750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 00:00

 

Une confiture à offrir dans les paniers gourmands , à déguster au petit déjeuner avec du pain ou de la brioche légèrement toastés.

 

 

Confiture de coing, poires et épices

 

Ingrédients : pour 3 pots de 300 g environ

 

600 g de coing

600 g de poire

600 g de sucre cristallisé

Le jus d’un citron pressé

1 étoile de badiane

1 bâton de cannelle

1 cuillerée à café de vanille en poudre

½ cuillerée à café de cardamone moulue ou 2 capsules de cardamone

1 clou de girofle

 

 

Préparation :

 

La veille : coupez les coings en quatre et enlever le cœur.

 

Faites cuire les morceaux de coing durant une demi-heure dans un peu d’eau jusqu’à ce qu’ils deviennent bien tendres.

 

Une fois les coings cuits et refroidis, coupez-les en morceaux dans un grand saladier.

 

Ajoutez les poires épluchées, débarrassées de leur cœur et coupées en morceaux, le sucre cristallisé, le jus de citron pressé et les épices (badiane, cannelle, vanille, cardamone et clou de girofle). Couvrez le saladier et laissez macérer les fruits toute la nuit.

 

Le lendemain, portez à ébullition les fruits et les épices macérés pendant 20 à 25 minutes. Mélangez de temps en temps.

 

Enlevez les épices et mettez cette confiture en pot (les pots sont lavés et ébouillantés avant de les remplir). Fermez les pots et les mettre la tête en bas sur un plateau jusqu’à complet refroidissement.

 

Retournez les pots de confiture, étiquetez-les et stockez au sec et à l’abri de la lumière.

 

Source : recette du joli blog « La médecine passe par la cuisine » - http://www.lamedecinepasseparlacuisine.com/2014/12/confiture-de-coing-poires-et-epices.html

 

 

Confiture de coing, poires et épices
Confiture de coing, poires et épices
Confiture de coing, poires et épices
Confiture de coing, poires et épices
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2018 4 27 /12 /décembre /2018 00:00
Sablés de Noël (à la pomme de terre et sans œuf)

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits

 

100 g de pommes de terre d’une variété à purée (poids cuit et épluché)

100 g de beurre demi-sel

80 g de sucre en poudre

150 g de farine de blé type 55 ou type 45

Emporte-pièces

 

 

Préparation :

 

Réaliser la pâte la veille : faire cuire une pomme de terre à purée entière avec la peau dans de l’eau bouillante salée.

 

Une fois cuite (vérifier la cuisson de la pomme de terre en plantant la pointe d’un couteau) enlever la peau et peser 100 g. Ecraser la pomme de terre au presse purée dans un grand saladier.

 

Ajouter le beurre coupé en morceaux et mélanger avec le presse purée. Ajouter ensuite le sucre en poudre, puis la farine petit à petit en mélangeant d’abord avec le presse purée puis avec les mains.

 

Ajuster la quantité de farine pour obtenir la consistance d’une pâte à tarte.

 

Former une boule et l’envelopper dans du film alimentaire puis la mettre au frais toute une nuit.

 

Le lendemain : sortir la pâte et la partager en deux.

 

Réchauffer la pâte un peu avec les mains, étaler avec un rouleau à pâtisserie sur le plan de travail fariné (épaisseur 2 à 3 mn).

 

Découper avec des emporte-pièces en serrant bien les empreintes.

 

Poser les sablés sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Recommencer l’opération avec le deuxième morceau, avec les restes, reformer une boule et remettre un peu au frais si besoin (les découpes seront plus faciles avec une pâte bien froide).

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Cuire les sablés 15 à 16 minutes environ (vérifier la cuisson à 12 minutes, si vous aimez les biscuits moins dorés, sortez-les du four, sinon poursuivez les 3  à 4 minutes).

 

Une fois cuits et refroidis, saupoudrer les sablés de sucre glace à l’aide d’une passoire très fine.

 

Ces sablés peuvent se conserver plusieurs jours dans une boite en métal.

 

Déguster avec un thé ou un café.

 

 

Sablés de Noël (à la pomme de terre et sans œuf)
Sablés de Noël (à la pomme de terre et sans œuf)
Sablés de Noël (à la pomme de terre et sans œuf)
Sablés de Noël (à la pomme de terre et sans œuf)

 

Avec ces sablés de Noël, je participe au  défi sur la page Facebook « tests de recettes entre bloggeurs » jeu organisé par Sonia du blog « la Cuisine de Boomy »

https://www.facebook.com/groups/215984625630347/

http://lacuisinedeboomy.com

 

Le 3e  thème de ce défi pour le mois de décembre 2018 « Anniversaire des blogueurs du mois de décembre ».


La recette doit être choisie sur un des blogs inscrits pour le mois et  j’ai choisi ma recette sur le blog de Valérie « « 1 2 3 dégustez » -

http://123degustez.fr/recette-sucrees/sables-de-noel-a-la-pomme-de-terre-et-sans-oeuf

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2018 3 26 /12 /décembre /2018 10:04
Oursins (Bredele)

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de biscuits

 

180 g de beurre doux à température ambiante

125 g de sucre en poudre

1 œuf

250 g de farine type 45 ou type 55

½ paquet de levure chimique (6 g)

Sucre en grains pour le décor

 

 

Préparation :

 

Battre le beurre mou , le sucre et l’œuf en mousse.

 

Ajouter la farine et la levure tamisées. Mélanger et former une boule de pâte.

 

Laisser reposer au réfrigérateur 2 heures.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Former des petits boudins, couper en morceaux et façonner des boules de la taille d’une noix.

 

Rouler une face dans du sucre en grains, si vous voulez que le sucre adhère plus facilement sur les boules de pâte, humifiez-les avant de les rouler dans le sucre en grains. Poser chaque boule sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Enfournez les biscuits dans le four chaud pour 15 minutes de cuisson.

 

Laissez refroidir les oursins avant de les stocker dans une boite en métal.

 

Dégustez ces délicieux biscuits avec un thé, un café ou même un vin chaud (à boire avec modération).

 

 

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 15 minutes

 

Source : livre Bredele (petits fours et bredele d’Alsace) Edition SAEP

 

 

Oursins (Bredele)
Oursins (Bredele)
Oursins (Bredele)
Oursins (Bredele)
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 00:00
Sablés de Noël au chocolat : bredele

 

Ingrédients : une cinquantaine de petits biscuits

 

125 g de beurre doux à température ambiante

50 g de sucre glace

1 pincée de sel fin

1 blanc d’œuf (30 g)

130 g de farine type 45 ou type 55

15 g de cacao amer (non sucré)

1/2 cuillerée à café de cannelle moulue

1 cuillerée à café de poudre de vanille

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, mettre le beurre doux mou coupé en morceaux avec le sucre glace et la cuillerée de vanille en poudre. Battre le tout avec un batteur électrique. Ajouter le blanc d’œuf et la pincée de sel fin.

 

Continuez de battre, puis finir d’ajouter la farine, le cacao amer en poudre et la demie  cuillerée à café de cannelle moulue.

 

Placez la pâte dans une poche à douille avec une douille cannelée.

 

Dressez les biscuits sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé. Laissez-les reposer les sablés au frais 1 heure.

 

Préchauffez le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée. Enfournez dans le four chaud pour 13 à 15 minutes.

 

Laissez refroidir avant de pouvoir les déguster.

 

Vous pouvez saupoudrer d’un peu de sucre glace. Ces biscuits se gardent plusieurs jours dans une boite en métal.

 

 

Source : recette du blog « Thermovivie » - http://www.thermovivie.com/2016/12/sables-de-noel-facon-felder-au-thermomix.html

 

 

Sablés de Noël au chocolat : bredele
Sablés de Noël au chocolat : bredele
Sablés de Noël au chocolat : bredele
Sablés de Noël au chocolat : bredele
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 00:00
La maison d’Hansel et Gretel

 

Ingrédients : pour une maison de 18 cm de large et de 22 cm de hauteur environ

 

Le pain d’épices alsacien

350 g de farine type 55

200 g de miel d’acacia

60 g de sucre en poudre

1 œuf

1 jaune d’œuf

6 g de bicarbonate de sodium

5 g de lait

5 g de kirsch

5 g de cannelle

6 g d’épices pour pain d’épices

Un peu de lait pour badigeonner le pain d’épices

 

La glace royale

300 g de sucre glace

1 cuillerée à café de jus de citron

2 blancs d’œufs (60 g)

 

 

 

Préparation :

 

Préparez la pâte à pain d’épices la veille : mélangez la farine, la cannelle et les épices à pain d’épices dans un saladier. Mélangez le lait et le bicarbonate des sodium dans un bol.

 

Mettez le miel et le sucre dans une casserole et faites chauffer sur feu doux.

 

Lorsque le miel est chaud (environ 60 ° C) versez-le sur le mélange farine/épices  et pétrissez la pâte.

 

Incorporez le jaune d’œuf et l’œuf entier et pétrissez jusqu’à refroidissement.

 

Ajoutez ensuite le kirsch et le bicarbonate de sodium mélangé au lait.

 

Emballez la pâte dans un film alimentaire et réservez-la au frais pendant 24 heures au minimum.

 

Préparez les gabarits en cartons pour faire les découpes de pâte.

 

 

La maison d’Hansel et Gretel

 

Le jour même : sortez la pâte du réfrigérateur 1 heure avant l’utilisation.

 

Étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie  sur 5 mm d’épaisseur. A l’aide des gabarits en carton, découper les différentes parties de la maison. Découpez les fenêtres et l’entrée, gardez les découpes pour en faire les volets et la porte d’entrée. Disposez les différentes découpes sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Je n’ai pas réalisé de socle pour poser la maison, je l’ai posée sur un plateau.

 

Avec ces proportions, j’ai réalisé les 6 morceaux de la maison (2 façades, 2 côtés et les 2 pans du toit), 8 volets et la porte d’entrée et 15 sapins pour la décoration (7 cm de hauteur) et 3 bonhommes de Noël de 20 cm de hauteur.

 

Préchauffez le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez les différents morceaux avec du lait.

 

Mettre à cuire dans le four chaud pendant 15 minutes. Surveillez la coloration, le pain d’épices ne doit pas brûler.

 

Laissez refroidir complètement les morceaux de la maison avant de la monter.

 

La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel

 

Préparez la glace royale : tamisez le sucre glace, mélangez, à l’aide d’une spatule en silicone, le sucre glace avec les blancs d’œufs et le jus de citron pour obtenir un glaçage homogène et ferme.

 

Cette glace royale permet de réaliser des décors, des inscriptions ou de réaliser des collages de pains d’épices.

 

Remplissez une poche pâtissière munie d’une douille unie pas très grande (3 à 4 mm de diamètre) de glace royale.

 

Encollez les murs à l’aide de la poche, collez  les différents murs entre eux avec de la glace royale. Collez également les deux pans du toit, les volets, la porte, les sapins…

 

Décorez le toit de la maisonnette pour simuler les tuiles et de la neige, décorez les volets et la porte.

 

Laissez sécher la glace royale avant de la poser sur le centre de votre table ou de l’emballer pour l’offrir.

 

Source : livre « Le pain d’épices sous toutes ses formes » Saveurs d’hier et d’Aujourd’hui - I. D. l’Edition

 

 

La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel
La maison d’Hansel et Gretel
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 00:00
Boule de Noël aux trois chocolats

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

50 g de chocolat noir à 60 % de cacao

50 g de chocolat au lait ou praliné

50 g de chocolat blanc

300 g de crème fraîche liquide à 30 % MG

 

 

Préparation :

 

  • Faire fondre le chocolat noir au bain-marie. Hors du feu, ajoutez une cuillerée à soupe de lait et mélanger. Montez 100 grammes de crème fraîche en Chantilly ferme et ajoutez-y délicatement le chocolat fondu en mélangeant avec une spatule en silicone.

Répartir au fond de 6 boules en plastique bien lavées et essuyées de 10 cm de diamètre, déposez chaque boule dans un moule demi-sphère pour assurer leur stabilité. Stocker au réfrigérateur.

 

  • Faire fondre ensuite le chocolat au lait ou praliné au bain-marie. Montez 100 grammes de crème fraîche en Chantilly ferme et ajoutez-y délicatement le chocolat au lait fondu en mélangeant avec une spatule en silicone. Répartir cette mousse sur celle au chocolat noir. remettre dans le réfrigérateur.

 

  • Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Monter les derniers 100 grammes de crème fraîche en Chantilly ferme. Ajoutez-y le chocolat blanc fondu en mélangeant délicatement avec une spatule en silicone. Versez la préparation sur la mousse au chocolat au lait. Remettre au réfrigérateur jusqu’au moment du service.

 

  • Pour donner l’impression d’une boule de neige, huilez légèrement l’intérieur du couvercle des boules et poudrez de sucre glace ou de noix de coco râpée.

 

Ce dessert peut se préparer la veille.

Décorer avec des sujets de Noël en sucre.

Bonne dégustation.

 

Source : recette du blog de Maiwenn « La main à la pâte » - https://la-main-a-la-pate.fr/trois-chocolats-facon-boule-de-noel/

 

 

 

Boule de Noël aux trois chocolats
Boule de Noël aux trois chocolats
Boule de Noël aux trois chocolats
Boule de Noël aux trois chocolats

 

Pour la troisième année je participe au calendrier de l’Avent gourmand ( https://recettes.de/calendrier-de-l-avent-gourmand-2018) proposé par le site « Recettes de » (https://recettes.de/).

 

Chaque jour une fenêtre de ce calendrier s’ouvre avec un thème choisi et 3 ou 4 recettes vous sont proposées par 3 ou 4 blogueurs.

 

Le thème de ce 17 décembre 2018 est « desserts de Noël sans bûche » - https://recettes.de/menu-sans-buche avec Christel du blog « Le blog à croquer »  - http://blogacroquer.fr avec une verrine tiramisu au pain d’épices et agrumes et Brigitte du blog « les filles, à table ! » - https://lesfillesatable.com ,nous vous proposons des recettes sur ce thème.

 

La recette que je vous propose ce 17 décembre 2018 est une boule de Noël aux trois chocolats un dessert festif, facile, sans prise de tête.

 

 

 

Boule de Noël aux trois chocolats
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 00:00
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge au chocolat - bredele

 

Ingrédients : pour une bonne trentaine de biscuits

 

La pâte à pain d’épices

300 g de farine type 55

200 g de miel (type acacia ou mille fleurs)

60 g de sucre en poudre

1 jaune d’œuf

1 œuf entier

6 g de bicarbonate de sodium soit 2 cuil. à café rases

2 cuillerées à soupe de lait 1/2 écrémé

3 g de cannelle moulue (3 à 5 g selon vos goûts) soit  1 cuil. à café rase

6 g d’épices pour pains d’épices soit 2 cuil. à café rases

Un peu de lait froid

 

Le glaçage au chocolat

250 g de chocolat noir ou plus (avec 60 % de beurre de cacao)

50 à 60 g de beurre doux

 

 

Préparation :

 

La veille : mélanger dans le bol du batteur la farine, la cannelle moulue et les épices à pain d’épices. Dans un autre récipient, mélanger le lait et le bicarbonate de soude.

 

Dans une casserole, faire fondre le miel avec le sucre en poudre.

 

Lorsque le mélange miel/sucre atteint 60° C, le verser sur la farine/cannelle/épices et pétrir la pâte. Incorporer le jaune et l’œuf tout en continuant de pétrir.

 

Puis incorporez le mélange lait/bicarbonate. Forez une boule.

 

Emballer la pâte dans du papier film alimentaire et la mettre au frais.

 

Le jour même : sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser 30 minutes à température ambiante. Étaler la pâte sur une épaisseur de 4 mm.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Découper des langues avec un emporte-pièce pour pain d’épices  de 11 x 4 cm (emporte-pièce acheté en Alsace), les poser sur des plaques à pâtisserie beurrées. Badigeonner les langues avec un peu de lait froid.

 

Cuire 8 à 10 minutes dans le four chaud (cuisson de 8 minutes pour mes langues de pain d’épices). Laisser refroidir les langues avant de les décoller des plaques.

 

Préparer le glaçage au chocolat : faites fondre le chocolat noir cassé en morceaux avec le beurre doux coupé aussi en morceaux, mélangez.

 

Lorsque le chocolat est fondu, tremper chaque biscuit dans le chocolat à l’aide d’un pic ou d’une fourchette (ou à l’aide d’un pinceau), enlever le surplus sur les côtés et posez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Laissez figer le chocolat plusieurs heures avant de les stocker dans une boite en métal.

 

Dégustez accompagné d’un thé de Noël ou d’un café.

 

 

Source : base pain d’épices du blog de Pricillia « La Cuisine et les voyages de Pripri – http://prici.canalblog.com

 

 

 

Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge au chocolat - bredele
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge au chocolat - bredele
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge au chocolat - bredele
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge au chocolat - bredele
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2018 4 13 /12 /décembre /2018 00:00
Bûche de Noël tarte au citron meringuée

 

Ingrédients : pour 8 personnes

Pour un moule à bûche de 28 x 7 cm ou de 25 x 6,5 cm

 

Le sablé diamant

130 g de farine type 55

100 g de beurre doux mou

2  pincées de fleur de sel

75 g de sucre glace

1 cuillerée à soupe d’eau

1 gousse de vanille ou 1 cuillerée à café de vanille liquide

 

La meringue française à la vanille

90 g de blancs d’œufs (3 blancs)

180 g de sucre

1 cuillerée à café de vanille liquide

 

Le crémeux au citron

3,5 g de gélatine en feuilles soit 1,75 feuilles

200 g de jus de citrons jaunes non traités + les zestes de 2 ou 3 citrons

90 g de sucre en poudre

4 jaunes d’œufs

1 œuf entier

1 cuillerée à soupe de fleur de maïs (Maïzena)

100 g de beurre doux

 

Le glaçage miroir jaune

4,5 feuilles de gélatine (9 g)

200 g de sucre en poudre

150 g d’eau

Colorant jaune citron

 

La meringue italienne pour la décoration

60 g de blancs d’œufs

125 g de sucre en poudre

40 g d’eau

*2 arrières de bûche en chocolat blanc (facultatif)

Les brisures de sablé diamant

 

 

Préparation :

 

Le sablé diamant : à faire la veille ou plusieurs jours avant le montage.

Faire ramollir le beurre.

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Mélanger ensemble le beurre mou, la farine et le sucre glace (préalablement tamisés), la fleur de sel, la gousse de vanille grattée ou la vanille liquide et l’eau, jusqu’à la formation d’une boule de pâte.

 

Avec un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur 3 mm d’épaisseur.

 

Cuire cette pâte dans le four chaud à 170° durant 10 à 15 minutes (13 minutes pour moi) en retirant la feuille du dessus.

 

Une fois le biscuit cuit mais très souple, découper la semelle de la bûche (27 x 6 cm ou 24 x 5 cm ), aux dimensions de votre moule gouttière (moules à bûche gouttière 28 x 7 cm ou de 25 x 6,5 cm). La découpe doit se réaliser lorsque la pâte est encore chaude. Laisser le biscuit refroidir et concasser les chutes pour la décoration de la bûche.

 

La meringue française à la vanille : à faire la veille ou plusieurs jours avant le montage.

 

Préchauffer le four à 100° C (thermostat 3 1/3) chaleur ventilée. Fouetter légèrement les blancs d’œufs au batteur électrique. ajouter progressivement le sucre en trois fois à vitesse moyenne, jusqu’à l’obtention d’une meringue ferme. Ajouter la vanille liquide et  mélanger.

 

Verser la meringue dans une poche à douille munie d’une douille unie ronde.

 

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, dresser un rectangle un peu plus petit que le fond du moule gouttière choisi (25 x 5 cm ou 23 x 4,5 cm).

 

Cuire dans le four chaud durant 1 h 30 à 2 heures. La meringue doit être croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur.

 

Le crémeux citron : à faire le jour du montage de la bûche.

 

Ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Dans une casserole, verser le jus de citrons, les zestes, le sucre en poudre, les jaunes d’œufs et l’œuf entier. Mélanger le tout et chauffer sur feu doux sans cesser de remuer. la crème va s’épaissir doucement. Dès qu’elle prend une texture crémeuse, ajouter hors du feu les feuilles de gélatine essorées entre vos mains. Bien mélanger l’ensemble.

 

Laisser la crème refroidir à 40° C avant d’incorporer le beurre coupé en morceaux. Mixer le tout au mixer plongeant pour bien émulsionner la crème.

 

Chemiser un moule gouttière d’une feuille rhodoïd. Mouler du crémeux citron sur 1 /3 de la hauteur du moule. Déposer le rectangle de meringue à la vanille, recouvrir de crémeux citron, refermer la bûche avec une semelle de sablé diamant. Placer dans le congélateur toute une nuit.

 

Le glaçage miroir jaune : ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre et le colorant (ajuster la dose de colorant pour que la couleur soit bien vive).

 

Dés la première ébullition, retirer du feu et ajouter les feuilles de gélatine ramollies et essorées entre vos mains, mélanger puis laisser refroidir le glaçage à 33-34° C pour l’utiliser.

 

Sortir la bûche du congélateur, la démouler et la poser sur une grille au-dessus d’un grand saladier. Verser le glaçage brillant jaune sur la bûche congelée, laisser le glaçage se figer et enlever délicatement le surplus de glaçage sur les bords.

 

La meringue italienne :  faites chauffer l’eau dans une casserole avec le sucre en poudre (éviter de mettre du sucre sur les bords de la casserole).

 

Plongez un thermomètre et laissez chauffer jusqu’à 118°C. Montez pendant ce temps les 2 blancs en neige. Arrêter la cuisson du sirop à 118° C et versez-le en filet sur les blancs d’œufs montés sans cesser de fouetter jusqu’à total refroidissement.

 

Coller des brisures de sablé diamant sur les côtés de la bûche et déposez-la sur le plat de service.

 

Versez la meringue dans une poche à douille avec une douille Saint Honoré et dresser une ligne sur le dessus de la bûche. Colorez la meringue à l’aide d’un chalumeau.

 

Coller les deux arrières de bûche pour masquer les bouts ou à défaut effectuer une coupe nette sur les deux extrémités de la bûche pour que l’on voit les couches. Réserver au frais 30 minutes avant de la déguster.

 

*J’ai réalisé les deux bouts de bûche avec un kit décors pour bûches  avec des transferts colorés avec du chocolat blanc.

 

Source : recette originale du blog d’Emilie « Pâtisserie Gourmandise » finaliste du Meilleur pâtissier saison 3 sur M6 https://www.patisserie-et-gourmandise.com/recette/buche-tarte-citron-meringuee/

 

 

Bûche de Noël tarte au citron meringuée
Bûche de Noël tarte au citron meringuée
Bûche de Noël tarte au citron meringuée
Bûche de Noël tarte au citron meringuée
Bûche de Noël tarte au citron meringuée

 

Avec cette bûche de Noël Tarte au citron je participe une deuxième fois au  défi « Compile moi un menu » du mois de décembre dont le thème est « Bûchons ensemble sans embûche !! »  à nous de belles bûches salées ou des bûches sucrées.

 

https://compilemoiunmenu.wordpress.com/2018/12/01/buchons-ensemble-sans-embuche-le-theme/

https://compilemoiunmenu.wordpress.com/2018/12/01/buchons-ensemble-sans-embuche-inscription-et-depots-des-recettes/

 

 

Les organisateurs sont : Nath du blog « Une cuisine pour Voozenoo » -https://cuisine.voozenoo.fr, Gabrielle du blog « Petite cuillère et Charentaises » -https://petite-cuilliere-et-charentaise.blogspot.fr et Chantal du blog « La Cuisine de blanche » - http://www.lacuisinedeblanche.com

 

La marraine de cette édition de décembre est Maggy avec son joli blog « MaggKitchenette » - https://maggkitchenette.com

 

 

Bûche de Noël tarte au citron meringuée
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2018 3 12 /12 /décembre /2018 00:00
Bûche Mont-Blanc

 

Préparation : 1 heure

 

Cuisson : 1 heure 20

 

Stockage au froid : 12 heures ou plus

 

Ingrédients : pour une bûche de 25 cm x 7 cm  (8 personnes)

 

Le pain de Gènes praliné

100 g de pâte d’amandes (100 g poudre d’amandes + 100 g de sucre glace et 1 blanc d’œuf)

2 œufs

1 jaune d’’œuf

25 g de praliné noisettes

25 g de farine

 

La meringue noisette

2 blancs d’œufs

90 g de sucre en poudre

40 g de poudre de noisettes torréfiées

40 g de sucre glace

 

La crème vanille

1 feuille de gélatine (2 g)

150 g de lait ½ écrémé

60 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille ou 1 cuillerée à café de vanille liquide

1 jaune d’œuf

10 g de fécule de pommes de terre

100 g de mascarpone

 

La mousse de marron

3,5 feuilles de gélatine (7 g)

300 g de crème fraîche liquide entière

240 g de crème de marron

20 g de Rhum ambré

40 g de crème fraîche liquide entière

Des petites meringues ou des marrons confits (facultatif) pour la décoration

 

 

Préparation :

 

Préparation du pain de Gènes praliné : préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée et enlevez la grille du four.

 

Beurrez et tapissez le fond d’un moule rectangulaire de 18 x 38 cm de papier sulfurisé. Emiettez la pâte d’amandes et détendez-la un peu avec les œufs et le jaune battu. Ajoutez le praliné fondu puis la farine.

 

Versez la pâte dans le moule et faites cuire 15 minutes dans le four chaud. Laissez refroidir le biscuit puis taillez un rectangle de 6 x 24 cm (1 cm de moins pour les dimensions).

 

Préparation de la meringue noisette : préchauffez le four à 120° C (thermostat 4) chaleur ventilée. Préparez deux plaques à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé

 

Montez les blancs d’œufs en neige, ajoutez le sucre en poudre. Mélangez la poudre de noisette torréfiées avec le sucre glace et incorporez-les avec une spatule en silicone.

 

Faites un rectangle d’environ 23 x 5 cm avec la poche à douille remplie de la préparation (munie d’une douille unie pas trop grande). Avec le reste, faites des bâtonnets ou des petites meringues pour la décoration de la bûche.

 

Faites cuire 1 heure.

 

Préparation de la crème vanille : réhydratez la feuille de gélatine dans un saladier rempli d’eau froide.

 

Versez le lait et la moitié du sucre en poudre (30 g) dans une casserole et ajoutez les grains de vanille de la gousse. Faites chauffer.

 

Dans un saladier, mélangez le reste du sucre (30 g) avec le jaune d’œuf puis ajoutez un peu de lait chaud et la fécule de pommes de terre ou la fleur de maïs.

 

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu’à ce que la crème épaississe.

 

Hors du feu, ajoutez la feuille de gélatine réhydratée et essorée entre vos mains pour la faire fondre.

 

Mélangez, laissez refroidir. Lorsque la préparation est tiède, ajoutez le mascarpone.

 

Préparation de la mousse de marron : réhydratez les feuilles de gélatine dans un saladier rempli d’eau froide.  Montez la crème fraîche liquide entière en crème fouettée et réservez-la.

 

Détendez la crème de marron avec le Rhum (facultatif). Faites chauffer les 40 g de crème liquide, puis hors du feu ajoutez-y les feuilles de gélatine réhydratées et essorées entre vos mains. Mélangez et versez sur la crème de marron.


Mélangez au fouet et incorporez la crème montée en deux ou trois fois.

 

Remplir le moule à bûche avec la moitié de la préparation au marron, mettez la préparation à la vanille puis la meringue aux noisettes. Finir avec le reste de la mousse de marron. Ajoutez sur le dessus, sur la mousse de marron, le rectangle de biscuit de Gènes.

 

Placez 3 à 4 heures dans le congélateur (ou une nuit).

 

Le lendemain, ou 4 heures après la réalisation de cette bûche, démoulez la bûche congelée délicatement, éventuellement vaporiser la bûche encore congelée avec un spray nacré couleur cuivre ou autre couleur. Laissez-la décongeler pendant 3 à 4 heures. Décorez avec les bâtonnets de meringue et des marrons confits (facultatif).

 

 

Source : recette Demarle revue (https://club.guydemarle.com/recette-classique/buche-mont-blanc/26497)

 

 

Bûche Mont-Blanc
Bûche Mont-Blanc
Bûche Mont-Blanc
Bûche Mont-Blanc

 

Remplir le moule à bûche avec la moitié de la préparation au marron, mettez la préparation à la vanille puis la meringue aux noisettes. Finir avec le reste de la mousse de marron. Ajoutez sur le dessus, sur la mousse de marron, le rectangle de biscuit de Gènes.

 

Placez 3 à 4 heures dans le congélateur (ou une nuit).

 

Le lendemain, ou 4 heures après la réalisation de cette bûche, démoulez la bûche congelée délicatement, éventuellement vaporiser la bûche encore congelée avec un spray nacré couleur cuivre ou autre couleur (cette opération est facultative).

 

 Laissez-la décongeler pendant 3 à 4 heures. Décorez avec les bâtonnets de meringue, des petites meringues  ou des marrons confits (facultatif).

 

 

Source : recette Demarle revue (https://club.guydemarle.com/recette-classique/buche-mont-blanc/26497)

 

 

Bûche Mont-Blanc
Bûche Mont-Blanc
Bûche Mont-Blanc

 

Avec cette bûche Mont-Blanc je participe au  défi « Compile moi un menu » du mois de décembre dont le thème est « Bûchons ensemble sans embûche !! »  à nous de belles bûches salées ou des bûches sucrées.

 

https://compilemoiunmenu.wordpress.com/2018/12/01/buchons-ensemble-sans-embuche-le-theme/

https://compilemoiunmenu.wordpress.com/2018/12/01/buchons-ensemble-sans-embuche-inscription-et-depots-des-recettes/

 

Les organisateurs : Nath du blog « Une cuisine pour Voozenoo » - https://cuisine.voozenoo.fr/, Gabrielle du blog « Petite cuillère et Charentaises » https://petite-cuilliere-et-charentaise.blogspot.fr/ et Chantal du blog « la Cuisine de Blanche » http://www.lacuisinedeblanche.com

 

La marraine de cette édition de décembre est Maggy avec son joli blog « MaggKitchenette » - https://maggkitchenette.com

 

 

Bûche Mont-Blanc

Je suis désolée mais je ne maîtrise pas les problèmes d'affichage lorsque je mets la liste des participants lors de défis (qui est copiée collée). 

Je vous souhaite une bonne lecture et une bonne journée.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2018 5 07 /12 /décembre /2018 00:00

 

Une recette pour réaliser des chocolats tout simplement mais tellement gourmands.

 

 

Chocolats  façon Toblerone

 

Ingrédients : pour 76 bouchées

135 g de nougat blanc

400 g de chocolat noir

 

 

Préparation :

 

Commencez par mixer le nougat coupé en morceaux durant quelques secondes.

Réservez dans un saladier.

 

Faites fondre le chocolat noir cassé en morceaux dans une casserole posée dans un  bain-marie, laissez fondre totalement le chocolat.

 

Versez le chocolat fondu sur le nougat mixé, mélangez avec une spatule en silicone.

 

Versez le mélange dans une poche à douille sans douille, coupez le bout de la poche mais il ne faut pas que le trou ne soit trop grand.

 

Remplissez des cavités à bouchées en silicone avec la poche à douille, tapotez légèrement pour enlever les bulles d’air dans les chocolats.

 

Laissez prendre au frais pendant au moins 1 heure. Démoulez les chocolats délicatement et dégustez.

 

 

 

Chocolats  façon Toblerone
Chocolats  façon Toblerone
Chocolats  façon Toblerone
Chocolats  façon Toblerone

 

Avec ces chocolats façon Toblerone, je participe au  défi sur la page Facebook « tests de recettes entre bloggeurs » jeu organisé par Sonia du blog « la Cuisine de Boomy »

https://www.facebook.com/groups/215984625630347/

http://lacuisinedeboomy.com

 

Le 1 er thème de ce défi pour le mois de décembre 2018 est « Les gourmandises à offrir ».


La recette doit être choisie sur un des blogs inscrits pour le mois et  j’ai choisi ma recette sur le blog de Sandra « Les essais culinaires de Sandra » - https://lesessaisculinairesdesandra.wordpress.com/2017/12/25/comme-des-toblerones-au-chocolat-noir/

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre