Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 18:00

P5180493.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier livre de Jean-François Piège

 

Lors d’un article sur son blog, Marina « Parmesan et paprika » - http://www.parmesanetpaprika.com, nous a parlé  d’une  nouvelle émission web interactive « Impro en cuisine » proposée par le site « Ma Vie en couleurs » - http://www.mavieencouleurs.fr,  qui met en scène  le Chef étoilé Jean François Piège.


Elle proposait de gagner  le dernier livre du chef  et j’ai eu la chance d’être la gagnante du superbe livre.


Une très belle surprise et un magnifique livre.


je remercie Marina et le site « Ma vie en couleurs ».

Repost 0
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 17:00

P5180492.JPG

 

 

 

 

 

 

Les dernières innovations Bjorg

 

Frank, de l’équipe Bjorg m’a proposé de recevoir les dernières innovations de Bjorg.


http://www.bjorg.fr


Voici le colis que j’ai reçu : du lait d’amande à la vanille Bio (une brique d’1 litre),une boisson 100 % fruits « Pomme raisin, mûre et myrtille » Bio (une brique de 75 cl), un trio de blé (blé, boulghour et épeautre) Bio pour 4 personnes et des tartines craquantes aux 3 céréales Bio(150 g).


 Merci à la marque Bjorg et à Franck.


A bientôt pour des nouvelles recettes cuisinées avec ces produits.


Repost 0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 22:00

P5140446.JPG

P5140451.JPG

P5140448.JPG

 

 

 

 

 

 

Une recette d’un magazine que j’aime beaucoup mais quelle déception en réalisant cette recette, les proportions sont énormes pour 6 mini-cakes ou alors les empreintes à mini-cakes sont énormes !!! S’il vous plait les rédacteurs relisez les recettes, testez-les en précisant les dimensions des moules.

 


J’ai refait deux fois cette recette et j’ai réalisé 14 mini-cakes de 8 x 3 cm avec la moitié des ingrédients.


 

 

Cheese-cake aux asperges et Comté

 

Une recette du magazine « Comtois en Cuisine » printemps 2014


Ingrédients : pour 14 mini-cakes de 8 x 3 cm


100 g de gâteaux apéritif (type Tuc nature)

50 g de beurre doux

1 œuf + 1 jaune

250 g de saint Morêt (fromage un peu salé)

80 g de fromage blanc à 20 ou 40 % MG (soit un pot individuel)

25 g de fromage de Comté râpé

Sel et poivre du moulin

 1 petit bocal de pointes d’asperges vertes (125 g)

(ou 250 d’asperges vertes fraiches cuites à la vapeur)

20 brins de ciboulette

 

Préparation :


La veille : mixez les petits gâteaux à apéritif avec le beurre fondu. Garnissez-en le fond de 14 empreintes à mini-cakes en silicone.


Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).


Égouttez les asperges. Lavez, séchez, et ciselez les brins de ciboulette. Écrasez le fromage Saint Morêt avec une fourchette.


Dans un saladier, battez l’œuf entier et le jaune en omelette, ajoutez les fromages (Comté râpé, Saint Morêt et fromage blanc), la ciboulette, salez légèrement, poivrez et mélangez.


Versez cette préparation sur la pâte, puis répartissez les asperges. Enfournez dans le four chaud et faites cuire 30 minutes, le dessus doit être bien doré.


Laissez refroidir et placez au frais jusqu’au lendemain. Démoulez et dégustez soit en entrée ou en bouchée pour l’apéritif.

 

Repost 0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 22:00

P5100408.JPG

P5100418.JPG

P5100415.JPG

P5100426.JPG

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui c’est la Saint Honoré, patron des boulangers, pour fêter cet évènement je vous offre cette brioche réalisée pour le défi boulange, c’est un délice, moelleuse et savoureuse.

 


 

Rolls à l’orange sanguine pour le défi boulange

 

 

Un nouveau défi lancé par « la Popotte de Manue » et « Paprikas » sur la page facebook « Défi boulange », j’ai repris la recette de Manue (http://www.lapopotedemanue.com)

 

 

Ingrédients : pour 8 personnes


Garniture

Gelée d’oranges sanguine (voir recette ci-dessous) 4 à 5 cuillerées à soupe


La brioche

450 à 500 g de farine type 45

16 g de levure fraiche de boulanger

55 g de sucre en poudre

1 cuillerée à café de sel fin

1 œuf

50 g d’eau

180 g de lait

75 g de beurre doux  mou (à température ambiante)


Sirop

75 g d’eau + 35 g de sucre en poudre

 

Préparation :


Dans le bol de votre robot muni du pétrin, déposer les 450 g de farine et émietter la levure de boulanger fraiche dessus. Ajouter le sucre, l’œuf, le lait, l’eau et le sel fin. Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien amalgamée, ajouter alors le beurre mou en petits dés et pétrir 5 minutes.


Vérifier la consistance de la pâte, elle peut vous paraitre  trop humide, dans ce cas rajouter de la farine (j’ai ajouté  40 g, mais cela dépend des farines). Le pâton doit se décoller seul des bords du bol de pétrissage, cela peut prendre 5 à 10 minutes.


Former une boule, couvrir d’un papier film (pour éviter que la pâte ne se dessèche) et laissez-la doubler de volume. Lorsque la pâte a doublé de volume, (1 heure  à 1 heure 30)  la faire retomber avec vos poings (la dégazer) et placer la pâte dans un saladier au frais pour 30 minutes.


Déposer le pâton sur le plan de travail légèrement fariné et l’étaler avec le rouleau à pâtisserie en un carré de 45 x 45 cm environ.


Étaler la gelée d’oranges sanguines dessus (ne pas en mettre sur les 10 derniers centimètres) et rouler.

Couper le boudin obtenu en 8 morceaux et placer ces morceaux dans un plat rond (diamètre de 25 / 26 cm)  ou carré (23 x 23 cm).


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Patienter à nouveau 50 à 60 minutes à température ambiante pour une nouvelle pousse, puis cuire dans le four chaud 20 minutes, baisser le thermostat à 160° C (thermostat 5 1/3) pour poursuivre la cuisson 10 minutes.


Réaliser le sirop de sucre en faisant bouillir l’eau avec le sucre en poudre pendant 2 à 3 minutes.


À la sortie du four, la brioche est encore chaude, passer le sirop avec un pinceau deux fois pour lui donner un bel aspect brillant. Laissez la brioche tiédir, démoulez-la et laissez-la complètement refroidir avant de la déguster.

 

La réalisation à la machine à pain : mettre dans la cuve de la machine à pain le lait, l’eau et la levure de boulanger fraiche émiettée. Ajouter la farine, le sel fin, le sucre et l’œuf entier. Mettre le programme pâte levée pour 1 heure 20 (temps pour ma machine mais cela peut varier selon les marques), lorsque la pâte est bien amalgamée, ajouter le beurre mou en petits dés et continuer le programme.

Ma pâte était un peu humide j’ai rajouté 40 g de farine  et laisser terminer le programme de la machine à pain. À la fin du programme, la pâte a déjà effectuée une première levée.

Sortir le pâton de la cuve, la dégazer sur votre plan de travail légèrement fariné, la placer dans un saladier au frais pour 30 minutes. La suite de la réalisation de ces rolls est le même qu’avec un robot.


 

Gelée d’oranges sanguines

 

Recette Vitpris et du blog de Michèle « Croquant-Fondant… Gourmand »

http://www.croquantfondant.com


Ingrédients : pour 7 petits pots ou 5 grands pots


2,5 kg d’oranges sanguines juteuses

200 g de citrons jaunes

1,2 kg de sucre cristallisé

1 sachet de Vitpris d’Alsa (pectine de fruits)


 

Préparation :


Presser les fruits pour obtenir 1 kilo de jus (oranges sanguines et citrons).


Prélever 2 cuillerées à soupe de sucre et le mélanger avec le sachet de Vitpris dans un petit saladier.


Faire chauffer le jus de fruits à ébullition dans une grande casserole.


Lorsque le jus arrive à ébullition, ajouter le mélange sucre-Vitpris en remuant avec une cuillère en bois. Ramener à ébullition et laisser cuire sans cesser de remuer pendant 3 minutes ; ajouter le reste du sucre cristallisé et ramener à ébullition. Lisser cuire encore pendant 3 minutes à gros bouillons sans cesser de remuer. Ecumer pour enlever les impuretés en surface.


Remplir les pots de confiture bien ébouillantés avec la gelée d’oranges sanguines, les fermer et les retourner jusqu’à ce qu’ils soient froids.


La gelée sera définitivement prise au bout de quelques jours.


Repost 0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 22:00

CIMG5875.JPG

CIMG5878.JPG

CIMG5881.JPG

 

 

 

 

 

Flan de mon enfance

 

Une recette de Françoise du blog « Rêveries culinaires » - http://revesculinaires.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 6 personnes


50 cl de lait demi-écrémé

15 cl de crème fraiche liquide entière

100 g de sucre en poudre

2 gousses de vanille

5 jaunes d’œufs

50 g de Maïzena

 

Préparation :


Verser le lait et la crème fraiche liquide dans une casserole et ajouter les grains des deux gousses de vanille fendues en deux dans le sens de la longueur.


Dans un saladier mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre et la maïzena à l’aide d’un fouet.


Faire bouillir le mélange lait-crème fraiche et verser en plusieurs fois sur le mélange jaunes d’œufs-sucre-maïzena, battre au fouet. Reverser le tout dans la casserole et sur  feu moyen faites épaissir la crème en continuant de fouetter. Lorsque la crème arrive à ébullition, retirez du feu.


Verser la crème épaissie dans un plat beurré, laisser refroidir avec un film alimentaire au contact pour éviter qu’une peau ne se forme sur la crème.


Préchauffer le four à 180° C – thermostat 6 – chaleur ventilée.


Enfourner le flan pour 35 à 40 minutes selon l’épaisseur du flan.


Sortir le flan cuit du four et laissez-le refroidir avant la dégustation.

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 22:00

CIMG5823.JPG

CIMG5827.JPG

P5100423.JPG

P5100420.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Terrine de poissons aux asperges

 

Recettes du blog « 36 quai des saveurs » - http://www.36quaoidessaveurs.com

 

Ingrédients : pour 10 parts

 

La farce au saumon

250 g de saumon cru

1 ½ blanc d’œuf (45 g)

10 cl de crème fraiche liquide ou semi-épaisse entière

1 cuillerée à soupe de citron pressé

Un peu de zeste râpé de citron Bio (1/4 du citron)

1 cuillerée à soupe d’aneth frais ciselé

Sel et poivre du moulin

 

La farce au cabillaud

125 g de cabillaud (dos ou filets)

1 blanc d’œuf (30 g)

5 cl de crème fraiche épaisse  ou semi-épaisse entière

1 cuillerée à café de jus de citron pressé

Un peu de zeste râpé de citron bio (1 cuil. à café)

1 cuillerée à soupe d’aneth frais ciselé

Sel et poivre du moulin

8 asperges vertes en bocal ou fraiches et cuites à la vapeur

 

Préparation :

 

Préparez chaque farce de poisson séparément, commencez par celle au saumon : dans un robot, mixer le saumon coupé en gros dés avec les blancs d’œufs, la crème fraiche épaisse (10 cl), le zeste râpé d’un quart de citron Bio et 1 cuillerée à soupe de jus de citron, la cuillerée d’aneth ciselée, un peu de sel et de poivre. Réservez cette farce dans un saladier.

 

Rincer le bol de votre robot, et mixez le cabillaud avec le blanc d’œuf, la crème fraiche épaisse (5 cl), l’aneth ciselée, 1 cuillerée à café de jus de citron,  un peu de zeste de citron, du sel et du poivre. La farce doit être fine et homogène.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Dans une terrine ou un moule à cake (9 x 25 cm) beurré et tapissé d’un papier sulfurisé au fond du moule pour faciliter le démoulage, étalez la moitié de la farce de saumon, ajouter 4 asperges vertes (si les asperges ne sont pas assez longues, mettez en deux bout à bout).

 

Recouvrez de la farce de cabillaud, ajoutez à nouveau 4 asperges vertes et enfin le reste de la farce au saumon. Déposez le plat dans un bain-marie chaud. Enfournez et faites cuire 40 à 45 minutes (180° C).

 

Laissez refroidir avant de démouler cette terrine. Réservez au frais minimum 12 heures avant de déguster avec une sauce crème citronnée à l’aneth.

 

 

Sauce crème citronnée à l’aneth

 

 

Ingrédients : pour 5 à 6 personnes

1 yaourt brassé (125 g environ)

1 pot de 20 cl de crème fraiche épaisse

1 à 2 cuillerées à café de jus de citron (ajuster selon vos gouts)

Aneth ciselée

Sel et poivre du moulin

 

Préparation :

 

Dans un saladier (ou dans le bol de votre robot) mettre les ingrédients et les mélanger au fouet quelques secondes. Rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts.

 

Réservez au frais. Servez cette sauce en accompagnement de la terrine de poissons aux asperges.

 

Repost 0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 22:00

CIMG4584.JPG

CIMG4586.JPG

CIMG4587.JPG

 

 

 

 

Choux caramel au beurre salé

 

Recette de la pâte à choux  de Christophe Michalak et la crème caramel au beurre salé  du blog « Cuisine Attitude » - http://www.cuisineattitude.com

 

Ingrédients : pour 24 choux garnis de crème caramel beurre salé


1 - La pâte à choux


Pour le croustillant

40 g de beurre

50 g de sucre cassonade

50 g de farine


La pâte à choux

100 g d’eau

100 g de lait

90 g de beurre doux

1 pincée de sel

1 pincée de sucre

110 g de farine

3 œufs


2 – la crème caramel beurre salé


La sauce caramel

80 g de sucre

2 cuillerées à soupe de crème fraiche

30 g de beurre

1 pincée de fleur de sel


La crème pâtissière au caramel

½ litre de lait entier

½ gousse de vanille

50 g de Maïzena

2 jaunes d’œufs

1 œuf entier

60 g de sucre

 

 

PREPARATION


Commencer par réaliser les choux craquelins :


1 - Le croustillant : malaxer à la main le beurre avec la cassonade et la farine jusqu’à l’obtention d’une boule. Etaler finement la préparation entre deux feuilles de papier cuisson pour bien l’étaler. Réserver au frais 1/2 heure. Découper des disques de 3 cm à l’aide d’un emporte-pièce. Remettez les restes en boule et recommencez jusqu’à épuisement de cette pâte. Je congèle les petits cercles de croustillants qui me restent pour une prochaine fois.


2 - La pâte à choux : faire bouillir dans une casserole l’eau, le lait, une pincée de sel et de sucre puis ajouter le beurre doux. Ajouter la farine dès l’ébullition, bien mélanger avec une cuillère en laissant sur le feu pour bien faire dessécher la préparation. Hors du feu, ajouter les 3 œufs un par un. Versez la pâte dans une poche munie d’une douille unie pour dresser en quinconce des petites boules sur une plaque recouverte de papier cuisson.


Posez les disques de croustillant sur les petites boules de pâte à choux en appuyant légèrement. Préchauffer le four à 250°C (thermostat 8 ½). Une fois le four à température, l’éteindre puis enfourner la plaque de choux pendant 20 minutes.


Rallumer de nouveau le four à 180°C (thermostat 6), et laisser cuire environ encore 20 minutes. Sortir les choux cuits du four et les laisser refroidir complétement avant de les garnir avec la crème pâtissière caramel au beurre salé.


Réaliser la crème pâtissière caramel au beurre salé :


1 – La sauce caramel au beurre salé : dans une casserole, mettre le sucre à fondre à feu doux, légèrement humidifié avec 1 cuillerée à soupe d’eau. Laissez la casserole sur feu moyen jusqu’à ce que le caramel devienne doré, hors du feu ajouter la crème fraiche (chaude) et le beurre, mélanger. Remettre sur le feu 2 à 3 minutes, mélanger, jusqu’à ce que la sauce soit bien crémeuse.


Mettre de côté 20 g de cette sauce de côté  pour le glaçage des choux  que je n’ai pas réalisé mais je vous donne la recette du fondant au caramel.


2 - Le fondant au caramel : 20 g de la sauce caramel mis de côté – 20 g de sucre glace – 2 cuillerées à soupe d’eau chaude.


Ajouter le sucre glace à la sauce caramel (20 g), mélanger. Ajouter 2 cuillerées à soupe d’eau chaude. Si le fondant est trop liquide ajouter un peu de sucre glace supplémentaire et si au contraire il est trop épais ajouter un peu d’eau.


3 – La crème pâtissière au caramel : mettre à bouillir, dans une casserole, le lait entier et la demi-gousse de vanille fendue en deux et vidée de ses graines avec la lame d’un couteau. Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs et l’œuf entier avec le sucre en poudre. Il faut que le mélange blanchisse. Y ajouter la maïzena, bien mélanger.


Dès que le lait bout, le verser dans le saladier sur le mélange sucre-œuf-maïzena, mélanger, puis remettre le tout dans la casserole et mettre à cuire sur feu vif, sans arrêter de mélanger, jusqu’à ce que la crème épaississe. Quand la crème est finie, retirez la casserole du feu, ajoutez la sauce caramel, mélanger bien pour bien homogénéiser la crème. Refroidir dans un saladier avec un papier film au contact.


Dressage


Faire un petit trou sous les choux à l’aide d’une douille ou d’un pique en bois. Mettre la crème pâtissière refroidie dans une poche à douille avec une douille spéciale pour remplir les choux, garnir les choux un à un par le petit trou. Saupoudrer de sucre glace.


Vous pouvez glacer les choux avec le glaçage caramel à l’aide d’un petit couteau à bout rond (genre couteau à beurre), décorer de paillettes de chocolat ou de fruits secs concassées.

 

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 22:00

CIMG5777.JPG

CIMG5776.JPG

CIMG5778.JPG

 

 

 

 

 

Asperges à la flamande

 

Recette du blog « Saveurs croisées » - http://www.saveurscroisees.com

 

Ingrédients : pour 3 personnes

18 belles asperges

60 g de beurre doux

2 cuillerées à soupe de persil plat haché

2 œufs durs

Sel et poivre du moulin

Noix de muscade râpée

 

Préparation :


Faites cuire les œufs durs quelques heures avant de réaliser la sauce qui sera servie avec les asperges, les œufs durs doivent être refroidis. Epluchez les œufs durs,  les      écraser avec une fourchette. Réservez.


Pelez soigneusement les asperges de la tête vers le pied avec un couteau économe, coupez le pied à environ 1 cm (enlever la partie dure). Faites-les cuire à la vapeur 15 à 20 minutes selon la grosseur des asperges. Vérifier la cuisson avec un couteau, elles doivent être tendres. Maintenez-les au chaud.


Faites fondre doucement le beurre, ajoutez une pointe de muscade râpée, un peu de sel  et un peu de poivre, enlever avec une écumoire la caséine sur le beurre fondu (petits flocons blancs qui apparaissent sur le beurre fondu). Mélanger les œufs durs écrasés avec le beurre fondu et le persil haché.


Servir les asperges cuites, chaudes en les nappant de la sauce au beurre et aux œufs durs.


Repost 0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 22:00

CIMG5835.JPG

CIMG5836

CIMG5857.JPG

P5030269.JPG

P5030271

P5040275.JPG

 

 

 

Suite à un défi brioche lancé par Cricri (Les petites douceurs de Cricri – http://cricridam.over-blog.com)  le week end dernier voici ma réalisation de la brioche de Julia Child.

 

 


 

Brioche de Julia Child

 

Recette du blog « Pâtisseries et gourmandises » - http://piroulie.canalblog.com

 

Ingrédients : pour une grosse tresse ou deux tresses de taille moyenne


Eponge (levain)

85 ml de lait entier tiède

20 g de levure fraîche ou un sachet de levure de boulanger déshydratée

1 œuf

360 g de farine Type 55 (2 fois 180 g)


Pâte à brioche

80 g de sucre (si vous aimez les brioches bien sucrées en mettre 100 g)

1/2  à café de sel

4 œufs battus

180g + 20 g de farine (approximativement)

170 g de beurre doux à température ambiante

1 cuillerée à café de vanille en poudre (maison)


Décor

Sucre en grains ou amandes, noix, noisettes grossièrement concassées ou pépites de chocolat noir


La dorure

Un jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau + un peu de sucre en poudre


Préparation :


L’éponge (ou levain) : dans le bol du robot (ou la cuve de la machine à pain), mélanger le lait tiède, la levure de boulanger et l’œuf avec 180 g de farine.


En utilisant l’option pâte à la machine à pain, pétrir 4 à 5 minute, faites de même au robot.


Une fois le pâton amalgamé, verser 180 g de farine sur le pâton en pluie sans mélanger et laisser reposer pendant 30 à 40 minutes.


L’éponge est prête quand le pâton a  bien gonflé et que la farine répandue au-dessus est craquelée.


La pâte à brioche : l’éponge a gonflé dans la cuve de la machine à pain ou dans le bol du robot.


Ajouter le sucre (80 g), la vanille en poudre, le sel, les œufs battus (4 œufs) et 180 g de farine sur l’éponge, pétrir 20 à 25 minutes (machine à pain, programme pâte levée).


Si la pâte ne se décolle pas des bords de la cuve ou du bol, ajouter petit à petit les 20 g de farine supplémentaire (vous devez obtenir un pâton qui se décolle des parois de la cuve tout en étant un peu collant).


Ajouter alors progressivement le beurre très mou, cuillère après cuillère, en ajoutant chaque cuillerée lorsque la précédente a été bien incorporée à la pâte.


Beurrer ou huiler un grand saladier et mettre la pâte dedans. Laisser la pâte reposer une demi-journée ou toute la nuit au réfrigérateur, ou la laisser monter dans la machine à pain à la fin du programme ou à température ambiante jusqu’à ce qu’elle double de volume (1 heure 30 à 2 heures 30).


Lorsque la pâte a bien monté, faites retomber la pâte avec vos poings sur le plan de travail légèrement fariné. Former une grande tresse ou deux tresses plus petites. La (ou les) poser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé puis laisser lever environ 1 heure à température ambiante.


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Dorer au pinceau avec un jaune d’œuf délayé avec 1 cuillerée à soupe d’eau et un peu de sucre en poudre et parsemer éventuellement de sucre en grains  ou de pépites de chocolat.


Enfournez pour 30 minutes environ pour la grosse tresse dans le four chaud, 20 à 25 minutes pour deux tresses plus petites  (surveillez la coloration de la brioche, le temps de cuisson peut varier en fonction de votre four et de la taille et de la forme des brioches).


Avec cette quantité, j’ai réalisé une énorme tresse, la prochaine fois, je ferai deux tresses de taille moyenne.


Si la brioche colore trop, couvrir à mi-cuisson avec une feuille de papier d’aluminium.


À la sortie du four, j’ai lustré ma brioche d’un sirop de sucre (100 g d’eau + 50 g de sucre) avec un pinceau.


Remarques : comme toutes les brioches qui contiennent beaucoup d’œufs, celle-ci se conserve mal et sèche au bout de deux jours (surtout si elle a cuit longtemps).


Ne la gardez pas plus de 24 heures, congelez le reste en tranches.


Verdict : une excellente brioche

Repost 0
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 22:00

P5040290.JPG

P5040298.JPG

P5040295.JPG

 

 

 

 

 

Financiers salés

 

Une recette de Sophie Dudemaine

 

Ingrédients : pour 35 mini-financiers

150 g de fromage aux fines herbes

40 g de jambon d’auvergne ou jambon blanc

2 œufs

20 g de farine

1 cuillerée à café de levure chimique

50 g d’amandes en poudre

60 g de beurre doux

Poivre

 

Préparation :


Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).


Dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs et une cuillerée à soupe d’eau chaude.


Ajouter la farine, la levure chimique, la poudre d’amandes, le beurre fondu, une pincée de poivre du moulin et les blancs d’œufs juste un peu battus avec une fourchette.


Mélanger pour avoir une préparation homogène, puis incorporer le fromage aux fines herbes. Mélanger à nouveau.


Couper le jambon en petits dés et les déposer au fond des alvéoles du moule à mini-financier. Répartir la préparation au fromage par-dessus dans les empreintes silicone à mini-financier.


Mettre à cuire dans le four chaud pour 20 minutes (vérifiera la coloration des financiers pour qu’ils ne brunissent pas trop et adapter la température du four et le temps de cuisson).


Laisser refroidir et démouler. Déguster tièdes ou froids à l’apéritif.


Repost 0