750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 23:00
Crumble d’ananas confit dans un caramel vanille vin blanc

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

Le crumble

75 g de farine type 55

75 g de sucre cassonade (sucre blond)

75 g de poudre de noisette torréfiée ou de poudre d’amande

75 g de beurre doux froid

1 pincée de sel fin

 

L’ananas confit

1 ananas

50 g de sucre cassonade (sucre blond)

10 cl de vin blanc sec

1 cuillerée à soupe de vanille liquide

Le zeste d’un citron vert Bio

 

 

Préparation :

 

Préparez la pâte à crumble : dans un saladier, mélangez la farine, le sucre cassonade, la poudre d’amandes et la pincée de sel. Ajoutez le beurre coupé en morceaux et mélangez du bout des doigts pour obtenir un sable grossier.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Sur un plaque à pâtisserie, émietter le crumble et enfourner le tout dans le four chaud pour 15 minutes en surveillant la coloration.

 

Préparez l’ananas : coupez-le et pelez-le soigneusement. Récupérez la pulpe que vous couperez en dés.

 

Dans une casserole, versez le sucre blond et laisser caraméliser à sec sur feu moyen. Une fois le sucre légèrement coloré (blond) verser le vin blanc et la vanille liquide,  mélanger bien pour obtenir un sirop. Baissez le feu et ajoutez les dés d’ananas, laissez-les caraméliser et se parfumer.

 

Retirez les dés d’ananas du feu, ajoutez le zeste d’un citron vert et laissez-les refroidir dans le sirop et stockez-les éventuellement  au frais.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans des ramequins allant au four, disposez les dés d’ananas avec un peu du sirop, parsemez du crumble cuit sur le dessus. Enfournez dans le four chaud pour 20 à 25 minutes.

 

Sortez les crumbles d’ananas du four et laissez-les tiédir avant de les déguster.

 

J’ai choisi cette méthode pour me simplifier ma tâche au moment du repas mais sur la recette originale, le crumble cuit directement sur les dés d’ananas caramélisés pour 45 minutes à 180° C (thermostat 6).

 

Source : recette originale « Crumbles d’ananas, caramel de vin blanc, vanille » du blog « Mon bonheur gourmand » - http://monbonheurgourmand.com/2017/06/crumble-ananas-caramel-de-vin-blanc-vanille/

 

 

 

Crumble d’ananas confit dans un caramel vanille vin blanc
Crumble d’ananas confit dans un caramel vanille vin blanc
Crumble d’ananas confit dans un caramel vanille vin blanc
Crumble d’ananas confit dans un caramel vanille vin blanc
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 23:00

 

Une petite ronde et le tirage au sort m’a désigné pour parler du blog « Je fais tout maison » et j’ai choisi de réaliser des gourmandises « Des Sablés au caramel au beurre salé »

 

 

Sablés au caramel au beurre salé

 

Ingrédients : pour 16 double biscuits

 

La pâte sablée

250 g de farine

125 g de beurre à température ambiante

1 sachet de sucre vanillé

1 jaune d’œuf

70 g de sucre glace

 

Le caramel au beurre salé

100 g de sucre en poudre

80 g de crème fraiche liquide entière

30 g de beurre demi-sel

1 pincée de fleur de sel

 

 

Préparation :

 

Réalisez le caramel au beurre salé : versez le sucre en poudre dans une casserole et faites-le fondre jusqu’à coloration pour obtenir un caramel couleur bien doré.

 

En même temps, faites bouillir la crème fraîche. Quand le caramel est bien doré, retirez la casserole du feu et versez petit à petit la crème bouillante sur le caramel encore chaud (attention aux éclaboussures car le mélange est bouillant).

 

 Il est possible que des morceaux de sucre cristallisé se forment, mélangez sans arrêt jusqu’à ce que la crème soit bien incorporée, les morceaux de sucre cristallisé vont se dissoudre dans la crème bien chaude.

 

Lorsque le mélange est homogène, remettez la casserole sur le feu et faites épaissir pendant 2 minutes en mélangeant sans arrêt. La crème doit napper la cuillère. hors du feu, ajoutez le beurre froid et la pincée de fleur de sel. Mélangez bien.

 

Laissez refroidir le caramel, il va encore épaissir en refroidissant.

 

Réalisez la pâte sablée : travaillez le beurre bien mou avec la farine du bout des doigts. ajoutez le sucre glace et le sucre vanillé, puis le jaune d’œuf. Ramassez la pâte en boule, filmez-la avec du film étirable et mettez-la dans le réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

 

Etalez la pâte sur 3 mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Découpez les sablés à l’aide d’un emporte-pièce (diamètre de 8 cm). Faites un petit trou (diamètre de  4 cm) au centre sur la moitié des sablés (16 sablés).

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Posez les sablés sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé et faites-les cuire dans le four chaud pour 12 à 14 minutes. Surveillez bien la cuisson. Laissez refroidir les biscuits sur une grille.

 

Une fois que les sablés ont bien refroidi, recouvrez de sucre glace les sablés avec un trou au centre.

 

Versez une cuillerée à soupe de caramel sur les sablés non percés et refermez avec un sablé percé.

 

Dégustez avec un thé ou un café.

 

Source : le blog « Je fais tout maison » - http://www.jefaistoutmaison.com/2014/12/sables-au-caramel-au-beurre-sale.html

 

 

Sablés au caramel au beurre salé
Sablés au caramel au beurre salé
Sablés au caramel au beurre salé
Sablés au caramel au beurre salé
Sablés au caramel au beurre salé
Sablés au caramel au beurre salé
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 23:00
Entremets "Chocolate mint"

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

Le biscuit

2 petits œufs (100 g)

25 g de miel (miel d’acacia)

40g de sucre en poudre

25 g de poudre de noisette torréfiée

40 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

40 g de farine type 45

2 g de levure chimique

5 g de cacao en poudre non sucré

25 g de beurre doux

15 g de chocolat noir à 60 % de beurre de cacao

 

La mousse chocolat noir

70 g de chocolat noir « le Noir 61% » de Valrhona (ou le Manjari 64  % ou le Caraïbes  66 %)

50 g de lait demi-écrémé

100 g de crème fraiche liquide entière

1 g de gélatine en feuille (une demi-feuille)

 

La mousse à la menthe

45 g de lait ½ écrémé (5 cl)

40 g de liqueur de menthe ou Pippermint (4 cl)

Quelques gouttes d’alcool de menthe (Ricqlés)

10 g de sucre en poudre

1,5 feuilles de gélatine (3 g)

2 jaunes d’œufs

1 cuillerée à café de Maïzena

160 g de crème fraiche liquide entière (16 à 17 cl)

1 petite pincée de sel fin

 

Le glaçage miroir au chocolat

25 g de cacao non sucré en poudre

70 g de sucre en poudre

60 g d’eau de source

50 g de crème fraiche liquide entière 30 % MG

2 feuilles de gélatine (4 g)

 

La décoration :

Feuilles fines de chocolat ou feuilles d’After Eight® et mini-coques de macaron

 

 

Préparation :

 

Réalisez le biscuit : préchauffez le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Commencez par faire fondre les 25 g de beurre doux avec les 15 g de chocolat noir cassé en morceaux, réservez le mélange.

 

Tamisez les 40 g de farine, les 25 g de poudre de noisette torréfiée, les 5 g de cacao non sucré en poudre et les 2 g de levure chimique dans un saladier.

 

Dans un autre saladier, mélangez avec un petit fouet les 2 œufs entiers, les 25 g de miel et les 40 g de sucre en poudre, mélangez sans trop insister. ajouter ce mélange au cacao/poudre de noisette/farine, mélangez sans insister puis versez les 40 g de crème fraiche liquide entière, mélangez, ajoutez le mélange chocolat/beurre fondu.

 

Versez la préparation dans un moule de 20 cm de diamètre beurré et tapissé d’un cercle de papier sulfurisé dans le fond.

 

Enfournez pour 15 minutes. Evitez de surcuire le biscuit pour qu’il ne soit pas trop sec.

 

A la sortie du four, déposez une grille sur le biscuit et retournez le tout, ôtez le moule et laissez bien refroidir le biscuit sur la grille (au moins 1 heure).

 

Lorsque le biscuit est bien refroidi, chemisez-le avec une bande de rhodoïd d’au moins 6 cm de large ou chemiser avec une bande découpée dans du papier sulfurisé.

 

Ajouter le cercle en inox (diamètre de 18 cm), aucun espace ne doit apparaitre entre le biscuit et le cercle. Retaillez éventuellement le biscuit.

 

Réalisez la mousse à la menthe : réhydratez la demie feuille de gélatine dans de l’eau bien froide pendant 10 minutes.

 

Mettez dans une casserole les jaunes d’œufs, la Maïzena, le sucre et la pincée de sel fin, délayez avec le lait. Faites chauffer doucement en tournant sans cesse avec un fouet. Le mélange doit épaissir doucement.

 

Retirez du feu au premier bouillon, incorporez les feuilles de gélatine essorées entre vos mains. Mélangez pour faire bien fondre la gélatine dans la crème chaude, mais pas bouillante.

 

Laissez refroidir en mélangeant de temps en temps. Lorsque la crème est tiède, incorporez la liqueur de menthe (ou Pippermint) et quelques gouttes d’alcool de menthe.

 

Lorsque la crème est presque froide, montez la crème fraiche en Chantilly bien mousseuse mais pas trop ferme et incorporez-la délicatement à la crème à la menthe.

 

Lorsque la mousse à la menthe est finie, versez-la sur le biscuit et mettez l’entremets au frais au moins 2 heures dans le réfrigérateur ou 30 minutes dans le congélateur.

 

Réalisez la mousse au chocolat noir : réhydratez la demie feuille de gélatine dans de l’eau bien froide pendant 10 minutes.

 

Faites fondre le chocolat noir au micro-ondes, pendant 3 à 4 minutes à 400 watts.

 

Dans une petite casserole, faites chauffer le lait. Portez-le à ébullition et retirez la casserole du feu. Ajoutez alors (hors du feu) la gélatine réhydratée et bien essorée et mélangez bien.

 

Versez le lait petit à petit sur le chocolat fondu, en mélangeant bien avec une spatule en silicone. Il faut verser tout doucement pour avoir une belle émulsion comme pour une mayonnaise.

 

Commencez à monter la crème fraiche en crème fouettée et ajoutez le mélange chocolat/lait qui doit être à 35°/40° C lorsque vous l’ajoutez.

 

Plus la crème fouettée sera serrée plus la mousse sera ferme, ne pas la monter trop serrée. Versez le mélange chocolat/lait dans la crème fouettée (et non l’inverse) et mélangez délicatement avec une spatule en silicone. le mélange obtenu doit être homogène.

 

Versez la mousse au chocolat noir sur la mousse à la menthe déjà figée et mettez l’entremets dans le réfrigérateur plusieurs heures ou deux heures dans le congélateur. Il faut que l’entremets soit très frais ou même glacé pour que le glaçage miroir se fige, aussitôt versé sur la mousse chocolat noir.

 

Réalisez le glaçage miroir au chocolat : la recette est de Christophe Felder.


Réhydratez les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

 

Dans une casserole, mélangez l’eau, le sucre en poudre, le cacao en poudre tamisé et la crème fraiche liquide. Portez le tout à ébullition sur feu doux, sans mélanger pour éviter les bulles d’air.

 

Lorsque le mélange arrive à ébullition, retirez la casserole du feu et ajoutez les feuilles de gélatine bien essorées, mélangez doucement sans incorporer d’air et filtrez le mélange.

 

Le glaçage miroir s’utilise à 30° C, quand il est froid mais pas encore figé. Il faut environ une heure à température ambiante pour que le glaçage redescende en température. Ne pas le stocker au réfrigérateur.

 

La mousse au chocolat doit être bien prise afin de pouvoir couler le glaçage dessus. Versez la plus petite quantité possible de glaçage au centre de l’entremets et faites des mouvements circulaires pour bien répartir le glaçage sur toute la surface. La couche de glaçage ne doit pas être trop épaisse.

 

Le reste du glaçage se conserve plusieurs jours dans une boite hermétique au réfrigérateur, ou se congèle très bien. Il suffira de le réchauffer tout doucement pour qu’il redevienne homogène et brillant.

 

Décorez l’entremets : enlevez le cercle en inox et enfin le ruban de rhodoïd (ou le ruban de papier sulfurisé) délicatement. Déposez sur le dessus des fines feuilles de chocolat ou des feuille d’After Eight® et des coques de mini macaron.

 

Si vous ne trouvez pas de chocolat Valrhona, vous pouvez utiliser le chocolat Inaya de Barry

 

Source : le biscuit au chocolat, la mousse au chocolat noir et le glaçage miroir sont du blog de Valérie « C’est ma fournée » http://www.cestmafournee.com

 

 

 

Entremets "Chocolate mint"
Entremets "Chocolate mint"
Entremets "Chocolate mint"
Entremets "Chocolate mint"
Entremets "Chocolate mint"
Entremets "Chocolate mint"
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 23:00
Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Les figues

8 figues violettes de Solliès

1 cuillerée à soupe de miel d’acacia

30 cl de vin de Banyuls

1 bâton de cannelle

1 étoile de badiane (ou d’anis étoilé)

1 clou de girofle

 

Le crémeux vanille

187 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

½ gousse de vanille

1,5 feuille de gélatine (3 g)

40 g de jaune d’œufs

1 cuillerée à café de Maïzena

45 g de sucre en poudre

187 g de mascarpone

 

Le crumble

50 g de sucre cassonade

50 g de beurre doux

50 g de poudre d’amande

50 g de farine

 

 

Préparation :

 

Les figues : lavez les figues et séchez-les. Dans une casserole versez la cuillerée de miel et faites dorer les figues pendant 2 à 3 minutes en les retournant délicatement et régulièrement. ajoutez le Banyuls, une étoile de badiane, 1 clou de girofle et 1 bâton de cannelle, laissez frémir sur feu doux 30 minutes. Laissez refroidir les figues dans le vin de cuisson.

 

Le crémeux à la vanille : à faire la veille ou plusieurs heures avant la dégustation.

 

Portez la crème fraiche à ébullition avec la demie gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur.

 

Réhydratez les 3 g de gélatine en feuille dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

 

Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre et la Maïzena. Versez la crème fraiche infusée sur les jaunes d’œufs sucrés, mélangez, puis remettre à cuire sur feu moyen, sans cesser de mélanger avec un fouet jusqu’à épaississent (environ 85 ° C).

 

Versez la crème dans un saladier et ajoutez la gélatine essorée, mélangez et couvrir au contact avec du film alimentaire jusqu’à complet refroidissement. Mettez au frais 2 heures ou même une nuit.

 

Le lendemain, détendre la crème avec un fouet pour que la crème soit bien lisse, faire de même avec le mascarpone avant de les mélanger les deux ensemble.

 

Placez cette crème obtenue 2 heures au frais avant de la monter comme une Chantilly, la texture doit être bien crémeuse mais assez ferme pour être pochée avec une poche à douille.

 

Le crumble : versez le sucre cassonade, la farine, la poudre d’amande et le beurre doux en morceaux dans un saladier. Mélangez du bout des doigts jusqu’à obtenir un sable grossier.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, émiettez le crumble en petits morceaux et enfournez dans le four chaud pour 10 à 12 minutes. Surveillez la coloration.


Laissez refroidir le crumble avant de l’utiliser. Ce crumble cuit peut se conserver quelques jours dans une boite hermétique.

 

Le dressage : dans une assiette creuse, disposez deux figues confites égouttées, ajoutez des rosaces de crémeux à la vanille à l’aide d’une poche à douille et répartir des morceaux de crumble.

 

Dégustez.

 

Source : la recette du  crémeux vanille est extraite du blog « La fée Chantilly » http://lafeechantilly.canalblog.com

 

 

 

Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble
Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble
Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble
Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble
Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble

 

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegut.net/2017/09/01/cuisinons-de-saison-en-septembre-2/

 

 

Figues de Solliès confites dans du Banyuls, crémeux vanille et crumble
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 23:00
Tarte briochée aux prunes

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

La pâte briochée

375 g de farine de gruau type 45 (ou farine classique type 45)

12 g de levure fraiche de boulanger

3 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1/2 cuillerée à café de sel fin

3 œufs

130 g de beurre doux à température ambiante

 

La garniture

4 cuillérées à soupe de poudre d’amande

700 g de prunes d’Ente (ou de quetsches)

2 jaunes d’œufs

100 g de sucre en poudre

60 g de crème fraiche liquide entière

1 cuillerée à café de vanille en poudre ou liquide

 

 

Préparation :

 

Réaliser la pâte briochée : mettre dans le bol du robot muni du crochet pétrin : les œufs, la levure fraiche de boulanger émiettée, la farine, le sucre en poudre et le sel fin. Pétrir jusqu’à ce que les éléments soient amalgamés puis ajouter le beurre mou en petits morceaux. Pétrir jusqu’à ce que tout le beurre soit incorporé et que la pâte soit lisse et se décolle du bol du robot.

 

Couvrir d’un torchon propre et laisser doubler de volume 60 à 80 minutes (ou faites la première levée dans le four à 40° C sur le programme « Levée pâte, pain » pour 50 à 60 minutes,  si votre four possède cette fonction, avec un ramequin rempli d’eau chaude).

 

Vous pouvez réaliser la pâte dans une machine  à pain  sur le programme « pâtes levées » pour 1 heure 20 environ (ce temps peut varier en fonction de la marque de la machine à pain).

 

Beurrer et fariner un moule à tarte (moule rond de 27 à 28 cm de diamètre).

 

Après la première levée, poser le pâton sur le plan de travail fariné et le faire retomber Garnir le moule à tarte en étalant la pâte briochée avec le bout des doigts en la faisant remonter sur les bords.

 

Parsemer de la poudre d’amande.

 

Laver et couper les prunes en 4 (enlever le noyau) et les poser dans le moule, sur la pâte briochée en appuyant légèrement. Laisser à nouveau reposer et lever la pâte 50 à 60 minutes à température ambiante ou dans le four à 40° C sur le programme « Levée pâte, pain » pour 40 à 50 minutes, si votre four possède cette fonction, avec un ramequin rempli d’eau chaude.

 

Pendant que la tarte repose et lève, dans un petit saladier, fouetter ensemble la crème fraiche liquide entière, les jaunes d’œufs et la vanille. Réserver.

 

Préchauffer le four le four à 220° C (thermostat 7 1/3) chaleur ventilée.

 

Enfourner la tarte pour 5 minutes dans le four chaud accompagné d’un ramequin rempli d’eau chaude, puis ressortir la tarte du four, baisser la température à 180° C (thermostat 6 - chaleur ventilée) et verser le mélange vanillé sur les prunes.

 

Ré-enfourner pour 10 minutes (à 180° C), puis finir la cuisson à 165° (thermostat 5 2/3- chaleur ventilée)  pour 15 minutes. Surveiller la coloration des bords de la pâte.

 

Cette tarte se déguste tiède ou à température ambiante et se conserve 48 heures au réfrigérateur.

 

Cuisson : 30 minutes

 

Source : Blog La popotte de Manue » - http://www.lapopottedemanue.com/2014/08/tarte-briochee-aux-prunes.html

 

 

Tarte briochée aux prunes
Tarte briochée aux prunes
Tarte briochée aux prunes
Tarte briochée aux prunes
Tarte briochée aux prunes

 

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegut.net/2017/09/01/cuisinons-de-saison-en-septembre-2/

 

 

Tarte briochée aux prunes
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 23:00
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

La pâte

400 g de farine type 45

200 g de beurre

150 g de sucre en poudre

¾ d’un sachet de levure chimique (8 g environ)

2 œufs

Le zeste d’un citron jaune Bio

 

La garniture

1 pot de *confiture de cerises noires Ederki (220 g)

 

La dorure

Un jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe de lait

 

 

Préparation :

 

1 – Préparez la pâte : dans un saladier, versez la farine avec le sucre. Faites une fontaine et mettez au centre les œufs, la pincée de sel fin, la levure chimique et le zeste de citron jaune râpé.

 

Incorporez en partant du centre la farine avec le reste des ingrédients. Ajoutez le beurre mou et coupé en petits morceaux. Pétrissez à la main pour que le mélange soit bien homogène. Formez une boule, l’envelopper dans du papier film et laissez-la reposer au frais au moins 30 minutes.

 

2 – Confection et finition du gâteau basque : séparez la pâte en deux parties (2/3 et 1/3). Dans un moule à tourte beurré et tapissé au fond d’un morceau de papier sulfurisé (un moule avec des bords hauts de 22 cm de diamètre) étalez une partie de la pâte (les 2/3) avec les mains. Creusez le centre en remontant les bords de la pâte.

 

Remplissez le creux de confiture de cerises noires. Avec un rouleau étalez le reste de la pâte en forme de cercle. Recouvrez la garniture avec ce cercle de pâte, pour bien l’enfermer.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6 – chaleur ventilée).

 

Délayez le jaune d’œuf avec le lait pour pouvoir dorer le dessus du gâteau à l’aide d’un pinceau. Avec un couteau, striez le dessus du gâteau.

 

Enfournez dans le four chaud pour 35 à 40 minutes de cuisson.

 

Servez tiède ou froid après l’avoir démoulé.

 

 

Source : une recette donnée au sein d’une association bordelaise il y a longtemps.

 

 

Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires

 

*confiture de cerise noire Ederki est un produit offert. Cette confiture est fabriquée artisanalement au Pays Basque avec du sucre de canne.

 

 

Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Gâteau basque à  la confiture de cerises noires
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 23:00
Sablés de Sablé-sur-Sarthe

 

Ingrédients : pour une quarantaine de biscuits

 

100 g de beurre doux à température ambiante + un peu pour les plaques de cuisson

50 g de sucre en poudre

2 jaunes d’œufs

1 pincée de sel fin

160 g de farine type 45

Quelques cuillerées de lait

La dorure : 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe de lait

 

 

Préparation :

 

1 - Dans un saladier, travaillez le beurre pommade avec le sucre en poudre, 2 jaunes d’œufs et 1 pincée de sel fin. Incorporez alors la farine peu à peu, avec éventuellement un peu de lait, jusqu’à ce que la pâte soit souple sans être trop molle. Formez une boule et laissez-la reposer 30 minutes au frais.

 

2 – Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée. Beurrez les plaques de cuisson.

 

3 – Etalez la pâte avec un rouleau à pâtisserie sur 4 mm d’épaisseur. A l’aide d’un emporte-pièce, découpez des sablés et déposez-les sur les plaques beurrées.

 

4 – Dorez les sablés avec un  pinceau  avec le mélange jaune d’œuf et lait.

 

5 – Mettez dans le four chaud et faites cuire 10 à 12 minutes, jusqu’à ce que les sablés soient justes dorés.

 

6 – Retirez les sablés du four et laissez-les refroidir sur une grille. conservez-les dans une boite en métal.

 

7 – Servez ces petits sablés avec une ile flottante, une mousse au chocolat, une compote, une salade de fruits…

 

Source : site Cuisine Actuelle – http://www.cuisineactuelle.fr/recettes/sable-de-sable-sur-sarthe-246168

 

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 10 à 12 minutes

 

 

 

Sablés de Sablé-sur-Sarthe
Sablés de Sablé-sur-Sarthe
Sablés de Sablé-sur-Sarthe
Sablés de Sablé-sur-Sarthe
Sablés de Sablé-sur-Sarthe

Avec cette recette je participe au #CataCookingChallenge09

du blog de Catalina – https://leblogdecata.blogspot.fr

 

avec comme marraine Martine du joli blog « Kilomètre-0.fr » - https://kilomètre-0.fr

 

Le thème de ce mois de septembre est safari en Afrique centrale et Afrique de l’Est et en France dans les régions Pays de Loire et Poitou-Charentes.

 

J’ai choisi pour ma deuxième participation encore la région Pays de Loire (département de la Sarthe) avec cette recette de sablés de Sablé-sur-Sarthe.

 

 

Sablés de Sablé-sur-Sarthe
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 23:00
Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Les pêches pochées

12 petites pêches

50 cl d’eau

200 g de sucre

5 brins de verveine citron

 

Le crémeux vanille

187 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

½ gousse de vanille

1,5 feuille de gélatine (3 g)

40 g de jaune d’œufs

1 cuillerée à café de Maïzena

45 g de sucre en poudre

187 g de mascarpone

 

Le crumble

50 g de sucre cassonade

50 g de beurre doux

50 g de poudre d’amande

50 g de farine

 

La décoration

Des meringues natures

Des feuilles de verveine fraiche

 

 

Préparation :

 

Les pêches pochées : préparer le sirop en faisant bouillir l’eau avec le sucre. A ébullition, hors du feu, mettre les feuilles de verveine fraiche lavées et séchées et laissez infuser 15 minutes. Pendant ce temps, pelez les petites pêches, coupez-les en deux et dénoyautez-les. Mettez les demies pêches dans le sirop tiède et laissez-les dans le sirop jusqu’à complet refroidissement.

 

Le crémeux à la vanille : à faire la veille ou plusieurs heures avant la dégustation.

 

Portez la crème fraiche à ébullition avec la demie gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur.

 

Réhydratez les 3 g de gélatine en feuille dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

 

Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre et la Maïzena. Versez la crème fraiche infusée sur les jaunes d’œufs sucrés, mélangez, puis remettre à cuire sur feu moyen, sans cesser de mélanger avec un fouet jusqu’à épaississent (environ 85 ° C).

 

Versez la crème dans un saladier et ajoutez la gélatine essorée, mélangez et couvrir au contact avec du film alimentaire jusqu’à complet refroidissement. Mettez au frais 2 heures ou même une nuit.

 

Le lendemain, détendre la crème avec un fouet pour que la crème soit bien lisse, faire de même avec le mascarpone avant de les mélanger les deux ensemble.

 

Placez cette crème obtenue 2 heures au frais avant de la monter comme une Chantilly, la texture doit être bien crémeuse mais assez ferme pour être pochée avec une poche à douille.

 

Le crumble : versez le sucre cassonade, la farine, la poudre d’amande et le beurre doux en morceaux dans un saladier. Mélangez du bout des doigts jusqu’à obtenir un sable grossier.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, émiettez le crumble en petits morceaux et enfournez dans le four chaud pour 10 à 12 minutes. Surveillez la coloration.


Laissez refroidir le crumble avant de l’utiliser. Ce crumble cuit peut se conserver quelques jours dans une boite hermétique.

 

Le dressage : prendre des assiettes creuses, disposez 6 demies pêches pochées et égouttées, harmonieusement dans le fond des assiettes, ajoutez quelques rosaces de crémeux vanille, puis répartir quelques morceaux de crumble. Décorez avec des petites meringues natures et des feuilles de verveine fraiche.

 

Dégustez.

 

Source : la recette du  crémeux vanille est extraite du blog « La fée Chantilly » http://lafeechantilly.canalblog.com

 

 

Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble
Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble
Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble
Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble
Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble

 

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegut.net/2017/09/01/cuisinons-de-saison-en-septembre-2/

 

 

 

Pêche pochée dans un sirop de verveine, crémeux vanille et crumble
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 23:00
Brioche perdue à la figue confite aux épices

 

Ingrédients : pour 3 personnes

 

 5 tranches de brioche ou de gâche (maison ou du commerce)

2 œufs

5 cl de lait 1/2 écrémé

2 cuillerées à soupe de sucre roux

1 cuillerée à soupe de miel toutes fleurs (ou acacia)

 

Les figues confites

9 petites figues violettes ou 6 belles figues

30 cl de Porto rouge

50 g de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe de miel toutes fleurs (ou acacia)

4 étoiles d’anis étoilé (ou badiane)

4 capsules de cardamones vertes

1 clou de girofle

10 g de beurre doux

 

La décoration

Des petites meringues natures ou à l’anis de Flavigny maison

 

 

Préparation :

 

Les figues confites : déposez les figues lavées et essuyées dans une casserole. recouvrez-les du Porto rouge, sucrez (avec le sucre et le miel) ajoutez les étoiles de badiane et le clou de girofle. Avec un couteau, incisez les petites capsules de cardamone pour en extraire les graines que vous ajouterez dans la casserole.  Portez à frémissements, puis baissez légèrement et laissez réduire le vin de moitié pendant environ 20 minutes en retournant régulièrement les figues avec une cuillère.

 

Si le jus n’est pas assez sirupeux, retirez les figues et remettez sur feu moyen pour le faire réduire un peu plus et qu’il nappe la cuillère comme pour une crème anglaise.

 

La brioche perdue : mélangez dans une assiette creuse les deux œufs entiers avec le lait, le sucre et le miel.

 

Faites blondir le beurre dans une poêle.

 

Imbibez les tranches de brioche sur chaque face rapidement. Posez les tranches dans la poêle chaude et laissez cuire 1 minute environ sur chaque face.

 

Le dressage : coupez les tranches de brioche en deux morceaux. Posez 2 ou 3 morceaux de brioche perdue sur chaque assiette, répartir 3 figues confites et nappez d’un peu de jus de cuisson des figues réduit.  Décorer avec des petites meringues nature ou comme moi à l’anis de Flavigny.

 

Dégustez tiède.

 

Source : blog « Une cuillerée pour papa » - http://unecuillereepourpapa.net/brioche-perdue-a-la-figue-confite-aux-epices/

 

 

Brioche perdue à la figue confite aux épices
Brioche perdue à la figue confite aux épices
Brioche perdue à la figue confite aux épices
Brioche perdue à la figue confite aux épices
Brioche perdue à la figue confite aux épices

 

Avec cette recette je participe au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegut.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

 

https://cuisinedegut.net/2017/09/01/cuisinons-de-saison-en-septembre-2/

 

 

Brioche perdue à la figue confite aux épices
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 23:00

 

 

Je termine cette semaine sur la Drôme avec une mousse avec le chocolat Dulcey de Valrhona. J’ai découvert ce chocolat doux et peu sucré en visitant la cité du chocolat à Tain l’Hermitage

 

 

Mousse Dulcey et nougatine de sésame

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La mousse Dulcey

150 g de crème fraiche liquide entière 30 % MG

70 g de lait ½ écrémé

250 g de chocolat Dulcey de Valrhona

90 g de blancs d’œufs (3 blancs d’œufs)

20 g de sucre en poudre

1 pincée de sel fin

 

La nougatine de sésame

100 g de sucre en poudre

100 g de graines de sésame

100 g de glucose

25 g d’eau de source ou minérale

20 g de beurre doux

1 g de sel

 

La décoration

Quelques copeaux de chocolat Dulcey

 

 

 

Préparation :

 

Préparer la mousse Dulcey : dans une casserole, mélangez à froid la crème fraiche liquide, le lait, la pincée de sel et le sucre en poudre. Portez à ébullition ce mélange.

 

Versez cette préparation bouillante sur le chocolat Dulcey concassé. Mettez le chocolat Dulcey concassé dans un verre doseur pour pouvoir y plonger facilement un mixeur plongeant. Avec ce mixeur, émulsionnez le mélange.

 

Montez les blancs d’œufs en neige ferme avec un batteur électrique. Versez le mélange au chocolat dans un grand saladier, puis incorporez avec une spatule en silicone les blancs d’œufs montés.

 

Répartissez la mousse Dulcey dans six verrines ou ramequins individuels et réservez au réfrigérateur pour au minimum 2 heures avant la dégustation.

 

Réalisez la nougatine de sésame : mélangez ensemble le sucre en poudre et les graines de sésame. Réservez.

 

Dans une casserole, versez le reste des ingrédients (le glucose, l’eau, le beurre et le sel) et faites bouillir.

 

Hors du feu, versez le mélange sucre/graines de sésame en une seule fois dans la casserole. Mélangez avec une cuillère en bois ou une spatule en silicone.

 

Versez le mélange obtenu sur une feuille en silicone posée sur une plaque, étalez le plus finement avec une spatule.

 

Réservez au réfrigérateur.

 

Préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Enfournez la plaque de nougatine au sésame dans le four chaud pour  15 minutes.

 

A la sortie du four, laissez refroidir et durcir à température ambiante.

 

Quand la nougatine de sésame est dure, cassez-la en morceaux et disposez-la sur chaque verrine de mousse Dulcey.

 

Ajoutez quelques copeaux de chocolat Dulcey (ces copeaux ont été réalisés avec un couteau économe) et dégustez.

 

 

Source : recette de Christophe Michalak sur le blog « Encore un gâteau » - https://www.encoreungateau.com/mousse-dulcey-nougatine-de-sesame/

 

 

Mousse Dulcey et nougatine de sésame
Mousse Dulcey et nougatine de sésame
Mousse Dulcey et nougatine de sésame
Mousse Dulcey et nougatine de sésame
Mousse Dulcey et nougatine de sésame
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre