750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 23:00

P8190158.JPG

P8190166.JPG

P8190172.JPG

P8180147.JPG

Logo_Cakemart.fr.jpg

 

                                                                               www.cakemart.fr 

 

 

Aujourd’hui je vous donne la recette de mini-quatre-quarts nappés de chocolat parfaits pour le goûter et d’une entreprise « Cakemart » en pleine croissance, située en Allemagne, qui m’a contacté pour tester les produits de leur nouveau site marchand français.


 Le site est bien présenté, les rubriques sont bien claires, beaucoup de références de produits pour réaliser des gâteaux en pâte à sucre, mais pas que cela, des moules en silicone originaux, des produits pâtissiers, des colorants…etc


J’adore les moules pour réaliser des mini-desserts donc mon choix s’est porté sur des mini-cakes ou mini-buches et des minis savarins (prochainement).


Je remercie Cakemart pour ce test.

 

 

 

 

Mini-quatre-quarts glacés

 

Une recette d’un vieux livre Ancel la pâtisserie chez soi N°2


Ingrédients : pour 10 mini quatre-quarts de 9,5 cm x 3,5 cm


Les quatre-quarts

125 g de beurre doux à température ambiante

100 g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

1 pincée de sel fin

2 œufs

1 cuillerée à soupe de calvados (facultatif)

60 g de farine

65 g de Maïzena

1 cuillerée à café de levure chimique


Le glaçage

12, 5 cl de crème fraiche liquide

100 g de chocolat noir à pâtisser


La décoration

Du pralin maison

 

Préparation :


Les quatre-quarts : fouetter le beurre mou en mousse, ajoutez peu à peu le sucre, le sucre vanillé, la pincée de sel, et les œufs un à un en battant longuement.


Incorporez par petites quantités le mélange tamisé farine-levure-Maïzena. Bien mélanger pour obtenir une préparation homogène. Ajouter le calvados, mélanger à nouveau.


Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Ôtez la grille du four.


Prendre un moule à empreintes mini cakes en silicone (ou comme moi moule mini-marsigliese de Silikomart (7 empreintes) offert par le site Cakemart), posez-le sur la grille froide du four  et remplissez-le avec la préparation.


Avec cette quantité de pâte j’ai réalisé 10 mini-quatre-quarts, j’ai fait la cuisson en deux fois. Par contre la deuxième cuisson ne concernant que trois empreintes, je remplis toujours les autres d’un peu d’eau pour éviter que le moule en silicone ne s’abime.


Mettre dans le four chaud pour 20 minutes. Sortir les mini-quatre-quarts du four, les laisser refroidir 5 mn avant de les démouler délicatement. Laissez-les  refroidir sur une grille, terminez la deuxième cuisson.


Pendant ce temps, préparer le glaçage : chauffer sur feu moyen la crème fraiche liquide entière. A ébullition verser cette crème sur le chocolat noir coupé en petits morceaux et laissez fondre sans remuer quelques minutes. Après mélanger avec un fouet pour obtenir une préparation bien lisse. Si tout le chocolat n’est pas bien fondu, repasser la préparation quelques secondes au micro-ondes.


Glacez chaque mini-quatre-quart avec un pinceau et décorez avec un peu de pralin noisette maison.


 Mettre au frais pour faire figer le glaçage et déguster.

 


 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 23:00

P5080332.JPG

P5080331

P5100399

 

 

 

 

 

Mon anniversaire est passé depuis des mois mais je n’avais pas encore publié la recette, la voici.

 

 

 

 

 

Mon gâteau d’anniversaire

Sponge cake vanille avec crème mousseline et fraises

 

 

La recette du Sponge cake est du blog « Féerie Cake » - http://blog.feeriecake.fr

La recette de la crème mousseline est celle du fraisier du blog Rock The Bretzel – http://rockthebretzel.canalblog.com (fiche CAP session 2010)


Ingrédients : pour 8 personnes


Le Sponge cake

200 g de farine

200 g de beurre à température ambiante

200 g de sucre en poudre

1 cuillerée à café de levure chimique

4 œufs à température ambiante

1 cuillerée à café d’extrait de vanille en poudre (maison)


La crème  mousseline à la vanille

250 g de lait entier

70 g de sucre en poudre (2 fois 35 g de sucre en poudre)

½ gousse de vanille

40 g de jaunes d’œufs (environ 2 jaunes)

30 g de  Maïzena

2 x 55 g de beurre à température ambiante


Le sirop

100 g de sucre en poudre

10 cl d’eau (100 g)

1 cuillerée à soupe de kirsch (facultatif)


La décoration

300 à 400 g de fraises

500 g de pâte à sucre blanche

Des fleurs en pâte à sucre rose

Des feuilles en pâte à sucre verte

Quelques perles pour le cœur des fleurs


 

Préparation :


Préparez le biscuit : séparez les blancs des jaunes d’œufs. Battez le beurre avec un batteur électrique pour le rendre crémeux. Ajoutez le sucre et battez jusqu’à ce que le mélange soit homogène.


Ajoutez les jaunes d’œufs, un à un, et battez entre chaque ajout.


Terminez par l’extrait de vanille en poudre.


Battez les blancs en neige. Incorporez-les délicatement au mélange précédent.


Tamisez la farine et la levure chimique puis ajoutez-les progressivement à la préparation.


Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).


Beurrez, farinez un moule rond à bords hauts, tapissez le fond d’un cercle de papier sulfurisé (15 cm de diamètre fond du moule, 18 cm de diamètre haut du moule), versez-y la pâte à sponge cake.


Enfournez pour 35 minutes à 180° C (thermostat 6), puis baissez le four à 170° C (thermostat 5 2/3) pour poursuivre la cuisson pour 15 à 20 minutes.


Vérifiez la cuisson en plantant la pointe d’un couteau au centre du sponge cake, elle doit ressortir sèche.


Sortez le biscuit du four, laissez-le refroidir 5 minutes avant de le démouler. Laissez totalement refroidir le sponge cake avant de le garnir.


 

La crème mousseline à la vanille : la crème mousseline est une préparation à base de crème pâtissière à laquelle on ajoute du beurre.


Pour la crème pâtissière, faire bouillir le lait avec 35 g de sucre en poudre et la vanille fendue et grattée.


Pendant ce temps, mélanger le reste du sucre (35 g) avec la maïzena puis ajouter les jaunes d’œufs. Fouetter jusqu’à blanchissement du mélange.


Lorsque le lait est bouillant, le filtrer à travers un tamis et l’ajouter à la préparation de base de jaunes  en plusieurs fois, tout en fouettant.


Transvaser le mélange dans la casserole, et remettre sur le feu. Lorsque la crème commence à bouillir, la crème s’épaissit, poursuivre encore quelques secondes en fouettant.


Ajoutez 55 g de beurre à température ambiante, coupé en très petits dés. Lorsque le beurre est bien incorporé, débarrassez la crème dans un grand saladier, filmez au contact et laisser refroidir au réfrigérateur.


Fouetter le beurre restant pour le rendre crémeux, puis ajouter ¼ de la crème pâtissière refroidie. Fouetter puis rajouter le reste de la crème en 3 fois. Réserver.


Pour le sirop : mélanger le sucre en poudre avec l’eau, et porter à ébullition. Ajouter l’alcool et laisser refroidir.


Le montage : retailler le sponge cake afin d’obtenir deux disques de 16 cm de diamètre.


Laver rapidement et équeutez les fraises puis les découper en deux morceaux. Les réserver dans un saladier.


À l’aide d’un pinceau, imbiber le premier disque du sponge cake avec le sirop pour le rendre moelleux.


Transvaser la crème mousseline dans une poche à douille munie d’une douille unie. Recouvrir le premier disque de pâte de crème mousseline, déposer des fraises coupées en deux, recouvrir à nouveau de crème généreusement.


Déposer par-dessus, le deuxième disque de sponge cake, l’imbiber de sirop et recouvrir l’ensemble du gâteau d’une fine couche de crème. Mettre au frais une heure avant de terminer la décoration avec la pâte à sucre.


Tout d’abord pour le diamètre du disque de pâte à sucre nécessaire, il faut connaitre le diamètre du gâteau ainsi que sa hauteur et utiliser une formule de mathématiques bien précieuse (voir le blog Féerie cake – http://blog.feeriecake.fr  ou tout est bien expliqué) : 2 fois la hauteur du gâteau + le diamètre du gâteau.


Exemple : mon gâteau est de 10 cm de hauteur et son diamètre est de 16 cm

Il faudra (10 x 2) + 16 = 36 cm + 1 cm de marge par précaution soit donc 37 cm de diamètre le disque de pâte à sucre à étaler.


Étaler la pâte à sucre blanche sur 0,5 cm à 0,8 cm d’épaisseur, enrouler la pâte autour du rouleau et la déroulez avec soin sur le gâteau sorti du réfrigérateur.


Lissez soigneusement la pâte à sucre  le long du gâteau en évitant le plus possible les plis. Enlevez le surplus de pâte à sucre.


Décorer avec des fleurs et des feuilles en pâte à sucre réalisées avec des emporte-pièces. Mettre des perles pour former le cœur des fleurs, coller ces décorations sur le gâteau avec un pinceau trempé dans l’eau.


Mon gâteau d’anniversaire n’était pas parfait mais mes invités l’ont apprécié.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 23:00

P4230133.JPGP4230135.JPGP4230152.JPG 

 

 

 

 

Une forêt noire réalisée pour l’anniversaire d’une amie, elle était  grande, pour 20 à 25 personnes, les dimensions étaient environ de 28 x 37 cm, si vous souhaitez la réaliser, diviser les ingrédients par deux (pour 10 parts).

 

Je n’ai pas de photos de la coupe de ce gâteau, désolée.

 

 

 

 

Forêt noire

 

 

 

Recette de Mercotte du blog « La Cuisine de Mercotte » - http://www.mercotte.fr

 

 

 

Ingrédients : pour 20 parts

 

 

La génoise au chocolat : pour une plaque de 28 x 37 cm (en faire 3 plaques)

 

65 g de farine

 

10 g de cacao non sucré

 

10 g de maïzena

 

3 œufs

 

85 g de sucre en poudre

 

1 pincée de sel fin

 

 

La chantilly au chocolat : à réaliser deux fois

 

100 g de chocolat à 70 % beurre de cacao

 

125 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

 

15 g de miel d’acacia

 

240 g de crème fraiche liquide entière à  30 % MG

 

 

La chantilly classique à la vanille : à réaliser deux fois

 

300 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

 

40 g de sucre en poudre

 

Les graines d’une gousse de vanille

 

2 cuillerées à soupe de kirsch

 

1 ½ feuille de gélatine (3 g)

 

 

Le sirop :

 

100 g d’eau

 

100 g de sucre

 

50 g de kirsch

 

Et si l’on utilise des griottes surgelées, le jus de cuisson des griottes

 

 

Garniture

 

3 poches de 600 g de griottes surgelées crues

 

100 g de sucre en poudre

 

10 cl d’eau


 

Chantilly pour garnir le dessus de la forêt noire

 

500 g de crème fraiche (environ 50 cl)

 

1 feuille de gélatine (2 g)

 

60 g de sucre en poudre

 

1 sachet de sucre vanillé

 

2 cuillerées à soupe de kirsch

 

 

Décoration

 

100 g de chocolat noir râpé à 70 % de beurre de cacao

 

Des cerises amarena confites

 

Des décorations en chocolat

 

 

 

Préparation :


 

Réaliser les génoises au chocolat : dans un saladier mis dans un bain-marie, fouetter les 3 œufs entiers et le sucre en poudre pendant 8 minutes, puis continuer hors du bain-marie de fouetter 2 à 3 minutes pour que le mélange refroidisse. On obtient une mousse aérienne. Incorporez avec une spatule en silicone les poudres tamisées (farine, cacao, Maïzena et sel). Étalez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé (28 x 37 cm).


 

Cuire à 180° C  (thermostat 6) 10 à 12 minutes en surveillant la coloration du biscuit.


 

Sortir le biscuit du four, le laisser refroidir quelques minutes avant de le démouler sur un torchon.


 

Recommencer deux autres fois cette génoise au chocolat. Vous aurez trois biscuits chocolatés. Préparez ces biscuits la veille du montage de la forêt noire.


 

Le sirop : faire bouillir l’eau et le sucre dans une casserole. Lorsque le sucre est fondu, retirer la casserole du feu et laisser refroidir avant de mettre le kirsch et le jus des griottes cuites égouttées (environ 10 cl).


 

Les griottes : cuire les griottes surgelées, dénoyautées dans une casserole avec un verre d’eau (10 cl) pendant 10 minutes à petits bouillons. Les laisser refroidir et  égoutter au-dessus d’un saladier pour récupérer le jus.


 

La chantilly au chocolat : c’est une ganache montée qui se prépare la veille, et le lendemain on monte la ganache froide comme une Chantilly.


 

Porter à ébullition 125 g de crème fleurette entière avec le miel. Fondre le chocolat noir au bain-marie et hors du feu, réaliser un mélange homogène avec une spatule en silicone en versant la crème chaude en 3 fois sur le chocolat.  Ajouter le reste de la crème fraiche froide (240 g), réserver au réfrigérateur une nuit. Le lendemain, monter le mélange en Chantilly onctueuse.


 

Recommencer une autre fois cette  Chantilly au chocolat de la même façon c’est-à-dire la veille et la monter le lendemain.


 

La chantilly classique : fouetter la crème fraiche en chantilly ferme, ajouter le sucre en poudre et les graines d’une gousse de vanille.


 

Faire ramollir la feuille et demie de gélatine dans un verre d’eau froide, lorsqu’elle est bien molle, l’essorer entre vos mains et la faire fondre dans le kirsch que vous aurez fait chauffer. Bien mélanger et incorporer doucement dans la chantilly ferme. Votre crème chantilly est prête. Il faut en refaire une autre de la même façon pour garnir cette forêt noire grand format.

 

 

 

Les biscuits au chocolat sont cuits, les chantilly au chocolat sont montées,  les griottes sont cuites, le sirop est prêt, et la chantilly vanillée est prête, vous pouvez procéder au montage de la forêt Noire.

 

 

 

Montage de la forêt noire : on peut réaliser  le montage à l’envers dans un cadre en inox (à ce moment-là on retourne le cadre pour le démoulage) ou le faire directement dans le bon sens, au choix.


 

Sur le plateau de service recouvert d’un carton rigide, poser le cadre à entremets en inox, mettre un rectangle de génoise au chocolat au fond, imbiber légèrement avec le sirop au kirsch, répartir la moitié des griottes cuites et égouttées. Etalez la chantilly classique à la vanille. Bien lisser la crème.


 

Poser à nouveau un biscuit chocolat, imbibé le biscuit avec le sirop au kirsch. Répartir le reste des griottes cuites et égouttées. Enfin étalez la chantilly au chocolat, bien lisser et poser le dernier biscuit au chocolat. Imbiber légèrement ce dernier biscuit au chocolat.

 

 À ce stade je mets le cadre rempli des biscuits chocolatés, des crèmes et des griottes au frais pour 12 heures.


 

Je finis la forêt noire le lendemain matin, le jour du service.


 

Pour démouler la forêt noire, commencer par passer une lame de couteau tout autour du cadre en inox et soulevez-le délicatement.


 

Il reste la décoration finale.


 

Préparer la chantilly de garniture : monter la crème fraiche liquide entière en chantilly ferme, ajouter le sucre en poudre et le sachet de sucre vanillé.


 

Faire ramollir la feuille de gélatine dans un verre d’eau froide, lorsqu’elle est bien molle, l’essorer entre vos mains et la faire fondre dans le kirsch que vous aurez fait chauffer. Bien mélanger et incorporer doucement dans la chantilly ferme. Votre crème chantilly est prête.


 

Recouvrir le dessus de la forêt noire d’une partie de cette chantilly, bien lisser. Finir la décoration avec une poche à douille munie d’une douille cannelée, décorez avec des cerises amarena confites et des copeaux de chocolat noir réalisés avec un couteau économe. Finir avec les décorations en chocolat et une plaquette « Joyeux anniversaire » ou autre évènement.


 

Remettre au frais en attendant de servir cette forêt noire.

 

 


Partager cet article

Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 23:00

P8120076.JPG

P8120073.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Gâteau renversé aux abricots, romarin, huile d’olive et miel

 

 

Recette vue chez Joëlle du blog « Nuage de lait » - http://www.jojo.com

Recette originale de Philou « Philou- Un cuisinier chez vous » - http://www.uncuisinierchyezvous.com

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes


10 beaux abricots (500 g d’abricots environ)

3 cuillerées à soupe de miel de citronnier

100 g de sucre en poudre

100 g de farine

½ sachet de levure chimique  (6 g environ)

50 g de poudre d’amandes

1 pincée de sel fin

3 œufs

125 g de beurre fondu

75 g d’huile d’olive

Quelques branches de romarin

1 noix de beurre pour le moule

5 cl d’amaretto ou liqueur d’amande (au lieu de 10 cl)

 

Préparation :


Préparer l’huile au romarin (si vous n’avez pas d’huile de romarin dans vos placards) : faire chauffer l’huile et y laisser infuser (hors du feu) une branche de romarin pendant environ 30 minutes.


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6). Beurrer les contours de votre moule à manqué (diamètre de 26 cm).


Répartir le miel dans le fond du moule et y parsemer quelques brins de romarin.


Ouvrir les abricots lavés et ôter les noyaux puis déposer chaque oreillon en rosace face coupée contre le fond du moule.


Dans un saladier, blanchir les œufs entiers au fouet avec le sucre en poudre 2  à 3  minutes  (ou au fouet électrique), ajouter la farine et la levure chimique, la poudre d’amandes et une pincée de sel. Fouetter doucement et ajouter le beurre fondu ainsi que l’huile d’olive parfumée au romarin.


Verser la préparation sur les abricots et enfourner 35 minutes dans le four chaud. Adapter le temps de cuisson selon votre four.


Une fois la cuisson terminée, sorti  du four et*puncher avec l’amaretto ou un autre alcool aux amandes (marsala aux amandes par exemple). Laissez refroidir 5 minutes et retourner délicatement le gâteau sur une grille ou un plat de service.

 

* puncher : imbiber avec un sirop ou un alcool

Partager cet article

Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 23:00

P7190428.JPG

P7190430.JPG

P7190435.JPG

 

 

 

 

 

J’adore les abricots, tout au long de la saison (qui est courte environ 2 à 3 mois) je réalise desserts ou plats avec ce fruit acidulé.

 


Cette recette est vraiment délicieuse et s’accorde bien avec les saveurs de l’abricot.

 


 


Amandines aux abricots

 

 

Recette du blog « Ma Toque » - http://www.matoque.fr

  

Ingrédients : pour 6 à 7 personnes


Pâte sablée

125 g de farine

65 g de beurre doux

50 g de sucre en poudre

1 jaune d’œuf

1 pincée de de sel

1 cuillérée à café de poudre de vanille


Crème d’amandes

50 g de beurre doux

50 g de sucre en poudre

50 g de poudre d’amande

1 œuf

5 g de farine

2 gouttes essence d’amande amère

1 cuillerée à soupe de rhum brun (facultatif)


Garniture et montage

4 gros abricots

Confiture d’abricots (maison pour moi)

Amandes en bâtonnets ou effilées (10 à 15 g)

Un peu de sucre glace


 

Préparation :


Pour la pâte sablée : couper le beurre en petits morceaux et mettre dans un saladier (ou dans la cuve du robot) puis verser dessus la farine, le sel, le sucre et la poudre de vanille.


Sabler le beurre (travailler le beurre avec la farine, le sel, le sucre et la vanille pour obtenir une texture de sable) du bout des doigts, ou à la feuille avec le robot.


Une fois la texture souhaitée obtenue, ajouter le jaune d’œuf dans la cuve du robot, ou pour un travail à la main faire une fontaine (un creux) au milieu du mélange farine/sucre/beurre/vanille, et travailler rapidement une dernière fois. Réunir la pâte pour former une boule.


Un travail trop prolongé de la pâte la rendra cassante et difficile à étaler.


Fraiser  la pâte, c’est-à-dire écraser la pâte avec la paume de la main contre le plan de travail légèrement fariné pour éliminer tous les petits morceaux de beurre restants.


Former à nouveau une boule, filmer, et laisser reposer au frais pendant 1 heure.


Pour la crème d’amande : pour le beurre pommade : sortir le beurre quelques heures avant son utilisation.


Dans un saladier ou dans la cuve du robot, mettre le beurre pommade coupé en morceaux, puis battre au fouet ou à l’aide de la feuille du robot.


Si le beurre est trop dur pour être battu, passer le saladier 5 secondes  au micro-ondes, puis travailler à nouveau au fouet. Le beurre pommade n’est pas un beurre liquide, il a la même texture (ou tenue) qu’une vraie pommade.


Ajouter le sucre et mélanger pour crémer le beurre, puis l’œuf. Incorporer la poudre d’amande et la farine à la préparation et travailler énergiquement pour la foisonner (battre pour la rendre légère et augmenter son volume en y incorporant de l’air).


Verser ensuite le rhum (facultatif) et l’essence d’amande amère, mélanger une dernière fois.


Garnir une poche à douille (sans douille) avec la crème d’amande, fermer la poche en faisant un nœud au bout, puis placez-la au frais pour 30 minutes.


Sortir la pâte sablée du réfrigérateur et préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Etaler la pâte en la soulevant régulièrement sur votre plan de travail légèrement fariné, sur une épaisseur régulière de 3 ou 4 mm.


Le fait de  soulever la pâte régulièrement  permet de s’assurer qu’elle  n’accroche pas au plan de travail et de le fariner légèrement si besoin.


Couper la pâte sablée en forme de rectangle (35 x 11 cm pour moi), vous devez avoir un fond de pâte sans des bords. Déposez ce rectangle de pâte  dans le moule beurré. Piquer la pâte sur toute la surface pour qu’elle ne gonfle pas à la cuisson.


Couper aux ciseaux l’extrémité de la poche contenant la crème d’amande, puis pocher la crème (répartir la crème) sur le fond en prenant soin de le faire sur une épaisseur régulière.


Couper chaque abricot lavé en deux, retirer les noyaux, puis poser sur la crème d’amande tout le long de la tarte (le côté bombé des oreillons d’abricot au-dessus).


Parsemer d’amandes effilées ou en bâtonnets les deux côtés de la tarte en longueur.


Enfourner la tarte pour 25 à 30 minutes de cuisson dans le four chaud, tout en surveillant la coloration.


À la sortie du four, napper avec de la confiture d’abricot à l’aide d’un pinceau. Démouler la tarte et la laisser refroidir avant de découper des parts rectangulaires avec un abricot au centre de chaque part. Saupoudrer d'un voile de sucre glace.


Déguster froid.


Conseil : il est possible de remplacer les abricots par des poires ou des framboises.


Partager cet article

Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 18:10

P8090034P8090032P8090035 

 

 

 

 

J’ai reçu un mail d’Anne Charlotte du site 750 grammes (http://www.750g.com) le 5 aout pour participer à un concours « Sol & Mar » organisé par Lidl partenaire du salon du blog parisien en avril dernier.


La date limite du concours est aujourd’hui 10 août pour déposer une recette espagnole sucrée ou salée, solide ou liquide sur le site de 750 grammes.

 

 

Voici ma participation : des crèmes catalanes au turron blanco

  

 

 

 

 

Crèmes catalanes au turron  blanco

 

 

Ingrédients : pour 6 petites crèmes catalanes

 

30 cl de lait entier

½ bâton de cannelle

Un peu de zeste de citron jaune Bio

1/2 gousse de vanille

1 petite étoile d’anis étoilé (badiane)

2 cuillerées à soupe de sucre vanillé (maison ou du commerce)

2 jaunes d’œufs

15 g de Maïzena (ou fécule de pommes de terre)

30 g de turron blanco + 12 petits morceaux pour la décoration

Un peu de cassonade pour caraméliser (facultatif)

 

Préparation :


Faire bouillir le lait dans une casserole. Y laisser infuser environ 2 heures, le bâton de cannelle, le zeste de citron, la demi-gousse de vanille et la badiane. Filtrer le lait.


Blanchir le sucre vanillé et les jaunes d’œufs, ajouter la maïzena  puis y verser le lait infusé,  bien mélanger. Reverser le tout dans une casserole et faire bouillir sur feu doux jusqu’à épaississement de la crème (sans aller à l’ébullition). Hors du feu, ajouter les dés de turron blanco. Mélanger.


Verser la crème dans les ramequins (6 ramequins de 7,5 cm de diamètre) et laisser refroidir au moins deux heures.


La crème catalane originale n’était pas caramélisée, mais rien ne vous empêche de le faire avec du sucre cassonade. Ici j’ai légèrement caramélisé les crèmes avec un peu de cassonade sous le grill du four (ou avec un chalumeau).


Décorer avec les morceaux de turron réservés et des zestes de citron.


Servir ces crèmes catalanes  à température ambiante ou fraîches.

 

 


Partager cet article

Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 23:00

P7300563P7300566 

 

 

 

 

 

Gâteau lyonnais aux abricots et pralines roses

 

Une recette du blog d’Isabelle « J’en reprendrai bien un bout » - http://pucebleue-jenreprendraibienunbout.blogspot.fr


Ingrédients : pour 10 personnes


170 g de chocolat blanc à pâtisser

150 g de beurre doux

3 œufs entiers (calibre moyen)

1 belle pincée de sel fin

100 g de sucre en poudre

250 g de ricotta

170 g de farine type 45

12 g de levure chimique (soit 1 sachet de levure chimique entier)

10 abricots mûrs mais encore légèrement fermes

200 g de pralines roses concassées

 

Préparation


Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).


Fondre le beurre et le chocolat blanc dans un récipient au four micro-ondes.


Dans la cuve d’un robot (ou au fouet électrique), fouetter vivement pour blanchir les œufs entiers, le sucre et la pincée de sel fin.


Ajouter la ricotta, fouetter de nouveau pour bien l’incorporer. Tamiser la farine et la levure chimique et mélanger à vitesse maximale pour homogénéiser bien la préparation.


Incorporer finalement le mélange beurre/chocolat blanc fondu. Mélanger bien à fond jusqu’à l’obtention d’une préparation bien homogène.


Verser la moitié de la préparation dans un moule à manqué (en silicone ou à défaut bien beurré et tapissé d’un cercle de papier sulfurisé au fond du moule- pour moi le moule était de 26 cm de diamètre). Recouvrir de la moitié d’oreillons d’abricots soit 10 oreillons (face bombée sur le dessus) et parsemer avec la moitié des pralines roses concassées. Répartir le reste de la préparation, recouvrir à nouveau du reste des oreillons d’abricots (face bombée toujours sur le dessus) et terminer par le restant des pralines concassées.


Cuire dans le four chaud 50 minutes (180° C – th 6) en surveillant la coloration (au besoin, protéger d’une feuille de papier d’aluminium).


Laisser entièrement refroidir dans le four la porte entrouverte. Retirer du four et démouler délicatement.


Le dessus dessous ou vice versa, voyez quel côté est le plus esthétique pour le laisser apparent.


Saupoudrer d’un voile de sucre glace.


Réserver sous une cloche pour lui conserver tout son moelleux et laisser reposer quelques heures pour laisser aux arômes le temps de bien se diffuser.

 

Partager cet article

Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 23:00

P7020265.JPG

P7020267.JPG

P7040276.JPG

P7040271.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Pêche à la verveine et biscuit au muscat et huile d’olive comme à Apt

 

Recette d’un magazine « Pâtisserie de Cuisine Actuelle » été 2014 n°6

 

Ingrédients : pour 6 personnes


Les pêches

6 pêches jaunes

200 g de sucre + 1,25  litre d’eau + 30 feuilles de verveine citronnelle

Quelques feuilles de verveine citronnelle pour la décoration


Le biscuit

2 œufs

100 g de sucre cassonade (sucre blond)

6 cl de vin muscat (Beaumes-de–Venise)

6 cl d’huile d’olive

135 g de farine

8 g de levure chimique (1 sachet de levure chimique pèse 11 à 12 g)

1 pincée de sel fin

 


 

 Préparation :


Les pêches : portez à ébullition les 125 cl d’eau avec le sucre dans une sauteuse. Ajoutez les feuilles de verveine lavées et séchées. Coupez le feu, couvrez et laissez tiédir (20 minutes). Filtrez et reversez dans la sauteuse le sirop. Ajoutez-y les pêches pelées. Faites frémir 20 minutes. Laissez refroidir et réfrigérez 2 heures.


Les biscuits : préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).


Fouettez les œufs entiers avec le sucre cassonade dans un saladier avec un fouet électrique ou manuel. Incorporez le vin muscat et l’huile d’olive en fouettant. Tamisez la farine, la levure chimique et la pincée de sel fin au-dessus. Mélangez, versez cette pâte dans des empreintes en silicone à mini-cakes (dimensions des mini-cakes 8 x 2,5 cm) ou dans un grand moule beurré et fariné.

Faites cuire dans le four chaud 15 minutes (pour un grand gâteau la cuisson sera de 40 minutes à 160° C environ).


J’ai refait 2 autres cuissons avec le reste de la pâte : soit au total 18 mini-biscuits.


Laissez reposer 5 minutes les gâteaux avant de les démouler sur une grille. Servez ces mini-biscuits aves les pêches accompagnées du sirop glacé de cuisson. Parsemez de quelques feuilles de verveine réservées.

 

Partager cet article

Repost0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 23:00

CIMG5661.JPG

CIMG5664.JPG

CIMG5668.JPG

 

 

 

 

 

 

Gâteau à la rhubarbe et fève Tonka façon tatin

 

 

Recette originale du blog « Les Délices de Mimm » - http://www.delicesdemimm.com

 

Ingrédients :


160 g de sucre en poudre (60 g + 100 g)

1 /2 fève tonka

85 g de beurre (35 g + 50 g)

125 g de farine

300 g de rhubarbe nettoyée

2 œufs

75 ml de lait ½ écrémé

½ paquet de levure chimique (soit environ 6 g)

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :


 

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Laver et éplucher la rhubarbe puis découpez-la en tronçons de 1,5 à 2 cm.

Dans un moule à manqué en silicone ou en revêtement antiadhésif (diamètre 26 cm), mettre 60 g de sucre  et 35 g de beurre. Mettre au four  chaud une dizaine de minutes  jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Sortir du four et mettre la rhubarbe coupée en tronçons.


Travailler les 50 g de beurre en pommade restant avec 100 g de sucre et une pincée de sel fin, ajouter les deux œufs. Mélanger.


Ajouter la farine, la levure chimique et le lait. Râper la demi-fève tonka. Bien travailler jusqu’à ce que la pâte soit homogène.


Verser le tout sur la rhubarbe coupée et enfourner dans le four chaud pour 25 minutes.


Lorsque le gâteau est cuit, attendre 10 minutes avant de le démouler.


Retourner le gâteau sur le plat de service et laissez-le refroidir avant de le déguster.

 

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 23:00

P7260506.JPG

P7270515.JPG

P7270517.JPG

 

 

 

 

 

Gâteau aux abricots façon Placek aux abricots

 

 

Une recette d’Annick sur le site « les Foodies » - http://www.lesfoodies.com

 

Ingrédients : pour 8 personnes


Le biscuit

200 g de farine

80 g de sucre en poudre

½ sachet de levure chimique (6 g environ)

15 cl de lait ½ écrémé

1 œuf battu

40 g de beurre fondu

8 abricots frais

Le crumble

40 g de sucre en poudre

40 g de beurre

50 g de farine

 

Préparation :


Dans un saladier, mélanger la farine avec la levure chimique, puis ajoutez le sucre en poudre, le lait, l’œuf entier battu ainsi que le beurre fondu tiède.


Bien mélanger pour obtenir une préparation homogène.


Beurrer et fariner un moule à manqué carré ou rond (pour moi un carré de 23,5 x 23,5 cm de côtés). Verser la préparation puis poser sur la pâte les abricots lavés,  dénoyautés et coupés en deux oreillons (côté bombé sur le dessus).


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.


Préparer le crumble : dans un saladier verser le sucre, la farine et le beurre en petits morceaux, bien mélanger  avec vos mains pour obtenir un mélange granuleux comme du sable grossier. Verser ce crumble sur les abricots dans le moule.


Enfourner dans le four chaud (th 6) ce dessert pour une cuisson de 30 minutes en surveillant la coloration du gâteau.


Sortir le moule du four et le laisser refroidir avant de le démouler et de le déguster.

 

 

*Le placek est un gâteau brioché polonais.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre