Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 22:00

 

 

J’ai été contacté par Alexandre de Ripaille TV il y a deux mois pour filmer une recette chez moi. J’ai accepté ce défi et le tournage a eu lieu à la maison en avril dernier. L’équipe était vraiment sympathique et ce fut un plaisir de réaliser des flans d’asperges avec une sauce citronnée.

Voici quelques souvenirs photos de ce tournage en photos.

 

 

Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée
Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée
Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée
Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée

Voici le lien pour voir la vidéo de la recette réalisée sur le site internet de Ripaille TV http://www.ripaille.tv/flanasperges/

 

Ripaille TV, la web TV des amoureux de la bonne cuisine et des terroirs.

Ripaille TV propose des recettes d’amateurs passionnés filmées dans leur propre cuisine avec la rubrique Fait-Maison, si l’aventure vous tente, contactez-les : contact@riapaille.tv

Ripaille TV c’est aussi toute l’actualité culinaire : les évènements, les nouveaux produits, les nouvelles tendances gastronomiques…

Ripaille TV est une marque de Média & Caetera SAS

 

Vous pouvez également leur écrire ou envoyer vos projets à Media & Caetera SAS – 38 rue Meslay – 75003 Paris Tel : 33 1 74 30 74 87 Fax : 33 9 51 42 36 74

Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée

Flans d’asperges sauce citronnée

 

Ingrédients : pour 6 à 7 personnes selon la grandeur des ramequins

 

Les flans d’asperges

1 kg d’asperges fraîches (600 à 700 g cuites)

4 œufs

15 cl de crème fraîche liquide entière

Sel et poivre du moulin

Un peu de beurre pour beurrer les ramequins

 

*La sauce citronnée

20 cl d’eau

2 cuillerées à soupe de fleur de Maïs (Maïzena)

1 jaune d’œuf

Le jus d’un demi-citron pressé (ou d'un citron entier) 

75 g à 80 g de beurre ramolli

Sel et poivre du moulin

 

Préparation :

 

La réalisation des flans : prenez les asperges fraîches, épluchez-les et lavez-les.

Les rassembler en une botte et faites-les cuire 20 minutes environ dans de l’eau bouillante salée ou au cuit-vapeur.

Les sortir en prenant soin de ne pas abimer les pointes. Prélevez les six ou sept plus belles pointes pour la décoration. Les mettre de côté.

 

Coupez le reste des asperges en morceaux et faites-en une purée dans un blender ou avec un mixeur plongeant. Ajoutez la crème fraîche liquide entière, les quatre œufs entiers battus en omelette, du sel et du poivre du moulin.

 

Vous devez obtenir une préparation homogène.

 

Préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3).

 

Beurrez les 6 ou 7 ramequins (7 à 8 cm de diamètre), tapissez le fond des moules avec un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage, les garnir avec le mélange d’asperges œufs et crème, placez les ramequins dans un plat rempli d’eau bouillante pour un bain-marie.

Mettre les flans placés dans le bain marie au four chaud pour 35 minutes environ.

 

Sortir les flans du four et du bain-marie au bout des 35 minutes, les démouler délicatement en passant une lame de couteau autour du bord des ramequins, puis les poser délicatement sur les assiettes de service.

 

Pendant la cuisson des flans, préparez * la sauce citronnée : délayer la « Maïzena » dans une casserole avec les 2 dl d’eau froide ; mettre la casserole sur feu doux (ou au bain-marie) amener à ébullition en fouettant le mélange.

 

La préparation va épaissir et à ce moment-là ajouter le beurre coupé en petits morceaux et un peu de sel et de poivre.

 

Retirez la casserole du feu.

 

Dans un petit saladier à part délayer le jaune d’œuf avec le jus d’un demi-citron (ou d’un citron entier selon votre goût). Ajoutez-le au mélange en fouettant bien et servez sans attendre avec les flans d’asperges cuits et démoulés. Décorer avec les pointes d'asperges réservées.

 

*La sauce citronnée est une recette d’un livre Maïzena appelée « Sauce liée en hollandaise »

Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée
Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée
Ripaille TV chez moi – flans d’asperges sauce citronnée
Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 22:00

 

 

 

Ingrédients : pour 17 sablés carrés de 6 cm de côté

 

150 g de farine

75 g de beurre doux

75 g de sucre

1 pincée de sel

1 œuf entier

½ pot de confiture d’ananas coco et fève tonka (*produit offert)

4 cuillerées à soupe de sucre glace

 

Recette :

 

Versez dans un saladier, la farine, le sucre et le sel, puis au centre le beurre coupé en morceaux. Amalgamez le tout à la main, la pâte doit s’effriter en petits grains sous les doigts. Le mélange prend l’aspect du sable.

 

Incorporez l’œuf entier en pétrissant jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux doigts. Travaillez la pâte le moins longtemps possible et finissez en fraisant la pâte, en la poussant sous la paume de la main. En cours de fraisage, ajoutez un peu de farine. Rassemblez la pâte, formez une boule, laissez la reposer une demie heure au frais, et étalez au rouleau sur 3 ou 4 millimètres d’épaisseur.

 

Préchauffez le four (thermostat 6 – 180°C).

 

A l’aide d’un emporte-pièce carré et cannelé, découpez des galettes carrées (6 cm x 6 cm). Découpez exactement le même nombre de carrés avec un trou au centre : pour cela, évidez le centre de la moitié des galettes avec un emporte-pièce carré plus petit (trou de 3 cm x 3 cm)

 

Déposez carrés et carrés troués sur une plaque antiadhésive, sans les déformer. Faites cuire au four chaud 10 à 12 minutes jusqu'à coloration blonde, en surveillant la cuisson. Décollez de la tôle et laissez refroidir.

 

Recouvrez les galettes pleines d’une fine couche de confiture d’ananas coco et fève tonka. Assemblez les deux éléments des gâteaux. Saupoudrez les carrés troués de sucre glace à travers un tamis fin.

Dégustez avec un thé ou un café.

 

*Produit offert par La Cour d’Orgères

 

 

Sablés carrés à la confiture d’ananas, coco et fève Tonka
Sablés carrés à la confiture d’ananas, coco et fève Tonka
Sablés carrés à la confiture d’ananas, coco et fève Tonka
Sablés carrés à la confiture d’ananas, coco et fève Tonka
Sablés carrés à la confiture d’ananas, coco et fève Tonka
Sablés carrés à la confiture d’ananas, coco et fève Tonka
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 22:00

 

 

Une recette du blog de Juliette « la Marmite à M’Alice » - http://www.lamarmiteamalice.com

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

Le gâteau

120 g de beurre doux

100 g de chocolat noir en pistoles ou haché

2 œufs

80 g de sucre en poudre

70 g de farine + ½ cuil. à café de levure chimique

50 g de poudre de noisettes

2 cuillerées à soupe de cacao en poudre non sucré

 

La meringue

3 blancs d’œuf

120 g de sucre en poudre

100 g de chocolat noir en pistoles ou haché

 

La décoration

2 cuillerées à soupe de noisettes concassées

 

 

Préparation :

 

Le gâteau : préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Préparer un moule silicone de 20 cm de diamètre (ou beurrer un moule à fond amovible ou à charnière de 20 cm de diamètre ou un autre moule de 20 cm de diamètre).

 

Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes. Ajouter les trois œufs entiers, l’un après l’autre, fouetter immédiatement après chaque ajout. Incorporer le sucre en poudre, la poudre de noisettes, la farine et la levure chimique et enfin le cacao en poudre, fouetter vivement et verser la préparation dans le moule.

 

Enfourner dans le four chaud pour 20 minutes.

 

La meringue : pendant ce temps, faites fondre les 100 g de chocolat noir, au micro-ondes. Cinq minutes avant la fin de la cuisson du gâteau au chocolat, fouetter les blancs d’œuf  avec un batteur électrique. Lorsqu’ils sont bien mousseux, ajouter le sucre en poudre cuillère après cuillère en fouettant toujours.

 

Séparer la meringue en deux. Incorporer le chocolat fondu dans l’une des deux moitiés.

 

Sortir le gâteau du four et monter la température du four à 200° C (thermostat 6 2/3).

 

Verser sur le gâteau des grosses cuillerées de meringues (alterner la meringue nature et celle au chocolat) et avec la pointe d’un couteau les mélanger légèrement afin de créer des tourbillons.

 

Parsemer de noisettes concassées et enfourner à nouveau dans le four chaud (200°C) pour 7 à 8 minutes.

 

Sortir le gâteau meringué du four et attendre qu’il soit refroidi pour le démouler.

Déguster.

 

 

 

Gâteau chocolat noisettes meringué
Gâteau chocolat noisettes meringué
Gâteau chocolat noisettes meringué

J'ai refait deux fois ce gâteau chocolat meringué mais a chaque fois c'était pour les offrir, donc je n'ai pas de photos de la coupe de ce gâteau.

 

 

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 22:30

 

 

La recette de la brioche est de chef Damien du site 750 grammes – http://www.750g.com

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

La brioche

300 g de farine de gruau

15 g de levure de boulanger fraîche

4 œufs

150 g de beurre doux à température ambiante

5 g de sel fin

30 g de lait ½ écrémé

40 g de sucre en poudre

 

La dorure

1 jaune d’œuf +  1 cuil. à café d’eau

 

La garniture

Confiture de fraises-basilic La Cour d’Orgères (produit offert) ou autre

 

 

Préparation :

 

1 – Pâte à brioche faite au robot : dans la cuve du robot, diluez la levure de boulanger fraiche dans le lait tiède (tiède pas chaud), ajoutez-y les œufs entiers et mélangez avec le fouet pour pétrir (forme crochet).

 

2 – Dans un saladier, verser la farine de gruau, le sucre en poudre et le sel fin et mélangez.

 

3 – Assemblez les deux mélanges dans la cuve du robot et faites une pâte élastique en mélangeant à petite vitesse pendant 6 à 8 minutes. Ensuite, ajoutez le beurre mou en morceaux et mélangez à petite vitesse pendant encore 5 à 10 minutes.

 

4 – Laissez reposer la pâte couverte d’un torchon propre à température ambiante afin qu’elle double de volume.

 

5 – La pâte réalisée dans la machine à pain : dans la cuve, versez le lait tiède avec la levure de boulanger émiettée, ajoutez les œufs entiers. Versez la farine de gruau, le sucre en poudre et le sel fin. Mettre le programme « pâte levée » en marche, et au bout de 10 minutes, incorporez le beurre mou en morceaux. Continuez le programme jusqu’à la fin (1 h 20 environ).

 

6 – A la fin de la première levée, ou à la fin du programme « pâte levée » de la machine à pain, rabattez la pâte sur le plan de travail pour la faire retomber. Réservez-la au réfrigérateur dans un grand saladier recouvert de papier film pendant 12 heures.

 

7 – Le lendemain, sortir la pâte du réfrigérateur et déposez-la sur le plan de travail fariné. Détaillez en trois morceaux et formez trois boules. N’hésitez pas à fariner les mains pour que la pâte ne colle pas.

 

8 – Rangez les trois boules dans un moule à cake beurré et tapissé d’un morceau de papier sulfurisé au fond. Couvrez le tout d’un torchon et laissez à nouveau doubler de volume à température ambiante ou dans le four sur programme levée de pâte à 40° C, environ 40 à 45 minutes.

 

9 – Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée. Dorez au pinceau la brioche levée avec le jaune d’œuf dilué avec la cuillerée d’eau.

 

10 – Enfournez la brioche dorée dans le four chaud, avec un récipient rempli d’eau chaude à proximité pour 30 minutes. Surveillez la coloration de la brioche. A la fin de la cuisson, sortir la brioche du four, démoulez-la sur une grille et laissez-la refroidir avant de la déguster nature ou accompagnée de la confiture fraise-basilic de La Cour d’Orgères (produit offert) ou d’une autre.

 

J’ai aussi réalisée de la brioche perdue pour changer.

 

 

Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic
Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic
Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic
Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic
Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic

Brioche perdue enfin pas tout le monde !

 

Ingrédients : pour 5 à 6 tranches de brioche maison ou du commerce

5 cl de lait ½ écrémé

5 cl de crème fraiche liquide entière

25 g de sucre cassonade

2 œufs

Du beurre pour la cuisson

Du sucre glace

 

Préparation :

 

Dans un saladier, cassez les œufs entiers et ajoutez le lait, la crème fraiche liquide et le sucre cassonade.

Prendre les tranches de brioche et coupez-les en deux en diagonale.

Trempez rapidement les triangles de brioche dans le mélange pour éviter qu’elles ne s’émiettent.

Dans une poêle, faites fondre un peu de beurre et faites dorer les tranches de brioche 2 à 3 minutes de chaque côté.

Lorsque la brioche est dorée sur les deux faces, les retirer de la poêle et dégustez-les tièdes, saupoudrées de sucre glace et accompagnées de confiture fraises-basilic de « La Cour d’Orgères » (produit offert) ou d’une autre.

 

 

Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic
Brioche maison, brioche perdue et confiture de fraises-basilic
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 22:00

 

 

J’ai découvert les confitures « La Cour d’Orgères » grâce à une proposition de Sylvie Cottin de l’agence Concertation –  www.concertation.fr et j’avoue avoir été très surprise par la qualité de ces confitures. J’ai pu goûter la confiture de fraises nature, la fraise-basilic et enfin Papa chéri : une confiture ananas, coco et fève tonka.

 

Merci à l’Agence Concertation et à Morgane Le Hir assistante commerciale de la Cour d’Orgères pour ces belles découvertes.

 

La Cour d’Ogères (presqu’ile de Quiberon)  est une histoire de famille, à la tête de l’entreprise de confitures artisanales depuis 2010, deux jeunes femmes, Marie-Charlotte et Vérène dont les parents, leur ont appris le savoir-faire et la passion du goût. Comme son père, Vérène est Maitre Confiturier de France.

 

Toutes les confitures artisanales de La Cour d’Ogères sont élaborées avec des ingrédients d’exception et  cuites au chaudron de cuivre par petites quantités.

 

 Les confitures artisanales de La Cour d’Ogères sont préparées avec beaucoup de précision  pour préserver la saveur authentique des fruits, très peu de sucre ajouté, aucun colorant, ni conservateur.

 

 

Les confitures :

 

Les traditionnelles : les fruits du verger (comme la pêche sanguine), les fruits rouges (comme le cassis de Bourgogne…), les fruits exotiques (comme la mangue Alphonso des Indes) et les agrumes (comme la mandarine de Sicile).

 

Les audacieuses : des délicates et originales associations de fruits, de légumes et d’épices comme Cœur de Breizh (pommes fondantes et crème caramel au beurre salé).

 

Les voluptueuses et légères : des confitures à la texture onctueuse où domine le goût du fruit, juste sucrées avec une touche de fructose cristallisé. Le must breton : I love Quiberon à la mûre sauvage de Bretagne.

Les nouveautés avant l’été : pour la fête des mères une confiture de framboises parfumée à la rose « Maman d’amour »  a été proposée pour toutes les mamans gourmandes.

 

Pour la fête des pères : « Papa chéri » une confiture riche en ananas du Costa Rica très parfumé, avec de la pulpe de noix de coco et de la fève tonka au parfum envoutant est en vente pour tous les papas gourmands.

 

Pour la fin de l’école et les vacances : un joli coffret de 4 petits pots de confiture intitulé «  Merci et bonnes vacances » est proposé comme cadeau à offrir  à la nounou, à la baby Sitter, à l’institutrice, à l’instituteur, au personnel de l’école…

Dans ce coffret, une nouvelle confiture pleine de fraicheur associant la fraise et le basilic, intitulée « Un air d’été », pour l’accompagner, le fameux « Cœur de Breizh » (pommes/caramel et beurre salé), La Rhubarbe et sa jolie couleur verte, et « Passionnément », une recette de la gamme voluptueuse et légère au fructose, associant la mangue et les fruits de la passion.

 

Vente en ligne : www.lacourdorgeres.com

Recettes et astuces de présentation sur le blog : http://www.lacourdogeres.com/le-blog

 

 

J’ai testé la confiture fraise basilic avec une brioche maison nature puis avec de la brioche perdue : verdict une délicieuse confiture.

 

 

 

Confitures La Cour d’Orgères
Confitures La Cour d’Orgères
Confitures La Cour d’Orgères
Confitures La Cour d’Orgères
Confitures La Cour d’Orgères
Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 22:00

 

 

Une recette du blog « Les Délices de Mimm » - http://delicesdemimm.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 kg de jarret de veau avec os

50 cl de jus de pommes artisanal

25 pruneaux dénoyautés

2 cuillerées à soupe de fond de veau déshydraté

2 échalotes

Sel et poivre

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 cuil. à café de fleur de maïs (Maïzena)

Riz basmati et amandes effilées

 

 

Préparation :

 

Dans une cocotte, faire rissoler le jarret de veau sur toutes ses faces avec l’huile d’olive. Ajouter les échalotes épluchées et ciselées finement, laissez-les blondir très légèrement.
Mouiller (ajouter) le jus de pommes, puis les cuillerées de fond de veau déshydraté, un peu de sel et de poivre (attention le fond de veau est déjà salé).

 

Couvrir et laisser mijoter sur feu doux  pendant 1 heure. Ajouter enfin les pruneaux dénoyautés et laisser cuire encore pendant 30 minutes.

 

Si nécessaire, lier la sauce avec un peu de fécule de maïs (1 cuil. à café de Maïzena).

 

Rectifier l’assaisonnement avant de servir ce jarret coupé en morceaux et accompagné de riz basmati aux amandes. Le riz est cuit à la vapeur, assaisonné et on  ajoute des amandes effilées grillées à sec.

 

 

 

 

Jarret de veau aux pruneaux
Jarret de veau aux pruneaux
Jarret de veau aux pruneaux
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 22:00

 

 

Une recette du livre « Gâteaux magiques » d’Aurélie Desgages

Editions Hachette Pratique

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

120 g de pralines roses concassées

125 g de beurre doux

4 œufs

150 g de sucre en poudre

115 g de farine type 45

50 cl de lait ½ écrémé

1 cuillerée à soupe d’eau

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 150 ° C (thermostat 5) chaleur ventilée ou four traditionnel.

 

Placez les pralines roses entières dans un sac de congélation et concassez-les à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Faites fondre le beurre sur feu doux dans une casserole. Réservez.

 

Cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes. Réservez les blancs dans un saladier. Dans un autre récipient, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre à l’aide d’un batteur électrique. Versez, dans cet ordre, le beurre fondu, la farine, l’eau et le lait demi-écrémé. Mélangez bien toujours au batteur électrique.

 

Salez et montez les blancs d’œufs en neige ferme à l’aide du batteur électrique. A l’aide d’un fouet à main, ajoutez les blancs en neige en trois fois dans la préparation. Mélangez tout en cassant légèrement les blancs afin qu’il reste encore des morceaux.

 

Tapissez le fond du moule beurré de papier sulfurisé (pour moi un moule de 25 cm de diamètre), parsemez de la moitié des pralines concassées puis versez la préparation. Répartissez le reste des pralines sur le dessus du gâteau  puis enfournez pour 50 à 60 minutes (le temps peut varier selon votre four à chaleur ventilée ou votre four traditionnel – pour moi le temps de cuisson est de 55 minutes avec un four à chaleur ventilée).

 

Laissez refroidir puis réservez au réfrigérateur au moins 3 heures. Coupez en parts puis servez.

 

 

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 50 minutes à 1 heure

Repos au frais : 3 heures

 

 

 

 

Gâteau magique aux pralines roses
Gâteau magique aux pralines roses
Gâteau magique aux pralines roses
Gâteau magique aux pralines roses
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 22:00

 

Une recette trouvée sur le blog de Juliette (http://www.lamarmiteamalice.com)

 

Ingrédients ; pour 14  pains au lait

500 g de farine type 55

2 œufs

220 ml de lait ½ écrémé

50 g de sucre en poudre

1 cuillerée à café de sel fin

20 g de levure fraiche de boulanger (ou 8 g de levure déshydratée de boulanger)

100 g de beurre doux mou

Quelques barres de chocolat (facultatif)

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Dans le robot : mettre les œufs entiers, le lait, le sucre et le sel fin.

Ajoutez la farine et mettre la levure fraiche émiettée (ou déshydratée selon ce que vous utilisez). Pétrir 10 minutes à vitesse moyenne.

Ajouter le beurre doux mou et pétrir à nouveau 5 à 10 minutes.

Laisser lever la pâte, couverte, dans le bol du robot la pâte durant 1 heure 30 environ.

Faire retomber (ou dégazer) la pâte et la mettre au réfrigérateur idéalement toute la nuit (et au minimum 3 heures).

 

La pâte à la machine à pain : dans la cuve, verser le lait tiède, les œufs entiers, la levure fraiche émiettée (ou la levure déshydratée en petits grains), la farine type 55, le sucre et enfin la pincée de sel fin.

Mettre en marche sur le programme pâte levée (1 h 30) et au bout de dix minutes de pétrissage, incorporer le beurre mou.

Laissez le programme se dérouler complètement avant de sortir la pâte de la cuve.

Faire retomber la pâte (ou la re-dégazer) sur votre plan de travail légèrement fariné et faire des boules de 70 g environ.

 

Le façonnage : façonner les boules de pâte comme vous avez envie, j’ai réalisé 6 pains ronds et 8 pains ovales de 70 g chacun, avec une barre de chocolat ou non et je les ai posé sur deux plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé.

 

Laisser lever encore 30 minutes à température ambiante (ou dans le four sur le programme levée de pâte pour 30 minutes), pendant ce temps préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Dorer avec le jaune d’œuf dilué avec la cuillerée d’eau, incisez-les ou pas avec une lame de rasoir et enfournez-les à 180° C pendant 15 minutes avec un bol rempli d’eau chaude à proximité des pains au lait.

Sortir les pains au lait du four et les laisser refroidir sur une grille, déguster tiède ou froid.

 

 

Petits pains au lait de Mlle Banane
Petits pains au lait de Mlle Banane
Petits pains au lait de Mlle Banane
Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 22:00

 

 

Une recette du livre « L’œuf comme il vous plaira ! » d’Yvette Deblicker et de Sylvie Joly au grand livre du mois de mars 2003

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

2 blancs d’œufs

300 g de champignons de Paris frais

1 jus de citron jaune

1 cuillérée à soupe de ciboulette ciselée

1 litre de bouillon de volaille (1 l d’eau + 3 cubes de bouillon de volaille déshydraté)

30 g de beurre doux

2 cuillérées à soupe de crème fraiche épaisse

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Retirer le bout terreux des champignons, les laver rapidement à l’eau froide, les essuyer, puis les couper grossièrement.

 

Dans une casserole, verser l’eau et les trois cubes de bouillon de volaille déshydraté émiettés, le jus de citron jaune, le beurre en petits morceaux et les champignons en morceaux. Poivrer un peu.

 

Porter à ébullition pendant 10 minutes. Retirer du feu et mixer de façon à obtenir un potage. Passer au chinois. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur pendant 2 heures.

 

Faire bouillir de l’eau dans une grande casserole. Monter les blancs d’œufs en neige avec un peu de sel et de poivre dans un saladier.

 

A l’aide d’une cuillère à soupe, préparez des boules de blancs en neige. Les pocher pendant 2 à 3 minutes chacune dans l’eau bouillante en les retournant régulièrement. Les sortir et les déposer sur un torchon.

 

Retirer le potage du réfrigérateur, ajouter la crème fraiche épaisse et bien mélanger. Rectifier éventuellement l’assaisonnement. Le servir dans des bols ou des assiettes creuses (servir le potage froid ou tiède selon vos gouts). Déposer 1  boule de neige sur chaque assiette ou dans chaque bol et parsemer de ciboulette ciselée.

 

Conseils : réserver les jaunes d’œufs pour une autre recette ; découper une tranche de saumon fumé en fines lamelles et décorer chaque « boule de neige ». Délicieux aussi avec des pelures de truffes, ou parsemé d’œufs de saumon.

 

 

Ile flottante à la crème de champignons
Ile flottante à la crème de champignons
Ile flottante à la crème de champignons
Repost 0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 22:00

 

 

Recette du livre  « Infiniment praliné » de Delphine Quarante Bauer- Edition Albin Michel

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La panna cotta

22 cl de crème fraiche liquide entière (30 % MG)

22 cl de lait demi-écrémé

180 g de praliné noisettes maison (ou du commerce)

2 feuilles de gélatine (4 g)

 

Le coulis de café

80 g de sucre cassonade

½ cuillerée à soupe de bon café soluble

1 trait d’extrait de café

 

Décoration

6 petites feuilles fines de chocolat (ou des grains de café en chocolat)

 

Préparation :

 

La panna cotta : faire tremper la gélatine dans un grand bol d’eau froide.

 

Porter le lait à ébullition puis, sur feu doux, ajouter le praliné et remuer jusqu’à ce qu’il soit fondu.

Ajouter la crème fraiche, porter à nouveau à ébullition, retirer du feu et ajouter tout de suite la gélatine essorée entre vos mains. Remuer.

 

Verser dans les 6 verres (15 cl de contenance) et laisser prendre d’abord à température ambiante puis au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.

 

Le coulis de café : dans une casserole posée sur feu doux, faire chauffer 10 cl d’eau avec le sucre cassonade.

 

Une fois le sucre complètement fondu, faire bouillir puis laisser frémir environ 8 minutes sans y toucher.

 

Baisser le feu, et ajouter le café soluble et l’extrait de café. Mélanger et laisser refroidir.

 

Présentation : au moment de servir, mettre un peu de coulis de café sur chaque panna cotta et décorer avec des feuilles fines de chocolat noir (ou des grains de café en chocolat).

 

 

 

Panna cotta au praliné et coulis de café
Panna cotta au praliné et coulis de café
Panna cotta au praliné et coulis de café
Panna cotta au praliné et coulis de café
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article