750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 23:00

Recette de Maïwenn du blog « La main à la pâte » - http://la-main-a-la-pate.fr

 

Ingrédients : pour au moins 10 personnes

6 blancs d’œufs (environ 180 g)

230 g de sucre en poudre

220 g d’eau

150 ml d’huile d’olive (110 g)

1 citron Bio

380 g de farine type 55

1 sachet de levure chimique (11 g)

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :

 

Dans le verre doseur, mélangez l’eau, l’huile d’olive, le zeste du citron et le jus du citron pressé (cela va se séparer ensuite, redonner un petit coup de cuillère au moment de l’ajouter).

 

Montez les blancs d’œufs en neige. Lorsqu’ils sont bien mousseux, ajoutez le sucre cuillerée par cuillerée tout en continuant de fouetter. Ajouter le liquide progressivement en continuant de fouetter.

 

Tamisez la farine, la levure chimique et la pincée de sel sur le mélange aux œufs. Mélangez à nouveau avec le fouet sans trop insister.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Versez la pâte dans un moule bien graissé et fariné (moule rond de 26 cm de diamètre), j’ai mis au fond un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage du gâteau.

 

Enfournez dans le four chaud pendant 40 à 45 minutes selon votre four.

 

Piquez le biscuit à l’aide d’un pique en bois, s’il ressort sec, le gâteau est cuit.

 

Laissez tiédir avant de démouler ce délicieux gâteau aux blancs d’œufs.

 

 

Gâteau aérien aux blancs d’œufs
Gâteau aérien aux blancs d’œufs
Gâteau aérien aux blancs d’œufs
Gâteau aérien aux blancs d’œufs
Partager cet article
Repost0
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 23:00

Une recette du blog « Hum, ça sent bon… » - http://humcasentbon.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 5 à 6 parts

 

Le gâteau

75 g de beurre doux

65 g de sucre en poudre

2 œufs

200 g de farine type 55

½ cuillerée à café de levure chimique

75 ml de lait ½ écrémé

1 cuillerée à café de vanille liquide

3 belles tiges de rhubarbe

 

Pour saupoudrer le dessus du gâteau

1 sachet de sucre vanille et 25 g de sucre en poudre

Sucre glace

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Eplucher et couper en tronçons les tiges de rhubarbe.

 

Dans le bol du robot ou dans un saladier, travailler le beurre en mousse (avec un fouet manuel si vous faites la pâte dans un saladier) puis ajouter le sucre, puis les œufs entiers un à un, la farine, la levure chimique, la vanille liquide et enfin le lait. La pâte doit être lisse.

 

Verser dans un moule à manquer beurré et tapissé d’un cercle de papier sulfurisé (moule de 25 à 26 cm de diamètre) ou dans un moule en silicone.

 

Répartir les tronçons de rhubarbe sur la pâte, saupoudrer de sucre vanillé et de sucre poudre.

 

Enfournez dans le four chaud pour 40 minutes de cuisson. Surveillez la coloration du gâteau et adaptez le temps de cuisson.

 

Démoulez le gâteau tiède et saupoudrez d’un peu de sucre glace.

Dégustez.

 

 

 

 

 

Gâteau à la rhubarbe
Gâteau à la rhubarbe
Gâteau à la rhubarbe
Gâteau à la rhubarbe
Gâteau à la rhubarbe
Partager cet article
Repost0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 23:00

C’est un dessert typiquement germanique, simple mais délicieux.

 

Recette du blog « Bretzel et Café crème » - http://bretzeletcafecreme.blogspot.fr

 

Ingrédients : pour 3 personnes

 

350 g de griottes surgelées

40 g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

20 g de fleur de maïs (Maïzena)

Crème anglaise à la vanille ou Chantilly vanillée

 

Préparation :

 

Mettez les fruits surgelés dans une casserole avec les sucres (sucre en poudre et sucre vanillé) et 3 cuillerées à soupe d’eau.

 

Laissez les fruits mijoter sur feu doux pendant une quinzaine de minutes.

 

Mélangez la Maïzena avec un peu d’eau avant de l’ajouter à la compote de fruits rouges. Laissez épaissir pendant quelques minutes.

 

Laissez refroidir à température ambiante puis réservez au frais jusqu’au moment de servir.

 

Conseils : on peut servir ce dessert avec une crème anglaise à la vanille, j’ai choisi de le servir avec une crème Chantilly à la vanille.

 

On peut utiliser bien sûr des fruits frais en saison.

 

 

 

Rote grütze
Rote grütze
Rote grütze
Rote grütze

Avec cette recette je participe à la neuvième  édition du défi « Passe-plats entre amis ».

 

Ce jeu a été créé il y a plusieurs mois par Corine du blog « Mamou & Co » http://mamouandco.wordpress.com et la marraine de ce 9 ieme défi est Christelle du blog « La cuisine facile de Chris » - http://www.lacuisinefaciledechris.com

 

Le thème qu’elle a choisi est « Mettez du rouge dans votre assiette » fraises, framboises, groseilles…. pour le sucré

Tomates, betteraves, radis, chou, poivron… pour le salé

Rote grütze
Partager cet article
Repost0
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 23:00

Recette du blog « Beau à la louche » - http://www.beaualalouche.com

 

Ingrédients : pour un moule à cake de 28 x 11 cm

 

Le pudding

320 g de kouglof rassis coupé en gros morceaux

1 belle gousse de vanille

350 ml de lait ½ écrémé

150 ml de crème fraiche liquide entière (30 % MG)

3 œufs + 2 jaunes d’œuf

50 g de sucre cassonade (ou sucre blond)

5 g de beurre

 

La garniture

Un peu de grué de cacao (1 cuil. à soupe)

1 cuillerée à soupe de sucre perlé

1 cuillerée à soupe de sucre cassonade

 

 

Préparation :

 

Beurrer un grand moule à cake (28 x 11 cm), et tapisser le fond du moule d’un morceau de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage.

 

Disposer les morceaux de kouglof dans le moule.

 

Préchauffer le four à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée.

 

Fendre la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, récupérer les graines avec la pointe d’un couteau, les ajouter (avec la gousse) au mélange lait et crème fraiche, dans une casserole et faire chauffer sur feu moyen. Porter à frémissement puis laisser infuser hors du feu durant cinq minutes.

 

Dans un saladier, fouetter les œufs et les jaunes d’œufs avec les 50 g de sucre cassonade jusqu’à ce que le mélange mousse bien et augmente de volume, ajouter ensuite en un fin filet, tout en continuant de fouetter, le mélange lait-crème fraiche à la vanille (ôter la gousse de vanille). Continuer de fouetter jusqu’à ce que le mélange refroidisse un peu et verser sur les morceaux de kouglof.

 

Saupoudrer ensuite du sucre cassonade, d’un peu de grué de cacao et du sucre perlé.

 

Enfourner le moule à cake dans le four chaud pour 40 minutes.

 

On peut déguster ce pudding tiède ou froid.

 

 

 

Pudding de kouglof
Pudding de kouglof
Pudding de kouglof
Pudding de kouglof
Pudding de kouglof
Partager cet article
Repost0
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 23:00

Une recette trouvée sur le blog « Mariatotal » - http://mariatotal.com

 

Ingrédients : pour 45 biscuits

 

200 g de beurre doux à température ambiante

70 g de sucre de canne

¼ de cuillerée à café de sel fin

250 g de farine type 55

1 belle gousse de vanille

1 jaune d’œuf

1 cuillerée à café de lait ½ écrémé

4 cuillerées à soupe de sucre cristallisé

 

 

Préparation :

 

Malaxer le beurre en pommade et ajoutez le sucre de canne et le sel fin.

 

Fendez la gousse de vanille et grattez-en les graines avec la lame d’un couteau dans la farine.

 

Gardez la gousse vide pour parfumer votre sucre.

 

Incorporez progressivement la farine, du bout des doigts jusqu’à ce qu’elle soit entièrement absorbée. Vous pouvez utiliser les crochets du fouet électrique.

 

Ne pétrissez pas cette pâte, très riche en beurre, pour ne pas trop la chauffer.

 

Rassemblez la pâte en boule et divisez-les en 2 morceaux.

Roulez chaque portion en boudins d’environ 3 à 4 centimètres de diamètre.

Enveloppez-les dans un papier film alimentaire et mettez-les une bonne heure en attente au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 150° C (thermostat 5) chaleur ventilée.

 

Recouvrez deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé. Sortez les boudins de pâte du réfrigérateur.

 

Fouettez le jaune d’œuf en le diluant avec le lait. Badigeonnez-en les rouleaux de pâte à l’aide d’un pinceau.

 

Saupoudrez une planche de sucre cristallisé et roulez les rouleaux de pâte enduits de jaune d’œuf dans le sucre.

 

Tranchez les rouleaux de pâte en rondelles d’environ 0,5 cm d’épaisseur et disposez-les sur le papier sulfurisé.

 

Espacez-les raisonnablement car elles ne s’étalent pas beaucoup.

 

Glissez au four chaud une première fournée pendant 23 à 25 minutes. Surveiller la cuisson et adapter le temps en fonction de la coloration des biscuits.

 

Les sablés doivent être dorés sur le pourtour, mais à peine colorés au centre.

 

 

 

Sablés d’Yves Camdeborde
Sablés d’Yves Camdeborde
Sablés d’Yves Camdeborde
Sablés d’Yves Camdeborde
Sablés d’Yves Camdeborde
Partager cet article
Repost0
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 23:00

Ingrédients : pour 6 personnes

 Le biscuit

6 blancs d’œufs (180 g environ)

150 g de sucre en poudre

60 g de farine type 45

30 g de cacao amer en poudre

3 cuillerées à soupe de jus de citron (2 cl)

1 pincée de sel

Le décor

1 cuil. à soupe de cacao en poudre

Copeaux de chocolat (noir ou blanc)

 

Préparation :

Préchauffez le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

Battez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel fin et le jus de citron pendant 1 minute sans trop les serrer.

Ajoutez le sucre en poudre progressivement et continuez de fouetter pendant 1 à 2 minutes au batteur électrique.

Incorporez délicatement la farine tamisée à l’aide d’une spatule souple en silicone pour éviter que les blancs retombent.

Ajoutez la poudre de cacao tamisée en soulevant délicatement le mélange avec la spatule souple.

Beurrez et farinez un moule à savarin (diamètre 22,5 cm pour moi) ou chemisez un moule rond de papier sulfurisé. Versez la préparation et enfournez pour 45 minutes.

 

Démoulez le gâteau et laissez-le refroidir sur une grille. Saupoudrez-le de cacao en poudre et décorez-le avec des copeaux de chocolat juste avant de le servir.

Angel cake au chocolat
Angel cake au chocolat
Angel cake au chocolat
Angel cake au chocolat
Angel cake au chocolat
Partager cet article
Repost0
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 23:00

Une recette de Jean François Vachon du site « recettes de chefs canadiens – http://recette-de-chefs-ca

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Le pain perdu

4 tranches de pain de mie ou de brioche épaisses (maison ou du commerce)

10 g de beurre clarifié

Un peu de sucre en poudre

 

Le mélange pour le pain perdu

2 œufs

50 ml de lait

25 ml de crème fraiche liquide entière

50 g de sucre en poudre

1 pointe de couteau de massalé doux (mélange d’épices de l’Ile Maurice)

 

Caramel au beurre

100g de sucre

25 ml d’eau

25 ml de crème fraiche liquide entière

50 g de beurre doux

50 g de chocolat noir à 60% de cacao

1 belle pincée de fleur de sel

 

Ananas

½ ananas frais coupé en cubes

1 noisette de beurre clarifié

10 g de sucre en poudre

 

 

Préparation :

 

Réaliser le caramel au beurre : sur feu moyen, chauffer le sucre avec l’eau sans remuer, jusqu’à ce qu’il devienne ambré.

 

Faire chauffer la crème fraîche sans la faire bouillir.

 

Hors du feu, verser la crème sur le caramel et remuer jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

 

Ajouter le beurre en petits cubes en mélangeant constamment, puis le chocolat et la fleur de sel. Réserver.

 

Le pain perdu : dans un saladier, mélanger les œufs entiers battus, le lait, la crème fraiche, la pointe de massalé et le sucre.

 

Tremper les tranches de pain dans cette préparation et les faire dorer de chaque côté dans une poêle avec un peu de beurre clarifié. Réserver au chaud.

 

L’ananas rôti : couper l’ananas en cubes d’environ 1,5 à 2 cm.

 

Faire sauter l’ananas dans une poêle avec du beurre clarifié jusqu’à une légère coloration. Ajouter un peu de sucre et finir de cuire lentement.

 

Le dressage : dans chaque assiette, disposer une tranche de pain perdu.

 

Ajouter les morceaux d’ananas caramélisés et napper de caramel au chocolat.

 

Terminer avec un peu de sucre en poudre si vous le souhaitez et servir aussitôt.

 

 

Pain perdu au massalé, ananas rôti et caramel au beurre, fleur de sel et chocolat noir
Pain perdu au massalé, ananas rôti et caramel au beurre, fleur de sel et chocolat noir
Pain perdu au massalé, ananas rôti et caramel au beurre, fleur de sel et chocolat noir
Pain perdu au massalé, ananas rôti et caramel au beurre, fleur de sel et chocolat noir
Partager cet article
Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 23:00

Une recette du délicieux blog « C’est ma fournée » - http://www.cestmafournee.com

 

Ingrédients : pour 24 à 31 madeleines

 

90 g de beurre salé (un beurre aux cristaux de sel de mer si possible)

2 œufs + 1 jaune

50 g de sucre en poudre

50 g de Golden Syrup, de sirop de glucose ou de miel

125 g de farine type 55

½ cuillerée à thé de levure chimique (2 g)

½ fève tonka râpée + 85 g de pépites de chocolat noir (60 g + 25 g)

 

 

Préparation :

 

Commencez par faire fondre le beurre salé, le beurre doit être fondu mais refroidi. Le faire fondre 15 secondes au micro-ondes à 850 watts, mélangez et c’est terminé, surtout pas plus chaud que cela.

 

Mélangez ensuite 2 œufs entiers et un jaune, le sucre en poudre et le Golden Syrup (ou le sirop de glucose ou le miel) et la demi-fève Tonka râpée.

 

Mélangez, il est inutile de blanchir la préparation.

 

Ajoutez la farine, la levure chimique, et éventuellement pour la version aux pépites de chocolat : 60 g de pépites de chocolat noir.

 

Mélangez sans insister, ajouter le beurre fondu et mélangez à nouveau. Il faut s’arrêter quand le beurre est incorporé.

 

Mettez la pâte dans une poche sans douille et placez-la deux heures tout en haut du réfrigérateur.

 

Au bout de deux heures, préchauffez le four à 220° C (thermostat 7 1/3) chaleur ventilée.

 

Remplissez les cavités de vos moules en silicone ou en métal (n’oubliez de beurrer les empreintes à madeleine en métal).

 

Ne pas trop remplir les cavités, sinon la pâte passera par-dessus et il n’y aura pas de bosse, mais si vous les remplissez pas assez, ce sera l’inverse : la pâte aura trop de place pour lever et cuira avant que la bosse n’ait pu sortir. Il faut s’arrêter à environ 1 cm du bord.

Une fois que vous avez rempli les empreintes, parsemez les madeleines avec le reste des pépites (25 g) si vous les faites au chocolat.

 

Enfournez directement sur la grille (ne pas mettre de plaque en métal en dessous), baissez le thermostat à 160° C (5 1/3) chaleur ventilée et laissez cuire environ 10 minutes, il faut sortir les madeleines dès qu’elles sont dorées. Sortez-les tout de suite du moule.

 

Pendant que la première fournée cuit, laissez la poche remplie de pâte au réfrigérateur.

