Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 23:00
Blancs de poulet, sauce aux agrumes

 

Un plat de poulet pour changer des blancs de poulet grillés et purée.

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 blancs de poulet

1 gros oignon

3 cuillerées à soupe de ketchup

1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin blanc

1 cuillerée à soupe de jus de citron

1 cuillerée à soupe de fleur de maïs (Maïzena)

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 orange

4 clémentines

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Saler et poivrer les blancs de poulet, les faire cuire dans une sauteuse avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive sur feu moyen durant 18 à 20 minutes, retournez-les à mi-cuisson.

 

2 - Éplucher les clémentines, séparer les quartiers, enlever bien les fils blancs.

Éplucher l’oignon et le couper en dés. Faire revenir l’oignon dans une casserole avec une petite cuillerée à soupe d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Ajouter le ketchup, le vinaigre de vin blanc et le jus de citron. bien mélanger.

 

3 – Presser l’orange et verser son jus dans un bol. Ajouter la Maïzena, bien la délayer et verser ce mélange dans la casserole. Mélanger et laisser épaissir la sauce quelques minutes tout en remuant.

 

4 - Goûter et rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre. Ajouter quelques quartiers de clémentine, en réserver quelques-uns pour la décoration. Mélanger délicatement et arrêter la cuisson.

 

5 – Verser la sauce aux clémentines sur les blancs de poulet dans la sauteuse, et poursuivre la cuisson 10 minutes, sur feu doux.

 

6 – Servir les blancs de poulet accompagné d’un riz blanc cuit à la vapeur et répartir les quartiers de clémentine réservés.

 

Dégustez chaud.

 

 

Source : le blog « Une Cuisine pour Voozenoo » – http://www.cuisine.voozenoo.fr

 

 

Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Blancs de poulet, sauce aux agrumes
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 23:00

Aujourd'hui des jolies  ballotines de dinde farcies avec une sauce au jus de pruneaux, un plat gourmand pour la Saint valentin.

 

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

Les ballotines de dinde

4 escalopes extra fines de dinde

12 à 16 tranches de « lomo » (filet mignon macérée dans des épices, affiné en séchoir)

16 pruneaux dénoyautés

16 amandes émondées

Une noix de beurre (5 g)

Sel et poivre du moulin

 

La purée de panais/pommes de terre

4 panais

2 pommes de terre

Lait + eau

Sel et poivre

 

La sauce

25 cl de jus de pruneaux

1 à 2 cuillerées à café de Maïzena

 

 

Préparation :

 

Écraser avec un rouleau à pâtisserie les escalopes de dinde pour les rendre les plus fines possible. Saler poivrer.

 

Sur les escalopes, disposer des tranches de « lomo », ajouter les pruneaux dénoyautés et les amandes émondées.

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre

 

Rouler délicatement chaque escalope dans un grand morceau de film étirable alimentaire. Il faut que ce soit bien serré pour chasser tout l’air. Faire un nœud aux extrémités et recommencer l’opération pour permettre une meilleure étanchéité à la cuisson.

 

Porter à ébullition une grande casserole d’eau et y plonger les ballotines de dinde. Réduire le feu et faire cuire 20 à 25 minutes. Égoutter et enlever les épaisseurs de papier film.

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre

 

Pendant ce temps, éplucher les panais et les pommes de terre avec un couteau économe, les couper en morceaux et les faire cuire dans un mélange eau et lait (2/3 eau + 1/3 lait) sur feu moyen pour 15 à 20 minutes. Mixer les panais et les pommes de terre cuits avec un peu du mélange de cuisson, saler et poivrer. Réserver au chaud.

 

Dans une poêle, faire dorer les ballotines avec la noix de beurre.

 

Dans une casserole, faire chauffer le jus de pruneaux et laissez-le réduire environ 7 à 8 minutes. Lier ce jus de pruneaux avec la Maïzena pour obtenir une sauce onctueuse.

 

Le service : dans les assiettes de service, disposer une ballotine coupée en plusieurs tranches, des quenelles de purée de panais/pommes de terre, et napper avec la sauce au jus de pruneaux.

 

Déguster chaud.

 

Source : le blog « Cuisine plurielle » - http://cuisineplurielle.com, j’ai revu la recette à ma façon.

 

 

 

Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Ballotines de dinde farcies aux pruneaux, purée de panais pommes de terre
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 23:00

Aujourd'hui une recette mijotée avec des souris d'agneau et des épices, un plat plein de saveurs. Voici la recette.

Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 souris d’agneau

1 oignon

½ cuillerée à café de cannelle moulue

1 cuillerée à café de coriandre en grains

1 cuillerée à café de curcuma

5/6 pistils de safran (ou une dose de safran)

Du persil plat (5 brins)

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

25 g de beurre doux

3 oranges Bio + 2 oranges pressées

200 g de pruneaux dénoyautés

50 cl d’eau

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Dans un faitout à fonds épais, faire dorer les souris d’agneau dans la cuillerée à soupe d’huile d’olive. Les saupoudrer de la cannelle, du curcuma, des pistils de safran et des grains de coriandre. Saler et poivrer légèrement et faire revenir jusqu’à ce que les souris soient bien dorées.

 

Peler les trois oranges à vif et les découper en quatre. Préparer également quelques zestes. Découper l’oignon pelé en lamelles fines et déposer le tout sur les souris. Ajouter les 50 cl d’eau, le persil frais haché, couvrir et laisser mijoter durant 2 heures.

 

Au bout d’une heure de cuisson, préparer la cuisson des pruneaux : prélever une belle louche de bouillon de cuisson des souris, la mettre dans une casserole, y ajouter les pruneaux ainsi que le jus des oranges pressées et les 25 g de beurre doux. Faites cuire sur feu doux environ 25 à 30 minutes (jusqu’à ce que le jus devienne sirupeux).

 

Environ 15 minutes avant la fin de la cuisson des souris (soit après 1 heure 45 de cuisson), y ajouter le mélange de pruneaux au jus d’orange. Terminer la cuisson et rectifier l’assaisonnement.

 

Déguster dès la fin de la cuisson accompagné de semoule cuite.

 

Source de la recette : blog «A table les loulouttes !» - http://atablelesloulouttes.blogspot.fr

 

 

Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Souris d’agneau aux pruneaux et à l’orange
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 23:00

 

Ingrédients : pour une vingtaine de boulettes

 

Les boulettes

500 g de viande hachée de porc et de veau (250 g de chaque viande)

2 petits œufs

2 échalotes pelées

1 gousse d’ail pelée et dégermée

50 g de parmesan fraichement râpé

1 cuil. à soupe de persil plat haché

100 g de pain rassis (ou 100 g de chapelure)

Sel et poivre du moulin

 

La sauce

1 boite de tomates concassées (400 g)

500 ml de coulis de tomates

1 oignon

2 gousse d’ail pelées et dégermées

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

Des brins de basilic frais

1 morceau de sucre

Sel et poivre du moulin

Piment d’Espelette et quatre épices

 

Pour le service

Un peu de parmesan râpé

 

 

 

Polpette (boulettes de viande au parmesan)

 

Préparation :

 

1 - Dans un saladier, mettez la viande hachée, ajouter les œufs entiers, les échalotes et la gousse d’ail finement hachées, le pain rassis émietté (ou la chapelure), le persil haché, le parmesan râpé, un peu de sel et de poivre. Bien malaxer le tout et former des boulettes d’environ 35 à 40 g.

 

 

Polpette (boulettes de viande au parmesan)

 

2 - Dans une sauteuse, faire chauffer la cuillerée à soupe d’huile d’olive et faire revenir les boulettes sur toutes les faces. Ajouter l’oignon et l’ail hachés et laisser revenir légèrement sur feu moyen. Ajouter les tomates concassées, le coulis de tomates, le morceau de sucre, les épices et saler et poivrer légèrement.

 

 

Polpette (boulettes de viande au parmesan)

 

3 - Couvrir et laisser mijoter sur feu doux pendant 40 minutes. A mi-cuisson (au bout de 20 minutes), enlever le couvercle et ajouter quelques brins de basilic frais haché et laisser continuer de mijoter à découvert sur feu doux (20 minutes).

 

4 - Ajouter une petite louche de cuisson des pâtes si vous servez ces boulettes avec des pâtes.

 

5 - Déguster chaud avec un peu de parmesan fraichement râpé.

 

 

Source : recette du blog « Les délices de Mimm » - http://www.delicesdemimm.com

 

 

 

Polpette (boulettes de viande au parmesan)
Polpette (boulettes de viande au parmesan)
Polpette (boulettes de viande au parmesan)
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 23:00

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

4 cuisses entières de poulet

2 cuillerées à soupe d’huile d’arachide

100 g de cacahuètes crues décortiquées (épiceries asiatiques)

3 petits oignons

450 ml de bouillon (450 ml d’eau et un cube de bouillon de volaille)

1 cuillerée à soupe de vinaigre de riz

1 cuillerée à soupe de sauce soja

3 cuillerées à soupe de miel

Quelques brins de ciboulette ou quelques queues de cébettes (une vingtaine de brins)

Poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Dégraisser les cuisses de poulet en enlevant la peau, puis coupez-les en deux, avec ces quatre cuisses, vous obtiendrez 8 morceaux de poulet.

 

Faites dorer les morceaux de poulet dans la cuillerée à soupe d’huile d’arachide. Réservez-les sur une assiette et jetez la graisse de cuisson sans laver la cocotte.

 

2 - Toujours dans la même cocotte, faites fondre les oignons pelés et coupés en 4 ou en 8 selon leur grosseur, dans l’autre cuillerée à soupe d’huile d’arachide en y ajoutant les cacahuètes.

 

Déglacez avec le vinaigre de riz, versez le miel et la sauce soja. Laissez cuire 10 minutes sur feu moyen et dès que les oignons commencent à se colorer, rajoutez les morceaux de poulet et les 450 ml de bouillon préparé avec le cube de bouillon de volaille. Poivrez seulement.

 

3 – Ajoutez la moitié des brins de ciboulette, couvrez et laissez mijoter 30 à 35 minutes sur feu moyen.

 

4 – A la fin de ce temps de cuisson, réservez les morceaux de poulet au chaud sur le plat de service et faites réduire la sauce sur feu vif pendant 4 à 5 minutes.

 

5 – Au moment de servir, versez la sauce réduite sur les morceaux de poulet. Ajoutez le reste des brins de ciboulette ciselées.

 

6 – Dégustez le poulet aux cacahuètes accompagné de riz cuit à la vapeur ou de pâtes fraiches.

 

Bonne dégustation.

 

 

 

Source : recette du blog « Petits Plats entre amis » - http://www.petitsplatsentreamis.com

 

 

 

Poulet aux cacahuètes
Poulet aux cacahuètes
Poulet aux cacahuètes
Poulet aux cacahuètes
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 23:00
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 paupiettes de veau

1 gousse d’ail

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

2 cuillerées à soupe de fond de veau déshydraté

12, 5 cl de vin blanc sec

12, 5 cl d’eau

2 cuillerées à soupe de moutarde en grains de Meaux

1 cuillerée à soupe de vinaigre balsamique rouge

 

 

Préparation :

 

Dans une sauteuse, faites chauffer l’huile d’olive avec la gousse d’ail épluchée et finement ciselée, sur feu moyen.

 

Lorsque c’est bien chaud, mettre les paupiettes à dorer quelques minutes de chaque côté. Quand toutes les faces sont légèrement dorées, ajoutez le fond de veau déshydraté et mouillez avec le vin blanc et l’eau.

 

Ensuite, mettre la moutarde, le vinaigre balsamique et bien mélanger en retournant les paupiettes pour qu’elles s’imbibent bien de la sauce.

 

Laissez cuire 5 minutes sur feu moyen pour que l’alcool du vin blanc s’évapore, puis mettre sur feu doux et couvrir.

 

Laissez mijoter 20 à 25 minutes, en retournant les paupiettes de temps en temps.

 

Servir ces paupiettes avec une écrasée de pommes de terre.

 

----------------------------------------

 

Écrasée de pommes de terre

 

Ingrédients :

6 à 7 pommes de terre (700 à 800 g)

Un peu de lait

Gros sel pour l’eau

Sel et noix de muscade râpée

1 belle noix de beurre

 

Préparation :

 

Epluchez et lavez les pommes de terre et faites-les cuire (départ à l’eau froide) dans de l’eau salée environ 20 minutes après l’ébullition.

 

Une fois les pommes de terre cuites, égouttez-les et écrasez-les à la fourchette.

 

Ajoutez une belle noix de beurre, un peu de lait chaud, assaisonnez avec du sel et de la muscade râpée selon votre gout.

 

Réservez au chaud.

 

 

Source : la recette des paupiettes à la moutarde vient du blog « La cuisine de Doria » - http://lacuisinededoria.over-blog.com

 

 

Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Paupiettes de veau à la moutarde de Meaux et écrasée de pommes de terre
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 23:00

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

6 suprêmes de pintade

6 petites tranches de foie gras cru + 1 tranche plus grande

1 petit potimarron (800 à 900 g)

100 g de beurre doux

20 cl de crème fraiche entière

2 cl de vinaigre de Xérès

Sel, fleur de sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Soulever délicatement la peau des suprêmes de pintade et glissez-y une petite escalope de foie gras. Assaisonnez-les avec un peu de sel et de poivre.

 

2 - Épluchez le potimarron, puis coupez-le en morceaux. Faites-les cuire 20 à 25 minutes à la vapeur, puis mixez-les avec un robot. Mettez la purée obtenue dans une casserole, ajouter le beurre. Rectifiez l’assaisonnement.

 

3 - Dans une grande sauteuse, sur feu moyen, disposez les suprêmes et faites-les cuire 20 minutes en les retournant de temps en temps. Vous pouvez cuire les suprêmes dans un plat au four à 170° C (thermostat 5 2/3) durant environ 20 minutes, en les arrosant fréquemment. Enlevez les suprêmes du plat de cuisson et réservez-les au chaud.

 

Dégraissez le plat de cuisson, ajoutez le vinaigre de Xérès et la crème fraiche. Faites réduire d’un tiers.

 

4 – Poêlez la dernière tranche de foie gras dans une poêle chaude 1 minute environ de chaque côté. Assaisonnez d’un peu de fleur de sel. Coupez cette tranche de foie gras en six petites parts.

 

5 – Dressez un peu de purée dans les assiettes, déposez un suprême entier ou coupé en 2 morceaux, arrosez de sauce Xérès et posez une petite part de foie gras.

 

6 - Dégustez chaud.

 

 

Source : magazine « Bretons en cuisine » déc -janvier- Février

 

 

Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 5 personnes

 

3 cuisses de canard confit

3 échalotes

15 brins de ciboulette fraiche

Une poignée de noisettes décortiquées

1 kg de pommes de terre

20 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin

20 cl de crème fraiche liquide à 20 ou 25 % MG

100 g de parmesan râpé (75 g + 25 g)

 

 

Préparation :

 

Le canard confit : chauffer doucement le confit de canard, pour enlever la graisse, retirer les os et la peau, puis émietter finement la chair.

 

Hacher finement les échalotes pelées et les brins de ciboulette.

 

Faire revenir les échalotes hachées (en réserver une cuillerée à soupe) dans un peu de graisse de canard, y ajouter la chair du confit émietté et la moitié de la ciboulette hachée. Poivrer un peu, bien mélanger et déposer la viande dans un grand plat ou dans des plats individuels ou même des bocaux, allant au four.

 

La purée aux noisettes : faire griller les noisettes pendant 10 minutes dans le four préchauffé à 190°C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée ou non et les concasser grossièrement.

 

Faire cuire les pommes de terre pelées dans de l’eau bouillante salée.

 

Égoutter les pommes de terre et les écraser au presse purée avec le beurre. Mélanger et ajouter le reste de la ciboulette hachée, la cuillerée d’échalote hachée réservée et les noisettes concassées. Saler, poivrer et bien mélanger. Répartir cette purée sur le canard confit émietté.

 

La crème de parmesan : faire bouillir la crème avec 75 g de parmesan râpé jusqu’à l’obtention d’une sauce onctueuse. Poivrer. Verser cette crème sur la purée, saupoudrer du reste du parmesan râpé et faire gratiner pendant 15 à 20 minutes dans le four préchauffé à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Déguster.

 

 

Source : recette du blog « Les Délices de Mimm » – http://www.delicesdemimm.com

 

 

 

Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 kg de paleron de veau

400 g de carottes

150 g d’oignons

2 gousses d’ail

3 oranges Bio

1 citron Bio

2 étoiles d’anis étoilé (ou badiane)

1,5 litre de fond de veau (1 litre d’eau + 4 cuil. à soupe de fond de veau déshydraté)

2 cuillerées à soupe de miel

1 cuillerée à soupe de concentré de tomate

1 cuillerée à soupe de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe d’huile et une noix de beurre

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Parez le paleron (enlevez gras et nerfs), salez et poivrez.

 

Dans une cocotte avec l’huile et la noix de beurre, donnez-lui une belle coloration puis ajoutez la garniture aromatique : les carottes pelées et coupées en rondelles et les oignons pelés et ciselés. Faites suer sur feu doux puis ajoutez le paleron de veau.

 

Mouillez avec le fond de veau à hauteur (mettre le bouillon jusqu’à la hauteur de la viande).

 

Prélever les zestes d’une orange, puis la presser. Pelez à vif les deux autres oranges et prélevez les suprêmes.

 

Ajoutez dans la cocotte le jus d’orange, les étoiles d’anis, les deux cuillérées à soupe de miel et le concentré de tomate. Faites cuire soit au four couvert 2 heures à 150° C ou sur feu moyen 2 heures avec un couvercle.

 

Surveillez et arrosez la viande si nécessaire. Faites blanchir les zestes d’oranges dans de l’eau bouillante puis les confire avec le jus récupéré des suprêmes mélangé au jus de citron et au sucre (1 cuil. à soupe) pendant 3 à 4 minutes.

 

À la fin de la cuisson, sortir le morceau de viande et posez-le sur une grille. Faites réduire le jus de cuisson durant 15 minutes environ. Ajouter les zestes confits et les suprêmes d’orange dans la sauce réduite. Assaisonnez de sel et de poivre du moulin.

 

Coupez en tranches le morceau de paleron et le servir avec la sauce et des pâtes fraiches ou des gnocchis de pommes de terre.

 

Déguster ce plat avec un Sauternes d’une dizaine d’années.

 

À consommer bien sûr avec modération.

 

Quelques informations : spécialiste des accords mets/sweet Bordeaux, Georges Gotrand nous révèle les secrets de sa recette du paleron de veau braisé à l’orange et badiane. Les arômes épicés de la badiane (ou anis étoilé) se marient parfaitement avec le vin de Sauternes. La touche d’agrumes apportée par le citron et l’orange utilisé dans tous ses états (zeste, jus et les suprêmes), rehausse la douceur du fond de veau. Ce morceau de viande, le paleron de veau, est particulièrement adaptée aux saveurs du vin de Sauternes, cuite avec l’orange confite, le jus de citron, la badiane, les petits légumes et le miel, cette viande valorise les saveurs acidulées des vins de Sauternes.

 

Préparation : 1 heure

Cuisson : 2 heure 30

 

Source : une recette de Georges Gotrand du site http://www.sweetbordeaux.com

 

 

Paleron de veau braisé à l’orange et badiane
Paleron de veau braisé à l’orange et badiane
Paleron de veau braisé à l’orange et badiane
Paleron de veau braisé à l’orange et badiane

 

Un petit mot aujourd'hui 21 novembre : je souhaite un très bon anniversaire à mon fils Valérian.

Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 23:00

 

Une recette du blog « Epicétout La Cuisine de Dany » - http://www.epicetoutlacuisinededany.fr

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

1 filet mignon de porc de 600 g environ

4 tranches de jambon cru

3 cuillerées à soupe de moutarde en grains

120 g de Comté râpé

15 cl de vin blanc sec

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four sur 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dégraissez le filet mignon. Entaillez-le sur toute la longueur sans le couper complètement.

 

Remplissez l’intérieur du filet mignon de deux cuillerées à soupe de moutarde et de 80 g de Comté râpé, poivrez et ficelez.

 

Enveloppez la viande avec les tranches de jambon, recouvrez du reste de la moutarde et du Comté. Poivrez légèrement, pas de sel, le jambon et le fromage sont déjà salés.

 

Posez le filet mignon de porc farci dans un plat à four, arrosez de vin blanc et enfournez dans le four chaud pour 30 minutes en arrosant de jus de cuisson de temps en temps.

 

Coupez le filet mignon cuit en tranches et dégustez-le chaud.

 

 

 

Filet mignon à la dijonnaise
Filet mignon à la dijonnaise
Filet mignon à la dijonnaise
Filet mignon à la dijonnaise
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article