Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 22:00

Dos de cabillaud, beurre blanc et purée aux endives

 

Recette originale (Filet de bar, beurre blanc et purée aux chicons) du blog « Les délices de Mimm » - http://www.delicesdemimm.com

 

Ingrédients : pour 2 personnes

 

2 dos de cabillaud (de 130 g environ chacun)

5 pommes de terre

4 endives

3 cuillerées à soupe de beurre ramolli

 

La sauce beurre blanc

1 citron

75 ml de vin blanc

2 échalotes

120 g de beurre

Sel, poivre et muscade râpée

 

 

Préparation :

 

La purée aux endives : laver rapidement les endives, les émincer et les faire cuire doucement dans une poêle avec les 2 cuillerées à soupe de beurre ramolli. Elles ne doivent pas trop colorer, cela prendra environ 10 minutes.

 

Eplucher et laver les pommes de terre, les cuire dans de l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Les égoutter et les écraser à l’aide d’un presse purée. Ajouter le reste du beurre, un peu de sel et de poivre et de la noix de muscade râpée. Incorporer les endives émincées cuites et bien mélanger.

 

La sauce beurre blanc : éplucher et ciseler les échalotes les mettre dans une casserole avec le vin blanc et le jus du citron. Mettre sur feu moyen et faire réduire, il ne doit rester qu’une cuillerée à soupe de liquide et les échalotes ne doivent pas colorer.

Ajouter 2 cuillerées à soupe d’eau froide et remettre la casserole sur feu vif et incorporer au fouet le beurre bien froid coupé en petits morceaux. Porter à ébullition tout en continuant de fouetter. Saler et poivrer, passer ensuite au travers d’un chinois la sauce pour bien presser les échalotes pour en extraire les sucs ou garder les échalotes si vous aimez les retrouver dans la sauce. Garder la sauce au chaud au bain-marie.

 

Les dos de  cabillaud : les saler et les poivrer avant de les faire cuire dans un cuit-vapeur pendant 10 minutes.

 

Dressage : sur les assiettes de service, dresser la purée aux endives dans un cercle en inox, ajouter le morceau de cabillaud et servir avec la sauce en accompagnement. Déguster chaud.

 

 

 

 

Dos de cabillaud, beurre blanc et purée aux endives
Dos de cabillaud, beurre blanc et purée aux endives
Repost 0
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 22:00

Brioches moelleuses au lait fermenté

 

Recette du blog « Cuisine et Loisirs par Julia T & Agathe – http://lacuisinedejuliat.ca

 

Ingrédients : pour deux  brioches

 

500 g de farine type 55 + 7 à 8 cuil. à soupe

1 sachet de levure de boulanger déshydratée (levure briochin d’Alsa)

3 œufs battus

75 g de sucre en poudre

1 pincée de sel fin

120 g de beurre

250 ml de lait fermenté (ribot, babeurre ou iben)

2 poignées de pépites de chocolat noir (80 g environ)

 

Pour la dorure : 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe de lait

Quelques pépites de chocolat pour le dessus de la brioche

 

 

Préparation :

 

Mettre dans la cuve d’un robot, la farine, la levure déshydratée de boulanger, le sucre en poudre, le beurre ramolli puis incorporer petit à petit le lait fermenté, les œufs et enfin la pincée de sel fin.

 

Pétrir  la pâte au robot pendant 10 minutes. Incorporer les pépites de chocolat. Couvrir et laissez lever la pâte au moins 1 heure.

 

Si vous réalisez la pâte à la main : diluer la levure déshydratée de boulanger dans un peu de lait fermenté tiède (attention pas chaud) et laisser mousser 10 minutes.

 

Ajouter la farine, le sucre en poudre et le sel dans un grand saladier et mélanger.

 

Incorporez le reste du lait fermenté, les œufs entiers battus légèrement et le beurre ramolli en morceaux.

 

Ajouter par petites quantités le mélange lait-levure de boulanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Incorporer enfin les pépites de chocolat. Pétrir 10 minutes.

 

Couvrir et laisser reposer la pâte à l’abri des courants d’air pendant plus d’une heure. Sortir le pâton du saladier, le dégazer légèrement (faire retomber la pâte) puis remplir deux moules à cake beurrés et tapissés au fond d’un morceau de papier sulfurisé, de 3 boules de pâte (trois boules pour chaque moule à cake), couvrir d’un torchon propre et laissez lever à  nouveau environ 1 heure.

 

Réalisation de la pâte à la machine à pain : verser dans la cuve les 25 cl du lait fermenté, 1 belle pincée de sel fin  et les trois œufs entiers battus, incorporer la farine, le sucre en poudre, le sachet de levure de boulanger déshydraté et enfin le beurre ramolli en morceaux. J’ai dû ajouté 8 cuillerées à soupe de farine car ma pâte était un peu molle.

 

Mettre la machine à pain en marche sur programme pâte levée pour 1 h 20 (le temps varie selon la marque de la machine à pain).

 

Au bout d’une heure 20 (la première levée a été faite dans la machine à pain) sortir la pâte de la cuve, la faire retomber sur le plan de travail fariné et incorporer les pépites de chocolat.  Former trois boules et façonner vos brioches de la même façon qu’avec la pâte réalisée à la main ou au robot, couvrir d’un torchon propre et laissez lever à  nouveau environ 1 heure.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Badigeonner les brioches d’un peu de jaune d’œuf dilué avec le lait à l’aide d’un pinceau.

 

Eventuellement répartir quelques pépites de chocolat sur le dessus des brioches (je ne l'ai pas fait), enfourner les brioches pour 25 minutes dans le four chaud, avec un récipient rempli d’eau chaude.

 

Sortir les brioches du four et laissez-les tiédir ou refroidir totalement avant de les déguster.

 

 

Brioches moelleuses au lait fermenté
Brioches moelleuses au lait fermenté
Brioches moelleuses au lait fermenté
Repost 0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 22:00

Petits pots de crème au praliné comme autrefois…

 

Une recette d’un livre « Infiniment praliné » De Delphine Quarante-Bauer – Edition Albin Michel

 

 

Ingrédients : pour 3 personnes

25 cl de de lait entier

2 jaunes d’œufs

10 g de fécule de maïs (Maïzena)

20 g de sucre en poudre

30 g de praliné maison (ou du commerce)

 

 

Préparation :

 

Dans un bol, délayer la fécule de maïs avec 4 cuillerées à soupe de lait prélevées dans les 25 cl.

 

Verser le reste du lait dans une casserole, ajouter le praliné, porter le tout à ébullition sur feu moyen, tout en mélangeant.

 

Dans un saladier, fouetter ensemble les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la fécule de maïs délayée et mélanger.

 

Verser le lait au praliné sur la préparation aux œufs, petit à petit, tout en mélangeant à l’aide d’un fouet. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire 2 à 3 minutes sur feu doux, en mélangeant sans arrêt et sans jamais atteindre l’ébullition, jusqu’à ce que le mélange épaississe.

 

Verser la crème dans trois petits pots en verre (de 12 cl de contenance) et attendre qu’ils refroidissent avant de les couvrir. Les mettre au moins 6 heures au réfrigérateur.

 

Ces petites crèmes peuvent se préparer la veille.

 

Présentez ces crèmes avec des madeleines, des boudoirs, des crêpes dentelles ou même de la brioche perdue…

 

 

Petits pots de crème au praliné comme autrefois…
Petits pots de crème au praliné comme autrefois…
Petits pots de crème au praliné comme autrefois…
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 22:00

Velouté de potimarron rôti

 

Une recette d’Alexandra du blog « My grirly Popotte » » - http://www.mapopotte.fr

 

Ingrédients : pour 3 personnes

 

1 petit potimarron

½ litre de bouillon de volaille (eau + 2 cubes de bouillon)

50 ml de crème fraiche liquide entière

Un peu de curcuma

Sel et poivre

 

Préparation :

 

Préchauffer le four sur thermostat 3 (100° C).

 

Laver le potimarron à l’eau et le faire rôtir dans un plat pendant 3 heures dans le four chaud.

 

Récupérer la pulpe à l’aide d’une cuillerée à soupe, le fait de faire rôtir le potimarron a facilité cette opération. Les graines se détachent facilement et la peau est toute ramollie.

 

Dans une cocotte mettre la pulpe du potimarron, le bouillon de volaille, le curcuma et faites cuire environ 5 minutes à léger frémissement.

 

Ajouter la crème fraiche et bien mixer le tout.

 

Goûter, assaisonner selon vos goûts, servir bien chaud. Emietter un peu de fromage de chèvre dessus avant de servir.

Velouté de potimarron rôti
Velouté de potimarron rôti
Velouté de potimarron rôti
Repost 0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 15:30

Le samedi 11 avril 2015, à l’Espace Commines (17 rue Commines à Paris – 3ème) aura lieu la 4ème édition du Salon du blog Culinaire : une journée à Paris.

 

Ce sera une belle journée gourmande, avec encore plus d’animations pour que nous  puissions repartir encore plus passionnés !

 

Nos chefs Damien et Christophe nous proposeront de venir cuisiner avec eux pour parfaire nos techniques culinaires et devenir des as des fourneaux.

 

Les partenaires Lidl, Puget, Bourjois by Confidentielles et Brita nous inviteront à venir découvrir leurs nouveautés, à travers des animations ludiques, techniques et gourmandes.

 

Le programme est en ligne sur le site http://evenementiel.750g.com

 

Ouverture du salon de 9 h 30 à 18 h 30 puis cocktail de clôture à l’atelier 750 grammes de 19 h 30 à 22 heures (60 rue du faubourg Poissonnière – 75015 Paris)

 

Au 11 avril pour celles qui vont se retrouver.

Salon du blog culinaire à Paris 4e édition
Repost 0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 22:00

Défi boulange : nids de Pâques

 

Un nouveau défi lancé par « la Popotte de Manue » et « Paprikas » sur la page facebook « Défi boulange », j’ai repris la recette du blog de Nadia – http://www.paprikas.fr

 

Ingrédients : pour 9 nids tressés

 

La brioche

500 g de farine de gruau (ou farine de type 55)

100 g de beurre doux

100 g de sucre en poudre

20 g de levure fraiche de boulanger

2 œufs

20 cl de lait demi-écrémé

1 sachet de sucre vanillé

½ cuillerée à café de sel fin

 

Sucre en grains ou petites billes de bonbons pour la décoration

 Jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau pour la dorure

 

Pour les œufs colorés

4 œufs crus ou plus si vous voulez colorer tous vos œufs

Colorant alimentaire de votre choix

2 cuillerées à soupe de vinaigre blanc

1/2 verre d’eau

 

 

Préparation :

 

La brioche : dans un saladier, mettez la farine. Faites un puits : mettez la levure de boulanger fraiche que vous aurez préalablement mélangé avec un peu de lait. Ajoutez le sucre en poudre, le sucre vanillé, le sel, le lait, les œufs et le beurre ramolli.

 

Mélangez le tout avec votre main. Vous allez obtenir une pâte collante et c’est normal. Mettez la pâte sur un plan de travail fariné et commencez à pétrir jusqu’à ce que la pâte soit ferme et plus du tout collante.

 

Pétrissez énergiquement pendant 10 minutes sans s’arrêter. Et si vous avez un robot n’hésitez pas à l’utiliser. Laissez le robot mélanger le tout pendant 5 minutes en 1ère vitesse puis en 2ieme vitesse pour commencer le pétrissage.


Roulez la pâte en boule, couvrez-la et placez-la dans un endroit tempéré et à l’abri des courants d’air jusqu’à ce qu’elle double de volume. Comptez environ 2 heures  ou comme moi au réfrigérateur toute une nuit.

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec la machine à pain : versez dans la cuve le lait tiède, la levure de boulanger fraiche émiettée, les œufs entiers, le sucre en poudre, le sucre vanillé, la farine, le sel fin et enfin le beurre mou. Mettre le programme pâte pour 1 h 20 environ. Le temps écoulé, faites retomber (ou dégazer) la pâte. Roulez la pâte en boule et la mettre au frais toute une nuit.

 

Pendant ce temps vous pouvez préparer des œufs colorés : dans un petit bol, diluez le colorant dans de l’eau et le vinaigre, trempez chaque œuf dans le colorant pendant 30 secondes à 1 minute selon la couleur que vous voulez obtenir, et laissez sécher.

 

Façonnage : farinez le plan de travail puis dégazez votre pâte à brioche en la pétrissant légèrement. Divisez-la en des petits pâtons de 50 g environ.

 

Roulez chaque petit pâton en un long boudin de 25 cm de longueur environ. Prenez deux branches et tressez-les puis formez une couronne en collant les extrémités entre elles. Faites pareil avec les restes de boudins.

 

Déposez vos couronnes sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé, couvrir avec un torchon propre et laissez lever 1 heure à l’abri des courants d’air.

 

Badigeonnez les couronnes d’un jaune d’œuf délayé avec une cuillerée à soupe d’eau, saupoudrez-le de sucre en grains ou de petites billes de bonbons puis déposez au milieu de chaque couronne tressée un œuf coloré (ou pas coloré).

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).

 

Mettez à cuire les couronnes briochées dans  le four chaud et faites-les cuire pendant 20 minutes. Surveillez la coloration des brioches.

 

Après cuisson, laissez les brioches refroidir sur des grilles puis déguster.

 

Les œufs qui étaient crus au début, sont cuits en même temps que les brioches et du coup vous pouvez les déguster aussi, comme ça pas de gâchis.

 

 

 

 

 

 

Défi boulange : nids de Pâques
Défi boulange : nids de Pâques
Défi boulange : nids de Pâques
Repost 0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 16:54

Programme des ateliers cuisine du 3 ieme trimestre Sainte Geneviève des Bois (91)
Association
« Renaissance et Culture »   Atelier
cuisine Salle
du Canal Sainte Geneviève des Bois     Troisième trimestre 2014 – 2015 -
Le lundi de 10 heures à 12 heures     Lundi
16 mars 2015   Waterzoi
de poulet ou de poisson   Lundi    23 mars 2015   Gau...

Repost 0
Published by DAUNIS Michelle
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 04:00

Le vrai défi  recettes d’avril : l’œuf sous toutes ses formes

 

Chaque mois un jury de bloggeurs culinaires choisissent le thème du mois et décident des recettes gagnantes. Chaque membre du jury propose également une recette sur le thème choisi et leur participation est hors concours bien sûr.

 

Le  55e défi cuisine organisé par Recettes de cuisine- http://recettes.de/cuisine est lancé du 1 er au 30 avril 2015.

 

Le thème choisi pour ce vrai défi : l’œuf sous toutes ses formes

http://recettes.de/defi-l-oeuf

 

Œufs de Pâques en chocolat bien sûr, mais aussi œufs de poule, de canne, d'oie, d'autruche... Vous pouvez colorer vos œufs, sublimer un œuf mollet, faire une recette en forme d'œuf, ou pourquoi ne pas imaginer une recette pour recycler les œufs de Pâques en chocolat ! Une seule contrainte utiliser des œufs ou les évoquer d'une façon ou d'une autre.

Le vrai défi  recettes d’avril : l’œuf  - gratin d'oeufs durs pommes de terre
Le vrai défi  recettes d’avril : l’œuf  - gratin d'oeufs durs pommes de terre

Le jury choisira les trois recettes gagnantes qui seront récompensés par un bon d’achat sur le site Amazon de 50 euros maximum pour l’achat (ou les achats) de livre (s) ou d’ustensile (s) de cuisine.

 

Les membres du jury de ce mois d’avril sont :

- Brian : http://www.brianizinthekitchen.com/

- Bénédicte : http://www.lesgourmandisesdebenedicte.com

- Bénédicte : http://douceursmaison.unblog.fr

- Carine : http://cuilleregourmand.canalblog.com/

- Christelle : http://toquedechoc.com/

- Christine : http://depateasucre.wordpress.com/

- Ella : http://lavraierecette.fr

- Jean-Michel : http://www.saveurstraditions.com/

- Julie : http://bonpourlespapilles.over-blog.com/

- Marianne : http://cuisinetropfacile.fr

- Nicolas : http://sugarnsale.com

- SandStyle : http://lesdelicesdesandstyle.over-blog.com

- Sarah-Eden : http://www.troismadeleines.com

Et moi-même : http://plaisirs-de-la-maison.com

 

Ce défi est ouvert à toutes et tous, que vous soyez bloggeuse ou bloggeur culinaire ou non.

 

N’oublions pas aussi le 54e défi « La Cuisine immangeable » vous pouvez y participer du 1er au 30 avril 2015 et il y a aura aussi trois gagnants.

 

Comme je fais partie du jury voici ma proposition de recette : un gratin d’œufs durs aux pommes de terre

Le vrai défi  recettes d’avril : l’œuf  - gratin d'oeufs durs pommes de terre
Le vrai défi  recettes d’avril : l’œuf  - gratin d'oeufs durs pommes de terre
Repost 0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 04:00

Je participe au jeu : recette autour d’un ingrédient, un petit jeu lancé par les deux bloggeuses Samar du blog « Mes inspirations culinaires » (http://www.mesinspirationsculinaires.com), et Soulef du blog « Amour de cuisine » (http://www.amourdecuisine.fr)

 

 

La marraine de cette édition #4 est Chrystel du blog « Entre rire et cuisine » (http://christelle56.over-blog.com) elle  a choisi l’ingrédient : L’ANANAS  pour être la vedette de ce mois.

 

 

Voici la liste des participantes à ce jeu :

 

Recette autour d’un ingrédient #4 – Charlotte à l’ananas
Recette autour d’un ingrédient #4 – Charlotte à l’ananas

Voici ma recette pour ce jeu : une charlotte à l’ananas

 

Charlotte ananas

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La mousse d’ananas

400 g d’ananas frais

100g de sucre en poudre

5 feuilles de gélatine (10 g)

40 cl de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

 

La décoration

16 biscuits à la cuillère

Un peu de chocolat noir

Un ruban pour enrubanner la charlotte

 

Préparation :

 

La mousse d’ananas : mettre les feuilles de gélatine à se ramollir dans un récipient rempli d’eau froide pendant 10 minutes.

 

Mixer les morceaux d’ananas frais pour obtenir une purée, faire chauffer cette purée dans une casserole sur feu doux pendant 3 à 4 minutes en mélangeant avec un fouet.

 

Essorer entre vos mains les feuilles de gélatine et les incorporer dans la purée d’ananas chaude. Mélanger et laisser tiédir.

 

Verser la crème fraiche liquide froide dans un saladier bien froid, battre avec un fouet électrique (ou au robot) pour obtenir une Chantilly, dès que la crème est montée, ajouter le sucre en poudre délicatement.

 

Incorporer la purée d’ananas tiède à la crème Chantilly , mélanger doucement et verser cette mousse dans un cadre inox (16 x 16 cm pour moi) posé sur un carton propre, le tout mis sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

Lisser la mousse et la mettre au frais pendant au moins 4 heures voir une nuit.

 

Le lendemain (ou 4 heures plus tard), passer une lame autour du cadre en inox pour démouler la mousse à l’ananas.

 

Pour la décoration : couper les biscuits à la cuiller un peu plus hauts que la mousse d’ananas.

 

Coller les biscuits à la cuiller avec un peu de chocolat fondu tout autour de la mousse d’ananas.

Ecrire au chocolat fondu, avec un cornet sur le dessus de la mousse « Ananas » et quelques points tout autour.

 

Enrubanner le tour de la charlotte avec un joli ruban.

 

Mettre au frais jusqu’à la dégustation.

Recette autour d’un ingrédient #4 – Charlotte à l’ananas
Recette autour d’un ingrédient #4 – Charlotte à l’ananas
Recette autour d’un ingrédient #4 – Charlotte à l’ananas
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 22:00

Une recette découverte et goutée chez Béatrice et René, nos hôtes pour la semaine de Noël, un peu longue a réaliser mais tellement délicieuse.

 

 

Tranches farcies et roulées ou fleischschnaka

Tranches farcies et roulées ou fleischschnaka

 

Une recette trouvée sur un livre de cuisine alsacienne dont je n’ai pas les références.

 

Ingrédients : pour 8 personnes (30 à 35 tranches de 5 à 6 cm de diamètre)

 

La farce

400 g de bœuf bouilli (ou autre viande cuite)

400 g d’épaule de porc crue

2 œufs

1 gros oignon

2 échalotes

2 gousses d’ail

Persil et ciboulette

1 pincée de noix de muscade râpée

Sel et poivre

 

La pâte à nouilles

500 g de farine type 55

4 œufs

1 verre d’eau (15 cl environ - environ 1 à 2 dl selon la taille des œufs)

1 cuillerée à café de sel fin

1 cuillérée à café de vinaigre blanc

 

Pour la cuisson

Un peu d’huile et de beurre doux

2 litres de bouillon de bœuf (bouillon de pot au feu dégraissé)

 

Préparation :

Commencez par la pâte à nouilles : disposez la farine en puits dans un saladier et cassez-y les œufs. Ajouter le sel fin dissout dans une partie de l’eau ainsi que la cuillérée de vinaigre. Le vinaigre provoque l’oxydation du jaune d’œuf et accélère le séchage de la pâte. Pétrissez cette pâte et formez-en deux boules que vous laisserez reposer pendant 1 heure au frais.

 

Pendant ce temps, préparez la farce : hachez à l’aide d’une grille moyenne le bœuf bouilli et l’épaule de porc crue. Hachez l’oignon et les échalotes et faites-les blondir dans un peu de beurre : incorporez-les à la farce ainsi que les œufs, l’ail pelée et haché, le persil et la ciboulette lavés et ciselés. Ajoutez la pincée de noix de muscade râpée, salez et poivrez.

 

Aplatissez chaque boule de pate au rouleau pour former un rectangle sur une épaisseur d’environ 3 mm. Étaler uniformément la farce sur ce rectangle et enroulez le tout, comme on procède pour un biscuit roulé.

 

Coupez ce rouleau en tranches d’environ 2, 5 cm d’épaisseur.

 

Faites dorer ces tranches dans un peu de beurre et d’huile dans une poêle, de chaque côté.

 

Mouillez avec le bouillon chaud et laisser mijoter sur feu doux pendant 15 à 20 minutes environ.

 

Ces tranches farcies se servent chaudes dans une assiette creuse, nappées de bouillon. On les accompagne d’une salade verte.

Tranches farcies et roulées ou fleischschnaka
Tranches farcies et roulées ou fleischschnaka
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

culino versions

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre