750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 00:00

CIMG3746.JPG

CIMG3739.JPG

CIMG3743 

Une recette pour fêter la Saint Nicolas, que j’ai un peu modifiée : j’ai pris des épices à pain d’épices et j’ai rajouté un peu de levure chimique.

 


Petits bonhommes et cannes en pain d’épice pour la Saint Nicolas

 

 

Recette Demarle – http://www.guy-demarle.fr/desserts/221-petits-bonhommes-en-pain-d-epices.html

 

Ingrédients : pour 6 bonhommes et 4 cannes

1 orange non traité Bio

20 g de lait ½ écrémé

30 g de beurre doux

80 g de miel

100 g de farine semi-complète ou complète

40 g de poudre d’’amandes

1 pincée de sel fin

20 g de sucre vergeoise brune

1 cuillerée à café d’épices à pain d’épices

½ cuillerée à café de levure chimique

1 jaune d’œuf

40 g de sucre glace

 

Préparation :

Préparation des bonhommes et des cannes : placez les empreintes sur une plaque d’aluminium perforée.  Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).

Prélever les zestes d’orange puis hachez-les finement. Pressez le jus et prélever 50 g pour les pains d’épices et 10 g pour le glaçage. Dans une casserole, faites tiédir le lait, les 50 g de jus d’orange, le miel et le beurre coupé en morceaux.


Dans un saladier, mélangez au fouet la farine, la levure chimique, la poudre d’amandes, la pincée de sel fin, la vergeoise brune et la cuillerée d’épices à pain d’épices.

Versez le mélange liquide tiède puis ajoutez le jaune d’œuf.


Avec une poche à douille munie d’une grosse douille unie, garnissez-les empreintes de la préparation. Faire cuire 15 minutes dans le four chaud. À la sortie du four, laissez refroidir les bonhommes et les cannes 5 minutes avant de les démouler. Recommencer une autre cuisson s’il vous reste de la pâte.


Préparation du glaçage : mélangez au fouet le sucre glace et les 10 g de jus d’orange réservé. Avec un pinceau, badigeonnez de glaçage le dessus des petits bonhommes et des cannes dès leur démoulage.

 

 

 

-------------------------

 

Je suis désolée mais depuis 48 heures, il est impossible de mettre les photos à la fin de l'article, j'ai essayé plusieurs fois. Les photos se positionnent systématiquement au dessus de l'article. J'espère que cela n'est que provisoire.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 00:00

CIMG3720CIMG3728CIMG3721 

Un délicieux pudding

 

Recette du blog « Les délices d’Hélène » - http://delicedhelene.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 8 personnes


400 g de brioche

1/2 litre de lait entier

3 œufs

50 g de sucre en poudre

50 g de chocolat « Pralinoise »

50 g de chocolat noir

25 g d’écorces d’oranges confites

 

Préparation :


Dans un grand saladier, émietter la brioche. Ajouter le lait entier. Laisser reposer une bonne demi-heure, jusqu’à ce que la brioche ait absorbé tout le lait. Remuer de temps en temps.


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Ajouter ensuite les œufs un à un en mélangeant, sucrer en fonction du goût (50 à 60 g). Couper le chocolat « Pralinoise » et le chocolat noir en petits dés, ainsi que les écorces d’oranges confites puis ajoutez-les à la préparation.


Verser dans un moule beurré et fariné (moule rond de 25 à 26 cm de diamètre) et mettre à cuire dans le four préchauffé pendant environ 35 à 40 minutes.

A la sortie du four, laissez reposer le pudding 15 à 20 minutes avant de le démouler.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 00:00
 
 
Le voyageur
Une recette réalisée pour une première épreuve du meilleur pâtissier saison 2 sur la chaine M6 et ce gâteau de voyage est une recette de Mercotte – http://www.mercotte.fr
Ingrédients : pour un moule à manqué de 26 cm de diamètre
La pâte d’amande maison
125 g d’amandes entières pelées (ou mondées)
125 g de sucre glace
1 blanc d’œuf (+ ou -)
Le gâteau
250 g de pâte d’amandes maison
250 g d’œufs
50 g de beurre
45 g de farine
8 g de fécule de pommes de terre ou de Maïzena
3 g de levure chimique
Le sirop
100 g d’eau
135 g de sucre en poudre
12 g de rhum
Le zeste râpé d’un citron bio
Pour la finition
Du nappage abricot (facultatif)
Du fondant neutre
Du chocolat fondu
 
Préparation :
Faire un sirop en portant juste à ébullition le sucre et l’eau. Le laisser tiédir et ajouter le rhum et les zestes de citron.
Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 ¾).
Si nécessaire ramollir 30 secondes la pâte d’amande au micro-ondes pour l’assouplir. Dans le bol du robot muni d’un fouet, battre la pâte d’amande avec ¼ des œufs puis ajouter progressivement le reste des œufs et fouetter le tout une dizaine de minutes jusqu’au refroidissement. L’appareil doit faire *le ruban.
Pendant ce temps tamiser la farine, la fécule et la levure chimique et faire fondre le beurre. Quand le mélange œufs pâte d’amande est à bonne consistance en prélever une petite partie et la mélanger au beurre fondu chaud. Incorporer délicatement à la maryse les poudres tamisées, puis ajouter à la fin le mélange avec le beurre fondu ce qui évite de faire retomber la préparation.
Verser la préparation dans un moule à manqué de 26 cm de diamètre beurré et le fond tapissé d’un cercle de papier sulfurisé. Enfourner dans le four chaud pendant 20 minutes (20 à 25 minutes), le gâteau doit être doré et ferme sous le doigt.
Imbiber au pinceau à la sortie du four la surface du gâteau avec le sirop parfumé tiède, le démouler sur un cercle en carton et continuer d’imbiber généreusement l’autre face. Le laisser refroidir avant d’étaler *du nappage abricot. Je n’avais pas de nappage abricot alors je ne l’ai pas mis.
La finition : faire fondre *le fondant au bain-marie sans dépasser 37° en ajoutant si nécessaire un peu d’eau tiède pour l’assouplir. Travailler à la spatule pour ramollir la masse et atteindre la consistance nappante. Le verser au centre de la surface du gâteau à couvrir et lisser délicatement avec *une spatule coudée. Laisser prendre  et refroidir à température ambiante.
Préparer un cornet avec du papier sulfurisé, y verser du chocolat noir préalablement fondu au bain-marie et écrire à la surface du gâteau « Le voyageur ».
 
Conseils de Mercotte :
La pâte d’amandes : si vous ne la faites pas vous-même il est très important d’utiliser une pâte d’amande à 50 % de fruits secs, surtout pas ces pâtes d’amande colorées ou non que l’on trouve en grande surface et qui ne contiennent que 16 à 20% de fruits secs donc 80 à 84 % de sucre.
Le poids des œufs : vous le savez une pâtisserie réussie demande de la rigueur, il est donc important de peser les œufs, sans la coquille bien sûr. Un œuf moyen pèse en principe 50 g mais cela varie jusqu’à 75 g ce qui peut transformer le résultat de la recette.
          * Le nappage abricot se trouve dans le commerce ou vous pouvez le réaliser.
*Le fondant est un mélange de sucre et d’eau qui sert pour le glaçage des gâteaux qu’on trouve dans le commerce.
*Une spatule coudée est une spatule plus pratique qu’une spatule plate et il en existe plusieurs tailles.
 *Faire le ruban : une préparation fait « le ruban » quand elle devenue épaisse et qu’en élevant le fouet au-dessus du saladier, elle s’en détache en formant un ruban de pâte qui retombe dans la masse en s’affaissant lentement = définition du dictionnaire de cuisine et Gastronomie – http://dico-cuisine.fr
 
CIMG3250.JPGLe gâteau recouvert de fondant
 
CIMG3263.JPG
 
 
                                                           Le gâteau fini
 
CIMG3265.JPG
 
 
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 00:00

 

 

La tarte tatin de Philippe Conticini

 

Recette du livre « Best of Philippe Conticini – Alain ducasse Edition

 

 

Préparation : 30 minutes – Cuisson : 1 heure 30 – Repos : 1 nuit

 

 

Ingrédients : pour 6 personnes

  

Caramel

80 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe d’eau

   

Jus Tatin

25 g d’eau

1 cuillerée à soupe de jus de citron jaune

25 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille

2 pincées de fleur de sel

25 g de beurre doux

 

 

Streusel noisette et fleur de sel

50 g de beurre demi-sel

50 g de sucre cassonade

65 g de poudre de noisettes

50 g de farine type 45

2 pincées de fleur de sel

 

 

Garniture

7 belles pommes

150 g de pâte feuilletée maison (ou du commerce)

Sucre glace

 

 

Préparation :

 

 

La veille : préparez le caramel, en faisant cuire le sucre dans l’eau dans une casserole sur feu moyen. Versez-le aussitôt dans le fond d’un moule à cake antiadhésif rectangulaire de 24 à 25 cm de longueur, 10 cm de largeur et 5 à 6 cm de hauteur, en l’inclinant légèrement sur les côtés de manière à ce que le caramel nappe la totalité du fond du moule.

 

 

Le jus Tatin : dans une casserole, faites chauffer l’eau, le jus de citron, le beurre, le sucre, les graines de la gousse de vanille et la fleur de sel jusqu’à l’ébullition. Arrêter la cuisson et mixer le jus Tatin à l’aide d’un mixeur plongeant.

 

 

Préparation des pommes Tatin : préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 ¾). Épluchez les pommes, évidez-les, puis émincez-les très finement à la mandoline de manière à obtenir des lamelles de 2 mm d’épaisseur. Garnissez le moule à cake caramélisé avec 700 à 800 g de lamelles de pommes, en superposant des couches successives sur toute la hauteur du moule.

 

 

Arrosez du jus Tatin, en prenant garde qu’il coule bien pour « napper » toutes les couches de pommes. Enfournez et faites cuire la Tatin pendant 50 minutes.

À la fin de la cuisson, laissez tiédir légèrement à température ambiante. Pressez les pommes avec une petite planche de bois de la taille du moule (comme on presse un foie gras après cuisson. laissez refroidir et conservez la Tatin pressée au réfrigérateur jusqu’au lendemain, recouverte de film alimentaire . 

 

Conseil de P. Conticini : il faut du temps au mélange beurre/sucre/pectine pour prendre et infuser et donc pour former cette couche de gelée qui donne ce glaçage incroyablement régulier et si parfumé, spécifique à la Tatin.

 

 

Le jour même, préparation du streusel noisette et fleur de sel : dans un robot, mélangez tous les ingrédients comme un crumble. Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6). Répartir cette préparation à crumble sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé, enfournez dans le four chaud pendant 10 minutes en surveillant la coloration de crumble. Sortir le crumble du four et laissez-le refroidir.

 

 

Mon conseil : l’étape de la cuisson du crumble a été oublié sur le livre et les proportions données sont un peu grandes, on peut les diviser par deux.

 

 

Étalez la pâte feuilletée sur le plan de travail fariné, découpez un rectangle de 30 x 16 cm et 0,5 cm d’épaisseur (dans le livre le rectangle est de 25 x 35 cm et 0,5 cm d’épaisseur !). Déposez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, puis placez au réfrigérateur 30 minutes. Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).  Recouvrez la pâte de papier sulfurisé et d’une autre plaque ou une grille.

 

 

Enfournez pour 16 à 17 minutes. Laissez tiédir à température ambiante, puis saupoudrez de sucre glace. Remettez au four à 200 – 210° C entre 1 à 2 minutes pour faire caraméliser le sucre.

 

 

Conseil de P. Conticni : il est très important de caraméliser le feuilletage car, au-delà de la gourmandise que cela peut apporter, cette fine pellicule se sucre fondu protégera tout au long de  la journée le feuilletage de l’humidité des pommes et le gardera aussi croustillant plus longtemps.

 

 

Pendant que le feuilletage est encore chaud, retaillez le rectangle à 25 cm x 14 cm environ au couteau scie (dans le livre il est écrit de couper 2 rectangles !).

 

 

Placez le moule de pommes Tatin au congélateur pendant  40 minutes pour lui donner une bonne tenue. Faites légèrement chauffer le moule au four à 150° C (thermostat 5) pendant 5 à 6 minutes, puis démoulez en plaquant un plat sur le moule et en retournant l’ensemble. Avec une palette large, déplacez ou faites glisser les pommes sur le rectangle de feuilletage caramélisé et légèrement plus grand sur les quatre côtés. Parsemez de streusel à la noisette sur le long des quatre côtés des pommes (dans le livre le streusel est parsemé sur juste deux côtés des pommes !). Saupoudrez de sucre glace et dégustez froide ou tiède cette tarte Tatin.

 

 

Michelle-et-Conticcini.jpg

 

Soissons 2013 avec Monsieur Conticini

 

CIMG3553.JPG

 

 

CIMG3561 

 

 

CIMG3576 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 00:00

 

 

 

Flan au chocolat de Jacques Génin

 

 

 

Recette du magazine Régal novembre 2012

 

 

 

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

Une pâte brisée maison (voir recette ci-dessous)

 

50 g de chocolat de Madagascar (type Manjari de Valrhona)

 

33 cl de lait ½ écrémé

 

125 g de crème fraiche liquide à 30 % MG

 

2 jaunes d’œufs

 

75 g de sucre en poudre

 

30 g de cacao sans sucre en poudre

 

40 g de Maïzena

 

 

 

Préparation :

 

Garnissez un cercle à tarte ou un autre moule (pour moi un moule à tarte rectangulaire de 35 x 11 cm) de la pâte brisée reposée. Mettre au réfrigérateur jusqu’au dernier moment.

 

Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs et le sucre en poudre. Incorporez la Maïzena et mélangez à nouveau.
Faites chauffer le lait ½ écrémé et la crème fraiche liquide dans une casserole sur feu doux. Lorsque la température atteint 60°, versez-en la moitié dans le saladier sans cesser de battre avec un fouet. Remettez la casserole contenant le reste du lait et la crème sur le feu. A la reprise de l’ébullition, retirez du feu et incorporez le cacao en poudre à l’aide du fouet. Versez le contenu du saladier dans la casserole, toujours en fouettant. Faites cuire sur feu doux jusqu’à l’obtention d’un mélange fluide. Hors du feu, incorporez le chocolat cassé en petits morceaux en fouettant vivement.

 

Versez cette préparation dans le fond de tarte. Laissez complètement refroidir (sinon elle risque de déborder à la cuisson).

 

Préchauffez le four à 150° C (thermostat 5).

 

Enfournez le flan  pour 50 minutes. Dégustez à température ambiante.

 

 

 

Le conseil de Jacques Génin : ne placez pas le flan au réfrigérateur car la pâte se ramollirait.

 

 

 

 

 

Pâte brisée

 

 

 

Ingrédients :

 

60 g de farine

 

60 g de maïzena

 

60 g de beurre

 

Une pincée de sel

 

1 cuillerée à soupe de sucre en poudre

 

2 à 3 cuillerées à soupe de lait froid

 

 

 

Recette :

 

1)  Mélanger la farine et la maïzena, creuser ce mélange, mettre au milieu une pincée de sel et la cuillerée à soupe de sucre, le beurre ramolli et le lait froid.

 

Pétrir très délicatement et rapidement la pâte, puis rouler celle-ci en boule, laissez-la

 

reposer au frais (couverte d’un linge) pendant au moins une heure.

 

Etaler ensuite la pâte au rouleau sur un plan de travail légèrement fariné, et utiliser cette pâte pour des tartes aux pommes ou pour des flans comme ce flan au chocolat.

 

 

 

CIMG0809 

 

CIMG0814 

 

CIMG0818 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 00:00

Madeleines longues aux pépites de chocolat

 

Recette du blog « Uneliyasdebonneschoses »  - http://www.uneliyaasdebonneschoses.com

Ingrédients : pour 50 madeleines longues

4 œufs

160 g de sucre en poudre

160 g de beurre doux

160 g de farine

1 sachet de levure chimique

100 g de pépites de chocolat noir

1 pincée de sel fin

 

Préparation :

Fouettez les quatre œufs entiers avec le sucre en poudre et une pincée de sel fin dans un saladier.

Ajoutez la farine et la levure chimique, puis le beurre fondu. En dernier incorporez les pépites de chocolat noir.

Remplissez des empreintes silicone à fingers ou des empreintes  d’une autre forme, avec une poche à douille. Mettez-les au réfrigérateur pour 20 minutes.

Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 3/4) pendant que votre préparation est au réfrigérateur. Enfournez pour 10 minutes. Surveillez la coloration des biscuits.

Sortir les madeleines longues du four, et les laissez refroidir 5 mn avant de les démouler et de les poser sur une grille jusqu’à complet refroidissement.

 100_2308.JPG

 

100_2311.JPG

 

100_2316.JPG

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 00:00

 

Moelleux à l’orange

 

Recette du magazine Maxi Cuisine Hors-série n°5

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

 

50 g de chocolat noir râpé

2 œufs

60 g de beurre mou

65 g de farine

60 g de sucre en poudre

3 g de levure chimique (1 petite cuillerée à café)

1/2 orange non traitée

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).

 

 

Malaxer le beurre mou avec le sucre dans un saladier à l’aide d’une spatule en bois ou d’un fouet. Incorporer les œufs un à un, puis la farine, le jus de la demie orange et le zeste râpé de cette demie orange. Terminer par la levure. Bien mélanger.

 

 

Verser un tiers de la pâte dans un petit moule à manqué ou pour moi le petit moule tablette de Demarle (15 x 15 cm). Parsemer de la moitié du chocolat râpé. Ajouter le 2e tiers de la pâte, ajouter le reste du chocolat râpé et couvrir avec la pâte restante.

Cuire 25 minutes dans le four chaud, puis laisser refroidir à température ambiante avant de le démouler sur une grille.

 

 

Déguster froid.

 

   

CIMG3288.JPG 

 CIMG3293.JPG

 

CIMG3297 

     

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 00:00

Iles flottantes sans la mer façon Pina Colada

  

Une recette du blog « Papa Bosse et Maman Cuit » - http://www.papabosseetmamancuit.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Le coulis d’ananas

280 g de tranches d’ananas frais

100 g de sucre cassonade (vergeoise blonde)

2 cuillerées à soupe de rhum blanc

10 cl de lait de coco

 

Les iles flottantes

3 blancs d’œufs

30 g de sucre glace

45 g de noix de coco râpée

 

Décoration

5 g de noix de coco râpée

Caramel au beurre salé (voir recette ci-dessous)

 

Préparation :

 

Préparer le coulis ananas-lait de coco : coupez en gros morceaux les tranches d’ananas frais. Dans un saladier mélangez  le sucre cassonade, le rhum blanc et le lait de coco. Versez dans un blender la préparation sucre-rhum et lait de coco avec les morceaux d’ananas, mixez le tout et réservez la préparation au réfrigérateur.

 

 

Les iles flottantes : séparez les blancs d’œufs des jaunes. Montez les blancs d’œufs en neige avec un batteur électrique. À mi-parcours, ajoutez le sucre glace et la noix de coco râpée.

 

 

Faites bouillir de l’eau avec un peu de sucre dans une sauteuse jusqu’à ébullition. À l’aide d’une cuillère réalisez des quenelles de blancs d’œufs et les déposez sur l’eau sucrée frémissante, laissez cuire 10 secondes et retournez les quenelles pour poursuivre la cuisson encore une dizaine de secondes. Égouttez les quenelles de blancs d’œufs sur un plat recouvert de feuilles d’essuie-tout. Laissez-les refroidir puis placez-les au réfrigérateur en attendant le montage des verrines.

 

 

Montage des iles flottantes : versez dans les quatre verrines la sauce à l’ananas et lait de coco. Déposez délicatement les quenelles de blancs d’œufs cuites sur ce coulis.

Recouvrez d’un filet de coulis de caramel au beurre salé (voir recette ci-dessous), saupoudrez d’un peu de noix de coco râpée et servir aussitôt.

 

 

 

Caramel au beurre salé

 

Ingrédients :

 

 

75 g de sucre en poudre + 2 cuil. à soupe d’eau

10 g de beurre doux ou ½ sel

10 cl de crème fraiche liquide entière

1 pincée de fleur de sel

 

Préparation :

 

 

Faites chauffer la crème liquide et coupez le beurre en dés. Pendant ce temps dans une casserole, portez à ébullition l’eau et le sucre cristallisé sans remuer jusqu’à ce que la coloration soit brune. Retirez alors du feu et ajoutez la crème fraiche liquide bien chaude dans le caramel en remuant (attention aux éventuelles projections). Ajouter le beurre en dés puis la fleur de sel et reportez le tout à ébullition et laisser frémir environ 1 à 2 minutes (voir même un peu plus si vous la souhaitez un peu plus épaisse). Retirez du feu et mettez en pot.

 

 

Laissez refroidir à température ambiante puis conservez au réfrigérateur. Vous prouvez réaliser cette sauce caramel beurre salé la veille.

 

 

  117_5730.JPG

 

 

  117_5739.JPG

 

  117_5741.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 00:00
  
Pour continuer la réalisation de recettes avec des épices de mon partenaire « Goût et Terroirs » http://www.goutetterroirs.com
   
 
Si vous souhaitez commandez des épices sur ce site : voici mon code réduction (sans limite d’achat) GTMD 1013
Aujourd’hui j’ai réalisé un sirop de mauves avec des fleurs de mauve séchées et j’ai nappé des dômes mousse de fromage blanc avec ce sirop aux arômes surprenants et délicieux.
 
 log gout et terroirs
 
 
      
Dômes mousse de fromage blanc et sirop de mauve
Une recette réalisée avec des fleurs de mauves séchées de mon partenaire « Goût et terroirs » -  http://www.goutetterroirs.com
                                   Ingrédients : pour 4 personnes                         
Le sirop de mauve (recette de « Goût et Terroirs »)
5 petites poignées de fleurs de mauves séchées
60 g de sucre cassonade ou roux
1 sachet de sucre vanillé ou du sucre vanillé maison
Le jus d’un citron
Quelques pépins de pomme dans de la gaze (7 à 8 pépins)
les mousses de fromage blanc
125 g de faisselle de fromage blanc à 40% MG égouttée
2 feuilles de gélatine (soit 4 g)
2 cuillerées à soupe de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
125 g de crème fraiche  liquide entière 30 % MG
 
Préparation :
La veille préparez le sirop de fleurs de mauve :
Dans une casserole mettez les fleurs de mauve séchées, les sucres (sucre cassonade et vanillé), le jus d’un citron entier (1/2 citron selon votre goût) et les pépins de pommes enfermés dans un morceau de gaze (gélifiant naturel). Couvrir largement d’eau. Portez à ébullition puis laissez mijoter 25 minutes à petits frémissements sans couvercle Filtrer le mélange pour enlever les fleurs de mauve et remettre à frémir 15 à 20 minutes pour faire réduire jusqu’à la consistance d’un sirop (l’ajout de pépins de pomme aide à obtenir une consistance sirupeuse rapidement). Conserver ensuite au réfrigérateur ce sirop qui accompagnera  une boule de glace à la vanille, des crêpes ou comme moi des mousses bavaroises de fromage blanc.
Les mousses bavaroises de fromage blanc : à faire aussi la veille pour qu’elles aient le temps de prendre afin de les démouler.
Dans une casserole au bain-marie, mettre une cuillerée à soupe d’eau, ajouter le sachet de sucre vanillé. Ramollissez les feuilles de gélatine dans de l’eau froide, les essorer entre vos mains avant de les incorporer à la préparation. Laissez fondre. Retirez la casserole du feu. Ajoutez un peu de fromage blanc. Versez le tout sur le reste de fromage blanc en fouettant énergiquement. Mettre de côté.
 
Montez la crème fraîche liquide en Chantilly avec les cuillerées de sucre en poudre. Incorporez le mélange fromage blanc à la crème Chantilly en remuant délicatement l’ensemble.
 
Posez des empreintes demi-sphères en silicone de 7 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie, répartir cette mousse de fromage blanc dans quatre empreintes. Mettre au réfrigérateur au moins 4 heures avant de les démouler sur les assiettes de service.
 Napper de sirop de mauve et servir aussitôt.
CIMG3223.JPG 
CIMG3215.JPG
CIMG3221
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 00:00

 

 

 

Guimauves à la menthe

 

Recette du blog « La Cuisine de Françoise » - http://www.lacuisinedefrancoise.be

 

Ingrédients : pour une trentaine de bouchées

250 g de sucre en poudre fin

80 ml d’eau

6 feuilles de gélatine (12 g)

90 g de blancs d’œufs (3 blancs)

6 cuillerées à soupe de sirop de menthe verte

40 g de sucre glace

50 g de Maïzena

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :

Placez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et laissez-la se ramollir.

Placez le sucre en poudre et l’eau dans une casserole et portez le tout à ébullition. A l’aide d’un thermomètre de cuisson, contrôlez la température  et laissez chauffer jusqu’à ce que le thermomètre indique 130° C.

Pendant que la température monte, montez les blancs d’œufs en neige pas trop ferme avec la pincée de sel fin et ajoutez-y sans cesser de battre à l’aide d’un batteur électrique et progressivement le sirop de sucre dès qu’il a atteint 130° C.

Tout en continuant de battre le mélange, ajoutez les feuilles de gélatine essorées, le sirop de menthe verte. Continuez à battre le tout encore 3 – 4 minutes pour faire tiédir le mélange.

Mélangez la maïzena et le sucre glace et saupoudrez un peu de ce mélange dans un plat à four (20 x 20 cm). Versez-y le mélange et laissez refroidir à température ambiante au moins 6 heures.

Après ce temps, trempez la lame d’un grand couteau dans de l’eau bouillante et découpez des carrés de guimauve dans le plat (pour moi 36 bouchées de 3 cm x 3 cm environ). Passez chaque carré de guimauve sous toutes ses faces dans le mélange sucre glace-maïzena.

On peut réaliser des guimauves avec d’autres sirops alors laissez libre court à votre imagination et à vos envies.

 

 

 

 

CIMG2399.JPG

 

 CIMG2393.JPG

 

 CIMG2395.JPG

  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre