750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 00:00

Une recette dégustée sur le stand Fourme d’Ambert au salon du blog culinaire de Soissons en novembre 2015

 

Ingrédients : pour 22 à 25 billes

 

130 g de fromage Fourme d’Ambert

2 cuillerées à soupe de crème fraiche liquide entière

8 à 10 cerneaux de noix entières

3 pruneaux dénoyautés

10 g de raisins secs

80 g de poudre de spéculoos (6 biscuits spéculoos)

 

Préparation :

 

Mixez les spéculoos le plus finement possible. Gardez en attente.

 

Enlevez la croûte du fromage et coupez-les en petits morceaux.

Mettre le tout dans un saladier. Ecrasez la Fourme d’Ambert avec une fourchette, ajoutez les cuillerées à soupe de crème fraiche, les raisins secs, les cerneaux de noix concassées et les pruneaux coupées en petits dés.

 

Mélangez et formez des petites boules à l’aide d’une cuillère à café, les poser sur une plaque et les stocker au frais jusqu’au moment du service.

 

Pour la dégustation, rouler les boules de Fourme d’Ambert dans la poudre de spéculoos et les présenter avec un pique en bois pour faciliter le service.

 

Déguster à l’apéritif.

Billes de Fourme d’Ambert à la poudre de spéculoos
Billes de Fourme d’Ambert à la poudre de spéculoos
Billes de Fourme d’Ambert à la poudre de spéculoos
Billes de Fourme d’Ambert à la poudre de spéculoos
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 00:00

Une recette originale du blog de Sandra « Cuisine Addict » - http://cuisine-addict.com

 

 

Ingrédients : pour 5 à 6 personnes

 

450 g de pâte feuilletée maison en deux morceaux (ou de la pâte feuilletée du commerce)

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à  soupe d’eau pour la dorure

 

La crème de roquefort

150 g de roquefort

70 g de crème de fromage St Agur (ou un peu de crème fraiche)

6 cerneaux de noix concassées

1 jaune d’œuf

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée.

 

Préparez la crème de roquefort, écrasez le roquefort avec une fourchette, ajoutez la crème de fromage de St Agur (ou de crème fraiche), mélanger pour obtenir une préparation liée et un peu homogène. Incorporez les cerneaux de noix concassés. Mélangez.

 

Etalez la moitié de la pâte feuilletée et tartinez le dessus en formant un grand triangle (comme un sapin) avec la préparation au roquefort.

 

Recouvrez avec la deuxième moitié de pâte feuilletée étalée, marquez le tronc avec le dos d’un couteau et découpez le triangle qui va représenter le haut du sapin. Coupez les branches d’une largeur de 1 cm. Récupérez des chutes de pâte feuilletée pour découper une étoile que vous collerez avec un peu d’eau en haut du triangle. Vous pouvez aussi découper des petits cercles pour former des boules que vous collerez sur les branches lorsqu’elles seront torsadées.

 

Badigeonnez le sapin feuilleté avec le jaune d’œuf dilué avec l’eau à l’aide d’un pinceau, puis torsadez chaque branche. Collez les boules sur les branches torsadées.

 

Enfournez dans le four chaud pour 20 à 25 minutes de cuisson et servez dès la sortie du four à l’apéritif. Surveillez la coloration du feuilletage.

 

Vous pouvez varier les garnitures comme du pesto, du fromage râpé, de la sauce tomate…

 

 

 

 

Sapin feuilleté
Sapin feuilleté
Sapin feuilleté
Sapin feuilleté
Sapin feuilleté
Sapin feuilleté
Sapin feuilleté
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 00:00

La recette de la panna cotta est issue du blog « Ma Maison pain d’épices » - http://mamaisonpaindepices.over-blog.com

 

 

Ingrédients : pour 8 à 9 petites verrines

 

La panna cotta

30 cl de crème fraiche liquide entière 30 % MG

75 à 80 g de foie gras cuit

1 ½ feuilles de gélatine (3 g)

Sel et poivre du moulin

 

La garniture

*Chutney normand au Calvados « La Cour d’Orgères »

 

 

 

  Préparation :

 

Préparez la panna cotta : faite ramollir la gélatine dans un grand saladier rempli d’eau froide pendant 10 minutes au moins.

 

Faites chauffer sur feu doux la crème fraiche liquide entière dans une casserole, y ajouter le foie gras cuit coupé en petits morceaux. Laissez fondre le foie gras, saler et poivrer légèrement.

 

Une fois le foie gras fondu, ajouter la gélatine ramollie et essorée entre vos mains. Mélanger bien pour faire fondre la gélatine, s’il reste des morceaux vous pouvez mixer la préparation pour obtenir un mélange plus lisse.

 

Verser la panna cotta dans des petites verrines (8 verrines de contenance d’environ 8 cl) et stockez-les au réfrigérateur jusqu’à ce que la préparation soit bien prise (au moins 3 heures au réfrigérateur).

 

Au moment du service, répartir une belle cuillerée à café de *chutney normand sur la panna cotta prise.

 

Servir ces verrines à l’apéritif.

 

 

 

*le pot de  Chutney normand au Calvados Père Magloire " Cour d'Orgères" a été offert par Sylvie Cottin de l’Agence Concertation.

Composition du chutney : le Calvados du Père Magloire se marie avec des produits authentiques : l’oignon jaune de Bretagne, rustique, au goût très prononcé, une variété de pomme sucrée qui tient bien à la cuisson, des cranberries, du vinaigre de cidre pour relever l’ensemble ainsi que du poivre Tellichery, camphré, frais, nerveux et acidulé.

 

Tous mes remerciements pour cette belle découverte.

 

http://www.lacourdorgeres.com/fruits-du-verger-chutney-oignon,-pomme,-au-calvados,c9,pr27.html

 

Panna cotta au foie gras et au chutney normand Cour d'Orgères
Panna cotta au foie gras et au chutney normand Cour d'Orgères
Panna cotta au foie gras et au chutney normand Cour d'Orgères
Panna cotta au foie gras et au chutney normand Cour d'Orgères
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 23:00

Ingrédients : pour 3 à 4  personnes

 

*1 boite de sardines  millésimées Capitaine Cook 2013 (115 g égouttées)

1 petite échalote

Le zeste d’un quart de citron Bio

Un peu de piment d’Espelette et de poivre moulu

100 g de St Morêt (ou autre fromage frais salé)

10 brins de ciboulette (fraiche si possible)

12 à 14 bouchées feuilletées réalisées avec 220 g de pâte feuilletée maison (ou du commerce)

 

 

Préparation :

 

Préparer à l’avance les bouchées feuilletées, laissez-les complètement refroidir avant de les garnir.

 

Réaliser aussi les rillettes  quelques heures avant  de les déguster, elles seront meilleures.

 

Epluchez et ciselez finement l’échalote, lavez et ciselez les brins de ciboulette.

 

Egoutter les sardines à l’huile, écrasez-les avec une fourchette, ajoutez l’échalote et la ciboulette ciselées, le zeste du quart d’un citron, assaisonnez avec un peu de piment d’Espelette et de poivre moulu. Bien écrasez tous les ingrédients.

 

Ajouter enfin le fromage frais, incorporez-le à la préparation sans trop mélanger. Gouter et rectifier l’assaisonnement éventuellement.

 

Nettoyer la boite de sardines et remplissez-la des rillettes pour la présentation.

 

Garnir les bouchées feuilletées de rillettes pour la dégustation. A déguster avec des amis devant un apéritif (mais bien sûr avec modération).

 

 

*la boite de sardines a été offerte par « Intermarché »

 

 

Bouchées  feuilletées de rillettes de sardines
Bouchées  feuilletées de rillettes de sardines
Bouchées  feuilletées de rillettes de sardines
Bouchées  feuilletées de rillettes de sardines
Bouchées  feuilletées de rillettes de sardines

Les sardines millésimées "Capitaine Cook d’Intermarché" sont produites par Capitaine Cook à Plozévet dans le Finistère.

Cette entreprise a été fondée en 1877, cette conserverie de poisson est implantée actuellement à Plozévet à la pointe de la Bretagne.

 

Sa situation à proximité de sept ports de pêche est une garantie de fraicheur pour l’approvisionnement en produits de la mer (conserves de produits de la mer en boite métal et en bocaux, des sauces prêtes à l’emploi en bocaux, des soupes de poisson, des tartinables et des rillettes de produits de la mer).

 

Aujourd’hui, 130 personnes travaillent sur ce site. Capitaine Cook est une Entreprise du Patrimoine Vivant, label qui distingue les entreprises françaises au savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

 

Ces sardines millésimées sont plus moelleuses et plus fondantes. Ce sont des « sardines de garde » qui se bonifient avec le temps.

 

 

Bouchées  feuilletées de rillettes de sardines
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 23:00

 

 

Recette du blog : Dans la cuisine de Corine – http://corine1602.canalblog.com

 

Ingrédients :

25 filets d’anchois (à faire vous-même ou par votre poissonnier)

Le jus d’un citron jaune

4 à 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive

Du vinaigre blanc

3 gousses d’ail

15 brins de persil plat

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

L’opération la plus longue est bien sûr de faire des filets : enlevez la tête, coupez les anchois dans le sens de la longueur, videz-les et enlevez les arêtes. Passez-les rapidement sous un filet d’eau. Epongez avec du papier absorbant. Vous pouvez faire lever les filets par votre poissonnier cela fait gagner du temps.

 

Mettre les filets dans un saladier et les  couvrir de vinaigre blanc, attention cette opération ne dure que 1 à 2 minutes (sinon les anchois deviendraient trop acides), renversez les anchois dans une passoire, dès qu’ils commencent à blanchir, égouttez-les plusieurs fois pour qu’il ne reste plus de vinaigre. Laissez égoutter  15 à 20  minutes.

 

Préparez une persillade avec l’ail et le persil que vous hacherez finement.

 

Ensuite, dans une terrine en porcelaine ou en verre, disposez une couche de filets d’anchois, une couche de persillade, un peu de sel et de poivre (attention à ne pas en mettre de trop), un peu de jus de citron. Recommencez jusqu’à épuisement des filets d’anchois. Terminez en recouvrant le tout d’huile d’olive.

 

Mettre au frais et attendre au moins le lendemain pour les déguster. Ils sont encore meilleurs au bout de 48 heures.

 

 

Anchois marinés à l’huile d’olive
Anchois marinés à l’huile d’olive
Anchois marinés à l’huile d’olive
Anchois marinés à l’huile d’olive
Anchois marinés à l’huile d’olive
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 23:00

Une recette du magazine 750 g juillet août et septembre 2015

 

Ingrédients : pour 4 à 6 personnes

 

1 boite d’haricots blancs cuits (poids net égoutté 215 g)

150 g de fromage blanc salé à tartiner St Morêt (ou carré frais Gervais ou Philadelphia)

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

8 petits filets d’anchois marinés

1 filet de jus de citron

5 à 6 brins de ciboulette ciselée

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation

 

 

Egouttez les haricots blancs, réservez-en quelques-uns pour la décoration.

 

Versez les haricots dans le bol du mixeur et mixez-les pendant 1 minute avec le fromage blanc salé, l’huile d’olive, le jus de citron, les filets d’anchois égouttés et coupés en petits morceaux, un peu de sel et de poivre. Rectifiez l’assaisonnement si cela est nécessaire.

 

Transvasez la préparation dans des petits saladiers, répartissez sur le dessus les haricots blancs réservés et parsemez de ciboulette ciselée.

 

Servez accompagné de crackers (maison ou du commerce) ou du pain azyme.

 

Vous pouvez accompagner cette recette d’un mesclun de saison agrémenté de tomates cerise et de quelques pignons de pin grillés.

 

voir recette publiée de crackers maison  le 22 septembre 2015

Tartinade de haricots blancs et anchois aux herbes fraîches
Tartinade de haricots blancs et anchois aux herbes fraîches
Tartinade de haricots blancs et anchois aux herbes fraîches
Tartinade de haricots blancs et anchois aux herbes fraîches
Tartinade de haricots blancs et anchois aux herbes fraîches
Tartinade de haricots blancs et anchois aux herbes fraîches

Ne pas oublier le concours pour le septième anniversaire du blog : cinq lots à gagner (voir article du 01 septembre 2015).

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 23:00

 

 

Recette du livre « Crackers » de Sue Quinn Les petits plats Marabout

 

Ingrédients : pour une trentaine de crackers de 6 cm de diamètre

 

170 g de farine de blé type 55 + un peu pour le plan de travail

½ cuillerée à café de sel de mer fin + un peu pour les finitions

½ cuillerée à café de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe de beurre froid

17 cl de crème fraiche épaisse

1 blanc d’œuf, légèrement battu

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 190° c (thermostat 6 1/3). Tapissez une ou plusieurs plaques à pâtisserie de papier cuisson.

 

Mettez la farine, le sel fin, le sucre et le beurre dans le bol d’un robot et mixez par à-coups jusqu’à obtention d’une chapelure fine. Ajoutez progressivement la  crème fraiche, en mixant par à-coups jusqu’à la formation d’une boule.

 

Déposez la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et abaissez-la à 3 mm d’épaisseur. Découpez des crackers avec un emporte-pièce ou un couteau tranchant (des cercles de 6 cm de diamètre pour moi) et déposez-les sur la ou les plaque(s) à pâtisserie avec une spatule à glaçage. Vous devrez les faire cuire en plusieurs fournées.

 

Badigeonnez légèrement les crackers de blanc d’œuf, piquez-les avec une fourchette et saupoudrez-les de sel. Faites-les cuire dans le four chaud pendant 7 à 8 minutes  surveillez bien la coloration, ils doivent être fermes et légèrement dorés, mais pas brunis.

 

Mettez-les sur une grille pour qu’ils refroidissent et deviennent croustillants. Répétez l’opération avec le reste de la pâte.

 

Ces  crackers ont beau être nature, ils sont riches et plein de goût. Ils peuvent être dégustés avec du sucré ou du salé : fromage, confiture… ou bien simplement avec une couche de beurre.

 

J’ai servi ces crackers avec une tartinade d’haricots blancs et d’anchois aux herbes fraiches (recette publiée le 23 septembre)

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 7 à 8 minutes

 

Crackers à la crème
Crackers à la crème
Crackers à la crème
Crackers à la crème
Crackers à la crème
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 23:00

 

 

Recette de l’émission Télématin du 03/08/2015 France 2 – http://www.france2.fr

 

Ingrédients : pour 3/4 personnes

 

1 boite de thon au naturel (93 g poids net égoutté)

100 g de fromage frais (comme du Saint Morêt ou du Philadelphia)

Sel, poivre et Piment d’Espelette

1 cuillerée à soupe de crème fraiche épaisse

¾ brins de persil plat

4/5 tiges de ciboulette + 2 tiges pour la décoration

1 petite échalote

Un peu de jus de citron vert ou jaune pressé (1 cuil. à soupe)

Des tartines de baguettes grillées

 

 

Préparation :

 

Egouttez le thon et émiettez-le dans une assiette, ajoutez le fromage frais, le persil plat et la ciboulette hachés finement. Incorporez l’échalote épluchée et ciselée et le jus de citron pressé,  mélanger, assaisonnez d’un peu de sel, de poivre et de Piment d’Espelette.

 

Si la préparation est un peu trop épaisse, incorporez la cuillerée à soupe de crème fraiche épaisse.

 

Répartir la préparation dans une belle coupe, décorez avec les brins de ciboulette réservée. Réservez au frais.

 

Dégustez avec des tartines de pain grillées soit à l’apéritif ou en entrée.

 

 

Rillettes de thon de Carine TeyssandierRillettes de thon de Carine Teyssandier
Rillettes de thon de Carine Teyssandier
Partager cet article
Repost0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 23:00

 

 

Recette du blog La salsa des Fourchettes » - http://culina.canalblog.com

 

Ingrédients : pour une trentaine de chips garnies

 

15 bâtonnets de surimi

150 g de fromage de chèvre frais

Baies roses, Piment d’Espelette

Des feuilles de persil plat pour la décoration

 

 

Préparation :

 

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).

 

Déroulez minutieusement les bâtonnets de surimi et posez-les sur une planche à découper. Avec un  emporte-pièce, découpez des cercles (prendre un emporte-pièce pas trop grand pour pouvoir en réaliser deux par bâtonnet de surimi déroulé).

 

Déposez ces chips de surimi sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez 10 à 15 minutes dans le four chaud. Ils doivent être croustllants.

 

Laissez-les refroidir avant de les garnir de chèvre frais mélangé avec un peu de baies roses moulues et un peu de Piment d’Espelette. Décorez chaque toast de surimi d’une feuille de persil plat.

 

Servez ces toasts à l’apéritif.

 

Conseil : utilisez les chutes des bâtonnets de surimi qui vous restent dans une salade verte.

 

 

C’est vrai que le surimi n’est pas souvent sur notre table mais cette recette m’a interpelé et  comme je suis curieuse, j’ai testé et nous avons été agréablement surpris.

 

 

Chips de surimi en toasts au chèvreChips de surimi en toasts au chèvreChips de surimi en toasts au chèvre
Chips de surimi en toasts au chèvreChips de surimi en toasts au chèvre
Partager cet article
Repost0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 23:00

 

 

La recette originale est « Blinis aux rillettes de crabe » du blog cuisine simple et facile – http://cuisinesimple67.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 2 à 3 personnes

1 boite de chair de crabe (130 g égouttés)

80 g de fromage frais (type Saint Morêt ou carré frais)

3 à 4 brins de ciboulette fraiche

1 à 2 cuillerée à café de wasabi (ou de raifort)

Poivre et paprika

1 ou 2 bâtonnets de surimi pour la décoration Une quarantaine de croutons de pain

 

Préparation :

 

Egoutter soigneusement la chair de crabe et la mettre dans un saladier.

Mélanger le crabe avec le fromage frais en l’écrasant avec une fourchette.

Laver et ciseler la ciboulette finement, la mélanger avec la chair du crabe.

 

Ajouter le *wasabi (selon votre goût). Attention de ne pas en mettre trop à la fois, car cela risquerait de gâcher le goût et surtout d’être immangeable. Ajoutez-en petit à petit, mélanger bien et goûter jusqu’à sentir un peu de piquant en arrière-goût. Cela ne doit pas couvrir le goût du crabe, mais seulement le relever.

 

Mettre une pincée de paprika et un peu de poivre, mélanger. Goûter.

 

A l’aide de deux petites cuillères formez des petites quenelles avec la préparation et les disposer sur des croutons de pain.

Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la préparation. Décorer avec des tranches fines de surimi.

 

Dégustez à l’apéritif.

 

*Les croutons de pain ont été réalisés maison, couper des tranches de baguette ou de petits pains assez fines et les mettre à dorer dans le four (préchauffé à 190° C – th 6 1/3) sur une plaque à pâtisserie durant 8 à 10 minutes. Surveillez la coloration.

Sortez les croutons du four et laissez-les refroidir avant de les préparer avec les rillettes de crabe.

 

*Le wasabi : c’est une plante vivace originaire du Japon proche du raifort, dont la racine est utilisée sous forme de pâte comme condiment dans la cuisine japonaise.

 

 

Rillettes de crabeRillettes de crabe
Rillettes de crabeRillettes de crabe
Rillettes de crabeRillettes de crabe
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

classement Recettes de Cuisine

Recherche

Texte Libre