsches
Gâteau renversé aux quetsches et coulis de quetsches
Gâteau renversé aux quetsches et coulis de quetsches

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 23:00

 

Une recette de Philippe Conticini trouvée sur le magazine « Pâtisseries et Compagnie » sept oct 2016

 

Ingrédients : pour 55 à 57 petits sablés

 

175 g de beurre doux

90 g de sucre glace

80 g de noisettes en poudre

1 pincée de fleur de sel

2 jaunes d’œufs (40 g)

20 g de cacao en poudre non sucré

115 g de farine type 55

35 g de chocolat noir à 70% de cacao

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée. Sortir la grille du four.

 

Dans un saladier, versez le beurre doux à température ambiante et le sucre glace, avec un batteur électrique crémer la préparation.

 

Ajoutez les noisettes en poudre et la pincée de fleur de sel puis les jaunes d’œufs. Incorporez le cacao en poudre et la farine préalablement tamisés et enfin le chocolat noir concassé.

 

Mettre la pâte dans une poche à douille pour faciliter le remplissage des moules.

 

Préparez des empreintes à mini tartelettes en silicone (4,5 à 5 cm de diamètre) et remplissez avec la poche à douille les empreintes à la moitié de la hauteur.

 

Posez les empreintes sur la grille froide et enfournez dans le four chaud pour 15 minutes.

 

Sortir les empreintes du four et laissez-les refroidir 5 minutes avant de démouler les sablés

S’il vous reste de la pâte, recommencez une autre cuisson.

 

Stocker les sablés dans une boite en fer lorsqu’ils seront complètement refroidis.

 

 

  Préparation : 15 minutes

Cuisson : 15 minutes

 

 

 

Sablés bretons au chocolat
Sablés bretons au chocolat
Sablés bretons au chocolat
Sablés bretons au chocolat
Sablés bretons au chocolat

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 23:00

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 tranches de brioche rassis (du commerce ou maison)

10 cl de crème fraiche liquide à 20 % MG

2 œufs

3 cuillerées à soupe de sucre cassonade

Un peu de beurre salé pour la cuisson

 

Salade d’orange

2 oranges

2 pincées de cannelle en poudre

 

La chantilly à la cannelle

10 cl de crème fraiche entière à 30% MG ou d’un mélange crème/mascarpone

1 à 2 cuillerées à soupe de sucre cassonade

½ cuillérée à café de cannelle en poudre

 

 

 

Préparation de la recette :

 

Préparer la salade d’orange : pelez à vif les deux oranges et coupez-les en tranches fines. Mettre les tranches d’orange dans un saladier avec les pincées de cannelle. Couvrir le saladier et stocker au frais.

 

Montez la crème fraiche en Chantilly : dans un saladier bien froid battre la crème fraiche ou le mélange crème fraiche/mascarpone avec un batteur électrique jusqu’à ce que la crème soit bien montée. Sucrez-la légèrement et incorporez un peu de cannelle. Réservez cette crème Chantilly à la cannelle au frais.

 

La brioche perdue : dans un saladier mélanger la crème fraiche avec les œufs entiers cassés. Mélangez bien avec un fouet et incorporez le sucre. Bien fouettez pour obtenir un mélange homogène.

 

Faire chauffer une poêle avec un peu de beurre salé.

 

Tremper deux tranches de brioche dans le mélange œufs/crème/sucre, la brioche doit être bien imprégnée de la préparation mais pas trop car elle pourrait s’émietter.

 

Dans la poêle chaude avec le beurre salé, déposez deux tranches de brioche imbibée et laissez-les cuire sur feu moyen durant 2 minutes environ de chaque côté. Recommencer une seconde cuisson avec les deux autres tranches de brioche.

 

Dressage des assiettes : sur chaque assiette ou ardoise, posez deux demi-tranches de brioche harmonieusement. Formez une quenelle de Chantilly à la cannelle que vous poserez sur la brioche perdue. Décorer l’assiette ou l’ardoise avec un peu de cannelle en poudre et accompagner d’une coupelle de salade d’orange à la cannelle.

 

Dégustez aussitôt.

 

 

Brioche perdue, chantilly et salade d’orange à la cannelle
Brioche perdue, chantilly et salade d’orange à la cannelle
Brioche perdue, chantilly et salade d’orange à la cannelle
Brioche perdue, chantilly et salade d’orange à la cannelle
Brioche perdue, chantilly et salade d’orange à la cannelle

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 23:00

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La pâte brisée à la noisette

80 g de farine

80 g de fleur de maïs (Maïzena)

80 g de beurre doux

1 pincée de sel fin

2 cuillerées à soupe de sucre en poudre

*1 belle cuillerée à soupe de pâte de noisettes torréfiées

3 cuillerées à soupe de lait ou d’eau

 

La garniture

650 g de quetsches

4 cuillerées à soupe de sucre cassonade

Un peu d’épices à pain d’épices

 

 

Préparation de la recette :

 

Préparez la pâte brisée : dans un saladier mélanger la farine et la maïzena, creuser ce mélange, mettre au milieu la pincée de sel, le sucre en poudre, le beurre ramolli, la pâte de noisette torréfiées et le lait (ou l’eau).

 

Pétrir très délicatement et rapidement la pâte, puis rouler celle-ci en boule, laissez-la reposer au frais (couverte d’un linge) pendant au moins 30 minutes.

 

Etaler ensuite la pâte au rouleau sur le plan de travail légèrement fariné, pour obtenir un cercle de 25 à 26 cm de diamètre.

 

Beurrer le moule à tarte (moule de 22 cm de diamètre à fond amovible pour faciliter le démoulage) saupoudrez avec les cuillerées à soupe de sucre cassonade.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

La garniture : lavez et dénoyautez les quetsches, disposez les moitiés de prunes la face tranchée vers le fond du moule.

 

Recouvrir avec le cercle de pâte brisée en prenant soin de bien replier les bords à l’intérieur du moule. Posez le moule sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

 

Enfournez dans le four chaud pour 40 minutes. A la sortie du four, sortir la tarte et laissez-la refroidir 10 minutes avant de la retourner et de la saupoudrer d’un peu d’épices à pain d’épices. Déguster cette tarte tiède ou froide avec de la crème chantilly vanillée ou une boule de glace vanille.

 

 

 

Tatin de quetsches aux épices pain d’épices
Tatin de quetsches aux épices pain d’épices
Tatin de quetsches aux épices pain d’épices
Tatin de quetsches aux épices pain d’épices
Tatin de quetsches aux épices pain d’épices

* La pâte de noisettes torréfiées Gustina  (www.atelierdelanoisette.com), produit corse est réalisée avec 100 % de noisettes de Cervioni, issues de l'agriculture biologique.

Une délicate attention de ma copine Marie, que je remercie, aprés son séjour en Corse.

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 23:00

 voici la dernière recette pour cette semaine sur la cuisine norvégienne.

 

Une recette de Sandra du blog « Le Pétrin » - http://sandrakavital.blogspot.fr

Une adaptation de la recette du chef norvégien Andreas Viestad

 

Ingrédients : pour 8 petites verrines

 

Pour la compote de pommes

4 pommes type granny Smith (environ 600 à 700 g)

30 g de sucre en poudre

30 g de sucre roux (cassonade intense)

80 ml d’eau

2 cm de bâtonnet de cannelle

Le jus d’un demi citron pressé

1 lamelle de zeste de citron non traité (Bio – facultatif)

 

Pour le croustillant brioché

120 à 150 g de brioche ou pain rassis

2 à 4 cuillerées à soupe de sucre en poudre selon que l’on utilise brioche ou pain

1/2 cuillerée à café de cannelle en poudre (facultatif)

1 cuillerée à soupe de beurre doux

 

Pour la crème fouettée

200 g de crème fraiche liquide entière (30% MG)

Un peu de sucre en poudre (1 cuillerée à soupe)

 

Pour le décor :

Quelques noisettes torréfiées

 

 

Préparation :

 

Pour la compote de pommes : peler et évider les pommes, les couper en 8 quartiers puis les mettre dans une casserole profonde avec le reste des ingrédients. Mélanger et porter à ébullition. Baisser ensuite le feu, couvrir et laisser compoter 15 à 20 minutes selon l’intensité du feu. Hors du feu, retirer le zeste de citron et le bâton de cannelle.

 

Selon les goûts, il est possible de passer la compotée au presse-purée ou de la travailler quelques instants avec la cuillère en bois pour conserver les morceaux de pomme. Cette compote de pommes peu sucrée à l’agrume au léger parfum de cannelle se conserve plusieurs jours au frais et peut même se congeler. La compote peut se déguster chaude ou froide et même agrémenter des plats salés pour les amateurs.

 

Pour le croustillant brioché : émietter grossièrement la brioche rassis (ou le pain) entre ses mains si elle n’est pas trop dure ou coupez-la en petits cubes de 1 cm de côté. Garder des petits morceaux pour donner plus de croquant et de consistance au dessert.

 

Faire fondre le beurre dans une poêle puis ajouter les morceaux de brioche, le sucre et la cannelle (facultatif, la compote est déjà bien parfumée). Laisser caraméliser 2 minutes en remuant constamment : lorsque les morceaux de brioche sont de couleur brun doré, retirer du feu et réserver.

 

Dressage : fouetter rapidement la crème fraiche de façon à lui donner du volume (c’est une crème fouettée, pas une Chantilly).

 

Traditionnellement ce dessert se présente dans une grande coupe et se sert ensuite avec la cuillère. Ici la présentation se fera dans des verrines ou des verres.

 

Commencer par verser un peu de compotée de pommes au fond du verre, parsemer de cubes de brioche caramélisée, recouvrir de crème fouettée, puis si vos verres ou verrines sont hautes, parsemer à nouveau des cubes de brioche, de la compotée de pommes et toujours finir par une couche de crème.

 

Décorer avec des noisettes torréfiées concassées.

 

Mettre au frais en attendant le service mais ne faites pas le montage trop à l’avance pour conserver tout le croquant aux morceaux de brioche caramélisée.

 

 

 

 

Tilslørte bondepiker -  l’entremets de Norvège
Tilslørte bondepiker -  l’entremets de Norvège
Tilslørte bondepiker -  l’entremets de Norvège
Tilslørte bondepiker -  l’entremets de Norvège
Tilslørte bondepiker -  l’entremets de Norvège

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 23:00

 

Recette trouvée sur le net sur le blog « Cakes in the city » - http://cakesinthecity.blogspot.fr

 

 

Ingrédients : pour 14 gaufres

250 g de farine type 55

½ sachet de levure chimique (6 g)

2 oeufs

3 cuillerées à soupe de sucre en poudre (45 g)

60 g de beurre fondu

50 g de crème fraiche liquide

375 ml de limonade de bonne qualité

Sucre glace pour saupoudrer

Un peu de beurre pour le gaufrier

 

 

Préparation :

 

Dans un grand saladier, tamiser la farine, la levure chimique et le sucre. Former un puits dans lequel vous verserez les œufs entiers (sans la coquille bien sûr), la crème fraiche et el beurre fondu. Battre au fouet en incorporant progressivement les ingrédients secs aux ingrédients liquide afin d’éviter la formation de grumeaux. Terminer en ajoutant la limonade en trois fois. La pâte est prête et cela n’a pris que 5 minutes.

 

Faite chauffer le gaufrier (puissance maximum). Beurrer les plaques à l’aide d’un pinceau.

 

Verser la pâte dans les empreintes à l’aide d’une petite louche et laisser cuire les gaufres pendant 4 à 5 minutes. Elles doivent avoir une couleur dorée.

 

Saupoudrer généreusement de sucre glace et déguster sans attendre.

 

*Sprø vafler : gaufres croustillantes en norvégien

 

Conseils : dans cette recette, la limonade remplace le lait. Au goût, on ne la trouve pas et cela donne aux gaufres de la légèreté et du croustillant.

 

La particularité des vaflers, c’est d’être cuites dans un moule formant plusieurs cœurs. En Norvège, on ne trouve pas nos traditionnelles gaufres rectangulaires. Ne possédant pas ce moule je les ai réalisées avec mon gaufrier et mes vaflers sont donc rectangulaires.

 

 

Gaufres croustillantes – *sprø vafler
Gaufres croustillantes – *sprø vafler
Gaufres croustillantes – *sprø vafler
Gaufres croustillantes – *sprø vafler
Gaufres croustillantes – *sprø vafler

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre