750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 23:00
Sablés viennois au chocolat

Ingrédients : pour une cinquantaine de petites rosaces

 

125 g de beurre 1/2 salé (à température ambiante)

50 g de sucre en poudre

130 g de farine type 55 (ou farine type 45)

15 g de cacao amer

½ cuillerée à café de café lyophilisé (en poudre)

1 blanc d’œuf (30 g)

Du chocolat noir pour la décoration

 

Préparation :

 

Dans le bol de votre robot, muni du fouet « feuille », mélanger ensemble le beurre mou et le sucre en poudre (cette opération s’appelle crémer).

 

Quand la préparation est devenu plus claire et onctueuse, ajouter le blanc d’œuf, le café lyophilisé, la farine et le cacao en poudre. Mélanger jusqu’à o obtenir un pâte homogène et souple, mais ne pas trop travailler la pâte car elle deviendrait élastique.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Mettre la pâte dans une poche à douille cannelée et faire de rosaces régulières sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé. Enfourner dans le four chaud pour 15 minutes.

 

Laisser complètement refroidir les sablés avant de les tremper dans du chocolat noir fondu. Mettre au frais puis lorsque le chocolat est figé, conserver les sablés dans une boite en métal.

 

Source : recette d’Isabelle du blog « Pourquoi pas… ?? » 

https://pourquoi-pas-isa.blogspot.com/2015/11/sable-viennois-au-chocolat.html

 

Sablés viennois au chocolat
Sablés viennois au chocolat
Sablés viennois au chocolat
Sablés viennois au chocolat
Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 23:00
Asperges vertes et noix de Saint Jacques, sauce crémeuse aux poireaux et jambon sec

Ingrédients : pour 2 personnes

 

8 noix de Saint Jacques

12 petites asperges vertes

4 fines tranches de jambon sec

Huile d’olive 5 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin

La sauce aux poireaux

2 blancs de poireaux

1 cuillerée à café d’huile d’olive

1 échalote pelée et ciselée

10 cl de lait ½ écrémé

2 cuillerée à soupe de crème fraîche

1 cuillerée à soupe de moutarde

1 pincée d’herbes de Provence séchées

Sel et poivre du  moulin

 

Préparation :

 

Préparer la sauce aux poireaux : laver et émincer  les blancs de poireaux et les sécher sur un torchon.

 

Dans une sauteuse, faire revenir dans la cuillerée à café d’huile d’olive, l’échalote ciselée et les poireaux. laisser cuire sur feu doux jusqu’à ce que les poireaux soient cuits, environ 12 minutes. Assaisonner de sel et de poivre. S’il manque du jus pour la cuisson, ajouter un demi-verre d’eau.

 

Verser le lait dans la sauteuse et ajouter la pincée d’herbes de Provence, faire réduire à feu vif pendant 2 minutes.

 

Mixer finement la préparation avec un mixeur plongeant ou un blender, incorporer la moutarde et la crème puis mixez à nouveau. Ajoutez un peu de lait si la sauce est trop épaisse. Rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts.

 

Réservez cette sauce au chaud.

 

Préparer les asperges : nettoyer les asperges vertes (ce n’est pas la peine de les éplucher, les couper en les cassant), les laver et les faire cuire au cuit-vapeur 12 à 15 minutes. Réservez-les  sur un torchon.

 

Le temps de cuisson sera en fonction de vos goûts et le reste des asperges sera utilisé  pour un potage.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire revenir rapidement les asperges dans une poêle chaude dans une 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive pour les réchauffer au moment du service.

 

 Je n’ai pas réalisé cette opération, j’ai servi les asperges simplement cuites à la vapeur.

 

Préparer les noix de Saint-Jacques : dans une poêle chaude, avec une noisette de beurre, cuire rapidement les noix de Saint Jacques coupées en deux 1 minute de chaque côté. Si vous avez du corail, cuisez-le à la fin quelques secondes. Saler et poivrer.

 

Le dressage des assiettes : mettre un peu de sauce aux poireaux au fond de chaque assiette de service, placer sur le côté 6 asperges vertes, puis sur l’autre  côté les noix de Saint-Jacques et enfin décorer avec des morceaux de jambon sec et le corail des Saint-Jacques.

 

Déguster ces assiettes chaudes.

 

Servir ce plat en plat principal, ou en entrée avec moins d’asperges et de noix de Saint Jacques. A vous de voir.

S’il reste de la sauce aux poireaux, utilisez-la avec des pâtes fraîches.

 

Source : recette du blog de Michèle « Miechambo Cuisine » http://miechambo.canalblog.com/archives/2020/04/08/37466054.html

 

Asperges vertes et noix de Saint Jacques, sauce crémeuse aux poireaux et jambon sec
Asperges vertes et noix de Saint Jacques, sauce crémeuse aux poireaux et jambon sec
Asperges vertes et noix de Saint Jacques, sauce crémeuse aux poireaux et jambon sec
Asperges vertes et noix de Saint Jacques, sauce crémeuse aux poireaux et jambon sec

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

Asperges vertes et noix de Saint Jacques, sauce crémeuse aux poireaux et jambon sec
Partager cet article
Repost0
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 23:00
Choux meringués et cœur d’orange sanguine

Ingrédients : pour 12 choux

 

La gelée

150 g de jus d’orange sanguine (2 orange sanguines)

5 g de pectine NH nappage

10 g de sucre en poudre

 

La crème pâtissière parfumée à l’orange sanguine

80 g de jus d’orange sanguine

50 g de beurre doux

100 g de sucre glace

3 œufs (150 à 160 g d’œuf)

12 g de fécule de maïs (Maïzena)

 

Le craquelin

80 g de beurre doux

100 g de farine type 55 (ou farine type 45)

100 g de sucre blond (sucre cassonade)

 

La pâte à choux (pour 20 choux de taille moyenne 4 cm de diamètre)

250 g d’eau

100 g de beurre doux

1 belle pincée de sel fin

150 g de farine type 55

4 œufs (200 à 220 g d’œuf)

 

La meringue italienne

70 à 75 g de blanc d’œuf (2 blancs d’œuf)

75 g d’eau

125 g de sucre en poudre

½ orange sanguine

 

 

Préparation :

 

Commencer par le coulis d’orange sanguine : mettez le jus d’orange sanguine  à chauffer dans une casserole.
Dans un bol, mélanger le sucre et la pectine.

 

Une fois le jus porté à ébullition, verser le mélange pectine/sucre en pluie puis laissez cuire à ébullition pendant 30 secondes (cette opération est nécessaire pour activer l’épaississement de la préparation).

 

Verser le coulis dans des empreintes en silicone demi-sphère ou autre forme et placez-les au congélateur au moins 1 heure.

 

Réaliser la crème pâtissière à l’orange sanguine : faire chauffer le jus d’orange sanguine.


Dans un saladier, blanchir les œufs et le sucre glace jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux. Ajouter la fécule de maïs au mélange œufs/sucre, puis quand le jus est à ébullition, le verser dans le saladier en mélangeant sans arrêt, avec un fouet.

 

Remettre la préparation dans la casserole et cuire à feu doux, en fouettant sans arrêt avec un fouet, jusqu’à ce que la crème épaississe.

 

Lorsque la crème a épaissie, retirez-la du feu dès les premiers bouillons.

 

Ajouter le beurre doux coupé en morceaux et incorporez-le délicatement avec un fouet, jusqu’à ce qu’il soit fondu.

 

La crème est bien lisse et brillante. Réservez-la au frais dans un récipient, filmé au contact, pour éviter que la crème ne forme une pellicule en surface.

 

Réaliser le craquelin pour les choux : mélanger le sucre, le beurre en morceaux et la farine avec les mains puis former une boule.

 

Etaler la pâte obtenue, entre deux feuilles de papier sulfurisé, avec un rouleau à pâtisserie puis réservez-la au frais. La pâte à craquelin est prête.

 

 Réaliser la pâte à choux : préchauffer le four à 240°C (thermostat8) chaleur ventilée.

 

Dans une casserole, faire chauffer l’eau, le beurre en morceaux et le sel jusqu’à ébullition. Hors du feu, ajouter la farine d’un seul coup. Mélangez puis remettre à chauffer sur feu doux pour dessécher la pâte à choux.

 

Dessécher la pâte dans la casserole, en la mélangeant avec une spatule. Elle ne doit plus coller aux parois de la casserole, on obtient une panade.

 

Verser la panade dans un saladier et ajouter les œufs un par un pour bien hydrater la pâte. Pour savoir si la pâte à choux est prête, passez un coup de spatule en silicone au milieu de la pâte, si elle se remet doucement, la pâte est prête.

 

Verser la pâte dans une poche à douille avec une douille unie.

 

Dresser ou pocher les choux (une vingtaine de choux de 4 cm de diamètre) sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Sortez le pâte à craquelin du réfrigérateur, tailler des cercles de la même taille que les choux avec un emporte-pièce (diamètre 4 cm). Poser un cercle de craquelin sur chaque chou.

 

Eteindre le four ( préchauffé à 240° C) et mettre les plaques de choux pendant 20 minutes dans le four éteint.

 

Rallumer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée et cuire les choux environ 30 à 35 minutes. Ne pas ouvrir la porte du four durant le temps de cuisson sinon les choux vont devenir plats.

 

Réaliser la meringue italienne : mettre le sucre et l‘eau dans une casserole avec un thermomètre sonde et faites fondre sur feu doux jusqu’à ébullition.

 

En même temps, dans un saladier, monter les blancs d’œufs soit au robot ou au fouet électrique.

 

Surveiller le mélange eau/sucre  qui est en ébullition, vérifier avec le thermomètre que le sirop atteint 118 à 119° C, versez-le en filet, tout doucement,  sur les blancs d’œufs montés, tout en continuant de battre,  jusqu’à ce que la meringue devienne tiède.

 

Ajouter quelques gouttes de jus d’orange sanguine sur la meringue et mélangez délicatement.

 

Le montage des choux : battre la crème pâtissière pour la détendre et la mettre dans une poche à douille.

 

A l’aide d’un couteau scie, coupez le dessus des choux, garnir de crème pâtissière à moitié. Récupérez les portions de coulis congelé, démoulez-les et mettez-les au milieu de chaque chou, appuyer légèrement pour les enfoncer. Il faut que l’insert soit au milieu du chou et bien entouré de crème pâtissière.

 

Regarnir de crème pâtissière pour entourer l’insert d’orange. Ajouter le chapeau des choux par-dessus, garnir tous les choux de la même façon.

 

Choux meringués et cœur d’orange sanguine
Choux meringués et cœur d’orange sanguine

Plonger deux fois le haut des choux dans la meringue italienne pour obtenir une larme, meringuer tous les autres choux de la même façon.
A l’aide d’un chalumeau, caraméliser la meringue italienne légèrement en passant la flamme près des choux.

 

Mettre les choux au frais au moins une heure avant la dégustation  et pour permettre au coulis d’orange de se décongeler.

 

Déguster.

 

Note : il restera des choux cuits, congelez-les pour une autre utilisation.

 

Source : recette du blog « Sucre et farine » https://www.sucreetfarine.fr/post/orange-sanguine-en-choux-meringués-et-coeur-coulant

 

Choux meringués et cœur d’orange sanguine
Choux meringués et cœur d’orange sanguine
Choux meringués et cœur d’orange sanguine

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

Choux meringués et cœur d’orange sanguine
Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 23:00
Cake amande orange sanguine

Ingrédients : pour un cake de de 26 cm x 10,5 cm

 

La pâte à cake

160 g de farine type 55 (ou farine type 45)

150 g de sucre en poudre

120 g de yaourt nature (1 pot)

50 g de poudre d’amande

50 g de beurre fondu (beurre doux)

50 g d’huile de tournesol (ou huile d’arachide)

3 œufs

1 cuillerée à café d’eau de fleur d’oranger

2 cuillerées à soupe de jus d’orange sanguine pressée et le zeste de l’orange (1 orange sanguine Bio)

1 sachet de levure chimique (11 g)

 

Le glaçage

60 g de sucre glace

2 cuillerées à soupe de jus d’orange sanguine (reste du jus de l’orange sanguine pressée)

 

 

Préparation :

 

Préparez la pâte à cake : mélanger la farine avec le sucre, le yaourt nature, la poudre d’amande, le beurre fondu, l’huile, les trois œufs, l’eau de fleur d’oranger et la levure chimique.

 

Zester l’orange sanguine et presser le jus. Incorporer les zestes et 2 cuillerées à soupe du jus d’orange dans la pâte.

 

Beurrer un moule à cake (moule de 26 cm x 10, 5 cm) et tapisser le fond d’un rectangle de papier sulfurisé.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Verser la pâte dans le moule à cake beurré. Poser le moule sur une plaque avant de l’enfourner dans le four chaud pour 40 minutes.

 

Préparez le glaçage : mélanger le sucre glace avec 2 cuillerées à soupe de jus d’orange jusqu’à obtenir un glaçage lisse.

 

Lorsque le gâteau est cuit, le sortir du four et le démouler. Lorsque le gâteau est à température ambiante, nappez-le avec le glaçage au sucre glace, bien l’étaler et laisser durcir  avant de le déguster. Vous pouvez décorez le dessus du cake avec des tranches d’orange sanguine.

 

Source : recette du blog « The Food Trotter » http://the-foodtrotter.blogspot.com/2021/01/cake-amande-orange-sanguine-blood.html

 

Cake amande orange sanguine
Cake amande orange sanguine
Cake amande orange sanguine
Cake amande orange sanguine

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

Cake amande orange sanguine
Partager cet article
Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 23:00
Pavé de saumon, asperges vertes et sauce citronnée

Ingrédients : pour 2 personnes

 

2 pavés de saumon (environ 150 g chacun)

8 belles asperges vertes

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 cuillerée à café de jus de citron (vert ou jaune) pressé

60 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin

 

La sauce au citron

20 cl d’eau

2 cuillerées à soupe de fécule de maïs (Maïzena)

Le jus d’un demi-citron vert pressé

60 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Les asperges : lavez et épluchez un peu les asperges vertes, les asperges étaient de belle taille, coupez les pieds.

 

Avant de cuire les asperges, faites quelques tagliatelles d’asperges (crues) et les mettre dans un saladier avec un peu de sel, de poivre, la cuillerée à café de jus de citron et une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Laissez mariner.

 

Faites cuire le reste des asperges dans un cuit vapeur pendant 15 minutes et réservez-les.

 

La sauce citronnée :  délayez la fécule de maïs dans une casserole avec les 20 cl d’eau froide ; mettez la casserole sur feu doux, amenez à ébullition en fouettant le mélange. La préparation va épaissir et à ce moment-là ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et assaisonnez de sel et de poivre.

 

Retirez la casserole du feu et ajouter le jus d’un demi-citron pressé (vert ou jaune), goûtez et rectifiez éventuellement l’assaisonnement selon vos goûts.

 

Le saumon :  saler et poivrer les morceaux de saumon puis saisissez-les  dans une  poêle dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive bien chaude,  environ 5 à 6 minutes (ce temps peut varier en fonction de l’épaisseur des morceaux de saumon), puis retirer du feu la poêle et couvrir avec un couvercle. Laisser couvert 5 à 6 minutes hors du feu.

 

Le saumon terminera sa cuisson avec la chaleur de la poêle. Vérifier la cuisson et retirer le couvercle, sinon il va encore cuire et deviendra sec.

 

Vous pouvez aussi pocher les morceaux de saumon dans du fumet de poisson pendant 10 à 15  minutes temps selon l’épaisseur des pavés de saumon.

 

Le dressage des assiettes : sur chaque assiette de service, poser 4 asperges vertes cuites, un pavé de saumon, napper de sauce citronnée, accompagner d’un riz cuit à la vapeur et décorer avec des tagliatelles d’asperge crue marinées.

Déguster.

 

Pavé de saumon, asperges vertes et sauce citronnée
Pavé de saumon, asperges vertes et sauce citronnée
Pavé de saumon, asperges vertes et sauce citronnée
Pavé de saumon, asperges vertes et sauce citronnée

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

Pavé de saumon, asperges vertes et sauce citronnée
Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 23:00
Biscuits croquants à l’orange confite

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits fins de 5 x 2 cm

 

40 g de beurre doux

30 g de sucre en poudre

30 g de cassonade brune (ou vergeoise brune)

30 g d’eau

120 g de farine

40 g d’écorces d’orange confite

 

 

Préparation :

 

Couper les écorces d’orange confite en petits morceaux. Chemiser un moule étroit et long d’un papier film (j’ai pris un moule en porcelaine pour faire des cakes pour l’apéritif, ses dimensions sont de 20 x 6 cm).

 

Mettre le beurre avec les sucres et l’eau dans une casserole, chauffer sur feu doux en mélangeant les sucres et le beurre doivent être fondus mais le mélange ne doit pas bouillir. Dès que le liquide est prêt, retirer du feu et ajouter la farine en une seule fois, bien mélanger avec une spatule.

 

Ajouter les dés d’orange confite, mélanger puis mettre la pâte dans le moule en porcelaine, tasser et lisser, replier le papier film sur le dessus. Laisser reposer au frais minimum 2 heures (voir une nuit).

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Démouler la pâte durcie sur une planche et, à l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper en très fines tranches, idéalement 2 mm ; plus ils seront fins, plus ils seront bons.

 

Déposer les biscuits au fur et à mesure sur un tapis de cuisson posé sur une plaque. Enfourner dans le four chaud pour 15 minutes.

 

Laisser complètement refroidir les biscuits sur une grille avant de les conserver dans une boite en fer (ou de les mettre dans des poches pour des cadeaux gourmands à offrir).

 

Source : le blog d’Isabelle « Pourquoi pas… ?? » - http://pourquoi-pas-isa.blogspot.fr

 

Biscuits croquants à l’orange confite
Biscuits croquants à l’orange confite
Biscuits croquants à l’orange confite
Biscuits croquants à l’orange confite
Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 17:00
Gaufre de pommes de terre râpées

Ingrédients : pour 6 gaufres

 

250  à 300 g de pommes de terre

1 œuf

50 g de farine type 55 (ou farine type 45)

½ cuillerée à café de levure chimique

10 cl de lait ½ écrémé

1 cuillerée à soupe d’huile de tournesol ou d’arachide

40 g d’emmental râpé (facultatif)

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Lavez, épluchez et râpez les pommes de terre. Laissez dégorger quelques minutes dans une passoire.

 

Dans un saladier, mélangez l’œuf et le lait. Ajoutez la farine, la levure et l’huile.

 

Ajoutez les pommes de terre râpées égouttées (et le fromage râpé si vous le souhaitez), salez, poivrez et mélangez.

 

Faites chauffer le gaufrier et graissez-le légèrement avec un pinceau.

 

Faites cuire les gaufres deux par deux 5 à 6 minutes environ et dégustez-les chaudes.

 

Source : recette du blog de Valérie « Marciatak.fr » 

https://www.marciatack.fr/gaufres-de-pommes-de-terre-emmental/

 

Gaufre de pommes de terre râpées
Gaufre de pommes de terre râpées
Gaufre de pommes de terre râpées

Avec ces gaufres de pommes de terre râpées je participe à la Battle Food #88 dont le thème est « Pas de saison pour la pomme de terre » pour ce mois d’avril 2021.

La Bataille Food est un défi culinaire mensuel qui a été créé par Jenna du blog Bistro de Jenna et administré depuis quelque temps par Hélène du blog Keskonmangemaman ? 

Cette dernière gère également la page Facebook.

Les participantes, blogueurs ou non publient une recette inédite sur le thème choisi le premier mercredi de chaque mois à 18 heures tapantes.

La précédente marraine était  Anna du blog « Anna Loves Food » https://annalovesfood.com/2021/02/09/bataille-food-87-annonce-du-theme/

 

La marraine de cette édition est Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand »

https://croquantfondantgourmand.com/annonce-du-theme-bataille-food-88/

 

 La liste des participants :

 

Michelle – Plaisirs de la maison
Catalina – Le blog de Cata
Coco de Nice – Cuisine en folie
Christelle – La cuisine de Poupoule
Delphine – Oh la gourmande
Hélène – Keskonmangemaman?
Natly – Une cuisine pour Voozenoo
Viviane – Quoi qu’on mange?
Aline – Aux délices d’Aline
Lina – Chaud patate
Sofia – Plume & Prose
Christine – Pause nature
Vanessa – Popote de petit-bohnium
Martine – Kilomètre 0

Michèle – Croquant Fondant Gourmand

 

Gaufre de pommes de terre râpées
Gaufre de pommes de terre râpées
Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 07:00
Crème de petits pois et œuf poché

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 kg de petits pois surgelés

2 carottes

2 échalotes

1 clou de girofle

10 g de beurre doux

1 bouquet garni

4 œufs frais

½ verre de vinaigre blanc (10 cl)

Sel et poivre du moulin, quatre épices

Quelques feuilles de persil plat

 

 

Préparation :

 

Préparer les petits pois : peler les échalotes et les carottes, couper les carottes en tranches et ciseler les échalotes. Dans une casserole, mettre le beurre avec les échalotes et les carottes et laisser cuire 1 à 2 minutes avant d’ajouter les petits pois surgelés. Laisser cuire sur feu doux encore quelques minutes en mélangeant souvent.

 

Couvrir les petits pois d’eau à hauteur des légumes, ajouter le clou de girofle, le bouquet garni, un peu de poivre et de quatre épices. Je ne mets le sel qu’à la fin de la cuisson, au bout des 20 à 25 minutes.

 

Lorsque les petits pois sont cuits, enlever le clou de girofle et le bouquet garni, peser 500 g de petits pois cuits et ajouter 130 g de jus de cuisson, mixer le tout pour obtenir une crème de petits pois onctueuse. Rectifier l’assaisonnement selon vos goûts.

 

Les œufs pochés : pocher les œufs frais, un à un, dans une casserole d’eau vinaigrée,. Lorsque l’eau  est frémissante, réaliser un tourbillon avec une cuillère et verser l’œuf cassé dans un petit bol d’un seul coup. Laisser cuire à petits frémissement 2 minutes 30 secondes.

 

Une fois l’œuf cuit (le blanc doit avoir recouvert le jaune mais le jaune est encore liquide),  plonger l’œuf avec l’aide d’un écumoire dans un bain d’eau glacée pour arrêter la cuisson.

 

Le dressage des assiettes : dans une assiette creuse, verser une belle louche de crème de petits pois chaude, poser un œuf poché, décorer avec des feuilles de persil plat et déguster aussitôt.

 

Préparer la même façon les trois autres assiettes.

 

Note : il restera des petits pois que vous dégusterez avec une volaille.

 

 

Crème de petits pois et œuf poché
Crème de petits pois et œuf poché
Crème de petits pois et œuf poché

Avec cette crème de petits pois et œuf poché je participe au Foodista Challenge #73 dont le thème est  « Une recette verte pour fêter le printemps ! »

 Cuisiner une recette à dominante verte avec comme contrainte d’y ajouter un accessoire vert : ustensile de cuisine, objet décoratif ou autre …

 

 

Il s’agit d’un petit défi culinaire, créé il y a quelques années  par Stéphanie du joli blog Cuisine moi un mouton et auquel tout le monde peut participer. 

 

La précédente marraine était Marion du blog " Marmotte cuisine…veggie ! "  https://cuisine.chez-la-marmotte.fr/archives/24954

La marraine de cette édition est Muriel du blog « Petites Marmites et Compagnie » https://petites-marmites.com/foodista-challenge-73-annonce-du-theme/

 

La liste des participants :

  1. Flo du blog Floencuisine
  2. Christelle du blog La cuisine de Poupoule
  3. Laurence du blog Plaisir et équilibre
  4. Catalina du Blog de Cata
  5. Viviane du blog Quoi qu’on mange ?
  6. Jackie du blog Jackiecuisine
  7. Hélène du blog Keskonmangemaman ?
  8. Michelle du Blog de Michelle -Plaisirs de la maison
  9. Sofia du blog Plume & Prose
  10. Mauricette du blog Momo délice
  11. Alexandra du blog (presque) bonne à marier
  12. Vanessa du blog : La popote du petit bonhium
  13. Sylvie du blog la table de Clara
  14. Muriel du blog Petites marmites et compagnie

 

Crème de petits pois et œuf poché
Crème de petits pois et œuf poché
Partager cet article
Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 23:00
Tarte amandine aux framboises

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

La pâte sucrée aux amandes

250 g de farine type 55 (ou farine type 45)

140 g de beurre ½ sel (à température ambiante)

75 g de sucre glace

25 g de poudre d‘amandes

1 œuf (50 g)

Une belle pincée de sel si le beurre est doux

Le zeste d’1/2 citron Bio

 

La crème d’amandes

75 g de beurre pommade

75 g de sucre en poudre

75 g d’amandes en poudre

1 œuf (50 g)

1 cuillerée à soupe d’extrait d’amande amère ou de rhum

 

La garniture

250 g de framboises surgelées entières

3 cuillerées à soupe d’amandes effilées

Sucre glace

 

 

Préparation :

 

La pâte sucrée aux amandes : dans le robot avec la feuille, malaxer (ou crémer) le beurre mou avec le sucre glace et le zeste du demi-citron.

 

Ajouter l’œuf, la poudre d’amandes, puis la farine (et le sel si le beurre est doux).

 

Dès que la farine est ajoutée, travailler le moins possible la pâte. Dés que la pâte est amalgamée, finir en la frasant avec la paume de la main sur le plan de travail pour rendre la pâte bien homogène. L’aplatir un peu en forme de gros galet et enveloppez-la de film alimentaire.

 

Réserver la pâte 2 heures au frais.

 

Etaler la pâte sur le plan de travail légèrement fariné, sur 3 millimètres d’épaisseur et de 24 à 25 cm de diamètre. Piquer la pâte avant de la retourner (trous contre le papier sulfurisé) et de garnir un cercle à tarte de 22 cm de diamètre (hauteur 2 cm)  beurré et posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

 

Egaliser les bords avec un couteau. réserver au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

 

La crème d’amandes : malaxer le beurre mou (ou crémer) et le sucre avec une spatule (pas de fouet), blanchir un peu le mélange.

 

Ajouter la poudre d’amandes et bien mélanger. Incorporer enfin l’œuf et la cuillerée à soupe de l’arôme choisi, toujours avec une spatule en silicone, jusqu’à l’obtention d’ un mélange homogène.

 

Le montage de la tarte et la cuisson : mettre la crème d’amandes dans une poche à douille  (sans douille) et garnir (ou pocher) le fond de tarte bien frais.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Disposer les framboises sur la crème d’amandes et parsemer d’amandes effilées.

 

Enfourner dans le four chaud (au milieu du four) pendant 35 à 40 minutes, surveiller la coloration des bords de la tarte. Enlever le cercle 5 minutes avant la fin de la cuisson.

 

A la sortie du four, déplacer la tarte sur une grille et laissez-la bien refroidir.

 

Lorsque la tarte est bien refroidie, saupoudrez-la de sucre glace et dégustez-la aussitôt.

 

Notes : il restait de la pâte à tarte avec laquelle j’ai réalisé des petits sablés pour accompagner le café.

 

J’ai mis plus de framboises pour plus de gourmandise.

 

Laisser reposer la pâte à tarte, cela évitera qu’elle ne se rétracte à la cuisson.

 

Source : recette du blog « Mamou and Co » https://mamouandco.wordpress.com/2021/03/30/tarte-amandine-aux-framboises

 

Tarte amandine aux framboises
Tarte amandine aux framboises
Tarte amandine aux framboises
Tarte amandine aux framboises
Partager cet article
Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 11:00

Bon lundi de Pâques à tous, je vous offre aujourd’hui une recette au résultat bluffant, de Nathalie  du blog « Une cuisine pour Voozenoo » que j’ai réalisée pour le dimanche de Pâques.

 

Mini feuilletés aux graines de pavot

Ingrédients : pour une trentaines de biscuits

 

100 de fromage blanc à 20 % MG

100 g de beurre doux mou

110 g de farine type 55 (ou farine type 45)

Sel

1 jaune d’œuf pour la dorure + 1 cuil. à soupe d’eau

Des graines de pavot

 

 

Préparation :

 

Mettre la farine dans un saladier, faire un puits puis ajouter le sel fin, le fromage blanc et le beurre mou coupé en morceaux.

 

Travailler la pâte avec deux fourchettes, terminer de pétrir, assez rapidement, à la main pour former une boule de pâte.

 

L’envelopper de film alimentaire et la mettre au frais pendant 1 heure.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Etaler la pâte sur le plan de travail fariné, en un rectangle ou un cercle. L’étaler sur une épaisseur de 3 millimètres environ.

 

Découper des rectangles ou des cercles, peu importe la forme, avec un couteau ou une roulette. Rouler en boule le reste de la pâte et recommencer à découper des formes jusqu’à épuisement de la pâte. Déposer les biscuits sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé.

 

Battre le jaune d’œuf avec la cuillerée à soupe d’eau et badigeonner tous les biscuits puis saupoudrez-les de graines de pavot.

 

Enfourner dans le four pour 15 minutes jusqu’à ce que les biscuits soient bien dorés et gonflés.

Dégustez à l’apéritif tièdes ou froids.

 

Source : recette du blog de Nathalie « Une cuisine pour Voozenoo » http://cuisine.voozenoo.fr/2021/04/03/mini-feuilletes-aux-graines-de-pavot/

 

Mini feuilletés aux graines de pavot
Mini feuilletés aux graines de pavot
Mini feuilletés aux graines de pavot
Mini feuilletés aux graines de pavot
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre