750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 00:00

100_7000.JPG

 Je reviens à mes origines, la région Poitou Charentes où je suis née. Une recette de petites galettes à déguster avec une tasse de café ou de thé. 

 

 

Galettes de Niort

 

Recette du livre « les desserts oubliés de Poitou-Charentes » de Julien Thomas

Éditeur : les chemins de la Mémoire

 

Ingrédients : pour 16 à 18 galettes individuelles de 7 cm environ de diamètre

 

125 g de beurre

250 g de farine

1 œuf

100 g de sucre en poudre

1 petite pincée de sel

½ sachet de levure chimique

1 cuillerée à café d’angélique confite

1 cuillerée à café de zestes de citron confit

5 cl de cognac

½ sachet de sucre vanillé

1 jaune d’œuf pour dorer

 

Réalisation :

 

Dans un saladier, mélanger la farine, le beurre en pommade, les sucres, la levure chimique, le citron confit, l’angélique confite, le cognac, les œufs et le sel. Pétrir jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

 Etendre la pâte pour obtenir une épaisseur de 3 à 4 millimètres. Découper avec un emporte-pièce de 7 cm environ de diamètre, des galettes, les déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner avec un jaune d’œuf dilué avec une cuillérée à soupe d’eau.

Enfourner jusqu’à ce que les galettes soient dorées et brillantes pour 13 à 15 minutes environ dans le four chaud.

Les laisser refroidir et les conserver dans une boite en fer.

 

 

 

100_6996.JPG

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 00:00

 

100_6960.JPG

 

Dessert rapide : verrines avec une couche de riz au lait nature et une couche de riz au lait pistache.

Une pistache grillée nature en décoration (Wonderfull ® Pistachios)

J'ai réalisé du riz au lait nature, puis dans un tiers j'ai rajouté une cuillérée à café de pâte de pistache acheté chez G. Detout.

 

Je vous rappelle la recette du riz au lait nature.

 

Riz au lait

 

         Ingrédients : pour 6 à 8 personnes.

 

150 g de riz rond

1 litre de lait entier

1 pincée de sel

5 cuillères à soupe de sucre en poudre

1 paquet de sucre vanillé ou 1 gousse de vanille    

  

         Recette :

 

Faites bouillir le lait avec le sucre, le sel et le sucre vanillé ou la gousse de vanille fendue en deux.

Jetez le riz en pluie dans le lait bouillant. Mettez à très petit feu, et laissez cuire jusqu’à ce que le riz affleure le lait (environ 20 à 25 minutes). C’est en refroidissant qu’il finira d’absorber le lait. Retirez la gousse de vanille avant de le déguster. 

 

Ce merveilleux riz se sert froid ou tiède. Choisissez du riz blanc rond pour faire cette préparation.

 

100_6969.JPG

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 00:00

Une recette de cannelés au chocolat de Sophie Dudemaine, je les ai réalisés en version mini.

 

100_6980.JPG

 

Cannelés au chocolat

 

Recette du magazine « Bienvenue chez Sophie » n°7 janvier février 2011

Article « le challenge de Sophie »

 

Ingrédients : pour 12 gros cannelés ou 35 petits cannelés.

1 œuf entier + 1 jaune

50 g de chocolat noir

15 g de cacao non sucré en poudre (Van Houten)

125 g de sucre en poudre

50 g de farine

50 g de beurre demi-sel

20 cl de lait entier ou demi-écrémé

2 cuillerées à soupe de rhum brun

1 gousse de vanille

 

Préparation :

 

Dans une casserole, faites bouillir le lait avec le beurre et la gousse de vanille fendue en deux.

Dans un saladier, cassez le chocolat en petits morceaux. Retirez la gousse de vanille du lait et versez-le sur le chocolat tout en fouettant.

Dans un saladier, mélangez l’œuf entier avec le jaune et le sucre. Ajoutez la farine et le cacao en poudre. Mélangez. Incorporez le rhum puis le mélange lait-chocolat.

Laissez reposer la pâte 24 heures au réfrigérateur avant de la cuire.

 

Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7) pour moi thermostat 6 ½ (190°C)

 

Remplissez des moules à cannelés en silicone, passés sous l’eau froide, aux trois quarts avec la pâte. Mettez au four 30 minutes. Pour la version mini, la cuisson sera de 20 minutes.

Dégustez tiède.

 

Conseils de Sophie : préparez les cannelés à l’avance et remettez-les au four 5 minutes avant de les servir.

Vous pouvez congeler la pâte avant la cuisson.

 

100_6982.JPG

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 00:00

 

100 6574

 

 Les éclairs avant la cuisson 

 

 

100_6582.JPG

 

Les éclairs cuits, avant d'être fourrés de la crème pâtissière au café

 

Eclairs café

 

Recette du blog « A Dressy cake » http://adressycake.over-blog.com

Ingrédients : pour 20 éclairs environ

 

Pâte à choux

250 g d’eau (ou 125g de lait + 125g d’eau)

100 g de beurre

1/2 cuillerée à café de sel (5 g de sel)

1 cuillerée à café de sucre en poudre (5 g de sucre)

150 g de farine

4 petits œufs

1 œuf battu pour la dorure

 

Crème pâtissière au café (pour 10 éclairs)

25 cl de lait entier

2 œufs

45 g de Maïzena

60 g de sucre semoule

Fondant pâtissier

Arôme café

Pépites chocolat, vermicelles ou grains de café en chocolat

 

Préparation :

 

Réalisation des éclairs : dans une casserole, portez à ébullition l’eau (ou l’eau + lait), le sel, le sucre et le beurre en morceaux. Lorsque le beurre est complètement fondu, incorporez en une seule fois la farine puis dessécher la pâte sur le feu. La farine doit être totalement absorbée. Lorsque la pâte est suffisamment desséchée et forme une sorte de boule. Versez cette boule de pâte dans un saladier, laissez refroidir 5 minutes avant d’incorporez les œufs, un à un, tout en fouettant jusqu’à incorporation complète.

Préchauffez le four à 200°C (thermostat 6 ½).

La pâte doit être brillante, ne doit être ni trop molle ni trop dure. Selon la taille des œufs, ne mettre que 2 œufs et demi ou 3. Remplissez une poche à douille munie d’une douille lisse d’environ 15 mm de diamètre, de la préparation à pâte à choux.

Dresser sur une plaque à pâtisserie à revêtement anti adhésif, des éclairs de 12 cm de longueur. Battre l’œuf réservé pour la dorure, puis à l’aide d’un pinceau badigeonnez les éclairs afin qu’ils soient dorés.

Enfournez les éclairs dans le four préchauffé pour 30 à 40 minutes. Attention, ne pas ouvrir le four durant les 20 premières minutes de cuisson afin d’éviter que les éclairs ne s’affaissent.

 

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière.

Faites bouillir le lait sur feu moyen. Battre les œufs entiers avec le sucre et la Maïzena, puis incorporez un tiers du lait bouillant, fouettez vivement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire sur feu moyen tout en continuant de fouetter jusqu’à épaississement. Retirer dès les premiers bouillons.

Versez la crème pâtissière dans un saladier, couvrez-la avec du film alimentaire en chassant l’air et laissez refroidir à température ambiante avant de la mettre au réfrigérateur.

 

Lorsque les éclairs sont cuits, les laisser refroidir sur une grille.
Sortir la crème du réfrigérateur, enlever le film alimentaire, détendre la crème pâtissière en la fouettant puis incorporer quelques gouttes d’arôme de café jusqu’à obtention de la coloration et surtout du goût plus ou moins fort souhaité.

 

Pour moi la quantité de crème pâtissière était insuffisante pour les 20 éclairs, j’ai refait une autre fois la crème pâtissière.

 

Percer le dessous des éclairs de 2 trous. Garnir les éclairs de crème avec la poche à douille munie d’une douille fine et lisse.

 

Verser le fondant pâtissier dans une casserole au bain-marie avec une cuillerée à soupe d’eau, mettre sur feu doux en remuant avec une spatule.

Celui-ci ne doit pas dépasser la température de 37°C pour être au point, il doit être juste brillant et faire ruban.

Lui ajouter quelques gouttes d’arôme de café. Glacer les éclairs garnis de crème pâtissière à l’aide d’une spatule et égaliser avec un doigt.

Cette opération est délicate et doit être réalisée rapidement avant que le fondant ne durcisse.

Décorer de pépites de chocolat ou de vermicelles, de grains de café en chocolat ou tout autre décor.

 

100_6584.JPG

 

 

 

100_6587.JPG

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 00:00

Une verrine pour le dessert, facile de réalisation et peut être préparée à l'avance

 

100_6900.JPG

  

 

Bouchons au Limoncello façon baba

 

Recette des « bouchons façon baba » tirée du livre « Les Minis de Tupperware »

Le sirop est celui « des babas au Limoncello » de Guylaine du blog « la cuisine de Guylaine » 

 

Ingrédients : pour une vingtaine de babas

 

100 g de farine

125 g de sucre

5 ml de levure chimique (1 cuillerée à café)

2 petits œufs

50 g de beurre demi-sel fondu

 

Sirop :

200 ml d’eau

100 g de sucre semoule

1 /2 citron Bio + le zeste du demi citron

2 cuillerées à soupe de Limoncello

 

Préparation :

 Le sirop

Portez à ébullition l’eau avec le sucre en poudre, le zeste et le jus du demi-citron. Laissez frémir 2 à 3 minutes. Retirez du feu et ajoutez le Limoncello, Réservez au chaud ou réchauffez au moment d’imbiber les babas

Les babas

 Faites préchauffer le four thermostat 6 (180°C), sans la grille.

Dans un saladier, versez tous les ingrédients dans l’ordre et mélangez avec un fouet souple.

Posez le moule à mini muffins Tupperware (15 empreintes), passé sous l’eau froide, sur la grille froide du four. Répartissez la pâte dans les alvéoles jusqu’aux ¾ de la hauteur. Faites cuire 15 minutes dans le four chaud.

Démoulez les mini babas, rangez-les dans un  plat, arrosez du sirop chaud et laissez-les bien s’imbiber.

Recommencez la cuisson des babas jusqu’à épuisement de la pâte,

Attention si vous n’utilisez pas toutes les empreintes du moule avec la pâte, remplissez les cavités d’eau avant de mettre au four.

Lorsque les babas seront refroidis, les servir avec une salade de fruits (ananas et kiwis pour moi) dans des verrines.

 100_6931.JPG

 

 

 

100_6933.JPG

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 00:00

Tarte fine aux pommes

Recette de Michel Oliver un peu revue et corrigée

 

Ingrédients : pour 6 personnes

Pâte

175 g de farine

100 g de beurre mou

10 cl d’eau

1 pincée de sel

 

Garniture 

4 pommes Golden

4 cuillerées à soupe de sucre en poudre

10 noisettes de beurre + 1 noix pour le moule

 

Préparation :

 

Pâte : mettez dans un robot le beurre bien mou, ajoutez l’eau, la farine et la pincée de sel. Mixez pour obtenir une pâte très molle.

Vous pouvez réaliser la pâte dans un saladier avec vos mains.

Roulez cette pâte en boule, farinez-la légèrement et posez-la sur une assiette que vous mettez au réfrigérateur pour 2 heures.

Garniture : deux heures après, pelez les 4 pommes « Golden », partagez-les en deux, enlevez la partie centrale et coupez les demi-pommes en fines tranches comme des demi-lunes.

Beurrez soigneusement avec la noix de beurre, la plaque à pâtisserie qui va servir de moule à cette tarte.

Sortez la pâte durcie au réfrigérateur et avec un rouleau à pâtisserie, étalez-la jusqu’à ce qu’elle ait la taille de la plaque.

Posez la pâte étalée sur la plaque et égalisez les bords. Piquez tout le fond de la pâte avec les dents d’une fourchette et saupoudrez-la avec 2 cuillerées à soupe de sucre en poudre. Rangez dessus les tranches de pommes en les faussant se chevaucher.

Saupoudrez les pommes avec les 2 cuillerées à soupe de sucre, restantes. Parsemez dessus les noisettes de beurre.

Mettez la plaque au four thermostat 6 ½ (200°C) jusqu’à ce que les pommes commencent à caraméliser (environ 20 à 25 minutes).

Servez la tarte chaude.

 

100_6952.JPG

 100_6954.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 00:00

 100_6957.JPG

 

  

 

Financiers

Certainement pas de Wall Street

Recette de Christophe Michalak du livre « les desserts qui me font craquer »

Aux Editions Plon

 

Ingrédients : pour 4 personnes

120 g de beurre

10 g de miel

45 g de farine type 55

120 g de sucre glace

45 g d’amandes en poudre

1 pincée de levure chimique

4 cl d’eau de fleur d’oranger

3 blancs d’œufs (100 g)

100 g de noisettes grillées

 

Préparation :

 

Cuire le beurre dans une casserole pour qu’il obtienne une couleur noisette, puis passer dans une passoire fine, ajouter le miel et réserver à température ambiante.

Tamiser le sucre glace, la farine et la levure chimique. Mélanger délicatement toutes les poudres au fouet (farine, sucre glace, levure chimique, poudre d’amandes), puis ajouter petit à petit les blancs d’œufs crus. Ajouter doucement le mélange beurre-miel, puis l’eau de fleur d’oranger.

Réserver le mélange dans une boite hermétique au réfrigérateur pendant 24 heures,   12 heures pour moi. Je n’ai pas pu attendre 24 heures, j’ai mis au réfrigérateur seulement 12 heures.

Garnir un moule en silicone avec des empreintes à financiers, aux ¾ de la hauteur

des empreintes, puis parsemer de noisettes préalablement grillées et concassées.

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Cuire dans le four préchauffé environ 10  à 12 minutes jusqu’à ce qu’ils obtiennent une couleur caramel.

Une fois cuits, vous pouvez réserver les financiers une ou deux journées dans une boite hermétique. Stocker à température ambiante mais pas au réfrigérateur.

 

 

 

100_6956.JPG

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 00:00

J'ai vécu durant 15 ans dans la région bordelaise, on m'avait donné cette recette réalisée avec de la liqueur d'anisette. Je ne sais plus du tout l'origine, elle était restée dans mes archives. J'ai un peu modifié les ingrédients, réduit la quantité d'huile. Pourquoi de la liqueur d'anisette Marie Brizard, cette société avait son siège près de Bordeaux, du moins avant 1990. C'est un gâteau léger, parfumé à l'anis.

 

100_6875.JPG

 

Gâteau à l’anisette

 

Ingrédients : pour 8 personnes

3 œufs

200 g de sucre en poudre

200 g de farine

1 tasse à  café d’huile (12,5 cl)

2 tasses à café de lait (25 cl)

½ tasse à café d’anisette liqueur Marie Brizard (6 cl)

1 sachet de levure chimique

 

Préparation :

 

Séparer les jaunes des blancs d’œufs.

Travailler les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre. Ajouter alternativement, par petites quantités l’huile et la farine.

Incorporer ensuite le lait, et l’anisette.

Terminer la pâte en ajoutant la levure chimique. Travaillez vigoureusement.

Préchauffer le four à thermostat 6 – 180°C.

Battre les blancs d’œufs en neige ferme et les ajouter délicatement à la pâte. Versez la préparation dans un moule à manqué beurré et fariné s’il n’est pas en silicone.

Enfournez dans le four chaud pour 40 à 45 minutes. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau qui doit ressortir sèche. Laissez refroidir 10 minutes avant de le démouler.

Déguster froid.

 

100_6873.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 00:00

Une recette échangée entre copines, entre bloggeurs, vu sur le forum Supertoinette, sur le site de Marmiton, goûtée et appréciée.

Merci en particulier à Maryse pour l'avoir donnée.

 

Bouchons aux marrons ou à la châtaigne

 

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 20 à 25 minutes

 

Ingrédients : pour 20 petits bouchons environ

 

380 g de crème de marrons (Clément Faugier) ou de confiture de châtaignes

2 gros œufs

80 g de beurre demi-sel

1 cuillerée à soupe de Maïzena

 

Préparation :

 

Faites fondre le beurre au micro-ondes, mélanger avec la crème de marrons (ou la confiture de châtaignes), ajoutez les œufs entiers et la cuillerée à soupe de Maïzena. Bien mélanger.

Prendre des moules en silicone, empreintes mini muffins, remplir les empreintes aux 2/3 de la hauteur.

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

Mettre à cuire 20 à 25 minutes dans le four chaud.

Lorsque les bouchons sont cuits, les laisser dans le four, la porte entrouverte pour qu’ils ne retombent pas.

Démoulez tièdes.

 

100_6860.JPG

100_6858.JPG

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 00:00

 dossier-11 0004

 

 

 

 le dessert du réveillon du 31 décembre  

 

 

 

Framboise pistache

 

Recette originale "Bûche framboise et pistache" du magazine Cuisine conviviale N°36

(novembre décembre 2010 -janvier 2011)

J’ai adapté la recette, j'ai modifié la quantité des ingrédients, pour réaliser mon dessert du réveillon du 31 décembre

 

 

Ingrédients : pour 8 personnes

Gélifié framboise

200 g de framboises surgelées + 3 feuilles de gélatine (6 g environ)

Génoise

2 œufs + 80 g de sucre + 80 g de farine + une petite pincée de sel

Financier pistache

115 g de poudre d’amandes + 90 g de sucre glace + 30 g de farine + 3 blancs d’œufs + 60 g de beurre + 2 cuillerée à soupe de pâte de pistache + 60 g de pistaches grillées, décortiquées, sans sel de mon partenaire Wonderful®  Pistachios

Bavarois framboise

200 g de coulis de framboises + 2 feuilles de gélatine (4 g environ) + 16 cl de crème fraiche liquide entière + 55 g de sucre en poudre

Nappage

100 g de chocolat blanc +  5 cl de crème fraiche liquide entière + 1 feuille de gélatine (2 g environ) 

Décor

Pépites chocolat, sujets, éclats de pralines roses

 

Préparation :

 

Préparez le gélifié aux framboises : réduisez les framboises surgelées en purée, chauffez-la puis ajoutez la gélatine ramollie dans de l’eau froide, pour qu’elle fonde dans la préparation chaude.

Versez cette préparation dans un moule souple de préférence. Laissez refroidir, puis placez au congélateur 1 heure  pour faire prendre le gélifié.

 

Préparez la génoise : séparez les jaunes des blancs d’œufs. Fouettez les jaunes avec le sucre semoule jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Montez les blancs d’œufs en neige avec un peu de sel. Incorporez délicatement les blancs en neige et la farine tamisée.

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6)

Versez cette pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Mettez au four 10 minutes à 180°C. Sortir la génoise du four, attendez 5 minutes avant de démoulez sur une feuille de papier sulfurisé. N’oubliez pas d’enlever la feuille qui recouvrait la plaque de cuisson.

 

Pour le financier à la pistache, tamisez la poudre d’amandes, le sucre glace et la farine dans un saladier. Ajoutez les blancs d’œufs non battus en neige. Faites fondre le beurre et ajoutez-le au mélange. Incorporez les cuillerées de pâte de pistache.

Versez cette pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, parsemez de pistaches grillées et mettez  au four 20 minutes à 180°C (thermostat 6). Sortir du four et attendez 5 minutes avant de démoulez sur une feuille de papier sulfurisé, mais n’oubliez d’enlever la feuille qui recouvrait la plaque de cuisson.

 

Découpez les biscuits (deux morceaux de génoise nature et un morceau de financier à la pistache) à la forme du cercle à bavarois. Faites de même avec le gélifié bien froid.

Dans le cercle à bavarois, pour moi une sorte de lune, posez le premier morceau de génoise nature, ensuite le gélifié framboise encore congelé, le morceau de biscuit financier à la pistache.

 

Préparez le bavarois : chauffez le coulis de framboises et ajoutez la gélatine ramollie dans de l’eau froide. Ajoutez le sucre en poudre. Montez la crème fraîche liquide entière bien froide en Chantilly et incorporez-la à la purée de fruits presque refroidie.

Versez le bavarois dans le cercle sur le biscuit financier à la pistache.

Terminez en posant le dernier morceau de génoise nature.

Couvrir de film alimentaire et  placez au frais toute une nuit.

Le lendemain passez une lame de couteau à l’intérieur  du cercle pour démouler le gâteau.

 

100 6745

 

 

Pour le nappage, faites fondre le chocolat blanc avec la crème fraiche au bain marie et incorporez la gélatine (ramollie dans l’eau froide et fondue 5 secondes au micro-ondes).

Versez le nappage sur le dessus du gâteau et le répartir rapidement avec une spatule. Ce nappage va se figer rapidement. Décorer les côtés avec des éclats de pralines roses. Sur le dessus des pépites de chocolat. Vous pouvez écrire un mot avec du chocolat fondu comme moi. Décorer avec des sujets selon le thème de la fête.

 

 100 6747

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre