Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 23:00

 

Inspiration d’une recette du blog « Les Délices de Mimm » pêches pochées au sirop vanillé – http://www.delicesdemimm.com

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 nectarine mures

1 litre d’eau

250 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille

3 branches de verveine citron

3 cuillerées à soupe de coulis de griottes (ou sirop de griotte)

Le jus d’un demi-citron

4 gaufrettes à la cannelle (maison)

4 boules de glace à la vanille (maison ou du commerce)

 

 

Préparation :

 

Le pochage des nectarines : faites bouillir une casserole remplie d’eau sur feu moyen. A ébullition, ajoutez les nectarines entières. Laissez frémir 1 minute, retirez les nectarines, refroidissez-les et pelez-les. Dénoyautez les nectarines délicatement en les coupant en deux.

 

Verser l’eau et le jus du demi-citron dans une casserole, ajouter la gousse de vanille fendue en deux et grattée et le coulis de griotte (ou le sirop de griotte). Porter à ébullition, ajouter les demi nectarines pelées et pochez-les dans le sirop durant 10 minutes.

 

 Enlevez les nectarines du sirop et réservez-les dans un saladier. Porter le sirop à nouveau à ébullition pour le faire réduire durant 25 à 30 minutes.

 

Filtrer le sirop et le verser sur les nectarines pochées et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

 

Dressage des assiettes : couper les moitiés de nectarine en quartiers, posez-les au fond d’une assiette creuse et nappez-les avec un peu de sirop réduit. Posez une boule de glace à la vanille et un anneau de gaufrette à la cannelle. Décorez avec des grains de groseilles.

 

Déguster aussitôt.

 

 

 

Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Nectarine pochée dans un sirop de verveine griotte et sa gaufrette
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 23:00

Une recette du magazine Saveurs n°221 de juillet aout 2015

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

2 aubergines de taille moyenne

200 g de pâte feuilletée (maison ou du commerce)

1 cuillerée à soupe de miel neutre (mille fleurs ou d’acacia)

2 à 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive

Sel au Piment d’Espelette et poivre du moulin

Quelques pignons de pin

 

 

Préparation :

 

Coupez les aubergines lavées en rondelles. Faites-les revenir dans une poêle avec l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Salez-les légèrement. Vous ferez cuire la totalité des tranches d’aubergines en plusieurs fois.

 

Etalez la pâte feuilletée pour obtenir un cercle de 27 à 28 cm de diamètre.

 

Beurrez un moule à tarte (moule de 25 cm de diamètre) et arrosez le fond avec le miel.

 

Préchauffez le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Disposez les tranches d’aubergines cuites en rosace au fond du moule à tarte, puis déposez le cercle de pâte feuilletée en rabattant les bords vers l’intérieur.

 

Piquez la pâte à l’aide d’une fourchette puis enfournez dans le four chaud pour 25 minutes.

 

A la sortie du four, passez une spatule en silicone autour du moule, puis démoulez la tarte sur une assiette en la retournant.

 

Saler et poivrer, répartir quelques pignons de pin.

 

Servir cette tarte tiède avec une salade verte.

 

 

 

Tatin d’aubergines au miel
Tatin d’aubergines au miel
Tatin d’aubergines au miel
Tatin d’aubergines au miel
Tatin d’aubergines au miel
Tatin d’aubergines au miel

Avec cette recette je participe au 72 e défi cuisine organisé par Recettes de Cuisine (http://recettes.de/) sur le thème « Miam ! Des légumes ! » du 1er septembre 2016 jusqu'au 30 septembre 2016

 

 http://recettes.de/defi-miam-des-legumes

 

 

Tatin d’aubergines au miel
Repost 0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 23:00

Ingrédients : pour 10 à 12 personnes

 

Biscuit à la cuillère (livre « Desserts en dessins » Hélène Vincent 1978)

3 œufs

6 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

7 cuillerées à soupe de fleur de maïs (maïzena)

1 pincée de sel fin

1/2 sachet de levure chimique

 

Mousse bavaroise à l’abricot (1 ère)

150 g de purée d’abricots (purée Capfruit sucrée à 10 %)

30 g de sucre semoule

1 feuille de gélatine (2 g)

15 cl de crème fraîche liquide entière 30% MG

 

Insert framboise

150 g de purée de framboises (purée sucrée à 10 %)

30 g de sucre en poudre

1 feuille de gélatine (2 g)

 

Mousse bavaroise à l’abricot (2 ieme)

300 g de purée d’abricots (purée Capfruit sucrée à 10 %)

80 g de sucre semoule

3 feuilles 1/2 de gélatine (7 à 8 g)

30 cl de crème fraîche liquide entière 30% MG

 

Miroir à la framboise

100 g de purée de framboise

10 g de sucre en poudre

1 feuille de gélatine (2 g)

 

Décoration

Fruits frais : abricots, framboises et feuilles de menthe

Un macaron à la framboise

 

 

Préparation :

 

Le biscuit cuillère : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Séparez les jaunes des blancs d’œufs et les mettre dans deux saladiers.

 

Dans le récipient contenant les jaunes, ajoutez les sucres (sucre en poudre et sucre vanillé) puis battez le mélange avec un fouet électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux, incorporez la Maïzena cuillerée par cuillérée et la levure chimique.

 

Montez les blancs d’œufs en neige ferme avec la pincée de sel fin. Incorporez -les délicatement avec une spatule en silicone en soulevant la masse sans tourner à la préparation de jaunes d’œufs.

 

Etalez cette préparation sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé beurrée (32 x27 cm). Enfourner 10 minutes en surveillant la coloration du biscuit.  Le biscuit doit rester moelleux à cœur.

 

Pendant ce temps, prendre un torchon propre, et étalez-le sur le plan de travail. Lorsque le biscuit est cuit, retournez-le sur le torchon, décollez délicatement le papier sulfurisé.

 

Laissez refroidir au moins 30 minutes avant de découper ce biscuit. Découpez la forme choisie selon le cadre à bavarois (pour moi un carré de 20 x 20 cm). Préparez une plaque recouverte de papier sulfurisé, pour poser le cadre à bavarois.

 

L’insert gélifié à la framboise

 

Faire tremper la gélatine dans un grand volume d’eau froide. Mettre la purée ou coulis de framboise à chauffer sur feu doux, quand la purée est chaude, hors du feu, ajouter la gélatine essorée, mélanger et couler dans le cadre par-dessus la première mousse d’abricots déjà prise, laisser refroidir quelques heures au réfrigérateur (voir même au congélateur) avant de le démouler.

 

La première mousse à l’abricot : mettre la feuille de gélatine dans un grand verre d’eau froide pendant 10 minutes, prélever deux à trois cuillerées à soupe de purée d’abricots, les mettre à tiédir dans un saladier au micro-ondes, pendant quelques secondes. Essorer la feuille de gélatine et ajoutez –la dans la purée d’abricots tiède, bien mélanger pour bien les dissoudre et incorporez cette préparation au reste de la purée d’abricots.

 

Monter la crème liquide bien froide en chantilly assez ferme puis ajouter le sucre.  Incorporez la purée d’abricots. Mélanger délicatement en soulevant l’ensemble pour que la mousse reste moelleuse.

 

Posez le biscuit au fond du cadre en inox (20 x 20 cm), versez la première mousse d’abricots dans le cadre. Mettre au frais (2 ou 3 heures ou au congélateur 20 minutes) pour que la mousse prenne avant de couler l’insert framboise.

 

La deuxième mousse à l’abricot : faire cette deuxième mousse d’abricot de la même façon que la première.  Quand la première mousse d’abricot et l’insert framboise seront pris, couler la deuxième mousse à l’abricot par-dessus. Bien lisser le dessus et faire prendre une nuit au réfrigérateur.

 

Le lendemain, réaliser le miroir à la framboise et la décoration : faites tiédir la purée de framboise avec le sucre et y ajouter la feuille de gélatine hydratée dans de l’eau froide (10 minutes environ) et essorée. Bien mélanger la préparation et verser tout doucement sur l’entremets bien pris.

 

Laissez au réfrigérateur deux heures avant d’enlever le cadre du bavarois et de décorer avec des fruits frais, des feuilles de menthe et un macaron à la framboise.

 

Déguster bien frais.

Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Abricoise
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 23:00

Une recette de blinis réalisé au Robot Thermomix du blog la petite popotte de patoche – http://patochedu53.canalblog.com

 

J’ai eu un souci pour cette recette car rien n’était précisé au sujet de la levure : levure chimique ou levure de boulanger. J’ai opté pour la levure chimique finalement le résultat était plutôt bien. J’ai aussi adapté la recette sans robot et sans faire reposer la pâte.

 

Ingrédients : pour environ 75 blinis de 4 cm de diamètre

 

250 g de lait ½ écrémé

1 sachet de levure chimique de 11 g

250 g de farine type 55

1 cuillérée à soupe de sucre en poudre

1 cuillérée à café de sel fin

2 œufs

1 cuillerée à café d’huile d’arachide pour la cuisson

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, versez le lait que vous aurez fait tiédir (pas plus de 30 °) et ajouter la levure chimique, mélanger.

 

Incorporez les deux œufs, la farine, le sucre en poudre et le sel fin. Mélanger pour obtenir une pâte homogène.

 

Versez cette pâte dans une poche à douille jetable, cela facilitera la formation des mini-blinis.

 

Préparez une crêpière (ou une poêle à revêtement antiadhésive) que vous posez sur feu moyen, versez la cuillérée d’huile d’arachide dans le fond de la poêle. Un fois que la poêle est chaude, coupez le bout de la poche à douille remplie de la pâte à blinis et former des petits cercles de pâte de 3,5 cm de diamètre environ (6 à 8 petits cercles). La pâte va légèrement s’étaler durant la cuisson.

 

Retournez les mini-blinis au bout de 2 minutes et laissez-les cuire sur l’autre face.

 

Renouvelez la cuisson jusqu’à épuisement de la préparation.

 

Laissez refroidir sur une grille à pâtisserie et tartinez selon vos envies : compotée de mirabelles et cubes de foie gras pour moi, ou avec une autre préparation.

 

Il restera des mini-blinis que vous pourrez congeler pour une utilisation ultérieure.

 

 

 

Mini blinis pour bouchées apéritives
Mini blinis pour bouchées apéritives
Mini blinis pour bouchées apéritives
Mini blinis pour bouchées apéritives
Mini blinis pour bouchées apéritives
Repost 0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 23:00

Une recette trouvée sur le site www.mirabelles-de-lorraine.fr

 

Ingrédients : pour une bonne vingtaine de bouchées

 

500 g de mirabelles fraiches

20 ml de vinaigre de cidre

¼ de cuillère à café de quatre épices

1 pincée de cannelle

Sel et poivre du moulin

75 à 80 g de foie gras mi- cuit

20 à 25 mini blinis maison (ou du commerce)

 

 

Préparation :

 

Versez les mirabelles lavées, coupées en deux et dénoyautées dans une casserole avec les épices (quatre épices, cannelle), le vinaigre de cidre, saler et poivrer généreusement.

 

Cuire sur feu doux, en mélangeant délicatement, à couvert pendant 10 minutes, jusqu’à l’obtention d’une compote épaisse. Verser dans un saladier et laissez tiédir.

 

Prendre les mini-blinis et déposez une cuillerée à café de compotée de mirabelle sur chacun, puis poser un petit cube de foie gras mi- cuit par-dessus. Piquer le tout avec un pic en bois.

 

Servir ces bouchées à l’apéritif.

 

S’il vous reste un peu de compotée de mirabelle : servez-la en accompagnement de viandes froides, de charcuterie ou encore d’un fromage type Comté ou d’une tomme de brebis basque.

 

La recette de mini-blinis sera publiée demain sur le blog (le 10 septembre).

 

 

Bouchées de foie gras et mirabelles aux quatre épices
Bouchées de foie gras et mirabelles aux quatre épices
Bouchées de foie gras et mirabelles aux quatre épices
Bouchées de foie gras et mirabelles aux quatre épices
Bouchées de foie gras et mirabelles aux quatre épices
Bouchées de foie gras et mirabelles aux quatre épices
Repost 0
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 23:00

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La compotée de mirabelles aux épices et au pineau

600 g d’oreillons de mirabelles de Lorraine surgelés
2 étoiles de badiane
1 bâton de cannelle
2 cl de Pineau des Charentes (facultatif)
Une noisette de beurre

 

Mousse de faisselle de fromage blanc

250 g de faisselle de fromage blanc (pour moi Rians)

4 cuillerées à soupe de sucre en poudre

4 feuilles de gélatine (8 g)

1 sachet de sucre vanillé

250 g de crème fraiche liquide entière

 

La décoration

6 arlettes feuilletées

Quelques grains de groseilles

 

 

Préparation :

 

Préparation de la compotée de mirabelles : dans une poêle, faire fondre le beurre et ajouter les oreillons de mirabelles frais (ou surgelés en hiver). Ajouter l’anis étoilé et la cannelle et mélanger délicatement.

 

Faites cuire environ 10 minutes sur feu doux, hors du feu incorporer le Pineau des Charentes (facultatif), mélanger puis verser dans un saladier.

 

La mousse de faisselle de fromage blanc : la veille mettre à égoutter le fromage blanc en faisselle dans un chinois au-dessus d’un saladier.

 

Le jour de la réalisation : dans une casserole au bain-marie, mettre une cuillerée à soupe d’eau, ajouter le sachet de sucre vanillé. Ramollissez les feuilles de gélatine dans de l’eau froide (pendant 5 minutes), les essorer entre vos mains avant de les incorporer à la préparation chaude mais non bouillante, hors du feu. Laissez fondre la gélatine, bien mélanger et ajoutez un peu de fromage blanc. Versez le tout sur le reste de fromage blanc en fouettant énergiquement. Mettre de côté.

 

Montez la crème fraîche liquide en Chantilly avec les cuillerées de sucre en poudre. Incorporez le mélange fromage blanc à la crème Chantilly en remuant délicatement l’ensemble.

 

Prendre des cercles en inox (ou comme moi des ramequins en porcelaine ou en verre de 9 cm de diamètre) répartissez cette préparation dans les six moules. Mettre au réfrigérateur pour au moins 2 heures.

 

Le dressage : au bout de deux heures démoulez les cercles en passant une lame de couteau tout autour et posez chaque mousse de fromage dans des assiettes creuses, répartir un peu de la compotée de mirabelles aux épices autour de la mousse. Répartissez quelques grains de groseilles et posez une arlette sur le bord de l’assiette.

 

Servez et dégustez.

 

 

 

Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Compotée de mirabelles au pineau, mousse de fromage blanc et arlette
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 23:00

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 beaux filets de maquereaux (filets levés par votre poissonnier)

250 à 300 g d’épinards de la mer

8 pommes de terre de taille moyenne

10g de beurre doux

2 cuillerées à soupe d’huile d’arachide

Sel et poivre du moulin

Un peu de farine

 

 La sauce

20 cl de crème fraiche liquide entière

2 cuillerées à soupe rase de Maïzena

3 belles cuillerées à soupe de moutarde forte

Poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

La sauce : dans une casserole versez la crème fraiche avec la Maïzena, mettre sur feu moyen et faites épaissir en mélangeant avec un fouet. Hors du feu, ajoutez la moutarde forte, poivrez légèrement. Mélangez et réservez la sauce au chaud.

 

Préparez les épinards de la mer, les nettoyer dans de l’eau froide, équeutez-les et laissez-les dans l’eau au moins 30 minutes, cela permettra de les dessaler.

 

Dans une poêle faites fondre le beurre et ajoutez les épinards égouttés, les faire cuire en mélangeant souvent durant 3 à 4 minutes. Ne pas saler. Réservez.

 

Cuire les pommes de terre pelées et coupées en gros morceaux à la vapeur 13 à 15 minutes selon la grosseur.

 

Cuisson des filets de maquereau : commencer par les fariner légèrement. Faites chauffer une sauteuse avec l‘huile d’olive. Faites cuire côté peau, deux filets de maquereaux 3 minutes de chaque côté, les retourner délicatement avec une spatule. Saler légèrement et poivrez. Recommencez avec le reste des filets.

 

Le dressage : dressez les épinards sur chaque assiette, posez un filet de maquereau, répartir des morceaux de pommes de terre et nappez de la sauce moutarde.

 

Servir les assiettes chaudes.

 

 

Filets de maquereau, sauce moutarde et épinards de la mer
Filets de maquereau, sauce moutarde et épinards de la mer
Filets de maquereau, sauce moutarde et épinards de la mer
Filets de maquereau, sauce moutarde et épinards de la mer
Filets de maquereau, sauce moutarde et épinards de la mer
Les épinards de la mer

Les épinards de la mer

Repost 0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 23:00

Recette du blog de Mercotte « La Cuisine de Mercotte » - http://www.mercotte.fr

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

La pâte sucrée (recette de Pierre Hermé)

140 g de beurre à température ambiante

75 g de sucre glace

25 g de poudre d’amande

1 pincée de sel fin

50 à 55 g d’œuf entier (pesé sans la coquille)

250 g de farine type 55

 

La garniture

750 g de prunes bleues/violettes

2 cuillerées à soupe de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de poudre d’amandes

 

 

 

Préparation :

 

Réaliser la pâte sucrée : avec ces proportions j’ai pu réaliser deux tartes de 24,5 cm de diamètre.

 

Battez le beurre à température ambiante avec le sucre glace (cette opération s’appelle crémer), ajouter l’œuf, la poudre d’amande puis la farine et le sel tamisée.

 

Ne pas trop travailler la pâte, dès qu’elle est homogène, partagez-la en deux (265 g chaque morceau) l’étaler finement entre deux feuilles de papier sulfurisé. Réservez ces deux pâtes sucrées quelques heures au réfrigérateur. Vous pouvez en congeler la deuxième.

 

Chemiser (garnir) un moule à tarte (moule de 24,5 cm de diamètre) ou un cercle posé sur une plaque à pâtisserie, préalablement beurré, avec une des deux pâtes sucrées étalées. Piquez le fond avec une fourchette et la réserver au frais 15 à 20 minutes.

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Pendant ce temps, laver et couper les prunes en deux, les dénoyauter, les poudrer légèrement avec le sucre en poudre.

 

Ressortir le fond de tarte du réfrigérateur et recouvrir le fond avec la poudre d’amandes, juste pour absorber un peu le jus des prunes. Ranger les demi-prunes sur le fond de tarte, bien serrées côté peau contre la pâte et enfourner dans le four chaud pour 35 minutes environ. Surveiller la coloration de la pâte et adapter le temps de cuissons selon votre four.

 

Laisser tiédir à la sortie du four et décercler (ou démouler). Poser la tarte sur un plat de service.

 

Se déguste tiède ou froide selon vos goûts.

 

 

 

La tarte aux prunes de Mercotte
La tarte aux prunes de Mercotte
La tarte aux prunes de Mercotte
La tarte aux prunes de Mercotte
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 23:00

Une recette trouvée sur le magazine Prima août 2016

 

Ingrédients : *un tian pour 4 personnes

 

3 tomates (Bio)

4 oignons nouveaux

1 aubergine moyenne (Bio)

1 courgette moyenne (Bio)

3 gousses d’ail dégermées

2 branches de thym

 2 branches de romarin

2 à 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Coupez tous les légumes en tranches fines et régulières de 2 mm d’épaisseur (courgette, aubergine, tomates et oignons) à l’aide d’une mandoline.

 

Badigeonner le plat avec la cuillerée d’huile d’olive, ajoutez les gousses d’ail écrasées dans le fond.

 

Disposez tous les légumes tranchés en tranches régulières et harmonieusement dans le plat. Salez et poivrez.

 

Parsemez de thym et de romarin. Arrosez d’un filet d’huile d’olive et enfournez dans le four chaud pour 1 heure 20 environ.

 

Sortiez le tian du four et laissez-le un peu tiédir avant de le déguster.

 

 

*Le tian est le nom du plat large et peu profond, généralement en terre cuite, compagnon indispensable de la cuisine provençale.

 

 

Tian avant la cuisson

Tian avant la cuisson

Le tian de Jeanne
Le tian de Jeanne
Le tian de Jeanne
Le tian de Jeanne
Le tian de Jeanne
Repost 0
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 23:00

Recette et explications du blog de Christophe « Le Sot l’y Laisse… »  - http://lesotlylaisse.over-blog.com

 

Ingrédients : pour 24 arlettes moyennes

 

200 g de pâte feuilletée (maison ou du commerce)

10 cuillerées à soupe de sucre glace (+ ou -)

 

 

Préparation :

 

Abaisser le pâton de pâte feuilletée (maison ou du commerce) sur une épaisseur d’environ 3 à 4 mm, saupoudrer la surface avec du sucre glace puis rouler le morceau de pâte feuilletée en un boudin serré. L’envelopper dans du papier film et stocker au congélateur jusqu’à ce que la pâte soit un peu congelée.

 

Eliminer l’entame et découper le boudin en tronçons de 5 mm d’épaisseur.

 

Saupoudrez généreusement le plan de travail avec du sucre glace, y déposer les rondelles de feuilletage, saupoudrer à nouveau copieusement et étaler la pâte très finement avec le rouleau à pâtisserie (plus ou moins 2 mm d’épaisseur).

 

Déposer au fur et à mesure sur du papier de cuisson posé sur une plaque à pâtisserie, recouvrir avec une seconde feuille de papier puis une deuxième plaque à pâtisserie par-dessus pour bien maintenir les arlettes bien à plat durant la cuisson.

 

Préchauffer le four à 180) C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Enfourner dans le four chaud pour 20 à 25 minutes. Vérifier la cuisson en soulevant la deuxième plaque.

 

Laissez refroidir sur une grille.

 

Utiliser comme décoration de desserts, de glace, de crèmes… Stocker dans une boite en fer à l’abri de l’humidité.

 

 

Les arlettes cuites
Les arlettes cuites
Les arlettes cuites
Les arlettes cuites
Les arlettes cuites

Les arlettes cuites

le rouleau de pâte avant la coupe des tranches, les tranches,  puis on étale les tranches avec le rouleau pour les aplatir.
le rouleau de pâte avant la coupe des tranches, les tranches,  puis on étale les tranches avec le rouleau pour les aplatir.
le rouleau de pâte avant la coupe des tranches, les tranches,  puis on étale les tranches avec le rouleau pour les aplatir.

le rouleau de pâte avant la coupe des tranches, les tranches, puis on étale les tranches avec le rouleau pour les aplatir.

Je vous ai parlé récemment d’arlettes pour la décoration de desserts, de glaces, de crèmes brulées… en voici la recette.

 

On peut aussi en réaliser des salées sans ajout de sucre glace, on y mets des épices, de herbes comme du thym, des herbes de Provence, du pesto, de la tapenade…avant de rouler la pâte.

 

 

Arlettes sucrées
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article