750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 23:00

Les fingers salés

Recette de « Carine de mes r7 »

http://mesr7.over-blog.fr

Ingrédients : 24 fingers

100 g de beurre doux

½ sachet de levure chimique

50 g d’eau

150 g de farine

1 œuf

Sel et poivre

40 g de parmesan râpé

2 cuillerées à soupe de graines de sésame

 2 cuillerées à soupe de graines de  pavot bleu

 

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

Faire fondre le beurre. Dans un saladier, mélangez la farine, le parmesan râpé et la levure chimique. Ajouter l’eau, l’œuf battu et le beurre fondu. Salez et poivrez.

Versez la préparation dans une poche à douille et garnissez les empreintes du moule en silicone fingers de « Demarle ». Saupoudrer les fingers de graines de sésame et de pavot bleu.

Faites cuire dans le four chaud 12 à 14 minutes en surveillant la coloration des fingers.

Servir ces biscuits salés à l’apéritif.

 

100_2560.JPG

 

100_2565-copie-1.JPG

Les fingers ont accompagné une  Piña colada 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 23:00
J’ai réalisé cette recette en divisant par deux les ingrédients et j’ai obtenu 12 mini muffins, j’ai servi ces bouchées gourmandes avec une compote d’abricots maison.
 
Amandines abricot nectarine
 
Recette du blog « La Popotte de Didine (http://www.lapopottededidine.com)
 
Ingrédients : pour 12 amandines de 5 cm de diamètre
 
50 g de beurre doux
1 œuf + 1 jaune (environ 75 g)
50 g de sucre en poudre
50 g de farine
½ cuillerée à café de levure chimique
2 abricots frais
1 nectarine
20 g d’amandes effilées
Un peu de compote d’abricots maison
 
 
 
Préparation :
 
Préchauffez le four à 160°C (thermostat 5 ½) et placez le moule à muffins en silicone sur une plaque perforée.
 
Faire fondre le beurre. Battre le jaune et l’œuf entier avec le sucre en poudre. Ajouter la farine et la levure chimique. Mélanger puis ajouter le beurre fondu. Incorporez les abricots et la nectarine coupés en petits dés à la pâte en mélangeant délicatement. Verser la pâte dans les empreintes à muffins. Parsemer le dessus avec les amandes effilées. Enfournez dans le four chaud pour 15 minutes. Surveillez la coloration des amandines. Les sortir du four et les laisser un peu refroidir avant de les démouler, déguster ces bouchées tièdes ou froides avec une compote d’abricots maison.
 
 
 
Temps de préparation : 15 minutes
 
Temps de cuisson : 15 minutes
 
117_3078.JPG
 
117_3083.JPG 
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 17:00

Pour que la ronde interblogs continue

Je participe depuis plusieurs mois à la ronde interblogs (http://rondeinterblog.wolforg.eu)  mais  malheureusement certaines personnes ne respectent pas les règles et se permettent d’être désagréables avec les organisatrices qui ont déjà beaucoup de travail pour gérer toute la ronde. Donc, pour le moment, la ronde est suspendue le temps que les organisatrices réfléchissent à une nouvelle formule.

la ronde interblog

 

J’ai vu les coups de gueule d’Aneth du blog « Mes recettes et autres… » (http://mesreceettesetautres.over-blog.com)  et de Magalie du blog « 1, 2, 3,4 filles aux fourneaux » (http://1234fillesauxfourneaux.over-blog.com) ainsi que leur proposition pour soutenir les organisatrices, que je partage avec vous.

Je posterai donc une recette de Sorcilili (http://www.lamarmiteamalice.com) et de Mlle Banane (http://mlebananecuisine.over-blog.com)  sur mon blog le dimanche 29 juillet à 10 heures et vous ?

C’est vraiment dommage car cette ronde m’a permis de connaitre et de découvrir des nouveaux blogs  et j’ai aussi envie que cela continue alors pour soutenir les organisatrices je publierai le dernier dimanche du mois (comme le veut la ronde) deux  recettes issues des blogs de Mlle Banane et de Sorcilili.

Pour que la ronde Interblogs continue

Soutenons les organisatrices.

Passer l’info sur vos blogs, facebook, twitter…

 

Reprise du texte du blog de Magalie (blog : « 1, 2, 3, 4 filles aux fourneaux »)

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 23:00

 

L’atelier des chefs avec les jambons d’Aoste

 

 

 

Grâce à Quentin de l’agence Conversationnel (http://www.conversationnel.fr), j’ai pu assister à un cours de cuisine d’une heure : apéritif dinatoire autour du jambon cru d’Aoste à l’atelier des chefs  Péclet à Paris, le mercredi 11 juillet.

Un bel accueil, une ambiante décontractée, on a préparé trois recettes  durant cet atelier :

-  palets de melon au jambon cru, laquées au miel d’épices et balsamique

- jambon cru en samoussa de gambas et piment d’Espelette

- tournedos de lotte au jambon cru, coulis de poivrons au paprika fumé

 

  

117_3023.JPG

 

Des belles associations de produits et de saveurs : melon-jambon, jambon-gambas…

Après avoir enfilé le tablier, nous voilà en cuisine avec le chef qui nous explique et réalise devant nous les palets de melon au jambon cru.

Après avoir observé, à nous de jouer, pas toujours facile le taillage des légumes. Après avoir préparé les ingrédients, on passe à la cuisson des palets de melon : on verse du miel avec des quatre épices dans une poêle, puis on déglace avec du vinaigre balsamique blanc. On pose délicatement les palets de melon enroulés de jambon cru dans ce mélange miel-épices-vinaigre balsamique et on arrose régulièrement avec le mélange sucré salé.

 

117_2994.JPG

 

 

117_3015.JPG

 

 

Pour la deuxième recette : jambon cru en samoussa de gambas et piment d’Espelette, on a décortiqué des gambas crues et on les a coupées en petits dés. On a  préparé  un oignon rouge en l’éminçant finement puis on a fait revenir les gambas et l’oignon rouge émincés dans de l’huile d’olive avant d’y incorporer un peu de ciboulette ciselée et de piment d’Espelette. On a réalisé avec des grandes tranches de jambon cru d’Aoste des samoussas (des triangles) avec la farce de gambas.

 

117_3017.JPG

 

 

 La dernière recette était : des tournedos de lotte au jambon, coulis de poivrons au paprika fumé. On a bardé des beaux pavés de lotte de jambon cru qu’on a fait revenir à la poêle avec de l’huile d’olive 2 minutes puis la cuisson s’est terminée au four durant 5 minutes environ pour que le pavé de lotte soit cuit à cœur.

On a réalisé le coulis de poivron avec du paprika fumé, une épice dont je connaissais l’existence mais pas l’arôme ni le goût, une vraie découverte. Ce coulis a été réalisé avec des poivrons crus, pelés et mixés avec de l’oignon nouveau et assaisonné de sel, de poivre et de paprika fumé.

 

 

117_3013.JPG

 

117_3007.JPG

 

Après toutes ces réalisations et le dressage des assiettes, nous nous sommes mis à table pour la dégustation de ce trio apéritif autour des jambons d’Aoste.

 

 

117_3020.JPG

 

117_3022.JPG

 

117_3029.JPG

 

Ces bouchées apéritives vraiment gourmandes ont été dégustées avec un verre de Côtes de Rhône. Le tournedos de lotte au jambon cru avec le coulis de poivrons au paprika fumé a été ma bouchée préférée.

C’est vraiment très facile de réaliser ces recettes et excellent à déguster.

Les recettes seront programmées un plus tard.

 

L’atelier des Chefs Paris Péclet

27 rue Péclet

75015 Paris

 

117_2987.JPG

 

 

117_2982.JPG

 

  

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 23:00

 

 

Cookies au chocolat de David Leite

Recette d’Hervé du blog « les ateliers d’hys »

http://lesateliersdhys.canalblog.com

Ingrédients : pour 40 cookies de 6 à 7 cm de diamètre

230 g de farine

1 cuillerée à café de levure chimique

1 cuillerée à café de bicarbonate de soude

150 g de beurre à température ambiante

225 g de cassonade

1 œuf

1 cuillerée à café de grains de vanille (1/2 gousse)

1 pincée de fleur de sel

200 g de chocolat noir en petits carrés

 

Préparation :

Dans un saladier avec un fouet mélanger le beurre, le sucre cassonade, la pincée de fleur de sel et les grains de vanille pendant quelques minutes pour obtenir une texture moelleuse.

Ajouter ensuite l’œuf entier et bien mélanger.

Dans un autre saladier : tamiser la farine avec le bicarbonate de soude et la levure chimique, puis les rajouter au mélange précédent. Mélanger une dernière fois 30 secondes. Rajouter enfin le chocolat noir en petits carrés et mélanger le tout à la main.

Placer la pâte à cookies dans un saladier, filmez-la au contact et réserver au réfrigérateur pendant 12 heures (maximum 72 heures).

Au moment de la cuisson : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur tournante.

Prélever un peu de pâte à l’aide d’une cuillère à soupe, puis avec la paume de votre main, former des boules que vous placez ensuite sur des plaques de cuisson sur lesquelles vous aurez déposé une feuille de papier sulfurisé. Aplatissez les boules légèrement avec la paume de la main, bien les espacer entre elles car elles auront tendance à s’étaler. Enfournez deux plaques à la fois dans le four chaud pour 8 à 9 minutes. Surveillez la coloration des cookies et les laisser refroidir avant de les déguster. Continuez de cuire les cookies jusqu’à épuisement de la pâte. Ces cookies se conservent dans une boite en fer 2 à 3 jours.

Préparation : 15 minutes

Temps de repos : 12 heures minimum

Temps de cuisson : 8 à 9 minutes environ à 180°C (à adapter selon la puissance du four)

 

----------------------

Informations d’Hervé (blog « Les ateliers d’Hys ») au sujet de ces cookies : cette recette est d’un bloggeur américain David Leite, elle a eu beaucoup de succès et a été publiée dans le New York Times. On devrait utiliser des fèves de cacao entières mais pas de pépites de chocolat, on peut utiliser des carrés de chocolat noirs qu’on laissera  entiers à partir d’une tablette de chocolat.

 Cette pâte à cookies nécessite un temps de repos de 12 heures minimum.

 

 

  

100_2494.JPG

 

 

100_2491.JPG 

 

100_2489.JPG

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 23:00

 

Dos de cabillaud en croûte de moutarde provençale et amandes

Recette du dos de cabillaud en croûte de moutarde de Joelle du blog « Nuage de lait »

http://jojocuisine.over-blog.com

Ingrédients : pour 2 personnes

2 dos de cabillaud (200 g chacun environ)

2 cuillerées à soupe de moutarde provençale « Clovis »

6 cuillerées à soupe de poudre d’’amandes

Une poignée d’amandes effilées

1 filet d’huile d’olive

Sel et poivre du moulin

Accompagnement : poivrons à la tomate

2 poivrons (1 vert + 1 rouge)

3 gousses d’ail

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

6 tomates allongées

Sel, poivre et piment d’Espelette

 

Préparation :

Accompagnement - les poivrons à la tomate : lavez, ébouillantez et peler les tomates, les couper en dés et les laisser en attente. Passer sous le grill du four quelques minutes  les deux poivrons pour pouvoir les peler. Les couper en lanières et les mettre dans une casserole sur feu moyen avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive, ajouter les trois gousses d’ail épluchées et coupées finement, laissez cuire quelques minutes avant d’ajouter les tomates en dés. Saler, poivrer et ajouter un peu de piment d’Espelette. Laissez cuire sur feu doux 20 minutes.

Le poisson : dans un bol verser la moutarde et y ajouter la poudre d’amandes. Mélanger avec un filet d’huile d’olive afin d’obtenir une pâte assez consistante mais pas trop ferme. Saler et poivrer les dos de cabillaud. Tartiner chaque morceau de poisson (le dessus) de la préparation à la moutarde. Répartir un peu d’amandes effilées sur chaque morceau de poisson. Disposer les dos de cabillaud dans un plat à gratin légèrement huilé.

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6). Enfourner pour 17 à 20 minutes dans le four chaud (temps de cuisson selon l’épaisseur du morceau de cabillaud).

Servir ce cabillaud avec les poivrons à la tomate.

 

        

 

100_2132.JPG

 

 100_2136.JPG

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 23:00

 

 

Crumble de rhubarbe

 

 

Ingrédients : pour 3 personnes

 

 

250 g de tiges de rhubarbe

30 g de sucre cassonade

 

  

Le crumble

50 g de beurre

50 g de farine

50 g de sucre

50 de poudre d’amandes

 

 

Accompagnement

Glace à la vanille ou crème fraîche épaisse

 

Préparation :

 

 

 

Peler, laver et couper les tiges de rhubarbe en tronçons de 2 cm et les placer dans une passoire au-dessus d’un saladier, saupoudrez-les du sucre cassonade et laissez dégorger durant 1 heure.

Préparer l’appareil à crumble : dans un saladier mélanger du bout des doigts, le beurre coupé en morceaux avec la farine, le sucre et la poudre d’amandes. On doit obtenir une pâte sableuse.

Egouttez la rhubarbe, la mettre dans une casserole sur feu moyen et laissez compoter durant 4 à 5 minutes en mélangeant de temps en temps. Répartir cette compotée dans  3 petits moules à gratin et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Répartir la pâte à crumble sur chaque moule à gratin, et enfourner le four chaud pour 15 minutes environ. Le dessus doit être doré, servir tiède ou froid avec une boule de glace à la vanille ou de la crème fraîche épaisse.

 

 

 

100 2129 

  100_2125.JPG

 

     Bonne dégustation

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 06:00

 

 

J’ai créé mon blog le 11 juillet 2008, voici le quatrième anniversaire de sa création, pour moi c’est une belle aventure, des  rencontres avec des passionnés lors des salons du blog culinaire, des amitiés autour d’une même passion : la cuisine faite maison.

 Le bilan des 4 années : 770 articles publiés

En juin  dernier : 5437 visites et plus de 9430 pages vues

 

117_2920.JPG 

Un gâteau d'anniversaire réalisé pour une amie pour ses 60 ans (recette à venir) 

 

 

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter (à droite sur la page du blog) et si vous réalisez une recette, n’oubliez pas de me faire parvenir la photo de votre réalisation à mon adresse mail : daunis.m.jc@orange.fr

Merci pour tous vos gentils commentaires, je vous offre ces quelques fleurs de mon jardin pour vous souhaiter une bonne journée.

 

 

16.3-0715.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 23:00

 

Paupiettes de veau sauce chasseur

Recette du blog « Cuisine, pâtisserie, chocolat and Co »

http://cuisinepatisseriechocolatandco.com

 

 

 

Ingrédients : pour 5 personnes

 

 

5 paupiettes de veau achetées chez votre boucher

1 petit oignon

20 g de cèpes séchés ou 100 g de champignons de Paris

150 ml de vin blanc + 150 à 200 ml d’eau

20 g de concentré de tomates

Un bouquet garni

Sel, poivre, huile d’olive

Une pincée de sucre (facultatif)

 

Préparation :

 

 

Nettoyer, éplucher et émincer les champignons de Paris. Faites-les revenir dans une poêle antiadhésive pour les cuire légèrement. Pour les cèpes séchés, les mettre à tremper dans un petit saladier d’eau tiède pendant 5 minutes. Rincez-les plusieurs fois, égouttez-les et mettez-les de côté.

Emincer finement l’oignon. Dans une sauteuse sur feu vif, chauffer un peu d’huile d’olive et lorsqu’elle est chaude faites dorer les paupiettes 3 minutes sur chaque face. Ajouter les oignons et laissez-les revenir. Lorsque ceux-ci sont bien cuits, ajouter les champignons, le vin blanc sec et le concentré de tomates.

Saler, poivrer, ajouter le bouquet garni, puis couvrir et cuire à feu moyen, pendant environ 40 minutes en remuant de temps en temps. Si jamais la sauce épaissit trop, ajouter l’eau. Bien vérifier la cuisson des paupiettes qui doivent être cuites à cœur.

Découvrir la sauteuse, augmenter le feu et laissez réduire  la sauce pour qu’elle  épaississe.

Rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre, ajouter une pincée de sucre si la sauce est trop acide. Servir chaud accompagné de spätzles, de pâtes ou de riz.

 

 

100_2018-copie-1.JPG

 

 100_2023.JPG

 

 

 J''ai servi les paupiettes avec des spätzles aux pommes de terre maison

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 23:00

Pièce montée chapelle baptême

 

Pour réaliser cette pièce montée j’ai réalisé 84 choux, deux fois les proportions de la recette des choux de Christophe Michalak (choux avec craquelin), ces choux ont été réalisés quelques jours avant et congelés. Je les ai décongelés la veille et repassés au four le jour du montage de la pièce montée.

J’ai réalisé la crème pâtissière (1 litre), ainsi que les décors en nougatine, la veille du montage de la pièce montée.

Je fais toujours des patrons  sur papier des décors réalisés en nougatine, pour pouvoir me guider en la coupant.

 

100 2672

 

           

Choux avec craquelin

Recette de Christophe Michalak

Ingrédients : pour 40 à 42 petits choux

Pour le croustillant

40 g de beurre

    50 g de sucre cassonade

50 g de farine

La pâte à choux

100 g d’eau

100 g de lait

90 g de beurre doux

1 pincée de sel

1 pincée de sucre

110 g de farine

3 œufs

 

Préparation :

Le croustillant : malaxer à la main le beurre avec la cassonade et la farine jusqu’à l’obtention d’une boule. Etaler finement la préparation entre deux feuilles de papier cuisson pour bien l’étaler. Réserver au frais 1/2 heure. Découper des disques de 3 cm à l’aide d’un emporte-pièce. Remettez les restes en boule et recommencez jusqu’à épuisement de cette pâte.

La pâte à choux : faire bouillir dans une casserole l’eau, le lait, une pincée de sel et de sucre puis ajouter le beurre doux. Ajouter la farine dès l’ébullition, bien mélanger avec une cuillère en laissant sur le feu pour bien faire dessécher la préparation. Hors du feu, ajouter les 3 œufs un par un. Versez la pâte dans une poche munie d’une douille unie pour dresser en quinconce des petites boules sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Posez les disques de croustillant sur les petites boules de pâte à choux en appuyant légèrement. Préchauffer le four à 250°C (thermostat 8 ½). Une fois le four à température, l’éteindre puis enfourner la plaque de choux pendant 20 minutes.

Rallumer de nouveau le four à 180°C (thermostat 6), et laisser cuire environ encore 20 minutes. Sortir les choux cuits du four et les laisser refroidir complétement avant de les congeler ou de les  garnir avec une crème pâtissière maison.

 100 2008

 

 

Crème pâtissière

 

Ingrédients :

4 œufs

1 litre de lait entier

100 g de Maïzena ou 10 cuillerées à soupe rases

2 gousses de vanille

120 g de sucre semoule

 

Préparation :

  

Dans une casserole, mélanger la maïzena et le sucre, ajouter les œufs entiers, mais l’un après l’autre.

Délayer avec le lait froid. Ajoutez les deux gousses de vanille fendues dans le sens de la longueur.

Faire chauffer en remuant sans cesse.

Retirer du feu dès l’ébullition.

Versez la crème pâtissière dans un saladier et recouvrez d’un film alimentaire au contact de la crème. Laissez refroidir, mettre au frais en attendant de garnir les choux. J’ai préparé la crème pâtissière la veille pour qu’elle soit bien refroidie. Avant de garnir les choux, retirez les gousses de vanille et battre vigoureusement la crème pour qu’elle soit lisse et onctueuse.

Nougatine

Recette et conseils du blog de Puce bleue « J’en reprendrai bien un bout… » http://pucebleue-jenreprendraibienunbout.blogspot.fr/2008/01/nougatine.html

Ingrédients :

150 g de sucre en poudre

50 g de sirop de glucose

20 de nougasec *

3 cuillerées à soupe d’eau

100 g d’amandes effilées torréfiées

 

Préparation :

Dans une casserole à fond épais, faire fondre sur feu doux le sucre avec le sirop de glucose, la poudre nougasec*(poudre blanche qui ressemble au sucre glace) et les cuillérées à soupe d’eau sans remuer ni même toucher jusqu’à obtention d’un caramel blond. Ajouter alors les amandes effilées torréfiées. Remuer pour les enrober complètement et laisser sur feu très doux jusqu’ à ce que le caramel prenne un peu de couleur.

Verser sur un plan de travail en marbre  huilé, étaler avec un rouleau en bois huilé et découper des formes souhaitées (pour moi un portail de chapelle avec sa porte et un campanile).  Laisser refroidir complètement avant de stocker au sec et de décorer.

*nougasec : cette poudre composée de lactose, de glucose et de maltodextrines supprime la reprise d’humidité des nougatines, des nougats, des pralines, des crêpes dentelles… et assure la conservation prolongée. Nougasec évite le ressuage et le collage des sucres cuits. Le dosage est de 7 à 10 % du poids de sucre. Ce produit est en vente sur internet ou dans des boutiques spécialisées (Patiwizz, Meilleur du Chef, G. Detou…)

 

Garnissage des choux et montage de la pièce montée

Une fois la crème pâtissière bien refroidie, garnir les choux (décongelés et repassés au four 15 minutes thermostat 5 – 150° C) un à un de crème pâtissière refroidie avec une poche à douille avec un embout pour remplir les choux. Les choux garnis sont posés sur un plateau en attendant le montage de la pièce montée.

Les morceaux de nougatine découpés et stockés au sec, sont décorés avec du glaçage royal avant de monter la pièce montée.

 

Glaçage royal

Ingrédients : pour environ 210 g de glaçage royal

35 g de blanc d’œuf

5 g de jus de citron

+ ou - 175 g de sucre glace

Préparation :

Mélanger une partie du sucre glace avec le blanc d’œuf et le jus de citron.  Ajouter du sucre glace jusqu’à ce que la consistance soit parfaite : pas coulante, un peu épaisse.

Fabriquer un cornet avec une feuille de papier blanc et décorer le portail de la chapelle et la croix en nougatine. Laisser sécher ½ heure  à température ambiante.

 

16.3-0725.JPG

 

 

Montage :

Pour poser la pièce montée prendre un plateau rond ou ovale. Préparer un caramel pour monter les choux, il faut en refaire un ou deux autres caramels  pour monter  les 84 choux.

 

Caramel

Ingrédients :

150 g de sucre cristallisé

50 g de glucose

20 g de *Nougasec

3 cuillérées à soupe d’eau

Préparation :

Mettre le sucre, le glucose, la poudre Nougasec et 3 cuillerées à soupe d’eau dans une casserole. Faire chauffer sans remuer sur feu moyen jusqu’à ce que le caramel devienne doré.  Retirer la casserole du feu, posez-la sur un dessous de plat et tremper les choux un à un,  en évitant de se brûler, sur le plateau de service, en donnant la forme d’un ovale pour l’arrière de la chapelle. Continuer jusqu’à épuisement du caramel ou que celui-ci durcisse.

Continuer de monter les choux de la chapelle en refaisant un autre caramel, j’ai monté avec des choux  un pilier au milieu de la chapelle pour consolider la voute de la chapelle. Ne pas oublier de fixer le campanile lors du montage des choux.

Coller le portail de la chapelle réalisée en nougatine  à la fin du montage des choux. Décorer avec des dragées et ajouter un sujet, pour ce baptême  j’ai mis un petit ange fixé sur un chou devant le portail de la chapelle.

 

 

 

16.3-0728.JPG

 

 100_2671.JPG

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre