750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 23:00
Tatin aux navets, chantilly de roquefort

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

6 cercles de pâte feuilletée

4 navets moyens Boule d’or

12 cuillerées à café de sucre en poudre

30 g de beurre

100 ml d’eau

50 g de sucre en poudre

 

La Chantilly de roquefort

15 cl de crème fraîche entière (30 % MG)

50 g de roquefort

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Épluchez et émincez les navets avec une mandoline (pour avoir des tranches fines). Faites fondre le beurre dans une sauteuse, mettez les tranches de navets et ajoutez le sucre et l’eau. Couvrez et laissez cuire sur feu moyen 17 à 20 minutes. Les navets doivent être fondants.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Saupoudrez le fond de vos moules (moules de 10 cm de diamètre) d’une cuillerée à café de sucre en poudre, posez les tranches de navet cuites par-dessus. Saupoudrez d’une deuxième cuillerée à café de sucre. Couvrez d’un cercles de pâte feuilletée à la taille des moules (10 cm).

 

Enfournez dans le four chaud pendant 15 minutes puis couvrez d’une feuille d’aluminium les 5 dernières minutes. Sortez les tartes et réservez-les.

 

Préparez la Chantilly de roquefort : montez la crème fraîche liquide bien froide avec un batteur électrique. Ajoutez en continuant de battre le roquefort écrasé en petits morceaux, salez légèrement et poivrez.

 

Démoulez les tatins de navets tièdes sur les assiettes de service et faites une jolie rosace de chantilly de roquefort réalisée avec une poche à douille sur chaque tatin.

 

Dégustez.

 

Source : recette du blog « La médecine passe par la cuisine » http://www.lamedecinepasseparlacuisine.com/2018/02/tatin-aux-navets-chantilly-roquefort.html

 

Temps de cuisson : 40 minutes environ

 

Une belle surprise avec cette recette, je n’aime pas les navets mais j’ai bien apprécié ces tatins de navets avec cette chantilly de roquefort.

 

 

 

Tatin aux navets, chantilly de roquefort
Tatin aux navets, chantilly de roquefort
Tatin aux navets, chantilly de roquefort
Tatin aux navets, chantilly de roquefort

 

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » pour le mois d’ avril de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

 

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

 

 

Tatin aux navets, chantilly de roquefort

Partager cet article

Repost0
14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 23:00
Crème brûlée de P. Conticini

Ingrédients : pour 6 personnes

 

250 g de lait demi-écrémé

250 g de crème fraîche liquide entière

1 gousse de vanille

4 jaunes d’œufs

70 g de sucre en poudre

Sucre cassonade pour la croûte caramélisée

 

 

Préparation :

 

Dans une casserole, porter à ébullition le lait, la crème, la gousse de vanille préalablement fendue et grattée. Dés que cela bout, retirer du feu et laisser infuser 10 minutes.

 

Dans un saladier, mélanger au fouet les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Tout en continuant de fouetter, verser l’infusion encore chaude à travers un chinois.

 

Répartir la préparation dans des ramequins en pyrex ou en porcelaine (six ramequins de 8,5 x 8,5 cm).

 

Faire cuire au bain- marie dans un four préchauffé à 110° C (thermostat 3 2/3) chaleur ventilée, pendant 40 à 50 minutes.

Il est important que les crèmes ne soient pas trop cuites, elles doivent être tremblotantes à la sortie du four. Le temps peut varier en fonction de l’épaisseur de la crème. 

Laisser refroidir les crèmes et stockez-les dans le réfrigérateur en attendant leur dégustation.

 

Au moment de la dégustation : saupoudrer de sucre cassonade les ramequins.

 

Caraméliser avec un chalumeau pour obtenir une croûte bien croustillante qui va contraster avec le crème froide et fondante.

 

Source : recette du blog « Quelques grammes de Gourmandise » https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/creme-brulee-de-philippe-conticini/

 

 

 

 

 

Crème brûlée de P. Conticini
Crème brûlée de P. Conticini
Crème brûlée de P. Conticini
Crème brûlée de P. Conticini

 

Avec ces crèmes brûlées, je participe au  défi sur la page Facebook « tests de recettes entre bloggeurs » jeu organisé par Sonia du blog « la Cuisine de Boomy »

https://www.facebook.com/groups/215984625630347/

http://lacuisinedeboomy.com

 

Le 1e  thème de ce défi pour le mois d’avril 2019  est « Les oeufs ».


La recette doit être choisie sur un des blogs inscrits pour le mois et  j’ai choisi ma recette sur le blog  d’Isabelle « Quelques grammes de Gourmandise » https://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/creme-brulee-de-philippe-conticini/

 

Partager cet article

Repost0
12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 23:00
Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne

 

Ingrédients : pour 7 verrines apéritives de 8 cl de contenance

 

25 cl de crème fraîche liquide entière (30 % MG)

1,5 feuilles de gélatine (3 g)

60 g de Soumaintrain (fromage de Bourgogne)

Sel et poivre du moulin

100 g de pruneaux dénoyautés

5 cl de jus de pruneaux

2 cuillerées à soupe de Marc de Bourgogne

Quelques noix de cajou

 

 

Préparation :

 

Mettre les feuille de gélatine à ramollir dans de l’eau froide.

 

Faites bouillir la crème fraîche puis ajoutez le fromage Soumaintrain débarrassé de sa croûte et coupé en morceaux. Sur feu moyen, faites fondre le fromage entièrement puis assaisonnez avec un peu de poivre et de sel (attention le fromage est déjà salé).

 

Egouttez les feuilles de gélatine et incorporez-les au mélange crème/fromage , mélangez bien. Versez dans des petites verrines (7 verrines de 8 cl de contenance) aux 2/3 de la hauteur, laissez un peu de place pour déposer, plus tard, la pulpe de pruneaux au Marc de Bourgogne.

 

Réservez au frais au moins 4 heures (vous pouvez préparer la panna cotta la veille).

 

Mixez très finement les pruneaux dénoyautés avec le jus de pruneau (passez dans un chinois pour enlever les restes de peau).

 

Ajoutez le Marc de Bourgogne. Vous pouvez ajouter un peu de jus si la pulpe de pruneaux vous parait trop épaisse, la consistance doit être celle d’un coulis.

 

Concassez grossièrement les noix de cajou puis faites-les dorer 3 à 4 minutes à la poêle.

 

Pour servir, ajoutez un peu de pulpe de pruneaux dans chaque verrine puis déposez un peu de noix de cajou torréfiée

 

Sortez la panna cotta du réfrigérateur une demi-heure avant de la déguster, pour qu’elle soit onctueuse.

 

Source : recette du site « Soumaintrain »Indication Géographique Protégée

http://www.fromage-soumaintrain.fr/recettes/recettes-creatives/panna-cotta-au-soumaintrain-chutney-de-pruneaux-et-marc-de-bourgogne.html

 

Préparation : 20 minutes la veille + 30 minutes le lendemain

 

 

Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne
Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne
Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne
Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne

 

Avec ces panna cotta au Soumaintrain,  je participe  au  défi « Nos régions ont du goût »  de  Marie Christine (blog « L’alchimie des mets de Nonna – #nosrégionsontdugout

http://gourmandisesetpassions.over-blog.com) et ce mois d’avril 2019  met à l’honneur la région Bourgogne.

 

 

Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne
Panna cotta au Soumaintrain, chutney de pruneaux et marc de Bourgogne

Partager cet article

Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 23:00
Crème au chocolat type Danette sans œuf

 

Ingrédients : pour 8 verrines de 6 cl

 

½ litre de lait 1/2 écrémé

20 g de Maïzena (fécule de maïs)

2 cuillerées à soupe bombées de cacao non sucré

80 g de sucre en poudre

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, mélanger le sucre en poudre, le cacao non sucré et la fécule de maïs dans une casserole.

 

Versez petit à petit le lait en mélangeant bien pour éviter les grumeaux.

 

Portez le mélange sur feu doux en remuant pour éviter que le mélange n’accroche pas au fond de la casserole.

 

A ébullition, mélangez avec un fouet pendant 1 minute.

 

Versez la crème dans des ramequins, laissez refroidir avant de les stocker dans le réfrigérateur.

 

Dégustez.

 

 

Source : recette du blog « Allergique Gourmand » http://allergiquegourmand.over-blog.com/2015/08/creme-au-chocolat-type-danette-sans-oeuf-ble.html

 

 

Crème au chocolat type Danette sans œuf
Crème au chocolat type Danette sans œuf
Crème au chocolat type Danette sans œuf
Crème au chocolat type Danette sans œuf

Partager cet article

Repost0
10 avril 2019 3 10 /04 /avril /2019 23:00
Lamala en version salée chèvre et ail des ours ou agneau de Pâques alsacien revisité

 

Ingrédients : pour un petit moule (6 personnes)

 

100 g de farine type 45 ou type 55

2 cuillerées à café de levure chimique

1 œuf

60 g de purée d’ail des ours

75 g de chèvre cendré

50 g de lait ½ écrémé

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :

 

Dans un bol  délayez la levure chimique dans le lait tiède. Versez la farine dans un saladier, creusez un puits ,ajoutez l’œuf, puis versez le mélange lait/levure en filet, mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

 

Terminez par la purée d’ail des ours et le chèvre cendré écrasé grossièrement.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Beurrez un moule agneau (un moule à lammele), posez-le sur une plaque à pâtisserie la tête en bas, versez la préparation.

 

Enfournez dans le four chaud pour 30 à 35 minutes.

 

Laissez refroidir avant de le déguster.

 

Cet agneau est a partager pour l’apéritif, bien sûr ce n’est pas l’agneau sucré qu’on offre  pour les fêtes pascales.

 

Source : recette du blog « La médecine passe par la cuisine » http://www.lamedecinepasseparlacuisine.com/2016/04/lammele-sale-agneau-de-paques-alsacien.html

 

 

Lamala en version salée chèvre et ail des ours ou agneau de Pâques alsacien revisité
Lamala en version salée chèvre et ail des ours ou agneau de Pâques alsacien revisité
Lamala en version salée chèvre et ail des ours ou agneau de Pâques alsacien revisité
Lamala en version salée chèvre et ail des ours ou agneau de Pâques alsacien revisité

Partager cet article

Repost0
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 23:00
Filets de carrelet sauce crémeuse à l’échalote, ciboulette et moutarde à l’ancienne, purée de pommes de terre à l’ail des ours

 

Ingrédients : pour 2 personnes

 

4 filets de carrelet (levés par votre poissonnier)

 

La sauce crémeuse à l’échalote

20 cl de crème fraîche liquide

2 échalotes

2 cuillerées à soupe de moutarde à l’ancienne

2 cuillerées à soupe de ciboulette ciselée

Poivre du moulin et sel fin

Farine

5 g de beurre

1 à  2 cuillerées à soupe d’huile d’arachide

 

La purée de pommes de terre à l’ail des ours

500 g de pommes de terre à purée

10 cl de lait ½ écrémé

10 g de beurre doux

2 cuillerées de purée d’ail des ours (ail des ours mixé avec un peu d’huile d’olive et un peu de sel)

Sel et noix de muscade

 

 

Préparation :

 

La purée de pommes de terre à l’ail des ours : pelez et cuisez les pommes de terre dans une grande casserole d’eau bouillante salée pendant 20 minutes.

 

Ecrasez les pommes de terre égouttées, ajoutez le lait, le beurre et la purée d’ail des ours. Bien mélanger et assaisonnez selon vos goûts avec du sel et de la noix de muscade râpée. Réservez au chaud.

 

Préparer la sauce : pelez et émincez les échalotes, faites-les fondre dans une poêle avec un peu de beurre pendant 1 à 2 minutes.

 

Ajoutez la crème fraiche et la moutarde en grains, poivrez et laissez cuire sur feu doux jusqu’à ce que la sauce épaississe un peu 3 à 4 minutes. Gardez au chaud.

 

Pour les filets de carrelets : épongez-les et passez-les dans un peu de farine.

 

Dans une poêle, versez une cuillerée à soupe d’huile d’arachide, déposez-y deux filets de poisson, salez et poivrez. Cuire 2 minutes de chaque côté sur feu moyen. Faites cuire de la même façon les deux autres filets de carrelet.

 

Dressez deux filets de carrelet sur chaque assiette de service, nappez de la sauce à l’échalote et moulez avec un emporte-pièce en inox la purée de pommes de terre à l’ail des ours.

 

Dégustez aussitôt.

 

Source : recette du blog « Ma cuisine au fil de mes idées … » https://macuisineaufildemesidees.blogspot.fr/2017/05/filets-de-sole-sauce-cremeuse-lechalote.html

 

 

Filets de carrelet sauce crémeuse à l’échalote, ciboulette et moutarde à l’ancienne, purée de pommes de terre à l’ail des ours
Filets de carrelet sauce crémeuse à l’échalote, ciboulette et moutarde à l’ancienne, purée de pommes de terre à l’ail des ours
Filets de carrelet sauce crémeuse à l’échalote, ciboulette et moutarde à l’ancienne, purée de pommes de terre à l’ail des ours
Filets de carrelet sauce crémeuse à l’échalote, ciboulette et moutarde à l’ancienne, purée de pommes de terre à l’ail des ours

 

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » pour le mois d’avril de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

Filets de carrelet sauce crémeuse à l’échalote, ciboulette et moutarde à l’ancienne, purée de pommes de terre à l’ail des ours

Partager cet article

Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 23:00
Nids de Pâques

 

Ingrédients : pour 6 petits nids

 

Le biscuit

4 œufs

125 g de sucre en poudre

125 g de farine type 45 ou type 55

6 g de levure chimique (1/2 sachet de levure chimique)

 

La crème au beurre au café simplifiée

185 g de beurre doux

40 g de sucre glace

2 cuillerées à café d’extrait de café

 

Le sirop d’imbibage

50 g de sucre en poudre

15 cl d’eau

1 cuillerée à café de rhum brun

 

La décoration

100 g d’amandes effilées torréfiées

Des œufs en chocolat ou à la liqueur

 

 

Préparation :

 

Le biscuit : préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un bol, versez la farine avec la levure chimique. Séparez les jaunes des blancs d’œufs, mettez les jaunes dans un autre récipient et les blancs dans un saladier.

 

Beurrez une plaque à pâtisserie (28 x 38 cm) et recouvrez le fond avec du papier sulfurisé.

 

Battez les blancs en neige, avec un fouet électrique, quand ils sont fermes, tout en continuant à battre, ajoutez le sucre en poudre. Continuez à battre deux autres minutes. Baissez la vitesse du fouet puis ajoutez les jaunes puis la farine et la levure en pluie, tout doucement. Continuez de  fouettez, juste le temps d’incorporer la farine puis arrêtez le fouet pour ne pas faire retomber les blancs d’œufs. Versez la pâte sur la plaque.

 

Enfournez dans le four chaud 10 minutes. Démoulez sur un torchon propre et laissez refroidir le biscuit avant de le couper à l’aide d’un emporte-pièce de 8 cm de diamètre.

 

Préparez la crème au beurre au café : le beurre doit être à température ambiante. Fouettez le beurre mou avec le sucre glace et l’extrait de café. Lorsque le mélange est homogène, le mettre dans une poche à douille munie d’une douille cannelée et stocker cette crème au beurre au café pendant 15 minutes dans le réfrigérateur.

 

Préparez le sirop d’imbibage : mettez le sucre en poudre et l’eau dans une casserole, portez à ébullition et dés que le sucre est fondu, retirez le sirop du feu, ajoutez le rhum et laissez refroidir.

 

Le montage des nids : déposez un premier cercle de biscuit au fond d’un emporte-pièce (diamètre de 8 cl), imbibez avec un peu de sirop, à l’aide d’un pinceau.

 

Déposez des rosaces de crème au beurre au café à l’aide de la poche à douille munie de la douille cannelée.

 

Imbibez avec un peu de sirop le deuxième cercle de biscuit, posez-le dessus.

 

Démoulez délicatement, posez sur un plat et stocker au réfrigérateur 10 minutes en attendant de réaliser les 5 autres nids de la même façon.

Faites griller les amandes dans une poêle puis laissez-les refroidir.

 

Déposez un peu de crème au café sur le pourtour des nids, recouvrez avec des amandes torréfiées. Déposez des fils de crème au beurre, en mettant le reste de la crème au beurre dans une poche à douille unie très fine, sur le dessus des nids. Décorez avec des œufs en chocolat ou à la liqueur.

 

Posez chaque nid sur une assiette de service et dégustez.

 

 

Source : recette du blog « Les petits plats du Prince » revue à ma façon https://www.lespetitsplatsduprince.com/single-post/2018/03/18/Nid-de-Pâques-en-moka

 

 

 

Nids de Pâques
Nids de Pâques
Nids de Pâques
Nids de Pâques

Partager cet article

Repost0
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 23:00
Panini maison

 

Ingrédients : pour 4 pains

 

460 g de farine type 55 (ou farine de gruau type 45)

125 ml d’eau tiède

125 ml de lait ½ écrémé tiède

30 g de beurre doux fondu

6 g de levure de boulanger déshydraté ( 1 sachet  Briochin d’Alsa)

1 cuillerée à café de sel fin

1 cuillerée à café d’origan séché

 

 

Préparation :

 

Dans la cuve d’un robot (ou dans un saladier) mélanger le lait et l’eau tièdes et le beurre coupé en morceaux.

 

Ajouter la levure de boulanger déshydratée et mélanger environ 2 minutes.

 

Mettre le crochet pétrisseur, ajouter la farine au fur et à mesure, puis un peu d’origan séché  puis pétrir environ 10 minutes.

 

Couvrir et laisser lever la pâte pendant 45 à 60 minutes à température ambiante (au moins 22°C) ou dans le four à 40° C sur le programme « levée pâte et pain » si votre four possède cette fonction, accompagnée d’un récipient rempli d’eau chaude.

 

Vous pouvez réaliser cette pâte dans la machine à pain, versez dans la cuve l’eau et le lait tièdes, le beurre mou, la levure déshydratée, la farine, l’origan séché et le sel fin. Mettre sur le programme « pâtes levées » pour 1 heure 20 environ.

 

Former quatre panini (le poids total de la pâte était de 734 g et j’ai réalisé 4 pains de 183 g environ), les allonger en boudin, les aplatir légèrement et posez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

Laisser lever les quatre pains pendant 45 à 60 minutes à température ambiante (au moins 22° C) ou dans le four à 40° C sur le programme « levée pâte, pain » si votre four possède cette fonction, accompagnés d’un récipient rempli d’eau chaude.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Pulvériser un peu d’eau sur les pains et enfourner dans le four chaud pour 12 minutes.

 

laissez les pains refroidir sur une grille avant de les couper (mes panini étaient un peu dodus), garnissez-les avec les ingrédients de votre choix ( moutarde, jambon cru ou jambon blanc, fromage de chèvre, emmental, cornichons…).

 

Au moment du repas, cuire les panini dans un gaufrier muni des plaques grill ou à panini  Dégustez avec une salade.

 

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 12 minutes

Temps de levée : 2 fois 50 minutes

 

 

Panini maison
Panini maison
Panini maison
Panini maison

 

Avec ces panini, je participe, avec retard, au  défi sur la page Facebook « tests de recettes entre bloggeurs » jeu organisé par Sonia du blog « la Cuisine de Boomy »

https://www.facebook.com/groups/215984625630347/

http://lacuisinedeboomy.com

 

Le 3e  thème de ce défi pour le mois de mars 2019 « Anniversaire des bloggeurs du mois de mars ».


La recette doit être choisie sur un des blogs inscrits pour le mois et  j’ai choisi ma recette sur le blog d’Emmanuelle « Aux délices de Manue » http://www.auxdelicesdemanue.com/2016/03/panini-2.html

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 23:00
Noisettine abricot

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

200 g de farine type 55 (ou type 45)

125 g de sucre en poudre

100 g de noisettes en poudre

1 sachet de sucre vanillé

5 ml de levure chimique (1 belle cuillerée à café)

1 pincée de sel fin

2 œufs

50 ml d’Amaretto (ou de jus d’orange)

175 g de beurre fondu (beurre doux)

12 demi-abricots crus ou au sirop (abricots crus surgelés ou frais)

1 belle cuillerée à soupe de sucre glace

 

 Préparation :

 

Faites préchauffer le four sur le thermostat 6 (180° C) chaleur ventilée. Sortir la grille de cuisson.

 

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre en poudre, la poudre de noisettes, le sucre vanillé, la levure chimique et le sel avec un fouet.

 

Dans un autre récipient, fouettez les œufs entiers, l’Amaretto (ou le jus d’orange) et le beurre fondu puis ajoutez à la préparation précédente.

 

Posez un moule rectangle en silicone (18 x 25 cm) sur la grille du four froide et versez la pâte.

 

Répartissez les abricots égouttés et essuyés avec un papier absorbant ou crus (oreillons crus encore congelés) et enfoncez-les légèrement dans la pâte.

 

Faites cuire dans le four chaud 35 minutes environ.

 

Laissez tiédir avant de démouler ce gâteau et le servir saupoudré de sucre glace.

 

Temps de préparation : 10 minutes

 

Source : recette du livret de recettes Tupperware « 4 coins à partager » Collection Savoir-Faire

 

 

Noisettine abricot
Noisettine abricot
Noisettine abricot
Noisettine abricot

Partager cet article

Repost0
4 avril 2019 4 04 /04 /avril /2019 23:00
Bœuf bourguignon

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

1, 2 kg de viande à bœuf bourguignon (paleron, gite, jarret…)

4 carottes

2 oignons

100 g de lardons fumés

200 g de champignons de Paris frais (poids net)

2 feuilles de laurier

1 branche de thym

1 clou de girofle

1 cuillerée à café de poivre en grain

1 cube de bouillon de bœuf

1 bouteille de 75 cl de bon vin rouge (préférez un vin assez bon pour être bu en accompagnement de ce bœuf bourguignon)

 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

Sel fin

1 à 2 cuillerées à soupe de farine

 

 

Préparation :

 

1 - La veille, préparez la viande, coupez-la en gros cubes. Dans un saladier, mélangez le vin rouge, les oignons épluchés et émincés avec les carottes épluchées et coupées en sifflet (en larges tranches biseautées).

 

Ajoutez le thym, les feuilles de laurier, le poivre en grains et le clou de girofle. Faites-y mariner les morceaux de viande toute une nuit.

 

Le lendemain, la marinade aura pris une consistance un peu plus épaisse et opaque : c’est normal.

 

2 – Dans une cocotte en fonte, faites chauffer l’huile d’olive.

 

Égoutter les morceaux de viande et séchez-les soigneusement. Conservez la marinade pour le reste de la recette.

 

3 - Faites dorer les oignons et les carottes égouttés, et les lardons coupés en allumettes ou en cubes dans la cocotte, retirez le tout et réservez-le.

 

Faites ensuite dorer les morceaux de viande et la saupoudrer de farine (cette opération s’appelle « singer »), mélanger bien : cela va permettre à la sauce d’épaissir tout le long de la cuisson.

 

Ajoutez le mélange oignon, carottes et lardons, continuez la cuisson quelques minutes.

 

4 – Dissoudre le cube de bouillon de bœuf dans un verre d’eau chaude et versez le tout dans la cocotte ainsi que le reste de la marinade.

 

 Couvrir la cocotte et laissez mijoter à petits bouillons pendant 3 heures 30 à 4 heures (à la cocotte-minute le temps sera plus court environ 1 heure 30). La viande doit être fondante et commencer à s’effilocher.

 

5 - En fin de cuisson, émincez les champignons et ajoutez-les dans la cocotte et laissez cuire encore 30 minutes, sans couvercle, servez ce bœuf bourguignon bien chaud accompagné de pommes de terre cuites à la vapeur ou des pâtes fraîches.

 

Temps de cuisson : 4 heures ou 4 heures 30

Repos de la marinade : une nuit

Préparation : 20 minutes environ

 

Source : recette du blog de Lucie « Salade et Quoi ? » - http://www.saladetkoi.com/2014/01/29/lauthentique-boeuf-bourguignon/

 

 

Bœuf bourguignon
Bœuf bourguignon
Bœuf bourguignon
Bœuf bourguignon

 

Avec ce bœuf bourguignon,  je participe  au  défi « Nos régions ont du goût »  de  Marie Christine (blog « L’alchimie des mets de Nonna – #nosrégionsontdugout

http://gourmandisesetpassions.over-blog.com) et ce mois d'avril 2019  met à l’honneur la région Bourgogne.

Bœuf bourguignon
Bœuf bourguignon

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre