750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 00:00

 

Biscuits aux dragées

 

 

Une recette trouvée sur le blog de Manue « Hum ça sent bon ! – http://humcasentbon.over-blog.com

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits

2 œufs

70 g de dragées aux amandes

50 g de sucre en poudre

50 g de farine

1 pincée de sel fin

 

Préparation :

 

Dans le bol du robot réduire en miettes la moitié des dragées. L’autre moitié des dragées est à concasser avec un rouleau à pâtisserie.

 

Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Dans le bol du robot battre en neige les blancs avec la pincée de sel fin puis ajouter le sucre en poudre, on obtient une meringue.

 

Verser un à un les jaunes d’œufs à vitesse réduite puis la farine tamisée et enfin la poudre de dragées.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Verser la préparation dans une poche à douille munie d’une douille lisse puis faire des bâtonnets de 10 cm de longueur sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé. Il faut bien les séparer car à la cuisson ils gonflent beaucoup. Ajouter le reste des dragées concassées sur le dessus des biscuits.

 

Cuire dans le four chaud 10 à 12 minutes. Surveillez la coloration des biscuits .

 

Dès la fin de la cuisson, sortir les biscuits du four et les laisser refroidir avant de les déguster ou de les stocker dans une boite en fer.

 

 

Biscuits aux dragées
Biscuits aux dragées
Biscuits aux dragées
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 00:00

Far breton « le vrai »

 

Une recette du blog « La cuisine de LiliMarti » - http://www.lacuisinedelilimarti.com

 

Ingrédients : pour 6 personnes

125 g de farine

2 œufs

50 g de sucre en poudre

50 g de beurre salé fondu

½ litre de lait entier

 

Préparation :

 

Dans un saladier, mettre la farine. Ajouter les deux œufs un à un. Remuer à l’aide d’une cuillère en bois énergiquement afin qu’il n’y ait pas de grumeaux. Continuer après l’ajout de tous les œufs à mélanger longuement et fermement afin que la pâte emmagasine le maximum d’air, c’est ce qui fera que le far gonflera à la cuisson.

 

Après ajouter le sucre en poudre, bien mélanger encore. Incorporer le beurre salé fondu et petit à petit le lait que vous aurez tiédi auparavant. Selon la grosseur des œufs, de l’état de la pâte, vous rajouterez un peu plus de lait ou parfois moins.

 

Laisser la pâte reposer environ 30 minutes. Opération très importante.

 

Préchauffer le four à 200° C (thermostat 6 2/3).

 

Avant de verser la préparation dans le plat de cuisson, beurrez-le avec du beurre salé. Verser la pâte, il ne faut pas que le moule soit complétement rempli, il doit rester au moins 1 cm à 1,5 cm d’espace entre la pâte et le haut du plat car le far va gonfler.

 

Enfourner le plat dans le four chaud. Si le far gonfle de trop, baisser le four et laisser cuire 40 minutes. Si le far dore de trop, mettre un morceau de papier d’aluminium sur le dessus.

 

Le far doit être ferme, doré à point et la lame d’un couteau doit ressortir sèche.

 

Déguster avec un verre de bon cidre. Boire avec modération.

Far breton "le vrai"
Far breton "le vrai"
Far breton "le vrai"
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 00:00

Un dessert pour aujourd'hui 28 janvier 2015 : un beau souvenir en cette journée il y a 38 ans (déjà) naissait ma fille Stéphanie : je lui souhaite un trés bon anniversaire et lui offre ce flan.

 

 

 

 

 

Un flan portugais : le Pudim

 

Le pudim est une crème dessert nappée de caramel. Ce flan est cuit au bain-marie et est dégusté froid.

Recette du blog « Pâtissons des douceurs » - http://patissonsdesdouceurs.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 5 à 6 personnes

300 ml d’œufs (environ 6 à 7 œufs)

300 ml de lait ½ écrémé

300 ml de sucre en poudre

 

Caramel

90 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe d’eau

 

Préparation :

 

Commencer par réaliser le caramel, verser le sucre et les cuillerées d’eau dans une casserole sur feu vif. Dès que le caramel atteint une couleur ambrée, versez-le dans un moule à bords hauts de 18 cm de diamètre (moule à charlotte), nappez-en le fond et les côtés du moule. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

Préparer le flan, utiliser un verre doseur ou un simple verre pour doser les aliments. Il faut le même volume d’œufs, de lait et de sucre en poudre. Verser les ingrédients dans un grand saladier et les mixer.

Transvaser la préparation dans le moule (le moule traditionnel portugais est un moule à flan d’un litre et de 14 cm de diamètre avec une cheminée au centre).

Le flan doit se trouver au maximum à environ 1,5 cm de la hauteur du moule. Il va gonfler légèrement quand il va cuire, puis se tasser en refroidissant. Cuire le flan au bain-marie.

Disposer le moule dans un plat rond ou carré plus grand que celui du flan. Remplir le grand plat d’environ 3 à 4 cm d’eau. Mettre un couvercle sur le moule à flan.

Enfourner le tout pour 50 minutes de cuisson (+ ou – 50 minutes selon votre four et la hauteur du flan). Si la pointe d’un couteau ressort juste humide du flan, ce dernier est cuit.

Laisser le flan refroidir. Quand il est bien froid, le retourner sur une assiette ou un plat creux.

Laisser le flan au réfrigérateur, il se déguste bien froid.

 

Conseils :

un moule à savarin peut être utilisé en remplacement d’un moule à flan portugais ou comme moi un moule à charlotte à bords hauts. Il suffit de couvrir le flan lors de la cuisson au bain-marie.

Si le flan est granuleux, il est trop cuit. Diminuer légèrement le temps de cuisson.

Un flan portugais : le Pudim
Un flan portugais : le Pudim
Un flan portugais : le Pudim
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 00:00

Comme chaque mois, Culino Versions revient avec un thème différent.

 

 Pour ce mois de janvier  2015 le thème donné par Virginie, la marraine de ce mois-ci (Blog «ça ne sent pas un peu le brûlé là ? » - http://virginiemoreau.canalblog.com)

 

Dessert régressif

 

Un retour vers l’enfance avec des desserts à base de bonbons (carambar, tagada, mars, M & Ms, toblerone, réglisse…) ou de chocolat… tout ce qui pourra faire plaisir.

 

 Voici ma réalisation pour ce thème « Dessert régressif » : Panna cotta barbe à papa

 

 

Panna cotta barbe à papa pour culino versions
Panna cotta barbe à papa pour culino versions

Panna cotta barbe à papa

 

Recette de Benoit Molin du livre « les goûters des gourmands » Edition de la Martinière

 

Ingrédients : pour 4 personnes

3 g de gélatine (1 feuille et demie de gélatine)

12,5 cl de lait ½ écrémé

12,5 cl de crème fraiche liquide entière

50 g de carambar goût « Barbe à papa »

1 pointe de couteau de colorant rouge

 

Pour la décoration : billes et cœurs en sucre coloré

 

Préparation :

 

Dans un verre haut, mettre de l’eau froide et la gélatine à tremper pendant 10 à 15 minutes. Mélanger le lait et la crème fraiche, versez le tout dans une casserole. Faites chauffer sur feu doux, ajouter les carambars « Barbe à papa » coupés en morceaux.

 

 

Laissez fondre et mélangez régulièrement. Lorsque que tous les carambars sont fondus, essorer la gélatine ramollie entre vos mains et ajoutez-la dans la préparation chaude. Ajouter la pointe de colorant rouge. Bien mélanger avec un fouet et laisser tiédir quelques minutes.

 

 

Préparez quatre verrines de 12 à 15 cl de contenance, répartissez la panna cotta dans les verrines et réservez-les au réfrigérateur plusieurs heures avant de les déguster.

 

 

Au moment du service, décorer avec des billes et des cœurs en sucre.

Panna cotta barbe à papa pour culino versions
Panna cotta barbe à papa pour culino versions
Panna cotta barbe à papa pour culino versions
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 00:00

PC161394.JPG

PC161406.JPG

PC161405.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Bretzels aux noisettes

 

 

 

Une recette du blog de Manue « Hum ça sent bon »  http://humcasentbon.over-blog.com

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits


125 g de beurre doux

50 g de sucre

1 cuillerée à soupe de crème fraiche liquide ou épaisse

1 œuf

200 g de farine

1 jaune d’œuf pour la dorure + 1 cuil.  à soupe d’eau

Poudre de noisette ou du pralin maison


 

Préparation :

 

Dans un saladier travailler le beurre ramolli avec le sucre en poudre, puis ajouter l’œuf, la farine et la crème fraiche. Faire une boule de pâte homogène et la mettre au frais pendant 30 minutes.


Etaler la pâte sur le plan de travail fariné, puis découper des formes (emporte-pièce bretzel ou autre emporte-pièce), les poser sur des plaques à pâtisserie recouvertes de feuille de papier sulfurisé.


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Dorer les biscuits avec le jaune d’œuf dilué avec une cuillerée à soupe d’eau, puis parsemer de poudre de noisette ou de pralin maison.


Cuire les bretzels dans le four chaud 13 à 15 minutes, surveillez la coloration des biscuits. Les sortir du four et les laisser refroidir avant de les déguster et de les stocker dans une boite en fer.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 00:00

P1131770.JPG

P1131773.JPG

P1131776.JPG

 

 

 

 

 

 

 

L’Annécien de Fidèle Berger

 

Recette trouvée sur le magazine « Pâtisseries et Compagnie » Janvier – février 2015

 


Préparation : 20 minutes


Cuisson : 20 minutes pour les individuels et 30 à 35 minutes pour le biscuit de 18 cm de diamètre


Ingrédients : pour 1 biscuit de 18 cm de diamètre ou 8 individuels de 7 à 7,5 cm de diamètre


65 g de beurre doux

1 demi-gousse de vanille

130 g de blancs d’œufs (un peu plus de 4 blancs d’œufs)

85 g de sucre en poudre

76 g de farine

73 g de sucre glace

1 pincée de sel fin


 

Préparation :


Faites fondre le beurre et la demi gousse de vanille fendue en deux et grattée, puis laissez refroidir.


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.


Montez les blancs d’œufs avec la pincée de sel fin et *serrez-les petit à petit avec le sucre semoule.


Mélangez très délicatement les blancs d’œufs montés avec le beurre fondu, puis incorporez le mélange farine/sucre glace tamisés.


Beurrez et saupoudrez le moule de 18 cm de sucre semoule, si vous utilisez des empreintes individuelles en silicone, ne pas les beurrer, les rincez juste sous l’eau froide.


Répartir la pâte dans le ou les moule (s).


Faites cuire 30 à 35 minutes pour le moule de 18 cm de diamètre. Pour les versions individuelles, la cuisson sera de 20 minutes.


Sortir le ou les biscuit(s) du four, attendre 5 minutes et démoulez.

Dégustez froid.

 

Notes : si l’Annécien et le gâteau de Savoie sont cousins, un jaune d’œuf les sépare ! En effet, l’Annécien n’en contient pas à la différence du gâteau de Savoie. Ces deux spécialités, légères et mousseuses, sont parfaites à l’heure du thé.


Fidèle Berger est un chocolatier, pâtissier d’Annecy

 

*serrer les blancs d’œufs : incorporer aux blancs d’œufs battus en neige du sucre, les blancs vont se raffermir et devenir plus compact.

 


Partager cet article
Repost0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 00:00

PA230786.JPG

PA230790.JPG

PA230792.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Tartare d’ananas mariné à la crème de coco, crème fouettée à la noix de coco

 

 

Recette du blog »un Chat en cuisine » - http://www.unchatencuisine.com

 

 

 

Ingrédients : pour 6 verrines de 10 cl de contenance


½ ananas

2 cuillerées à soupe de liqueur crème de coco

20 g de noix de coco râpée

25 cl de crème fraiche liquide entière 30 % MG

15 g de sucre en poudre

½ sachet de fixe chantilly (facultatif)

 

 

Préparation :


Epluchez le demi-ananas, découpez-le en tout petits morceaux et mettez-le à mariner dans un saladier avec la liqueur crème de coco. Montez la crème fraiche liquide en Chantilly en y incorporant progressivement le sucre en poudre (et éventuellement le demi sachet de fixe Chantilly qui permettra  à la crème Chantilly de tenir plus longtemps)  et  enfin la noix de coco râpée.


Remplissez les verrines aux ¾ avec le tartare d’ananas, et recouvrez de la chantilly coco, puis réservez au frais en attendant la dégustation.


Dégustez frais.

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 00:00

PC071309.JPG

PC071323.JPG

PC071320 

 

 

 

 

 

 

Biscuits de Noël aux noisettes (Nüsskipfel)

 

Une recette d’un magazine « Marmiton » proposée par Marie-Camille


 

 

Ingrédients : pour 30 petits biscuits


100 g noisette en poudre

105 g de beurre doux à température ambiante

125 g de farine

85 g de sucre en poudre

6 cuillerées à soupe de sucre glace

1 sachet de sucre vanillé

 

 

 

 

Préparation :

 

Mélangez le beurre mou, la farine, le sucre et la poudre de noisette pour obtenir une pâte. Faites-en un boudin d’environ 2,5 cm de diamètre. Placez au frais 1 heure.


Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).


Découpez en tranches de 1 cm d’épaisseur et formez des croissants. Posez les biscuits sur des plaques à pâtisserie tapissées de feuilles de papier sulfurisé.


Enfournez pour 15 minutes environ, surveillez la coloration des biscuits.


Laissez tiédir les croissants  quelques instants avant de les rouler dans un mélange de sucre glace et de sucre vanillé (attention les biscuits sont friables à la sortie du four).


Conservez-les au frais et au sec (dans une boite en fer).


 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 00:00

PC181428.JPG

PC181434.JPG

PC181432.JPG

 

 

 

 

 

 

Fudges chocolat noir beurre de cacahuètes et cacahuètes salées

 

 

 

Une recette de Carole du blog « Les casseroles de Carole » - http://casserolescarole.canalblog.com

 

 

 

Ingrédients : pour 77 bouchées environ


300 g de chocolat noir à 70% de beurre de cacao

2 belles cuillerées à soupe de beurre de cacahuètes non sucré (Type Dakatine)

150 g de cacahuètes grillées et salées

1 boite de lait concentré sucré (410 g)


 

Préparation :


Hacher le chocolat noir et le mettre à fondre au bain-marie.


Lorsqu’il est bien fondu, ôter le bain marie du feu et ajouter le beurre de cacahuètes. Mélanger bien.


Verser le lait concentré et remuer bien.


Ajouter les cacahuètes salées, et, mélanger à nouveau.


Verser la préparation dans un moule rectangulaire 28 x 19 cm environ  (ou carré)  que vous aurez préalablement garni de papier sulfurisé.


Répartir uniformément la préparation et lisser la surface à l’aide d’une spatule ou avec le dos d’une cuillère à soupe.


Recouvrir d’un papier film au contact le dessus des fudges.


Entreposer au réfrigérateur pour quelques heures.


Démouler les fudges et les couper en morceaux de 2 x 3 cm environ.

Stocker les fudges dans une boite hermétique au frais.


 

Trucs et astuces :


On achète les cacahuètes légèrement salées au rayon apéritif des supermarchés.

Le beurre de cacahuètes se trouve ne grande surface, on l’appelle aussi pâte d’arachide. La marque Dakatine est la plus connue.


Prenez un couteau sans dents et faites des bandes égales dans un sens, ensuite il reste plus qu’à couper des parallélépipèdes.


Un moule carré peut convenir, un cadre à entremets en inox aussi…sinon un plat à gratin pas trop haut… recouvert de papier cuisson sulfurisé.


Vous pouvez stocker le fudge non découpé au réfrigérateur et découper des morceaux au fur et à mesure de vos besoins. Il se conserve très bien quelques semaines si vous n’avez pas tout dégusté.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 00:00

PC071290.JPG

PC071296.JPG

PC071294.JPG

 

 

 

 

 

 

Pain d’épices de Christophe Michalak

 

Recette du blog de Sarah  « Sarah Tatouille » - http://sarahtatouille.canalblog.com

 

Ingrédients : pour un pain d’épices de 25 x 10 cm


150 g d’eau

150 g de miel

40 g de sucre en poudre (au lieu de 60 g)

1 pincée de sel fin

3 g de mélange à pain d’épices

1 étoile de badiane (anis étoilé)

Un zeste d’une demi-orange

Le zeste d’un demi-citron jaune

Le zeste d’un demi-citron vert

95 g de beurre doux

150 g de farine type 55

5 g de levure chimique (1/2 sachet de levure chimique)

Du sucre perlé (facultatif)


 

Préparation :


Prélevez le zeste des demi-orange, citron jaune et citron vert. Réservez.


Dans une casserole mélangez l’eau, le miel, le sucre et le sel.


Portez à ébullition et ajoutez les zestes, les épices à pain d’épices, l’anis étoilé et le beurre. Laissez fondre, éteignez le feu et couvrez pour laisser infuser 20 minutes.


Préchauffez le four à 180° (thermostat 6).


Au bout de 20 minutes, passez l’infusion au chinois, puis versez ce mélange au fur et à mesure tout en fouettant, sur le mélange farine-levure chimique.


Beurrez et farinez un moule à  (25 x 10 cm)  et versez la pâte dans le moule.


Enfournez pour 40 minutes.


Au bout de 10 minutes vous pouvez rajouter sur le dessus du cake un peu de sucre perlé (facultatif) et remettre dans le four pour poursuivre la cuisson.


Je n’ai pas mis de sucre perlé car je me servais de ce pain d’épices pour réaliser un plat sucré-salé.


 

 

Conseils de Sarah : vous pouvez envelopper le pain d’épices dans du papier film pendant au moins deux jours avant de le déguster, difficile de résister.


Utiliser uniquement de la farine type 55.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre