Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 22:00
Jardinière de légumes

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

10 g de beurre doux

300 g de petits pois frais écossés ou surgelés

250 g de carottes nouvelles

400 g d’asperges blanches

200 g d’haricots verts frais

3 pommes de terre nouvelles

1/2 botte d’oignons nouveaux (8 petits oignons)

1 bouquet garni (persil, laurier et thym)

2 cuillerées à soupe de crème fraiche épaisse (ou 30 g de beurre doux)

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

 

Pour réaliser une jardinière de légumes maison : épluchez et lavez tous les légumes.

 

Faites fondre 10 g de beurre dans une cocotte-minute, y ajouter les oignons nouveaux coupés en quatre, les carottes coupés en bâtonnets, les asperges coupées en tronçons, les haricots verts coupés en petits tronçons, les pommes de terre en gros cubes et les petits pois. Mélangez.

 

Ajoutez 25 cl d’eau, un bouquet de persil, un peu de poivre. Fermez la cocotte, faites monter en pression la cocotte sur feu vif, dès que la soupape chuchote, réduisez le feu et laissez cuire 8 à 10 minutes sur feu doux.

 

Pour servir, retirez le bouquet garni et assaisonnez selon vos goûts, puis incorporez les deux cuillerées à soupe de crème fraiche épaisse (ou le beurre doux en morceaux). Mélangez, votre jardinière est prête.

 

Dégustez.

 

 

Source : fiche « Elle à table »

 

 

Jardinière de légumes
Jardinière de légumes
Jardinière de légumes
Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 22:00
Pesto ail des ours

 

Ingrédients : pour 1 pot de 350 g

 

150 g de feuilles d’ail des ours

10 cl d’huile d’olive

Fleur de sel et poivre gris

Un peu d’huile d’olive pour couvrir le pesto

 

 

 

Préparation :

 

Rincez et séchez soigneusement les feuilles d’ail des ours. Les tiges et les boutons et les fleurs se consomment aussi, dans une omelette, un gratin, une salade….

 

Mixez les feuilles avec l’huile d’olive, assaisonnez avec la fleur de sel et un peu de poivre du moulin. Verser le pesto dans un pot avec un couvercle à vis (style pot à confiture), couvrir avec un peu d’huile d’olive et stocker dans le réfrigérateur pour au moins trois semaines.

 

Utilisez pour aromatiser des pâtes, une omelette, une sauce...

 

Bonne dégustation

 

Vous pouvez aussi congeler par petites portions cette préparation pour l’utiliser ultérieurement.

 

 

Quelques renseignements sur cet ail des ours : à la fin de l’hiver, au début du printemps l’ail des bois ou ail des ours pousse dans des endroits ombragés et humides, près des cours d’eau. Avant la floraison, les feuilles d’ail des ours ressemblent à celles du muguet ou du colchique d’automne, qui sont toxiques. Les boutons floraux et les fleurs sont totalement différents, les fleurs de l’ail des ours sont blanches à 6 pétales regroupées en ombrelle, fleurissent entre avril et juin, et sont comestibles.

 

La plante se multiplie par ses bulbes, pour récolter l’ail des ours, il faut juste couper les feuilles et les fleurs à la base, en laissant les bulbes dans la terre.

 

Pour reconnaitre l’ail des ours avant sa floraison, coupez la feuille à sa base et vous sentirez l’arôme d’ail.

 

J’ai eu le plaisir de trouver une belle brassée d’ail des ours à Igé près de Macon grâce à Françoise que je remercie beaucoup. J’en ai utilisé dans un plat de pâtes.

 

Source : le blog d’Anick « Les papilles estomaquées » - http://papillesestomaquees.fr

 

 

Pesto ail des ours
Pesto ail des ours
Pesto ail des ours
Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 22:00
Asperges sauce citron ail des ours

 

Ingrédients : pour 4 à 5 personnes

 

1 kg d’asperges blanches

 

La sauce citron ail des ours

20 cl d’eau

20 g de fleur de maïs (Maïzena)

½ jus de citron pressé

60 g de beurre doux

60 g d’ail des ours

Sel, piment d’Espelette et poivre du moulin

 

Tuiles de parmesan

50 g de parmesan (en morceau)

 

 

Préparation :

 

Préparez les asperges : nettoyez les asperges avec un couteau économe puis lavez-les. Cuisez à la vapeur les asperges pendant 25 minutes. Réservez-les au chaud le temps de réaliser la sauce.

 

La sauce : délayer la fleur de maïs dans une casserole avec les 2 dl d’eau froide ; mettre la casserole sur feu doux (ou au bain-marie) amener à ébullition en fouettant le mélange. La préparation va épaissir et à ce moment-là ajouter le beurre en petits morceaux. Hors du feu, ajoutez enfin le jus d’un demi-citron pressé.

 

Lavez soigneusement les feuilles d’ail des ours et plongez-les dans de l’eau bouillante salée quelques secondes puis dans de l’eau glacée. Égouttez et essorez l’ail des ours puis ajoutez-les dans la sauce citronnée. Assaisonnez de sel, de poivre et d’un peu de piment d’Espelette.

 

Versez la sauce dans un blender ou prendre un mixeur plongeant pour mixer la sauce et obtenir une préparation homogène. Réservez au chaud.

 

Les tuiles de parmesan : préchauffer le four à 200° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Préparez des petits tas de parmesan râpé (diamètre environ 4 à 5 cm) sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

 

Enfournez dans le four chaud pour 8 à 10 minutes.

 

Le parmesan râpé en cuisant va former une surface presque uniforme comme une tuile. Sortir les tuiles du four et laissez-les un peu refroidir avant de les décoller délicatement, attention les tuiles sont très fragiles. Réservez-les.

 

Le dressage des assiettes : disposer quelques asperges tièdes sur chaque assiette, verser un peu de sauce citron ail des ours et décorer avec une tuile de parmesan.

Déguster.

 

 

La sauce citronnée est une recette « Maïzena »

 

 

Asperges sauce citron ail des ours
Asperges sauce citron ail des ours
Asperges sauce citron ail des ours
Asperges sauce citron ail des ours
Asperges sauce citron ail des ours
Repost 0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 22:00
Gaufres au panais

 

Ingrédients : pour 8 gaufres

 

Les gaufres

150 g de panais cuits à la vapeur

1 œuf

25 cl de lait ½ écrémé

150 g de farine type 55

½ sachet de levure chimique (6 g)

50 g de beurre doux à température ambiante

1 pincée de bicarbonate de soude

1 pincée de sel fin

 

La sauce ciboulette

20 cl de crème fraiche

Sel et poivre du moulin

20 brins de ciboulette fraiche

 

 

Préparation :

 

La sauce : mélanger la crème fraiche avec un peu de sel et de poivre du moulin, ciseler finement les brins de ciboulette (lavés et séchés) et l’ajouter à la crème fraiche, mélanger et réserver au frais.

 

La pâte à gaufres : écrasez les morceaux de panais cuits à la vapeur avec une fourchette.

 

Ajoutez l’œuf entier, le lait, la farine, la levure chimique, la pincée de sel et de bicarbonate de soude. Mixez la préparation pour obtenir une préparation liquide et homogène.

 

Vous pouvez rajouter du lait si la pâte vous semble un peu épaisse.

 

Incorporer enfin le beurre fondu, mélanger et laisser reposer la pâte 1 heure.

 

Préchauffez le gaufrier, verser une louche dans chacune des empreintes et laissez cuire quelques minutes avant d’ouvrir.

 

Dégustez avec la sauce à la ciboulette.

 

 

Source : recette trouvée sur le magazine Picard – blog « Griottes, palette culinaire » – http://www.griottes.fr

 

 

Gaufres au panais
Gaufres au panais
Gaufres au panais
Gaufres au panais
Repost 0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 22:00

 

Cet hiver nous avons mangé régulièrement ce type de radis « red meat » (traduction « viande rouge ») que nous trouvons bien moins fort que le radis noir son cousin.

 

Nous l’achetons à l’espace de vente « Les Jardins de Brinville » Allée du château vert 77930 Saint sauveur Sur Ecole.

 

Ce radis est original, par sa chair rouge ou rose vif et son goût de radis très agréable doux et sucré.

 

 

Le radis japonnais : "red meat"
Le radis japonnais : "red meat"

 

Ce radis se consomme cru, épluché et coupé en fine lamelles avec une mandoline, accompagné de pain et de beurre salé, ou en entrée (en carpaccio avec un peu d’huile d’olive et de jus de citron) ou à l’apéritif, ou encore en salade avec de la mâche et des tranches fines de pommes.

 

Il peut être aussi finement râpé comme des carottes et assaisonné d’une sauce vinaigrette.

 

 

Le radis japonnais : "red meat"
Le radis japonnais : "red meat"
Le radis japonnais : "red meat"

 

Sur le blog de « Babeth de Lille » j’ai découvert que ce radis pouvait être cuit et servi en accompagnement d’une viande, j’ai testé et on a beaucoup apprécié.

 

Le « red meat » cuit : peler et tailler des tranches fines, coupez ces tranches en deux. Faites revenir ces demi-tranche de radis dans une sauteuse avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive sur feu moyen pendant 10 minutes.

 

Déglacer votre sauteuse avec une cuillerée à soupe de vinaigre de cidre (ou de vinaigre de riz pour moi) et ajoutez une cuillerée à café de miel neutre (miel d’acacia ou miel mille fleurs), saler et poivrer.

 

Servir ce radis cuit en accompagnement d’une volaille rôtie, d’un magret de canard ou d’une viande blanche.

 

 

Le radis japonnais : "red meat"
Le radis japonnais : "red meat"
Le radis japonnais : "red meat"

 

Informations trouvées sur internet et sur le blog « Babeth de Lille » - http://babethcuisine.blogspot.com

 

 

Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 23:00
Clafoutis aux salsifis

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

Les salsifis

300 g de salsifis prêts à cuire

10 g de beurre doux

1 cuillerée à café de jus de citron

15 g de farine

 

La préparation pour le clafoutis

100 g de crème fraiche liquide

15 g de farine

20 g de moutarde

2 œufs

170 g de lait ½ écrémé

15 à 20 brins de persil plat

50 g de Comté râpé

Noix de muscade râpée

Sel et poivre du moulin

 

 

 

Préparation :

 

Les salsifis : si vous prenez des salsifis surgelés, déposez-les dans une casserole et verser un verre d’eau. Saler.

 

Porter à ébullition, couvrir et laisser cuire à frémissements pendant 13 à 15 minutes. Égoutter et couper les salsifis en tronçons.

 

Les faire rissoler quelques secondes dans le beurre fondu, ajouter la farine, et bien mélanger avant d’ajouter le jus de citron. Réserver.

 

Le clafoutis : hacher des brins de persil lavés et essorés pour obtenir une grosse cuillerée à soupe.

 

Mélanger dans un saladier la farine et la crème fraiche. Ajouter la moutarde, les œufs entiers et le lait. Travailler rapidement au fouet pour obtenir une crème lisse. Ajouter le persil haché. Râper une bonne pincée de noix de muscade, ajouter un peu de sel et de poivre du moulin.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Répartir les dés de salsifis dans le fond d’un moule rectangulaire (environ 22 à 23 cm x 15 à 16 cm) beurré s’il n’est pas en silicone. Éparpiller le Comté râpé, couvrir avec la crème aux œufs.

 

Enfourner dans le four pour 25 minutes. Laisser reposer quelques minutes avant de démouler le clafoutis aux salsifis sur le plat de service.

 

Déguster chaud avec une salade ou en accompagnement d’une volaille ou d’une viande.

 

 

Source : le blog de Michèle « Croquant Fondant Gourmand » - http://croquantfondantgourmand.com

 

 

 

Clafoutis aux salsifis
Clafoutis aux salsifis
Clafoutis aux salsifis
Clafoutis aux salsifis
Clafoutis aux salsifis
Repost 0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 pommes de terre à cuire (Samba, Blue belle)

4 portions de fromage frais Carré frais (100 g)

10 cl de crème fraiche allégée

2 belles tranches de bacon

Un peu de sel et un peu de poivre blanc moulu

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Disposez dans un plat à gratin les pommes de terre entières sans les peler. Faites-les cuire 1 heure dans le four chaud avec un peu d’eau au fond du plat. En court de cuisson rajoutez de l’eau si nécessaire.

 

Vous pouvez aussi cuire les pommes de terre entières dans une grande casserole d’eau bouillante salée pendant 40 minutes environ sur feu moyen. Ce temps peut varier selon la grosseur des pommes de terre.

 

Laissez refroidir les pommes de terre quelques minutes puis coupez-les en deux. Creusez chaque moitié délicatement.

 

Mélangez leur chair prélevée avec le fromage frais, le bacon coupé en petits dés et la crème fraiche, de façon à obtenir une purée. Salez légèrement et poivrez.

 

Farcissez les pommes de terre avec cette préparation. Faites gratiner au four 10 minutes à 180° C (thermostat 6).

 

Servez chaud en accompagnement d’une viande pour un plat principal mais aussi en entrée, avec une salade verte.

 

 

Source de la recette :  magazine vie pratique Madame

 

 

Pommes de terre gratinées au fromage frais
Pommes de terre gratinées au fromage frais
Pommes de terre gratinées au fromage frais
Pommes de terre gratinées au fromage frais
Repost 0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

300 g de carottes Bio

2 œufs Bio

200 g de crème fraiche épaisse (ou moitié fromage blanc moitié crème fraiche épaisse)

1 cuillerée à café de fécule de pommes de terre

Une cuillerée à soupe rase de fond de volaille déshydraté (ou un cube)

Quelques brins de persil plat

1 gousse d’ail ciselé très finement

5 petites branches de thym

Sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

Faire cuire les carottes dans un bouillon de volaille jusqu’au moment où les carottes s’écrasent facilement.

 

Égouttez-les et les réduire en purée (on peut le faire avec une fourchette pour avoir des petits morceaux).

 

Fouetter les œufs avec la crème fraiche épaisse (ou le mélange fromage blanc et crème fraiche épaisse), la fécule de pommes de terre, la gousse d’ail ciselée, le persil ciselé et des feuilles de thym frais.

 

Mélanger le tout avec les carottes en purée, mixer la préparation si vous souhaitez obtenir une préparation lisse et rectifier l’assaisonnement.

 

Graisser des ramequins en pyrex ou en porcelaine blanche (diamètre 8, 5 cm environ) et tapisser le fond de chaque ramequin d’un cercle de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage des flans.

 

Cuire au bain-marie à 160° C (thermostat 5 1/3) chaleur ventilée pendant 30 minutes.

 

Sortir les ramequins du four et laissez-les tiédir avant de les démouler et de les déguster. J’ai servi ces flans en accompagnement d’une viande blanche.

 

Conseils : on peut cuire comme Amélie le préconise dans sa recette ces flans de carottes dans des empreintes à baba ou à savarin en silicone et servir ces flans avec une écume au lard fumé.

 

 

Source de la recette : le blog d’Amélie « La table lorraine d’Amélie » - http://latabledamelie.blogspot.fr

 

 

 

Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Flan de carottes au thym
Repost 0
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 22:00

 

 

Ingrédients : pour 5 personnes

 

Les gnocchi

180 g de courge butternut épluchée

180 g de pommes de terre épluchées

+ ou – 250 g de farine type 55

1 jaune d’œuf

1 cuillerée à café de sel fin

Un peu de gros sel (pour cuire les légumes)

 

La sauce

1 fromage Saint Marcellin (80 g)

20 cl de crème fraiche liquide entière ou allégée

Un peu de poivre de Sichuan

 

 

Préparation de la recette :

 

Pour préparer les gnocchi : éplucher la courge butternut et les pommes de terre et les couper en cubes (peser 180 g de chaque légume).

 

Faites-les cuire dans une casserole d’eau salée (ou à la vapeur) jusqu’à ce que les légumes soient fondants et qu’ils s’écrasent facilement (pour réaliser une purée).

 

Égoutter les légumes et passez-les au presse-purée. Assaisonner la purée avec du sel fin.

 

Dans un grand saladier, mélanger la purée de légumes avec le jaune d’œuf et la farine. Mélangez l’ensemble avec les mains jusqu’à former une boule de pâte. Au départ, c’est très collant, il faudra ajouter de la farine jusqu’à ce que vous puissiez former des boudins de pâte qui ne collent pas trop. La quantité de farine va dépendre de l’humidité de la purée.

 

Couper la pâte en plusieurs morceaux et former des boudins de pâte d’environ 2 cm de diamètre avec chacun des morceaux.

 

Détailler ensuite des petits gnocchi de 1 cm de longueur. Rouler les gnocchi dans vos mains, puis à l’aide d’une fourchette strier le dessus des gnocchi.

Déposez-les ensuite sur une planche ou sur un plat largement fariné (pour éviter qu’ils ne collent pas au support).

 

Plonger les gnocchi dans une casserole d’eau bouillante salé et dès qu’ils remontent à la surface (environ 2 minutes), vous pouvez les égoutter (utiliser une écumoire et pas une passoire). Garder un peu d’eau de cuisson des gnocchi pour la suite de la recette.

 

Préparer la sauce : verser la crème liquide dans une casserole. Ajouter le fromage Saint Marcellin coupés en morceaux et faire chauffer sur feu moyen jusqu’à ce que le fromage soit complètement fondu et bien mélangé à la crème.

 

Napper aussitôt les gnocchi de cette sauce. Ajouter une petite louche d’eau de cuisson et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois en tournant rapidement (le gluten contenu dans l’eau de cuisson va venir lier la sauce).

Ajouter un petit tour de poivre du moulin et servir aussitôt.

 

 

Source : Blog « Ma cuisine du dimanche » » - https://macuisinedudimanche.com

 

Gnocchi au butternut et crème de Saint Marcellin
Gnocchi au butternut et crème de Saint Marcellin
Gnocchi au butternut et crème de Saint Marcellin
Gnocchi au butternut et crème de Saint Marcellin
Gnocchi au butternut et crème de Saint Marcellin

 

Avec cette recette je participe à la onzième édition du défi « Passe-plats entre amis ».

Ce jeu a été créé il y a plusieurs mois par Corine du blog « Mamou & Co » http://mamouandco.wordpress.com et la marraine de ce 11 ieme défi est Brigitte du blog « Les filles, à table ! » - https://lesfillesatable.com

 

le thème qu'elle a choisi est les courges en salé ou en sucré, ou de présenter une recette pour nous faire peur dans l'assiette.

Gnocchi au butternut et crème de Saint Marcellin
Repost 0
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 22:00

 

Ingrédients : pour 3 ou 4 personnes

 

300 g de pommes de terre

400 g de patate douce

2 petits oignons nouveaux

1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

Coriandre fraiche ou persil frais

1 gousse d’ail

Un peu de gingembre frais (un morceau de 5 à 7 mm de longueur)

2 ml de cumin en poudre

2 ml de paprika doux

2 ml ras el hanout

Sel et poivre du moulin

250 ml d’eau (+ ou – 50 ml)

100 g de petits pois surgelé

 

 

Préparation :

 

Eplucher les pommes de terre et la patate douce, rincez-les et coupez-les en morceaux de taille moyenne.

 

Pelez et émincez les oignons, les mettre à suer dans une sauteuse avec l’huile d’olive durant 1 à 2 minutes. Ajoutez les morceaux de pommes de terre et de patate douce.

 

Pelez la gousse d’ail ainsi que le morceau de gingembre, ciselez-les finement ainsi que la coriandre fraîche ou le persil plat, mettre le tout dans un saladier. Ajoutez les épices (cumin, paprika, ras el hanout) un peu de sel et de poivre du moulin, les 250 ml d’eau, mélangez et versez ce mélange sur les morceaux de pommes de terre et de patate douce. Mélangez et incorporez enfin les petits pois surgelés.

 

Laissez cuire sur feu doux, en mélangeant de temps en temps, pendant 15 à 20 minutes.

S’il n’y a pas assez de jus, rajoutez un peu d’eau pour la fin de la cuisson.

 

Dégustez chaud. Ce tajine de légumes peut aussi accompagner une viande blanche.

 

 

Source de la recette :  

 

Une recette Tupperware tirée du livre « Pommes de terre et Compagnie » de la collection Savoir-faire et revue à ma façon.

 

Tajine pommes de terre patate douce
Tajine pommes de terre patate douce
Tajine pommes de terre patate douce
Tajine pommes de terre patate douce

Avec cette recette "Tajine pommes de terre patate douce" voici ma recette en tant que membre du  jury de ce défi "J'ai la patate" du mois d'octobre 2016.

 

http://recettes.de/defi-patate

 

Tajine pommes de terre patate douce
Repost 0