 

Remontez à nouveau la température du four à 220° C, laissez refroidir les moules pendant ce temps, remplissez-le à nouveau, ajoutez les pépites de chocolat (pour la version au chocolat), enfournez et baissez à 160° C chaleur ventilée et laissez cuire environ 10 minutes. Sortir les madeleines dès qu’elles sont dorées et démoulez-les de suite.

 

Vous pouvez les déguster aussitôt, elles sont moelleuses.

 

 

 

Les madeleines « C’est ma Fournée »
Les madeleines « C’est ma Fournée »
Les madeleines « C’est ma Fournée »
Les madeleines « C’est ma Fournée »
Les madeleines « C’est ma Fournée »
Les madeleines « C’est ma Fournée »
Partager cet article
Repost0
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 23:00

Une recette de 750 g le Mag - Avril mai juin 2016

 

Ingrédients : pour une soixantaine de petites meringues

2 blancs d’œufs (63 g)

63 g de sucre en poudre

63 g de sucre glace

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation  

 

Pour préparer mes meringues, j’ai monté une meringue suisse.

 

Tamisez les sucres au-dessus d’un saladier, ajoutez les blancs d’œufs et une pincée de sel fin. Mettre le saladier dans un bain-marie sur feu doux. Battez les blancs et les sucres jusqu’à ce que le mélange atteigne 50 à 60° C. Puis hors du feu, continuez ensuite de battre les blancs afin qu’ils refroidissent.

 

Placez la poche à douille munie d’une douille unie ou cannelée dans un pichet pour simplifier le remplissage de la poche et versez la meringue.

 

Préchauffez le four à 120° C (thermostat 4) chaleur ventilée.

 

Recouvrez deux plaques à pâtisserie avec du papier sulfurisé et maintenez-le dans les coins avec un peu de meringue.

 

Formez 60 petites meringues rondes sur les deux plaques puis enfournez-les dans le four chaud pour 1 heure 15 environ, en inversant les deux plaques à mi-cuisson. Les meringues doivent se décoller sans problème du papier sulfurisé. Laissez-les reposez 30 à 45 minutes dans le four éteint.

 

Sortez-les et faites-les refroidir sur une grille avant de les conserver dans une boite en métal.

 

Le temps et la température de cuisson peut varier selon votre four, adaptez-les.

 

 

Un peu de technique : pour les proportions il suffit de se souvenir de ce ratio :

  • 1/3 de blancs d’œufs
  • 1/3 de sucre en poudre
  • 1/3 de sucre glace
  •  

Trois sortes de meringues : la meringue française (blancs battus en neige simplement avec les sucres), la meringue italienne (blancs battus et cuits avec un sirop de sucre à 118°C) et la meringue suisse (blancs d’œufs battus avec les sucres au bain-marie jusqu’ à 50 à 60° C).

 

 

Des meringues parfaites
Des meringues parfaites
Des meringues parfaites
Des meringues parfaites
Partager cet article
Repost0
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 23:00

Une recette d’un livre Ancel

 

Ingrédients : pour un petit gâteau

 

La pâte

125 g de beurre doux

125 g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

2 œufs

175 g de farine type 55

½ sachet de levure chimique (6 g)

4 à 5 cuillerées à soupe de lait

50 g de raisins secs

25 g de poudre d’amandes

 

Pour saupoudrer

Du sucre glace

1 sachet de sucre vanillé

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Travaillez le beurre en pommade, ajoutez peu à peu le sucre et le sucre vanillé, puis incorporer les œufs entiers.

 

Ajoutez ensuite par petites quantités le mélange tamisé farine et levure chimique, en alternant les cuillerées de lait.

 

Ajoutez les raisins secs lavés et séchés ainsi que la poudre d’amande.

 

Répartissez la pâte dans un moule à kouglof beurré en métal ou dans un moule en silicone qui n’aura pas besoin d’être beurré.

 

Enfournez dans le four chaud pendant 50 à 55 minutes.

 

Démoulez et laissez refroidir.

 

Saupoudrez du mélange sucre glace et sucre vanillé. Dégustez avec un café ou un thé.

 

 

Kouglof viennois
Kouglof viennois
Kouglof viennois
Kouglof viennois
Kouglof viennois
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre