750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 23:00
Brandade au parmesan et œuf poché

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

La brandade

500 g de morue dessalée

500 g de pommes de terre

15 cl de crème fraîche + 15 cl de lait ½ écrémé

50 cl de lait ½ écrémé

1 bouquet garni (persil, thym, fenouil et laurier)

50 g de beurre ½ sel

3 gousses d’ail

1 cuillerée à soupe de ciboulette hachée

1 cuillerée à soupe de persil haché

4 cuillerées à soupe de parmesan râpé

Poivre du moulin

Gros sel

 

Les œufs pochés

4 œufs bio extra-frais

3 cuillerées à soupe de vinaigre blanc

 

 

Préparation :

 

Épluchez les pommes de terre, lavez-les, coupez-les en morceaux et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 15 à 20 minutes.

 

Versez le mélange crème fraîche et lait dans une casserole, ajoutez les gousses d’ail épluchées et dégermées. Laissez cuire 10 minutes à petits frémissements.

 

Écrasez les morceaux de pommes de terre cuites en ajoutant le mélange crème-lait-ail petit à petit, le beurre en morceaux et les herbes hachées (persil et ciboulette).

 

Rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts, pour moi juste un peu de poivre du moulin.

 

Mettez la morue dessalée dans le lait avec le bouquet garni,  ajoutez un peu d’eau pour que le liquide arrive à la hauteur du poisson. A ébullition, laissez cuire 5 à 6 minutes.

 

Égouttez et écrasez le poisson. Ajoutez le poisson émietté dans les pommes de terre écrasées, mélangez.

 

Les œufs pochés : dans une grande casserole, faire bouillir de l’eau avec le vinaigre blanc. Cassez deux œufs, un à un, dans un petit saladier, sans percer les jaunes des œufs. Lorsque l’eau est à ébullition, baissez le feu et lorsque l’eau est à petits frémissements, former un tourbillon, dans la casserole, à l’aide d’un fouet.

 

Plongez les 2 œufs d’un seul coup dans l’eau frémissante et laissez-les cuire 2 minutes. Les récupérer avec une écumoire et plongez-les dans de l’eau froide pour arrêter leur cuisson. Égouttez-les et réservez-les. Recommencez la même opération pour les deux derniers œufs.

 

Répartissez la préparation dans des cercles en inox de 8 cm de diamètre, posés sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Recouvrez de parmesan râpé.

 

Faites dorer sous le grill du four quelques minutes.

 

Dressez la brandade sur les assiettes de service, enlevez les cercles délicatement  et déposez un œuf poché tiède sur chaque brandade, poivrez légèrement et servez aussitôt.

 

 

Source : recette inspirée de la recette du blog «  Dany Epicetout »  brandade au pecorino et œuf basse température 

http://www.epicetoutlacuisinededany.fr/article-brandade-au-pecorino-et-oeuf-basse-temperature-123136366.html

 

 

Brandade au parmesan et œuf poché
Brandade au parmesan et œuf poché
Brandade au parmesan et œuf poché
Partager cet article
Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 23:00
Charlotte royale à la mandarine

 

Ingrédients : pour 8 à 10 personnes

 

Les biscuits roulés (recette du livre « Desserts en dessins »  Hélène Vincent déc. 1978

4 œufs x 2 fois

125 g de sucre en poudre x 2 fois

1 sachet de sucre vanillé x 2 fois

75 g de Maïzena (fleur de maïs) x 2 fois

25 g de farine x 2 fois

1 pincée de sel fin x 2 fois

½ sachet de levure chimique x 2 fois

1 pot de confiture d’abricots de 375 ml (maison ou du commerce)

 

Mousse à la mandarine

300 g de purée de mandarine (purée Kerry Ravifruit sucrée à 10 %)

80 g de sucre semoule

4 feuilles  de gélatine (8 g)

30 cl de crème fraîche liquide entière 30% MG

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Commencer par réaliser les biscuits roulés : séparer les 4 blancs de 4 jaunes d’œufs, verser les jaunes dans un saladier avec le sucre en poudre (125 g) et un sachet de sucre vanillé.

 

Battre les jaunes et les sucres jusqu’à ce qu’ils blanchissent et deviennent bien mousseux. Tamiser soigneusement la farine et la Maïzena avant de l’ajouter au mélange.

 

Battre les blancs en neige avec la pincée de sel fin, très fermes, les incorporer peu à peu en soulevant délicatement la masse par le dessous.

 

Beurrer et tapisser de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie. Répartir la pâte à biscuit en égalisant avec une spatule en silicone.

 

Enfournez dans le four chaud et laissez cuire 10 minutes, surveiller la cuisson, la pâte doit à peine blondir.

 

Sortir la plaque du four, décoller les bords du biscuit et retournez-le sur un torchon mouillé. Le papier sulfurisé se trouve au-dessus, rouler sur lui-même  le papier, le biscuit et le torchon et laissez refroidir 10 à 15 minutes avant de le garnir de confiture d’abricots. Enlever le papier sulfurisé, étaler la confiture et rouler le biscuit bien serré, puis enrouler le boudin obtenu dans du papier film alimentaire. Réserver au réfrigérateur quelques heures pour faciliter la découpe.

 

Procéder de la même façon pour réaliser un deuxième biscuit roulé avec le reste des ingrédients.

La mousse à la mandarine : mettre les feuilles de gélatine dans un grand verre d’eau froide pendant 10 minutes, prélever deux à trois cuillerées à soupe de purée de mandarine, les mettre à tiédir dans un saladier au micro-ondes, pendant quelques secondes. Essorer les feuilles de gélatine et ajoutez-les dans la purée de mandarine tiède. Bien mélanger pour bien dissoudre la gélatine et incorporez cette préparation au reste de purée de mandarine.

Monter la crème fraîche liquide entière bien froide en Chantilly assez ferme puis ajouter le sucre. Incorporez la purée de mandarine. Mélanger délicatement en soulevant l’ensemble pour que la mousse reste moelleuse.

Montage de la charlotte  avec les conseils de Mercotte – http://www.mercotte.fr

Tapisser soigneusement le contenant choisi, ici un saladier de 19 cm de diamètre et de 9 cm de hauteur, avec du papier film alimentaire. Découper les biscuits roulés en tranches de 3 cm d’épaisseur et en tapisser le fond et les parois du saladier.

Verser la mousse de mandarine au centre jusqu’en haut du saladier. Mettre au réfrigérateur 30 minutes avant de couvrir le dessus du saladier avec des tranches de biscuit roulé.

Il restera un peu de biscuit roulé, un demi-biscuit que vous dégusterez.

Poser une assiette du même diamètre que le saladier avec un poids pour bien tasser le tout et réserver quelques heures au réfrigérateur.

Démouler la charlotte royale sur le plat de service et passer aussitôt avec un pinceau un peu de confiture d’abricots pour donner de la brillance et éviter aux tranches de biscuits roulés de sécher.
Déguster.

 

Charlotte royale à la mandarine
Charlotte royale à la mandarine
Charlotte royale à la mandarine
Charlotte royale à la mandarine
Partager cet article
Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 23:00
Paris-Dijon

 

Ingrédients : pour 7 « Paris Dijon » de 7 cm de diamètre

 

La pâte à choux

75 g de farine type 55 ou type 45

1 belle pincée de sel fin

125 g d’eau de source

50 g de beurre doux

100 g d’œufs (2 œufs)

Graines de moutarde

 

La sauce béchamel

25 cl de lait ½ écrémé

20 g de fleur de maïs

10 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin, noix de muscade râpée

1 belle cuillerée à soupe de moutarde en grains

 

 

Préparation :

 

Réaliser la pâte à choux : mettre dans une casserole, l’eau, le sel fin et le beurre coupé en morceaux. Porter à ébullition sur feu vif, quand le mélange est en ébullition, hors du feu, incorporer en une seule fois la farine. Mélanger à l’aide d’une cuillère en bois pour incorporer totalement la farine et former une boule de pâte.

 

Quand le mélange est homogène, remettre sur feu moyen, en mélangeant continuellement pour bien dessécher la pâte à choux. Cela va prendre 2 à 3 minutes. Normalement lorsqu’on voit apparaître au fond de la casserole une fine couche de pâte à choux, et que la pâte ne colle plus sur les bords, la préparation est prête.

 

A ce moment-là, transférer la pâte à choux dans un saladier et mélanger pendant 1 minute pour la faire refroidir un peu. Incorporer la moitié des œufs battus en omelette et bien mélanger pour l’incorporer.

 

Continuer en ajoutant le reste des œufs, il faut s’arrêter quand la pâte est ni trop humide, ni trop sèche.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Mettre la pâte à choux dans une poche à douille munie d’une douille unie  et dresser 7 cercles de pâte d’environ 7 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Répartir quelques graines de moutarde sur le dessus des cercles de pâte à choux.

 

Cuire dans le four chaud pendant 35 minutes.

 

A la sortie du four, laissez refroidir les cercles de pâte à choux avant de les garnir.

 

Préparer la sauce béchamel : délayer la fleur de maïs dans le lait froid. Verser le mélange dans une casserole et portez-le à ébullition en mélangeant constamment.

 

Le mélange va épaissir, incorporer ensuite le beurre en morceaux sans cesser de mélanger. Une fois le mélange homogène, assaisonner selon vos goûts avec du sel, du poivre, de la noix de muscade râpée et ajouter la cuillerée de moutarde en grains. Mélanger.

 

Le dressage : couper les Paris-Dijon en deux dans le sens horizontal.

 

Mettre la sauce béchamel dans une poche à douille avec une douille unie,  garnir la partie inférieure des cercles de pâte à choux, puis remettre la partie supérieure.

 

Réchauffer ces Paris-Dijon dans le four quelques minutes avant de les déguster.

 

Sources : recette de la pâte à choux sur le blog de Benjamin du meilleur pâtissier saison 3 -  le lien n’est plus valide apparemment  http://patikilt.com/recipes/paris-brest-individuel-entrainement-cap/

recette de la béchamel sur le site « Maïzena » – http://www.maizena.fr/les-idees-recettes/toutes-les-recettes/bechamel

 

 

Paris-Dijon
Paris-Dijon
Paris-Dijon
Paris-Dijon

 

Avec ces « Paris Dijon »,  je participe  au  défi « Nos régions ont du goût »  de  Marie Christine (blog « L’alchimie des mets de Nonna – #nosrégionsontdugout

 

http://gourmandisesetpassions.over-blog.com) et ce mois d’avril 2019  met à l’honneur la région Bourgogne.

 

Paris-Dijon
Paris-Dijon
Partager cet article
Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 23:00
Biscuits de Savoie au Limoncello

 

Ingrédients : pour 10 parts

 

Le biscuit de Savoie

3 œufs

125 g de sucre en poudre

75 g de fleur de maïs (Maïzena)

 

Le sirop au limoncello

20 cl d’eau

75 g de sucre en poudre

1 demi-citron non traité

4 cuillerées à soupe de limoncello (liqueur au citron)

 

Préparation :

 

Réaliser les biscuits de Savoie : préchauffer tout d’abord le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée. Sortir la grille du four.

 

Dans un saladier, battre les 3 jaunes d’œufs avec le sucre en poudre, bien blanchir avec un fouet électrique, ajouter la fleur de maïs puis incorporer délicatement les blancs d’œufs battus en neige ferme.

 

Répartir la pâte dans dix empreintes en silicone à petite brioche (diamètre de 7 cm) posées sur la grille froide du four  et enfourner dans le four chaud pour 20 minutes de cuisson.

 

Laissez refroidir complètement les biscuits de Savoie avant de les démouler délicatement.

 

Pendant la cuisson, préparer le sirop : porter à ébullition les 20 cl d’eau avec le sucre en poudre, le zeste et le jus du demi-citron, laisser frémir 2 minutes. Hors du feu, ajouter les 4 cuillerées à soupe de limoncello.

 

Plongez les biscuits de Savoie dans le sirop chaud quelques secondes, pour les imbiber légèrement. Faites refroidir les biscuits dans un plat creux en les arrosant de temps en temps avec le reste du sirop.
Mettre ces biscuits imbibés dans le réfrigérateur 2 heures avant de les servir très frais.

 

A déguster avec modération.

 

 

Biscuits de Savoie au Limoncello
Biscuits de Savoie au Limoncello
Biscuits de Savoie au Limoncello
Biscuits de Savoie au Limoncello

 

Avec ces biscuits de Savoie au limoncello, je participe au  défi sur la page Facebook « tests de recettes entre bloggeurs » jeu organisé par Sonia du blog « la Cuisine de Boomy »

https://www.facebook.com/groups/215984625630347/

http://lacuisinedeboomy.com

 

Le 3e  thème de ce défi pour le mois d’avril 2019 « Anniversaire des bloggeurs du mois d’avril ».


La recette doit être choisie sur un des blogs inscrits pour le mois et  j’ai choisi ma recette sur le blog d’Annick « L’art d’accompagner les restes » -

http://aspirante.canalblog.com/archives/2014/05/09/29838620.html

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 23:00
Moelleux de St Jacques et sa fondue de poireaux

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

300 g de blancs de poireaux

3 cuillerées à soupe d’huile d’olive

200 g de noix de St Jacques (ou noix de pétoncles) + 6 noix de St Jacques pour la décoration, fraîches ou surgelées

1 œuf

2 fois 15 cl de crème fraîche liquide entière (30 % MG)

1 échalote

1 cuillerée à soupe de cerfeuil et d’aneth hachés

Sel, curry et poivre du moulin

Un peu de beurre pour les moules

 

 

Préparation :

 

Avec un couteau émincez très finement les blancs de poireaux lavés et égouttés.

 

Dans une sauteuse, étuvez-les à couvert avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive, un peu de sel et de poivre du moulin pendant 5 minutes environ.

 

Laisser les poireaux étuvés refroidir dans un saladier.

 

Préparer la mousseline de St Jacques (ou de pétoncles) : préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Mixer 200 g de noix de St Jacques (ou noix de pétoncles) avec l’œuf entier (sans la coquille bien entendu), un peu de sel, de curry, de poivre du moulin et 15 cl de crème fraîche liquide entière.

 

Ajouter les blancs de poireaux étuvés et refroidis. Mélanger et répartissez la préparation avec une cuillère à café, dans des ramequins beurrés et tapissés au fond d’un cercle de papier sulfurisé (ramequins  ronds de 8,5 cm de diamètre).

 

Tapotez un peu les ramequins sur le plan de travail pour qu’il n’y ait pas de bulles dans les flans.

 

Dans une sauteuse, faites sauter les six noix de Saint jacques réservées (ou les noix de pétoncles) dans 1 cuillérée à soupe d’huile d’olive, 1 minute de chaque côté. Réserver les noix pour le dressage. Garder le jus qui est resté dans la sauteuse pour réaliser la sauce.

 

Faites cuire les moelleux dans le four chaud pour 25 minutes environ.

 

La sauce : dans une casserole, faites chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive et faites suer l’échalote pelée et ciselée finement.

 

Mouillez avec le jus de Saint jacques (ou de pétoncles) réservé.

 

Ajouter les 15 cl de crème fraîche liquide, salez et poivrez.

 

Chauffez sur feu doux et ajoutez la cuillerée à soupe de fines herbes hachées.

 

Le dressage : sortir les ramequins du four et laissez-les tiédir avant de les démouler sur les assiettes de service. Verser un cordon de sauce chaude et posez une noix de St Jacques (ou de pétoncle) sur le dessus du flan.

 

Servir et dégustez aussitôt

 

 

Source de la recette : blog « Les petits plats de Christopher » - http://lespetitsplatsdechristopher.com/2013/04/13/le-moelleux-de-st-jacques-a-la-fondue-de-poireaux/

 

 

Moelleux de St Jacques et sa fondue de poireaux
Moelleux de St Jacques et sa fondue de poireaux
Moelleux de St Jacques et sa fondue de poireaux
Moelleux de St Jacques et sa fondue de poireaux
Partager cet article
Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 23:00
Marbré chocolat noir et noix de coco

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

3 œufs

150 g de sucre en poudre

120 g de beurre doux

120 g de farine type 55 ou type 45

50 g de noix de coco râpée

1 cuil. à café de levure chimique

1 cuil. à soupe de lait ½ écrémé

15 g de cacao non sucré

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, travailler le beurre mou avec le sucre en poudre jusqu’à obtenir une crème.

 

Ajouter un à un, les œufs en mélangeant entre chaque ajout.

 

Incorporer la farine, la levure chimique ainsi que la noix de coco râpée.

 

Diviser la pâte en deux.

 

Délayer le cacao en poudre dans la cuillerée à soupe de lait tiède et l’ajouter à la moitié de la pâte.

 

Verser ces deux pâtes dans un moule à cake beurré et tapissé au fond d’un rectangle de papiers sulfurisé pour faciliter le démoulage du marbré (moule à cake de 25 x 9 cm).

 

Cuire dans le four chaud 40 à 45 minutes (40 minutes pour moi).

 

Laisser refroidir le marbré avant de le démouler et de le déguster.

 

 

Marbré chocolat noir et noix de coco
Marbré chocolat noir et noix de coco
Marbré chocolat noir et noix de coco
Marbré chocolat noir et noix de coco

 

Avec ce marbré chocolat noir et noix de coco, je participe au  défi sur la page Facebook « tests de recettes entre bloggeurs » jeu organisé par Sonia du blog « la Cuisine de Boomy »

https://www.facebook.com/groups/215984625630347/

http://lacuisinedeboomy.com

 

Le 2e  thème de ce défi pour le mois d’avril 2019  est « Le chocolat ».


La recette doit être choisie sur un des blogs inscrits pour le mois et  j’ai choisi ma recette sur le blog de  Yolande  « Les petits plats de Patchouka »

 

http://www.chezpatchouka.com/2015/09/marbre-chocolat-noir-et-noix-de-coco.html

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 23:00
Babas chèvre Pineau des Charentes

 

Ingrédients : pour 10 babas de 7 cm de diamètre

 

La pâte à baba

2 œufs

30 g de sucre en poudre

250 g de farine type 55

10 cl de lait ½ écrémé

75 g de beurre doux

1 sachet de levure chimique (11 g)

 1 pincée de sel fin

 

Le sirop d’imbibage

25 à 30 cl de Pineau des Charentes blanc

 

La chantilly au chèvre

20 cl de crème liquide entière 30 % MG

100 g de chèvre frais (type Chavroux)

2 pincées de sel fin et du poivre du moulin

 

La garniture

1 crottin de chèvre plus sec

 

 

Préparation :

 

Les babas : faites fondre le beurre sur feu doux. Mélangez la farine, la levure chimique et le sel dans un saladier. Dans un autre récipient, fouettez les œufs avec le sucre en poudre. Ajoutez le mélange farine-levure-sel, mélangez puis incorporez le lait tiède et le beurre fondu. Fouettez pour obtenir une pâte homogène.

 

Préchauffez le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Versez dans des moules à mini-babas en silicone (diamètre de 7 cm) j’ai pu réaliser 10 babas avec cette pâte.

 

Enfournez 15 à 18 minutes dans le four chaud. A la sortie du four, démoulez les babas  et trempez-les aussitôt dans le Pineau blanc des Charentes.

 

La chantilly au chèvre : montez la crème fraîche froide entière en  chantilly et incorporez à la fin le chèvre frais écrasé. Salez et poivrez. Réservez cette crème dans une poche à douille unie d’une douille cannelée.

 

Le dressage :  une fois que les babas sont bien imbibés, déposez des copeaux de crottin de chèvre sec au milieu, puis faites une rosace de chantilly avec la poche à douille, par-dessus. Décorez avec un peu de copeaux de chèvre sec si vous le souhaitez.

 

Dégustez en entrée accompagné d’une salade verte.

 

Source : recette inspirée du blog « La médecine passe par la cuisine » que j’ai modifiée - http://www.lamedecinepasseparlacuisine.com/2015/05/babas-au-roquefort-papillon.html

 

A déguster avec modération.

 

 

Babas chèvre Pineau des Charentes
Babas chèvre Pineau des Charentes
Babas chèvre Pineau des Charentes
Babas chèvre Pineau des Charentes
Partager cet article
Repost0
21 avril 2019 7 21 /04 /avril /2019 23:00
Moka au café

 

Ingrédients : pour un moka de 15 cm de diamètre

 

La génoise

3 œufs

60 g de sucre cassonade ou sucre en poudre

20 g de farine

30 g de Maïzena

1 sachet de levure chimique (11 g)

 

La crème au beurre

2 cl d’eau

100 g de sucre en poudre

125 g de beurre doux pommade (sortir la veille le beurre du réfrigérateur)

1 œuf entier

1 jaune d’œuf

1 cuillerée à café d’extrait de café ou 1 dosette de café soluble (1,8 g)

 

Le sirop

60 ml d’eau

35 g de sucre en poudre

10 g de rhum (facultatif)

 

La décoration

Amandes en grains ou effilées torréfiées

Grains de café en chocolat

 

 

Préparation :

 

Préparer le sirop : dans une casserole, faire bouillir l’eau et le sucre. la retirer du feu et laissez refroidir. Ajouter le rhum (facultatif) et réserver.

 

Préparez la pâte à génoise : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, blanchir les œufs avec le sucre en poudre ou le sucre cassonade. Ajouter la farine,  la maïzena et la levure chimique. Montez les blancs en neige avec un batteur électrique et les incorporer délicatement.

 

 Verser la pâte bien lisse dans deux moules beurrés et tapissés au fond de papier sulfurisé de 15 cm de diamètre et cuire 25 à 30 minutes dans le four chaud. Laisser refroidir et coupez le biscuit en deux horizontalement.

 

Pendant ce temps, réaliser la crème au beurre, faites ramollir le beurre en le travaillant pour qu’il devienne pommade.

 

Réaliser un sirop en faisant chauffer l’eau et le sucre dans une casserole en surveillant la température à l’aide d’un thermomètre.

 

En même temps, cassez l’œuf et le jaune d’œuf dans un saladier. Lorsque le sirop atteint 115° C commencer à fouetter les œufs doucement avec un fouet électrique.

 

A 121°C, versez le sirop sur les œufs sans arrêter de fouetter, continuez à montez le tout jusqu’à presque complet refroidissement. Lorsque le mélange est presque froid, ajoutez le beurre pommade par petites quantités en continuant de fouetter.

 

Parfumez la crème avec une cuillerée à café d’extrait de café et réservez à température ambiante.

 

Monter le gâteau : poser la première épaisseur de biscuit sur le plat de service, l’imbiber de sirop au rhum ou sirop nature, recouvrir de crème au beurre au café.

 

Poser la deuxième épaisseur légèrement imbibé du sirop, sur la crème au beurre. Recouvrir l’ensemble du gâteau avec un peu de crème au beurre, coller des amandes effilées torréfiées tout autour et placer le moka au frais 30 minutes, avant de terminer sa décoration.

 

Décorer le dessus avec des rosaces de crème et des grains de café en chocolat.

 

Mettre au frais 1 heure et déguster.

 

Sources : recette de la génoise et du sirop du blog « Papilles On Off » http://papilles-on-off.fr/2017/03/moka-au-thermomix-ou-sans

recette de la crème au beurre du livre « Je passe mon CAP cuisine en candidat libre » de chef Christophe et de Nathalie Richard-Vitton-  750 g

 

 

Moka au café
Moka au café
Moka au café
Moka au café
Partager cet article
Repost0
19 avril 2019 5 19 /04 /avril /2019 23:00
Gigot d’agneau légumes de saison et son jus de cuisson

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 petit gigot d’ 1 kg environ

3 gousses d’ail

1 branche de thym

20 cl d’eau + 2 cuillerées à soupe de bouillon de veau déshydraté

Sel et Piment d’Espelette

200 g de fèves pelées (fraîches de préférence)

200 g de flageolets écossés

Huile d’olive

Beurre

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 200 – 220° C (thermostat 6 2/3 – 7 1/3)  convection naturelle.

 

 Faites revenir le gigot dans une sauteuse avec un peu d’huile  d’olive, ajouter les gousses d’ail en chemise (gousses non épluchées) et la branche de thym.

 

Cuire dans le four chaud pendant 40 minutes.

 

Après cuisson, sortez le gigot et posez-le sur un plat, la laisser reposer avec une feuille de papier d’aluminium sur le dessus.

 

Versez le jus du gigot dans une casserole , ajoutez l’eau et le bouillon de veau déshydraté. Laissez réduire 4 à 5 minutes, sur feu moyen.

 

Cuire les fèves épluchées à la vapeur (10 à 15 minutes si elles sont fraîches et 6 minutes si elles sont surgelées), ajoutez un peu de beurre et d’assaisonnement, mélangez. Réservez au chaud.

 

Cuisez les flageolets avec un oignon,  un clou de girofle, une carotte coupée en tranches et un bouquet garni, pendant 20 à 25 minutes environ, sans assaisonnement. Assaisonnez une fois les flageolets cuits.

 

Dresser les légumes sur chaque assiette, couper une tranche de gigot d’agneau et nappez avec le jus réduit chaud.

 

Dégustez chaud.

 

 

Gigot d’agneau légumes de saison et son jus de cuisson
Gigot d’agneau légumes de saison et son jus de cuisson
Gigot d’agneau légumes de saison et son jus de cuisson
Gigot d’agneau légumes de saison et son jus de cuisson
Partager cet article
Repost0
18 avril 2019 4 18 /04 /avril /2019 23:00
Cookies de Philippe Conticini

 

Ingrédients : pour une quarantaine de cookies

 

165 g de beurre mou

10 g d’huile d’arachide ou de pépins de raisins (très important pour le moelleux)

160 g de sucre cassonade (ou moitié sucre cassonade et sucre blanc en poudre)

1 œuf (25 g de jaune et 25 g de blanc)

5 g de bicarbonate de sodium

50 g de farine type 45

180 g de farine type 55

3 g de sel fin

200 g de chocolat au choix (noir, blanc, ou lait) en pépites ou concassé

Noix, noisettes ou pistaches (facultatif) 60  g de noisettes concassées

 

 

Préparation :

 

Travailler le beurre mou dans un saladier avec un fouet pour qu’il soit bien en pommade.

 

Ajoutez l’huile neutre et les sucres (sucre cassonade et sucre blanc en poudre), bien mélanger.

 

Ajouter l’ œuf entier et mélanger.

 

Verser en une seule fois les farines, le bicarbonate de sodium et le sel fin.

 

Mélanger avec une spatule en bois, ajouter les pépites de chocolat, les noisettes concassées et finir de mélanger avec la main.


Laisser reposer la pâte environ 30 à 60 minutes au frais.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Couvrir des plaques  à pâtisserie de papier sulfurisé, faire des boules de la taille d’une noix (20 à 30 g). Aplatir légèrement ces boules de pâte.

 

Enfourner pour 10 minutes, puis sortir les cookies et les retirer des plaques et laissez-les refroidir.

 

Déguster ces cookies froids ou tièdes.

 

Source : recette du blog « Mon coin gourmand » http://www.moncoingourmand.com/archives/2016/03/30/33571382.html

 

 

 

Cookies de Philippe Conticini
Cookies de Philippe Conticini
Cookies de Philippe Conticini
Cookies de Philippe Conticini
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre