Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 00:00

J’ai déjà testé des confitures de La Cour d’Orgères l’été dernier  et j’ai été agréablement surprise par la qualité de leurs produits.

 

C’est avec plaisir que j’ai reçu deux nouveautés : Noël enchanté (série limitée) et le Chutney normand (pour accompagner nos plats de fête).

 

 

Noël enchanté : une confiture qui associe des fruits d’hiver : des poires et des noix avec une épice aux parfums d’enfance : la cannelle.

Délicieuse  sur des tartines ou des tranches de brioches, elle peut également se faire légèrement gratinée sur des poires fraiches. Elle accompagne des magrets de canard, un tajine d’agneau, une carbonade de porc, ou du chèvre fondant.

 

 

Le Chutney normand : c’est une création unique en partenariat avec la maison normande Père Magloire, réputée pour ses Calvados d’exception.

Le Calvados du Père Magloire se marie avec des produits authentiques : l’oignon jaune de Bretagne, rustique, au goût très prononcé, une variété de pomme sucrée qui tient bien à la cuisson, des cranberries, du vinaigre de cidre pour relever l’ensemble ainsi que du poivre Tellichery, camphré, frais, nerveux et acidulé.

Ce chutney accompagnera idéalement le foie gras, des terrines, des viandes chaudes ou froides. Délicieux dans une vinaigrette pour une salade de chou-fleur, sur des toasts avec une salade verte et du fromage de chèvre, sur des crackers au roquefort, sur des pommes de terre au four, sur des carottes fondantes.

 

 

Merci à l’Agence Concertation et à Sylvie Cottin pour ces deux nouveautés de la Cour d’Orgères.

 

Vente à ligne, infos produits et entreprise sur : www.lacourdorgeres.com

Recettes, astuces de présentation sur le blog : http://www.lacourdorgeres.com/le-blog

 

Facebook : www.facebook.com/Confitures.La.Cour.dOrgeres

 

Avec la confiture « Noël enchanté » j’ai réalisé des mini-tartelettes confiture de poires, noix et cannelle et crumble

 

 

La Cour d’Orgères maitre confiturier de France
La Cour d’Orgères maitre confiturier de France
La Cour d’Orgères maitre confiturier de France
La Cour d’Orgères maitre confiturier de France
Repost 0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 00:00

Source de cette recette « Cuisine Actuelle »

 

Ingrédients : pour 5 personnes

 

300 g de fleurettes de chou romanesco crues

20 cl de crème fraiche liquide entière

3 œufs entiers

1 pincée de noix de muscade

Sel et poivre du moulin

25 g de cacahuètes non salées

Un peu de beurre pour les moules

 

 

 

Préparation :

 

Lavez  et détaillez le chou romanesco en fleurettes  et faites-les cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 20 à 25 minutes. Egouttez les fleurettes et laissez-les refroidir.

 

Préchauffer le four, chaleur ventilée à 160° C (thermostat 5 1/3).

 

Mixez les fleurettes de chou cuites avec la crème fraiche liquide, les œufs entiers, un peu de sel et de poivre et enfin un peu de noix de muscade râpée.

 

Beurrez 5 ramequins en porcelaine blanche ou en pyrex (diamètre de 8,5 cm), posez au fond de chaque ramequin un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage des flans.

 

Versez la préparation au chou et dans les ramequins et enfournez-les dans le four chaud dans un bain-marie pour 25 minutes.

 

Démoulez les flans en passant une lame autour du moule, les poser sur les assiettes de service et servir soit en accompagnement d’un poisson ou d’une viande blanche, soit nature en entrée chaude.

 

Parsemez le dessus des flans d’un peu de cacahuètes non salées, concassées.

 

 

Flans de chou romanesco
Flans de chou romanesco
Flans de chou romanesco
Flans de chou romanesco
Flans de chou romanesco
Flans de chou romanesco
Flans de chou romanesco
Repost 0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 00:00

Une recette de Sandra du blog «  Cuisine Addict » - http://cuisine-addict.com

 

Ingrédients : pour un petit kougelhopf

 

200 g de farine de gruau type 45

75 g de beurre mou

1 œuf

10 cl de lait ½ écrémé tiède

13 g de levure fraiche de boulanger

1 pincée de sel fin

50 g de lardons de lard fumé (trés  petits lardons)

50 g de cerneaux de noix concassés

Un peu de beurre si le moule n’est pas en silicone

8 beaux cerneaux de noix entiers (facultatif)

 

 

Préparation :

 

Délayez la levure de boulanger fraiche et deux cuillerées à soupe de farine dans un peu de lait (5 cl) tiédi et laissez doubler de volume (2 heures environ).

 

Mettez le reste du lait, l’œuf battu et la pincée de sel fin dans la cuve de votre machine à pain (ou de votre robot), puis le beurre mou et le reste de la farine. Incorporer enfin le levain et lancer le programme pâte pour 1 heure 20  (ou pétrissez la pâte dans le robot avec le crochet durant 5 à 10 minutes).

 

Pendant ce temps, beurrez généreusement le moule à kougelhopf en insistant dans les cannelures sur la partie centrale. Si le moule est en  silicone, pas besoin de le beurrer.

 

Déposez un cerneau de noix entier au fond des cannelures (je ne l’ai pas fait car je n’avais plus de noix).

 

Lorsque la pâte est prête, sortez la pâte et travaillez-la pour y incorporer les noix concassées et les lardons.

 

Façonnez la pâte en anneau et déposez-la dans le moule à kougelhopf, couvrez d’un linge propre et laisser dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air.

 

Personnellement, je fais préchauffer mon four sur programme levée pain/pain à 40°C et j’ai mis le kougelhopf pour 50 à 60 minutes à lever, accompagné d’un saladier rempli d’eau bouillante. Lorsque la pâte a levé jusqu’en haut du moule, sortez-le du four (ou enlever le torchon).

 

Mettre le four à chauffer  à 190° C (thermostat 6 2/3) et lorsque le four est chaud enfourner le kougelhopf pour 30 minutes avec toujours à proximité un saladier rempli d’eau chaude.

 

Si vous voyez que le dessus dore un peu de trop, couvrez avec un morceau de papier d’aluminium. A la fin de la cuisson sortez le kougelhopf, laissez-le refroidir 10 minutes avant de le démouler.

 

Dégustez tiède en tranches à l’apéritif.

 

 

Kougelhopf salé noix et lardons
Kougelhopf salé noix et lardons
Kougelhopf salé noix et lardons
Kougelhopf salé noix et lardons
Kougelhopf salé noix et lardons
Kougelhopf salé noix et lardons

Avec cette recette je participe à la cinquième édition du défi « Passe-plats entre amis ». Ce jeu a été créé il y a quelques mois par Corine du blog « Mamou & Co » http://mamouandco.wordpress.com et la marraine de ce cinquième défi est Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand » http://croquantfondantgourmand.com.

 

Le thème est « tous aux fourneaux pour préparer les fêtes » et voici ma participation avec ce kouglof salé aux noix et lardons

 

 

Kougelhopf salé noix et lardons
Repost 0
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 00:00

Une recette originale de Tupperware

 

Ingrédients : pour une terrine de 500 ml (4 à 5 personnes)

 

200 g de fromage blanc à 40% MG

50 ml + 200 ml de crème fraiche entière

3 feuilles de gélatine (6 g)

1 cuillerée à café de vanille en poudre

50 g de sucre glace

Du caramel au beurre salé du commerce ou réalisé maison

 

 

Préparation :

 

Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

 

Dans un saladier, mélanger  le fromage blanc avec le sucre glace et la vanille en poudre.

 

Faire bouillir les 50 ml de crème fraiche, y faire fondre hors du feu les feuilles de gélatine ramollies et essorées entre vos mains. Remuer, laisser un peu refroidir avant d’incorporer le mélange au fromage blanc.

 

Monter le reste de la crème fraiche entière en Chantilly et l’incorporer délicatement au mélange précédent.

 

Versez dans une terrine de 500 ml ou un petit moule à cake en silicone. Tapotez sur la table pour éliminer les bulles d’air.

 

Mettre au réfrigérateur pour toute une nuit.

 

Pour servir, démouler le blanc manger bien froid, coupez-le en tranches et accompagnez-le de caramel au beurre salé maison (ou du commerce).

 

 

 

Blanc manger au caramel au beurre salé
Blanc manger au caramel au beurre salé
Blanc manger au caramel au beurre salé

Caramel au beurre salé maison

 

Recette de Chef Damien (site 750 grammes – http://www.750g.com)

 

Ingrédients : pour un pot de caramel au beurre salé

 

100 g de sucre en poudre

30 g d’eau

20 cl de crème fraiche liquide entière

40 g de beurre doux

½ cuillerée à café de fleur de sel

 

Préparation :

 

Versez l’eau et le sucre en poudre dans une casserole et faites chauffer, attendre que le caramel devienne bien blond.

Quand le caramel est prêt, ajouter la crème fraiche liquide chaude, retirer du feu, mélanger et remettre sur feu doux pour bien faire fondre le caramel.

Ajouter le beurre en petits morceaux et la fleur de sel. Faites réduire 2 à 3 minutes.

 

Pour une sauce plus épaisse : laissez réduire plus longtemps après la reprise de l’ébullition en fin de cuisson. Verser dans un pot de confiture lavé et ébouillanté, laisser refroidir le caramel au beurre salé avant de le stocker au réfrigérateur (conservation 15 jours environ).

 

 

Blanc manger au caramel au beurre salé
Blanc manger au caramel au beurre salé
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 19:41

Atelier cuisine Sainte Genevieve des Bois (Essonne)
Association
« Renaissance et Culture »   Atelier
cuisine Salle
du Canal Sainte Geneviève des Bois     Premier trimestre 2015 – 2016 - Le
lundi de 10 heures à 12 heures       Lundi
12 octobre 2015   Comment
dresser la pâte à choux   (Gnocchi à la
parisienne ...

Repost 0
Published by DAUNIS Michelle
commenter cet article
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 00:00

Recette de Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand » - http://croquantfondantgourmand.com

 

La Saint-Nicolas est fêtée le 06 décembre, et à cette période on offre des brioches en forme de bonhomme : les mannele. Voici les miennes qui ressemblent à des extra-terrestres avec des gros yeux, je n’avais pas de petites pépites de chocolat alors je les ai remplacé par des pistoles plus grosses.

 

Ingrédients : pour 20 bonhommes de 15 cm de hauteur

 

250 g de lait ½ écrémé

1 œuf

40 g d’huile

2 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger

1 pincée de sel fin

600 g de farine type 55

80 g de sucre vanillé

40 g de beurre  

1 zeste d’orange finement râpé

2,5 cuillerées à café de levure de boulanger déshydratée (7 g)

80 g d’écorces d’orange confites en petits dés

1 blanc d’œuf pour la dorure

40 pépites ou pistoles de chocolat noir

 

 

Préparation :

 

Mettre dans la cuve de la machine à pain, le lait, l’œuf, l’huile, l’eau de fleur d’oranger et le sel. Verser la farine, le zeste d’orange râpé, faire un puits et mettre la levure de boulanger déshydratée. Eparpiller le sucre et déposer le beurre en petits morceaux.

 

Mettre le programme « pâte levée » en route lorsque le pâton s’est formé, ajouter les dés d’orange confite. Laisser le programme se terminer : 1 heure 20 pour ma machine à pain.

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec votre robot avec le crochet pétrisseur ou à la main.

 

Sortir le pâton sur le plan de travail fariné, l’étaler au rouleau à pâtisserie et découper les sujets à l’emporte-pièce. Déposer les 20 bonhommes découpés sur des plaques à pâtisserie recouvertes de feuilles de papier sulfurisé. Couvrir et laisser lever durant 1 heure à température ambiante ou dans le four à 40° C (programme levée de pâte) durant 40 à 45 minutes.

 

Dorer les brioches au pinceau avec le blanc d’œuf. Poser des pépites ou des pistoles de chocolat pour représenter les yeux.

 

Pour la cuisson plusieurs solutions sont possibles :

La première : mettre deux plaques en même temps dans le four froid si vous avez fait lever la pâte à température ambiante. Cuire 20 minutes à 180° C chaleur ventilée (surveiller la coloration des brioches).

Ou la deuxième solution laisser les deux plaques dans le four déjà à une température de 40° C, si vous avez effectué la levée de la pâte dans le four.  Mettre le thermostat à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée et lancer la cuisson pour 15 minutes (surveiller toujours la coloration des brioches).

 

Déposer dans le four durant la cuisson, un récipient rempli d’eau bouillante.

 

A la fin de la cuisson, sortir les plaques et laisser refroidir les bonhommes avant de les déguster.

 

 

Petites brioches de la Saint-Nicolas
Petites brioches de la Saint-Nicolas
Petites brioches de la Saint-Nicolas
Petites brioches de la Saint-Nicolas
Petites brioches de la Saint-Nicolas
Repost 0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 00:00

Une recette du blog de Madame Chocolat « Chocolat à tous les étages » - http://www.chocolatatouslesetages.fr

 

Ingrédients : pour un moule de 22 cm de diamètre

 

1 litre de lait entier

100 g de fleur de maïs (Maïzena)

2 œufs + 1 jaune

2 gousses de vanille

150 g de sucre en poudre

20 cl de crème fraiche liquide entière

 

Préparation :

 

Verser dans une casserole 750 ml de lait. Ajouter dans le lait les deux gousses de vanille fendues et grattées et le sucre en poudre.

 

Dans un saladier, mélanger la Maïzena, le lait restant, les deux œufs entiers et le jaune d’œuf. Bien fouetter pour avoir une texture homogène.

 

Lorsque le lait commence à frémir, retirer les gousses de vanille et verser très doucement le lait sucré chaud sur le mélange précédent dans le saladier tout en fouettant.

 

Fouetter jusqu’à ce que la préparation épaississe un peu. Si elle reste trop liquide, remettre le tout dans la casserole et faire chauffer quelques minutes sans cesser de mélanger au fouet jusqu'à épaississement.

 

Laisser reposer 10 minutes la préparation, préchauffer le four à 200° C (thermostat 6 2/3).

 

Puis verser doucement la crème liquide dans le mélange tout en fouettant bien pour lier le tout. Verser la préparation dans un moule beurré (s’il n’est pas en silicone) de 22 cm de diamètre.

 

Enfourner dans le four chaud pendant 40 minutes.

Surveiller la coloration et mettre éventuellement une feuille de papier sulfurisé ou de papier d’aluminium sur le dessus dans les dernières minutes de cuisson pour que le flan ne colore pas trop.

 

A la sortie du four, la texture est tremblotante, c’est normal. Laisser refroidir puis réserver au frais jusqu’au moment de le déguster.

 

 

Flan pâtissier sans pâte ultra crémeux
Flan pâtissier sans pâte ultra crémeux
Flan pâtissier sans pâte ultra crémeux
Flan pâtissier sans pâte ultra crémeux
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 01:00

Je participe au jeu : recette autour d’un ingrédient, un petit jeu lancé par les deux bloggeuses Samar du blog « Mes inspirations culinaires » (http://www.mesinspirationsculinaires.com), et Soulef du blog « Amour de cuisine » (http://www.amourdecuisine.fr)

 

La marraine de cette édition #12 est Michèle du blog «Croquant Fondant Gourmand » - http://croquantfondantgourmand.com  qui a choisi la poire pour être à l’honneur ce mois-ci.

 

 

Voici la liste des  participantes à ce jeu :

 

1 – Carole – Les p’tits plats d’une Bretonne
Charlotte aux poires & crème pâtissière
2 – Viane – Les vagabondages de Viane
Poires farcies au foie gras
3 – Rosa – La cuisine de Rosa
Gâteau chocolat-poire
4 – Laeti – Laeti cuisine
Financiers noisette à la poire
5 – Séverine – Maman… ça déborde
Bavarois aux poires
6- Michelle – Plaisirs de la maison
Le poirier
7 – Nath – Délices de Nath
Tarte tatin aux poires
8 – Soulef – Amour de cuisine
Fondant chocolat poires
9 – Catalina – Le blog de Cata
Gâteau aux poires et raisins secs
10 – Corinne – Mamou & Co
Tarte aux poires, gorgonzola et feuilles de blettes
11 – Samar – Mes inspirations culinaires
Tarte aux poire et au bleu
12- Lili – Aux délices de Lili
Gâteau aux poires rapide à préparer
13 – Coco – Cuisine en folie
Pop mousse Gianduja aux poires Passe-crassane et pop corn caramélisés
14 – Gaelle – La gourmandise est un joli défaut…
Charlotte aux poires et crème de marron
15 – Delphine – Oh la gourmande
Poires pochées, sauce caramel au beurre salé
16 – Mélanie – Melencuisines
Flan minutes poires – coco
17 – Brigitte – Les filles à table
Canette aux poires et laurier
18 – Patty – Je cuisine donc je suis
Tarte Bourdaloue
19 – Marion – Marmotte cuisine
Tiramisu à la poire et à la crème de marrons
20 – Oumleila – halawiyat-maghribiya
Mini fondants aux poires et chocolat
21 – Sarah – Le Sucré Salé d’Oum souhaib
 
Tarte poire pralinoise 

22 - Françoise – Pouncki
a eu un problème et n’a pas pu présenter sa recette.

23 – Michèle – Croquant – Fondant… Gourmand
Bombe à la poire

 

 

Voici ma participation : le poirier réalisé pour un anniversaire.

 

 

Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier

Le poirier

 

Ingrédients : pour 8 à 10 personnes

 

Biscuit dacquois (recette inspirée de celle de Pierre Hermé)

125 g de poudre de noix

150 g de sucre glace

5 blancs d’œufs (150 g)

50 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de Maïzena (20 g)

1 pincée de sel

 

Crème mousseline (recette du Blog « Aux Gourmandises de Stéphanie » – http://auxdelicesdefany.canalblog.com)

½ litre de lait entier

4 œufs entiers

1 gousse de vanille

120 g de sucre en poudre

40 g de fleur de maïs (Maïzena)

200 g de beurre doux

 

Garniture

8 demi-poires au sirop (une boite de 850 g poids brut – 455 g poids net)

250 g de pâte à sucre rose pâle + colorants alimentaires

 

Préparation :

 

Réalisez le biscuit dacquois : préchauffer le four à 160°C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

Mixer les cerneaux de noix avec le sucre glace et la maïzena.

 

Dans un saladier fouetter les blancs d’œufs en neige avec la pincée de sel en y incorporant petit à petit le sucre en poudre, puis ajoutez à l’aide d’une spatule en silicone ajoutez le mélange noix/sucre glace/maïzena en plusieurs fois.

 

Verser la préparation sur une plaque à pâtisserie beurrée et recouverte d’une feuille de papier sulfurisé (plaque de 27 x 37 cm).

 

Saupoudrer légèrement de sucre glace, laisser reposer 10 minutes et saupoudrer à nouveau de sucre glace et laisser encore reposer 10 minutes avant d’enfourner ce biscuit dacquois dans le four chaud.

La cuisson sera de 30 minutes.

 

A la sortie du four, laisser refroidir 5 minutes avant de démouler le biscuit dacquois aux noix.

Enlever la feuille de papier sulfurisé et laissez-le complètement refroidir avant de découper deux morceaux de biscuits à la dimension du rectangle en inox (deux morceaux de 18 x 27 cm).

 

La crème mousseline : faire bouillir le lait avec la vanille fendue et grattée. Mélangez les œufs entiers avec le sucre en poudre, puis ajoutez la Maïzena.

Versez un peu de lait et mélangez, puis versez le reste du lait.

 

Remettre sur le feu et fouettez sans cesse jusqu’aux premiers bouillons et la crème s’épaissie.

Verser dans un saladier, ajoutez 100 g de beurre doux et bien mélangez.

 

Verser dans un saladier et filmez au contact avec du papier film alimentaire, puis laissez refroidir.

 

Après refroidissement, battre le beurre restant au robot et incorporez la crème refroidie, puis continuer de fouetter au robot quelques minutes pour bien émulsionner la crème mousseline.

 

Verser cette préparation dans une poche à douille et stocker dans une pièce fraiche mais pas au réfrigérateur.

 

Le montage : garnir le fond d’un rectangle en inox (18 x 27 cm), posé sur le plat de service, d’un morceau de biscuit dacquois refroidi puis répartir la moitié de la crème mousseline par-dessus.

 

Couper finement les demi-poires au sirop et les poser sur la crème.

Remettre le reste de la crème mousseline (n’oublier d’en réserver trois cuillerées à soupe).

 

Placer la deuxième épaisseur de biscuit dacquois (18 x 27 cm).

Tartiner le dessus du gâteau avec le reste de la crème mousseline. Cela permettra de faire adhérer la pâte à sucre.

 

Etalez la pâte à sucre rose sur le plan de travail légèrement saupoudré de sucre glace à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Découpez un rectangle de 18 x 27 cm. Positionnez-le délicatement sur le dessus du gâteau. Décorez avec des colorants alimentaires.

 

Stocker ce dessert au frais mais pas au réfrigérateur pour que la pâte à sucre ne fonde pas.

 

 

Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Recette autour d’un ingrédient #12 – Le poirier
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 00:00

 

 

Recette du blog « le pays des Gourmandises » - http://lepaysdesgourmandises.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 7 galettes de 10 cm de diamètre

200 g de farine

100 g de poudre d’amandes

100 g de sucre cassonade

100 g de beurre demi-sel à température ambiante

3 jaunes d’œufs

1 cuillerée à soupe de rhum

La dorure : 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Mélangez dans un saladier la farine et la poudre d’amandes. Faites une fontaine, mettez-y le sucre cassonade, les jaunes d’œufs, le rhum et le beurre ramolli. Pétrissez le tout à la main, attention la pâte est très friable.

 

Beurrez 7 moules à tartelettes de 10 cm de diamètre et tapissez le fond des moules d’un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage des galettes.

 

Etalez la pâte en lui donnant une épaisseur d’1 cm environ d’épaisseur. Découpez des cercles de pâte aux dimensions des moules à tartelettes et déposez-les  dans les moules (environ 78 g de pâte crue par tartelette).

 

Préchauffez le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Badigeonnez la surface des galettes avec la dorure réalisée avec le jaune d’œuf et la cuillerée à soupe d’eau.

 

Dessinez des croisillons à l’aide de la pointe d’un couteau.

 

Enfournez dans le four chaud pour 12 à 13 minutes,  sortir les galettes du four et les laissez tiédir avant de les démouler.

 

Dégustez avec un thé ou un café.

 

 

Galettes nantaises aux amandes
Galettes nantaises aux amandes
Galettes nantaises aux amandes
Galettes nantaises aux amandes
Galettes nantaises aux amandes
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 10:00

Le chocolat chaud miel et épices est issu du magazine culinaire « Cuisine et Vins de France » de décembre janvier 2015. J’ai revu la recette car je trouvais le mélange de la recette originale trop épais et écœurant. J’ai ajouté beaucoup de lait et là le mélange est plus agréable à boire.

 

Les biscuits aux noix sont du blog « Mes Gourmandises, qu’on se le dise… » - http://gousses2vanille.canalblog.com

 

 

Voici ma réalisation en tant que jury pour le 64 ieme défi « Au coin du feu » du site Recettes de cuisine pour ce mois de décembre 2015

 

Ingrédients : pour 8  personnes

 

Le chocolat chaud au miel et épices

12,5 cl de crème fraiche entière

25 g de miel neutre (miel d’acacia)

1 cuillerée à café d’épices à pain d’épices (ou épices de Noël)

100 g de chocolat noir à pâtisser

1 litre de lait demi-écrémé

 

Les biscuits aux noix

280 g de farine type 45

200 g de beurre doux

80 g de sucre glace

80 g de noix en poudre

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :

Le chocolat chaud miel et épices : dans une casserole, portez les 12,5 cl de crème fraiche entière à ébullition. Hors du feu, ajoutez le miel et la cuillerée à café d’épices à pain d’épices. Laissez infuser 1 heure.

 

Porter cette crème infusée à ébullition, puis versez-la sur 100 g de chocolat noir concassé en petits morceaux en fouettant pour obtenir une ganache.

 

Versez dessus le litre de lait demi-écrémé très chaud et fouettez pour homogénéiser la préparation.

 

Versez dans des grandes tasses et dégustez bien chaud « Au coin du feu » avec des biscuits aux noix.

 

Les biscuits aux noix : mixer les cerneaux de noix.

 

Mélanger la farine, la pincée de sel fin, le sucre glace, la poudre de noix, puis ajouter le beurre coupé en petits morceaux.

 

Mélanger le tout du bout des doigts. Former une boule de pâte et filmez-la avec du papier film alimentaire. Placer au frais toute une nuit.

 

Préchauffez le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Etaler la pâte avec le rouleau à pâtisserie. Au début la pâte est ferme, la travailler un peu avec vos mains avant de l’étaler. Découper avec l’aide d’emporte-pièces des biscuits, les poser sur des plaques à pâtisserie recouverte de feuille de papier sulfurisé. Enfournez dans le four chaud pour 12 à 13 minutes. Ce temps peut varier en fonction de votre four. Il faut surveiller la coloration des biscuits.

 

A la sortie du four, attendre 5 minutes avant de  les décoller des plaques et de les tremper dans un mélange de sucre glace et sucre vanillé (3 cuil. à soupe de sucre glace et 1 sachet de sucre vanillé). Je n’ai pas mis de sucre sur les biscuits, je les ai gardé  natures.

 

Avec ces proportions, j’ai réalisé 30 petits bonhommes, 16 petites alsaciennes et 34 étoiles soit au total 80 biscuits.

 

Dégustez ces biscuits aux noix avec le chocolat chaud miel et épices.

 

Bonne dégustation "Au coin du feu".

 

Vous pouvez remplacer les noix par des noisettes ou de la noix de coco.

 

Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Chocolat chaud miel et épices et biscuits aux noix
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article