Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 23:00

Aujourd'hui je vous propose une pizza réalisée à la fin de l'été dernier, délicieuse avec du chèvre , des figues et du miel.

 

 

Pizza au chèvre et au miel

Pizza au chèvre et au miel

 

Une idée recette d’un magazine Cuisine et Vins de France

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

La pâte à pizza

12,5 cl d’eau tiède

4 à 5 g de levure de boulanger fraiche

250 g de farine type 55

1 pincée de sel

 

La garniture

3 figues fraiches

1 fromage de chèvre Saint Maure (1 bûche)

15 cuillerées à soupe de crème fraiche épaisse à 30 % MG

20 noisettes entières non salées

2 cuillerées à café d’herbes de Provence séchées

2 cuillerées à soupe de miel liquide

 

 

Préparation :

 

La pâte à pizza : dans un saladier, versez les 12,5 cl d’eau tiède et la levure fraiche de boulanger émiettée. Quand la levure est dissoute, ajouter la farine et la pincée de sel fin.

 

Verser le tout dans le bol d’un robot et faites tourner avec le crochet 15 minutes pour obtenir une pâte homogène. La pâte ne doit pas être collante au toucher, au besoin, parsemez légèrement de farine et pétrissez à nouveau 5 minutes.

 

Formez une boule de pâte, couvrez d’un linge propre et laissez lever dans un endroit tiède (prés d’un radiateur par exemple) à l‘abri des courants d’air environ 2 heures (la pâte doit doubler de volume).

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec la machine à pain, versez dans la cuve l’eau tiède et la levure fraiche de boulanger émiettée, ajoutez la farine et la pincée de sel fin. .Mettre le programme pâte levée pour 1 h 20 environ.  Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine.

 

Au moment d’utiliser la pâte à pizza, farinez le plan de travail, poser le pâton de pâte à pizza et commencer par aplatir la boule de pâte avec le poing, en tapant régulièrement sur toute la surface.

 

Étirez-la ensuite avec les mains pour obtenir un rectangle (ou un disque si vous voulez une pizza ronde) que vous poserez sur une plaque à pâtisserie (35 x 25 cm) recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

La garniture : préchauffez le four à 250° C (thermostat 8 1/3).

 

Rincez les figues fraiches, coupez-les en tranches pas trop épaisses. Découpez le fromage de chèvre en rondelles. Concassez les noisettes entières non salées.

 

Sur le rectangle de pâte à pizza étirée, étalez les cuillerées de crème fraiche épaisse, disposez dessus les rondelles de fromage de chèvre et les tranches de figues. Parsemez des cuillerées à café d’herbes de Provence séchées et éparpillez les noisettes concassées sur l’ensemble.

 

Enfournez pour 12 à 14 minutes dans le four chaud. A la sortie du four, arrosez la pizza des cuillerées à soupe de miel liquide.

 

Servez sans attendre.

 

 

 

Pizza au chèvre et au miel
Pizza au chèvre et au miel
Pizza au chèvre et au miel

Partager cet article

27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 23:00

Aujourd'hui je vous propose uen pizza réalisée à la fin de l'été dernier, juste délicieuse avec du chèvre, des figues et du miel.

 

Pizza au chèvre et au miel

Pizza au chèvre et au miel

 

Une idée recette d’un magazine Cuisine et Vins de France

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

La pâte à pizza

12,5 cl d’eau tiède

4 à 5 g de levure de boulanger fraiche

250 g de farine type 55

1 pincée de sel

 

La garniture

3 figues fraiches

1 fromage de chèvre Saint Maure (1 bûche)

15 cuillerées à soupe de crème fraiche épaisse à 30 % MG

20 noisettes entières non salées

2 cuillerées à café d’herbes de Provence séchées

2 cuillerées à soupe de miel liquide

 

 

 

Préparation :

 

La pâte à pizza : dans un saladier, versez les 12,5 cl d’eau tiède et la levure fraiche de boulanger émiettée. Quand la levure est dissoute, ajouter la farine et la pincée de sel fin.

 

Verser le tout dans le bol d’un robot et faites tourner avec le crochet 15 minutes pour obtenir une pâte homogène. La pâte ne doit pas être collante au toucher, au besoin, parsemez légèrement de farine et pétrissez à nouveau 5 minutes.

 

Formez une boule de pâte, couvrez d’un linge propre et laissez lever dans un endroit tiède (prés d’un radiateur par exemple) à l‘abri des courants d’air environ 2 heures (la pâte doit doubler de volume).

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec la machine à pain, versez dans la cuve l’eau tiède et la levure fraiche de boulanger émiettée, ajoutez la farine et la pincée de sel fin. .Mettre le programme pâte levée pour 1 h 20 environ.  Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine.

 

Au moment d’utiliser la pâte à pizza, farinez le plan de travail, poser le pâton de pâte à pizza et commencer par aplatir la boule de pâte avec le poing, en tapant régulièrement sur toute la surface.

 

Étirez-la ensuite avec les mains pour obtenir un rectangle (ou un disque si vous voulez une pizza ronde) que vous poserez sur une plaque à pâtisserie (35 x 25 cm) recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

 

La garniture : préchauffez le four à 250° C (thermostat 8 1/3).

 

Rincez les figues fraiches, coupez-les en tranches pas trop épaisses. Découpez le fromage de chèvre en rondelles. Concassez les noisettes entières non salées.

 

Sur le rectangle de pâte à pizza étirée, étalez les cuillerées de crème fraiche épaisse, disposez dessus les rondelles de fromage de chèvre et les tranches de figues. Parsemez des cuillerées à café d’herbes de Provence séchées et éparpillez les noisettes concassées sur l’ensemble.

 

Enfournez pour 12 à 14 minutes dans le four chaud. A la sortie du four, arrosez la pizza des cuillerées à soupe de miel liquide.

 

Servez sans attendre.

 

 

 

Pizza au chèvre et au miel
Pizza au chèvre et au miel
Pizza au chèvre et au miel

Partager cet article

26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 23:00

Brioche au lait ribot tressée

 

Une recette de Chrystel du blog « Entre rire et cuisine » - http://christelle56.over-blog.com

 

Ingrédients : pour une belle brioche tressée

 

4 jaunes d’œufs

120 ml de lait ribot

100 ml de lait ½ écrémé

1 cuillerée à café de sel fin

60 g de sucre en poudre

2 sachets de sucre vanillé

100 g de beurre mou en morceaux

550 g de farine type 45 ou type 55 de  préférence

1 sachet de levure de boulanger (Briochin d’Alsa)

Sucre en grains pour la décoration (facultatif)

Lait et sucre en poudre  pour la dorure

 

 

Préparation :

 

Pâte réalisée au robot : mettre la levure de boulanger déshydratée dans le bol du robot électrique avec le lait ½ écrémé tiédi. Fouetter pour délayer.

 

Ajouter le lait ribot, les jaunes d’œufs, la farine et les sucres (sucre poudre et sucre vanillé), et pétrir 5 minutes avec le fouet pétrin.

 

Ajouter le sel et le beurre en petits morceaux et pétrir à nouveau durant 10 minutes.

 

Former une boule et laisser lever (ou pousser) durant une heure.

 

Pâte à la machine à pain : versez le lait ½ écrémé tiède, le lait ribot, le sachet de levure de boulanger déshydratée et les jaunes d’œufs dans la cuve de la machine à pain. Ajoutez la farine, le sucre en poudre, le sucre vanillé, le beurre mou en petits morceaux et la cuillerée à café de sel fin. Mettre le programme pâte levée pour 1 h 20 environ puis à la fin du programme sortir la pâte de la cuve : la pâte aura déjà poussé (ou levé).

 

À la fin de la  première levée (que ce soit au robot ou à la machine à pain), faire retomber la pâte (ou dégazer) et mettre la pâte en forme de  tresse.

 

Mettre la tresse sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé et laisser encore lever (ou pousser) 1 heure.

 

Préchauffer le four à  180° C (thermostat 6).

 

Dorer avec un peu de lait sucré la brioche tressée et parsemer de sucre en grains.

 

Faire cuire dans le four chaud 20 à 25 minutes, en ajoutant prés de la brioche un récipient rempli d’eau chaude. Surveiller la coloration de la brioche. La mienne est un peu colorée mais on l'a appréciée malgré tout.

 

Déguster tiède ou froid cette brioche.

 

 

 

 

Brioche au lait ribot tressée
Brioche au lait ribot tressée
Brioche au lait ribot tressée
Brioche au lait ribot tressée

Partager cet article

25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 23:00

Mignon de porc crème de chorizo

 

Idée sauce  Elle et Vire supplément Cuisine et Vins 2012 (filets de bar, crème de chorizo)

 

Ingrédients : pour 2 à 3 personnes

 

1 filet mignon de porc moyen 800 g

Sel et poivre

 

Crème de chorizo

25 cl de crème fraiche liquide 30% MG

80 g de tranches de chorizo espagnol (pata negra)

1 gousse d’ail

Sel et poivre

 

Préparation :

 

 

La sauce : pelez et hachez la gousse d’ail. Retirez la peau des tranches de chorizo et coupez-les en petits dés.

Versez la crème fraiche dans une casserole, ajoutez les dés de chorizo et l’ail haché.

 

Mettez la casserole sur feu doux et laissez frémir (bouillir tout doucement) pendant 5 minutes, rectifiez éventuellement l’assaisonnement selon votre goût. Mixez, réservez au chaud.

 

La cuisson du filet mignon de porc : préchauffez le four à 200 ° C (thermostat 200° C).

 

Mettrez le filet mignon de porc dégraissé dans un plat allant au four, salez et poivrez puis versez au fond du plat un verre d’eau. Laissez cuire 25 à 30 minutes dans le four chaud. Pour la cuisson, la viande ne doit pas être rosée mais blanche et elle doit être ferme au toucher pour être cuite.

 

Servez ce filet mignon coupé en tranches accompagné d’une compote de coing (légèrement sucrée ou pas du tout), de pâtes fraiches ou coquillettes  et nappé de la crème de chorizo chaude.

 

Dégustez chaud.

 

 

Un site pour regarder le temps de cuisson des viandes, des légumes, des poissons etc… : http://www.tempsdecuisson.net

 

 

Mignon de porc, crème de chorizo
Mignon de porc, crème de chorizo
Mignon de porc, crème de chorizo

Partager cet article

Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 23:00

Défi du mois de mars : « Recettes de grand-mères »

 

Pour ce   53 ième défi  de mars 2015 le jury et le blog « Recettes de » - http://recettes.de/cuisine   nous propose  un nouveau thème : revisiter les recettes de grand-mères -http://reecttes.de/defi-recettes-de-grand-meres

 

 

Il s’agit donc de préparer une recette de grand-mère en l’adaptant à notre sauce (avec un ingrédient original par exemple).

 

C’est bien sûr l’occasion de cuisiner des bons plats traditionnels qui réchauffent le corps et le cœur et rappellent des bons souvenirs d’enfance : soupe aux légumes, plats en sauce, bœuf bourguignon, cassoulet, quiche lorraine, pâté de lapin, rôti de porc, blanquette de veau, pot au feu sans oublier les desserts : gâteau roulé, charlotte, mousse au chocolat, crêpes, cake aux fruits… Vous pouvez bien sûr aussi piocher dans les recettes plus originales que préparait votre grand-mère (ou une autre).

 

N’hésitez pas à aussi raconter l’histoire de votre recette.

 

Voici la recette que je propose : le millas charentais » j’ai repris la recette du blog de Cathy « La cuisine de Cathy » - http://www.la-cuisine-de-cathy.com

 

 

Je n’ai aucun souvenir de recettes de mes grand-mères, mais la recette de la grand-mère de mon mari "Grand-mère Georgette" qui avait réalisé un millas la première fois que j’ai été reçu chez eux. J’avoue que c’etait un peu étouffe-chrétien mais la recette de Cathy est parfaite, plus aérienne et j’ai ajouté des pépites de chocolat pour le rendre plus gourmand.

 

Bion passons à la recette !

Défi du mois de mars 2015 : « Recettes de grand-mères »

Millas charentais

 

Une recette du blog « ‘La cuisine de Cathy » -  http://www.la-cuisisne-de-cathy.com

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

125 g de farine de blé type 45

90 g de *farine de maïs

170 g de sucre en poudre

3 œufs

20 cl de lait froid

½ litre d’eau bouillante (50 cl)

1 sachet de levure chimique (141 g)

1 cuillerée à soupe de cognac ou de rhum

50 g de beurre doux

1 pincée de sel fin

50 g de pépites de chocolat noir

 

 

Préparation :

 

 

Préchauffer le four à 160° C thermostat 5 1/3).

 

 

Dans une casserole, faire chauffer l’eau salée et le beurre en morceaux. Verser la farine de maïs et remuer énergiquement. Laisser refroidir en remuant de temps en temps.

 

Dans un saladier, verser la farine de blé, la levure chimique, faites un puits et ajouter les œufs, le sucre en poudre, le cognac ou le rhum. Mélanger en incorporant le lait froid.

 

Ajouter la crème de maïs à la préparation précédente ainsi que les pépites de chocolat noir. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

 


Verser le mélange dans un moule à manqué (22 cm de diamètre et 6 cm de hauteur minimum) beurré et fariné.

 

 

Enfourner dans le four chaud pour 40 minutes (35 à 40 minutes selon votre four).

 

Laisser refroidir après la fin des la cuisson. Démouler et déguster tiède ou froid.

 

*farine de maïs : la farine de maïs est une farine sans gluten, mais ce n’est pas de la Maïzena  (fleur de maïs), ni de la fécule de maïs, ni de la polenta, ni de la semoule de maïs, on la trouve souvent dans les magasins bio ou dans des grandes surfaces dans le sud-ouest.

 

 

Défi du mois de mars 2015 : « Recettes de grand-mères »
Défi du mois de mars 2015 : « Recettes de grand-mères »
Défi du mois de mars 2015 : « Recettes de grand-mères »

Partager cet article

Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 23:00

Bouchées mignardises amandes coco

 

 

Une recette du blog « recettes by Hanane » - http://www.recetteshanane.com

 

Ingrédients : une vingtaine de bouchées

3 œufs

120 g de sucre

120 g de beurre doux

100 g de farine

60 g de poudre d’amandes

3 cuillerées à soupe de noix de coco râpée

1 sachet de levure chimique (11 g)

1 citron Bio

80 g de pépites de chocolat

Sucre en grains ou amandes effilées  (facultatif)

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Battre les œufs entiers avec le sucre en poudre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange double de volume.

 

Ajouter la farine, la levure chimique, la poudre d’amandes et la noix de coco râpée.

 

Incorporer enfin le beurre fondu au micro-ondes, le jus du citron pressé et les zestes. Incorporer enfin les pépites de chocolat. Mélanger délicatement.

 

Verser la préparation dans un moule en silicone empreintes 15 cubes. J’ai fait deux cuissons avec le total de la préparation soit 15 + 5 bouchées de 3 x 3  cm et de hauteur 2, 8 à 3 cm.

 

Parsemer (facultatif) de sucre en grains ou d’amandes effilées, enfourner dans le four chaud pour 15 minutes. Surveillez la cuisson selon votre four.

 

Laisser refroidir avant de démouler délicatement ces bouchées.

 

 

Bouchées mignardises amandes coco
Bouchées mignardises amandes coco
Bouchées mignardises amandes coco

Partager cet article

Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 23:00

Dos de cabillaud, viennoise d’Etorki ®

 

Une recette originale « Merlu de St Jean de Luz, viennoise d’Etorki ® »  trouvée sur le site « Qui veut du fromage » - http://www.quiveutdufromage.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

la viennoise

50 g de fromage Etorki ®

20 g de poudre d’amandes

30 g de farine

50 g de beurre doux

 

Le poisson

4 pavés de cabillaud (dos de cabillaud de 125 g chacun)

Un peu d’huile d’olive

 

 

Préparation :

 

Préparation de la viennoise : retirez la croute du fromage Etorki ®.

 

Dans un robot genre moulinette électrique, verser la farine, la poudre  d’amandes, ajouter le beurre et le fromage coupé en petits dés. Faire tourner le robot jusqu’à obtenir  une pâte homogène. Etaler cette préparation entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 2 à 3 millimètres d’épaisseur.

Réserver  au frais environ  1 heure.

 

Préchauffer le four a 1802° C (thermostat 6).

 

Poser les morceaux de poisson dans un plat allant au four légèrement huilé puis tailler des morceaux de viennoise au fromage  correspondant au format des pavés de cabillaud. Poser sur les morceaux de cabillaud et enfournez le tout dans le four chaud pour 20 minutes.

 

Servir ces  morceaux de poisson avec des tagliatelles de carottes et de courgettes cuites à la vapeur.

 

 

Dos de cabillaud, viennoise d’Etorki ®
Dos de cabillaud, viennoise d’Etorki ®
Dos de cabillaud, viennoise d’Etorki ®
Dos de cabillaud, viennoise d’Etorki ®

Partager cet article

22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 15:41

Résultats Défi « La cuisine en rose »

 

 

 

Voici les noms des gagnants du défi « La Cuisine en rose » du blog « Recettes de Cuisine » (http://recettes.de/cuisine ) pour le mois de février 2015,

 (http://recettes.de/defi-cuisine-en-rose), en tant que membre du jury, le choix n’a pas été facile car les réalisations étaient gourmandes et bien belles.

 

 

 

Résultats Défi « La cuisine en rose » février 2015

Voici les trois gagnants de ce défi :

 

 

1 - Cœur aux saveurs d’Ispahan du blog « Au Plaisir de pâtisser » http://www.auplaisirdepatisser.com

 

Résultats Défi « La cuisine en rose » février 2015

 

 

2 - Omelette norvégienne aux fruits rouges de Christophe Michalak du blog « Le Palais des Saveurs » - http://passionsdeval.canalblog.com

 

 

Résultats Défi « La cuisine en rose » février 2015

 

 

3 - Layer cake fruité à la noix de coco dans son écrin de pétales de rose du blog « Sweetnessandmore » - http://sweetnessandmore.wordpress.com

 

 

 

Résultats Défi « La cuisine en rose » février 2015

Bravo pour tous les participants.

 

 

N’oubliez pas le défi du mois de mars 2015 « Recettes de grand-mères », vous avez jusqu’au 31 mars pour participer. http://recettes.de/defi-recettes-de-grand-meres

 

 

Résultats Défi « La cuisine en rose » février 2015

Partager cet article

20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 23:00

Ananas rôti à la vanille et aux agrumes

 

Recette du blog « Les pépites de noisette » - http://www.lespepitesdenoisette.fr

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Le caramel : 80 g de sucre en poudre et 10 cl d’eau

 

1 petit ananas

1 gousse de vanille

1 orange

1 cuillerée à soupe de rhum

1 citron vert Bio

 

Pour accompagner : une glace vanille ou un sorbet citron si vous servez cette recette tiède ou chaude

 

 

Préparation :

 

 

Préchauffez le four à 160° C (thermostat 5 1/3).

 

Dans une poêle, faites infuser la gousse de vanille, fendue en deux, avec 4 cuillerées à soupe d’eau. En attendant, épluchez et coupez l’ananas en 8 quartiers dans le sens de la longueur (veillez bien à enlever les yeux et le centre dur). Pressez également le jus de l’orange.

 

Dans une cocotte, réalisez un caramel avec le sucre en poudre et l’eau. Le mélange doit avoir réduit de moitié et le caramel doit avoir une belle couleur ambrée.

 

Ajoutez le jus d’orange pressée, l’infusion de vanille et la cuillerée à soupe de rhum. Déposez ensuite les morceaux d’ananas et glissez la cocotte dans le four chaud pour 1 h 20 à 1 h 30 en retournant les morceaux d’ananas toutes les 20 minutes (si c’est trop contraignant, mettez un couvercle sur la cocotte, le caramel sera réduit en fin de cuisson si nécessaire). Le temps de cuisson sera en fonction de la grosseur des morceaux d’ananas. Au final, l’ananas doit être fondant et bien doré.

 

Servez les morceaux d’ananas avec la sauce caramel, le tout saupoudré de zeste et de jus de citron vert.


Ce dessert se mange chaud ou tiède avec une boule de glace de vanille ou un sorbet citron, ou froid tel quel.

 

 

 

 

 

Ananas rôti à la vanille et aux agrumes
Ananas rôti à la vanille et aux agrumes
Ananas rôti à la vanille et aux agrumes
Ananas rôti à la vanille et aux agrumes

Partager cet article

Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 23:00

Risotto au curcuma, purée de citron confit et sardine

 

 

Recette originale du blog « Chef Nini » - http://www.chefnini.com

 

Ingrédients : pour 2 personnes

 

120 g  de riz arborio (riz a risotto)

1 échalote

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

1/2 verre de vin blanc sec (10 cl)

1 cube de bouillon de légumes

2 boites de sardines à l’huile (200 g environ soit 4 à 5 sardines)

½ cuillerée à café de curcuma

1 cuillerée à café de purée de citron confit

1 cuillerée à soupe de crème épaisse (facultatif)

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

 

Épluchez et émincez l’échalote.

 

Faites-la revenir dans une sauteuse avec 1 cuillerée à soupe d’huile d’’olive.

 

Ajoutez le riz, mélangez pour bien enrober de l’huile et laissez cuire 2 minutes sur feu moyen. Ajoutez le vin blanc sec sur le riz et laissez-le évaporer.

 

Ajoutez le curcuma et le cube de bouillon de légumes émietté. Versez de l’eau à la hauteur du riz.

 

Mélangez et laissez cuire à petits frémissements en mélangeant de temps en temps. Lorsque l’eau a été absorbée, ajoutez-en et poursuivez la cuisson du riz de la même manière jusqu’à ce qu’il soit fondant avec un cœur un peu croquant. Comptez 15 à 17 minutes de cuisson.

 

Lorsque le riz est cuit, ajoutez le citron confit en purée (j’ai mixé un citron confit pour obtenir un purée) et mélangez pour bien le répartir dans le risotto.

 

Terminez par la crème fraiche (facultatif)  et rectifiez l’assaisonnement selon votre goût.

 

Ajoutez enfin les sardines coupées en morceaux (retirez les arêtes si vous n’aimez pas).

Servez aussitôt.

 

 

Risotto au curcuma, purée de citron confit et sardine
Risotto au curcuma, purée de citron confit et sardine
Risotto au curcuma, purée de citron confit et sardine

Partager cet article