Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 23:00
Nonnettes fourrées au soumaintrain et salade à  la moutarde au pain d’épices

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

12 mini-nonnettes maison

Du fromage soumaintrain (ou époisses)

 

La vinaigrette

1 cuillerée à soupe de moutarde au pain d’épices Fallot

4 cuillérées à soupe d’huile de tournesol

2 cuillerées à soupe de vinaigre de vin maison

sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Prendre les nonnettes et couper juste le dessus. A l’aide d’un emporte-pièce, vider un peu le centre de la nonnette. Remplir le centre avec un morceau de fromage soumaintrain (ou époisses) et former un dôme.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Poser les nonnettes (sans les chapeaux)  sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et enfournez-les dans le four chaud pour 10 minutes.

 

2 - Préparer la vinaigrette avec l’huile, le vinaigre, la moutarde au pain d’épices, du sel et du poivre. Bien mélanger.

 

3 – Sur les assiettes de service, déposer trois mini-nonnettes bien chaudes en y ajoutant les petits chapeaux, et de la salade assaisonnée de la vinaigrette.

 

4 - Servir cette préparation en entrée ou au moment de la salade et du fromage lors d’un repas ou même à l’apéritif sans la salade.

 

 

Source : recette originale du site « Mulot et Petitjean » http://www.mulotpetitjean.fr avec la moutarde au pain d’épices Fallot (http://www.fallot.com)

« Epoisses rôti en nonnette de pain d’épices à l’orange et vinaigrette tiède de moutarde au pain d’épices »

 

Article non sponsorisé

 

 

Nonnettes fourrées au soumaintrain et salade à  la moutarde au pain d’épices
Nonnettes fourrées au soumaintrain et salade à  la moutarde au pain d’épices
Nonnettes fourrées au soumaintrain et salade à  la moutarde au pain d’épices
Repost 0
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 23:00
Petites nonnettes de pain d’épices pour l’apéritif

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de mini-nonnettes de 4 cm de diamètre

 

20 cl d’eau (200 g)

200 g de miel

70 g de sucre en poudre

75 g de beurre doux

Le zeste d’une demie orange Bio

1  étoile de badiane (anis étoilé)

275 g de farine

1 sachet de levure chimique (11 g)

1 cuillerée à café rase de bicarbonate de soude

1 cuillerée à café d’épices à pain d’épices

(ou 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre + 1 cuillerée à café de 4 épices + 1 capsule de cardamone)

 

 

Préparation :

 

Les nonnettes : dans une casserole, faites chauffer l’eau, le miel, le sucre, le beurre, les zestes d’orange hachés et l’étoile de badiane. Mélangez. Retirez du feu aux premiers frémissements. Laisser infuser 15 minutes puis retirez la badiane.

 

Dans un saladier, versez la farine, les épices, la levure chimique et le bicarbonate de soude. Versez le contenu de la casserole dans le saladier puis fouettez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Laissez reposer la pâte une bonne heure au réfrigérateur.

 

Préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3). Lorsque le four est chaud, répartissez  la pâte dans les empreintes en silicone à mini-muffins, posées sur une plaque perforée ou sur une plaque à pâtisserie.

 

Faites cuire dans le four chaud pendant 13 à 14 minutes environ. Recommencez une autre cuisson jusqu’à épuisement de la pâte.

 

Sortir les nonnettes du four, les laisser refroidir 5 minutes avant de les démouler.

 

Ces nonnettes seront utilisées pour l’apéritif en les fourrant avec du fromage d’époisses ou du soumaintrain ou pour une entrée accompagnée d'une salade.

 Prochaine recette sur le blog.

 

Source : Recette originale du livre « Cuisine de nos régions » Demarle

 

 

Petites nonnettes de pain d’épices pour l’apéritif
Petites nonnettes de pain d’épices pour l’apéritif
Petites nonnettes de pain d’épices pour l’apéritif
Petites nonnettes de pain d’épices pour l’apéritif
Petites nonnettes de pain d’épices pour l’apéritif
Repost 0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 23:00
Nonnette perdue, glace à la vanille et coulis de cassis

 

Lorsque nous passons quelques jours en Bourgogne, nous aimons déguster les nonnettes, une spécialité de Dijon : des gâteaux à base de pain d’épices ronds, fourrés avec de la confiture. Mes préférées ( maison Mulot et Petit-Jean) sont celles fourrées au cassis ou au citron.

Pour cette recette j’ai pris des nonnettes natures.

 

 

Les nonnettes de Dijon

Les nonnettes de Dijon

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 nonnettes natures

4 boules de glace à la vanille

 

L’appareil pour le pain perdu

1 œuf

10 g de sucre en poudre

100 ml de lait ½ écrémé

10 g de beurre doux pour la cuisson des nonnettes

 

Le coulis de cassis

200 g de cassis surgelés (du jardin ou des grains de cassis frais)

2 cuillerées à soupe d’eau

4 cuillerées à soupe de sucre en poudre

 

 

Préparation :

 

Commencer par préparer le coulis de cassis : mettez les grains de cassis surgelés (ou frais) dans une casserole, ajoutez l’eau et le sucre. Sur feu doux, laisser cuire à petits frémissements pendant 5 minutes.

 

Passez le coulis de cassis dans un chinois et réservez-le.

 

Préparer l’appareil pour le pain perdu : dans un saladier, mélanger l’œuf entier, battu avec le sucre et le lait.

 

Faites chauffer une poêle avec un peu de beurre, sur feu moyen.

 

Fendez en deux dans le sens de la hauteur chaque nonnette, trempez chaque demi-nonnette rapidement dans le mélange œuf/lait/sucre, les égoutter un peu, puis les faire dorer dans la poêle pendant 1 à 2 minutes environ sur chaque face.

 

Le dressage des assiettes : servez les demi-nonnettes perdues tièdes sur les assiettes de service, accompagnez d’une boule de glace à la vanille et du coulis de cassis froid.

 

Dégustez aussitôt.

 

(Article non sponsorisé)

Nonnette perdue, glace à la vanille et coulis de cassis
Nonnette perdue, glace à la vanille et coulis de cassis
Nonnette perdue, glace à la vanille et coulis de cassis
Nonnette perdue, glace à la vanille et coulis de cassis
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 23:00
Tarte au soumaintrain

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La pâte

125 g de farine type 55

1 pincée de sel fin

65 g de beurre doux

1 jaune d’œuf

1 cuillerée à soupe d’eau

 

La garniture

2 œufs

25 cl de crème fraiche semi-épaisse ou épaisse

125 g de fromage *Soumaintrain

1 pomme

50 g de jambon blanc

sel, poivre et noix de muscade râpée

 

 

Préparation :

 

Réaliser la pâte : tamiser la farine et faire une fontaine.

 

Y mettre le sel, le jaune d’œuf, le beurre en morceau et la cuillerée d’eau.

 

Incorporer le tout à la farine.

 

Ne pas travailler trop longtemps la pâte.

 

La réserver au réfrigérateur.

 

Préparer la garniture : dans un saladier, mélanger les œufs et la crème fraiche.

 

Ajouter le fromage *Soumaintrain, la pomme pelée et épépinée et le jambon blanc, coupés en petits morceaux.

 

Saler, poivrer et ajouter un peu de muscade râpée.

 

Réaliser la tarte : étaler la pâte reposée, et garnir un moule à tarte (moule à tarte de 22 cm de diamètre) avec la pâte.

 

Verser la préparation au Soumaintrain.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6)  chaleur ventilée.

 

Enfourner dans le four chaud pendant 25 à 30 minutes. Surveiller la coloration de la tarte.

 

Déguster chaud avec une salade.

 

 

*Le fromage Soumaintrain est un fromage de Bourgogne au lait de vache cru ou pasteurisé à pâte molle, à croûte lavée de couleur orange ou blanche.

 

On peut remplacer par de l’ Epoisses, c’est aussi un fromage au lait de vache entier de Bourgogne A.O. P. à pâte molle, à croûte lavée de couleur ivoire orange à rouge brique selon son degré d’affinage. Ce fromage doit son nom à un village de l’Auxois.

 

Source : recette originale « Tarte à l’époisses » du livret recettes « Recettes de Bourgogne » de Gérald Carpentier – Editions Ouest France

 

 

Tarte au soumaintrain
Tarte au soumaintrain
Tarte au soumaintrain
Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 23:00
Meringues à l'anis de Flavigny

 

Ingrédients : pour une soixantaine de petites meringues

 

120 g de blancs d’œufs (4 blancs d’œufs)

180 g de sucre en poudre

1 pincée de sel fin

80 g de bonbons « Anis de Flavigny » réduits en poudre

 

 

Préparation :

 

Incorporer un pincée de sel fin aux blancs d’œufs et fouetter avec un batteur électrique à vitesse moyenne jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux.

 

Augmenter la vitesse du batteur et ajouter une partie du sucre en poudre en pluie.

 

Lorsque les blancs d’œufs commencent à être ferme, ajouter le reste du sucre en poudre et fouetter à vitesse maximale pendant 2 minutes.

 

Ajouter la poudre des bonbons « Anis de Flavigny » et continuer de fouetter à vitesse moyenne environ 2 à 3 minutes.

 

Préchauffer le four à 120° (thermostat 4) chaleur ventilée.

 

A l’aide d’une poche à douille, former des petites meringues sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Enfourner dans le four chaud pendant 1 h 20 à 1 h 30, puis laisser dans le four éteint pendant 1 heure pour que les meringues finissent de sécher.

 

Laisser refroidir complètement les meringues avant de les stocker dans une boite en métal.

 

 

Source : recette de N. et P. Guiller – https://www.anis-flavigny.com

 

 

Meringues à l'anis de Flavigny
Meringues à l'anis de Flavigny
Meringues à l'anis de Flavigny
Meringues à l'anis de Flavigny
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 23:00
Jambon persillé

 

Ingrédients : pour 3 bocaux de 350 g et un petit saladier

 

1,100 kg de palette demi-sel (1 kg à 1,200 kg environ)

1,500 kg de jarret de porc demi-sel

1 pied de cochon fendu en deux

1 carotte

1 oignon

3 gousses d’ail

1 bouquet garni (feuille de laurier, thym et persil)

10 grains de poivre noir

3 clous de girofle

75 cl de vin blanc sec

5 cl de vinaigre de vin

2,5 feuilles de gélatine (5 g)

1 bouquet de persil plat

 

 

Préparation :

 

La veille : mettez le jarret et la palette demi-sel dans une grande marmite remplie d’eau froide. Faites dessaler ces viandes en changeant d’eau plusieurs fois en 6 heures.

 

Le lendemain : égouttez les viandes et placez-les dans une grosse cocotte.

 

Pelez la carotte, l’oignon et les gousses d’ail et ajoutez-les dans la cocotte avec le bouquet garni, les grains de poivre et les clous de girofle. Versez le vin blanc et recouvrez d’eau.

 

Portez à ébullition, puis baissez le feu et faites cuire 30 minutes à petits bouillons. Ajoutez le pied de cochon fendu et prolongez la cuisson 2 heures.

 

Lavez, séchez, effeuillez et ciselez le persil. Réservez-le.

 

Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

 

Egouttez les viandes, dégraissez-les et enlevez la couenne, coupez-les en morceaux pas trop petits.

 

Filtrez le bouillon, puis reversez-le dans une cocotte et faites-le réduire sur feu vif de manière à ce qu’il ne reste qu’un  litre.

 

Mesurez 50 cl de bouillon, filtrez-le puis ajoutez le vinaigre de vin et la gélatine essorée entre les mains et mélangez. Gardez le reste de bouillon pour des sauces, congelez en portions de 25 cl.

 

Montez les terrines ; versez un peu de bouillon dans le fond des trois bocaux lavés et ébouillantés ainsi que dans le saladier, ajoutez des morceaux de jambon, tassez un peu dans chaque récipient. Terminez par le bouillon et le persil ciselé. On peut alterner une couche de viande et du persil ciselé plusieurs fois en couches régulières.

 

Laissez refroidir et placez au réfrigérateur pour 12 heures.

 

Servez et dégustez ce jambon persillé coupé en tranche avec des cornichons, des pommes de terre et de la salade  ou sur des tranches de pain de campagne.

 

Stérilisez les bocaux 1 heure 30 à 100° C.

 

 

Source : recette originale « Jambon persillé du Chalet Jacquet » du magazine « Comtois en cuisine » printemps 2014 que j’ai un peu adaptée.

 

 

Jambon persillé
Jambon persillé
Jambon persillé
Jambon persillé
Jambon persillé
Jambon persillé
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 23:00
Escapade en Bourgogne

Tous les ans nous passons quelques jours en Bourgogne, une région que nous découvrons un peu plus à chaque fois.

 

On a visité La Moutarderie Fallot située à Beaune dans les bâtiments d’origine, cette entreprise est une histoire de famille depuis 1928 ou Edmond Fallot a repris la fabrique de Paul Château. entreprise fondée en 1840 au cœur de Beaune, c’est tout d’abord une huilerie également spécialisée dans la réalisation de la moutarde. en 1945, R. Désarménien, gendre de Mr Fallot intègre l’entreprise que dirige aujourd’hui son fils Marc Désarménien.

 

En 2003,l’entreprise inaugure un premier parcours de visite dans son usine, suivi d’un deuxième en 2009. C’est également sous son impulsion que la Moutarderie obtient l’Indication Géographique Protégée « Moutarde de Bourgogne ».

 

La Moutarderie Fallot continue à broyer les graines grâce à des meules de pierre, préservant ainsi à la pâte toutes ses qualités.

 

Très attachée à son terroir, La Moutarderie Fallot a su maintenir des produits du savoir-faire culinaire bourguignon (moutarde de Dijon, moutarde à l’ancienne) tout en recherchant l’innovation par des associations de goûts typiquement régionaux (moutarde au cassis de Dijon, moutarde au pain d’épices).

 

(Sources : magazine « Aux Petits oignons de Carrefour » et plaquette publicitaire E. Fallot).

 

 

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

La boutique Fallot rue de la chouette à Dijon.

 

 

Escapade en Bourgogne

 

Le château du clos de Vougeot est un célèbre château des XIIe et XVIe siècles, de style art cistercien et renaissance au milieu des vignobles, sur la route des grands crus reliant Dijon et Beaune en Côte-d’Or.

 

 

Escapade en Bourgogne

 

Dijon est une ville située à 310 kms du sud Est de Paris et à 190 kms au nord de Lyon.

 

L’église Notre Dame de Dijon est considérée comme un chef d’œuvre d’architecture gothique du XIIIe siècle est à proximité du Palais des ducs et des Etats de Bourgogne.

Cette église s’orne de deux symboles de la ville : le jacquemart et la chouette.

Le jacquemart est une horloge sur un campanile qui comporte quatre automates.

A l’angle d’un contrefort d’une chapelle de l’église notre Dame est sculptée un oiseau que les dijonnais appellent la chouette. Cette chouette est très usée à cause d’une pratique superstitieuse qu’elle suscite : les touristes et les dijonnais ont coutume de la caresser, de la main gauche en espérant que le vœu qu’ils formulent soit exaucé.

 

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

Le Palais des Ducs de bourgogne fut le siège des souverains de l’Etat bourguignon, les ducs de Bourgogne. Il abrite aujourd’hui la mairie de Dijon et le musée des beaux-arts de Dijon.

 

La plus grande partie des bâtiments visibles aujourd’hui, a été bâtie aux XVIIe et surtout XVIIIe siècles dans un style classique avec le dessin de la place royale, aujourd’hui place de la libération.

 

 

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

Sur cette photo, on peut apercevoir le Grand théâtre de Dijon sur la gauche (architecture se rapprochant du Palais Brongniart à Paris ou du Grand Théâtre à Bordeaux) et au fond de la rue l’église Saint Michel (église du XVIe siècle avec une façade Renaissance).

 

 

Escapade en Bourgogne

 

La place François Rude (sculpteur français (1784-1855) né à proximité de cette place) est aussi appelée la place du bareuzaï , où trône une fontaine surmontée d’une statue « Le vendangeur ». Cette place est très touristique, son architecture est un mélange du Moyen-âge et de la Renaissance.

 

 

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

Face à l’hôtel Aubriot, la rue Stephen Liegeard  relie la rue de la Liberté à la rue des Forges. Dans cette rue des maison du Moyen Age, à pans de bois subsistent encore.

 

 

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

L’hôtel Aubriot est un hôtel particulier du XIIIe siècle avec une toiture en tuile vernissée de Bourgogne, située rue des Forges.

 

 

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

La maison Maillard dite Misland (rue des Forges) est un hôtel particulier de style renaissance du XVIe siècle, situé près de l’hôtel Aubriot.

 

(source des informations internet Wikipédia – https://fr.wikipedia.org.)

 

Escapade en Bourgogne

 

Une pause sucrée pour terminer notre ballade à Dijon, une visite à la boutique du pâtissier Pierre Hubert 21 rue des Godrans à Dijon (21000) pour gouter quelques gourmandises que nous avons bien appréciées.

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

Et dans une rue une belle vache…

Escapade en Bourgogne

 

Pour terminer cette escapade nous sommes allés  à la roche de Solutré, site préhistorique et lieu insolite, à quelques kilomètres de Macon, au milieu des vignes du mâconnais.

 Un escarpement rocheux, calcaire, d’environ 500 m qui surplombe la commune de Solutré-Pouilly et la plaine de la Saône.

Escapade en Bourgogne
Escapade en Bourgogne

 

Cette semaine sera consacrée à la cuisine bourguignonne, avec plusieurs recettes que j’ai pu tester.

 

A demain avec le jambon persillé, spécialité bourguignonne.

 

 

Repost 0
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 23:00
Pudding de brioche aux pommes

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

230 g de reste de brioche (gâche vendéenne ou autre brioche)

3 œufs

600 ml de lait ½ écrémé

120 g de sucre en poudre

½ cuillerée à café de cannelle en poudre

½ cuillerée à café de cardamone moulue

1 sachet de sucre vanillé

2 pommes

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Découper la brioche en gros dés et les mettre dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et tapissé  d’un morceau de papier sulfurisé (moule carré de 23 x 23 cm).

 

Eplucher les pommes et les couper en gros dés, les ajouter aux morceaux de brioche.

 

Dans un saladier, battre les œufs entiers avec le sucre en poudre.

 

Dans une casserole, verser le lait et faites-le chauffer avec la cannelle, le sucre vanillé et la cardamone.


Verser le lait chaud sur le mélange œufs/sucre tout en continuant de bien mélanger avec un fouet.

 

Enfourner le moule dans le four chaud pour 50 à 55 minutes de cuisson.

 

Conseils de Manue : à la place des pommes, on peut mettre des raisins secs macérés dans le rhum ou des pépites de chocolat.

 

On peut aussi recycler des morceaux de pain mais il faudra ajouter un peu plus de sucre.

 

 

Source : recette du blog « Hum ça sent bon » – http://humcasentbon.over-blog.com/article-pudding-de-brioche-aux-pommes-62545527.html

 

 

 

 

Pudding de brioche aux pommes
Pudding de brioche aux pommes
Pudding de brioche aux pommes
Pudding de brioche aux pommes
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 23:00
Blancs de poulet aux abricots

 

Ingrédients : pour 2 personnes

 

2 blancs de poulet fermier

8 abricots frais

2 cuillerées à soupe de fond de volaille déshydraté

5 g de beurre

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Laver et couper les abricots en deux. Réservez-les.

 

Saler et poivrer les blancs de volaille. Fendre chaque blanc de volaille dans l’épaisseur, jusqu’à la moitié avec la lame d’un couteau bien tranchant et y glisser un oreillon d’abricot (un demi abricot).

 

Dans une sauteuse ou une cocotte, faire chauffer l’huile et le beurre et dorer les blancs de volaille sur les deux faces (2 minutes de chaque côté).

 

Retirer les blancs de volaille de la sauteuse (ou de la cocotte), ajouter les demi-abricots et les faire revenir 2 à 3 minutes.

 

Remettre les blancs de volaille dans la sauteuse (ou cocotte), ajouter les cuillerées à soupe de fond de volaille déshydraté dilué dans 10 cl d’eau.

 

Couvrir et laisser cuire sur feu doux pendant 10 minutes. Rectifier l’assaisonnement.

 

Servir les blancs de poulet coupés avec les abricots et la sauce, le tout accompagné de pâtes fraiches ou de riz vapeur.

 

 

Source : recette originale « Cailles aux abricots »  du blog « Quand choupette et Papoune cuisinent » http://www.quandchoupetteetpapounecuisinent.fr

 

 

 

Blancs de poulet aux abricots
Blancs de poulet aux abricots
Blancs de poulet aux abricots
Blancs de poulet aux abricots
Blancs de poulet aux abricots

 

Avec cette recette je participe  au défi « Cuisinons de saison » de Claudine du blog « La Cuisine de Gut » (https://cuisinedegout.wordpress.com)

 

Voici le lien du défi :

https://cuisinedegout.wordpress.com/2017/08/01/cuisinons-de-saison-en-aout-2017/

 

 

Blancs de poulet aux abricots
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 23:00

 

Aujourd’hui, on cuisine des gourmandises algériennes avec ces croquets.

 

 

Les croquets, gâteau algérien sec

 

Ingrédients :

 

La pâte

400 g + 100 g environ de farine type 55

3 œufs

1 verre de sucre en poudre (un verre de 20 cl = 150 g de sucre)

1 verre de poudre de lait (un verre de 20 cl = 75 g)

1 verre d’huile d’arachide (un verre de 20 cl = 130 g)

le zeste d’un demi-citron

1 cuillerée à café de vanille liquide

1 sachet de levure chimique (11 g)

75 g de noisette entières + 75 g d’amandes entières

 

La dorure

1 jaune d’œuf+ 1 cuillerée à soupe de lait

Quelques grains de sésame

 

 

Préparation :

 

*Battre les œufs entiers avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

 

*Ajoutez le zeste de citron et la vanille liquide.

 

*Ajoutez l’huile et le lait en poudre et là il faut bien battre avec un batteur électrique pendant 10 minutes au moins.

 

*On doit obtenir une belle crème.

 

*Ajoutez le paquet de levure chimique et la farine au fur et à mesure. Quand la pâte commence à se ramasser, ne plus ajouter de farine.

 

*Laisser reposer quelques minutes car la farine continuera à absorber la crème. S’il le faut ajouter un peu de farine mais attendez que la pâte soit un peu reposée. J’ai dû ajouter 100 g environ de farine pour obtenir une pâte non collante.

 

*Ajoutez les fruits secs dans la pâte. Formez une boule.

 

*Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

*Façonnez quatre boudins de 35 cm de longueur et de 3 cm de diamètre que vous poserez sur deux plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé (plaques de 28 x 38 cm).

 

Aplatissez légèrement les boudins avec la main. Pour travailler la pâte, mettez un peu d’huile sur le plan de travail et enduisez-en vos mains (la pâte colle un peu).

 

*Dans un petit bol, mélangez le jaune d’œuf avec la cuillérée à soupe de lait. Badigeonnez la surface des boudins avec un pinceau. Parsemez de grains de sésame.

 

*Enfournez les deux plaques dans le four chaud pour 10 minutes. Au bout des 10 minutes de cuisson, baissez la température à 170° C (thermostat 5 2/3) et poursuivre pendant 15 minutes.

 

*Retirez les plaques du four et posez les boudins de pâte chauds sur  une planche à découper. Avec un couteau à pain, tailler délicatement les croquets, avec un mouvement de va et vient.

 

*Laissez complètement refroidir les croquets, avant de les conserver dans une boite en métal.

 

*Dégustez avec un thé ou un café.

 

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes

 

Source : recette du blog « Les Joyaux de Shérazade » - http://www.lesjoyauxdesherazade.com/les-croquets-gateau-algerien-sec

 

 

 

Les croquets, gâteau algérien sec
Les croquets, gâteau algérien sec
Les croquets, gâteau algérien sec
Les croquets, gâteau algérien sec

 

Avec cette recette je participe au concours de Shérazade pour fêter la sortie de son deuxième livre.

 

 

Les croquets, gâteau algérien sec
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article