Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 23:00

Cathy a décidé d’arrêter " Culino Versions" mais « Cuisine à thème » est arrivée le 5 juillet dernier.

La grosse différence avec « Culino Versions » c’est que « Cuisine à thème est sur Facebook. Cette nouvelle aventure a vu le jour grâce à Cathy de « Kaderick en Kuizinn » - http://kaderickenkuizinne.com et à Claudine de « Cuisine de Gut » - http://cuisindegout.wordpress.com

 

Je participe bien sûr à cette nouvelle aventure avec le 1er thème pour le mois de juillet : la tomate dans tous ses états.

 

Voici les règles de cette nouvelle aventure :

 

Le 1er de chaque mois CUISINE A THÈME vous proposera un thème. Vous aurez alors TOUT LE MOIS pour poster, quand vous voulez, la photo et le lien d’une nouvelle recette illustrant ce thème ! (Celle que vous aurez publiée sur votre blog) Mais ce n’est pas tout !

 

Nous avons aussi pensé à vos anciennes recettes qui se morfondent et se désolent de ne jamais être vues alors qu’elles le méritent tant !! Alors BONNE NOUVELLE ! Durant tout ce mois vous aurez AUSSI la possibilité (mais ce n’est pas obligatoire) de publier 3 autres anciennes recettes archivées !! (Photo + lien) mais ATTENTION !

 

il faut qu’elles tournent aussi autour du thème du mois !! Chouette non ?

 

Comme vous le voyez les seules contraintes que vous ayez sont :

– Le respect du thème

– Le respect du nombre de publications (1 nouvelle + 3 anciennes recettes MAXIMUM mais NON obligatoires)

Piperade au jambon cru

Piperade au jambon cru

 

Une recette d’un magazine maxi Hors-Série Cuisine Nov. déc. 2014

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

6 belles tomates

4 poivrons rouges (ou 2 poivrons rouges et 2 poivrons verts)

200 g de jambon de Bayonne

1 oignon

1 bouquet garni (thym, persil et laurier)

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

3 gousses d’ail

1 cuillérée à soupe de sucre

½ cuillerée à café de piment d’Espelette

Sel et poivre

4 oeufs

 

 

Préparation :

 

Lavez les tomates, plongez-les dans une casserole d’eau bouillante quelques secondes, puis pelez-les. Coupez-les en deux, retirez les pépins et taillez-les en dés.

 

Pelez et émincez finement l’oignon, épépinez les poivrons lavés et détaillez-les en fines lamelles.

Pelez et émincez finement les gousses d’ail.

 

Détaillez le jambon en fines lanières, et réservez-le.

 

Dans une poêle, faites blondir l’oignon dans l’huile d’olive. Ajoutez les lamelles de poivrons et faites-les cuire 10 minutes sur feu doux.

 

Incorporez les dés de tomates, l’ail ciselé, le bouquet garni, le sucre en poudre, salez et poivrez. Laissez mijoter, pendant 40 à 45 minutes sur feu doux.

 

Cassez les œufs dans la piperade et laissez-les cuire 5 à 7 minutes (jusqu’à ce que les blancs d’œufs soient bien blancs, juste cuits), saupoudrez de Piment d’Espelette juste avant de servir, répartir les lanières de jambon et servir aussitôt.

 

 

Piperade au jambon cruPiperade au jambon cru
Piperade au jambon cruPiperade au jambon cru
Repost 0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 09:00

Bon 14 juillet, passez une bonne journée sous le soleil.

Aujourd’hui pas de recette, un peu de repos aussi pour moi.

 

J’ai oublié de vous parler de l’anniversaire de mon blog qui était le 11 juillet dernier. Cela fait déjà sept ans que je partage avec vous ma passion. Merci pour vos commentaires qui me m’encouragent à poursuivre cette belle aventure.

 

J’ai toujours les soucis pour répondre aux commentaires et pour l’affichage de ceux-ci, je n’ai pas régler le problème et je vous prie de m’en excuser.

 

J’organiserai un concours en septembre lorsque tout le monde sera rentré de vacances pour fêter cet anniversaire.

 

On se retrouve demain avec une recette salée.

 

Bon 14 juillet
Bon 14 juillet
Bon 14 juillet

 

Quelques vues du Pont Valentré à Cahors : le monument le plus connu de cette ville, un exemplaire particulièrement conservé d’architecture militaire, qui a été commencé en 1308 et terminé avec ses tours avant 1385.

 

 

Repost 0
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 23:00

 

 

Une recette de Benoit Molin

 

 

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

La pâte à fougasse

500 g de farine type 55

1 pincée de sel fin

50 g de sucre en poudre

1 sachet de levure de boulanger déshydratée

30 cl d’eau

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

 

La garniture

½ orange

1 œuf

1 cuillerée à soupe de fleur d’oranger

1 cuillerée à soupe de crème fraiche épaisse

1 cuillerée à soupe de poudre d’amandes

10 lamelles d’orange confite ou de citron confit

Un peu de cannelle (facultatif)

 

La dorure

1 cuillerée à soupe de sucre glace délayé dans un peu de lait

 

 

 

Préparation :

 

La pâte à fougasse : mélanger la farine, le sucre en poudre et la levure de boulanger déshydratée dans un saladier. Faire un puits au centre et ajouter l’eau. Mélanger à nouveau et incorporer l’huile d’olive. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle plus aux doigts et façonner une boule.

 

Couvrir la pâte d’un linge et laisser lever 30 à 40 minutes.

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec la machine à pain : verser dans la cuve l’eau, l’huile d’olive, la levure de boulanger déshydratée et le sucre, répartir la farine et enfin ajouter le sel fin (éviter le contact du sel avec la levure de boulanger).

Mettre la machine à pain en marche sur le programme pâte levée pour 1 heure 30 environ.

 

La garniture : râper le zeste de la demi-orange, puis presser le jus de cette demi-orange. Battre l’œuf entier avec l’eau de fleur d’oranger, la crème épaisse, la poudre d’amande, le jus et le zeste d’orange.

 

Ajouter à cette crème un peu de cannelle en poudre (facultatif) et les dés d’orange confite (ou de citron confit).

 

Préparer la fougasse : pétrir la pâte, (ou sortir la pâte de la cuve de la machine à pain et la pétrir) elle doit être molle mais non collante (au besoin, rajouter un peu de farine si nécessaire). Former de nouveau une boule pour l’aplatir avec la paume de la main pour lui donner une forme ovale. Etaler la crème et refermer la fougasse. Poser la fougasse sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

Sur le dessus, faires 4 entailles en biais avec la lame d’un couteau, la crème de la garniture s’est un peu échappée de la fougasse. Laisser reposer et pousser (ou lever) à nouveau 1 heure.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Mélanger le sucre glace avec le lait pour la dorure et en badigeonner le dessus de la fougasse avec un pinceau.

 

Faire cuire dans le four chaud pour 20 minutes, en plaçant un ramequin rempli d’eau bouillante près de la fougasse tout le temps de la cuisson.

 

Fougasse orange ou citron confit et cannelleFougasse orange ou citron confit et cannelle
Fougasse orange ou citron confit et cannelleFougasse orange ou citron confit et cannelle
Repost 0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 23:00

 

 

Recette du blog «  Cookies Addicte » - http://cookiesaddicte.com

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

400 g d’abricots frais

65 g de beurre doux

125 g de sucre cassonade

125 g de farine type 55

2 œufs

½ sachet de levure chimique

1 cuillerée à soupe de lait

1,5 cuillerée à soupe de poudre d’amandes

1 pincée de sel fin

Sucre en poudre et sucre glace

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180 ° C (thermostat 6).

 

Dans un saladier, mélangez le beurre ramolli avec le sucre et la pincée de sel fin.

Fouettez.

 

Ajoutez les deux œufs un à un en remuant bien à chaque ajout, puis la farine, la levure chimique et la poudre d’amandes.

 

Incorporez la cuillerée de lait et bien mélanger.  Lavez, dénoyautez et coupez les abricots en quatre.

 

Beurrez et tapissez un moule à bords hauts de 15 cm de diamètre d’un cercle de papier sulfurisé.

 

Versez la pâte dans le moule et garnissez  avec les quartiers d’abricots, saupoudrez d’un peu de sucre en poudre.

 

Enfournez dans le four chaud  pendant 35 à 40 minutes. Sortir le moelleux du four et laissez-le refroidir avant de le saupoudrez de sucre glace.

 

Dégustez ce moelleux aux abricots tiède ou froid.

 

 

Moelleux aux abricotsMoelleux aux abricots
Moelleux aux abricots
Moelleux aux abricotsMoelleux aux abricots
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 17:24

 

Recette d’un magazine « Avantages »

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

16 noix de Saint-Jacques (moyennes) avec ou sans corail

700 g d’échalotes

250 g de pâte feuilletée du commerce ou maison

15 cl de jus d’orange frais

15 cl de Vermouth (Noilly-Prat « original Dry » + 10 cl d’eau

1 cuil. à café de gingembre moulu (ou frais râpé)

40 g de beurre pour la sauce + 5 g  pour beurrer les moules + 10 g pour cuire les échalotes

1 cuil. à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre du moulin

Coriandre moulue

 

 

Préparation :

 

1 - Eplucher et mettez les échalotes entières dans une poêle avec 10 g de beurre et le jus d’orange, salez et poivrez. Couvrez et faites cuire environ 20 minutes jusqu’à ce que la pointe d’un couteau s’y enfonce avec une légère résistance et que le jus soit évaporé. Ajoutez ensuite 3 pincées de coriandre moulue.

 

Si le jus est complètement évaporé et que les échalotes ne sont pas entièrement cuites, ajouter 2 cuillerées à soupe d’eau et finir la cuisson.

 

2 - Egouttez les échalotes, laissez-les refroidir. Délayez les sucs de cuisson de la poêle avec 10 cl d’eau et le vermouth, ajoutez le gingembre moulu, faites bouillir 2 minutes et mettez-le de côté.

 

3 – Beurrez les 4 moules à tartelettes (diamètre de 12 cm) avec les 5 g de beurre. Partagez les plus grosses échalotes en deux. Disposez-les avec les autres plus petites dans le fond des moules en les serrant. Recouvrez de pâte feuilletée en la faisant descendre contre la paroi des moules avec la pointe d’un couteau (les cercles de pâte feuilletée seront taillés à 15 cm pour des moules de 12 cm de diamètre). Gardez au réfrigérateur 30 minutes.

 

4 – Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3). Faites cuire les tatins dans le four chaud 15 minutes (le dessus sera gonflé et doré).

 

Saisissez les noix de Saint-Jacques et le corail à l’huile d’olive 1 minute par face (un peu moins pour le corail), salez, poivrez et égouttez-les. Versez le vermouth  au gingembre réduit dans la poêle, ajoutez les 40 g de beurre restant en fouettant.

 

5 – Démoulez les tatins sur les assiettes de service à la sortie du four, disposez les noix de Saint-Jacques dessus et servez avec un peu de sauce vermouth autour.

 

Astuce : vous pouvez réaliser la recette avec des noix surgelées non coraillées. Mettez-les à décongeler 3 heures dans 30 cl de lait mélangé à 60 cl d’eau. Egouttez-les sur du papier absorbant pendant au moins 15 minutes avant de les cuire comme des fraiches.

 

 

Tatin d’échalotes et Saint-Jacques au Vermouth
Tatin d’échalotes et Saint-Jacques au VermouthTatin d’échalotes et Saint-Jacques au Vermouth
Tatin d’échalotes et Saint-Jacques au Vermouth
Repost 0
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 23:00
 

Une recette d’un livret publicitaire  Femme actuelle (www.femmeactuelle.fr)

 

Ingrédients : pour 20 muffins de 5 cm de diamètre

 

100 g de chocolat noir

100 g de beurre demi-sel

4 blancs d’œufs (120 g)

40 g de sucre glace

50 g de poudre d’amandes

35 g de farine type 45

1 cuillerée à café de levure chimique

2 cuillerée à soupe de miel liquide

2 à 3 cuillerées à soupe de perles en sucre ou de vermicelles chocolat

 

 

Préparation :

 

Faites fondre le chocolat cassé en morceaux avec le beurre dans un saladier au four micro-ondes ou au bain-marie. Lissez le mélange.

 

Préchauffez le four à 200° C (thermostat 6 2/3).

 

Dans un saladier, fouettez les blancs d’œufs, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement mousseux (ne pas les monter en neige). Ajoutez le sucre glace, la poudre d’amandes, la farine, la levure chimique et le miel. Mélangez. Incorporez le chocolat et le beurre fondus tiédis. Mélanger à nouveau.

 

Répartissez cette pâte dans des moules à muffins en papier posés dans des empreintes à muffins en silicone (ne pas trop remplir les moules).

 

Parsemez la surface de perles de sucre ou de vermicelles chocolat . Enfournez dans le four chaud pour 15 minutes.

 

Laissez tiédir puis enlever les muffins des empreintes.

Servez ces muffins tièdes ou froids.

 

Conseil : avec les jaunes d’œufs non utilisés, réalisez une crème anglaise à la vanille ou au café : l’accompagnement rêvé de ces petits fondants au chocolat.

 

 

 

Petits fondants au chocolatPetits fondants au chocolat
Petits fondants au chocolatPetits fondants au chocolat
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 23:00

Une recette de risotto réalisé en duo avec France (Blog : Easy Gourmet) au salon Lot of saveurs de Cahors.

Je vous parlerai prochainement de cet évènement organisé par 750 grammes.

Risotto terre mer
Risotto terre mer

Risotto terre mer

 

Ingrédients : pour 5 personnes

 

250 g de riz arborio (ou carnaroli)

3 cuillerées à soupe d’huile d’olive

3 échalotes + 2 gousses d’ail

400 g de champigons de Paris bien frais

100 cl de bouillon de légumes (réalisée avec 3 cubes bouillon légumes)

10 cl de vin blanc sec

90 g de parmesan en copeaux

250 g de crevettes roses cuites, décortiquées et coupées en morceaux

2 cuillerées à soupe de crème fraiche liquide entière

1 citron jaune

Feuilles de persil frais

Sel et piment d’Espelette

 

 

Préparation :

 

Dans une sauteuse, faire fondre les échalotes et les gousses d’ail épluchées et hachées dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Elles ne doivent pas colorer. Ajouter après les champignons nettoyés et coupées en lamelles et le jus d’un demi-citron, bien mélanger et laisser cuire 10 minutes environ. Ajouter le  riz et  un peu d’huile d’olive, bien mélanger de façon à bien enrober les grains de riz jusqu’à ce qu’ils deviennent nacrés. Bien mélanger.

 

Verser le vin blanc sec, laissez évaporer sur feu moyen. Après l’évaporation du vin blanc, saler un peu puis verser louche après louche le bouillon de légumes (réalisé avec les cubes de bouillon de légumes) bouillant, en prenant soin d’attendre que tout soit bien absorbé avant d’ajouter une autre louche. Le temps de cuisson est d’environ 18 minutes.

 

Après la dernière louche de bouillon, incorporer les copeaux de parmesan, mélanger bien sur feu doux pour bien incorporer le fromage et bien lier le risotto. Incorporer les cuillerées à soupe de crème fraîche entière et  enfin incorporer les morceaux de crevettes roses décortiquées et saisies rapidement dans un peu d’huile d’olive (réserver quelques morceaux de crevettes pour la décoration) ; mélanger délicatement, retirer du feu et laisser reposer 5 minutes avant de servir ce risotto.

 

Rectifiez l’assaisonnement en sel si cela est nécessaire et ajouter un peu de piment d’Espelette.

 

Dans les assiettes de service dresser le risotto à l’aide d’un cercle en inox ou alors sur des assiettes à risotto et décorer avec les morceaux de crevettes roses réservées et des feuilles de persil frais.

 

 

Risotto terre mer
Risotto terre merRisotto terre mer
Risotto terre merRisotto terre merRisotto terre mer
Risotto terre merRisotto terre merRisotto terre mer
Repost 0
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 23:00

 

 

Une recette du blog « Eryn et sa folle cuisine » - http://erynfollecuisine.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La pâte au basilic

200 g de farine type 55

50 g d’huile d’olive

75 g d’eau froide

5 g de sel fin

6 belles feuilles de basilic frais (hachées finement)

 

La garniture

4 belles tomates parfumées

2 boules de mozzarella de bufflon (200 g)

Poivre noir du moulin et fleur de sel

2 cuil. à café de câpres au vinaigre égouttées ou des tranches d’olives noires

6 belles feuilles de basilic frais pour parsemer le dessus

 

 

Préparation :

 

 

Préparer la pâte : dans un saladier, mélanger la farine, le sel et le basilic frais, lavé et ciselé finement. Creuser un puits, verser alors l’huile d’olive et l’eau. Mélanger à la spatule en bois puis finir à la main pour former une boule.

 

Laisser reposer à température ambiante le temps de trancher les tomates et la mozzarella.

Préparer la garniture : découper els tomates lavées et la mozzarella en tranches pas trop épaisses.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Cuisson : étaler la boule au rouleau sur une feuille de papier sulfurisé en cercle fin.

 

Poser le papier sulfurisé sur la plaque de cuisson, rouler les bords finement pour former un boudin de contour. Piquer toute la surface avec les dents d’une fourchette (ne pas piquer les rebords). Enfourner dans le four chaud pour 8 minutes (respecter le temps indiqué).

 

Retirer du four le cercle de pâte, déposer les tranches de tomates et de mozzarella en les alternant et en les chevauchant, en partant des bords extérieurs et en finissant par le centre.

Parsemer de-ci de-là de fleur de sel, de câpres au vinaigre égouttées  et de feuilles de basilic frais lavées et ciselées ; donner quelques tours de moulin à poivre et poursuivez la cuisson dans le four chaud pour 30 minutes. Eteindre le four  et laisser la tarte fine dedans pendant 15 à 20 minutes, porte entrouverte.

 

Déguster tiède ou froide avec une bonne salade.

 

 

Tarte fine basilic, tomates et mozzarella
Tarte fine basilic, tomates et mozzarella
Tarte fine basilic, tomates et mozzarella
Tarte fine basilic, tomates et mozzarella
Tarte fine basilic, tomates et mozzarella
Repost 0
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 23:00

 

 

Recette du blog « Gourmandise en folie » - http://gourmandise-en-folie.centerblog.net

 

 

Ingrédients : pour 25 galettes rondes ou carrés

 

La pâte

100 g de farine type 55

50 g de beurre doux

50 g de sucre en poudre

½ cuillerée à café de levure chimique

15 g de poudre d’amande

25 g de lait

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Tamiser la farine, la levure chimique et la poudre d’amande sur le plan de travail (ou dans un saladier) et faites un petit puits.

Travailler le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une crème onctueuse dans un autre récipient.

Ajouter ce beurre sucré dans le puits et ramener petit à petit la farine vers le centre, frottez délicatement ce mélange entre les mains jusqu’à obtenir une texture qui rappelle le sable.

Refaites de nouveau un puits et versez le lait à l’intérieur, et ramenez le mélange sablonneux au centre en pétrissant légèrement pour lier la pâte. Roulez la pâte en boule, filmez d’un film alimentaire et laissez-la reposer au frais pendant 1 heure.

 

Sortez la pâte 5 minutes avant de la travailler.

Farinez le plan de travail, et étalez la pâte à 3 mm d’épaisseur.

 

Découpez les galettes à l’aide d’un emporte-pièce cannelé carré (5 x 5 cm) ou rond (5 cm de diamètre), puis déposez-les sur des plaques à pâtisseries antiadhésives ou recouvertes de feuille de papier sulfurisé, en les espaçant de 3 à 4 cm pour éviter qu’elles ne se collent pas entre elles à la cuisson.

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).

 

Battez le jaune d’œuf en y ajoutant la cuillerée à soupe d’eau, et à l’aide d’un pinceau, badigeonnez les galettes de la dorure.

Mettez à cuire pendant 10 minutes jusqu’à ce que les galettes ont une jolie couleur bien dorée, disposez-les sur une grille et laissez-les bien refroidir.

 

J’ai doublé les doses pour pouvoir en faire aussi aux pépites de chocolat noir (rajouter 50 g de pépites de chocolat noir), et j’ai pris un emporte-pièce rond de 5 cm de diamètre.

 

 

Les galettes du chaperon rouge
Les galettes du chaperon rouge
Les galettes du chaperon rouge
Les galettes du chaperon rouge
Les galettes du chaperon rouge
Les galettes du chaperon rouge
Les galettes du chaperon rouge
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 23:00

 

Une recette du blog de Corine « Cocopassions » - http://cocopassions.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 10 verrines de 12,5 cl

230 g de chocolat noir (70 % de beurre de cacao)

150 g de crème fraîche liquide 30 % MG

7 blancs d’œufs

70 g de lait demi-écrémé

35 g de sucre roux

Quelques grains de gros sel (facultatif)

5 cerises amarena confites

 

 

Préparation :

 

Couper le chocolat en gros morceaux et le faire fondre au bain-marie (ou au micro-ondes en remuant une ou deux fois).

 

Faire chauffer le lait et la crème fraiche jusqu’à ébullition.

 

Verser le lait et la crème sur le chocolat fondu en 2 ou 2 fois en mélangeant doucement au fouet sans incorporer d’air.

 

Verser la préparation dans un autre saladier pour faire baisser la température.

 

Dans un autre récipient, verser les blancs d’œufs et ajouter le sucre dès le départ, montez-les en neige à vitesse moyenne puis plus rapidement et pour terminer 25 secondes à la plus grande vitesse pour bien serrer les blancs (pour qu’ils soient fermes).

 

Verser 1/3 des blancs d’œufs dans le chocolat et fouetter vivement pour que la préparation soit homogène.

 

Ajouter le reste des blancs en 2 fois et mélanger délicatement à la maryse (ne pas laisser de morceaux de blancs d’œufs).

 

Répartir dans les verrines.

Laisser 2 heures au minimum au réfrigérateur.

Décorer chaque verrine d'une demi-cerise amarena confite.

 

Facultatif : juste avant de servir, déposer 3 – 4 grains de gros sel sur le dessus des verrines.

 

 

 

Mousse au chocolat de Philippe Conticini
Mousse au chocolat de Philippe Conticini
Mousse au chocolat de Philippe Conticini
Mousse au chocolat de Philippe Conticini
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article