Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 09:00

 

Voici les noms des gagnants du 74e défi du blog « Recettes de Cuisine » (http://recettes.de/cuisine ) pour le mois d’octobre 2016.

 

Le thème était « J’ai la patate »

 

http://recettes.de/defi-patate 

 

 

En tant que membre du jury, le choix est toujours difficile car il y avait de belles réalisations.

 

 

Voici les trois recettes gagnantes du défi « J'ai la patate » :

 

 

1. http://douceursantillaises.com/charlotte-patate-douce-citrons-verts/
2. 
http://www.uncupcakeladdition.fr/2016/10/cupcakes-patate-douce-et-marshmallow.html
3. 
http://lost-in-b2b.blogspot.fr/2016/10/tartelettes-la-patate-douce-cacao.html

 

 

------------------------------

 

 

Si vous souhaitez participer, il y a un défi « Cuisine américaine » en cours pour ce mois de novembre 2016.

 


http://recettes.de/defi-cuisine-americaine

 

Résultats des défis du mois d’octobre 2016
Repost 0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

600 g de carottes

1 petit oignon

400 ml d’eau

80 ml de jus d’orange pressé fraichement

Sel et poivre du moulin

120 g de fromage frais (Type St Morêt)

Un peu de baies roses

4 à 5 cuillerées à soupe de crème fraiche épaisse

 

 

Préparation

 

Épluchez, lavez et coupez les carottes en morceaux.

 

Pelez l’oignon et hachez-le finement.

 

Mettre dans une casserole ou dans une cocotte minutes, les carottes, l’oignon finement haché, l’eau et le jus d’orange fraichement pressé. Salez et poivrez légèrement.

 

Faire cuire sur feu moyen durant 40 minutes environ (en cocotte-minute 20 minutes de cuisson suffiront) jusqu’à ce que les carottes soient cuites. Laissez un peu refroidir la préparation, 10 minutes environ.

 

Ajouter le fromage frais (St Morêt ou autre fromage frais) et mixez le tout avec un mixeur plongeant.

 

Rectifier la consistance avec un peu d’eau ou de jus d’orange suivant les goûts. Rectifier aussi l'assaisonnement en sel et en poivre.

 

Parsemer de baies roses légèrement concassées et servir bien chaud.

 

Au moment du service, rajouter une cuillerée de crème fraiche épaisse pour former un nuage sur le velouté de carottes.

 

 

Source : une recette Tupperware

 

 

Velouté de carottes au fromage frais
Velouté de carottes au fromage frais
Velouté de carottes au fromage frais
Velouté de carottes au fromage frais
Repost 0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 10 à 12 personnes

 

Le biscuit à la vanille (recette du livre « Desserts en dessins » Hélène Vincent déc. 1978)

4 œufs x 2 fois

125 g de sucre en poudre x 2 fois

1 sachet de sucre vanillé x 2 fois

75 g de Maïzena (fleur de maïs) x 2 fois

25 g de farine x 2 fois

1 pincée de sel fin x 2 fois

½ sachet de levure chimique x 2 fois

 

La mousse vanille

50 cl de lait

 50 cl de crème fraîche liquide entière 30 % MG

4 jaunes d’œufs

1 cuillerée à soupe de maïzena (10 g)

 150 g de sucre semoule

 6 feuilles de gélatine (12 g)

 1 gousse de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé

 

La garniture

10 poires demi-fruits au sirop léger (2 boites de 455 g environ)

Un peu du sirop des poires

 

Le biscuit à la cuillère (2 bandes de 10 cm de hauteur et de 35 cm de longueur)

Recette du blog http://pucebleue-jenreprendraibienunbout.blogspot.fr

 

90 g de blancs d’œufs (+ /– 3 blancs)

105 g de sucre en poudre

1 pincée de sel

60 g de jaunes d’œufs (+/- 3 jaunes)

105 g de farine type 45

4 à 5 cuillerées à soupe de sucre glace

 

La décoration

Quelques cerises et un peu d’angélique confites

Un ruban pour enrubanner la charlotte

 

 

Préparation :

 

Réaliser les biscuits : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Séparer les 4 blancs de 4 jaunes d’œufs, verser les jaunes dans un saladier avec le sucre en poudre (125 g) et un sachet de sucre vanillé.

 

Battre les jaunes et les sucres jusqu’à ce qu’ils blanchissent et deviennent bien mousseux. Tamiser soigneusement la farine et la Maïzena avant de l’ajouter au mélange.

 

Battre les blancs en neige avec la pincée de sel fin, très fermes, les incorporer peu à peu en soulevant délicatement la masse par le dessous.

 

Beurrer et tapisser de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie. Répartir la pâte à biscuit en égalisant avec une spatule en silicone.

 

Enfournez dans le four chaud et laissez cuire 10 minutes, surveiller la cuisson, la pâte doit à peine blondir.

 

Pendant ce temps, prendre un torchon propre, et étalez-le sur le plan de travail. Lorsque le biscuit est cuit, retournez-le sur le torchon, décollez délicatement le papier sulfurisé.

 

Laissez refroidir au moins 1 heure avant de découper ce biscuit. Découpez la forme choisie selon le cadre à bavarois (pour moi un cercle de pâte de 22 cm).

 

Procéder de la même façon pour réaliser un deuxième biscuit avec le reste des ingrédients.

 

 

La garniture : ouvrir les boites de poires et verser les demi-poires dans une passoire au-dessus d’un saladier pour conserver un peu du jus pour imbiber les deux cercles de biscuit à la vanille.

 

 

La mousse vanille : mettre les jaunes d’œufs dans un saladier avec le sucre semoule et la maïzena, mélangez le tout vivement jusqu’à ce que vous obteniez un mélange blanc et mousseux. Faites bouillir le lait avec une gousse de vanille ou un sachet de sucre vanillé.

 

Mettez œufs, sucre et maïzena dans un saladier. Faites chauffer le lait très doucement en tournant sans cesse avec une cuillère en bois, versez dessus peu à peu le 1/3 du lait vanillé bouillant. Le mélange doit épaissir doucement. Ne retirez du feu que lorsque le premier bouillon est sur le point de se manifester, ni avant ni après.

 

Passez au chinois et faites refroidir sur glace jusqu’à complet refroidissement, après avoir incorporé les feuilles de gélatine trempées à l’eau froide et essorée.

 

Lorsque la crème est encore chaude, hors du feu, ajoutez les feuilles de gélatine préalablement trempées 10 minutes dans de l’eau froide et essorées, filmer au contact et laissez tiédir. Fouetter la crème fraiche liquide entière à vitesse moyenne, attention à ne pas trop la monter, elle va devenir du beurre. Incorporer la crème fouettée à la crème à la vanille délicatement à l’aide d’un fouet à main.

 

 

Le montage :

Placer le cercle à entremets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Chemiser tout le tour d’un carton recouvert de papier film ou de papier d’aluminium (diamètre du cercle 22 cm).

 

Déposer au fond du cercle à entremets un disque de biscuit à la vanille, imbiber avec un pinceau avec un peu de jus de pochage des poires, le recouvrir d’une rosace de lamelles de poires. Répartir la moitié de la mousse à la vanille. Placer au réfrigérateur une heure pour que la mousse prenne un peu.

 

Retirez du réfrigérateur et placer le deuxième disque de biscuit à la vanille, imbibez-le avec un pinceau avec un peu du jus de pochage des poires. Ajouter de nouveau une rosace de lamelles de poires et couler le reste de la mousse à la vanille. Placer au frais pendant au moins 6 heures voire une nuit.

 

Le lendemain, préparer les bandes de biscuits à la cuillère pour habiller le tour de la charlotte.

 

 

Le biscuit à la cuillère : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Monter les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel fin. Dès que les blancs commencent à être fermes, incorporer le sucre en poudre en trois fois. Fouetter à grande vitesse pour obtenir une meringue bien ferme. Réduire la vitesse et incorporer les jaunes d’œufs. Mélanger quelques secondes, puis tamiser la farine et la mélanger délicatement à la main avec une spatule en silicone.

 

Verser la préparation dans une poche à douille munie d’une douille lisse.

 

Dresser en bandes de 10 cm de large et de 35 cm de long sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

Saupoudrer de sucre glace et laisser reposer 5 minutes, saupoudrer de nouveau de sucre glace et cuire 10 à 12 minutes dans le four chaud en veillant à ce que le biscuit ne colore pas.

 

Retirer du four et laisser entièrement refroidir. Retailler les bandes de sorte à obtenir une hauteur finale de 9 cm.

 

Enlever le cercle à entremets délicatement pour démouler la charlotte (hauteur de la charlotte : 8 cm). Décorer le dessus avec une dernière rosace de lamelles de poires, quelques cerises et un peu d’angélique confites. Appliquer les bandes de biscuit cuillère tout autour de la charlotte, passer un ruban tout autour pour maintenir les bandes de biscuit et faire un joli nœud.

 

Réserver au réfrigérateur. Déguster bien frais nature ou avec un coulis de poires ou de framboises.

 

Source d’inspiration : le très joli blog d’Isabelle « j’en reprendrai bien un bout… »

http://pucebleue-jenreprendraibienunbout.blogspot.fr

 

 

 

Charlotte aux poires
Charlotte aux poires
Charlotte aux poires
Charlotte aux poires
Charlotte aux poires
Charlotte aux poires
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 kg de paleron de veau

400 g de carottes

150 g d’oignons

2 gousses d’ail

3 oranges Bio

1 citron Bio

2 étoiles d’anis étoilé (ou badiane)

1,5 litre de fond de veau (1 litre d’eau + 4 cuil. à soupe de fond de veau déshydraté)

2 cuillerées à soupe de miel

1 cuillerée à soupe de concentré de tomate

1 cuillerée à soupe de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe d’huile et une noix de beurre

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Parez le paleron (enlevez gras et nerfs), salez et poivrez.

 

Dans une cocotte avec l’huile et la noix de beurre, donnez-lui une belle coloration puis ajoutez la garniture aromatique : les carottes pelées et coupées en rondelles et les oignons pelés et ciselés. Faites suer sur feu doux puis ajoutez le paleron de veau.

 

Mouillez avec le fond de veau à hauteur (mettre le bouillon jusqu’à la hauteur de la viande).

 

Prélever les zestes d’une orange, puis la presser. Pelez à vif les deux autres oranges et prélevez les suprêmes.

 

Ajoutez dans la cocotte le jus d’orange, les étoiles d’anis, les deux cuillérées à soupe de miel et le concentré de tomate. Faites cuire soit au four couvert 2 heures à 150° C ou sur feu moyen 2 heures avec un couvercle.

 

Surveillez et arrosez la viande si nécessaire. Faites blanchir les zestes d’oranges dans de l’eau bouillante puis les confire avec le jus récupéré des suprêmes mélangé au jus de citron et au sucre (1 cuil. à soupe) pendant 3 à 4 minutes.

 

À la fin de la cuisson, sortir le morceau de viande et posez-le sur une grille. Faites réduire le jus de cuisson durant 15 minutes environ. Ajouter les zestes confits et les suprêmes d’orange dans la sauce réduite. Assaisonnez de sel et de poivre du moulin.

 

Coupez en tranches le morceau de paleron et le servir avec la sauce et des pâtes fraiches ou des gnocchis de pommes de terre.

 

Déguster ce plat avec un Sauternes d’une dizaine d’années.

 

À consommer bien sûr avec modération.

 

Quelques informations : spécialiste des accords mets/sweet Bordeaux, Georges Gotrand nous révèle les secrets de sa recette du paleron de veau braisé à l’orange et badiane. Les arômes épicés de la badiane (ou anis étoilé) se marient parfaitement avec le vin de Sauternes. La touche d’agrumes apportée par le citron et l’orange utilisé dans tous ses états (zeste, jus et les suprêmes), rehausse la douceur du fond de veau. Ce morceau de viande, le paleron de veau, est particulièrement adaptée aux saveurs du vin de Sauternes, cuite avec l’orange confite, le jus de citron, la badiane, les petits légumes et le miel, cette viande valorise les saveurs acidulées des vins de Sauternes.

 

Préparation : 1 heure

Cuisson : 2 heure 30

 

Source : une recette de Georges Gotrand du site http://www.sweetbordeaux.com

 

 

Paleron de veau braisé à l’orange et badiane
Paleron de veau braisé à l’orange et badiane
Paleron de veau braisé à l’orange et badiane
Paleron de veau braisé à l’orange et badiane

 

Un petit mot aujourd'hui 21 novembre : je souhaite un très bon anniversaire à mon fils Valérian.

Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 pommes (Jonagold pour moi)

150 g de sucre en poudre

30 g de beurre doux

75 ml de cidre brut

1 pincée de fleur de sel

1 gousse de vanille

Quelques amandes effilées torréfiées

Quatre biscuits

Quatre boules de glace à la vanille

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Éplucher les pommes et enlever le cœur avec un vide-pomme.

 

Dans une casserole, sur feu moyen, faites fondre le sucre en poudre jusqu’à l’obtention d’un caramel ambré. Ajouter le beurre en petits morceaux, bien mélanger puis ajouter le cidre et la fleur de sel. Mélanger à nouveau et déposer les pommes et la gousse de vanille fendue.

 

Laisser cuire sur feu moyen pendant 2 minutes. Retourner les pommes.

 

Couvrir et enfourner dans le four chaud pendant 25 à 30 minutes suivant la grosseur des pommes.

 

A mi-cuisson, retourner les pommes. Sortir les pommes du four et laissez-les refroidir.

 

Déguster ces pommes au four, tièdes avec un peu du caramel, une boule de glace à la vanille, quelques amandes effilées et un biscuit.

 

 

Source de la recette : blog « Les Délices de Mimm » - http://www.delicesdemimm.com

 

 

Pommes au four au caramel de cidre
Pommes au four au caramel de cidre
Pommes au four au caramel de cidre
Pommes au four au caramel de cidre
Pommes au four au caramel de cidre
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

300 g de carottes Bio

2 œufs Bio

200 g de crème fraiche épaisse (ou moitié fromage blanc moitié crème fraiche épaisse)

1 cuillerée à café de fécule de pommes de terre

Une cuillerée à soupe rase de fond de volaille déshydraté (ou un cube)

Quelques brins de persil plat

1 gousse d’ail ciselé très finement

5 petites branches de thym

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Faire cuire les carottes dans un bouillon de volaille jusqu’au moment où les carottes s’écrasent facilement.

 

Égouttez-les et les réduire en purée (on peut le faire avec une fourchette pour avoir des petits morceaux).

 

Fouetter les œufs avec la crème fraiche épaisse (ou le mélange fromage blanc et crème fraiche épaisse), la fécule de pommes de terre, la gousse d’ail ciselée, le persil ciselé et des feuilles de thym frais.

 

Mélanger le tout avec les carottes en purée, mixer la préparation si vous souhaitez obtenir une préparation lisse et rectifier l’assaisonnement.

 

Graisser des ramequins en pyrex ou en porcelaine blanche (diamètre 8, 5 cm environ) et tapisser le fond de chaque ramequin d’un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage des flans.

 

Cuire au bain-marie à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée pendant 30 minutes.

 

Sortir les ramequins du four et laissez-les tiédir avant de les démouler et de les déguster. J’ai servi ces flans en accompagnement d’une viande blanche.

 

Conseils : on peut cuire comme Amélie le préconise dans sa recette ces flans de carottes dans des empreintes à baba ou à savarin en silicone et servir ces flans avec une écume au lard fumé.

 

 

Source de la recette : le blog d’Amélie « La table lorraine d’Amélie » - http://latabledamelie.blogspot.fr

 

 

 

Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Repost 0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

Insert abricot

300 g de purée d’abricots sucrée à 10%

30 g de sucre en poudre

2 feuilles de gélatine (4 g)

 

Biscuit coco

75 g de noix de coco râpée

20 g de sucre glace

100 g de blancs d’œufs (40 g + 60 g)

10 g de crème fraiche liquide entière à 30% MG

20 g de sucre en poudre

 

Mousse coco

250 g de lait de coco

60 g de noix de coco râpée

2 jaunes d’œufs

3 feuilles de gélatine (6 g)

2 blancs d’œufs

60 g de sucre en poudre

20 g d’eau

250 g de crème fraiche liquide entière (30 %MG)

 

Décoration

Noix de coco râpée

Petites coques de macaron

Feuilles de menthe et quelques abricots frais (3 ou 4  abricots)

 

 

Préparation

 

L’insert abricot : faire tremper les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau froide. Mélanger la purée d’abricots avec le sucre en poudre dans une casserole, sur feu doux, chauffer jusqu’à ce que la purée soit chaude mais pas bouillante. Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine essorées, bien mélanger et couler ce mélange dans un moule ou dans un cadre en inox de 16 x 16 cm. Laisser refroidir puis bloquer au congélateur.

 

Le biscuit coco : préchauffer le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

Mélanger ensemble la poudre de coco, le sucre glace, les 40 g de blancs d’œufs et la crème liquide entière, réserver. Monter en neige les 60 g de blancs d’œufs restants avec le sucre en poudre. Mélanger délicatement ensemble les deux préparations et verser dans un moule ou un cadre en inox posé sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé (cadre de 20 x 20 cm). Enfourner dans le four chaud pour 12 minutes, la pointe d’un couteau doit ressortir sèche. Laisser refroidir avant de démouler le biscuit. Lorsque le biscuit est froid, démoulez-le et nettoyer le cadre.

 

Préparer ce cadre carré (20 x20 cm) chemisé d’une bande de rhodoïd et posé sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé pour dresser l’entremets.

 

La mousse coco : faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau très froide.

 

Faire chauffer ensemble le lait de coco et la poudre de noix de coco. Mettre le jaune d’œuf dans un saladier et verser le lait de coco bouillant dessus en fouettant, remettre sur feu doux, sans cesser de mélanger, jusqu’à épaississement. Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine essorées. Mixer avec un mixeur plongeant pour avoir un mélange lisse, laisser refroidir à température ambiante (couvrir d’un morceau de film alimentaire au contact de la préparation).

 

Porter à ébullition les 60 g de sucre en poudre et l’eau. Monter les 2 blancs d’œufs avec le robot. Dès que le sirop atteint les 118° C (vérifiera avec un thermomètre sonde), le verser lentement sur les blancs sans cesser de fouetter, continuer à battre jusqu’à obtenir une meringue ferme et brillante.

 

Monter la crème fraiche en Chantilly. Incorporer doucement la meringue dans la crème de coco refroidir puis ajouter délicatement la crème fouettée.

 

Dans le cadre, verser les 2/3 de la mousse de coco, poser l’insert abricot congelé, verser le reste de la mousse puis poser le biscuit coco, appuyer doucement pour bien l’incruster. Mettre au réfrigérateur pour au moins 5 à 6 heures (pour moi toute une nuit).

 

Le lendemain, le jour de la dégustation : démouler l’entremet, le poser sur un carton et sur une grille, saupoudrer de noix de coco râpée le dessus puis décorer avec des quartiers d’abricots, des feuilles de menthe fraiche et des petites coques de macaron.

 

Dégustez.

 

 

Source : recette d’Isabelle du blog « Pourquoi pas… ? » - http://www.pourquoi-pas-isa.blogspot.be

 

 

Abricot coco
Abricot coco
Abricot coco
Abricot coco
Abricot coco
Abricot coco
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 23:00

 

Une recette du blog de Nadia « Paprikas » - http://www.paprikas.fr

 

Ingrédients : pour un beau chinois

 

La pâte

400 g de farine type 55

1 sachet de sucre vanillé

60 g de sucre en poudre

4 œufs

25 g de levure boulangère fraiche

180 g de beurre doux

1 cuillérée à café de sel fin

3 cuillerées à soupe d’eau

 

La crème pâtissière

2 jaunes d’œufs

70 g de sucre en poudre

25 cl de lait ½ écrémé

20 g de Maïzena

1 sachet de sucre vanillé

25 g de beurre doux

100 g de pépites de chocolat

 

La dorure

1 jaune d’ouf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Préparer la pâte briochée : dans la cuve d’un robot, mettez la farine. Faites un puits : mettez la levure de boulanger fraiche que vous avez préalablement mélangé avec les cuillerées à soupe d’eau. Ajoutez les œufs, le beurre fondu puis le sucre en poudre et le sucre vanillé. Incorporer en dernier le sel fin. Mélangez avec le fouet crochet, vous allez obtenir une pâte collante, c’est normal. Continuez de pétrir environ 10 minutes. Former une boule que vous mettez dans un saladier, couvrez-la d’un torchon et laissez-la gonfler 2 à 3 heures à l’abri des courants d’air.

 

Vous pouvez réaliser cette pâte dans la machine à pain : dans la cuve, versez la levure de boulanger avec les cuillerées à soupe d’eau, ajoutez les œufs puis la farine. Par-dessus la farine versez le sel fin, le sucre en poudre, le sucre vanillé et le beurre mou. Programme « pâtes levées » pour 1 heure 20.

 

Préparation de la crème pâtissière : dans une casserole, mettez les jaunes d’œufs, sucre et sucre vanillé. Fouettez un peu le mélange, ajoutez la Maïzena puis mélangez encore une fois. Versez doucement sur la préparation, le lait que vous avez préalablement chauffé. Mettez la casserole sur feu doux tout en fouettant sans cesse le mélange jusqu’à ce que la crème épaississe et devienne une crème pâtissière.

 

Laissez tiédir puis ajouter le beurre mou en morceaux, mélanger à l’aide d’un fouet. Couvrir avec du papier film au contact de la crème et laissez-la complétement refroidir.

 

Préparation du chinois : après la pause de la pâte, étalez-la sur 5 mm d’épaisseur sur le plan de travail fariné.

 

Étalez la crème pâtissière avec une spatule plate et parsemez des pépites de chocolat.

 

Roulez la pâte en boudin, dans le sens de la longueur puis découpez des tranches de 4 cm d’épaisseur 12 tranches). Beurrez un moule à génoise (26 cm de diamètre) puis disposez les tranches en laissant un espace entre elles car la pâte va gonfler pendant la pause.

 

Laissez lever à température ambiante pendant 1 heure 30 (ou dans le four sur position « levée de pâte/pain » à 40° C pour 50 minutes si le vôtre possède cette fonction).

 

Préchauffez le four sur 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Battre le jaune d’œuf avec l’eau avec une fourchette. À l’aide d’un pinceau, dorer légèrement le dessus du chinois. Faites cuire la brioche dans le four chaud avec à proximité un ramequin rempli d’eau bouillante, pour 25 minutes environ.

 

Laissez refroidir le chinois un peu avant de le démouler puis laissez-le complètement refroidir avant de le déguster.

 

 

 

Le chinois « Schneckenkuchen » de Nadia
Le chinois « Schneckenkuchen » de Nadia
Le chinois « Schneckenkuchen » de Nadia
Le chinois « Schneckenkuchen » de Nadia
Le chinois « Schneckenkuchen » de Nadia
Le chinois avant la cuisson

Le chinois avant la cuisson

Repost 0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 23:00

 

Une recette du blog « Epicétout La Cuisine de Dany » - http://www.epicetoutlacuisinededany.fr

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 filet mignon de porc de 600 g environ

4 tranches de jambon cru

3 cuillerées à soupe de moutarde en grains

120 g de Comté râpé

15 cl de vin blanc sec

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four sur 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dégraissez le filet mignon. Entaillez-le sur toute la longueur sans le couper complètement.

 

Remplissez l’intérieur du filet mignon de deux cuillerées à soupe de moutarde et de 80 g de Comté râpé, poivrez et ficelez.

 

Enveloppez la viande avec les tranches de jambon, recouvrez du reste de la moutarde et du Comté. Poivrez légèrement, pas de sel, le jambon et le fromage sont déjà salés.

 

Posez le filet mignon de porc farci dans un plat à four, arrosez de vin blanc et enfournez dans le four chaud pour 30 minutes en arrosant de jus de cuisson de temps en temps.

 

Coupez le filet mignon cuit en tranches et dégustez-le chaud.

 

 

 

Filet mignon à la dijonnaise
Filet mignon à la dijonnaise
Filet mignon à la dijonnaise
Filet mignon à la dijonnaise
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 12 personnes

 

Pour le fond du St Honoré

300 g de pâte feuilletée au chocolat maison

2 à 3 cuillerées à soupe de sucre en poudre

 

Le craquelin au chocolat (recette de Christophe Michalak)

40 g de beurre doux à température ambiante

50 g de sucre cassonade

50 g de farine type 55

10 g de cacao en poudre non sucré

1 pincée de fleur de sel

 

La pâte à choux

125 g d’eau

125 g de lait ½ écrémé

110 g de beurre doux

4 œufs (235 g)

145 g de farine type 55

1 cuillerée à café de sucre en poudre

½ cuillerée à café de sel fin

 

La crème pâtissière au chocolat

375 ml de lait entier

15 g de cacao en poudre non sucré

2 œufs

30 g de Maïzena (3 cuil. à soupe de Maïzena)

45 g de sucre en poudre

 

La crème légère

210 g de crème pâtissière (prélevée dans la crème réalisée précédemment)

3 g de gélatine en feuille (1,5 feuille de gélatine)

360 g de crème fraiche liquide entière à 30% MG

30 g de sucre glace

75 g de mascarpone

 

Le caramel

150 g de sucre en poudre

30 g d’eau

 

Décoration

Carrés fins de chocolat et macarons au chocolat

 

 

Préparation :

 

Le fond du Saint Honoré : préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Étalez la pâte feuilletée et découpez un rectangle de 37 x 27 cm que vous posez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

 

Saupoudrez la pâte de sucre en poudre.

 

Recouvrez la pâte de papier sulfurisé et déposez un poids pour éviter que la pâte ne gonfle (vous pouvez poser une autre plaque à pâtisserie par-dessus la pâte feuilletée).

 

Enfournez dans le four chaud pour 25 minutes environ.

 

Laissez refroidir.

 

Le craquelin : mélangez la farine avec le sel fin et le sucre.

 

Ajoutez le beurre mou et mélangez avec un fouet jusqu’à ce que la consistance soit homogène. Formez une boule.

 

Placez la boule de pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé et étalez au rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 2 mm.

 

Placez au réfrigérateur 1/2 heure. Découper des disques de 3 cm à l’aide d’un emporte-pièce. Remettez les restes en boule et recommencez jusqu’à épuisement de cette pâte. Je congèle les petits cercles de croustillants qui me restent pour une prochaine fois.

 

La pâte à choux : dans une casserole, portez à ébullition l’eau et le lait et le beurre en petits morceaux.

 

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sel et le sucre.

 

Retirez la casserole du feu et versez-y en une seule fois le mélange avec la farine. Mélangez avec une spatule puis remettez sur feu doux pour dessécher la pâte, sans cesser de remuer.

 

La pâte doit se décoller des parois et laissez une fine pellicule au fond de la casserole.

 

Préchauffez le four à 250° C (thermostat 8 1/3) chaleur ventilée.

 

Mettez la pâte dans la cuve d’un robot (ou dans un saladier si vous faites la pâte à la main). Ajoutez les œufs entiers un à un en veillant à ce que chaque œuf soit bien incorporé avant d’en ajouter un autre.

 

La pâte doit être lisse et brillante.

 

Versez la pâte dans une poche à douille et dressez des choux de 3,5 à 4, 5 cm de diamètre sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé (34 choux environ).

 

Sortez les disques de craquelins du réfrigérateur et recouvrez-en les choux.  Une fois le four à température (250° C), l’éteindre puis enfourner les plaques de choux pendant 20 minutes.

 

Rallumer de nouveau le four à 180°C (thermostat 6) chaleur ventilée, et laisser cuire les choux environ encore 20 à 25 minutes. Sortir les choux du four, laissez-les refroidir complétement avant de les garnir avec la crème pâtissière.

 

N’ouvrez pas la porte du four au risque de voir les choux ne pas gonfler. Laissez refroidir sur une grille.

 

La crème pâtissière au chocolat : dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la Maïzena et le cacao en poudre, mélangez bien.

 

Faites bouillir le lait et versez-le progressivement et tout en fouettant, le lait bouillant sur les jaunes blanchis.

 

Remettez sur le feu et faites cuire 1 à 2 minutes tout en remuant. Versez la crème pâtissière dans un grand plat, filmez à même la surface (pour éviter qu’une croûte ne se forme) et laissez-la refroidir.

 

La crème légère : faites tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

 

Prélevez 210 g de crème pâtissière, essorez la gélatine entre vos mains et faites-la fondre au micro-ondes avec 2 cuillerées à soupe d’eau ou si la crème pâtissière est encore chaude, vous pouvez mettre directement la gélatine essorée dedans.

 

Montez la crème fraiche liquide entière avec le mascarpone Chantilly ferme avec le sucre glace.

 

Incorporez un peu de crème montée à la crème pâtissière refroidie, détendez-la et ajoutez le reste de crème chantilly.

 

Le montage : retailler délicatement le morceau de pâte feuilletée cuit et refroidi en un rectangle de 32 x 17 cm environ.

 

Avec une poche à douille, garnissez douze choux avec la crème pâtissière au chocolat. Réservez-les. S’il vous reste des choux congelez-les pour une autre utilisation.

 

Faites le caramel dans une casserole, versez le sucre en poudre et l’eau. Faites cuire et quand le caramel a une jolie couleur ambrée, retirez la casserole du feu. Trempez les choux dans le caramel et placez-les tête en bas dans des empreintes en silicone. Laissez durcir puis retirez les choux.

 

Avec un peu de caramel, collez les choux sur les deux côtés longs du rectangle de pâte feuilletée.

 

Répartissez le reste de la crème pâtissière s’il vous en reste entre les deux rangées de choux.

 

Avec une autre poche à douille avec embout à Saint Honoré, garnissez de crème légère le Saint Honoré. Placez au réfrigérateur jusqu’au moment de la dégustation.

 

Décorez avec des feuilles carrées de chocolat et quelques macarons au chocolat.

 

 

 

Sources d’inspiration pour la réalisation de cet Saint honoré au chocolat : Saint Honoré chaud cacao du blog « La lettre gourmande » - http://blog.lalettregourmande.com

et Saint Honoré du blog « Invitations gourmandes » - http://www.invitationsgourmandes.fr

 

 

 

 

Saint Honoré au chocolat
Saint Honoré au chocolat
Saint Honoré au chocolat
Saint Honoré au chocolat
Saint Honoré au chocolat
Saint Honoré au chocolat
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article