Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 22:00

 

Un dessert typiquement piémontais, le Bonèt appelé également Bunet ou Bounet est un entremets à base de cacao et d’amaretti (macarons italiens). Comme toute spécialité régionale, il existe de nombreuses variantes du Bunet selon les familles avec parfois du café, de la liqueur d’amaretto, des biscuits cuiller, des noix ou encore de la crème.

Recette et explications de Sandra du blog « Le pétrin » - http://sandrakavital.blogspot.fr

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

50 cl de lait 1/2 écrémé

5 œufs

5 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1 cuillerée à café de vanille en poudre ou 1 gousse

2 cuillerées à soupe de cacao non sucré

2 cuillérées à soupe de rhum (facultatif)

80g de biscuits amaretti

Le caramel

100 g de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Mettre les biscuits amaretti dans un sac à congélation, refermer et écraser les biscuits à l’aide d’un rouleau à pâtisserie de manière obtenir une poudre grossière (il doit rester des petits morceaux comme du pralin). Réserver.

 

Préparer le caramel en mettant à cuire le sucre en poudre avec la cuillerée à soupe d’eau. Arrêtez la cuisson dès que le sucre commence à prendre une coloration brun doré et versez-le dans les ramequins (diamètre de 9 cm de diamètre) l’équivalent d’une cuillerée à soupe de façon à recouvrir le fond. Réserver.

 

Dans une casserole, verser le lait, ajouter la vanille (en poudre ou la gousse fendue en deux et grattée) et faire chauffer lentement sur feu moyen jusqu’à ébullition.

 

Dans un saladier, battre les œufs entiers avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter le cacao amer, le rhum (facultatif) puis les amaretti écrasés. Continuer à battre pour bien mélanger le tout en ajoutant le lait bouilli en filet.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Préparer un plat à bords hauts de volume suffisant pour mettre tous les ramequins. Verser la préparation dans les ramequins puis les disposer dans le plat et remplir celui-ci d’eau pour une cuisson au bain-marie.

 

Enfourner dans le four chaud et laisser cuire environ 20 minutes (tester la cuisson avec une lame de couteau plongé dans les flans, elle doit ressortir humide).

 

Faire refroidir les Bonèt en les retirant du bain-marie, de préférence à température ambiante.

 

Servez-les retournés sur des assiettes comme une crème caramel en parsemant de miettes d’amaretti ou avec un biscuit entier et éventuellement de la crème fraiche fouettée.

 

Ce dessert doit se déguster retourné pour être bien apprécié.

 

Les amaretti forment une couche légèrement biscuitée qui remonte à la surface du Bonèt : retourné, cette couche sert de base au « flan ».

 

 

Bonet monferrano
Bonet monferrano
Bonet monferrano
Bonet monferrano
Bonet monferrano
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 22:00

 

Une recette de Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand– http://croquantfondantgourmand.com

 

Ingrédients : pour un bol de pesto

 

60 g de feuilles de basilic

2 gousses d’ail

30 g de pignons de pin

40 g de parmesan râpé

60 g d’huile d’olive

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

 

Laver les feuilles de basilic et les sécher soigneusement dans un torchon. Peler et dégermer les deux gousses d’ail.

 

Mixer dans le bol du robot, les feuilles de basilic séchées, les gousses d’ail, les pignons de pin, un peu de sel fin, un peu de poivre du moulin, le parmesan râpé et l’huile d’olive jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.

Goutez et rectifiez l’assaisonnement éventuellement. Verser le contenu du bol du robot dans des récipients pour le congeler et le stocker plus longtemps.

 

Cette délicieuse préparation peut servir pour aromatiser des cakes salés, des quiches, pour des pâtes, pour des verrines italiennes (voir recette publiée le 26 septembre 2016 http://www.plaisirs-de-la-maison.com/2016/09/verrines-italiennes.html)…

 

Cette recette comme le précise Michèle n’est pas conventionnelle puisque d’habitude le pesto se réalise au mortier… mais c’est plus rapide et ce pesto réalisé maison est un délice !

 

 

Pesto maison au basilic
Pesto maison au basilic
Pesto maison au basilic
Pesto maison au basilic
Pesto maison au basilic
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 22:00

 

Recette trouvée sur le blog  « La cuisine à Bobby-Joe – http://lacuisineabobbyjoe.tumblr.com

recette originale "Gâteau à la crème fraîche"

 

Ingrédients : pour 6 à 8 parts

 

2 œufs

180 g de farine type 55

100 g de sucre en poudre

50 g de beurre salé

20 cl de crème fraiche entière

1 sachet de levure chimique (11 g)

1 sachet de sucre vanillé de 7,5 g (du commerce ou maison)

1 pomme

2 à 3 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, battre les œufs entiers avec la crème fraiche. Il faut que le mélange mousse un peu. Ajouter le sucre, bien mélanger, puis incorporer la farine lentement, toujours en mélangeant. Ajouter la levure chimique et le sucre vanillé. Mélanger à nouveau.

 

Beurrer un moule à gâteau rond ou carré comme moi (moule de 23 x 23 cm de côté) et faite fondre le reste du beurre au microondes. Ajoutez-le à la pâte en même temps que l’eau de fleur d’oranger. Bien mélanger, il faut que la pâte soit d’une belle couleur jaune pâle, lisse et homogène.

 

Eplucher et couper la pomme en petits dés. Verser la plat dans le moule avec une spatule en silicone et couvrir avec les morceaux de pommes. Enfourner à mi-hauteur dans le four chaud pour 30 minutes environ ; surveillez la coloration du gâteau et ajustez le temps de cuisson selon votre four.

 

Sortir le gâteau du four et dégustez-le tiède.

 

Conseils : on peut ajouter n’importe quel fruit, ou du chocolat blanc, noir ou lait ou tout mélangé.

 

C’est une bonne idée pour le brunch ou le petit déjeuner et aussi pour le goûter des petits et grands gourmands. Peut être servi avec de la confiture d’abricots ou de fruits rouges.

 

 

Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Gâteau à la crème fraîche et à la pomme

Voici ma participation avec ce gâteau à la crème fraîche et à la pomme, au défi culinaire #19 :

 

Il y a quelques mois, Florine du blog « Ma petite cuisine gourmande » (http://cookbyflo.fr)

a imaginé proposer aux passionnés de cuisine
un défi culinaire ouvert à tous (blogueurs ou non).


Pour ce défi culinaire # 19
la marraine désignée est Bénédicte
du blog « Douceurs maison » - https://douceursmaison.fr

 

Elle nous invite à cuisiner la pomme en réalisant des délicieux desserts, des plats sucrés-salés, ou encore des verrines…

 

 

Gâteau à la crème fraîche et à la pomme
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 22:00

Recette trouvée (verrines aux accents italiens) sur le blog « Dans la Cuisine d’Hilary » - http://danslacuisinedhilary.blogspot.fr

 

 

Ingrédients : pour 10 verrines de 6 cl de contenance

 

800 g de tomates fraiches charnues, pelées (ou des tomates pelées en boite avec leur jus)

150 g de chèvre frais

15 cl de crème fraiche liquide entière 30 % MG

50 g de pesto (maison ou du commerce)

4 cuillerées à soupe de pignons de pin

4 morceaux de sucre

4 oignons nouveaux

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

2 cuillerées à soupe de basilic frais haché

Sel et poivre du moulin

 

 

 

Préparation

 

La compotée de tomates : peler les tomates fraiches, les couper en morceaux et les réserver dans un saladier.

 

Versez la cuillerée d’olive dans une casserole, ajouter les oignons pelés et ciselés en petits dés et faites cuire sur feu doux. Dès que les oignons deviennent translucides, ajoutez les tomates pelées et coupées, les morceaux de sucre, les feuilles de basilic hachées, un peu de sel et de poivre du moulin. Mettre à cuire sur feu doux pendant 20 à 25 minutes. Mélangez souvent la préparation durant la cuisson.

 

Ecrasez la préparation avec un presse purée, pour obtenir une compotée sans morceaux. Laissez refroidir complètement et réservez. Lorsque la compotée de tomates sera froide, la mettre dans une poche à douille pour faciliter le montage.

 

Faites griller les pignons de pin à sec dans une poêle, ils doivent être bien dorés.

 

La chantilly au chèvre : montez la crème fraiche liquide en Chantilly. Fouettez le chèvre frais puis ajoutez-le délicatement à la Chantilly. Poivrez généreusement. Versez cette chantilly au chèvre dans une autre poche à douille pour faciliter le montage des verrines.

 

Le montage des verrines : commencer par mettre la compotée de tomate, répartir la préparation dans une dizaine de verrines de 6 cm. Ajoutez par-dessus une cuillerée à café de pesto par verrine, terminez par la chantilly au chèvre.

 

Décorez avec quelques pignons de pin torréfiés, servir frais pour l’apéritif.

 

 

 

 

 

 

 

Verrines italiennes
Verrines italiennes
Verrines italiennes
Verrines italiennes
Verrines italiennes
Verrines italiennes
Verrines italiennes
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 22:00

Une recette du blog « Les petits plats de Vanessa » – http://lespetitsplatsdevanessa.blogspot.fr

 

Ingrédients : pour une trentaine de boudoirs

 

2 œufs

110 g de sucre en poudre

20 g de Maïzena (fleur de maïs)

60 g de farine

Sucre cristal pour le dessus des biscuits

 

 

Préparation :

 

Séparer les blancs des jaunes d’œufs.

 

Mettre les blancs dans un saladier avec le sucre : cuire au bain-marie tout en fouettant avec un fouet électrique jusqu’à 45 ° C.

 

Ajouter les jaunes d’œufs et mélangez-les délicatement avec une spatule.

 

Ajouter la farine et la Maïzena tamisées, bien mélanger.

 

Préchauffer le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Mettre la pâte dans une poche à douille et remplir les empreintes en silicone « Boudoirs ».

Saupoudrer légèrement du bout des doigts avec du sucre cristal.

 

Cuire 24 minutes dans le four chaud. Surveiller la coloration des boudoirs et diminuer éventuellement le temps de cuisson.

 

Démouler une fois bien froid.

 

Stocker les boudoirs dans une boite en fer ou dégustez-les avec une crème, un flan ou avec votre thé ou votre café.

 

 

 

Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Boudoirs maison
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 22:00

 

Chaque année, la Fête de la Gastronomie met à l’honneur une thématique spécifique qui incite à la réflexion et à la découverte de la gastronomie française.

 

Le thème choisi pour illustrer cette 6ème édition est à l’image de la Fête de la Gastronomie, généreux et créatif : les cuisines populaires qui portent des valeurs de partage et de transmission.

 

Ce sont les cuisines de tous les jours, des repas de famille, des moments entre amis… Les cuisines populaires appartiennent à tous ! Symboles au quotidien de notre vivre ensemble, elles sont simples, accessibles, créatives et se nourrissent de la diversité, de la rue, du monde et de l’imaginaire collectif. Les cuisines populaires sont conviviales, fédératrices et mettent en valeur la diversité du patrimoine culinaire des Français.

 

Loin de toute nostalgie, ces cultures alimentaires généreuses de tradition et de plaisir, évoquent les cuisines d’hier et d’aujourd’hui. Elles se réinventent sans cesse à la maison, à la cantine ou au menu des restaurants. Les cuisines populaires sont aussi les cuisines du goût. Elles valorisent les produits régionaux et subliment les savoir-faire de tous les acteurs de la gastronomie.

 

RDV les 23, 24 et 25 septembre 2016, partout en France, pour célébrer ensemble cette 6ème édition de la Fête de la Gastronomie !

 

 

Initiée au ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, la Fête de la Gastronomie est portée par Martine PINVILLE, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et son Ministre, Stéphane LE FOLL. Sous la direction de la Secrétaire d’Etat, un commissariat général dédié à la Fête accompagne chaque année les porteurs de projets et valorise leurs événements.

 

Depuis 2011, ce grand rendez-vous populaire permet aux professionnels de partager leurs talents et leurs savoir-faire, de sensibiliser au choix des produits et à la diversité des terroirs français. Banquets, dégustations, pique-niques, ateliers, conférences… Il y en a pour tous les goûts, partout en France et à l’étranger ! 

 

Partie intégrante de notre patrimoine culturel et de notre identité, la gastronomie est vivante. Elle participe au dynamisme économique de nos régions et au rayonnement de la France à l'international.

 

 

Informations du portail de l’économie et des finances – http://www.economie.gouv.fr

 

 

 

Les cuisines populaires : thème de la Fête de la Gastronomie de cette année 2016

Pour célébrer cette fête de la gastronomie, je vous offre des boudoirs maison demain sur le blog

(samedi 24 septembre 2016)

Les cuisines populaires : thème de la Fête de la Gastronomie de cette année 2016
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 22:00

Une recette de saison de Carole du blog « Alter Gusto » - http://www.altergusto.fr

 

Ingrédients : pour 3 à 4 personnes

 

6 petites courgettes

1 ou 2 branches d’estragon (+ ou – selon vos goûts)

Une quinzaine d’olives noires de Nyons

1 cuillerée à soupe de vinaigre balsamique

1,5 cuillerée à soupe d’huile d’olive

Une douzaine de noisettes décortiquées

Sel, poivre et Piment d’Espelette

 

 

Préparation :

 

Laver les courgettes, les couper en fines rondelles (1 à 2 mm d’épaisseur) avec une mandoline.

 

Dénoyauter les olives noires et les couper en rondelles.

 

Concasser les noisettes et ciseler les feuilles d’estragon.

 

Faire chauffer une grande poêle avec une demie cuillerée à soupe d’huile d’olive. Ajouter les courgettes, saler légèrement et cuire sur feu moyen, en mélangeant régulièrement jusqu’à ce que les courgettes soient colorées (environ 15 minutes).

 

Retirer du feu, ajouter l’estragon, les olives, le vinaigre balsamique et l’huile d’olive. Bien mélanger. Goûter et rectifier l’assaisonnement avec du poivre, du sel et du Piment d’Espelette.

 

Laisser refroidir et stocker dans le réfrigérateur.

 

 Au moment de servir, ajouter les noisettes concassées.

 

Servir ce plat de courgettes sautées bien frais.

 

 

 

Courgettes sautées à l’estragon, noisettes et olives
Courgettes sautées à l’estragon, noisettes et olives
Courgettes sautées à l’estragon, noisettes et olives
Courgettes sautées à l’estragon, noisettes et olives
Courgettes sautées à l’estragon, noisettes et olives

Avec cette recette je participe au nouveau défi instauré par Claudine de « Cuisine de Gut » http://cuisinedegout.wordpress.com Cuisinons de saison.

 


Tout le mois de septembre nous avons le choix pour cuisiner un panier de fruits et de légumes identifiés par ses soins.

 

 

 

Courgettes sautées à l’estragon, noisettes et olives
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 22:00

 

Une recette de Laurent Mariotte de l’émission « Petits plats en équilibre » sur  la chaine TF1

 

Ingrédients : pour une trentaine de biscuits

 

180 g de poudre d’amandes

100 g de sucre en poudre

2 blancs d’œufs (60 g)

1 cuillerée à soupe de farine (10 g)

1 pincée de sel fin

4 gouttes d’extrait d’amande amère

Du sucre glace

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, montez les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel fin. Incorporez le sucre peu à peu en fouettant jusqu’à obtenir une meringue brillante.

 

Dans un autre récipient, mélangez la farine et la poudre d’amandes. Incorporez délicatement les deux préparations avec une spatule en silicone.

 

Ajoutez l’extrait d’amande amère.

 

Formez des petites boules entre les mains et roulez-les dans du sucre glace.

 

Disposez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé

 

Aplatissez-les légèrement avant de les mettre dans le four chaud pour 10 minutes.

 

Laissez refroidir les biscuits avant de les déguster. Vous pouvez les conserver dans une boite en fer pendant quelques jours.

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 10 minutes

 

 

Biscuits amaretti
Biscuits amaretti
Biscuits amaretti
Biscuits amaretti
Biscuits amaretti

J’offre ces biscuits pour un goûter pour Cassandra
pour répondre à l’appel de Virginie (sanesentpasunpeulebrulela@outlook.fr)
et m’associer à l’hommage pour cette petite fille,
petit ange de 21 mois qui s’est envolé il y a quelques jours
après un terrible combat contre la leucémie.

 

Pour ne pas oublier tous les enfants qui continuent à lutter contre la maladie.


Nous pouvons tous les aider en donnant notre sang

 Et inscrivons-nous sur la liste des donneurs de moelle osseuse

Beaucoup de personne en ont besoin !

 

 

Biscuits amaretti
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 22:00

 

Une recette trouvée sur le magazine Hors-Série de Cuisine Actuelle juillet aout 2016

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

500 g de filet mignon de veau

1 melon

1 oignon nouveau

15 cl de crème fraiche liquide entière

20 g de beurre doux

5 cl de Pineau des Charentes

1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

1 cuillerée à soupe de miel neutre (acacia ou mille fleurs)

1 cuillerée à soupe de graines de moutarde

2 pistils de safran

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Pelez et ciselez l’oignon. Faites dorer dans une sauteuse, dans l’huile d’olive chaude, le filet mignon de veau paré, réservez.

 

Faites blondir l’oignon dans une poêle, versez le miel, le vinaigre de cidre puis le pineau. Laissez bouillir en grattant les sucs, ajoutez la crème fraiche, mélangez et remettre le filet de veau doré. Couvrez et laissez cuire environ 20 à 25 minutes selon la grosseur du filet mignon.

 

Coupez le melon en deux et épépinez-le. Prélevez des billes de chair avec une cuillère parisienne ou taillez la chair en cubes.

 

Chauffez le beurre dans une autre poêle, faites-y dorer les morceaux de melon avec les graines de moutarde. Ajoutez les pistils de safran, un peu de sel et de poivre. Mélangez puis réservez au chaud.

 

Tranchez le filet mignon de veau et placez les tranches sur les assiettes de service. Nappez de la sauce, garnissez du melon cuit et d'un légume et servez aussitôt.

 

 

Filet mignon de veau au melon épicé et pineau des Charentes
Filet mignon de veau au melon épicé et pineau des Charentes
Filet mignon de veau au melon épicé et pineau des Charentes
Filet mignon de veau au melon épicé et pineau des Charentes
Filet mignon de veau au melon épicé et pineau des Charentes
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 22:00

 

Comme il me restait de la compotée de mirabelles, du mascarpone et de la crème fraiche, j’ai réalisé la recette de Manue du blog « Hum, ça sent bon… » http://humcasentbon.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 biscuits à la cuillère (du commerce ou maison)

300 g de mirabelles

2 cuillerées à soupe d’eau

250 g de mascarpone

20 cl de crème fraiche liquide entière à 30% MG

40 g de sucre vanillé (maison ou du commerce)

1 cuillerée à soupe de Grand Marnier (ou de liqueur de Cointreau)

 

 

Préparation :

 

Préparer d’abord la compotée de mirabelles, dénoyauter les fruits, les mettre dans une casserole avec les deux cuillerées à soupe d’eau. Cuire jusqu’à ce que les fruits commencent à s’écraser (5 minutes environ). Laisser refroidir.

 

Monter la crème fraiche liquide en Chantilly avec un batteur électrique, ajouter le sucre vanillé et enfin le mascarpone.

 

Préparer un sirop de sucre avec 10 cl d’eau et 50 g de sucre sur feu moyen (3 à 4 minutes) ajouter hors du feu le Grand Marnier (ou le Cointreau). Laissez tiédir avant de l’utiliser.

 

Tremper un biscuit à la cuillère dans le sirop, placez-le en morceaux au fond d’une verrine de 23 cl de contenance, disposer un peu de compotée de mirabelles, puis la crème Chantilly au mascarpone.

 

Remplir les trois autres verrines et mettez-les au frais quelques heures.

 

Au moment du service, saupoudrer de cacao amer en poudre.

 

Dégustez.

 

 

Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Verrine façon tiramisu aux mirabelles

 

Avec cette recette je participe au nouveau défi instauré par Claudine de « Cuisine de Gut » http://cuisinedegout.wordpress.com Cuisinons de saison.


Tout le mois de septembre nous avons le choix pour cuisiner un panier de fruits et de légumes identifiés par ses soins.

 

 

Verrine façon tiramisu aux mirabelles
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article