750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 00:00

J’ai reçu un colis de produits de la part de Lesieur. Je devais réaliser une recette festive  chaude ou froide, une entrée ou un plat, qui sera publiée sur l’espace recette Lesieur très prochainement.

Avec l’huile de noix et la vinaigrette au vinaigre de cidre et pomme miel j’ai réalisé la recette d’une entrée : un flan de poireaux au Saint Agur  servi tiède avec une salade.

 

 

110_9587.JPG

 

 

 

Flan  poireaux Saint Agur

 

 

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

150 g de farine tamisée

2 cuillerées à café de levure chimique

1 pincée de sel fin et un peu de poivre moulu

10 cl d’huile de noix Lesieur

3 œufs

2 blancs de poireaux

125 g de fromage Saint Agur (fromage à pâte persillée fabriqué en Velay)

12,5 cl de lait ½ écrémé (1/8 de litre de lait)

Quelques bouquets de mâche + vinaigrette légère Isio vinaigre de cidre et pomme miel Lesieur

 

 

 

Préparation :

 

Laver, couper et émincer assez finement les blancs de poireaux lavés. Les faire étuver pendant 5 minutes dans un récipient au micro-ondes avec une cuillerée à soupe d’eau. Les égoutter après la cuisson et les laisser refroidir avant de faire le flan (20 minutes environ).

 

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

 

Dans un saladier versez la farine, la levure chimique et la pincée de sel ; faire une fontaine et ajoutez les autres ingrédients : l’huile de noix, les œufs entiers, les blancs de poireaux égouttés et refroidis, le lait, un peu de poivre moulu  et  le fromage de Saint Agur coupé en morceaux. Mélangez et versez la préparation dans un moule à cake de 25 cm de longueur en silicone (juste passé sous l’eau froide) ou antiadhésif.

 

Faites cuire dans le four chaud pendant 45 minutes. Vérifiez la cuisson avec une lame de couteau qui doit ressortir humide et tiède. Laissez tiédir 15 minutes avant de démouler le flan, de le couper en tranches et de servir sur une salade de bouquets de mâche assaisonnée d’un peu de vinaigrette au vinaigre de cidre et pomme miel.

 

 

 

 

110_9626.JPG

 

 110_9632.JPG

 

 110_9628.JPG

 

 

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 00:00

Mini madeleines aux pralines roses

 

 

Recette du livre « mini madeleines sucrées ou salées… » de Sandra Mahut

Les petits plats Marabout

 

 

Ingrédients : pour 80 petites madeleines aux pralines

 

150 g de farine

125 g de beurre ramolli

150 g de sucre en poudre

2 gros œufs

2 cuillerées à soupe de lait

1 cuillerée à café de levure chimique

150 g de pralines roses concassées

Une pincée de sel fin

 

Préparation :

 

 

Concassez grossièrement les pralines roses.

Fouettez les œufs, la pincée de sel et le sucre en poudre jusqu’à ce que la pâte blanchisse un peu. Ajouter progressivement la farine et la levure tamisées, puis incorporer le beurre ramolli et le lait. Ajouter les pralines roses concassées. Mélanger intimement, puis laisser reposer  30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7).

 

Verser une cuillerée à café de pâte dans les empreintes à mini madeleine en silicone. Enfourner dans le four chaud pour 4 minutes, puis baisser la température du four à 180°C (thermostat 6) et poursuivre la cuisson de 4 minutes. Si les madeleines colorent trop vite, baisser encore la température du four.

 

 Sortir les madeleines du four et les laissez tiédir avant de les déguster.

 

110_9533.JPG

 

 

110_9535.JPG

 

110_9537.JPG 

  

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 00:00

Cocottes-pies

Recette de Michèle du blog "Croquant-Fondant… Gourmand"

Ingrédients : pour 4 personnes

1 rouleau de pâte feuilletée ou 250 g de pâte feuilletée maison

600 g d‘aiguillettes de poulet

100 g d’allumettes de lardons fumés

300 g de champignons de Paris

150 g de crème fraîche épaisse

4 petites échalotes

150 ml d’eau + 1 cube de bouillon de volaille

1 cuillerée à soupe de persil ciselé

1 grosse pincée de muscade râpée

Huile d’olive

Sel et poivre du moulin

1 jaune d’œuf pour dorer

4 cocottes individuelles

 

Préparation :

Eplucher et hacher finement les échalotes. Nettoyer et émincer les champignons s’ils sont gros. Couper les aiguillettes de poulet en petits dés.

Faire dorer les dés de poulet dans 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive chaude. Réserver. Dans la même sauteuse, rajouter une cuillerée à soupe d’huile pour faire suer les échalotes ciselées. Ajouter les lardons et au bout de quelques minutes les champignons. Laisser cuire à chaleur vive jusqu’à ce que l’eau de végétation soit évaporée.

Incorporer alors le bouillon et la crème, saler et poivrer, ajouter la muscade râpée et mélanger. Laisser épaissir quelques minutes à feu moyen. Ajouter les dés de poulet et le persil haché. Répartir la préparation dans les quatre cocottes.

Découper dans la pâte feuilletée étalée quatre disques légèrement plus grand que le diamètre des cocottes. Humidifier le pourtour des cocottes et poser les couvercles en pressant avec les doigts sur le pourtour pour bien souder.

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Battre le jaune d’œuf avec une cuillerée à soupe d’eau et dorer la surface du couvercle en feuilletage avec un pinceau. Enfournez pour 20 minutes dans le four chaud, jusqu’à ce que la pâte soit gonflée et bien dorée. Servir immédiatement en découpant le couvercle de pâte feuilletée avec un couteau pointu.

 

 

110_9497.JPG

 

110_9499.JPG 

110_9500.JPG 

  

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:00
 
 
Pour la seconde fois, j’ai participé au  4 ième  Salon des blogs culinaires qui s’est déroulé à Soissons les 19 et 20 novembre dernier.
 
  
 
110_9883.JPG
 
  
 
L’évènement  a tenu ses promesses tant au point de vue convivialité et richesse des recettes présentées.
Ce fut des retrouvailles avec  certaines bloggeuses rencontrées dans les salons précédents ou la rencontre avec des nouvelles.
 Le salon permet de concrétiser des liens virtuels créés sur internet pour en donner une dimension plus humaine.
 
Le samedi matin :
110_9698.JPG
 
                            Démonstration d'un des partenaires du salon : Lesieur
 
 
110_9704.JPG
 
                           Réalisation d'un ketchup vert à base de persil
 
 
 110_9708.JPG
 
               Démonstration de Marie-laure du blog "ça sent beau dans la cuisine"
 
 110_9712.JPG
 
                             Bar en crumble de Kasha coulis de potimarron orange/argan et risotto de chou-fleur
Samedi midi : pique-nique des bloggeurs au self du Lycée et inauguration
 110_9716.JPG
 
 Discours du directeur du Lycée Hôtelier, en présence des représentants de la Mairie, du Conseil général et de Chef Damien.
 
110 9719
 
 Le Scofa un dessert des Deux Sèvres ramené par Juliette du blog "la Marmite à M'Alice" prsésent sur le buffet du repas du samedi midi et que j'ai dégusté pour la première fois.
 
110 9720
 
 Des délicieux biscuits aux amandes ramenés par Fabrice du blog "Fab Food Blog"
 
 Reprise des démonstrations le samedi aprés-midi :
 
 
110_9725.JPG
 
 Guylaine du blog "la cuisine de Guylaine" nous a réalisé un biscuit à la poudre de caroube .
 
 
110_9729.JPG
 
                                            Gâteau à la caroube et sa quenelle d'orange confite
 
 
110 9740
 
  
                  Anne du blog "Papilles et Pupilles" et Joëlle du blog "Auntie Jo Funny"
 
 110 9746
 
  Tapas du Sud-ouest : une verrine de crème de chataignes du Périgord, émulsion de foie gras des Landes
 
 
 
110 9748
 
 
Derrière un « Cri-Cri d’amour »  ou « CL qui popote » se cachent deux joyeuses rigolotes qui n’ont pas manqué de manifester leur humour dans une ambiance fort sympathique.
Merci et bravo à toutes ces personnes qui ont su partager leur savoir-faire ainsi que leur bonne humeur.
 
 
110_9769.JPG
 
 
 110_9771.JPG
 
 
                                   Soufflé au Maroiles - poires Spéculos de Caroline du blog "CL qui popotte"
 
110_9774.JPG
 
             Oeufs cocotte au Maroilles et aux crevettes grisesde Christelle du blog "les petites douceurs de CriCri"
 
110_9778.JPG
 
                                                                  Benoit Molin en pleine dégustation
 
110_9781.JPG
 
 
 Nathalie du blog "Itinéraires gourmands d'une amoureuse des desserts" et Esther du blog "Mamzelle cupcake"
nous ont réalisé des "queues de castor" une variété de beignet. 
 
 
110_9793.JPG
 
 
 Mamina en pleine démonstration sur le stand d'un partenaire de ce salon "Fraîch' attitude et les fruits et  légumes frais"
                                                         Blog de Mamina  : "Et si c'était bon..."
 
photo-michele1.JPG
 
                       et enfin ma démonstration de madeleines mangue foie gras pour l'apéritif   (photo de Michèle)
dossier-15 0544 
                                                                 
 Buffet du samedi soir 
 
 
110_9801.JPG
 
 
                                      Des petits fours pour le buffet de gala des partenaires
 
 
110_9802.JPG
 
 
                                           Verrrines et petites bouchées
 
 
110_9820.JPG
 
 
 110_9822.JPG
 
 
                                          Les friandises pour le dessert du samedi soir  : trés original pour la présentation
 
110_9825.JPG 
 
 dossier-15-0547.JPG
 
  Reprise des démonstrations le dimanche matin :
 110 9829
 
 
     Magali du blog "Mag'cuisine" a réalisé du riz au lait et brioche perdue aux fruits d'automne
 
110_9831.JPG
 
 
                                                       Le goûter aux saveurs d'enfance  de Magali
 
110_9837.JPG
 
 
                            Annick du blog "De la fourchette aux papilles estomaquées"  en démonstration
 
dossier-15-0551.JPG
 
 La recette d'Annick : un gaspacho de betteraves aux oranges sanguines et son pesto de roquette aux noisette et tome de brebis, et ses chips de  betterave et germes de roquette.
 
  110 9843
     
 
                        Michèle du blog "Croquant-Fondant... Gourmand" en compagnie de Benoit Molin
 
110_9863.JPG
 
 
                         La recette de Michèle : financier pomme noisette et sa sauce caramel au beurre salé
 
 
110_9872.JPG
 

 L'atelier Truvia ® édulcorant élaboré avec des feuilles de Stévia,  partenaire du salon animé par Pascale Weeks, qui a réalisé des poires pochées au thé au jasmin, et un crumble d'amandes et de noisettes.

110_9856.JPG

 

 

photo-michele2.JPG
 
                                                                                (photo de Michèle)
Merci aussi aux organisateurs, à 750 grammes, au parrain de ce salon depuis le début Benoit Molin, aux partenaires et aux élèves du lycée Le Corbusier de Soissons qui ont contribué au bon fonctionnement de ce salon, en particulier Nicola, Précilia et Kévin qui m'ont assisté pour ma démonstration.
 
  
C’était tout simplement génial…
Les blogueurs vous racontent la 4 ième édition du salon du blog culinaire ici :

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 00:00
   
Recette inspirée de Christophe Michalak, mais pour la crème anglaise j’ai repris ma recette. J’ai aussi modifié certains temps de cuisson.
Iles flottantes de nos rêves
 
Recette de Christophe Michalak du livre « les desserts qui me font craquer »
 
Aux Editions Plon

 
Ingrédients : pour 4 personnes
Meringue
80 g de sucre semoule
180 g de blancs d’œufs (6 pièces environ)
 
Crème à la vanille
33 cl de lait entier
3 cuillerées à café rases de Maïzena
3 jaunes d’œufs
70 g de sucre en poudre
1 pincée de sel fin
½ gousse de vanille
 
Fruits secs caramélisés
100 g de sucre en poudre
25 g d’eau
200 g de noisettes grillées
10 g de beurre
1 petite pincée de sel fin
 
Préparation :
 
Les fruits secs caramélisés : dans une casserole bien propre, cuire le sucre et l’eau à l’aide d’un thermomètre à sucre jusqu’à 115°C. Il est important de s’assurer de la propreté des bords de la casserole. Ajouter les noisettes préalablement torréfiées (dans le four préchauffé à  200°C - thermostat 6  ½ sur position grill 5 minutes en surveillant la coloration des noisettes) dans le sirop de sucre jusqu’à obtenir une légère coloration caramel. Bien caraméliser le tout en remuant à l’aide d’une spatule. Ajouter ensuite le beurre et la pincée de sel, tout en continuant de remuer. Verser les noisettes caramélisées sur une feuille de papier cuisson. Laisser refroidir. Concasser et stocker dans une boite plastique hermétique.
 
La crème à la vanille : Dans une casserole, mélanger la maïzena, la pincée de sel fin, le sucre et la demi-gousse fendue et grattée, ajouter les jaunes. Délayer avec le lait froid. Faire chauffer en remuant sans cesse. Retirer du feu dès l’ébullition.
 
Laisser refroidir , retirer la gousse de vanille et verser la crème  refroidie dans un pichet.
 
Les meringues : avec un  batteur électrique, monter les blancs d’œufs en neige dans un saladier puis ajouter petit à petit le sucre semoule. Dresser et lisser à l’aide d’une cuillère dans un moule Flexipan en forme de demi-sphère légèrement huilé de 6 à 8 cm de diamètre (il faut 8 demi-sphères). Cuire dans un four préchauffé à 180°C (thermostat 6) fonction ventilée pendant 5 minutes. Laisser reposer quelques minutes puis démouler et réserver au réfrigérateur.
 
Finition : assembler les demi-sphères, puis les rouler dans des éclats de fruits secs caramélisés. Déposer la sphère dans une assiette. Au moment de déguster, verser la crème à la vanille à l’aide d’un pichet sur l’ile flottante.
 
110_9478.JPG
 110_9481.JPG
 
 
110_9486.JPG
110_9489.JPG
 

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:00

Fougasse

Recette du livre « machines à pains et tours de mains – Pains maison » aux  éditions SAEP collection Charlotte est une gourmande N°9

Ingrédients : pour une belle fougasse

21 cl d’eau

350 g de farine T65

1 sachet de levure de boulanger déshydratée (le Briochin d’Alsa) soit 5 g

1 cuillerée à café de sel fin

1 cuillerée à soupe de sucre

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

 

Préparation :

Retirez la cuve de la machine à pain (M.A.P.). Préparez tous les ingrédients. Procédez  par ordre : verser l’eau, le sel et l’huile, ajoutez la farine sur le liquide, creusez un puits au centre et versez-y la levure. Dans un coin de la cuve, placez le sucre. Evitez de mettre en contact la levure et le sel.  Remettez la cuve dans la machine à pain. Fermez le couvercle et démarrez le programme « pâte » pour une durée d’1 heure 30.

A la fin du programme, sortez le pâton puis façonnez la fougasse. Posez-la sur une plaque antiadhésive. Laissez lever la fougasse dans un endroit à l’abri des courants d’air pendant au moins 30 minutes, recouverte d’un torchon propre.

Préchauffez le four à 200°C (thermostat 6 ½). Juste avant d’enfourner la fougasse, versez un peu d’eau dans la lèche-frite chaude. Fermez la porte du four aussitôt afin de garder la vapeur d’eau à l’intérieur. Faites cuire la fougasse 15 à 17 minutes dans le four chaud. Laissez refroidir sur une grille.

 

110_9472.JPG

 

 

 

 110_9475.JPG

 

 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 07:00

 

La ronde  (http://rondeinterblog.wolforg.eu) en est déjà à sa 23 ième édition, ronde créée  par Sorcilili et Mlle Banane avec l’aide de Minnie Stéphie. Je rappelle le principe, aller piocher une recette d’un autre blog, pendant que quelqu’un vient piocher une recette chez vous.

 

la ronde interblog

 

 Aujourd’hui dimanche 27 novembre 2011 c’est le jour de publication.

Pour cette 23 ième édition c’est Oum Mouncifrayan du blog « Bienvenue sur ma table »

(http://surmatable.over-blog.com )qui doit piocher chez moi une recette. Pour ma part je suis allée chercher une recette gourmande chez Poune du blog « la Cuisine de Poune » (http://pouneseregale.over-blog.com) .

J’ai choisi de réaliser la recette du Royal chocolat ou Trianon, un dessert qui a eu du succès auprès de mes invités, délicieux.

 

     

Gâteau « Royal chocolat » ou « Trianon »

Ingrédients : pour environ 10 personnes

Pour un cercle en inox de 24 cm de diamètre

Biscuit

2 œufs

60 g de sucre en poudre

40 g de poudre de noisettes

2 cuillerées à soupe de farine

30 g de beurre fondu

½ cuillerée à café de levure chimique

Croustillant praliné

200 g de chocolat « La pralinoise 1848 de Poulain »

95 g de gavottes

Mousse chocolat

40 cl de crème fraîche liquide entière

200 g de chocolat noir

2 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1 sachet de Kremfix (ou Chantifix pour fixer la Chantilly)

Décor

Cacao en poudre

Copeaux de chocolat noir

Préparation :

Le biscuit : Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Battre les œufs en entiers avec le sucre jusqu’à blanchiment. Ajouter la poudre de noisettes, la farine, le beurre fondu et la levure chimique. Mélanger doucement de manière à obtenir un mélange homogène. Poser un cercle en inox sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé, verser le mélange et mettre au four chaud pendant 10 minutes (arrêter dès que le biscuit est doré).

Laissez refroidir  sur une grille et retirer le papier sulfurisé et le cercle. Replacer le cercle sur le biscuit après avoir placé une bande de carton plus haute que le cercle, recouverte de papier d’aluminium, à l’intérieur.

Préparation du croustillant praliné : faire fondre le chocolat « la pralinoise » au micro-ondes 2 minutes de manière à obtenir une consistance lisse. Laisser refroidir 10 minutes au réfrigérateur (opération importante car les miettes de gavottes mises dans le chocolat « La pralinoise » chaud, ferait perdre le croustillant des crêpes gavottes). Réduire en miettes les crêpes gavottes et les incorporer à la pralinoise fondue. Verser le croustillant praliné sur le biscuit.

Mettre au réfrigérateur.

En vue de préparer la chantilly pour la mousse au chocolat, placer un saladier, les 40 cl de crème fraîche liquide entière et les fouets au congélateur 10 minutes.

Préparation de la mousse au chocolat : faire fondre le chocolat noir au micro-ondes 2 minutes et bien mélanger pour obtenir une consistance bien lisse et laisser refroidir. Monter la crème bien froide en Chantilly puis quand elle commence à être ferme incorporez le sucre en poudre et le sachet de Kremfix. Ajoutez en plusieurs fois la chantilly au chocolat fondu pour obtenir une mousse bien homogène. Répartissez la mousse au chocolat sur le croustillant praliné.

Mettre au réfrigérateur 4 heures minimum (à préparer la veille) avant de servir, saupoudrer de cacao en poudre et décorer avec des copeaux de chocolat (copeaux réalisés avec un couteau économe sur une tablette de chocolat).



110_9616.JPG

  110_9650.JPG

 

    

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:00

 

Voici la recette de la nougatine maison, tant attendue par certaines, qui ont pu la déguster au buffet du samedi midi au lycée hôtelier de Soissons. Bonne réalisation et bonne dégustation.

 

 

110_9898.JPG  

 

 

Nougatine aux amandes

Ingrédients :

250g de sucre cristallisé

3 cuillerées à soupe d’eau

1 cuillerée à soupe de sirop de glucose

150 g d’amandes effilées

 

Préparation :

Préchauffer le four à  180° C (thermostat 6) sur position grill.

Pour faire  dorer les amandes effilées, les répartir sur une plaque antiadhésive et les mettre au four, surveiller la cuisson. Sur la position grill, les amandes vont dorer très rapidement, à peine 3 à 4 minutes. Secouez la plaque à mi-parcours pour uniformiser la coloration. Les sortir du four et les laisser tiédir.

Dans une casserole à fond épais,  verser le sucre cristallisé et les cuillerées à soupe d’eau. Porter à ébullition sur feu vif, ajouter la cuillerée à soupe de sirop de glucose,  quand le caramel  a une belle teinte « caramel doré » retirez  le récipient du feu, (cette opération prendra 10 minutes environ). Incorporez en mélangeant avec une fourchette, les amandes effilées grillées tièdes.   Versez la nougatine sur un « Silpat »  posé sur une planche en bois, recouvrir d’un deuxième  « Silpat » et avec un rouleau à pâtisserie en bois, étalez la nougatine le plus finement possible, sur 2 à 3 mn d’épaisseur.

Laissez refroidir avant de décollez la nougatine et de cassez des morceaux.

On peut découper des formes : à ce moment-là on enlève la nougatine des » Silpat », pas complétement refroidie, on la pose sur une planche de bois et avec un couteau ou des emporte-pièces en inox, on découpe des formes (carrés, triangles, ronds…). Lorsque la nougatine est froide, on casse les formes. Laissez refroidir les morceaux de nougatine  avant les stocker dans une boite hermétique sans humidité au réfrigérateur.

Pour retravaillez la nougatine refroidie, on pose les morceaux sur une plaque antiadhésive et on met au four à 150° - 170° C jusqu’à ce que la nougatine  se ramollisse. 

Un « Silpat » : toile anti adhérente composée de fils de verre recouvert de silicone alimentaire.

Glucose : sirop de sucre conditionné en pot d’un kilogramme que l’on trouve dans des magasins spécialisés ou sur internet.

110_9896.JPG

 

110_9900.JPG 

 110_9901.JPG

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 00:00

Baguette en *autolyse

Recette du blog: « Ô Miam Miam de Soso »

Ingrédients : pour 2 baguettes

400 g de farine

260 ml d’eau

1 et ½ cuillerées à café de levure de boulanger déshydratée (le Briochin d’ALSA)

1 cuillerée à café de sel

 

Préparation :

Mettre l’eau et la farine dans la cuve d’une machine à pain ou d’un robot pétrin. Lancez le programme pâte (pour moi 1 heure 30) ou le pétrissage au robot. Le pâton est formé environ en 7 minutes, on arrête le pétrissage et on laisse reposer 1 heure dans la cuve fermée ou recouvert d’un linge humide. Le temps de pause écoulé, ajoutez la levure et relancez le pétrissage.

Lorsque la levure est totalement intégrée au pâton, ajouter le sel et laissez le programme pâte se finir ou pétrissez 30 minutes au robot pétrin + une heure de levée sous un linge humide. Le pâton a doublé de volume, disposez-le sur un plan de travail fariné et divisez-le en deux.

Etalez  la pâte sur la longueur, repliez la partie supérieure, rabattez ensuite la partie inférieure et soudez par une pression des doigts. Roulez la pâte en un boudin et disposez les baguettes sur une grille recouverte de papier sulfurisé.

Recouvrez d’un linge humide et laissez pousser 25 à 35 minutes.  Disposez une lèchefrite sous la grille du four et préchauffez à 240°C (thermostat 8). La température atteinte, versez un verre d’eau dans la lèchefrite et enfournez pour 20 à 22 minutes. Au bout de 12 minutes, baissez le thermostat à 180°C (thermostat 6) et poursuivre la cuisson durant 8 à 10 minutes. Sortir les baguettes cuites et les laissez refroidir sur la grille.

*autolyse : l’autolyse est le fait de mélanger la farine avec l’eau et de laisser le tout au repos pendant une heure afin que la pâte soit bien hydratée. Une fois prêtes, on peut s’apercevoir que les baguettes ont un bel aspect rustique, une mie bien aérée et un bon goût prononcé de pain comme chez le boulanger.

110_9440.JPG

 

 

 110_9445.JPG

 

 

 110_9453.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 00:00

Verrines : saumon fumé à la crème de ciboulette et miniblinis

Recette du livre « Verrines la classe » éditions SAEP  collection Fraises des bois

Ingrédients : pour 6 personnes

Pour les miniblinis (environ 50 miniblinis de 3 à 4 cm de diamètre)

50 g de farine de blé

35 g de farine de blé complet

½ sachet de levure chimique

1 œuf

2 petits suisses nature

25 g de beurre demi-sel

5 cl de lait 1/2 écrémé

5 cl de crème fraîche liquide entière

Pour la garniture

6 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse

Un peu de vinaigre balsamique blanc

Quelques brins de ciboulette fraîche

6 tranches de saumon fumé

1 citron jaune

Sel et poivre

 

Préparation :

Préparer les blinis : mélanger les farines, la levure chimique, le jaune d’œuf, les petits suisses, le beurre salé fondu, le lait et la crème fraîche. Monter le blanc d’œuf en neige ferme et l’incorporer délicatement à la préparation précédente. Laisser reposer la pâte 30 minutes.

Déposer  en les espaçant des petites cuillerées de pâte dans une poêle à crêpes antiadhésive et cuire pendant 1 à 2 minutes sur chaque face. Réaliser des blinis jusqu’à épuisement de la pâte.

Préparer la garniture : battre la crème fraîche bien froide au fouet électrique pendant quelques minutes pour bien l’aérer. Ajouter un  trait de vinaigre balsamique blanc et quelques brins de ciboulette ciselés. Saler, poivrer et mélanger délicatement.

Déposer une belle cuillerée de crème au fond de chaque verrine, ajouter le saumon fumé finement coupé, quelques brins de ciboulette ciselés et une demi-rondelle de citron. Servir bien frais avec les miniblinis tièdes. Les blinis peuvent se préparer à l’avance et se réchauffer quelques secondes au four micro-ondes avant d’être servis.

 

110_9448.JPG

 

 110_9456.JPG

 

 

110_9459.JPG 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre