750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 23:00
Moelleux à la pâte à tartiner

 

Ingrédients : pour 8 parts

 

150 g de farine

100 g de sucre en poudre

100 g de beurre demi-sel (ou beurre doux + 1 belle pincée de sel)

3 œufs

1 yaourt nature

200 g de pâte à tartiner (pour moi pâte à tartiner Bio de Lucien Georgelin)

1 sachet de levure chimique (11 g)

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, battre les œufs entiers avec le sucre en poudre.

Ajouter le yaourt, puis le beurre fondu, en fouettant entre chaque ajout.

Incorporer la farine et la levure chimique, bien mélanger.

Ajouter en dernier la pâte à tartiner, mélanger.

 

Beurrer et tapisser d’un cercle de papier sulfurisé, un moule rond de 26 cm de diamètre. Verser la pâte dans le moule et enfourner dans le four chaud pour 30 à 35 minutes (adapter le temps selon votre four).

 

Vérifier la cuisson du moelleux avec la lame d’un couteau qui doit ressortir sèche.

 

Déguster avec un café ou un thé.

 

Source : recette originale « Moelleux à la Nocciolata » de Juliette du blog « La Marmite à M’Alice » http://http://www.lamarmiteamalice.com

 

 

 

Moelleux à la pâte à tartiner
Moelleux à la pâte à tartiner
Moelleux à la pâte à tartiner
Moelleux à la pâte à tartiner

Partager cet article

Repost0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 23:00
Du fromage blanc maison

 

Ingrédients : pour 2 à 3 personnes

 

½ litre de lait frais entier pasteurisé

1 petit suisse à 20 % MG (60 g)

2  gouttes de *présure (ou 2 cuillerées à soupe de jus de citron)

 

 

Préparation :

 

Ayant la possibilité d’acheter du lait de vache cru, je me suis amuser à réaliser du fromage blanc maison. J’ai commencé par faire bouillir le lait cru 5 minutes puis je l’ai laissé refroidir.

 

Chauffez le lait entre 33 et 35°C. Contrôlez la température avec un thermomètre de cuisson (ou à yaourt). hors du feu, ajoutez les gouttes de présure et le petit-suisse. bien mélanger, couvrez avec un torchon et laissez reposer de 24 à 48 heures dans une pièce chaude sans y toucher.

 

Le caillé est prêt quand il forme une masse solide et que le petit-lait apparait sur les bords du récipient.

 

Cette réaction s’est faite au bout de 24 heures.

 

Préparez un saladier creux sur lequel vous disposez une passoire fine recouverte d’un linge fin ou prendre deux moules à faisselle (le moule des pots de faisselle de fromage blanc Rians). Prélevez délicatement le caillé avec une louche, et déposez-le dans la passoire ou dans les moules à faisselle. Laisser reposer de 1 à 3 heures (selon la tenue désirée) de façon que le petit-lait s’écoule lentement dans le récipient inférieur.

 

disposez le caillé dans un pot hermétique, ou laissez-le dans les faisselles. On peut fouetter le fromage obtenu pour lui donner une consistance souple.

 

Dégustez avec un coulis de fruits rouges ou avec du sucre  (ou avec de l‘ail, des fines herbes ciselées et un peu de sel et de poivre pour le déguster en mode salé).

 

Ne pas jeter le petit-lait, ce liquide résiduel issu de la coagulation du lait. On le trouve au fond des faisselles ou à la surface des yaourts. Ce petit-lait est jaune très clair (ressemble à du jus de citron) et a un gout un peu acide. Stocké dans le réfrigérateur, il garde ses propriétés pendant 48 heures.

 

A partir de ce petit lait, on peut réaliser de la ricotta ou l’employer en remplacement du lait dans la fabrication de brioches, de crêpes, de muffins ou l’eau dans la confection de pain (la mie est plus aérée, la croûte plus croustillante et la conservation plus longue).

 

Préparation : 15 minutes

Conservation : 2 ou 3 jours au réfrigérateur

 

Samedi 05 aout dans ma prochaine publication je vous montrerai mes belles brioches réalisées avec le petit-lait recueilli de l’égouttage de mes faisselles.

 

*la présure est issue d’une enzyme (la chymosine) naturellement présente dans la caillette, quatrième estomac des veaux, chevreaux  ou agneaux non sevrés. La présue est vendu dans certains magasins, ou en pharmacie sous forme liquide ou en poudre (à conserver au réfrigérateur).

 

Le jus de citron donne des bons résultats mais le fromage blanc sera plus acide que celui réalisé avec de la présure.

 

Source : Site Rustica – https://www.rustica.fr/articles-jardin/faire-son-fromage-blanc-maison,6033.html

 

 

 

Du fromage blanc maison
Du fromage blanc maison
Du fromage blanc maison
Du fromage blanc maison

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 07:00
Tarte de *Lamego (Portugal)

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

1 morceau de pâte feuilletée (130 g environ)

75 g d’amandes mondées, torréfiées et moulues

100 ml d’eau

100 g de sucre en poudre

2 œufs entiers

3 jaunes d’œufs

Un peu de sucre glace (pour saupoudrer le dessus)

 

 

Préparation :

 

1 – Etalez la pâte feuilletée sur le plan de travail légèrement fariné. Beurrez un moule avec un fond amovible pour faciliter le démoulage de la tarte (ou tapissez le fond avec un cercle de papier sulfurisé- moule de 22 cm de diamètre). Mettez la pâte feuilletée étalée dans le moule, piquez la pâte  avec une fourchette puis réservez-la.

 

2 – Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée.

 

3 – Versez l’eau et le sucre dans une casserole et portez le tout à ébullition sur feu moyen, pour réaliser un sirop. Laissez bouillir environ 2 minutes.

 

4 – Dans un saladier, mélangez les jaunes d’œufs avec les oeufs entiers, ajoutez la poudre d’amandes. Mélangez constamment, ajoutez le sirop de sucre en filet, fouettez bien pour avoir un appareil homogène.

 

Versez le mélange sur le fond de tarte.

 

5 – Enfournez dans le four chaud pendant environ 30 minutes. Retirez la tarte du four, laissez-la refroidir. Saupoudrez d’un peu de sucre glace sur le dessus et servez cette tarte de *Lamego en part.

 

 

 

Lamego est une ville au nord du Portugal avec une grande richesse historique, culturelle et gastronomique : en voici un exemple avec cette tarte.

 

Source : Cuisine portugaise – http://cuisinept.com/tarte-de-lamego-portugal-recette-portugaise

 

 

Tarte de *Lamego (Portugal)
Tarte de *Lamego (Portugal)
Tarte de *Lamego (Portugal)
Tarte de *Lamego (Portugal)
Tarte de *Lamego (Portugal)

 

Avec cette recette je participe au défi « Tea Time Challenge » numéro 4 - Lewis du blog « Fleurs de Thé » - http://www.fleursdethe.com

 

La liste des participants à ce challenge :

 

1 – Fleurs de Thé – http://www.fleursdethe.com

2 – Dyen’kitchen – https://dyenskitchen.wordpress.com

3 – 3 petits gourmands – http://3petitsgourmets.over-blog.com

4 – la table de Clara – http://www.latabledeclara.fr

5 – Virginie Moreau – http://virginiemoreau.canalblog.com

6 – United Colors of macarons – https://unitedcolorsofmacaron.wordpress.com

7 – Quelques part en Provence – http://www.qulequepartenprovence.com

8 – Chaud Patate – https://desafiochaudpatate.wordpress.com

9 – Plaisirs de la maison – http://www.plaisirs-de-la-maison.com

10 – Sel Sucre Nuances culinaires – http://selsucre.canalblog.com

11 – Cooking 4 you – http://cooking4you.canalblog.com

12 – Sab n pepper – http://sabnpepper.com

13 – La Cuisine facile de Chris – http://www.laciusinefaciledechris.com

14 – Cuisine et couleurs – http://cuisineetcouleurs.canalblog.com

 

 

Tarte de *Lamego (Portugal)

 

Avec cette recette je participe une dernière fois au #CataCookingChallenge07

du blog de Catalina - https://leblogdecata.blogspot.fr/

avec comme marraine Sophie du très beau blog « La Tendresse en cuisine » - https://www.latendresseencuisine.com

 

 

https://leblogdecata.blogspot.fr/2017/07/catacookingchallenge07-le-theme-de.html

Le thème de ce mois de juillet est la visite de l’Europe méditerranéenne avec la cuisine Albanaise, chypriote, grecque, italienne, maltaise, portugaise et française.

 

J’ai choisi la cuisine portugaise avec cette de Lamego.

 

 

 

Tarte de *Lamego (Portugal)

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 23:00
Parfaits glacés mystères

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

130 ml de crème fraiche liquide entière

2 jaunes d’œufs (les 2 blancs seront pour réaliser les meringues)

30 g de *sucre vanillé maison ou du commerce

6 petites meringues maison ou du commerce

100 à 150 g de pralin maison ou du commerce

ou des noisettes torréfiées hachées

 

 

Préparation :

Dans un saladier bien froid, fouettez la crème fraiche en Chantilly et réservez-la.

 

Dans un autre saladier, fouettez avec un batteur électrique les jaunes d’œufs et le *sucre vanillé, 1 minute minimum pour les blanchir et qu’ils doublent de volume.

 

A l’aide d’une spatule en silicone, ajoutez délicatement la Chantilly avec la préparation aux jaunes d’œufs.

 

Répartissez équitablement la préparation dans les alvéoles d’un moule dômes en silicone (7 cm de diamètre) posées sur un plateau.

 

Placez une petite meringue au centre de chaque alvéole et mettez au congélateur 6 heures minimum.

 

Démoulez et recouvrez de pralin ou de noisettes torréfiées et hachées.

 

*le sucre vanillé maison : remplissez un pot en verre de 500 g de sucre, mettez une gousse de vanille coupée en quatre. Laissez-la 2 semaines avant d’utiliser le sucre. remplissez régulièrement la boite avec du sucre et mettez les gousses de vanille propres et séchées déjà utilisées pour vos gâteaux ou vos crèmes.

 

Préparation : 10 minutes pour les parfaits

Congélation : 6 heures

 

Source : recette Tupperware du livret « Les dômes » collection Savoir-faire

 

 

Parfaits glacés mystères
Parfaits glacés mystères
Parfaits glacés mystères
Parfaits glacés mystères

 

Avec cette recette je participe à la quatrième édition du défi de Clara (Blog « La table de Clara ») Appropriez-vous la recette dont le thème est « Glaces et Sorbets »

 

http://www.latabledeclara.fr

 

 

Parfaits glacés mystères
Parfaits glacés mystères

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 23:00
Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti

 

Ingrédients : pour 6 verrines

 

6 biscuits *Amaretti Toscani

 

Le crémeux vanille fève tonka

½ gousse de vanille

½ fève Tonka

140 g de crème fraiche liquide entière 30%MG

1 feuille de gélatine (2 g)

2 jaunes d’œufs

35 g de sucre en poudre

125 g de mascarpone

 

La compotée d’abricots

500 g d’abricots dénoyautés (poids brut : 600 g)

2 cuillerées à soupe d’eau

3 cuillerées à soupe de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de liqueur d’Amaretto

 

 

Préparation :

 

Commencer par préparer le crémeux vanille et fève Tonka, la veille du montage des verrines  : dans une casserole, portez à ébullition la crème fraiche avec la demi-gousse de vanille fendue et grattée.

 

Râper la demi-fève Tonka avec une râpe à muscade (une râpe à petits trous) dans la crème et laissez infuser 15 minutes à couvert.

 

Ramollir la feuille de gélatine dans un saladier rempli d’eau froide pendant 10 minutes.

 

Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre à l’aide d’un fouet.

 

Enlevez la demi-gousse de vanille de la crème, versez la crème infusée sur le mélange jaunes d’œufs/sucre en fouettant et remettez la casserole sur feu moyen. Faites cuire comme une crème anglaise (à 85° C si vous utilisez un thermomètre), sans cesser de mélanger, la préparation doit napper la cuillère. Hors du feu ajoutez la feuille de gélatine ramollie et essorée, mélangez et versez la crème dans un saladier, posez du papier film au contact et laissez refroidir avant de la stocker au réfrigérateur plusieurs heures ou  jusqu’au lendemain.

 

Le lendemain, fouettez la crème refroidie pour la lisser puis fouettez aussi le mascarpone. Mélangez les deux préparations. Stockez au congélateur 10 minutes puis montez le crémeux en Chantilly avec un batteur électrique.

 

Préparez aussi la compotée d’abricots, la veille du montage des verrines : lavez et dénoyautez les abricots, coupez-les en morceaux. Mettez-les dans une casserole avec les cuillerées à soupe d’eau et de sucre, et faites cuire sur feu doux pendant 10 minutes.

 

Laissez refroidir la compotée d’abricots à température ambiante avant d’ajouter la liqueur d’Amaretto. Mettez au frais jusqu’au lendemain.

 

Le montage des verrines : prendre des verres ou verrines de 20 cl de contenance. Au fond de chaque verrine, mettre *un biscuit « amaretti » cassé, ajoutez quelques cuillerées de compotée d’abricots, puis du crémeux vanille fève Tonka à l’aide d’une poche à douille, encore un peu de compotée d’abricots et terminez par une rosace de crémeux.

 

Dégustez.


 

 

Les abricots au romarin et crémeux vanille fève tonka du blog « Pastissi Patatta » (http://pastissi-patatta.blogspot.fr) m’ont inspiré pour réaliser ces verrines et la recette de base du crémeux est du blog « La Fée Chantilly » http://lafeechantilly.canalblog.com mais j’ai diminué les proportions pour les adapter à mes 6 verrines.

 

 

 

*ce produit a été offert par le site « Alfred Clouet » http://alfredclouet.fr

 

 

Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti
Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti
Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti
Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti
Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti
Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti

 

Avec cette recette je participe  au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegout.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/07/01/cuisinons-de-saison-en-juillet-2017/

 

 

Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti

 

Avec cette recette je participe aussi au #CataCookingChallenge07

du blog de Catalina - https://leblogdecata.blogspot.fr/

avec comme marraine Sophie du très beau blog « La Tendresse en cuisine » - https://www.latendresseencuisine.com

 

https://leblogdecata.blogspot.fr/2017/07/catacookingchallenge07-le-theme-de.html

 

Le thème de ce mois de juillet est la visite de l’Europe méditerranéenne avec la cuisine Albanaise, chypriote, grecque, italienne, maltaise, portugaise et française.

J’ai choisi la cuisine italienne avec ces délicieuses verrines.

 

 

Verrines de compotée d’abricots à l’Amaretto, crémeux vanille fève tonka et amaretti

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 23:00
Baba bouchon au rhum

Ingrédients : pour 12 babas

 

La pâte

200 g de farine de gruau type 45 (ou farine type 45)

40 g de sucre en poudre

2 œufs

60 g de lait ½ écrémé tiède

12 g de levure fraiche de boulanger

75 g de beurre à température ambiante

1 pincée de sel fin

 

Le sirop

800 g d’eau

400 g de sucre en poudre

200 g de rhum

 

La crème Chantilly

25 cl de crème fraiche liquide entière

50 g de sucre glace

1 gousse de vanille

 

La décoration

Cerises confites

12 pipettes remplies de rhum

 

 

Préparation :

 

Pour la pâte à brioche : dans la cuve du robot, verser le sucre, la farine puis les œufs.

 

Emietter la levure de boulanger fraiche dans le lait tiède, et mélanger en prenant soin de bien la délayer.

 

Ajouter au reste des ingrédients dans la cuve, avant de la poser sur le socle du robot muni d’un crochet. Mettre en marche sur vitesse lente et laisser travailler pendant 5 minutes, avant d’y ajouter le sel fin.

 

Pour finir, incorporer à la pâte le beurre mou préalablement coupé en morceaux, en plusieurs fois.

 

Travailler pendant 7 à 8 minutes supplémentaires pour que la pâte devienne plus élastique. N’hésitez pas à racler avec une spatule en silicone les bords de la cuve du robot si besoin.

 

Couvrir la cuve d’un linge et laisser lever (ou pousser) la pâte pendant 45 à 50 minutes dans une pièce à température ambiante ou dans votre four sur la position "Levée de pâte, pain" à 40° C si votre four possède cette fonction, accompagnée d'un récipient rempli d'eau bouillante.

 

A ce moment-là, soit vous façonner vos babas ou vous laissez reposer la pâte dans un récipient fermé dans le réfrigérateur toute une nuit.

 

Vous pouvez réaliser la pâte dans la machine à pain : verser dans la cuve le lait tiède avec la levure fraiche de boulanger émiettée, ajouter les deux œufs, puis la farine, le sucre et le sel. Incorporer  en dernier le beurre coupé en morceaux. Mettre en marche la machine à pain sur le programme « Pâtes levées » pour 1 heure 20.

 

A ce moment-là, soit vous façonner vos babas ou vous laissez reposer la pâte dans un récipient fermé dans le réfrigérateur toute une nuit.

 

Le lendemain préparer les babas, faire retomber (dégazer ou chasser les bulles d’air) la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et verser la pâte dans une poche à douille jetable (sans douille). Couper l’extrémité de la poche et garnir 12 empreintes en silicone à muffins de 6 cm de diamètre, jusqu’aux 2/3 de la hauteur.

 

Couvrir le moule d’un linge et laisser lever une deuxième fois pendant 40 à 45 minutes à température ambiante ou dans votre four sur la position « Levée pâte, pain » à 40°C si votre four possède cette fonction, accompagnée d’un récipient rempli d’eau bouillante.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Enfourner les babas pour 13 à 15 minutes, toujours accompagné du récipient rempli d’eau bouillante, et en surveillant la coloration.

 

Le sirop :

 

Pendant la cuisson de babas, préparer le sirop pour pouvoir les imbiber lorsqu’ils sont chauds.

 

Verser dans une casserole l’eau et le sucre et porter le tout à ébullition sur feu moyen. Laisser frémir quelques minutes (3 ou 4 minutes), puis retirer la casserole du feu, et ajouter le rhum. Mélanger.

 

A la sortie du four, démouler les babas et laisser tiédir sur une grille pendant 5 minutes.

 

Verser ensuite le sirop dans un récipient large (un plat à gratin) et tremper les babas pour les imbiber. Laisser les babas dans le sirop pendant 25 à 30 minutes, les retourner plusieurs fois pour qu’ils puissent se gorger de sirop des deux côtés.

 

Poser les  babas à égoutter quelques minutes sur une grille.

 

La crème Chantilly : fouetter la crème fraiche liquide en Chantilly, en y ajoutant le sucre glace et les grains de vanille (gratter la gousse de vanille coupée en deux avec la lame d’un couteau) lorsque la crème est presque montée.

 

Le dressage : poser un baba dans chaque assiette, garnir d’un peu de Chantilly à l’aide d’une poche à douille munie d’une douille cannelée. Décorer avec des cerises confites et d’une pipette de rhum. Conserver les babas au frais jusqu’à la dégustation.

 

Source : recette du blog « Ma Toque » - http://www.matoque.fr

 

 

Baba bouchon au rhum
Baba bouchon au rhum
Baba bouchon au rhum
Baba bouchon au rhum

 

Avec cette recette je participe au #CataCookingChallenge07

du blog de Catalina - https://leblogdecata.blogspot.fr/

avec comme marraine Sophie du très beau blog « La Tendresse en cuisine » - https://www.latendresseencuisine.com

 

https://leblogdecata.blogspot.fr/2017/07/catacookingchallenge07-le-theme-de.html

 

Le thème de ce mois de juillet est la visite de l’Europe méditerranéenne avec la cuisine Albanaise, chypriote, grecque, italienne, maltaise, portugaise et française.

J’ai choisi la cuisine française avec ces babas au rhum.

 

 

 

Baba bouchon au rhum

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 23:00
Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé

 

Ingrédients : pour 27 petites bouchées

 

Les palets bretons

120 g de farine type 45 ou type 55

90 g de beurre doux

70 g de sucre en poudre

2 œufs (2 jaunes)

½ sachet de levure chimique (6 g)

1 sachet de sucre vanillé

1 pincée de fleur de sel

1 cuillerée à café de vanille liquide

 

La garniture

Du caramel au beurre salé (maison ou du commerce)

50 g de chocolat noir à 50 % de cacao

2 cuillérées à soupe de crème fraiche liquide entière

 

 

Préparation :

 

Sortez le beurre quelques heures avant pour qu’il soit bien ramolli.

 

Commencez par réaliser les palets bretons : mélangez le beurre ramolli en morceaux avec les sucres (sucre en poudre et sucre vanillé) et la vanille liquide. Ajoutez les deux jaunes d’œufs. Terminez avec la farine, la pincée de fleur de sel et la levure chimique.

 

mélangez bien le tout jusqu’à ce que la pâte soit homogène, placez la boule de pâte sur un morceau de papier film alimentaire, au milieu, puis aplatissez-la bien.

 

Rabattez le film sur la pâte et déposez-la dans le réfrigérateur pendant 2 heures.

 

Préchauffez le four à 175° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

séparez la pâte en 27 petits tas et déposez-les dans les empreintes d’un moule à mini-muffins en silicone (diamètre des bouchées 4 cm), tassez un peu la pâte au fond des empreintes.

 

Les mettre dans le four chaud pour 8 minutes (surveillez la cuisson), puis hors du four avec une cuillère parisienne (ustensile pour réaliser des boules de melon ou de pommes de terre) réalisez un petit puits au milieu des biscuits avec précaution pour ne pas les abimer.

 

Remettez les palets bretons dans le four pour la fin de la cuisson, pour 10 minutes. Démoulez les palets bretons délicatement puis faites-les refroidir sur une grille.

 

Réalisez maintenant la ganache au chocolat : faites fondre le chocolat dans un bain-marie, sur feu doux. Quand le chocolat est fondu, ajoutez les cuillerées de crème fraiche. Mélangez jusqu’à ce que la ganache soit bien lisse.

 

Dans le creux des palets bretons, ajoutez une demi-cuillerée à café de confiture de lait puis la ganache par-dessus. Lisser le dessus des bouchées avec une spatule et laissez les palets refroidir et figer dans le réfrigérateur.

 

Dégustez avec un café ou un thé.

 

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 20 minutes

Temps d’attente : 2 heures

 

Source : recette trouvée sur le net – http://www.recettes-bretonnes.fr/gateaux-bretons/palets-bretons-chocolat-caramel.html

 

 

 

Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé
Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé
Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé
Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé
Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé
Palets bretons au chocolat et caramel beurre salé

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 23:00
Carrés crémeux à l’abricot

 

Ingrédients : pour 8 à 10 personnes

 

La pâte à tarte

250 g de farine type 55

150 g de beurre doux

80 g de sucre roux

1 cuillérée à café rase de levure chimique

1 œuf

1 pincée de sel fin

Un peu de beurre pour le cadre de cuisson

 

Le flan

650 ml de lait ½ écrémé

2 œufs

80 g de sucre en poudre

55 g de fleur de maïs (Maïzena)

Une cuillerée à café de vanille liquide

 

La garniture

400 g d’abricots frais

1 cuillerée à soupe de Maïzena

1 cuillérée à soupe de sucre roux

 

Préparation :

 

Réaliser la pâte à tarte : dans un saladier, mettre la farine, la levure chimique, le sucre en poudre, la pincée de sel fin et l’œuf puis incorporer le beurre en morceaux du bout des doigts. ajouter un tout petit peu de lait, si nécessaire. Diviser la pâte en 2/3 et 1/3 (poids total 527 g soit 175 g pour 1/3).

 

Prendre un cadre inox carré de 20 x 20 cm de côté que vous posez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Beurrez-le.

 

Répartissez les 2/3 de la pâte dans le fond, du bout des doigts. Réserver au frais comme le reste de la pâte (le 1/3 soit 175 g).

 

La crème : faire chauffer le lait et la vanille liquide dans une casserole, dans un saladier mélanger la fleur de maïs avec le sucre et les œufs entiers , bien fouetter. Verser le lait chaud sur le mélange œufs/sucre/maïzena et reverser le tout dans la casserole. Faire épaissir sur feu moyen tout en mélangeant avec un fouet.

 

Verser la crème dans un saladier et poser un morceau de papier film alimentaire au contact de la crème pour éviter la formation d’une « peau ». Laisser refroidir.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Pendant que la crème refroidit, laver et dénoyauter les abricots, les couper en quatre. Mélanger ces quartiers d’abricots avec les cuillerées de Maïzena et de sucre roux.

 

Répartissez ces fruits sur le fond de pâte.

 

Verser dessus la crème tiède et enfin le reste de la pâte en petits morceaux pour réaliser une sorte de crumble.

 

 Enfourner dans le four chaud pendant 40 minutes.

 

Sortir ce gâteau du four et laissez-le complètement refroidir avant de pouvoir le démouler, sinon il risque de se casser.

 

 

Source : la recette  « carrés crémeux à la rhubarbe » est du blog de Manue  « Hum ça sent bon ! » – http://humcasentbon.over-blog.com

Recette du blog de Carine "Chichichoc" - http://chichichoc.blogspot.fr/2015/05/carres-patissiers-la-rhubarbe.html

Recette originale du blog de Carine « Chic chic chocolat » - http://chichichoc.blogspot.fr:2015/05/carres-patissiers-la-rhubarbe.html

 

 

Carrés crémeux à l’abricot
Carrés crémeux à l’abricot
Carrés crémeux à l’abricot
Carrés crémeux à l’abricot
Carrés crémeux à l’abricot

 

Avec cette recette je participe au #CataCookingChallenge07

 

du blog de Catalina - https://leblogdecata.blogspot.fr/

 

avec comme marraine Sophie du très beau blog « La Tendresse en cuisine » - https://www.latendresseencuisine.com

 

https://leblogdecata.blogspot.fr/2017/07/catacookingchallenge07-le-theme-de.html

 

Le thème de ce mois de juillet est la visite de l’Europe méditerranéenne avec la cuisine Albanaise, chypriote, grecque, italienne, maltaise, portugaise et française.

 

J’ai choisi la cuisine française avec ce délicieux gâteau aux abricots

 

 

Carrés crémeux à l’abricot

 

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegout.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/07/01/cuisinons-de-saison-en-juillet-2017/

 

 

Carrés crémeux à l’abricot

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:00
Amaretti

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits

 

200 g d’amandes entières

225 g de sucre en poudre

2 blancs d’œufs

1 cuillerée à café d’extrait d’amande amère

Du sucre glace

 

 

Préparation :

 

Plonger les amandes dans une casserole d’eau bouillante pendant 1 à 2 minutes.
Les égoutter et les frotter dans un torchon pour enlever la peau.

 

Mettre les amandes sur une plaque à pâtisserie et les laisser sécher dans le four préchauffé à 150°C. retirez-les du four avant qu’elles ne brunissent. Les laisser refroidir.

 

Réduire les amandes torréfiées en poudre avec la moitié du sucre en poudre.

 

Battre  les deux blancs d’œufs en neige ferme en ajoutant, lorsqu’ils sont montés, le reste du sucre en poudre. Incorporez le mélange poudre d’amande/sucre et l’extrait d’amande amère.

 

Mélanger délicatement la pâte puis former des petits tas que vous posez sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Saupoudrer légèrement de sucre glace et laisser reposer 2 heures.

 

Préchauffer le four à 150° C (chaleur ventilée).

 

Faire cuire les biscuits dans le four préchauffé pendant 15 minutes. Les amaretti ne doivent pas trop colorer.

 

Laisser refroidir les biscuits sur une grille et les conserver dans une boite métallique bien fermée.

 

J’ai servi ces amaretti avec des verrines de panna cotta.

 

Source : Une recette de Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand » - http://croquantfondantgourmand.com

 

 

Amaretti
Amaretti
Amaretti
Amaretti

 

Avec cette recette je participe au #CataCookingChallenge07

 

du blog de Catalina - https://leblogdecata.blogspot.fr/

 

avec comme marraine Sophie du très beau blog « La Tendresse en cuisine » - https://www.latendresseencuisine.com

 

https://leblogdecata.blogspot.fr/2017/07/catacookingchallenge07-le-theme-de.html

Le thème de ce mois de juillet est la visite de l’Europe méditerranéenne avec la cuisine Albanaise, chypriote, grecque, italienne, maltaise, portugaise et française.

 

J’ai choisi la cuisine italienne avec ces délicieux biscuits amaretti.

 

 

Amaretti

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 07:00
Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30

 

Ingrédients : pour 8 verrines de 11 cl de contenance

 

La panna cotta

30 cl de crème fraiche liquide entière

10 cl de lait ½ écrémé

2 feuilles de gélatine (4 g)

20 g de pâte de pistache (maison ou du commerce)

60 g de sucre en poudre

 

La compotée d’abricots

450 g d’abricots

4 cuillerées à soupe de sucre en poudre

5 cl d’eau

30 ml de liqueur Amaretto

 

La décoration

Quelques feuilles de menthe

 

 

Préparation :

 

La panna cotta : mettre les deux feuilles de gélatine à ramollir dans un saladier avec de l’eau froide pendant 10 minutes.

 

Faites doucement chauffer la crème fraiche liquide, le lait et le sucre en poudre.

 

Un foi la préparation chaude, hors du feu ajoutez les feuilles de gélatine bien essorées, et la pâte de pistache, bien mélangez et versez dans les petites verrines. Laissez refroidir à température ambiante puis mettre au frais pendant 2 ou 3 heures.

 

La compotée d’abricots : lavez et dénoyautez les abricots, mettez les oreillons d’oreillons dans une casserole. Ajoutez le sucre en poudre et l’eau et laissez compoter 10 minutes sur feu doux.

 

A la fin de la cuisson, hors du feu, ajoutez la liqueur d’Amaretto, mélangez et laissez refroidir à température ambiante. Mettez  dans le réfrigérateur jusqu’au moment du service.

 

Pour servir ces verrines, répartissez la compotée d’abricots froide sur la panna cotta prise. Décorer avec une feuille de menthe et déguster avec un biscuit comme un amaretti maison.

 

 

Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30
Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30
Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30
Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30

 

Avec ma recette du jour, je participe au jeu : recette autour d’un ingrédient, un petit jeu lancé par les deux bloggeuses Samar du blog « Mes inspirations culinaires » (http://www.mesinspirationsculinaires.com), et Soulef du blog « Amour de cuisine » (http://www.amourdecuisine.fr)

 

La marraine de cette édition #30 est Soulef du blog « Amour de cuisine » http://www.amourdecuisine.fr qui a mis à l’honneur « L’Abricot » avec des plats salés ou sucrés.

 

La liste des participants :

 

1 – Soulef du blog « Amour de Cuisine » avec Brownie aux abricots et pistaches

2 – Michelle du blog « Plaisirs de la Maison » avec panna cotta pistache avec une compotée d’abricots à l’amaretto

3 – Cécile du blog « La cuisine de Cécile » avec soleils abricotins

4 – Samar du blog « Mes inspirations culinaires » avec semi freddo aux abricots

5 – Calinhorely du blog « J’ai toujours aimé le jaune moutarde » avec papillote d’abricot, pêche, miel et verveine

6 – Maman ça déborde du blog « Maman ça déborde » avec confiture d’abricots

7 – Catalina du blog « Le blog de Cata » avec moelleux aux abricots

8 – Amal du blog « La cuisine de Amal » avec jus d’amareddine, pâte d’abricot séchée

9 – Natly du blog « Cuisine pour voozenoo » avec oranais aux abricots

10 – Delphine du blog « Oh la Gourmande  de Del » avec entremets abricot

11 – Coco de Nice du blog « Cuisine en folie » avec abricots à la crème de chèvre aux pistaches et au romarin

12 – Emeline du blog « Vite fait…bien cuisiné » avec tiramisu abricots et biscuits roses

13 – Ilhem du blog « Les Délices de Kenza » avec clafoutis aux abricots et amandes

14 – Salima du blog « C’est Salima qui cuisine » avec tarte aux abricots façon crumble

15 – Hélène du blog « Keskonmangemaman » avec verrine de mousse bavaroise abricot et lavande

16 – Julie du blog « Passion cuisine de Julie » avec macaron king size à la chantilly abricot romarin

17 – Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand » avec charlotte abricot parfum verveine

18 – Béa du blog « Les petits plats de Béa » avec aiguillettes de poulet aux abricots et à la sauge

19 – Justin du blog « The Garden of delights » avec focaccia au parfum d’épices aux abricots poêlés miel, thym et huile d’olive

20 – Christine du blog « Pause nature » avec cupcakes ou muffins aux abricots et pistaches

21 – Isabelle du blog « Quelques grammes de gourmandises » avec muffins abricot- amande

22 – Jackie du blog « Jackie cuisine » avec abricots rôtis amandine

23 – Florence du blog « Au fil du thym » avec la ruche aux abeilles

24 – Brigitte du blog « Les filles à table » avec mini pavlova aux abricots rôtis au miel et thym citron

25 – Prettypendants du blog « Merveilles et gourmandises » avec confiture d’abricot au gingembre et aux noisettes

26 – Paresseuse Gourmande du blog « Régal de paresse » avec fromage blanc à la fleur d’oranger, à l’abricot et aux pistaches

27 – Christelle du blog « Toque de choc » avec cheesecake violette abricot

28 – Chris du blog « La Cuisine facile de Chris » avec glace abricot et fruit de la passion

29 – Gabrielle du blog « Petite cuillère charentaise » avec chaussons salés aux abricots, roquefort et pistaches

30 – Mademoiselle Cuisine du blog « Cuisiner maison » avec tarte amandine aux abricots

31 – Chantal du blog « La cuisine de Blanche » avec entremets abricot romarin

32 – Pounchki du blog « La cuisine de Pounchki » avec cobber aux abricots

33 – Saïda du blog « La caverne des délices de Saïda Ida » avec entremets abricots, insert fraises avec son miroir

34 – Sylvie du blog « La table de Clara » avec comme une linzertorte aux abricots

35 – Marion du blog « Cuisine chez la marmotte » avec des tartelettes amandine pistache et abricot

36 – Ratiba du blog « Les recettes de Ratiba » avec jus de carottes et d’abricots

37 – Martine du blog « Kilomètre-0 » avec gâteau léger aux abricots

38 – Duvivier Florence du blog « Une maman puissance 4 » avec une abricotine au nougat

39 – Virgine du blog « ça ne sent pas un peu le brûlé là ? » avec gâteau aux abricots aux amandes à la vanille

 

 

Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30
Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30

 

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegout.wordpress.com)

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/07/01/cuisinons-de-saison-en-juillet-2017/

 

 

Panna cotta pistache et compotée d’abricots à l’Amaretto - recette autour d’un ingrédient #30

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre