750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 00:00
Purée irlandaise : colcannon

Ingrédients : pour 3 personnes

 

500 g de pommes de terre (poids net)

250 g de chou frisé (poids net)

1 oignon (100 g)

10 g de beurre doux

1 cuillerée à café d’huile d’olive

100 ml de lait ½ écrémé

1 cuillerée à café de gros el

Sel et poivre du moulin

 

Préparation :

 

Couper les pommes de terre en petits morceaux et les mettre dans une casserole d’eau froide. A ébullition, ajouter une cuillerée 1 café de gros sel. Faire cuire à petits frémissements jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Vérifier la cuisson des pommes de terre avec la lame d’un couteau.

 

Cuire le chou frisé coupé en fines lanières, dans un cuit-vapeur jusqu’à ce que le chou soit tendre, environ 20 à 25 minutes.

 

Quand les pommes de terre sont cuites, égouttez-les, mettez-les dans un saladier et ajoutez un peu de beurre et le lait chaud. Avec un presse purée, écrasez les pommes de terre jusqu’à obtenir une purée lisse. Si la purée vous semble un peu épaisse, ajoutez un peu de lait.

 

Peler et ciseler finement un oignon, faire cuire dans une petite poêle avec 1 cuillerée à café d’huile d’olive, sans le faire brunir, juste le temps qu’il devienne translucide. Ajouter cet oignon cuit dans la purée ainsi que le chou, assaisonnez selon vos goûts en sel et poivre du moulin. Mélangez et dégustez cette purée bien chaude.

 

Source : recette inspirée du blog d’Anne « Papilles et pupilles » https://www.papillesetpupilles.fr/2010/10/calcannon-puree-irlandaise.html

 

 

Purée irlandaise : colcannon
Purée irlandaise : colcannon
Purée irlandaise : colcannon
Purée irlandaise : colcannon

Avec cette recette je participe au  « Challenge alimentaire fin de mois difficiles »  du mois de novembre, qui est salé ce mois-ci ,  le prix doit être à moins d’ 1,00 € la part et au maximum d’ 1,50 € la part  (page Facebook https://www.facebook.com/groups/1733910749972720/

 organisé par Cenwen (blog « Simplement Cenwen » http://cenwen.fr)

 

 

Les participations :

 

Simplement Cenwen

Une cuisine pour Voozenoo

Le Blog De Cata

La popote de PB

Keskonmangemaman

Mes inspiration culinaires

Les plaisirs de la maison

Magg Kitchenette

Un grain de sable ou de sel

Les Food’amour

 

 

Prix de revient de cette recette :

 

392 g de chou frisé (poids brut) = 0,63 €  (le chou frisé d’ 1, 500 kg = 2, 41 € )0

1 cuillerée à café d’huile d’olive (10 ml) =  0, 09 €  (le litre d’huile d’olive 9,43 €)

10 g de beurre doux  =  0, 07 €  ( les 250 g de beurre doux = 1,79 €)

550 g de pommes de terre (poids brut) = 0, 66 €  (les 2,500 kg de pommes de terre = 2, 99 €)

100 g d’oignon jaune = 0, 45 €  (le kg d’oignon jaune = 4,50 €)

100 ml de lait ½ écrémé = 0,08 €  (le litre de lait ½ écrémé = 0,85 €)

Total pour 3 parts =  1, 98  € soit 0, 66 € par personne

 

 

Purée irlandaise : colcannon
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 00:00
Crousti moelleux café et noix

Ingrédients : pour 12 gâteaux

 

100 g de beurre doux

10 g de café en poudre ou lyophilisé

6 blancs d’œufs (180 à 200 g)

155 g de poudre d’amande

180 g de sucre très fin en poudre (90 g + 90 g)

65 g de farine type 55 (ou farine type 45)

2 g de levure chimique

100 g de cerneaux de noix 

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Faire fondre le beurre sans le faire trop chauffer, il faut qu’il soit juste fondu.

 

Diluer le café en poudre ou lyophilisé dans 2 cuillerées à soupe d’eau chaude. Bien mélanger.

 

Monter les blancs en neige avec un batteur électrique, lorsqu’ils commencent à être bien mousseux incorporer 90 g de sucre.

 

Tamiser la farine, la levure chimique, la poudre d’amande et le reste du sucre dans un saladier.

 

Incorporer ce mélange de poudres, avec une spatule en silicone, dans les blancs d’œufs. Ajoutez progressivement le café et le beurre fondu.

 

Lorsque le mélange est homogène, le répartir dans les 12 empreintes en silicone (moules pour des fondants de 8 cm de diamètre) ou dans des moules à muffins. Poser les moules sur une plaque à pâtisserie froide.

 

Ajouter sur le dessus les cerneaux de noix grossièrement concassées en les enfonçant légèrement.

 

Enfourner dans le four chaud pour 20 minutes.

 

Laisser reposer quelques minutes avant de les démouler délicatement. Laisser refroidir avant de les déguster.

 

Si vous souhaitez imbiber les gâteaux de sirop de café, après  les avoir démoulé , verser le sirop de café sur les gâteaux chauds.

 

Le sirop de café

Mélanger 50 g de liqueur de café et 50 g de café fort (ou 100 g de café fort si vous souhaitez ne pas mettre d’alcool). Imbiber les gâteaux lorsqu’ils sont encore chauds de ce sirop. Laisser refroidir et déguster.

 

Source : recette de Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand » https://croquantfondantgourmand.com/noix/

Crousti moelleux café et noix
Crousti moelleux café et noix
Crousti moelleux café et noix
Crousti moelleux café et noix

Avec cette recette je participe  au défi « Cuisinons de saison » pour le mois de novembre de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

Crousti moelleux café et noix
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 00:00
Flan aux scorsonères

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Les légumes

1 kg de scorsonères  (ou de salsifis) poids brut

Gros sel (si cuisson eau bouillante)

 

Le flan

2 œufs entiers

1 jaune d’œuf

25 cl de crème fraîche entière (liquide)

1 pincée de noix de muscade râpée

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Epluchez les scorsonères à l’aide d’un éplucheur à légumes. Portez des gants car la sève contenue dans les racines de scorsonères tache les mains.

 

Découpez les scorsonères en tronçons de 3 cm de longueur.

 

Faites cuire les tronçons  dans de l’eau bouillante salée (ou à la vapeur) 15 à 20 minutes environ  (poids de scorsonères cuits 450 g).

Egouttez les scorsonères s’il sont cuits dans de l’eau bouillante.

 

Pour le flan : préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Battez les 2 œufs entiers et le  jaune d’œuf. Ajoutez la crème fraîche, le sel, le poivre moulu et la noix de muscade râpée. Prenez quatre ramequins individuels (9 x 9 cm de côtés) beurrez-les, ajoutez les scorsonères cuits. Ajoutez le mélange œufs-crème.

 

Mettre les ramequins dans un bain-marie et enfournez le tout dans le four chaud pour 20 minutes environ.

 

Servez ces flans de scorsonères natures avec une salade verte ou en accompagnement d’une volaille.

 

Source : recette de Jean Michel Obrecht France bleu  https://www.francebleu.fr/emissions/cuisine-ensemble-avec-france-bleu-elsass/elsass/jean-michel-obrecht-en-studio-salsifis

Flan aux scorsonères
Flan aux scorsonères
Flan aux scorsonères
Flan aux scorsonères

Avec cette recette je participe  au défi « Cuisinons de saison » pour le mois de novembre de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

Flan aux scorsonères
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 00:00
Choux coing pomme rose

Ingrédients : pour 12 gros choux

 

La pâte à choux

150 g de farine type 55

100 g de beurre doux

125 g de lait ½ écrémé

125 g d’eau

1 cuillerée à soupe de sucre en poudre

4 petits œufs (200 g )

1 pincée de sel fin

 

Le craquelin

40 g de beurre doux

50 g de sucre blond ou sucre cassonade

50 g de farine type 55

 

La compote pomme coing rose

500 g de pommes (poids net sans épluchures)

500 g de coings (poids net sans épluchures)

40 g d’eau de rose (environ 3 cuillerées à soupe)

20 g de beurre

 

La ganache montée à la rose

50 g de chocolat blanc de couverture ou de bonne qualité

250 g de crème fraîche liquide à 30 % MG

1 cuillerée à soupe d’eau de rose

 

 

Préparation :

 

Préparer la ganache montée la veille : faire fondre le chocolat blanc au bain-marie sur feu doux.


Pendant ce temps, faire chauffer la crème liquide. Verser la crème chaude en trois fois sur le chocolat blanc en fouettant pour créer une émulsion en partant du centre et en mélangeant énergiquement dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’ à ce que le mélange devienne lisse et brillant.

 

Quand toute la crème est incorporée, ajouter l’eau de rose, recouvrir de film alimentaire au contact de le crème et placer au frais 12 heures. Le lendemain, monter la ganache comme une crème Chantilly en fouetter doucement pour éviter à la ganache de grainer. Réserver.

 

La compotée  pomme coing rose : éplucher les pommes et les coings après les avoir lavés. Enlever les parties dures et les pépins, couper les pommes et les coings en tranches fines.

 

Préchauffez le four à 150° C (thermostat 5) chaleur ventilée.

 

Mettez les tranches de fruits dans un plat à gratin, badigeonner avec le beurre fondu. Couvrir le plat de papier d’ aluminium et enfourner 2 heures à 150° C .

 

Laissez refroidir les fruits complètement  avant de les mixer grossièrement pour conserver un peu de morceaux. Ajoutez l’eau de rose, mélangez et réservez.

 

Préparer le croustillant des choux : malaxer à la main le beurre avec le sucre cassonade et la farine jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte. Etaler finement la préparation entre deux feuilles de papier sulfurisé pour bien l’étaler. Réserver au frais 30 minutes.

 

Découper des disques de 4 cm de diamètre à l’aide d’un emporte-pièce. Remettez les restes en boule et recommencez jusqu’à épuisement de cette pâte.

 

Congeler les petits cercles de croustillants qui vous restent pour une utilisation ultérieure.

 

La pâte à choux : faire bouillir dans une casserole, l’eau, le lait, le sel fin et le sucre puis ajouter le beurre doux coupé en morceaux.

 

A l’ébullition, hors du feu, ajouter la farine en une seule fois et mélanger avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’il se forme une boule de pâte. Remettre le tout sur le feu  pour bien dessécher la préparation (quelques minutes).

 

Hors du feu, ajouter les 4 œufs, un par un, en mélangeant entre chaque ajout. Versez la pâte dans une poche à douille munie d’une douille unie, dresser en quinconce des  boules de pâte à choux sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé.

 

Préchauffer le four à 250° C (thermostat 8 1/3) chaleur ventilée.

 

Posez les disques de croustillant sur les boules de pâte à choux en appuyant légèrement.

 

Lorsque le four est à température soit à 250° C , enfourner les plaques de choux et éteindre le four. Laisser dans le four pour 20 minutes.

 

Rallumer de nouveau le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée, et laisser cuire les choux pendant 25 minutes (25 ou 30 minutes) puis baissez le thermostat à 160 ° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée et finir la cuisson durant 5 à 10 minutes. Ne pas ouvrir le four avant les 20 premières minutes de cuisson.

 

Sortir les choux  cuits du four et laissez-les refroidir complètement avant de les garnir de la ganache montée à la rose.

 

Le dressage : couper les choux refroidis aux 2/3 de leur hauteur.

 

Remplir le fond de la compotée de coings pomme et rose, faites une rosace de ganache montée à la rose par-dessus. Recouvrir du chapeau du chou au craquelin.

 

Conseil : comme il restera de la compote pomme coing, réaliser une tarte avec des croisillons, comme celle publiée le mardi 10 novembre (https://www.plaisirs-de-la-maison.com/2020/11/tarte-a-la-compote-de-pommes-coings.html)

 

Temps de préparation : 60 minutes

 

 Source : recette du blog « Gourmet & Gourmand » http://gourmetetgourmand.com/choux-coing-pomme-rose/

Choux coing pomme rose
Choux coing pomme rose
Choux coing pomme rose
Choux coing pomme rose

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » pour le mois de novembre de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

Choux coing pomme rose
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 00:00

Et encore une recette avec des coings que  j’aime tant cuisiner.

 

Boudin noir, crème de coing et chips de pomme

Ingrédients : pour 2 personnes

 

La crème de coing

1 coing

2 cuillerées à soupe de miel

2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre

½ cuillerée à café de sel

Poivre de Sichuan

5 g de beurre doux

 

Les chips de pommes

1 pomme

1 jus de citron jaune

 

Le boudin noir

2 morceaux de boudin noirs

1 tige tendre de céleri (céleri branche)

Fleur de sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Préparer la crème de coing : couper le coing en 8 morceaux après l’avoir lavé et essuyé. Enlever les parties granuleuses et les pépins. Mettre les morceaux, aussitôt dans une casserole, remplir à hauteur des morceaux de coing avec de l’eau froide. Attention le coing s’oxyde rapidement.

 

Ajouter le miel et le vinaigre de cidre et mettre à cuire, en couvrant la casserole, pendant 30 minutes. Vérifier la cuisson avec la  pointe d’un couteau.

 

Egoutter et mixer finement les morceaux de coings, incorporer le beurre, assaisonner de sel et de poivre. réserver au chaud.

 

Préparer les chips de pomme : il faut faire cette préparation un peu en avance.

 

Préchauffer le four à 120° C (thermostat 4) chaleur ventilée.

 

Laver, peler, enlever le cœur et les pépins avec un vide-pomme. Couper la pomme en deux et tailler des fines  tranches de pommes de 2 à 3 mm d’ épaisseur.

 

Presser le jus d’un citron et mettre le jus dans un bol. Tremper les tranches de pomme dans le jus du citron pour éviter qu’elles ne s’oxydent.

 

Poser les tranches de pommes sur une plaque de cuisson antiadhésive.

 

 Enfourner pour 1 heure à 1 heure 30 en ouvrant régulièrement la porte du four pour que la vapeur s’échappe.

 

Plus les tranches de pomme seront fines, moins le temps sera long, pour les déshydrater.

 

Sortir la plaque du four et laisser sécher à température ambiante avant de les stocker dans une boite hermétique au sec.

 

Préparer le boudin noir : dans une poêle , faire cuire deux tronçons de boudin noir pendant 3 minutes de chaque côté, sur feu pas trop vif (pour que les boudins n’éclatent pas à la cuisson).

 

Dresser les assiettes : mettre un peu de crème de coing chaude à l’aide d’un emporte-pièce dans chaque assiette, disposer un morceau de boudin et décorer avec des chips de pommes, vous pouvez rajouter une écrasée de pommes de terre. Ciseler la tige de céleri, et la répartir sur les assiettes, assaisonner de fleur de sel et de poivre du moulin.

Déguster.

 

Source : recette du blog « Les gourmands disent… »

https://lesgourmandsdisent.org/2018/12/01/jeu-de-texturesrustique-et-chic-boudin-noir-creme-de-coings-acidulee-chips-de-pommes/

 

Boudin noir, crème de coing et chips de pomme
Boudin noir, crème de coing et chips de pomme
Boudin noir, crème de coing et chips de pomme
Boudin noir, crème de coing et chips de pomme

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » pour le mois de novembre de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

Boudin noir, crème de coing et chips de pomme
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 00:00

Je suis fan de ce fruit d’automne : le coing, et aujourd’hui c’est une recette sucrée avec cette tarte.

 

Tarte à la compote de pommes coings

Ingrédients : pour une tarte de 20 x20 cm

 

La pâte brisée sucrée

150 g de farine type 55 (ou farine type 45)

50 g de fécule de maïs (Maïzena)

60 g de sucre en poudre

100 g de beurre doux

1 pincée de sel fin

2 cuillerées à soupe de lait ½ écrémé

 

La garniture

350 g de compote pommes coings

1 cuillerée à soupe d’eau de rose

 

La dorure

2 cuillerées à soupe de lait ½ écrémé + 1 cuillerée à café de sucre en poudre

 

Préparation :

 

 Préparer la pâte brisée sucrée : dans un saladier, verser la farine, la fécule de maïs, le sucre en poudre et la pincée de sel fin. Former un puits et couper le beurre en morceaux. mélanger et incorporer les cuillerées de lait, pétrir et former rapidement une boule.

 

Envelopper la pâte et laissez-la reposer 30 minutes au frais.

 

Préparer la tarte : sur le plan de travail fariné, étaler les ¾ de la pâte assez finement avec un rouleau à pâtisserie. Garnir un  cadre perforé de 20 x 20 cm de côtés posé sur une plaque à pâtisserie, avec la pâte étalée. Procéder en deux temps, faire le fonds puis tailler des bandes pour les côtés, en cuisant le fonds de tarte sera parfait. Piquer le fond avec une fourchette.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Etaler le reste de la pâte et tailler des bandes de pâte pour réaliser des croisillons sur la tarte garnie de compote.

 

Mélanger la compote pommes coings avec l’eau de rose puis étalez-la sur le fonds de la tarte.

 

Poser les bandes de pâte une à une délicatement pour former les croisillons. Passer un peu de lait sucré  sur les bandes de pâte à l’aide d’un pinceau.

 

La cuisson de la tarte : enfourner la tarte  dans le four chaud pour 35 minutes, puis enlever le cadre et poursuivre la cuisson à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée pour 7 à 8 minutes.

Laisser refroidir avant la dégustation.

 

Source d’inspiration : recette du blog « La cuisine de Lilly » http://lacuisinedelilly.canalblog.com/archives/2019/02/24/37125844.html

 

Tarte à la compote de pommes coings
Tarte à la compote de pommes coings
Tarte à la compote de pommes coings
Tarte à la compote de pommes coings

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » pour le mois de novembre de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

 

Tarte à la compote de pommes coings
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 00:00
Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing

Ingrédients : pour  2 personnes

 

La crème de coing

1 coing

2 cuillerées à soupe de miel

1, 5 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre

½ cuillerée à café de sel fin

Poivre de Sichuan

5 g de beurre doux

 

La pomme poêlée

1 pomme Reinette

5 g de beurre doux

 

Les aiguillettes de canard

250 g d’aiguillettes de canard (7 à 8 aiguillettes)

Fleur de sel et poivre du moulin

 

Préparation :

 

Préparer la crème  de coing : couper le coing en 8 morceaux après l’avoir lavé et essuyé. Enlever les parties granuleuses et le cœur avec les pépins. Mettre les morceaux de coings dans une casserole d’eau froide (les morceaux de coing s’oxydent vite), ne mettre de l’eau que juste au-dessus des morceaux de coing. Ajouter le miel et le vinaigre de cidre.

 

Mettre à cuire avec un couvercle pendant 30 minutes, vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau. Egoutter et mixer finement les morceaux de coing, ajouter le beurre, assaisonner avec le sel et le poivre de Sichuan et réserver au chaud.

 

Préparer la pomme : laver, essuyer et peler la pomme (si la pomme est Bio inutile de la peler). Coupez-la en quartiers, puis en tranches pas trop fines, enlever le cœur et les  pépins.

 

Mettre les lamelles de pomme, à cuire dans une poêle bien chaude avec le beurre jusqu’à ce que les tranches de pommes deviennent dorées. Réserver au chaud.

 

Cuire les aiguillettes de canard : préparer une poêle bien chaude et faire griller les aiguillettes rapidement , environ 1 mn 30 de chaque côté. Poivrer et saler avec un peu de fleur de sel.

 

Dresser les assiettes : mettre 3 ou 4 aiguillettes de canard par assiette, des quenelles de crème de coing et des tranches de pomme dorées, ajouter un autre garniture si vous le souhaitez comme des tranches de courge butternut rôties au four (20 à 25 minutes à 190°C thermostat 6 1/3 chaleur ventilée).

Déguster.

 

Ma source d’inspiration : recette du blog « Les gourmands disent… » https://lesgourmandsdisent.org/2018/11/17/saveurs-dautomne-filet-de-canette-grille-pomme-et-creme-de-coing/

 

Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing
Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing
Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing
Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing

Avec cette recette je participe, en tant que membre du jury  au 118e défi du mois de novembre 2020  organisé par Recette de Cuisine – https://recettes.de/cuisine  lancé du 1e novembre au 6 décembre 2020 sur le thème « Coin-coing »

https://recettes.de/defi-coin-coing

Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing

Avec cette recette je participe aussi au défi « Cuisinons de saison » pour le mois de novembre de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

Lien du blog pour le dépôt des recettes de cuisine de saison : https://parfleu9.wixsite.com/cuisinonsdesaison

Aiguillettes de canard grillées, pomme et crème de coing
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 00:00
Cookies de Yotam Ottolenghi chocolat-noix de pécan

Ingrédients : pour 35 cookies

 

60 g de noix de pécan

125 g de beurre à température ambiante

100 g de sucre en poudre

1 cuillerée à café de vanille liquide

1 œuf

280 g de farine type 55 (ou farine type 45)

1 cuillerée à café de levure chimique

1 belle pincée de sel fin

125 g de pépites de chocolat noir

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée, torréfier les noix de pécan quelques minutes sur une plaque dans le four chaud pendant 10 minutes. Concasser grossièrement les noix de pécan et réservez-les.

 

Dans un saladier, fouetter avec un batteur électrique les sucres et le beurre préalablement coupé en dés. Sans cesser de mélanger, ajouter la vanille, puis l’œuf.

 

Diminuer la vitesse du batteur et incorporer progressivement le mélange farine, levure chimique et sel préalablement tamisé. Le mélange doit être bien homogène.

 

Incorporer enfin les pépites de chocolat noir et les morceaux de noix de pécan. Mélanger rapidement avec une spatule.

 

Façonner avec les mains des boules de pâtes de 20 g (vous pouvez réaliser des plus gros cookies de 40 g) et les déposer sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé, appuyer légèrement sur les boules de pâte pour les écraser légèrement. N’oubliez pas d’espacer les cookies car ils vont s’étaler à la cuisson. Pour 35 petits cookies j’ai utilisé 4 plaques de cuisson. Laisser reposer au réfrigérateur 1 heure avant de ls cuire.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Enfourner deux plaques ensemble et cuire 12 minutes dans le four chaud. Faire de avec le reste des plaques.

 

Laisser refroidir avant de déguster.

 

Source : recette du blog « Quelques grammes de gourmandise » http://www.quelquesgrammesdegourmandise.com/cookies-de-yotam-ottolenghi-au-chocolat-et-a-la-noix-de-pecan/

 

Cookies de Yotam Ottolenghi chocolat-noix de pécan
Cookies de Yotam Ottolenghi chocolat-noix de pécan
Cookies de Yotam Ottolenghi chocolat-noix de pécan
Cookies de Yotam Ottolenghi chocolat-noix de pécan

Avec ces cookies chocolat noix de pécan je participe au Foodista Challenge #68 dont le thème est   « Les cookies » avec comme contrainte un accessoire qui rappelle l’automne.

Il s’agit d’un petit défi culinaire, créé il y par Stéphanie du joli blog Cuisine moi un mouton et auquel tout le monde peut participer. 

Les précédentes  éditions

  1. Steph de Cuisine moi un mouton: Cupcakes & muffins
  2. Lucie de Goulucieusement : Goûter d’automne
  3. Aude de Contes et Délices : Le Brunch
  4. Julia de Les Cookines : Les recettes cosy de Scandinavie
  5. Anaïs de Lemon and Sardine : Un zeste de Méditerranée
  6. Nath de Pourquoi je grossis : Petits délices… pour grands gourmands
  7. Gordana des Recettes à gogo : Préparons nos picnics de printemps
  8. Audrey de Cooking n co : Saveurs d’Asie
  9. Adeline de Cook’N Blog : Et si on se rafraîchissait avec des glaces
  10. Margaux de Verveine citron : La tarte aux fruits
  11. Gwen de Tisser Pâtisser: La Vanille en veux-tu en voilà
  12. Cyrielle de Cyrielle Gourmandise : Autour d’un Tea Time
  13. Maeva de Cook a life ! by Maeva: Et si on en rajoutait une couche ?
  14. Valérie de I love cakes : La magie de Noël
  15. Déborah de Maman pâtisse : La dolce vita
  16. Gabrielle de Petite Cuillère et Charentaise : Flower Power
  17. Elise de And so we cook : Cuisine Libanaise
  18. Anne Laure de Nietzsche paillettes et sac à main : C’est du tout cru!
  19. Angelique de Angel’s Recettes : L’inde s’habille de rose
  20. Sarah-Eden deLes Trois Madeleines : Pin-up your day
  21. Émilie de Émilie Sweetness : Les petits plats dans les grands
  22. Didoo de Deviously Sweet Pâtisserie : Back to School
  23. Gourmand et bio deGourmand et Bio : Fête-Campagne pour le melon !
  24. Papa Rico de Chez Papa Rico : L’Italie sans fromage
  25. Sandra de Encore un gâteau : Desserts de Fêtes
  26. Aurélia de Les Gourmandises de Ya : Ça va Bûcher !
  27. Steve de Mon Carnet Café : L’œuf, star dans tous ses états
  28. Valérie de1,2,3…Dégustez ! : La ronde des poivres
  29. Hélène de Keskonmangemaman : It’s my cup of tea
  30. Stéphanie de Fil et Croq : Saveur Mojito
  31. Lina de le chaud patate : La fumée dans l’assiette
  32. Marie de United Colours of Macarons: Cuisinons avec notre âme d’enfant
  33. Virginie de Tea Time & Delicatessen : roule ma poule
  34. Bénédicte de Douceurs Maison : Tartine Moi
  35. Cindy de Comme une envie de douceur : Et si on cuisinait les restes ?
  36. Lilie deLa Cuisine Maison, Et Pourquoi pas Moi? : Les courges sont à la fête
  37. Sarah de play with food : Ce soir, c’est devant la télé !
  38. Sabrina de Sab’n’Pepper : Destination Soleil !
  39. Cécile de Ma Cuisine Bleu Combava : Le Tour du Monde des Petits Déjeuners !
  40. Patou de Karibo Sakafo : Régalons-nous le long de la route de la soie !
  41. Carole de Ramène La Popotte ! : Détournons l’apéro
  42. Laurent de Lau en cuisine : Spéculoosez-moi un dessert !
  43. Hélène de Keskonmangemaman : Holdays on ice
  44. Lova de Grainedefaimkely : Mi-figue mi-raisin
  45.  Sylvie de la table de Clara : la cuisine s’habille en orange pour Halloween
  46. Daniela de Quelque part en Provence : Autour de la verrine
  47. Delphine deOh la Gourmande : les Gratins
  48. Hélène de Keskonmangemaman ? : mardi gras
  49. Natalia de Sucreetepices : joyeux anniversaire!
  50. Assia de Gourmandiseassia: verrine printanière
  51. Ponpon de La cuisine de Ponpon : ramène ta fraise!
  52. Guy de guy59600 : Le chocolat
  53. Michelle de Plaisirs de la maison : l’abricot version salé ou sucré
  54. Martine de Kilomètre 0 : Les gâteaux du matin
  55. Michèle de Croquant Fondant Gourmand : Et Patati et Patata… la pâte dans tous ses états.
  56. Christèle de La cuisine de poupoule : Fêtons l’automne dans nos assiette
  57. Catalina de Le blog de Cata : Les conserves maison au goût du jour
  58. Sophie de La Tendresse en cuisine :  Les recettes de base et coups de patte
  59. Patty du blog veganvert : Recettes classiques déclinées en version 100% végétale
  60. Jackie du blog Jackiecuisine : Quand je dis citron, c’est aussi le citron vert, le yuzu, le citron caviar, le combava, le citron, bergamotte
  61. Coco de Nice du blog Cuisine en folie : Les crêpes et tout ce qui saute dans la poêle
  62. Fabienne du blog  Famoh  : « Rester gourmand pendant le confinement ! »
  63. Sofia du blog Plume & Prose : « Invitation aux délices des Mille & Une Nuits »
  64. Meriem du blog La Casbah des Délice : Vamos a la playa
  65. Loubna du blog Cuisine Test : «Restez gourmand sans sucre raffiné
  66. Charlotte du blog Les recettes de la débrouille : La courgette
  67. Christelle du blog Toque de choc : les bentos la rentrée en bonne santé

 

Voici la liste des participants :

 

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 00:00
Boulettes de bœuf sauce carbonade

Ingrédients : pour 6 personnes

 

Les boulettes de bœuf

800 g de bœuf (hacher ce morceau de bœuf ou faites-le hacher par votre boucher)

2 œufs

3 gousses d’ail dégermées

100 g de pain de campagne (pain au levain maison)

10 cl de lait ½ écrémé

1 cuillerée à soupe de Piment d’Espelette

50 g de parmesan râpé

5 brins de persil plat

1 cuillerée à café de sel fin

Poivre du moulin

1 cuillérée à soupe d’huile d’olive

 

La sauce carbonade

3 oignons jaunes (250 g poids brut)

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

2 cuillerées à soupe de vergeoise brune (sucre roux)

25 cl de bière blonde

½ cube de bouillon de volaille

3 tranches de pain d’épices (maison pour moi)

2 belles cuillerées à soupe de moutarde

50 cl d’eau

 

Préparation :

 

Mettre le pain débarrassé de sa croute dans un grand saladier, arroser du lait. Bien mélanger pour obtenir un mélange presque homogène.

 

Dans le même saladier, ajouter la viande hachée, les gousses d’ail écrasées, le persil lavé et ciselé, les deux œufs, le sel, le poivre, le piment d’Espelette et le parmesan. Bien malaxer le tout.

 

Former des boulettes de 50 grammes, on obtient 24 boulettes.

 

Dans une grande sauteuse, chauffer  la cuillerée d’huile d’olive sur feu vif et faire revenir les boulettes (faire cette opération en deux fois) de chaque côté. Elles doivent être bien dorées à l’extérieur, compter 6 à 7 minutes, les réserver dans un plat.

 

Dans la même sauteuse, mettre une cuillerée à soupe d’huile d’olive et les oignons pelés et émincés avec la bière et faire revenir sur feu vif jusqu’à ce que l’oignon devienne fondant (compter environ 3 à 4 minutes).

 

Baissez le feu au plus doux, ajouter le pain d’épices émietté, la moutarde, le sucre roux, le demi-cube de bouillon émietté et l’eau. Bien mélanger le tout.

 

Remettez les boulettes dans la sauce et couvrir. Laisser mijoter sur feu doux pour 20 minutes. Enlever les boulettes, mixer la sauce et remettre les boulettes pour finir la cuisson à découvert pendant 10 minutes.

 

Si vous mangez ces boulettes le lendemain : pour réchauffer ces boulettes, laissez-les complètement refroidir à découvert, puis mettre le couvercle après le refroidissement.

 

Réchauffer le lendemain sur feu très doux pendant 15 à 20 minutes.

 

Servir ces boulettes sauce carbonade avec du riz, des frites ou des pommes de terre à la vapeur.

 

Source : blog « Yumelise » https://www.yumelise.fr/boulettes-viande-sauce-carbonade

Boulettes de bœuf sauce carbonade
Boulettes de bœuf sauce carbonade
Boulettes de bœuf sauce carbonade
Boulettes de bœuf sauce carbonade
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 00:00

Avec cette deuxième période de confinement, je continue d’utiliser mon levain pour réaliser ces baguettes viennoises.

 

Pain viennois façon E. Kayser au levain

Ingrédients : pour 4 baguettes viennoises

 

La pâte

500 g de farine type 55 (ou farine de gruau type 45)

20 g de poudre de lait

250 g d’eau de source

100 g de beurre doux à température ambiante

10 g de sel fin

60 g de sucre en poudre

15 g de levure de boulanger fraîche (ou 1 sachet de levure de boulanger déshydratée de 6 g)

70 g de levain liquide

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

Préparation :

 

Dans le bol du robot, mettre l’eau, la poudre de lait, la levure de boulanger fraîche ou déshydratée, le levain et le sucre. Ajouter la farine, le sel fin et enfin le beurre mou en morceaux.

 

Pétrir avec le crochet pendant 4 à 5 minutes sur petite vitesse (2) et 6 minutes sur vitesse 4.

 

Laisser la pâte lever environ 1 heure à température ambiante ou dans le four à 40° C accompagnée d’un récipient rempli d’eau chaude (50 à 60 minutes). Mettre la pâte au frais dans un récipient fermé jusqu’au lendemain.

 

Le lendemain, poser la pâte sur le plan de travail fariné, faire retomber la pâte et divisez-la en 4 pâtons (environ 235 g par pâton).

 

Façonner chaque pâton tout d’abord en boule puis en forme de baguette.

 

Déposer chaque baguette sur une plaque ou sur un support à baguettes.

 

Laisser lever une deuxième fois à température ambiante (1 à 2 heures)  ou dans le four à 40° C accompagnée d’un récipient rempli d’eau chaude pour 50 à 60 minutes.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Dorer les baguettes avec un jaune d’œuf dilué avec de l’eau à l’aide d’un pinceau, puis avec une lame de couteau bien aiguisée ou une lame de rasoir, faire des entailles sur le dessus des baguettes viennoises.

 

Enfourner pour 20 minutes de cuisson dans le four chaud toujours accompagné d’un récipient rempli d’eau chaude.

 

Laissez refroidir les baguettes viennoises sur une grille, dégustez tiède ou à température ambiante.

 

Conseil : vous pouvez réaliser cette recette dans la machine à pain.

 

Source : recette du blog « Passion et Gourmandise » http://www.passionetgourmandise.net/2020/04/pain-viennois-facon-eric-kayser-au-levain-de-pomme.html

 

 

Pain viennois façon E. Kayser au levain
Pain viennois façon E. Kayser au levain
Pain viennois façon E. Kayser au levain
Pain viennois façon E. Kayser au levain
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre