Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 23:00
Blancs de poulet, sauce aux agrumes

 

Un plat de poulet pour changer des blancs de poulet grillés et purée.

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 blancs de poulet

1 gros oignon

3 cuillerées à soupe de ketchup

1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin blanc

1 cuillerée à soupe de jus de citron

1 cuillerée à soupe de fleur de maïs (Maïzena)

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 orange

4 clémentines

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Saler et poivrer les blancs de poulet, les faire cuire dans une sauteuse avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive sur feu moyen durant 18 à 20 minutes, retournez-les à mi-cuisson.

 

2 - Éplucher les clémentines, séparer les quartiers, enlever bien les fils blancs.

Éplucher l’oignon et le couper en dés. Faire revenir l’oignon dans une casserole avec une petite cuillerée à soupe d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Ajouter le ketchup, le vinaigre de vin blanc et le jus de citron. bien mélanger.

 

3 – Presser l’orange et verser son jus dans un bol. Ajouter la Maïzena, bien la délayer et verser ce mélange dans la casserole. Mélanger et laisser épaissir la sauce quelques minutes tout en remuant.

 

4 - Goûter et rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre. Ajouter quelques quartiers de clémentine, en réserver quelques-uns pour la décoration. Mélanger délicatement et arrêter la cuisson.

 

5 – Verser la sauce aux clémentines sur les blancs de poulet dans la sauteuse, et poursuivre la cuisson 10 minutes, sur feu doux.

 

6 – Servir les blancs de poulet accompagné d’un riz blanc cuit à la vapeur et répartir les quartiers de clémentine réservés.

 

Dégustez chaud.

 

 

Source : le blog « Une Cuisine pour Voozenoo » – http://www.cuisine.voozenoo.fr

 

 

Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 23:00

 

 

Un dessert gourmand réalisé pour la Saint valentin.

Bundt cake choco orange

 

Ingrédients : pour douze gâteaux

 

Une orange bio

3 œufs

150 g de beurre

120 g de sucre en poudre

150 g de farine

150 g de chocolat noir à 60 ou 70 % de cacao

15 cl de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

1 sachet de sucre vanillé

1 pincée de sel fin

 

 

Préparation :

 

1 - Brossez, séchez et râpez le zeste de l’orange puis pressez-la.
Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3) chaleur ventilée.

 

2 – Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes, puis montez les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel fin.

 

3 – Faites fondre le beurre et ajoutez le zeste et le jus de l’orange. Beurrer éventuellement les moules s’ils ne sont pas en silicone.

 

4 – Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre afin que le mélange blanchisse.

 

5 – Ajoutez la farine, mélangez, incorporez le beurre fondu puis les blancs d’œufs en neige. Répartir la pâte dans les empreintes à briochettes ou à mini kouglofs. Faites cuire pour 15 à 16 minutes dans le four chaud.

 

6 – Lorsque les gâteaux seront bien refroidis, faites fondre le chocolat noir au bain-marie. Attendez quelques minutes que le chocolat se fige un peu et trempez à moitié les gâteaux dans le chocolat fondu.

 

7 – Montez la crème fraiche liquide en Chantilly avec le fouet électrique ou avec un robot, ajoutez le sachet de sucre vanillé, mélangez délicatement. Avec une poche à douille décorer d’une rosace de Chantilly les gâteaux trempés dans le chocolat.

 

Dégustez.

 

Source : le blog de Céline « Afternoon Tea » - http://afternoonteagourmand.blogspot.fr

 

 

Bundt cake choco orange
Bundt cake choco orange
Bundt cake choco orange
Bundt cake choco orange
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 23:00

Aujourd'hui des jolies  ballotines de dinde farcies avec une sauce au jus de pruneaux, un plat gourmand pour la Saint valentin.

 

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Les ballotines de dinde

4 escalopes extra fines de dinde

12 à 16 tranches de « lomo » (filet mignon macérée dans des épices, affiné en séchoir)

16 pruneaux dénoyautés

16 amandes émondées

Une noix de beurre (5 g)

Sel et poivre du moulin

 

La purée de panais/pommes de terre

4 panais

2 pommes de terre

Lait + eau

Sel et poivre

 

La sauce

25 cl de jus de pruneaux

1 à 2 cuillerées à café de Maïzena

 

 

Préparation :

 

Écraser avec un rouleau à pâtisserie les escalopes de dinde pour les rendre les plus fines possible. Saler poivrer.

 

Sur les escalopes, disposer des tranches de « lomo », ajouter les pruneaux dénoyautés et les amandes émondées.

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre

 

Rouler délicatement chaque escalope dans un grand morceau de film étirable alimentaire. Il faut que ce soit bien serré pour chasser tout l’air. Faire un nœud aux extrémités et recommencer l’opération pour permettre une meilleure étanchéité à la cuisson.

 

Porter à ébullition une grande casserole d’eau et y plonger les ballotines de dinde. Réduire le feu et faire cuire 20 à 25 minutes. Égoutter et enlever les épaisseurs de papier film.

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre

 

Pendant ce temps, éplucher les panais et les pommes de terre avec un couteau économe, les couper en morceaux et les faire cuire dans un mélange eau et lait (2/3 eau + 1/3 lait) sur feu moyen pour 15 à 20 minutes. Mixer les panais et les pommes de terre cuits avec un peu du mélange de cuisson, saler et poivrer. Réserver au chaud.

 

Dans une poêle, faire dorer les ballotines avec la noix de beurre.

 

Dans une casserole, faire chauffer le jus de pruneaux et laissez-le réduire environ 7 à 8 minutes. Lier ce jus de pruneaux avec la Maïzena pour obtenir une sauce onctueuse.

 

Le service : dans les assiettes de service, disposer une ballotine coupée en plusieurs tranches, des quenelles de purée de panais/pommes de terre, et napper avec la sauce au jus de pruneaux.

 

Déguster chaud.

 

Source : le blog « Cuisine plurielle » - http://cuisineplurielle.com, j’ai revu la recette à ma façon.

 

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:00
Sablés diamant vanille

 

Quelques gâteaux croustillants pour accompagner mon thé ou mon café.

 

Ingrédients : pour une quarantaine de biscuits

 

260 g de farine type 55

2 g de levure chimique

150 g de beurre demi-sel

50 g de sucre en poudre

2 g de fleur de sel

1 gousse de vanille fendue et grattée

65 g de crème fraiche liquide

20 g de jaune d’œuf

50 à 75 g de sucre cassonade ou de sucre cristallisé

 

 

Préparation :

 

1 – Tamisez la farine avec la levure chimique dans la cuve d’un robot électrique ou dans un saladier.

 

2 – Sablez avec le fouet « feuille », le beurre avec la farine et la levure tamisées, le sucre en poudre, la fleur de sel et les grains de vanille. On doit obtenir une pâte sablonneuse.

 

3 – Ajoutez la crème fraiche liquide et le jaune d’œuf.

 

4 – Mélangez sans trop travailler la pâte.

 

5 – Mettez la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et fraisez la pâte une fois : poussez-la, puis écrasez-la afin de bien mélanger tous les éléments sans la rendre élastique.

 

6 – Façonnez 2 rouleaux de 3 cm de diamètre.

 

7 – Roulez ces cylindres de pâte dans le sucre cassonade ou dans le sucre cristallisé.

 

8 – Mettez les cylindres enveloppés de papier film alimentaire dans le réfrigérateur pendant au moins 1 heure ou au congélateur pendant 10 minutes. J’ai laissé les cylindres de pâte dans le réfrigérateur durant toute une nuit.

 

9 – Préchauffez le four à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée.

 

10 – Coupez ou détaillez les cylindres de pâte bien froids en tranches de 6 à 8 mm d’épaisseur.

 

11 – Disposez les tranches en quinconce, sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé.

 

12 – Enfournez dans le four chaud et laissez cuire 18 minutes.

 

13 - Posez délicatement les biscuits cuits sur une grille pour qu’ils refroidissent, ils garderont leur texture croustillante.

 

14 – Lorsque les biscuits sont complètement refroidis, conservez-les dans une boite en fer. Vous pouvez les garder jusqu’à une semaine.

 

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 18 minutes

 

Astuces et conseils : plus la pâte sera froide, plus les sablés seront réguliers et garderont leur forme à la découpe. Cette pâte se conserve très bien crue au congélateur plusieurs jours.

 

On peut parfumer la pâte avec des épices comme la fève Tonka, des épices à pain d’épices ou des zestes d’agrumes râpés.

 

Source : livre « Je passe mon CAP pâtissier en candidat libre » 750 g de Chef Damien et Chef régis

 

 

Sablés diamant vanille
Sablés diamant vanille
Sablés diamant vanille
Sablés diamant vanille
Le livre de Chef Damien et Chef Régis

Le livre de Chef Damien et Chef Régis

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 23:00
Brie farci au chèvre crémeux, noix et figues

 

Lors de mon réveillon du 31 décembre, j’avais réalisé ce brie farci que j’ai servi en guise de plateau de fromages.

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

350 g de Brie de Meaux fermier

150 g de fromage de chèvre frais (type Chavroux)

10 cerneaux de noix

3 figues sèches

Poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Il est préférable que le fromage soit bien frais pour le couper plus facilement. Mettez-le au réfrigérateur plusieurs heures avant de réaliser ce brie farci.

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Torréfier les cerneaux de noix : les déposer une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et les mettre dans le four chaud pendant 15 à 20 minutes, il faut que les noix soient dorées mais pas brûlées, surveillez la coloration. Laissez-les refroidir avant de les utiliser.

 

Couper les figues et les noix en petits dés.

 

Couper soigneusement le Brie dans le sens de l’épaisseur en deux parties égales.

 

Dans un saladier, mélanger le chèvre frais, les noix et les figues en dés, poivrer un peu. Garnir la partie inférieure du Brie de la préparation en une couche uniforme, déposer l’autre moitié du fromage.

 

Filmer avec du film alimentaire le morceau de fromage farci en le serrant un peu et le mettre au réfrigérateur au moins 2 heures.

 

Sortir le fromage farci 30 minutes avant la dégustation, servir avec une salade verte comme du cresson ou de la mâche et du bon pain.

 

Verdict de mes invités : hum délicieux !

 

Source : Blog « Gourmandise sans frontières » - http://gourmandisesansfrontieres.fr

 

 

Brie farci au chèvre crémeux, noix et figues
Brie farci au chèvre crémeux, noix et figues
Brie farci au chèvre crémeux, noix et figues
Repost 0
Published by Michelle - dans fromages
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 23:00
Bouquette – crêpe levée Liégeoise

 

Une recette de crêpes levées réalisée traditionnellement le jour de Noël chez la grand-mère d’Isabelle (blog Pourquoi pas… ??) comme ce mois de février est le mois des crêpes, je vous la propose en version sucrée mais je l’ai aussi dégustée en plat salé et en bouchées salées pour un buffet dinatoire.

 

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

La pâte à crêpe levée

250 g de farine type 55

375 ml de lait ½ écrémé

10g de levure fraiche de boulanger

1 œuf

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

1 petite pincée de sel fin

Une noisette de beurre

 

La garniture

Raisins secs macérés dans le rhum et égouttés

Pépites de chocolat noir

Des pommes coupées en lamelles

 

 

Préparation :

 

Tous les ingrédients doivent être à température ambiante.

 

Tiédir le lait ½ écrémé et y délayer la levure fraiche de boulanger émiettée, réserver 10 minutes.

 

Mettre la farine dans un grand saladier, ajouter le sel fin, l’huile d’olive, l’œuf légèrement battu et le lait, commencer à battre avec un fouet. Ajouter le mélange lait/levure de boulanger petit à petit sans cesser de mélanger.

 

Dès que le mélange est homogène, couvrir le saladier et laisser lever une heure à l’abri des courants d’air. La pâte doit doubler de volume.

 

Dans une poêle, faire fondre une noisette de beurre puis, avec une louche, faire un cercle de pâte (cela n’est pas grave si les crêpes ne sont pas régulières) et garnir le dessus avec raisins secs, ou pépites de chocolat ou des lamelles de pomme.

 

Dès que le contour est doré et le dessus pris, la retourner délicatement avec une spatule. Laisser dorer l’autre face puis servir et recommencer jusqu’à épuisement de la pâte. Pas utile de graisser la poêle entre chaque cuisson, la première fois suffit.

 

A déguster saupoudrez de sucre en poudre ou de sucre cassonade, les bouquettes seront croustillantes extérieurement, moelleuses dedans et la garniture emprisonnée dans la pâte donne un côté fruité ou sucré. J’ai réalisé 12 crêpes de 10 à 12 cm de diamètre ou 46 mini crêpes de 6 cm de diamètre.

 

On peut les servir salées avec des rillettes de poisson ou même en plus petit format pour des bouchées pour l’apéritif.

 

Source : le blog d’Isabelle « Pourquoi pas…. ?? » - http://pourquoi-pas-isa-.blogspot.fr

 

 

 

Version sucrée
Version sucrée
Version sucrée
Version sucrée

Version sucrée

Version salée avec des rillettes de sardine et version bouchée apéritive avec des rillettes de saumon
Version salée avec des rillettes de sardine et version bouchée apéritive avec des rillettes de saumon
Version salée avec des rillettes de sardine et version bouchée apéritive avec des rillettes de saumon

Version salée avec des rillettes de sardine et version bouchée apéritive avec des rillettes de saumon

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 23:00

Aujourd'hui une recette mijotée avec des souris d'agneau et des épices, un plat plein de saveurs. Voici la recette.

Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 souris d’agneau

1 oignon

½ cuillerée à café de cannelle moulue

1 cuillerée à café de coriandre en grains

1 cuillerée à café de curcuma

5/6 pistils de safran (ou une dose de safran)

Du persil plat (5 brins)

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

25 g de beurre doux

3 oranges Bio + 2 oranges pressées

200 g de pruneaux dénoyautés

50 cl d’eau

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Dans un faitout à fonds épais, faire dorer les souris d’agneau dans la cuillerée à soupe d’huile d’olive. Les saupoudrer de la cannelle, du curcuma, des pistils de safran et des grains de coriandre. Saler et poivrer légèrement et faire revenir jusqu’à ce que les souris soient bien dorées.

 

Peler les trois oranges à vif et les découper en quatre. Préparer également quelques zestes. Découper l’oignon pelé en lamelles fines et déposer le tout sur les souris. Ajouter les 50 cl d’eau, le persil frais haché, couvrir et laisser mijoter durant 2 heures.

 

Au bout d’une heure de cuisson, préparer la cuisson des pruneaux : prélever une belle louche de bouillon de cuisson des souris, la mettre dans une casserole, y ajouter les pruneaux ainsi que le jus des oranges pressées et les 25 g de beurre doux. Faites cuire sur feu doux environ 25 à 30 minutes (jusqu’à ce que le jus devienne sirupeux).

 

Environ 15 minutes avant la fin de la cuisson des souris (soit après 1 heure 45 de cuisson), y ajouter le mélange de pruneaux au jus d’orange. Terminer la cuisson et rectifier l’assaisonnement.

 

Déguster dès la fin de la cuisson accompagné de semoule cuite.

 

Source de la recette : blog «A table les loulouttes !» - http://atablelesloulouttes.blogspot.fr

 

 

Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 23:00

 

 

Des mini muffins réalisés pour accompagner un café ou un thé, ils sont excellents et l’association poires chocolat marche bien.

 

 

Ingrédients : pour environ 38 mini muffins

 

3 œufs

100 g de sucre en poudre

100 g de poudre d’amande

100 g de farine type 45 ou type 55

½ sachet de levure chimique (6 g)

100 g de chocolat noir

100 g de beurre doux

2 poires Conférence (ou une petite boite de poires au sirop)

 

 

Préparation :

 

Posez les empreintes en silicone à mini muffins sur une plaque perforée ou sur la grille froide du four. Préchauffez le four à 180° c (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, cassez les œufs entiers, ajoutez le sucre en poudre, ajoutez la poudre d’amande, la farine et la levure chimique, mélangez bien avec une spatule en bois ou en silicone.

 

Dans une casserole, faites fondre le chocolat noir cassé en morceaux au bain marie avec le beurre doux. Incorporez ce mélange au mélange précédent.

 

Pelez les poires (si elles sont fraiches) et coupez-les en petits dés et ajoutez-les à la préparation.

 

Garnissez les empreintes à mini muffins (4 cm de diamètre) aux ¾ et faites-les cuire dans le four chaud. La cuisson sera de 15 à 18 minutes. Ce temps peut varier en fonction de votre four.

 

Avec ces ingrédients, j’ai réalisé une trentaine de mini muffins de 4 cm de diamètre et 8 mini-muffins de 5 cm de diamètre.

 

 

Source : blog « Cuisine Guylaine » – http://cuisine-guylaine.over-blog.com

 

 

 

Mini muffins chocopoires
Mini muffins chocopoires
Mini muffins chocopoires
Mini muffins chocopoires
Mini muffins chocopoires
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 23:00

 

Un potage pour nous réchauffer, aujourd’hui je vous présente un velouté de potiron panais réalisé avec des reste de légumes.

 

 

Velouté de potiron panais

 

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

400 à 500 g de potiron cru débarrassé de sa peau et des pépins

250 g de panais cru nettoyé

2 gousses d’ail

1 cuillérée à soupe d’huile d’olive

50 à 60 cl d’eau

1 cube de bouillon de volaille

5 cuillerées à soupe de crème fraiche allégée (ou entière)

Sel et poivre du moulin

Noix de muscade râpée

 

 

Préparation :

 

1 - Epluchez le potiron, retirer les graines et couper la chair en gros cubes. Éplucher le panais et coupez-le en rondelles.

 

2 - Éplucher et émincer les gousses d’ail. Dans une cocotte, faire revenir les gousses d’ail ciselés dans la cuillerée d’huile d’olive pendant quelques minutes.

 

3 – Ajouter la chair du potiron et du panais, puis l’eau et le cube de bouillon de volaille. Saler légèrement. Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser cuire jusqu’à ce que la chair des légumes soit tendre (18 à 20 minutes environ).

 

4 – Réserver une partie de l’eau de cuisson puis mixer finement les légumes. Ajouter tout ou une partie de l’eau de cuisson réservée jusqu’à obtenir la consistance idéale du velouté.

 

5 – Ajouter les cuillerées à soupe de crème fraiche, un peu de noix de muscade râpée, rectifiez l’assaisonnement en sel et en poivre. Bien mélanger.

 

6 – Servez ce velouté bien chaud. Dégustez.

 

Source : recette inspirée du « Velouté de potiron à l’ancienne » du site http://cuisine.journaldesfemmes.com

 

 

Velouté de potiron panais
Velouté de potiron panais
Repost 0
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 23:00

 

J’aime beaucoup réaliser des brioches pour le petit déjeuner ou pour accompagner un thé ou un café dans l’après-midi. J’ai vu passer cette brioche chez Lilly et aussitôt je me suis mise au travail. Cette brioche est très aromatisée et bien moelleuse.

Voici la recette.

 

 

Torsade russe

 

Ingrédients : pour deux brioches moyennes ou pour une grosse brioche

 

La pâte à brioche

350 g de farine type 55 (ou type 45)

15 g de levure fraiche de boulanger (ou 1 sachet de levure de boulanger déshydratée)

15 cl de lait ½ écrémé tiède

45 g de sucre en poudre

1 œuf

75 g de beurre doux à température ambiante

Le zeste d’un citron Bio

½ cuillerée à café de sel fin

 

La garniture

200 g de noisettes ou amandes moulues

50 g de cerneaux de noix hachées grossièrement

75 g de sucre cassonade (sucre blond)

1 sachet de sucre vanillé

15 cl de crème fraiche épaisse ou de fromage blanc

1 cuillerée à café de cannelle moulue

 

Le glaçage

150 g de sucre glace

2 cuillerées à café de jus de citron ou de kirsch

 

 

Préparation :

 

La pâte au robot électrique : dans le bol du robot, mélanger la farine, le sucre, le sel fin, le zeste du citron et faire une fontaine. Émietter la levure fraiche de boulanger dans le creux, ajouter le lait tiède, l’œuf battu, le beurre ramolli mais non fondu et coupé en petits morceaux. Commencer à pétrir à vitesse lente pendant 5 minutes, puis à vitesse moyenne pendant 5 minutes. La pâte doit se détacher du bol, être lisse et souple. Couvrir le bol avec du papier film alimentaire et laisser lever pendant une heure à température ambiante ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C, pendant 50 minutes, si votre four possède cette fonction. La pâte va doubler de volume.

 

La pâte dans la machine à pain : verser dans la cuve verser le lait tiède, la levure fraiche de boulanger émiettée, l’œuf entier et le zeste râpé du citron, puis ajouter la farine, le sucre, le sel et enfin le beurre ramolli en petits morceaux. Mettre en marche sur le programme « Pâtes levées » pour 1 heure 20.

 

La garniture : dans une poêle, faire griller à sec les noisettes ou les amandes moulues, laisser refroidir. Ajouter les noix hachées, les sucres, la crème fraiche ou le fromage blanc et la cannelle moulue. Bien mélanger.

 

Le façonnage : faire retomber la pâte (ou dégazer) puis étalez-la avec un rouleau à pâtisserie en un rectangle de 30 x 40 cm. Etaler la garniture aux noisettes (ou aux amandes) en laissant tout autour un bord de 2 cm. Mouiller légèrement les bords et rouler par la partie la plus longue. Souder les bords, mettre le rouleau 30 minutes à 1 heure au réfrigérateur. Beurrer deux moules à cake de 26 x 10,5 cm et de 28 x 11 cm et tapisser le fond d’un morceau de papier sulfurisé (n’ayant pas de grand moule à cake de 30 cm j’ai pris deux moules plus petits).

 

À l’aide d’un couteau bien aiguisé, commencer par couper le rouleau en deux morceaux, puis couper chaque rouleau en deux dans le sens de la longueur, je n’ai pas coupé totalement les rouleaux. Torsader les deux branches de chaque rouleau et déposez les rouleaux torsadés dans les deux moules à cake. Couvrir d’un torchon propre et laisser lever pendant 1 heure à température ambiante ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C, pendant 50 minutes, si votre four possède cette fonction. La pâte va doubler de volume.

 

 

Torsade russe

 

Préchauffer le four sur le thermostat 6 soit 180° C chaleur ventilée.

 

Enfourner les deux moules à cake dans le four chaud pour 20 minutes (pour un grand moule à cake de 30 cm de longueur, la cuisson sera plus longue 30 à 35 minutes).

 

Le glaçage : mélanger le sucre glace avec le kirsch ou le jus de citron dans un saladier, glacer avec un pinceau les deux cakes à la sortie du four. Laisser refroidir un peu avant de démouler les brioches.

 

Déguster cette brioche tiède ou froide.

 

 

Source : le blog « La Cuisine de Lilly » – http://lacuisinedelilly.canalblog.com

 

 

 

 

Torsade russe
Torsade russe
Torsade russe
Torsade russe
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

culino versions

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre