750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 23:00

CIMG5523.JPG

CIMG5699.JPG

CIMG5701.JPG

CIMG5707

 

 

 

 

 

 

 

Tiges d’angélique confites

 

 

Recette  et conseils du blog « Une citrouille dans ma cuillère – http://agastache29.canalblog.comet du blog de Sandrine « Macaronette et Cie » – http://totchie.canalblog.com

 

Ingrédients :

 

Une vingtaine de tiges d’angélique fraichement cueillies

620 g de sucre en poudre

Eau

 

Préparation :

 

Couper  les tiges en tronçons de 10 cm et les plonger de 10 à 30 minutes (selon la grosseur des tiges) dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres (on peut éventuellement les peler légèrement si les tiges semblent trop fibreuses).

 

Égoutter et conserver l’eau de cuisson.

 

Faire un sirop avec 50 cl d’eau de cuisson et 300 g de sucre en poudre.

 

Recouvrir les tiges ébouillantées et égouttées et laisser macérer 24 heures dans un récipient couvert.

 

Égoutter les tiges et ajouter 80 g de sucre en poudre au sirop récupéré. Le faire bouillir  pour dissoudre le sucre et recouvrir les tiges d’angélique.

 

Recommencer la même opération les 3 jours suivants.

 

Le 5 ième jour, porter le sirop à ébullition et le laisser cuire jusqu’à ce que la température du sirop soit alors à environ 107° C. Il est préférable de vérifier la température avec un thermomètre à sucre ou avec une sonde.  Verser le sirop sur les tiges d’angélique et laisser refroidir.

 

Egoutter les tiges d’angélique le lendemain et les poser sur une grille, laissez-les sécher à l’air libre. Conserver le sirop pour imbiber des gâteaux comme des babas (recette publiée plus tard).

 

Utiliser ces tiges d’angélique coupées en dés pour un cake, ou dans des cupcakes comme moi, la recette sera publiée ce samedi 07 juin 2014.

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 23:00

CIMG5252CIMG5266CIMG5270.JPGCIMG5274.JPGCIMG5272.JPG   

 

 

 

 

 

J’avais trouvé des bergamotes cet hiver et j’ai réalisé du curd (publication du 15 avril 2014) et ces carrés à la bergamote recette que je publie aujourd’hui.

    

 

 

Carrés à la bergamote

 

Recette du blog de Sandrine « Macaronette et Cie » - http://totchie.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 16 carrés de 4 x 4cm

 

La pâte sablée

85 g de beurre doux bien froid

125 g de farine

1 pincée de sel fin

40 g de sucre glace

Le zeste d’1/2 bergamote

 

Garniture crème bergamote

2 œufs

90 g de sucre en poudre

22 g de maïzena (fleur de maïs)

95 g de jus de bergamote pressé

30 ml de lait entier

Le zeste d’une demi-bergamote

Sucre glace

 

 

 

Préparation :

 

 

Commencez par réaliser la pâte sablée : dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le zeste de la demi-bergamote et le sucre glace. Râper le beurre dessus avec une râpe à gros trous, et pétrir du bout des doigts afin d’obtenir une pâte sableuse.

 

Beurrer des moules à tartelettes carrés de 9 x 9 cm, répartir la pâte sablée au fond des moules et l’aplatir  à la main. Mettre les moules garnis de la pâte sablée dans le congélateur 10 à 15 minutes.


Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

 

Enfourner dans le four chaud pour 16 à 18 minutes jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée.

 

Pendant le temps de cuisson préparer la crème de *bergamote. Dans un saladier, fouetter ensemble les œufs entiers, le sucre en poudre, la maïzena, le zeste d’une demi-bergamote et la pincée de sel fin. Puis ajouter le jus de bergamote et le lait entier, mélanger de nouveau au fouet.

 

Une fois passé le 1 er temps de cuisson (cuisson de la pâte sablée), verser la crème de bergamote sur la pâte encore chaude. Baisser le four à 160° C (thermostat 5 1/3) et remettre à cuire de nouveau immédiatement pour 16 à 18 minutes (ajuster le temps de cuisson selon votre four).

 

Laisser refroidir quelques minutes avant de démouler les quatre tartelettes sur une grille. Laisser refroidir complètement, saupoudrer généreusement de sucre glace, puis couper chaque tartelette en 4  carrés de 4 X 4 cm. J’ai obtenu 16 carrés de 4 X 4 cm.

 

 

 

*La bergamote est un agrume qui ressemble à une clémentine, mais sa couleur est  jaune orangé. La chair est très fine et pleine de pépins. Le jus de la bergamote est moins acide que celui des citrons jaunes.

 

Partager cet article

Repost0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 23:00

P4220098.JPG

P4220105.JPG

P4220102.JPG

 

 

 

 

 

 

Mignardises au pain de Gênes et lemon curd

 

Recette originale du blog « Secrets de Cuisine » - http://secrets2cuisine.over-blog.com

J’ai repris la recette originale sauf pour le lemon curd : la recette « Clementine Curd » est du blog de Christelle «  Les petites douceurs de Cricri » - http://cricrilespetitesdouceurs.com

 

Ingrédients : pour 12 mini-muffins


Le pain de Gênes

55 g de beurre doux (non salé)

40 g de sucre

1 œuf

50 g de poudre d’amandes

5 g de farine

5 g de Maïzena (fleur de maïs)

½ cuillerée à café de levure chimique (2 g)


Le sirop de citron

50 ml d’eau

30 g de sucre en poudre

Le zeste d’un demi-citron jaune Bio


Le lemon curd

15 cl de jus de citrons jaunes Bio

1 œuf

50 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de Maïzena

Le zeste d’un citron Bio

40 g de beurre doux


Préparation :


Réaliser le lemon curd : presser les citrons Bio pour obtenir 150 ml (ou 15 cl) de jus de citron. Chauffer ce jus.


Fouetter l’œuf entier avec le sucre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la maïzena et le zeste d’un citron Bio. Bien mélanger.

Incorporer le jus de citron chaud sans cesser de remuer.

Remettre le tout dans la casserole et faites épaissir sans cesser de mélanger.

Hors du feu ajouter le beurre et laisser refroidir à température ambiante.  Remplir un pot et conserver au frais.

 

Le sirop de citron : zester finement le zeste d’un demi-citron jaune. Mettre le zeste de citron, l’eau et le sucre dans une casserole et bien mélanger.


Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 2 à 3 minutes.


À l’aide d’un pinceau à pâtisserie, vous étalerez le sirop chaud uniformément sur les pains de Gênes refroidis.

 

Le pain de Gênes : préchauffer le four à  180° C (thermostat 6).


Découper le beurre mou en petits morceaux et le mettre dans le bol de votre robot avec le sucre en poudre. Fouetter jusqu’à ce que le mélange blanchisse.


Ajouter l’œuf en continuant de mélanger. Ajouter la poudre d’amandes, la farine, la Maïzena et la levure chimique, mélanger le tout.


Verser la préparation dans un moule à mini-muffins en silicone (diamètre des mini-muffins 5 cm). Enfourner 10 à 12 minutes dans le four chaud. A la sortie du four, à l’aide d’un bouchon en liège faire une pression au centre de chaque mini-pain de Gênes pour laisser un creux, puis les laisser refroidir avant de démouler : à l’aide d’un pinceau à pâtisserie, étaler le sirop chaud uniformément sur les pains de Gênes refroidis et laisser complètement refroidir.


On dépose ensuite le lemon-curd froid avec une poche à douille avec une douille cannelée. Servir ces bouchées avec un thé ou un café.

 

Partager cet article

Repost0
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 23:00

P5170472.JPGP5170467.JPGP5170464.JPGdefi-bocal.400x300[1] 

 

 

 

 

 

Pour le 42 ième défi du site « Recettes de Cuisine »  du mois de mai 2014, le thème est « Comme un poisson dans son bocal »

http://recettes.de/cuisine

 

Le thème : ce n’est pas forcément un poisson, on peut mettre beaucoup de choses dans un bocal, surtout des choses qu’on n’a pas l’habitude d’y mettre, pas seulement des confitures et des conserves.

 

http://recettes.de/defi-bocal

 

Voici ma proposition de recette  à ce défi  : « Comme un fraisier dans son bocal »

 

 

 

 

Comme un fraisier dans son bocal

 

Les recettes de la génoise, de la crème mousseline et du sirop sont du blog de Sandrine «Macaronette et Cie » - http://totchie.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes (4 bocaux)


La génoise

150 g d’œufs entiers

90 g de sucre en poudre

90 g de farine


La crème mousseline vanillée

190 ml de lait demi-écrémé

45 g de jaunes d’œufs (2,5 jaunes d’œufs environ)

40 g de sucre en poudre

25 g de Maïzena (fleur de maïs)

90 g de beurre (45 g x 2)

½ gousse de vanille

1 cuillerée à soupe de kirsch


Le sirop

50 ml d’eau

70 g de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe de kirsch


La garniture et la décoration

90 à 100 g de pâte d’amande rose

300 g de fraises (en réserver quelques unes pour la décoration)

 

Préparation :


Préparer le sirop pour imbiber la génoise (ou de punchage) : dans une casserole, mettre l’eau et le sucre, et amener le tout à ébullition quelques minutes (2 minutes). Ajouter l’alcool, et laisser refroidir complètement.


Préparez tout d’abord la génoise : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Préparerun bain–marie (de l’eau bouillante dans une grande casserole). Dans le bol du robot en inox ou un cul de poule, fouetter légèrement ensemble les œufs entiers et le sucre en poudre, en continuant de fouetter mettre la cuve ou le cul de poule au bain-marie. Laisser chauffer jusqu’à une température de 47 à 50 °C tout en continuant de fouetter (un thermomètre est recommandé).


Lorsque cette température est atteinte, retirer le mélange du bain-marie, et fouetter à l’aide d’un fouet électrique ou du fouet du robot, jusqu’à ce que le mélange augmente de volume et refroidisse.


Pendant ce temps préparer une plaque à pâtisserie beurrée et recouverte d’un papier cuisson.


Lorsque le mélange a doublé voir triplé de volume et qu’il fait ruban. Verser l’intégralité de la farine dessus, et incorporer la farine délicatement à l’aide d’une spatule en silicone.


Verser la pâte sur la plaque, cela permet de tailler des cercles  aux dimensions voulues et étaler délicatement comme pour un biscuit roulé. Laisser cuire 10 minutes dans le four chaud. Démouler, retirer le papier de cuisson et laisser refroidir le biscuit sur une grille.


La crème mousseline vanillée : porter le lait à ébullition avec la demi-gousse de vanille coupée en deux et grattée.


Pendant ce temps, mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre et la Maïzena. Lorsque le lait est à ébullition, versez-le sur le mélange, mélanger et remettre à cuire sur le feu afin d’obtenir une crème pâtissière. Compter 1 minute de cuisson après le retour de l’ébullition.


Hors du feu ajouter à peu près la moitié du beurre (45 g) dans la crème, et mélanger.


Verser la  crème pâtissière dans un récipient, et filmer au contact pour mettre au réfrigérateur. Laisser la crème pâtissière refroidir jusqu’à environ 30 ° C (il ne faut pas que la crème soit froide) laisser le reste du beurre hors du réfrigérateur afin qu’il soit à température ambiante.


Fouetter le beurre afin de le crémer (texture de crème) dans le bol du robot ou au fouet, puis ajouter petit à petit la  crème pâtissière et le kirsch, et fouetter afin de foisonner la crème mousseline. Elle doit avoir la texture d’une mousse.


Montage : découper huit disques de génoise  de la taille du fond des bocaux soit 6 à 6,5 cm de diamètre (les bocaux sont environ de 8 cm de diamètre extérieur). Imbiber les cercles de génoise avec le sirop au kirsch.


Laver les fraises et les essuyer. Couper les belles et de même hauteur en deux, et chemiser les quatre bocaux avec les fraises. Recouvrir les fraises de crème mousseline, poser par-dessus un deuxième cercle de génoise imbibée de sirop au kirsch. Mettre les bocaux au réfrigérateur au moins 1 heure.


Étaler la pâte d’amande afin  de recouvrir le dessus du bocal (cercles de 7,5 cm), décorer avec des fraises coupées ou entières. Servir ces fraisiers en bocaux frais mais non glacés.


Partager cet article

Repost0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 23:00

P5100401.JPG

P5100404.JPG

P5100403.JPG

 

 

 

 

Panna Cotta aux fraises Tagada

 

 

Recette du blog « Avec Gourmandise » - http://avecgourmandise.canalblog.com

 

 

Ingrédients : pour 5 verrines de 10 cl


15 cl de crème fraiche liquide entière

15 cl de lait ½ écrémé

15 bonbons fraises Tagada (+ quelques-unes pour la décoration)

1 feuille de gélatine (2 g)

 


 

Préparation :


Dans un bol d’eau froide, mettez la feuille de gélatine à tremper pendant une dizaine de minutes.


Dans une casserole, versez la crème fraiche liquide et le lait, ajoutez les bonbons fraises Tagada et faites chauffer sur feu doux. Les bonbons vont se dissoudre et donner une jolie couleur rose à la préparation.


Ajoutez dans la préparation chaude à la fraise (mais pas bouillante sous peine de voir disparaitre le pouvoir gélifiant de la gélatine) la feuille de gélatine. Mélanger au fouet pour bien dissoudre la gélatine.


Versez dans les verrines, laissez refroidir à température ambiante avant de mettre au réfrigérateur pour 3 heures minimum.


Avant de servir les verrines, vous pouvez décorer avec un bonbon fraise Tagada ou une véritable fraise ou même un coulis de fraise.


Partager cet article

Repost0
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 23:00

CIMG5323.JPG

CIMG5332.JPG

CIMG5335.JPG

 

 

 

 

 

Gaufrettes Annick

 

 

Recette du blog de Michèle  « Croquant. Fondant…Gourmand » - http://croquantfondantgourmand.com


Ingrédients : pour environ 35 gaufrettes


125 g de beurre doux

3 œufs

125 g de vergeoise blonde (cassonade)

250 g de farine

1 cuillerée à soupe de rhum

 

Préparation :


Faire fondre le beurre dans une casserole sans le laisser trop chauffer.


Dans un saladier, fouetter les œufs avec le sucre blond jusqu’à ce que le mélange soit léger et mousseux.


Ajouter le beurre fondu tiède, la  farine tamisée et le rhum. Fouetter le mélange pour que la pâte devienne lisse et homogène.


Couvrir le saladier et le placer au réfrigérateur pour 30 minutes. Pendant ce temps, préparez un appareil à gaufres. Il faudra le mettre à chauffer une dizaine minutes avant de commencer la cuisson.


Lorsque la pâte a reposé et que le gaufrier est chaud, commencer la cuisson des gaufrettes.


Mettre une boule de pâte de la taille d’une grosse noix à l’aide de deux cuillères à café sur la plaque du gaufrier chaude.


Fermer l’appareil en appuyant puis laisser cuire pendant une à deux minutes en surveillant. Dès que la pâte atteint la couleur désirée, soulever la gaufrette à l’aide d’une spatule et la déposer sur un plateau bien à plat, juste quelques secondes le temps qu’elle durcisse. A ce moment-là, découper la gaufrette à l’aide d’un emporte-pièce pour qu’elle ait une forme bien régulière. Les chutes ne seront pas perdues pour les gourmands.

 

Déposer les gaufrettes au fur et à mesure sur une grille jusqu’à ce qu’elles soient bien sèches. Les déposer délicatement dans une boite en fer pour les conserver (ou une boite hermétique).

 

Conseils : prenez un beurre de qualité, le goût des gaufrettes en dépend ! Vous pouvez utiliser du sucre blanc en poudre à la place de sucre blond.


Partager cet article

Repost0
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 23:00

P5190508.JPG

P5190495.JPG

P5190511.JPG

theme-fraise[1] 

 

 

 

Comme chaque mois, Culino Versions revient avec un thème différent.

 Pour ce mois de mai 2014 le thème donné par Nathalie, la marraine de ce mois-ci (blog « C’est Nathalie qui cuisine » – http://www.cestnathaliequicuisine.com)  est :

 

« La fraise fait son show »

La fraise est présente sur nos marchés, alors réalisons tartes, tiramisu, sorbets, smoothies, fraisier, charlottes, confitures…, ou même en plat sucré salé.

 

 Voici ma réalisation pour ce thème printanier  «La fraise fait son show » : une mousse de fraises qui peut servir de dessert pour la fête des mères.

 

 

 

 

 

 

Mousse de fraises

 

 

 

 

 

Ingrédients : pour 8 personnes


 

Un biscuit à la cuillère de 20 x 20 cm + 4 bandes de biscuit à la cuillère de 20 cm de longueur x 4 cm de hauteur


 

La mousse de fraises


 

300 g de purée de fraises (300 g de fraises fraiches mixées)

 

75 g de sucre en poudre

 

5  feuilles de gélatine (10 g)

 

40 cl de crème fraiche liquide entière 30% MG


 

La décoration

 

Fraises fraiches, quelques feuilles de menthe fraiches  et un ruban

 

 

 

Préparation :


 

Laver, équeuter et mixer les fraises avec le sucre en poudre.

 

Mettre les feuilles de gélatine dans un grand verre d’eau froide pendant 10 minutes, prélever deux à trois cuillerées à soupe de purée de fraises, les mettre à chauffer dans un saladier au micro-ondes, pendant quelques secondes.

 

 

 

Essorer les feuilles de gélatine et ajoutez –les dans la purée de fraises chaude, bien mélanger pour bien les dissoudre et incorporez cette préparation au reste de la purée de fraises.

 

 

 

Monter la crème liquide bien froide en chantilly assez ferme en y versant le sucre. Puis incorporez la purée de fraises. Mélanger délicatement en soulevant l’ensemble pour que la mousse reste moelleuse.

 

 

 

Versez la mousse de fraises dans un cadre en inox (20 x 20 cm) ou dans des cadres individuels. Bien lisser le dessus  et poser le biscuit à la cuillère découpé aux dimensions du cadre, mettre au frais durant une nuit au réfrigérateur.

 

 

 

Le lendemain,  passer un couteau tout autour du (ou des) cadre(s) en inox pour décoller la mousse de fraises, enlever le (ou les) cadres des bavarois délicatement puis décorer avec des fraises fraiches lavées et équeutées, des bandes de biscuit à la cuillère et un joli ruban.

 

 


 

 

 

Le biscuit à la cuillère

 

 

 

Recette d’un livret édité par les produits Ancel


 

 

Ingrédients : pour 1 cercle ou un carré + 4 bandes de 20 cm de longueur et de 4 cm de hauteur


 

 

2 œufs

 

50 g de sucre en poudre

 

1 sachet de sucre vanillé

 

50 g de farine

 

25 g de Maïzena

 

1 cuillerée à café de levure chimique

 

Une pincée de sel fin

 

 

 

Préparation :


 

Versez les deux jaunes d’œufs avec les 2/3 du sucre en poudre et le sucre vanillé. Battez ensuite jusqu’à obtention d’un mélange crémeux. Montez les blancs en neige ferme avec la pincée de sel fin et incorporez à la fin, en continuant de fouetter, le reste du sucre en poudre.


 

Posez la neige sur la crème des jaunes d’œufs, tamisez dessus la farine,  la maïzena et la levure tamisées, mélangez délicatement en soulevant. Préchauffez le four à 150°C (thermostat 5). Mettez la pâte dans une poche à douille et dressez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, un cercle ou un carré à la dimension de votre entremets.


Le saupoudrer de sucre glace avant de l’enfourner dans le four chaud, la durée de cuisson est de 10 à 12 minutes en surveillant. Le laisser refroidir avant de le décoller du papier sulfurisé.

 


 

Partager cet article

Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 23:00

CIMG3617.JPG

CIMG3624.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Biscuits de Savoie au grué de cacao

 

Recette de Mercotte parue sur un magazine Prima – recette de Laurent Petit chef du Clos des Sens, à Annecy

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes


64 g de farine

6 g de fécule de pommes de terre

5 blancs d’œufs + 5 jaunes d’œufs

100 g de sucre en poudre (au lieu de 120 g)

22 g de cacao en poudre amer

20 g de grué de cacao

 

 

Préparation :


Tamisez la farine et la fécule de pommes de terre. Montez 5 blancs d’œufs en ajoutant le sucre en poudre en trois fois dès qu’ils commencent à mousser. Lorsqu’ils forment un bec d’oiseau sur le fouet, réduisez la vitesse, ajoutez les jaunes d’œufs puis battez encore 15 secondes.


Versez en pluie le mélange farine et fécule, le cacao amer en poudre et le grué de cacao.


Préchauffez le four à 210° C (thermostat 7).


Versez cette pâte dans des empreintes en silicone (15 mini-biscuits de Savoie).


Enfournez dans le four chaud pour 5 minutes à 210° C puis baissez à 150° C (thermostat 5) pour poursuivre la cuisson pour 15 minutes.


Sortir les biscuits de Savoie du four, laissez-les refroidir 5 minutes avant de les démouler. Dégustez avec un café ou un thé.

 

Partager cet article

Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 23:00

CIMG5875.JPG

CIMG5878.JPG

CIMG5881.JPG

 

 

 

 

 

Flan de mon enfance

 

Une recette de Françoise du blog « Rêveries culinaires » - http://revesculinaires.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 6 personnes


50 cl de lait demi-écrémé

15 cl de crème fraiche liquide entière

100 g de sucre en poudre

2 gousses de vanille

5 jaunes d’œufs

50 g de Maïzena

 

Préparation :


Verser le lait et la crème fraiche liquide dans une casserole et ajouter les grains des deux gousses de vanille fendues en deux dans le sens de la longueur.


Dans un saladier mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre et la maïzena à l’aide d’un fouet.


Faire bouillir le mélange lait-crème fraiche et verser en plusieurs fois sur le mélange jaunes d’œufs-sucre-maïzena, battre au fouet. Reverser le tout dans la casserole et sur  feu moyen faites épaissir la crème en continuant de fouetter. Lorsque la crème arrive à ébullition, retirez du feu.


Verser la crème épaissie dans un plat beurré, laisser refroidir avec un film alimentaire au contact pour éviter qu’une peau ne se forme sur la crème.


Préchauffer le four à 180° C – thermostat 6 – chaleur ventilée.


Enfourner le flan pour 35 à 40 minutes selon l’épaisseur du flan.


Sortir le flan cuit du four et laissez-le refroidir avant la dégustation.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 23:00

CIMG4584.JPG

CIMG4586.JPG

CIMG4587.JPG

 

 

 

 

Choux caramel au beurre salé

 

Recette de la pâte à choux  de Christophe Michalak et la crème caramel au beurre salé  du blog « Cuisine Attitude » - http://www.cuisineattitude.com

 

Ingrédients : pour 24 choux garnis de crème caramel beurre salé


1 - La pâte à choux


Pour le croustillant

40 g de beurre

50 g de sucre cassonade

50 g de farine


La pâte à choux

100 g d’eau

100 g de lait

90 g de beurre doux

1 pincée de sel

1 pincée de sucre

110 g de farine

3 œufs


2 – la crème caramel beurre salé


La sauce caramel

80 g de sucre

2 cuillerées à soupe de crème fraiche

30 g de beurre

1 pincée de fleur de sel


La crème pâtissière au caramel

½ litre de lait entier

½ gousse de vanille

50 g de Maïzena

2 jaunes d’œufs

1 œuf entier

60 g de sucre

 

 

PREPARATION


Commencer par réaliser les choux craquelins :


1 - Le croustillant : malaxer à la main le beurre avec la cassonade et la farine jusqu’à l’obtention d’une boule. Etaler finement la préparation entre deux feuilles de papier cuisson pour bien l’étaler. Réserver au frais 1/2 heure. Découper des disques de 3 cm à l’aide d’un emporte-pièce. Remettez les restes en boule et recommencez jusqu’à épuisement de cette pâte. Je congèle les petits cercles de croustillants qui me restent pour une prochaine fois.


2 - La pâte à choux : faire bouillir dans une casserole l’eau, le lait, une pincée de sel et de sucre puis ajouter le beurre doux. Ajouter la farine dès l’ébullition, bien mélanger avec une cuillère en laissant sur le feu pour bien faire dessécher la préparation. Hors du feu, ajouter les 3 œufs un par un. Versez la pâte dans une poche munie d’une douille unie pour dresser en quinconce des petites boules sur une plaque recouverte de papier cuisson.


Posez les disques de croustillant sur les petites boules de pâte à choux en appuyant légèrement. Préchauffer le four à 250°C (thermostat 8 ½). Une fois le four à température, l’éteindre puis enfourner la plaque de choux pendant 20 minutes.


Rallumer de nouveau le four à 180°C (thermostat 6), et laisser cuire environ encore 20 minutes. Sortir les choux cuits du four et les laisser refroidir complétement avant de les garnir avec la crème pâtissière caramel au beurre salé.


Réaliser la crème pâtissière caramel au beurre salé :


1 – La sauce caramel au beurre salé : dans une casserole, mettre le sucre à fondre à feu doux, légèrement humidifié avec 1 cuillerée à soupe d’eau. Laissez la casserole sur feu moyen jusqu’à ce que le caramel devienne doré, hors du feu ajouter la crème fraiche (chaude) et le beurre, mélanger. Remettre sur le feu 2 à 3 minutes, mélanger, jusqu’à ce que la sauce soit bien crémeuse.


Mettre de côté 20 g de cette sauce de côté  pour le glaçage des choux  que je n’ai pas réalisé mais je vous donne la recette du fondant au caramel.


2 - Le fondant au caramel : 20 g de la sauce caramel mis de côté – 20 g de sucre glace – 2 cuillerées à soupe d’eau chaude.


Ajouter le sucre glace à la sauce caramel (20 g), mélanger. Ajouter 2 cuillerées à soupe d’eau chaude. Si le fondant est trop liquide ajouter un peu de sucre glace supplémentaire et si au contraire il est trop épais ajouter un peu d’eau.


3 – La crème pâtissière au caramel : mettre à bouillir, dans une casserole, le lait entier et la demi-gousse de vanille fendue en deux et vidée de ses graines avec la lame d’un couteau. Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs et l’œuf entier avec le sucre en poudre. Il faut que le mélange blanchisse. Y ajouter la maïzena, bien mélanger.


Dès que le lait bout, le verser dans le saladier sur le mélange sucre-œuf-maïzena, mélanger, puis remettre le tout dans la casserole et mettre à cuire sur feu vif, sans arrêter de mélanger, jusqu’à ce que la crème épaississe. Quand la crème est finie, retirez la casserole du feu, ajoutez la sauce caramel, mélanger bien pour bien homogénéiser la crème. Refroidir dans un saladier avec un papier film au contact.


Dressage


Faire un petit trou sous les choux à l’aide d’une douille ou d’un pique en bois. Mettre la crème pâtissière refroidie dans une poche à douille avec une douille spéciale pour remplir les choux, garnir les choux un à un par le petit trou. Saupoudrer de sucre glace.


Vous pouvez glacer les choux avec le glaçage caramel à l’aide d’un petit couteau à bout rond (genre couteau à beurre), décorer de paillettes de chocolat ou de fruits secs concassées.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre