750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 23:00

Une recette trouvée sur le blog « Les petites chouquettes » - http://lespetiteschouquettes.wordpress.com

 

Ingrédients : pour une vingtaine de petites chouquettes

 

50 g d’eau

50 g de lait entier

45 g de beurre doux

55 g de farine t55

1 pincée de sel fin

1 pincée de sucre en poudre

100 g d’œufs battus (2 œufs)

Du sucre en grains

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 250° C (thermostat 8 1/3) chaleur statique sole et voûte ou pour moi chaleur ventilée.

 

Couper le beurre en morceaux.

Dans une casserole, verser le lait, l’eau, ajouter le beurre en morceaux, le sel et le sucre en poudre.

 

Porter à ébullition. Ajouter la farine en une seule fois. Bien mélanger pour bien l’incorporer. Dessécher la pâte sur feu doux. Pour cela il faut mélanger sans arrêt la pâte durant une bonne minute, elle doit former une boule qui se détache des bords de la casserole.

 

Mettre cette boule de pâte dans un saladier et la mélanger encore sans arrêt pendant 2 à 3 minutes afin de la refroidir. Elle doit atteindre environ la température de 45° C.

 

Ajouter 50 g d’œuf (les œufs doivent être battus et respecter bien le poids indiqué). Mélanger vigoureusement jusqu’à ce que l’œuf soit complétement incorporé. Ajouter les autres 50 g d’œuf restant, mélanger à nouveau pour obtenir une pâte lisse et homogène.

 

Verser la pâte à choux dans une poche à douille munie d’une douille unie de 8 mm. Dresser les choux en quinconce sur une ou deux plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé. Adapter le diamètre des choux à la taille des chouquettes que vous souhaitez obtenir.

 

Parsemer généreusement de sucre en grains. Eteindre le four et enfourner la ou les plaques dans le four pendant 10 minutes.

 

Rallumer le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur statique ou comme moi chaleur ventilée. Faire cuire 20 à 30 minutes selon la taille des chouquettes et selon votre four. Pour moi la cuisson a été de 18 à 20 minutes pour des petites chouquettes.

 

 

 

Chouquettes d’après Christophe Michalak
Chouquettes d’après Christophe Michalak
Chouquettes d’après Christophe Michalak
Chouquettes d’après Christophe Michalak
Chouquettes d’après Christophe Michalak
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 23:00

 

Un dessert typiquement piémontais, le Bonèt appelé également Bunet ou Bounet est un entremets à base de cacao et d’amaretti (macarons italiens). Comme toute spécialité régionale, il existe de nombreuses variantes du Bunet selon les familles avec parfois du café, de la liqueur d’amaretto, des biscuits cuiller, des noix ou encore de la crème.

Recette et explications de Sandra du blog « Le pétrin » - http://sandrakavital.blogspot.fr

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

50 cl de lait 1/2 écrémé

5 œufs

5 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1 cuillerée à café de vanille en poudre ou 1 gousse

2 cuillerées à soupe de cacao non sucré

2 cuillérées à soupe de rhum (facultatif)

80g de biscuits amaretti

Le caramel

100 g de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Mettre les biscuits amaretti dans un sac à congélation, refermer et écraser les biscuits à l’aide d’un rouleau à pâtisserie de manière obtenir une poudre grossière (il doit rester des petits morceaux comme du pralin). Réserver.

 

Préparer le caramel en mettant à cuire le sucre en poudre avec la cuillerée à soupe d’eau. Arrêtez la cuisson dès que le sucre commence à prendre une coloration brun doré et versez-le dans les ramequins (diamètre de 9 cm de diamètre) l’équivalent d’une cuillerée à soupe de façon à recouvrir le fond. Réserver.

 

Dans une casserole, verser le lait, ajouter la vanille (en poudre ou la gousse fendue en deux et grattée) et faire chauffer lentement sur feu moyen jusqu’à ébullition.

 

Dans un saladier, battre les œufs entiers avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter le cacao amer, le rhum (facultatif) puis les amaretti écrasés. Continuer à battre pour bien mélanger le tout en ajoutant le lait bouilli en filet.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Préparer un plat à bords hauts de volume suffisant pour mettre tous les ramequins. Verser la préparation dans les ramequins puis les disposer dans le plat et remplir celui-ci d’eau pour une cuisson au bain-marie.

 

Enfourner dans le four chaud et laisser cuire environ 20 minutes (tester la cuisson avec une lame de couteau plongé dans les flans, elle doit ressortir humide).

 

Faire refroidir les Bonèt en les retirant du bain-marie, de préférence à température ambiante.

 

Servez-les retournés sur des assiettes comme une crème caramel en parsemant de miettes d’amaretti ou avec un biscuit entier et éventuellement de la crème fraiche fouettée.

 

Ce dessert doit se déguster retourné pour être bien apprécié.

 

Les amaretti forment une couche légèrement biscuitée qui remonte à la surface du Bonèt : retourné, cette couche sert de base au « flan ».

 

 

Bonet monferrano
Bonet monferrano
Bonet monferrano
Bonet monferrano
Bonet monferrano
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 23:00

 

Recette trouvée sur le blog  « La cuisine à Bobby-Joe – http://lacuisineabobbyjoe.tumblr.com

recette originale "Gâteau à la crème fraîche"

 

Ingrédients : pour 6 à 8 parts

 

2 œufs

180 g de farine type 55

100 g de sucre en poudre

50 g de beurre salé

20 cl de crème fraiche entière

1 sachet de levure chimique (11 g)

1 sachet de sucre vanillé de 7,5 g (du commerce ou maison)

1 pomme

2 à 3 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, battre les œufs entiers avec la crème fraiche. Il faut que le mélange mousse un peu. Ajouter le sucre, bien mélanger, puis incorporer la farine lentement, toujours en mélangeant. Ajouter la levure chimique et le sucre vanillé. Mélanger à nouveau.

 

Beurrer un moule à gâteau rond ou carré comme moi (moule de 23 x 23 cm de côté) et faite fondre le reste du beurre au microondes. Ajoutez-le à la pâte en même temps que l’eau de fleur d’oranger. Bien mélanger, il faut que la pâte soit d’une belle couleur jaune pâle, lisse et homogène.

 

Eplucher et couper la pomme en petits dés. Verser la plat dans le moule avec une spatule en silicone et couvrir avec les morceaux de pommes. Enfourner à mi-hauteur dans le four chaud pour 30 minutes environ ; surveillez la coloration du gâteau et ajustez le temps de cuisson selon votre four.

 

Sortir le gâteau du four et dégustez-le tiède.

 

Conseils : on peut ajouter n’importe quel fruit, ou du chocolat blanc, noir ou lait ou tout mélangé.

 

C’est une bonne idée pour le brunch ou le petit déjeuner et aussi pour le goûter des petits et grands gourmands. Peut être servi avec de la confiture d’abricots ou de fruits rouges.

 

 

Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme

Voici ma participation avec ce gâteau à la crème fraîche et à la pomme, au défi culinaire #19 :

 

Il y a quelques mois, Florine du blog « Ma petite cuisine gourmande » (http://cookbyflo.fr)

a imaginé proposer aux passionnés de cuisine
un défi culinaire ouvert à tous (blogueurs ou non).


Pour ce défi culinaire # 19
la marraine désignée est Bénédicte
du blog « Douceurs maison » - https://douceursmaison.fr

 

Elle nous invite à cuisiner la pomme en réalisant des délicieux desserts, des plats sucrés-salés, ou encore des verrines…

 

 

Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 23:00

Une recette du blog « Les petits plats de Vanessa » – http://lespetitsplatsdevanessa.blogspot.fr

 

Ingrédients : pour une trentaine de boudoirs

 

2 œufs

110 g de sucre en poudre

20 g de Maïzena (fleur de maïs)

60 g de farine

Sucre cristal pour le dessus des biscuits

 

 

Préparation :

 

Séparer les blancs des jaunes d’œufs.

 

Mettre les blancs dans un saladier avec le sucre : cuire au bain-marie tout en fouettant avec un fouet électrique jusqu’à 45 ° C.

 

Ajouter les jaunes d’œufs et mélangez-les délicatement avec une spatule.

 

Ajouter la farine et la Maïzena tamisées, bien mélanger.

 

Préchauffer le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Mettre la pâte dans une poche à douille et remplir les empreintes en silicone « Boudoirs ».

Saupoudrer légèrement du bout des doigts avec du sucre cristal.

 

Cuire 24 minutes dans le four chaud. Surveiller la coloration des boudoirs et diminuer éventuellement le temps de cuisson.

 

Démouler une fois bien froid.

 

Stocker les boudoirs dans une boite en fer ou dégustez-les avec une crème, un flan ou avec votre thé ou votre café.

 

 

 

Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Partager cet article
Repost0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 23:00

 

Une recette de Laurent Mariotte de l’émission « Petits plats en équilibre » sur  la chaine TF1

 

Ingrédients : pour une trentaine de biscuits

 

180 g de poudre d’amandes

100 g de sucre en poudre

2 blancs d’œufs (60 g)

1 cuillerée à soupe de farine (10 g)

1 pincée de sel fin

4 gouttes d’extrait d’amande amère

Du sucre glace

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, montez les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel fin. Incorporez le sucre peu à peu en fouettant jusqu’à obtenir une meringue brillante.

 

Dans un autre récipient, mélangez la farine et la poudre d’amandes. Incorporez délicatement les deux préparations avec une spatule en silicone.

 

Ajoutez l’extrait d’amande amère.

 

Formez des petites boules entre les mains et roulez-les dans du sucre glace.

 

Disposez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé

 

Aplatissez-les légèrement avant de les mettre dans le four chaud pour 10 minutes.

 

Laissez refroidir les biscuits avant de les déguster. Vous pouvez les conserver dans une boite en fer pendant quelques jours.

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 10 minutes

 

 

Biscuits amaretti
Biscuits amaretti
Biscuits amaretti
Biscuits amaretti
Biscuits amaretti

J’offre ces biscuits pour un goûter pour Cassandra
pour répondre à l’appel de Virginie (sanesentpasunpeulebrulela@outlook.fr)
et m’associer à l’hommage pour cette petite fille,
petit ange de 21 mois qui s’est envolé il y a quelques jours
après un terrible combat contre la leucémie.

 

Pour ne pas oublier tous les enfants qui continuent à lutter contre la maladie.


Nous pouvons tous les aider en donnant notre sang

 Et inscrivons-nous sur la liste des donneurs de moelle osseuse

Beaucoup de personne en ont besoin !

 

 

Biscuits amaretti
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 23:00

 

Comme il me restait de la compotée de mirabelles, du mascarpone et de la crème fraiche, j’ai réalisé la recette de Manue du blog « Hum, ça sent bon… » http://humcasentbon.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 biscuits à la cuillère (du commerce ou maison)

300 g de mirabelles

2 cuillerées à soupe d’eau

250 g de mascarpone

20 cl de crème fraiche liquide entière à 30% MG

40 g de sucre vanillé (maison ou du commerce)

1 cuillerée à soupe de Grand Marnier (ou de liqueur de Cointreau)

 

 

Préparation :

 

Préparer d’abord la compotée de mirabelles, dénoyauter les fruits, les mettre dans une casserole avec les deux cuillerées à soupe d’eau. Cuire jusqu’à ce que les fruits commencent à s’écraser (5 minutes environ). Laisser refroidir.

 

Monter la crème fraiche liquide en Chantilly avec un batteur électrique, ajouter le sucre vanillé et enfin le mascarpone.

 

Préparer un sirop de sucre avec 10 cl d’eau et 50 g de sucre sur feu moyen (3 à 4 minutes) ajouter hors du feu le Grand Marnier (ou le Cointreau). Laissez tiédir avant de l’utiliser.

 

Tremper un biscuit à la cuillère dans le sirop, placez-le en morceaux au fond d’une verrine de 23 cl de contenance, disposer un peu de compotée de mirabelles, puis la crème Chantilly au mascarpone.

 

Remplir les trois autres verrines et mettez-les au frais quelques heures.

 

Au moment du service, saupoudrer de cacao amer en poudre.

 

Dégustez.

 

 

Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles

 

Avec cette recette je participe au nouveau défi instauré par Claudine de « Cuisine de Gut » http://cuisinedegout.wordpress.com Cuisinons de saison.


Tout le mois de septembre nous avons le choix pour cuisiner un panier de fruits et de légumes identifiés par ses soins.

 

 

Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 23:00

 

Recette du blog « Délices aux pays des olives » - http://www.delicesauxpaysdesolives.com

 

 

Ingrédients : pour environ 45 gaufrettes

 

250 g de farine type 55

220 g de sucre en poudre

180 g de beurre doux

3 œufs

1 cuillérée à café de cannelle en poudre

 

 

Préparation :

 

Faire fondre le beurre au micro-ondes dans un saladier, ajouter le sucre en poudre, la cannelle en poudre, les œufs entiers et enfin la farine tamisée. Bien mélanger afin de ne pas avoir de grumeaux.

 

Préchauffer le gaufrier, lorsqu’il est à température, prélever une petite cuillerée à soupe de la pâte à gaufrette, et la verser dans le centre du gaufrier.

 

Fermer le gaufrier et laisser cuire quelques secondes (la cuisson est rapide) : elles sont prêtes quand elles sont dorées.

 

Sortir les gaufrettes du gaufrier rapidement et les tailler avec un emporte-pièce pour leur donner une belle forme.

 

Laisser refroidir les gaufrettes à la cannelle avant de les déguster avec une glace par exemple ou des fruits pochés.

 

Ces gaufrettes se conservent très bien dans une boite en fer.

 

 

 

Gaufrettes à la cannelle
Gaufrettes à la cannelle
Gaufrettes à la cannelle
Gaufrettes à la cannelle
Gaufrettes à la cannelle
Gaufrettes à la cannelle
Gaufrettes à la cannelle
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 23:00

 

Inspiration d’une recette du blog « Les Délices de Mimm » pêches pochées au sirop vanillé – http://www.delicesdemimm.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 nectarine mures

1 litre d’eau

250 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille

3 branches de verveine citron

3 cuillerées à soupe de coulis de griottes (ou sirop de griotte)

Le jus d’un demi-citron

4 gaufrettes à la cannelle (maison)

4 boules de glace à la vanille (maison ou du commerce)

 

 

Préparation :

 

Le pochage des nectarines : faites bouillir une casserole remplie d’eau sur feu moyen. A ébullition, ajoutez les nectarines entières. Laissez frémir 1 minute, retirez les nectarines, refroidissez-les et pelez-les. Dénoyautez les nectarines délicatement en les coupant en deux.

 

Verser l’eau et le jus du demi-citron dans une casserole, ajouter la gousse de vanille fendue en deux et grattée et le coulis de griotte (ou le sirop de griotte). Porter à ébullition, ajouter les demi nectarines pelées et pochez-les dans le sirop durant 10 minutes.

 

 Enlevez les nectarines du sirop et réservez-les dans un saladier. Porter le sirop à nouveau à ébullition pour le faire réduire durant 25 à 30 minutes.

 

Filtrer le sirop et le verser sur les nectarines pochées et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

 

Dressage des assiettes : couper les moitiés de nectarine en quartiers, posez-les au fond d’une assiette creuse et nappez-les avec un peu de sirop réduit. Posez une boule de glace à la vanille et un anneau de gaufrette à la cannelle. Décorez avec des grains de groseilles.

 

Déguster aussitôt.

 

 

 

Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 23:00

Ingrédients : pour 10 à 12 personnes

 

Biscuit à la cuillère (livre « Desserts en dessins » Hélène Vincent 1978)

3 œufs

6 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

7 cuillerées à soupe de fleur de maïs (maïzena)

1 pincée de sel fin

1/2 sachet de levure chimique

 

Mousse bavaroise à l’abricot (1 ère)

150 g de purée d’abricots (purée Capfruit sucrée à 10 %)

30 g de sucre semoule

1 feuille de gélatine (2 g)

15 cl de crème fraîche liquide entière 30% MG

 

Insert framboise

150 g de purée de framboises (purée sucrée à 10 %)

30 g de sucre en poudre

1 feuille de gélatine (2 g)

 

Mousse bavaroise à l’abricot (2 ieme)

300 g de purée d’abricots (purée Capfruit sucrée à 10 %)

80 g de sucre semoule

3 feuilles 1/2 de gélatine (7 à 8 g)

30 cl de crème fraîche liquide entière 30% MG

 

Miroir à la framboise

100 g de purée de framboise

10 g de sucre en poudre

1 feuille de gélatine (2 g)

 

Décoration

Fruits frais : abricots, framboises et feuilles de menthe

Un macaron à la framboise

 

 

Préparation :

 

Le biscuit cuillère : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Séparez les jaunes des blancs d’œufs et les mettre dans deux saladiers.

 

Dans le récipient contenant les jaunes, ajoutez les sucres (sucre en poudre et sucre vanillé) puis battez le mélange avec un fouet électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux, incorporez la Maïzena cuillerée par cuillérée et la levure chimique.

 

Montez les blancs d’œufs en neige ferme avec la pincée de sel fin. Incorporez -les délicatement avec une spatule en silicone en soulevant la masse sans tourner à la préparation de jaunes d’œufs.

 

Etalez cette préparation sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé beurrée (32 x27 cm). Enfourner 10 minutes en surveillant la coloration du biscuit.  Le biscuit doit rester moelleux à cœur.

 

Pendant ce temps, prendre un torchon propre, et étalez-le sur le plan de travail. Lorsque le biscuit est cuit, retournez-le sur le torchon, décollez délicatement le papier sulfurisé.

 

Laissez refroidir au moins 30 minutes avant de découper ce biscuit. Découpez la forme choisie selon le cadre à bavarois (pour moi un carré de 20 x 20 cm). Préparez une plaque recouverte de papier sulfurisé, pour poser le cadre à bavarois.

 

L’insert gélifié à la framboise

 

Faire tremper la gélatine dans un grand volume d’eau froide. Mettre la purée ou coulis de framboise à chauffer sur feu doux, quand la purée est chaude, hors du feu, ajouter la gélatine essorée, mélanger et couler dans le cadre par-dessus la première mousse d’abricots déjà prise, laisser refroidir quelques heures au réfrigérateur (voir même au congélateur) avant de le démouler.

 

La première mousse à l’abricot : mettre la feuille de gélatine dans un grand verre d’eau froide pendant 10 minutes, prélever deux à trois cuillerées à soupe de purée d’abricots, les mettre à tiédir dans un saladier au micro-ondes, pendant quelques secondes. Essorer la feuille de gélatine et ajoutez –la dans la purée d’abricots tiède, bien mélanger pour bien les dissoudre et incorporez cette préparation au reste de la purée d’abricots.

 

Monter la crème liquide bien froide en chantilly assez ferme puis ajouter le sucre.  Incorporez la purée d’abricots. Mélanger délicatement en soulevant l’ensemble pour que la mousse reste moelleuse.

 

Posez le biscuit au fond du cadre en inox (20 x 20 cm), versez la première mousse d’abricots dans le cadre. Mettre au frais (2 ou 3 heures ou au congélateur 20 minutes) pour que la mousse prenne avant de couler l’insert framboise.

 

La deuxième mousse à l’abricot : faire cette deuxième mousse d’abricot de la même façon que la première.  Quand la première mousse d’abricot et l’insert framboise seront pris, couler la deuxième mousse à l’abricot par-dessus. Bien lisser le dessus et faire prendre une nuit au réfrigérateur.

 

Le lendemain, réaliser le miroir à la framboise et la décoration : faites tiédir la purée de framboise avec le sucre et y ajouter la feuille de gélatine hydratée dans de l’eau froide (10 minutes environ) et essorée. Bien mélanger la préparation et verser tout doucement sur l’entremets bien pris.

 

Laissez au réfrigérateur deux heures avant d’enlever le cadre du bavarois et de décorer avec des fruits frais, des feuilles de menthe et un macaron à la framboise.

 

Déguster bien frais.

Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 23:00

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La compotée de mirabelles aux épices et au pineau

600 g d’oreillons de mirabelles de Lorraine surgelés
2 étoiles de badiane
1 bâton de cannelle
2 cl de Pineau des Charentes (facultatif)
Une noisette de beurre

 

Mousse de faisselle de fromage blanc

250 g de faisselle de fromage blanc (pour moi Rians)

4 cuillerées à soupe de sucre en poudre

4 feuilles de gélatine (8 g)

1 sachet de sucre vanillé

250 g de crème fraiche liquide entière

 

La décoration

6 arlettes feuilletées

Quelques grains de groseilles

 

 

Préparation :

 

Préparation de la compotée de mirabelles : dans une poêle, faire fondre le beurre et ajouter les oreillons de mirabelles frais (ou surgelés en hiver). Ajouter l’anis étoilé et la cannelle et mélanger délicatement.

 

Faites cuire environ 10 minutes sur feu doux, hors du feu incorporer le Pineau des Charentes (facultatif), mélanger puis verser dans un saladier.

 

La mousse de faisselle de fromage blanc : la veille mettre à égoutter le fromage blanc en faisselle dans un chinois au-dessus d’un saladier.

 

Le jour de la réalisation : dans une casserole au bain-marie, mettre une cuillerée à soupe d’eau, ajouter le sachet de sucre vanillé. Ramollissez les feuilles de gélatine dans de l’eau froide (pendant 5 minutes), les essorer entre vos mains avant de les incorporer à la préparation chaude mais non bouillante, hors du feu. Laissez fondre la gélatine, bien mélanger et ajoutez un peu de fromage blanc. Versez le tout sur le reste de fromage blanc en fouettant énergiquement. Mettre de côté.

 

Montez la crème fraîche liquide en Chantilly avec les cuillerées de sucre en poudre. Incorporez le mélange fromage blanc à la crème Chantilly en remuant délicatement l’ensemble.

 

Prendre des cercles en inox (ou comme moi des ramequins en porcelaine ou en verre de 9 cm de diamètre) répartissez cette préparation dans les six moules. Mettre au réfrigérateur pour au moins 2 heures.

 

Le dressage : au bout de deux heures démoulez les cercles en passant une lame de couteau tout autour et posez chaque mousse de fromage dans des assiettes creuses, répartir un peu de la compotée de mirabelles aux épices autour de la mousse. Répartissez quelques grains de groseilles et posez une arlette sur le bord de l’assiette.

 

Servez et dégustez.

 

 

 

Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre