Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 23:00
Brioche de Jeanne

 

Ingrédients : pour deux brioches

 

La pâte à brioche

130 g de lait à température ambiante

20 g de levure de boulanger fraiche (ou 10 g de levure de boulanger déshydratée)

4 œufs

500 g de farine type 55 (ou type 45)

60 g de de sucre en poudre

1 cuillerée à café de sel fin

200 g de beurre mou coupé en gros dés

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe de lait

Du sucre perlé pour la décoration

 

 

Préparation :

 

Dans un bol dissoudre la levure fraiche de boulanger émiettée dans le lait, réserver.

 

Dans le bol du robot électrique, versez les œufs, le mélange levure/lait, puis la farine, le sel et le sucre en poudre. Pétrir 5 minutes. Puis ajoutez le beurre en morceaux et continuer de pétrir 15 minutes.

 

Mettez la pâte (qui est assez collante) dans un saladier préalablement fariné, puis fermez-le avec un papier film alimentaire. Réserver deux heures au réfrigérateur (voire toute une nuit).

 

Dégazer ou faire retomber la pâte avec vos mains sur le plan de travail légèrement fariné, puis façonner la pâte selon son envie.

 

Coupez la pâte en 6 pâtons égaux, les façonner en boule puis disposez-les dans le fond de deux moules à cake (un moule de 33 cm x 12 cm et un autre moule de 26 x 10,5 cm) beurrés et tapissés de papier sulfurisé au fond ; trois boules dans chaque moule.

 

Laisser lever 1 h 30 à 2 heures recouverts d’un linge dans un endroit tempéré à l’abri des courants d’air ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C, pendant 50 minutes, si votre four possède cette fonction.

  La pâte va doubler de volume.

 

La pâte réalisée dans la machine à pain : versez dans la cuve la levure de boulanger fraiche émiettée avec le lait, ajoutez les œufs entiers, la farine, le sucre, le sel et enfin le beurre mou en petits morceaux. Mettre la machine à pain en marche sur le programme « pâtes levées » pour 1 h 20.

 

À la fin du programme (avec la machine à pain, une première levée a été déjà effectuée, on peut la laisser une heure au frais) puis procédez de la même façon pour le façonnage des brioches et laissez-les lever couvertes un endroit tempéré pour deux heures ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C, pendant 50 minutes, si votre four possède cette fonction. La pâte va doubler de volume.

 

La cuisson : préchauffez le four sur 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dorez la pâte avec le jaune d’œuf mélangé avec le lait à l’aide d’un pinceau. Saupoudrez de sucre perlé.

 

Enfournez les deux brioches dans le four chaud avec un récipient rempli d’eau chaude pour une cuisson 15 minutes. Baisser la température du four à 160° C (thermostat 5 1/3) et prolongez la cuisson de 10 minutes (ce temps peut varier selon votre four).

 

Sortir les brioches et démoulez-les sur une grille pour les laisser refroidir avant de les déguster.

 

 

 

Source : blog « La cuisine de Amal » – http://lacuisinedeamal.com et le blog « Quelques Grammes de gourmandise » - http://www.quelquesgrammesdegourmandise.com

 

 

Brioche de Jeanne
Brioche de Jeanne
Brioche de Jeanne
Brioche de Jeanne
Repost 0
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 kg d’endives

50 g de beurre

2 cuillerées à soupe de sucre cassonade

120 g de fourme d’Ambert

1 pâte brisée maison ou du commerce (environ 200 g)

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Enlever les premières feuilles des endives, évider la base de la racine pour retirer l’amertume puis les couper en quatre dans le sens de la longueur.

 

2 - Faire fondre la moitié du beurre dans une sauteuse et faire revenir les endives sur feu moyen pendant 25 à 30 minutes. Elles doivent prendre une belle coloration blonde.

 

Saler légèrement et poivrer.

 

3 – Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Saupoudrer le fond d’un moule à manquer (moule de 25 cm de diamètre) avec le sucre cassonade. Parsemer avec le reste du beurre coupé en petits morceaux. Disposer les quartiers d’endives en rosace dans le moule en plaçant les cœurs au centre.

 

4 – Couper la fourme d’Ambert en fines tranches et les répartir sur les endives.

 

Recouvrir avec la pâte brisée en prenant soin de replier les bords vers l’intérieur. Piquer la pâte avec une fourchette et enfourner pour 35 à 40 minutes.

 

Déguster chaud ou tiède.

 

 

Source : site « l’Académie du goût » - http://www.academiedugout.fr

 

 

 

Tatin d’endives à la fourme d’Ambert
Tatin d’endives à la fourme d’Ambert
Tatin d’endives à la fourme d’Ambert
Tatin d’endives à la fourme d’Ambert

Pâte brisée

 

Ingrédients :

 

100 g de farine type 55

50 g de beurre ½ sel ramolli

2 à 3 cuillerées à soupe de lait

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, mélanger la farine avec le beurre ramolli, ajouter le lait et travailler la pâte jusqu’à l’obtention d’une boule. Laissez reposer la pâte pendant 30 minutes au réfrigérateur.

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec votre robot.

 

Lorsque la pâte est reposée, étalez-la sur une épaisseur de 4 à 5 mm.

 

Utiliser cette pâte pour des entrées salées comme le tatin d’endives ou pour une tarte aux pommes.

 

 

 

 

 

Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 23:00
Cake anglais aux fruits confits de Pascale Weeks

 

Ingrédients : pour 8 personnes

 

150 g de beurre mou demi-sel

100 g de sucre cassonade

225 g de farine type 55

1 ½ cuillerée à café de levure chimique

2 pincée de sel fin

3 œufs

¼ de cuil. à café de mélange quatre épices

100 g de raisins secs blonds

50 g d’écorce de cédrat confit

80 g de cerises confites

75 g d’écorces d’orange et de citron confits

75 g de rhum brun (Négrita)

 

 

Préparation :

 

1 - La veille ou plusieurs heures avant la préparation du cake : faire mariner les fruits confits coupés dans le rhum brun. Couvrir et laisser reposer toute une nuit ou plusieurs heures.

 

2 - À l’aide d’un pinceau, beurrer un moule à cake (28 cm de long x 11 cm de large x 8 cm de hauteur) s’il n’est pas en silicone.

 

3 – Préchauffer le four sur le thermostat 5 / 6 – 165° C – chaleur ventilée.

 

4 – Dans un saladier mélanger au batteur électrique, le beurre mou avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange soit homogène puis ajouter les œufs légèrement battus petit à petit en mélangeant.

 

5 – Ajouter la farine, la levure chimique, le sel fin et le mélange quatre épices puis le lait. Mélanger (cette fois avec une spatule) juste assez pour obtenir un mélange homogène et juste de façon à ne plus voir la farine. Ajouter les fruits confits marinés et la marinade au rhum. Mélanger délicatement.

 

6 – Verser dans le moule à cake et lisser la surface.

 

7 - Enfourner pour environ 45 à 50 minutes dans le four chaud (165 °C). Vérifier la cuisson à l’aide de la lame d’un couteau, celle-ci doit ressortir propre.

 

8 – Démouler le cake sur une grille sans attendre.

 

8 – Laisser refroidir avant de le déguster. Ce cake se conserve très bien (dans du papier film alimentaire) plusieurs jours.

 

 

Source : livre de Pascale Weeks « Le dessert était presque parfait » edition Solar et sur le blog de Joëlle « Nuage de lait » - http://www.jojocuisine.fr

 

 

 

 

Cake anglais aux fruits confits de Pascale Weeks
Cake anglais aux fruits confits de Pascale Weeks
Cake anglais aux fruits confits de Pascale Weeks
Cake anglais aux fruits confits de Pascale Weeks
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 23:00
Saumon sur peau, fenouil à l’orange, crème de carottes

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 pavés de saumon (avec la peau)

800 g de carottes

1 oignon rouge

4 bulbes de fenouil

5 cl de vinaigre de vin

20 g de sucre en poudre

Le jus d’une orange pressée

2 anis étoilées

Quelques graines de fenouil

85 g de beurre doux

2 cuillerées à soupe d’huile

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 – Pelez l’oignon, coupez-le en huit quartiers. Dans une casserole, portez à ébullition le vinaigre de vin, le sucre en poudre et 15 cl d’eau. Ajoutez les quartiers d’oignons et faites cuire sur feu moyen 10 minutes.

 

2 – Epluchez les carottes et coupez-les en morceaux. Faites-les cuire à l’eau bouillante salée 20 minutes environ. Égouttez-les et mixez-les (avec un mixeur-plongeant) avec 50 g de beurre afin d’obtenir une purée lisse. Maintenez au chaud.

 

3 – Lavez et coupez les fenouils en quatre. Faites chauffer 1 cuillerée d’huile dans une sauteuse et mettez-y à cuire les morceaux de fenouil. Au bout de 5 minutes, ajoutez les épices et le jus de l’orange pressé. Laissez cuire encore 5 minutes avant d’ajouter 25 g de beurre, un peu de sel et de poivre. Poursuivez la cuisson pendant 15 minutes. S’il manque un peu de jus ajoutez un peu d’eau.

 

4 - Mettez à cuire les pavés de saumon côté peau dans une sauteuse avec la cuillerée à soupe d’huile restante pendant 5 minutes. Retournez-les et ajoutez 10 g de beurre. Laissez cuire 3 à 4 minutes en arrosant avec le beurre fondu (le temps peut varier en fonction de l’épaisseur des pavés de poisson). Retournez le poisson côté peau et ôtez du feu. Laissez reposer 5 minutes.

 

5 – Etalez de la purée de carotte dans les quatre assiettes de service chauffées, posez un pavé de saumon et entourez de fenouil et d’oignons égouttés.

 

 

Préparation : 40 minutes

Cuisson : 15 minutes

 

 

Source : Cuisine et Vins de France décembre/janvier 2017 – une recette du chef Gunnar Jenssen à Tromsø (Norvège)

 

 

 

Saumon sur peau, fenouil à l’orange, crème de carottes
Saumon sur peau, fenouil à l’orange, crème de carottes
Saumon sur peau, fenouil à l’orange, crème de carottes
Repost 0
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 23:00
Riz au lait de l’Ami Jean

 

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

Le riz au lait

100 g de riz rond

60 g de sucre en poudre

½ litre de lait ½ écrémé

10 cl de crème anglaise

12, 5 cl de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

 

La crème anglaise

¼ de litre de lait ½ écrémé

2 jaunes d’œuf

1 cuillerée à café de maïzena

50 g de sucre en poudre

½ gousse de vanille fendue

 

La sauce caramel

100 g de sucre en poudre

5 cl d’eau

30 g de beurre demi-sel

10 cl de crème fraiche liquide entière

2 pincées de fleur de sel

 

 

Préparation :

 

Le riz au lait : mettez ensemble le riz rond, le lait et le sucre puis faites cuire le tout sur feu doux pendant presque 1 heure en mélangeant de temps en temps. Si vous voyez qu’il n’y a plus du tout de lait dans le riz et que le riz est cuit, retirez la casserole du feu (environ 50 minutes de cuisson sur feu doux).

 

Versez le riz dans un saladier et laissez-le refroidir complètement (vous pouvez très bien préparer cette étape la veille et mettre le riz cuit dans le réfrigérateur jusqu’au lendemain matin).

 

Ajoutez les 10 cl de crème anglaise froide (voir recette ci-dessous) au riz cuit en deux ou trois fois jusqu’à ce que le mélange se détende.

 

Montez la crème fraiche liquide en Chantilly ferme puis incorporez-la au riz, mélangez délicatement jusqu’à obtenir une texture homogène.

 

Laissez au frais si vous ne le dégustez pas tout de suite, ou accompagnez-le d’une cuillerée à soupe de caramel au beurre salé (voir recette ci-dessous).

 

La crème anglaise à ma façon : faites chauffer le lait avec la demi-gousse de vanille fendue. Arrêtez avant l’ébullition. Blanchir les jaunes d’œuf, la maïzena et le sucre.

 

Versez le lait chaud sur le mélange en fouettant doucement. Remettre la casserole sur feu doux et continuez de mélanger jusqu’à ce que la crème épaississe un peu. Passez la crème au chinois puis filmez-la au contact de la crème jusqu’à complet refroidissement.

 

La sauce caramel : dans une casserole, mettez le sucre et l’eau. Laissez caraméliser le tout jusqu’à obtenir une couleur blond foncé, retirez du feu. Ajoutez le beurre demi-sel en petits morceaux et la fleur de sel. Mélangez le tout. Remettez la casserole sur feu doux puis ajoutez la crème fraiche liquide tiédie. Bien mélanger jusqu’à ce que la sauce caramel soit lisse.

 

 

Préparation : 1 heure

Cuisson : 1 h 30

 

 

Source : Le blog de Nadia « Paprikas » - http://www.paprikas.fr

 

 

J’aime beaucoup le riz au lait, souvenir d’enfance et j’ai voulu tester cette recette qui circule de blogs en blogs.

L’Ami Jean est le restaurant du Chef Stéphane Jégo.

 

 

 

Riz au lait de l’Ami Jean
Riz au lait de l’Ami Jean
Riz au lait de l’Ami Jean
Riz au lait de l’Ami Jean
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 23:00
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 paupiettes de veau

1 gousse d’ail

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

2 cuillerées à soupe de fond de veau déshydraté

12, 5 cl de vin blanc sec

12, 5 cl d’eau

2 cuillerées à soupe de moutarde en grains de Meaux

1 cuillerée à soupe de vinaigre balsamique rouge

 

 

Préparation :

 

Dans une sauteuse, faites chauffer l’huile d’olive avec la gousse d’ail épluchée et finement ciselée, sur feu moyen.

 

Lorsque c’est bien chaud, mettre les paupiettes à dorer quelques minutes de chaque côté. Quand toutes les faces sont légèrement dorées, ajoutez le fond de veau déshydraté et mouillez avec le vin blanc et l’eau.

 

Ensuite, mettre la moutarde, le vinaigre balsamique et bien mélanger en retournant les paupiettes pour qu’elles s’imbibent bien de la sauce.

 

Laissez cuire 5 minutes sur feu moyen pour que l’alcool du vin blanc s’évapore, puis mettre sur feu doux et couvrir.

 

Laissez mijoter 20 à 25 minutes, en retournant les paupiettes de temps en temps.

 

Servir ces paupiettes avec une écrasée de pommes de terre.

 

----------------------------------------

 

Écrasée de pommes de terre

 

Ingrédients :

6 à 7 pommes de terre (700 à 800 g)

Un peu de lait

Gros sel pour l’eau

Sel et noix de muscade râpée

1 belle noix de beurre

 

Préparation :

 

Epluchez et lavez les pommes de terre et faites-les cuire (départ à l’eau froide) dans de l’eau salée environ 20 minutes après l’ébullition.

 

Une fois les pommes de terre cuites, égouttez-les et écrasez-les à la fourchette.

 

Ajoutez une belle noix de beurre, un peu de lait chaud, assaisonnez avec du sel et de la muscade râpée selon votre gout.

 

Réservez au chaud.

 

 

Source : la recette des paupiettes à la moutarde vient du blog « La cuisine de Doria » - http://lacuisinededoria.over-blog.com

 

 

Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 23:00

 

Ingrédients : pour 8 à 10 brioches

 

La pâte briochée

250 g de farine type 55

10 g de levure fraiche de boulanger + 1 cuil. à soupe d’eau

3 œufs

165 g de beurre doux

30 g de sucre en poudre

1 cuillerée à café de sel fin

1 sachet de sucre vanillé

 

La crème pâtissière

2 jaunes d’œufs

75 g de sucre en poudre

25 cl de lait ½ écrémé

20 g de fleur de maïs (Maïzena)

1 sachet de sucre vanillé

25 g de beurre doux

80 g de pépites de chocolat noir

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

Le sirop

50 g de sucre en poudre

5 cl d’eau

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, mettez la farine. Faites un puits : mettez la levure de boulanger que vous aurez préalablement mélangé avec une cuillérée à soupe d’eau. Ajoutez les œufs entiers, le beurre mou coupé en dés, le sucre, le sucre vanillé et enfin le sel fin mais évitez que la levure de boulanger ne touche ni le sel et ni les sucres.

 

Mélangez le tout avec votre main, vous allez obtenir une pâte collante et c’est normal. Mettez la pâte sur le plan de travail fariné et commencez à pétrir jusqu’à ce que la pâte se raffermisse (ne pas s’inquiétez, la pâte est collante mais à force de la pétrir elle va devenir plus ferme). Pétrissez énergiquement pendant 10 minutes sans s’arrêter.

 

Formez une boule que vous remettez dans la saladier (n’hésitez pas à préparer la pâte au robot ou dans une machine à pain si vous en avez, cela sera plus pratique).

 

Couvrez la pâte avec un torchon et laissez-la gonfler 1 heure à l’abri des courants d’air puis mettez-la au moins 2 heures au réfrigérateur ou comme moi je l’ai laissée toute une nuit soit 12 heures dans le réfrigérateur.

 

La pâte réalisée dans la machine à pain : versez dans la cuve la levure émiettée avec la cuillerée d’eau, ajoutez les œufs entiers, la farine, le sucres, le sel et enfin le beurre mou en petits morceaux. Mettre la machine à pain en marche sur le programme « pâtes levées » pour 1 h 20.

 

À la fin du programme, mettre la pâte dans un saladier, couvrez-la et mettez-la dans le réfrigérateur pour une nuit.

 

Brioches suisses

 

Préparation de la crème pâtissière : dans une casserole, mettez les jaunes d’œufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé. Fouettez le mélange, ajoutez la maïzena puis mélangez encore une fois. Verser tout doucement sur la préparation le lait que vous aurez préalablement un peu chauffé. Mettez la casserole sur feu doux tout en fouettant sans cesse le mélange jusqu’à ce que la crème épaississe. Laissez tiédir puis ajoutez le beurre en petits dés et mélanger à l’aide d’un fouet.

 

Couvrir au contact de la crème avec du papier film alimentaire et laissez refroidir complètement.

 

 

Brioches suisses

 

Façonnage des brioches suisses : après la pause de la pâte, farinez généreusement le plan de travail et étalez-la sur une épaisseur de 5 mm en forme de rectangle.

 

Badigeonnez la moitié du rectangle de crème pâtissière froide et parsemez de pépites de chocolat.

 

 

Brioches suisses
Brioches suisses

 

Repliez la partie de la pâte sans crème sur l’autre moitié garnie, passez le rouleau brièvement et délicatement sur la pâte.

 

 

Brioches suisses

 

Découpez 10 rectangles de 3 cm de large ou comme moi 8 rectangles de 4 cm de large, déposez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Laisser lever pendant 1 heure à température ambiante ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C si votre four possède cette fonction.

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Badigeonnez les brioches avec le jaune d’œuf dilué avec une cuillerée à soupe d’eau puis mettez-les à cuire dans le four chaud, accompagné d’un récipient rempli d’eau bouillante.

 

Pendant la cuisson des brioches, préparez le sirop : faites bouillir l’eau et le sucre. Laissez refroidir.

 

Lorsque les brioches sont cuites, sortez-les du four puis à l’aide d’un pinceau les badigeonner de sirop. Laissez refroidir ces brioches suisses avant de les déguster.

 

 

Source : le blog de Nadia « Paprikas » - http://www.paprikas.fr

 

 

Brioches suisses
Brioches suisses
Brioches suisses
Brioches suisses
Repost 0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 23:00
Pudding antillais

 

Ingrédients : pour un beau pudding

 

300 g de pain rassis (ou des babas ratés)

100 g de sucre canne

350 ml de lait 1/2 écrémé

1 œuf entier

8 à 10 pruneaux dénoyautés

2 poignées de raisins secs blonds

1 cuillérée à café de cannelle moulue

Le zeste d’un citron jaune

1 cuillerée à soupe d’arôme spéculoos

Du rhum pour la macération des raisins secs et des pruneaux

 

Le caramel

150 g de sucre en poudre

50 g d’eau

 

 

 

Préparation :

 

La veille : faire macérer les raisins secs et les pruneaux coupés dans de l’eau parfumée au rhum (5 cl de rhum dans 15 cl d’eau) ou un autre alcool de votre choix, ou même sans alcool.

 

Le jour : tremper le pain coupé en morceaux (ou pour moi des babas ratés coupés en morceaux) dans de l’eau froide et laisser 20 minutes jusqu’à ce qu’il soit ramolli. Essorer au maximum pour enlever l’eau. Malaxer avec les doigts et écraser. Essayer de ne pas garder de gros morceaux.

 

Préparer le caramel dans une casserole, faire chauffer le sucre et l’eau et laisser blondir. Verser le caramel dans le fond d’un moule (diamètre 21 cm), bien le répartir.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) sur chaleur ventilée.

 

Préparer la pâte pour le pudding : dans un saladier, verser le sucre de canne, la cannelle, le zeste de citron, l’arôme spéculoos, l’œuf entier et le lait, mélanger.

 

Incorporer les raisins secs et les pruneaux bien égouttés, puis le pain (ou les babas) essoré, mélanger sans trop insister.

 

Dans le moule caramélisé, verser délicatement la pâte à pudding.

