Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 19:33

Biscuit à la cuillère (base de biscuit)
Biscuit à la cuillère   Recette de Mercotte – http://www.mercotte.fr   Ingrédients  : pour des biscuits à la cuillère
individuels ou pour un fond de biscuit à la cuillère
pour une charlotte ou une mousse de fruits 120 g de blancs d’œufs 70 g de sucre en pou...

Repost 0
Published by DAUNIS Michelle
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 23:00

117_6406.JPG

117_6405.JPG

117_6408.JPG

 

 

 

 

 

J’ai réalisé la recette de cet orange sanguine curd avec le zesteur pulpeur « Elle a table », recette ci-dessous.


J’ai aussi garni des fonds de pâte sablée avec ce curd et mis  de la meringue sur le dessus, la recette de ces tartelettes meringuées sera publiée demain sur le blog.


 

 

Orange sanguine curd

 

Recette originale « Clémentine curd » de Christelle du blog « les petites douceurs de Cricri » - http://cricridam.over-blog.com

 

Ingrédients : pour un pot de 300 ml environ


15 cl de jus d’orange sanguine fraichement pressée

1 œuf

50 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de maïzena

Le zeste d’une orange sanguine (Bio si possible)

40 g de beurre doux

 

Préparation :

 

Presser les oranges sanguines. Chauffer ce jus.


Fouetter l’œuf entier avec le sucre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse.


Ajouter la maïzena et le zeste d’une orange sanguine. Bien mélanger.


Incorporer le jus d’orange sanguine chaud sans cesser de remuer.


Remettre le tout dans la casserole et faites épaissir sans cesser de mélanger.


Hors du feu ajouter le beurre et laisser refroidir à température ambiante.  Remplir un pot pour la présentation et conserver au frais.

 

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 22:00

P4210091.JPG

P4210092.JPG

P4160068.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Nouveautés « Elle à table »  et concours

 

Cet été « Elle à table » propose des accessoires inventifs et esthétiques pour cuisiner ou déguster légumes et fruits facilement et donner de la légèreté en cuisine.

Je vais vous parler de deux ustensiles que j’ai reçus afin de les tester.


Tout d’abord un zesteur pulpeur « Elle à table »(photo 1) pour utiliser la pulpe et l’écorce des agrumes.


Multifonctionnel, cet ustensile est ergonomique et élégant pour extraire le meilleur de tous les agrumes : la pointe verte à facettes permet d’écraser la pulpe pour en extraire le jus, tandis que l’autre pointe sert à prélever les écorces des agrumes et réaliser des zestes fins pour agrémenter toutes sortes de recettes. Ce zesteur pulpeur râpe très finement les écorces pour en parsemer salades ou desserts en toute légèreté. La lame en inox, est idéale pour tous les types d’agrumes.


 C’est un petit cadeau élégant et peu onéreux qui plaira à tous cuisiniers ou cuisinières.


Prix de vente conseillé : 3, 90 €


 

Le deuxième produit est un couteau céramique pliable « Elle à table »(photo 2).


Cet ustensile résume toute la modernité de la gamme « Elle à table » : innovation, praticité et élégance : il a une excellente qualité de coupe (lame en céramique – oxyde de zirconium) permet de préserver les fruits et les légumes  sans les écraser. La céramique ne brunit pas les fruits ni les légumes une fois coupés, contrairement aux lames d’acier qui transmettent des ions de métal aux aliments. La lame du couteau céramique est hygiénique et non corrosive, elle n’est pas attaquée par les acides contenus dans les fruits et les légumes et respecte ainsi toute leur saveur. Côté pratique, la lame se replie dans le manche, le transport de ce couteau (pique-nique, barbecue…etc) est donc sécurisé ainsi que son rangement dans le tiroir à couverts. Deux couleurs de manche sont disponibles : rouge et noir.


Prix de vente conseillé : 9, 90 €


Vous trouverez ces ustensiles « Elle à table » dans les grandes et moyennes surfaces.

Service consommateur : www.fdg.fr

 

&&&&&&&&&&&&&&

 

Maintenant je vous propose de gagner deux lots de ces ustensiles.

Vous avez jusqu’au 30 avril 2014 23 h 59 pour tenter votre chance.


 

Quelques règles pour participer :


- habiter en France métropolitaine


- laisser un commentaire sous cet article avec votre adresse mail pour vous joindre svp


- les deux gagnants devront rédiger un article sur ces nouveautés « Elle à table ».

 


Merci pour vos participations et au 1 er mai pour le tirage au sort et l’annonce des gagnants.


Repost 0
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 22:00

CIMG5750.JPG

CIMG5752.JPG

CIMG5760.JPG

CIMG5754.JPG

 

 

 

 

 

Agneau de Pâques brioché pour le défi Boulange

 

Un nouveau défi lancé par « la Popotte de Manue » et « Paprikas » sur la page facebook « Défi boulange », j’ai repris la recette de Manue - http://www.lapopottedemanue.com

 

Ingrédients : pour un bel agneau


350 g de farine type 55

14 cl de lait ½ écrémé

12 g de levure fraiche de boulanger

2 jaunes d’œufs

3 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

80 g de beurre mou

½ cuillerée à café de sel fin

Quelques grains de sucre (facultatif)


Dorure : un peu de lait + un peu de sucre en poudre


Sirop pour le glaçage : 40 g de sucre + 40 g d’eau le tout porté à ébullition


3 amandes entières

 

 

Préparation :


Dans le bol de votre robot muni du pétrin ou dans la MAP (machine à pain) ou avec vos mains mettre : la farine, le sucre en poudre, le sucre vanillé, le lait, les jaunes d’œufs et émietter la levure fraiche sur le tout. Pétrir.


Lorsque  tous les ingrédients sont bien incorporés, ajouter le beurre mou en morceaux et le sel fin. Pétrir environ 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et élastique. Former une boule, fariner légèrement et couvrir jusqu’à ce que le pâton double de volume. Pour accélérer la pousse de la pâte vous pouvez placer le pâton dans le four à 30° C.

 

Pour la machine à pain mettre le programme sur pâte levée pour 1 heure 30. À la fin du programme la pâte aura déjà levé.


Déposer le pâton sur le plan de travail légèrement fariné, prélever un tiers de la pâte pour former la tête et les 2 pattes.


Étaler (plus vous étalerez finement la pâte plus les bouclettes seront fines) au rouleau les deux tiers du pâton restant, prélever des disques de pâte pour former des bouclettes avec un emporte-pièce de 6 cm de diamètre. Superposer en décalé trois cercles de pâte, les rouler puis les couper en 2. Ce sera les bouclettes de l’agneau, les placer sur une feuille de papier sulfurisé afin de former votre agneau. Il faut environ 19 à 20 bouclettes au total (soit 27 à 30 petits cercles de 6 cm de diamètre pour former les bouclettes).


Une fois l’agneau formé, le laisser à nouveau doubler de volume à température ambiante. Ne pas oublier de former les yeux et la bouche avec des amandes entières.


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Lorsque la pâte a poussé, la badigeonner de lait sucré puis répartir du sucre en grains (facultatif). Enfourner dans le four chaud (ne pas oublier un récipient rempli d’eau à mettre dans le four durant la cuisson de cet agneau brioché ) pour 30 minutes, jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Dès la sortie du four, badigeonner l’agneau avec un pinceau, de sirop réalisé avec le sucre et l’eau (porter le sucre et l’eau à ébullition durant 1 à 2 minutes jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu). Dégustez tiède ou froid.

 

Si vous voulez plus de photos pour vous guider dans les différentes étapes de cette recette n’hésitez à aller sur le blog de Manue (http://www.lapopottedemanue.com)

 

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 22:00

CIMG5741.JPG

CIMG5743.JPG

CIMG5746.JPG

SBC-PARIS--95-.jpg

 

                          Crédit photos Sylvain Bertrand pour cette photo prise sur le salon à Paris le 12 avril 2014

 

 

 

 

Lors de la journée bloggeurs à Paris du samedi 12 avril 2014 organisée par Chef Damien et le site 750 grammes  http://www.750g.com, j’ai participé à une battle (sur le stand Puget partenaire du salon) en réalisant une quiche à l’italienne et j’ai eu le plaisir de gagner la battle contre Joanne (blog « 196.flavors.com/fr) . Le cadeau offert était un bel appareil photo Olympus (aussi partenaire du salon).


Voici la recette de la quiche à l’italienne.

 

Quiche à l’italienne

 

Ingrédients : pour 8 personnes

1 pâte feuille étalée du commerce ou faite maison (environ 230 g)

100 g de jambon de parme en fines tranches

15 cl de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

3 œufs

Un peu de piment d’Espelette (facultatif)

30 g de pignon de pins

25 feuilles de basilic

1 gousse d’ail

30 g de parmesan en copeaux ou râpé

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive (Puget)

 

 

Préparation :

Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée.

Dérouler la pâte feuilletée étalée dans un moule à tarte de 26 à 27 cm de diamètre.

Dans un saladier, cassez les trois œufs avec la crème fraiche liquide entière. Battez  cette préparation avec un fouet. Laissez en attente.

Dans un autre récipient, ciselez les feuilles de basilic lavées et séchées, ajoutez les pignons de pin, le parmesan râpé ou en copeaux, la gousse d’ail et les deux cuillerées à soupe d’huile d’olive. Ecrasez grossièrement ces ingrédients avec une fourchette. Versez ce pesto grossier sur le fond de tarte. Assaisonnez d’un peu de piment d’Espelette (facultatif).

Coupez les tranches de jambon de parme en petites lanières, les poser sur le pesto dans la tarte. Vous pouvez aussi faire revenir le jambon en lanières  dans un peu d’huile d’olive avant de le mettre sur le fond de tarte.

Répartir enfin la préparation œufs-crème fraiche dans le moule.

Enfournez dans le four chaud pour 15 minutes à 200° C puis baissez la température à 170° C (thermostat 5 2/3) pour la fin de cuisson environ 10 minutes. Surveillez la coloration de la pâte.

Sortir la quiche du four, laissez-la refroidir 10 minutes et dégustez-la tiède avec une salade verte en entrée ou à l'apéritif.

Repost 0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 22:00

CIMG5524.JPG

CIMG5527.JPG

CIMG5528.JPG

 

 

 

 

 

Carpaccio de betterave chiogga au chèvre et au noix

 

Une recette originale d’un magazine « Saveurs » et vue sur le blog de Doria « La Cuisine de Doria – http://lacuisinededoria.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes


2 belles betteraves Chiogga crues

150 g de chèvre frais

30 g de cerneaux de noix

5 cuillerées à soupe d’huile de noix

3 cuillerées à soupe de vinaigre balsamique blanc

Fleur de sel

Quelques feuille d’endives (ou de mâche de préférence)

 

Préparation :


Épluchez et lavez les betteraves crues, coupez-les à la mandoline en fines lamelles et déposez-les au fur et à mesure sur les assiettes de service.


Dans une assiette, écrasez le fromage de chèvre frais avec 1 cuillerée à soupe d’huile de noix.


À l’aide de deux petites cuillères, réalisez 8 petites quenelles de chèvre.


Déposez deux petites quenelles sur chaque assiette.


Assaisonnez les betteraves avec l’huile de noix, le vinaigre balsamique blanc et un peu de fleur de sel.


Décorez avec les cerneaux de noix et de quelques feuilles d’endives ou de verdure comme de la mâche. Dégustez en entrée.

Repost 0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 22:00

CIMG1836.JPG

CIMG1844.JPG

 

 

 

 

 

Cannelés à la violette

 

Recette du blog « Dans vos assiettes – http://dansvosassiettes.canalblog.com

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de mini cannelés


50 cl de lait  entier

3 jaunes d’œufs

80 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de liqueur de violette (ou de sirop)

120 g de farine

Un peu de sucre parfumé à la violette

 

Préparation :


La veille : mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse à l’aide d’un fouet. Ajouter le lait tiédi, bien mélanger.


Ajouter la liqueur (ou le sirop de violette), puis la farine tout en mélangeant.


Mettre la préparation au frais durant 24 heures.


Le lendemain : préchauffer le four à  200° C (thermostat 6 2/3) et remplir les empreintes à cannelés en silicone aux ¾ de la préparation à cannelés.


J’ai ajouté dans chaque mini cannelé une pincée de sucre parfumé à la violette.


Enfourner les cannelés dans le four chaud pour 40 minutes.


Les sortir du four, attendre 5 minutes avant de les démouler et de les laisser refroidir sur une grille.

Déguster tiède ou froid.

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 22:00

CIMG4975.JPG

CIMG4978.JPG

CIMG4973.JPG

CIMG4982.JPG

 

 

 

 

 

Bavarois de Munster et crème de carotte au cumin

 

Une recette de Jackie du blog « La Cuisine de Jackie » - http://jackie-cuisine.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 3 personnes

 

Bavarois

100 g de Munster sans la croûte

10 cl de crème fraiche liquide

1,5 feuille de gélatine (3 g)

 

La crème de carotte

175 g de carottes

1 cuillerée à café d’huile d’olive

30 cl de bouillon de légumes (30 cl d’eau + 1 cube de bouillon de légumes)

1 belle pincée de cumin en poudre

Sel et poivre du moulin

 

La brunoise de carottes

½ carotte violette

½ carotte orange

½ carotte blanche

½ carotte jaune

Un peu de beurre (20 g) + un peu de sucre (4 cuil. à café)

Sel et poivre du moulin


Les carottes séchées

½ carotte orange

½ carotte violette

½ carotte jaune

½ carotte blanche

Un peu de beurre fondu et un peu de sucre semoule

 

Préparation :


Carottes séchées : tailler les carottes à la mandoline en fines lamelles d’environ 1 mm d’épaisseur (ou avec un couteau économe).


Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6). Beurrer  une plaque à pâtisserie antiadhésive avec du beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Saupoudrer de sucre en poudre. Disposer les lamelles des différentes carottes.


 Enfourner dans le four chaud puis baisser à 90° C (thermostat 3) pour 30 minutes de cuisson. A la fin du temps de cuisson, sortir la plaque du four et laissez-la refroidir totalement.


Le bavarois : faire tremper la gélatine dans de l’eau bien froide. Fouetter  la moitié de la crème fraiche en la laissant crémeuse, plus facile à incorporer à l’appareil munster fondu. Réserver au froid.


Enlever la croute du munster, le couper en petits dés et le faire fondre avec le reste de la crème fraiche (5 cl). Ajouter ensuite la gélatine ramollie essorée, mélanger et réserver pour laisser un peu refroidir. Ajouter ensuite la crème fraiche fouettée réservée, mélanger délicatement. À l’aide d’une poche à douille avec une douille unie ou d’une petite cuillère remplir les empreintes à savarins (mini savarin de 7 cm de diamètre). Bien lisser le dessus et placer au réfrigérateur au moins 2 heures.


La crème de carottes : couper les carottes en petits dés et faites-les revenir avec l’huile d’olive dans une casserole. Ajouter une belle pincée de cumin en poudre. Recouvrir à hauteur des carottes de bouillon de légumes et cuire à feu doux pendant 30 minutes. Il restera du bouillon que vous pourrez utiliser pour mixer les carottes. Les carottes doivent être bien cuites. Mixer ensuite les carottes. Salez et poivrez. Si la crème de carottes est trop épaisse rajouter un peu de bouillon pour la détendre. Laissez refroidir et réserver au frais.


La brunoise de carottes : tailler les quatre variétés de carottes en brunoise (très petits cubes). Faire revenir dans du beurre (5 g) et un peu de sucre (1 cuil. à café) chacune des variétés à part une casserole, bien surveiller les carottes doivent rester croquantes (5 à 6 minutes). Salez et poivrez légèrement.


Laisser refroidir les quatre variétés à part. Ne mélanger la brunoise qu’au moment de servir, car les carottes violettes ont tendance à déteindre sur les autres carottes.


Dressage : dresser la crème de carotte au fond d’une assiette creuse, démouler le bavarois et placez-le au centre de l’assiette. Dresser au centre du bavarois la brunoise de carottes mélangées. Décorer avec des lamelles de carotte séchées et un peu de persil ou de salade verte.

 

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 19:16

Amaretti
Amaretti   Recette du blog «  la Cuisine de
Jackie » - http://jackie-cuisine.over-blog.com Ingrédients  : pour 45 petits amaretti 3 blancs d’œufs 300 g de poudre d’amandes 190 g de sucre en poudre + 10 g pour monter
les blancs d’œufs 3 cuillerées à café d’e...

Repost 0
Published by DAUNIS Michelle
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 22:00

CIMG5459.JPG

CIMG5452.JPG

CIMG5456.JPG

 

 

 

 

 

Bergamote curd

 

Une recette de Sandrine du blog « Macaronnette et Cie » - http://tochie.canalblog.com

 

Ingrédients : pour un pot à confiture


160 ml de jus de citron *bergamote

Le zeste d’un demi-citron bergamote

120 g de sucre en semoule

2 œufs

1 cuillerée à soupe de Maïzena

 

 

Préparation :


Fouetter légèrement les œufs entiers avec le sucre en poudre.


Mettre le jus de bergamote et la maïzena dans une casserole, faire dissoudre à froid la maïzena.


Ajouter le mélange œufs-sucre, mélanger.


Faire cuire le tout sur feu doux, en fouettant sans arrêt, jusqu’à ce que la crème épaississe et prenne la consistance d’une crème pâtissière.


Mettre en pot, et laisser refroidir. Conserver au réfrigérateur avant de déguster avec des crêpes ou des pancakes.

 

*La bergamote est un agrume qui ressemble à une clémentine, mais sa couleur est  jaune orangé. La chair est très fine et pleine de pépins. Le jus de la bergamote est moins acide que celui des citrons jaunes.

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article