Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 22:00
Le macaroné du Poitou

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

250 g de poudre d’amandes

200 g de sucre en poudre

120 g de blancs d’œufs (4 blancs environ)

1 petite pincée de sel fin

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, battre les blancs d’œufs en neige avec la pincée de sel fin.

 

Dans un autre récipient, mélanger la poudre d’amande et le sucre en poudre puis incorporer délicatement et petit à petit le mélange aux blancs d’œufs en neige à l’aide d’une spatule en silicone.

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Disposer du papier sulfurisé dans le fonds d’un moule à tarte beurré (moule rond de 24 cm de diamètre), puis répartir la préparation dans le moule. À l’aide d’une fourchette, former une spirale sur le dessus du macaroné.

 

Enfourner 25 minutes (25 à 30 minutes) dans le four chaud en surveillant bien la fin de la cuisson.

 

Sortir le gâteau du four et laisser refroidir avant de le démouler délicatement.

 

 

 

Source : recette du blog « Petite Cuillère et charentaises » - http://petite-cuillere-et-charentaise.blogspot.fr

 

 

 

Le macaroné du Poitou
Le macaroné du Poitou
Le macaroné du Poitou
Le macaroné du Poitou
Le macaroné du Poitou
Le macaroné du Poitou
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 22:00
Dômes banane chocolat

 

Ingrédients : pour 6 dômes de 7 cm de diamètre

 

Les coques en chocolat

200 g de chocolat noir dessert

 

La mousse à la banane

100 ml de crème fraiche liquide entière très froide

                                                 30 ml de sucre glace                                           

25 g de poudre de noix de coco

1 petite banane

5 ml de jus de citron

 

La décoration : une belle banane et un peu de noix de coco

 

 

Préparation :

 

 Les coques en chocolat : faites fondre 125 g de chocolat noir cassé en morceaux (garder 75 g de chocolat noir pour finir les dômes) dans une casserole au bain-marie. Bien mélanger pour avoir une préparation homogène et lisse.

 

Avec un pinceau, étalez uniformément du chocolat fondu en remontant bien sur les bords dans les alvéoles d’un moule dômes (diamètre de 7 cm). Placez au réfrigérateur 20 minutes (ou 10 minutes dans le congélateur).

 

Recommencer l’opération une deuxième fois, et réserver au frais en attendant la réalisation de la mousse à la banane.

 

La mousse à la banane : montez la crème fraiche liquide entière très froide en Chantilly avec un batteur électrique et finissez en ajoutant le sucre glace et la poudre de noix de coco.

 

À l’aide d’une spatule en silicone, ajoutez délicatement à la Chantilly, la banane coupée et écrasée avec le jus de citron pressé. Dans les coques en chocolat, répartissez cette préparation sans les remplir jusqu’aux bords.

 

Faites fondre le reste du chocolat comme ci-dessus. Répartissez ce chocolat sur la mousse à la banane dans les empreintes dômes. Lissez avec une spatule en silicone.

 

Mettez au réfrigérateur 2 heures avant de démouler délicatement en appuyant avec 3 ou 4 doigts sur les alvéoles.

 

Décorez avec des tranches de banane et un peu de noix de coco râpée.

 

Dégustez.

 

Préparation : 20 à 30 minutes

 

Source : une recette Tupperware

 

 

Dômes banane chocolat
Dômes banane chocolat
Dômes banane chocolat
Dômes banane chocolat
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 22:00
Terrine crabe macédoine

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

4 œufs (ou 2 œufs entiers et 3 blancs d’œufs)

100 g de crème fraiche liquide entière

75 g de fromage frais « Carré frais »

1 cuil.  à soupe de Maïzena (10 g)

1 cuil. à soupe de jus de citron jaune pressé

1 cuil. à soupe de vin blanc sec

15 brins de ciboulette (ou du persil frais)

Sel, poivre, Piment d’Espelette

1 boite de crabe au naturel (poids net égoutté : 103 g)

140 g de macédoine maison (haricots verts, carottes, pommes de terre et petits pois)

ou une petite boite de macédoine (130 g poids net égoutté)

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Avec un fouet, battre les œufs entiers (ou les œufs entiers avec les blancs d’œufs) dans un saladier, ajouter ensuite la crème fraiche liquide, le fromage frais, la Maïzena, le jus de citron pressé et le vin blanc.

 

Assaisonner avec du sel, du poivre du moulin et un peu de Piment d’Espelette, ajouter les brins de ciboulette lavés et ciselés, puis le crabe et la macédoine égouttés. Bien mélanger le tout et répartir la préparation dans un moule à cake (25 x 10 cm) beurré et tapissé de papier sulfurisé.

 

Enfourner dans le four chaud pour 45 minutes.

 

Laisser refroidir complétement la terrine à température ambiante, puis placez-la dans le réfrigérateur pendant plusieurs heures avant de la démouler et de la découper avec un couteau électrique de préférence, les tranches seront plus belles.

 


Déguster nature ou avec une mayonnaise.

 

Source : la recette originale est « Terrine tourteau macédoine » du blog « P’tit Sablé s’engourmandise !!!» - http://enrikalag.canalblog.com

 

 

Terrine crabe macédoine
Terrine crabe macédoine
Terrine crabe macédoine
Terrine crabe macédoine

 

Avec cette recette je participe au 80e défi de cuisine » organisé par « Recettes de Cuisine » (https://recettes.de/cuisine) du mois de juin dont le thème est « Cuisinez pour un buffet »

 

https://recettes.de/defi-buffet

 

Terrine crabe macédoine
Repost 0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 22:00
Croustade languedocienne

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La pâte :

250 g de farine tamisée type 45

1 jaune d’œuf

25 g + 175 g de beurre doux

1 pincée de sel fin

ou 500 g de pâte feuilletée maison ou du commerce

 

La farce :

125 g d’amandes entières mondées

125 g de sucre cassonade

½ zeste de citron jaune Bio

1 cuillerée à soupe d’eau de fleur d’oranger

 

La dorure : 1 jaune d’œuf et 1 cuil. à soupe d’eau

Un peu de sirop de sucre

 

 

Préparation :

 

Préparer la pâte : dans un saladier, verser la farine et faire une fontaine. Au milieu, mettre le sel fin, le jaune d’œuf et 25 g de beurre mou. Ajouter de l’eau fraiche et mélanger pour obtenir une boule de pâte (la quantité d’eau peut varier).

 

Laisser reposer 15 minutes la boule de pâte.

 

Ramollir 175 g de beurre doux, étaler la pâte et posez le beurre sur la pâte étalée. Etaler et plier en trois, tourner soit à gauche soit à droite (garder toujours le même sens lorsque vous tournez la pâte) et recommencer une deuxième fois (donner 2 tours comme pour une pâte feuilletée, laisser reposer.

 

Donner deux autres tours, laisser reposer à nouveau.

 

Terminer par un cinquième et dernier tour. Laisser reposer 10 minutes.

 

Diviser le pâton en deux parts égales. Vous pouvez prendre de la pâte feuilletée pour simplifier la tâche. Etalez-la en un cercle de 4 mm d’épaisseur (20 à 22 cm de diamètre) ou un carré de 22 x 22 cm.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Torréfier les amandes mondées (sans la peau) 10 minutes dans le four chaud.

 

Dans un mixeur, broyer grossièrement les amandes torréfiées (refroidies) avec le sucre cassonade, le demi-zeste de citron râpé et l’eau de fleur d’oranger. Mélanger le tout (la préparation ressemble à du sable) avant de garnir le premier cercle ou carré de pâte. La préparation ne doit pas aller jusqu’aux bords de la pâte, laisser 2 cm. Préparer la dorure en diluant le jaune d’œuf avec la cuillerée d’eau, puis à l’aide d’un pinceau mettre un peu de dorure sur le bord laissé. Éviter de déborder sur la tranche de la pâte cela l’empêchera de monter à la cuisson.

 

Étaler le deuxième cercle ou carré de pâte, puis posez-le sur le premier garni de la farce.

Souder le deuxième cercle ou carré qui va servir de couvercle à la croustade, en appuyant avec les doigts sur les bords. Entailler avec la lame d’un couteau les bords de la croustade. Dorer le dessus avec le reste de la dorure, à l’aide d’un pinceau. Dessiner des motifs sur le dessus avec la pointe d’un couteau.

 

Enfourner dans le four chaud pour 25 à 30 minutes. A la sortie du four j’ai passé un peu de sirop de sucre chaud sur la croustade.

 

Déguster froid.

 

 

Source : « Cuisine à la française » – http://www.cuisinealafrancaise.com/fr/recettes/desserts-et-boulangerie/tartes-sucrees/croustade-languedocienne

 

 

Croustade languedocienne
Croustade languedocienne
Croustade languedocienne
Croustade languedocienne
Croustade languedocienne

 

Avec cette recette je participe au #CataCookingChallenge06

 

du blog de Catalina - https://leblogdecata.blogspot.fr/

 

https://leblogdecata.blogspot.fr/2017/06/catacookingchallenge06-le-theme-de-juin.html

 

La marraine de cette édition est Samar du blog « Mes inspirations Culinaires » - http://www.mesinspirationsculinaires.com

 

Le thème de ce mois de juin est « Voyage en Afrique du Nord, en Languedoc Roussillon et en Midi Pyrénées »

 

J’ai trouvé cette recette sur internet et cette croustade languedocienne était délicieuse.

 

 

Croustade languedocienne
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 22:00
Salade façon niçoise

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

5 tomates

1 concombre

6 petits artichauts poivrade

1 poivron vert

2 petits oignons nouveaux

12 feuilles de basilic frais

1 gousse d’ail

6 œufs

12 filets d’anchois

24 olives noires (olives noires de Nice de préférence)

6 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 pincée de sel fin

1 pincée de poivre du moulin

 

 

 

Préparation :

 

15 minutes avant de commencer la salade : lavez les tomates, coupez-les en quartiers et salez-les. Mettez-les dans une passoire à dégorger.

 

Au moment de préparer la salade, égouttez-les bien.

 

Portez à ébullition une casserole remplie d’eau : quand elle est à ébullition, plongez-y les œufs pour 10 minutes de cuisson. Egouttez-les et rafraichissez-les dans de l’eau glacée. Ecalez-les.

 

Au moment de finir la salade : *tournez les artichauts et éminez-les en tranches fines. Découpez les œufs en rondelle. Lavez, épluchez et émincez le concombre, le poivron et les oignons pelés. Pour le concombre enlevez les graines à l’intérieur éventuellement (cela facilite la digestion).

 

Frottez le saladier avec la gousse d’ail pelée et remplissez-le avec tous les légumes. Ajoutez les olives noires de Nice dénoyautées et les filets d’anchois, coupés en morceaux.

 

Faites une sauce avec l’huile d’olive, les feuilles de basilic émincées, assaisonnez de sel fin (juste un peu car on a déjà salé les quartiers de tomates) et de poivre du moulin.

 

Versez cette sauce dans le saladier et dégustez immédiatement.

 

Cette recette de salade est une version de la salade niçoise car il existe beaucoup de recettes.

 

*tourner les artichauts c’est tout d’abord trancher la tige à 4 cm de l’artichaut avec un couteau puis coupez-le à la moitié et enlever les plus grosses feuilles. Avec un couteau économe peler la base des feuilles et la tige. Citronner régulièrement les parties coupées avec un demi- pour éviter qu’elles ne noircissent. Faites tourner le couteau autour de la base de l’artichaut jusqu’à n’avoir que des feuilles très tendres. Plonger les cœurs d’artichauts dans de l’eau citronnée pour éviter qu’ils ne noircissent.

(Définition trouvée sur http://www.regal.fr)

 

Source de la recette : le blog d’Anne « Papilles et Pupilles » - http://www.papillesetpupillesfr/2016/08/salade-nicoise.html

 

 

Salade façon niçoise
Salade façon niçoise
Salade façon niçoise
Salade façon niçoise

 

Avec cette recette je participe à la troisième édition du défi de Clara (blog « La table de Clara ») Appropriez-vous la recette dont le thème est « Ne me racontez-pas de salade »

 

http://www.latabledeclara.fr

 

 

Salade façon niçoise
Repost 0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 22:00
Moelleux pistache et framboises

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

100 g de farine

100 g de sucre en poudre

100 g de beurre doux fondu

100 g de poudre d’amandes

5 œufs

100 g de framboises fraiches (ou surgelées)

½ sachet de levure chimique (6 g)

3 cuillerées à café de pâte de pistache

Sucre glace

 

 

Préparation :

 

Battre le sucre en poudre avec les jaunes d’œufs avec un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

 

Ajouter le beurre fondu, les cuillerées de pâte de pistache et la farine et la levure chimique tamisées. Bien mélanger.

 

Monter les blancs d’œufs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.

 

Ajouter la poudre d’amandes, bien mélanger.

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée.

 

Beurrer et tapisser le fond d’un moule à manquer de 22 à 24 cm (pour moi un moule de 20 cm de diamètre). Verser la pâte dans le moule et disposer les framboises sur le dessus. Enfourner dans le four chaud pour 50 minutes pour mon moule de 20 cm de diamètre. Pour un moule plus grand, un moule à manquer de 24 cm de diamètre le temps de cuisson ne sera plus que de 30 minutes. Ajuster le temps de cuisson selon la grandeur du moule.

 

Laisser refroidir le moelleux avant de le saupoudrer de sucre glace.

 

Préparation : 10 minutes

 

Source : blog « La Cuillère aux mille délices – http://auxmilledelices.com/moelelux-pistache-framboises/

 

 

Moelleux pistache et framboises
Moelleux pistache et framboises
Moelleux pistache et framboises
Moelleux pistache et framboises
Moelleux pistache et framboises
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 22:00
Dos de cabillaud panure à l’ail des ours, poireaux et asperges

 

Ingrédients : pour 3 personnes

 

3 pavés de cabillaud (150 g environ)

500 g d’asperges blanches cuites à la vapeur (20 minutes)

3 blancs de poireaux cuits à la vapeur (20 minutes)

Des brins de ciboulette

Sel et poivre du moulin

 

La sauce citronnée

100 g de crème fraiche allégée ou entière (20 % de MG ou à 30 % MG)

1 citron Bio (zeste et jus)

½ cuillerée à café de moutarde

Sel et poivre du moulin

 

La panure

25 g de chapelure maison (baguette rassie et séchée dans le four)

2 cuillerées à soupe de Comté râpé

30 g d’amandes en poudre

40 g de beurre ½ sel

½ zeste de citron Bio

1 cuillerée à soupe de pesto d’ail des ours (ou une douzaine de feuilles d’ail des ours ciselées)

Un peu de poivre du moulin (pas de sel, il y en a dans le fromage et le beurre)

 

Préparation :

 

Sécher le pain rassis ou sec dans le four sans le colorer pendant 30 minutes à 100° C (thermostat 3 1/3). Mixer le pain rassis pour obtenir de la chapelure. Verser cette chapelure dans un saladier, ajouter le Comté râpé, la poudre d’amande, le zeste du demi-citron, le beurre en morceau et la cuillerée de pesto d’ail des ours. Poivrer et mélanger avec vos mains. Réserver.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Mettre les trois pavés de cabillaud dans un plat légèrement huilé ou beurré. Disposer la panure par-dessus les morceaux de poisson en tassant un peu.

 

Enfourner pour 15 à 18 minutes (le temps est à adapter selon l’épaisseur du morceau de poisson).

 

Dresser sur chaque assiette un poireau et un peu d’asperge cuits, puis poser le pavé de poisson par-dessus en faisant attention à ne pas casser la panure.
 

La sauce citronnée : faire une sauce avec la moutarde, un peu de sel, un peu de poivre, le jus du citron et la crème fraiche (entière ou allégée). Mélanger et ajouter les brins de ciboulette lavés et ciselés. Mélanger et napper les légumes. Décorer avec quelques zestes de citron.

 

Déguster.

 

Source : le blog « La table lorraine d’Amélie » - http://latabledamelie.blogspot.fr

 

 

 

Dos de cabillaud panure à l’ail des ours, poireaux et asperges
Dos de cabillaud panure à l’ail des ours, poireaux et asperges
Dos de cabillaud panure à l’ail des ours, poireaux et asperges
Dos de cabillaud panure à l’ail des ours, poireaux et asperges
Repost 0
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 22:00
Croustilles aux amandes de Sandra

 

Ingrédients : pour environ 75 biscuits

 

115 g de beurre à température ambiante

200 g de sucre cassonade

1 sachet de sucre vanillé

80 ml d’eau

325 g de farine

¼ de cuillerée à café de bicarbonate de sodium

1 grosse pincée de cannelle (ou de vanille en poudre)

90 g d’amandes effilées

 

 

Préparation :

 

Chemiser un moule à cake (26 x 10 cm) avec du papier film alimentaire bien tendu en veillant à laisser les bords dépasser de part et d’autre pour favoriser le démoulage (comme pour une terrine).

 

Couper le beurre en petits morceaux et les placer dans une grande casserole. Ajouter le sucre cassonade et le sucre vanillé, verser l’eau et poser immédiatement la casserole sur feu moyen. Faire fondre le beurre en mélangeant le moins possible pour éviter de dissoudre complètement le sucre (attention el mélange ne doit pas bouillir).

 

Hors du feu, ajouter immédiatement dans la casserole la farine, le bicarbonate de soudre et la cannelle ou la vanille, mélanger grossièrement puis ajouter les amandes effilées et les incorporer délicatement pour les garder entières.

 

Verser la préparation dans le moule à cake chemisé, rabattre les bords du film alimentaire par-dessus la pâte et lisser la surface avec la main ou le fond d’un autre moule à cake pour obtenir une surface lisse ainsi qu’une épaisseur régulière.

 

Mettre dans le réfrigérateur pour plusieurs heures (voire une nuit) pour que la préparation soit suffisamment dure pour pouvoir être tranchée, sans être déformée.

 

Si vous êtes pressés, vous pouvez placer le moule rempli dans le congélateur, mais surveiller pour ne pas laisser trop durcir la préparation qui deviendrait difficile à trancher.

 

Préchauffer le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Garnir deux plaques à pâtisserie avec du papier sulfurisé (ne pas utiliser des feuilles en silicone qui ne permettent pas d’obtenir le croustillant recherché dans cette recette).

 

Démouler le moule à cake et enlever le papier film, poser la pâte durcie sur une planche à découper et avec un grand couteau bien aiguisé, trancher des rectangles de pâtes le moins épais possible et les disposer au fur et à mesure sur les plaques de cuisson en les espaçant d’au moins 3 cm.

 

Enfourner dans le four chaud et cuire les croustilles 10 à 12 minutes pour que les biscuits aient le temps de commencer à se raffermir au toucher et qu’ils aient pris une jolie couleur dorée dessus. Sortir les plaques du four au bout de 10 à 12 minutes, attendre 1 à 2 minutes puis retournez chaque biscuit avec une spatule en inox de façon à ce que le dessous du biscuit se retrouve dessus. Remettre à cuire dans le four pour 10 minutes, le temps que les croustilles soient fermes avec une belle couleur caramel.

 

Laisser refroidir complètement les biscuits avant de les stocker dans une boite en fer (en métal) pour les conserver bien croustillants.

 

Conseils de Sandra : Moins les rectangles de pâte seront épais, plus les biscuits seront croustillants. Si vous ne souhaitez pas cuire la totalité des biscuits, découpez-les et cuire la quantité désirée et conserver le reste de la pâte crue bien emballée au frais pendant quelques jours ou même congeler le reste de la pâte.

 

Il est indispensable de prendre du sucre cassonade qui a une texture plus grossière que le sucre blanc ou le sucre cristallisé, et qui se dissout moins vite. Pour accélérer la fonte du beurre et conserver plus de cristaux de sucre non dissous, utiliser du beurre tempéré plutôt que du beurre juste sorti du réfrigérateur et n’ajouter l’eau qu’en dernier, juste avant de mettre le tout à fondre.

 

 

Source : le blog de Sandra « Le Pétrin » - http://sandrakavital.blogspot.fr/2010/08/croustilles-aux-amandes.html

 

 

 

Croustilles aux amandes de Sandra
Croustilles aux amandes de Sandra
Croustilles aux amandes de Sandra
Croustilles aux amandes de Sandra
La pâte durcie

La pâte durcie

Les biscuits coupés sur la plaque de cuisson

Les biscuits coupés sur la plaque de cuisson

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 22:00
Asperges crues et cuites, langoustines et sauce citronnée

 

Ingrédients : pour 2 personnes

 

700 g d’asperges violettes (environ 10 à 12 asperges de taille moyenne)

14 langoustines cuites (environ 500 g)

1 cuillerée à café de jus de citron pressé

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

Un peu de fleur de sel

 

La sauce au citron

2 dl d’eau

20 g de fleur de maïs (Maïzena)

Le jus d’un citron jaune pressé

80 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin

Piment d’Espelette

 

 

Préparation :

 

A l’aide d’un couteau économe, éplucher soigneusement vos asperges. Casser les extrémités des asperges entre vos doigts. Laver les asperges et en réserver deux.

 

Faire bouillir de l’eau dans une grande sauteuse ou un grand faitout, puis saler.

 

Plongez-y les asperges et les cuire 10 à 15 minutes selon la grosseur. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, l’asperge doit être tendre mais restée toutefois un peu ferme. Vous pouvez aussi les cuire dans un cuit-vapeur pour 15 à 20 minutes, toujours selon la grosseur. Egouttez-les et posez-les sur un papier absorbant ou un torchon.

 

Prendre les deux asperges crues et faire des lamelles fines avec un couteau économe.
Mettre ces lamelles d’asperges crues dans un saladier, ajouter la cuillerée à café de jus de citron, une pincée de fleur de sel et la cuillerée à soupe d’huile d’olive. Mélanger et réserver.

 

Réserver deux langoustines pour la décoration et décortiquer les autres délicatement. Réserver.

 

Préparer la sauce au citron : délayer la « Maïzena » dans une casserole avec les 2 dl d’eau froide ; mettre la casserole sur feu doux (ou au bain-marie) amener à ébullition en fouettant le mélange. La préparation va épaissir et à ce moment-là ajouter le beurre coupé en petits morceaux et un peu de sel, de poivre et de Piment d’Espelette. Mélanger.

 

Retirez la casserole du feu et ajouter le jus d’un demi-citron (ou d’un citron entier selon votre goût) en fouettant bien.

 

Le dressage des assiettes : dans chaque assiette, poser les asperges cuites au milieu, disposer les queues de langoustines décortiquées sur un côté, mettre la langoustine entière sur l’autre côté, répartir des lamelles fines d’asperge crue marinées.

 

Napper de la sauce au citron et déguster.

 

 

Asperges crues et cuites, langoustines et sauce citronnée
Asperges crues et cuites, langoustines et sauce citronnée
Asperges crues et cuites, langoustines et sauce citronnée
Asperges crues et cuites, langoustines et sauce citronnée
Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 22:00

On reprend un peu le rythme avec cette nouvelle recette de brioche au lait ribot, très moelleuse.

 

Ingrédients : pour une belle brioche

 

La pâte à brioche

500 g de farine type 55

1 œuf

250 g de lait ribot

50 g de sucre en poudre

70 g de beurre doux mou

1 cuillerée à café de sel

1 sachet de levure de boulanger déshydratée (Le Briochin d’Alsa) 8 g

 

La dorure

2 cuillerées à soupe de lait et une cuillerée à café de sucre en poudre

 

 

Préparation :

 

Dans le bol du robot, verser la farine, la levure de boulanger déshydratée, le lait ribot, l’œuf, le sucre en poudre et le sel (faire attention à ce que le sel ne rentre pas en contact avec la levure de boulanger au risque de désactiver cette dernière).

 

Pétrir ce mélange pendant 10 minutes sur vitesse 2 puis ajouter le beurre mou coupé en dés et passer à la vitesse 4 le temps que le beurre soit bien incorporé à la pâte.

 

Repasser sur la vitesse 2 du robot et laisser pétrir 10 minutes supplémentaires.

 

Au besoin, ajouter un peu de farine. La pâte doit former une boule assez collante qui reste accroché au pétrin.

 

La mettre dans un grand saladier, couvrir d papier film alimentaire puis laisser lever dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air pendant au moins 60 minutes. La pâte doit doubler de volume.

 

Au bout de ce temps, verser le pâton sur le plan de travail légèrement fariné. La pâte est toujours collante c’est normal, la faire retomber avec vos mains bien farinées et former une brioche ovale que j’ai posée dans un cadre en inox ovale de 35 x 12 cm environ.

 

Couvrir à nouveau et laisser lever au moins 60 minutes.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dorer la brioche avec le lait sucré à l’aide d’un pinceau puis enfourner dans le four chaud pour 25 minutes. N’oubliez pas de mettre un récipient rempli d’eau bouillante dans le four ou de verser un peu d’eau dans la lèchefrite.

 

Laisser tiédir la brioche et dégustez-la.

 

Conseils : vous pouvez réaliser la pâte dans la machine à pain, verser dans la cuve le lait ribot, l’œuf, le sel, le sucre en poudre, la farine, la levure déshydratée de boulanger et enfin le beurre doux en morceaux. Lancer le programme « Pâtes levées » pour 1 heure 20. Procédez de la même façon pour le façonnage de la brioche.

 

Vous pouvez réaliser la pâte la veille et la laisser lever toute la nuit dans le réfrigérateur, puis la façonner, la faire lever et la cuire le lendemain.

Vous pouvez remplacer le lait ribot par du lait ½ écrémé.

 

Cette brioche se conserve 2 jours bien enveloppée dans un sac congélation.

 

Pour le façonnage : vous pouvez couper le pâton en 10 parts égales et déposez-les dans un moule à cake en silicone ou préalablement beurré en les serrant bien.

 

Temps de cuisson : 25 minutes

Temps de préparation : 2 heures

 

 

Source : blog de Laurence « Lolo et sa tambouille » - http://www.cuisinelolo.fr/2014/07/09/brioche-moelleuse-au-lait-ribot/

 

 

 

 

Brioche moelleuse au lait ribot
Brioche moelleuse au lait ribot
Brioche moelleuse au lait ribot
Brioche moelleuse au lait ribot
Brioche moelleuse au lait ribot
Repost 0