 

Placer le moule dans un bain marie et enfournez-le dans le four chaud pour 40 à 45 minutes de cuisson. Le pudding est assez mou en fin de cuisson, il va se raffermir en refroidissant.

 

Dégustez froid.

 

 

Source de la recette : Blog « Passion culinaire by Minouchka » –

http://passionculinaire.canalblog.com

 

 

Pudding antillais
Pudding antillais
Pudding antillais
Pudding antillais

 

Avec cette recette je participe au 76e défi organisé par « Recettes de cuisine » - https://recettes.de/cuisine avec pour thème « Cuisiner avec des restes » pour ce mois de janvier 2017.

https://recettes.de/defi-cuisiner-avec-des-restes

 

 

Pudding antillais
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 23:00
Verrine de petits pois et crème de sardines

 

Ingrédients : pour 6 verrines de 8 cl de contenance

 

250 g de petits pois surgelés

1 boite de 100 g de sardines à l’huile

1 cube de bouillon de volaille

3 cuillerées à soupe de crème semi-épaisse ou épaisse

Quelques brins de ciboulette

2 pincées de curry

1 pincée de piment d’Espelette

1 filet de jus de citron

Sel et poivre du moulin

Facultatif : un peu de sésame grillé et des petits gressins

 

 

Préparation :

 

Faites cuire les petits pois surgelés dans un grand volume d’eau avec le cube de bouillon de volaille.

 

Égouttez-les en conservant un peu de liquide de cuisson (10 cl environ).

 

Laissez-le un peu refroidir puis mixez-les avec 1 cuillerée à soupe de crème fraiche et un tout petit peu de bouillon de volaille pour obtenir une purée (j’ai rajouté 3 à 4 cuillerées à soupe de liquide de cuisson). Salez et poivrez.

 

Égouttez les sardines auxquelles vous aurez enlevé les arêtes, écrasez-les avec deux cuillerées à soupe de crème fraiche, le curry, le piment d’Espelette, le filet de jus de citron et les brins de ciboulette lavés et ciselés. Salez et poivrez le mélange.

 

Conservez dans deux récipients différents au réfrigérateur, sortez-les 15 minutes avant la dégustation. Avant de servir ces verrines, répartissez dans des petits verres la crème de petits pois puis recouvrez des rillettes de sardines.

 

Parsemez éventuellement d’un peu de sésame grillé et accompagné d’un petit gressin.

 

J’ai servi ces verrines natures sans le sésame ni le gressin.

 

Source de la recette : blog de Christel « Secrets gourmands » - http://csecretsgourmands.com

 

 

Verrine de petits pois et crème de sardines
Verrine de petits pois et crème de sardines
Verrine de petits pois et crème de sardines
Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 23:00
Gaufrettes à la vanille

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de gaufrettes

 

3 œufs

150 g de sucre en poudre

2 cuillerées à café de vanille en poudre

115 g de beurre doux fondu

220 g de farine

2 cuillerées à café de levure chimique

Un peu d’huile pour les plaques

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, fouetter les œufs entiers avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Ajouter la vanille et le beurre fondu, et mélanger. Incorporer la farine et la levure chimique toujours en fouettant. La pâte est un peu épaisse.

 

Faire chauffer le gaufrier puis huiler légèrement les plaques à gaufrettes. Verser une petite cuillerée de pâte au centre (on peut en mettre une cuillerée de chaque côté de la plaque, mais adapter en fonction du dessin de vos plaques à gaufrettes). Laisser cuire environ 1 minute (temps à adapter aussi en fonction de votre gaufrier). Pour vérifier la cuisson, entrouvrir doucement le gaufrier, si la pâte semble coller encore, prolonger la cuisson.


Quand les gaufrettes sont cuites, elles se décollent très facilement. Les découper pendant qu’elles sont encore molles, avec un couteau ou un emporte-pièce, sur une planche.

 

Procéder ainsi de la même façon avec le reste de la pâte. Conservez les gaufrettes dans une boite en fer.

 

Dégustez avec votre thé ou votre café.

 

 

Source de la recette : Blog « Quand Nad cuisine… » - http://quandnadcuisine.over-blog.com

 

 

Gaufrettes à la vanille
Gaufrettes à la vanille
Gaufrettes à la vanille
Gaufrettes à la vanille
Gaufrettes à la vanille
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article