Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 08:00
Moelleux au lemon curd

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

4 œufs

1 pincée de sel fin

100 g de sucre en poudre

80 g de beurre doux mou

120 g de farine

1 sachet de levure chimique (11 g)

5 cuillerées à soupe de lemon curd maison (ou du commerce)

La décoration

Un peu de lemon curd et des perles chocolatées

 

 

Préparation :

 

1 – Préchauffer le four à 180° C – thermostat 6 – chaleur ventilée.

 

2 – Dans un saladier, battre les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre pour les blanchir.

 

3 – Ajouter la farine, la levure chimique et le beurre mou, puis le lemon curd (maison pour moi).

 

4 – Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

 

5 – Dans un autre saladier, monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel fin.

 

6 – Incorporer les blancs d’œufs délicatement à la préparation.

 

7 – Verser cette pâte dans un moule (pour moi le moule Cosy de Demarle dimensions : 22 x 15 cm).

 

8 – Enfourner le moule dans le four chaud pour 25 minutes (temps à adapter selon votre four).

 

9 – Laisser refroidir et démouler le moelleux.

 

10 – Décorer avec du lemon curd et des petites perles chocolatées.

 

 

Source : recette du blog d’Isabelle « Quelques grammes de Gourmandise » - http://www.quelquesgrammesdegourmandise.com

Avec cette recette je participe au cinquième anniversaire du blog d’Isabelle.

 

 

Moelleux au lemon curd
Moelleux au lemon curd
Moelleux au lemon curd

Lemon curd maison

 

Ingrédients :

 

15 cl de jus de citrons jaunes Bio

1 œuf

50 g de sucre en poudre

2 cuillerées à soupe de Maïzena

Le zeste d’un citron Bio

40 g de beurre doux

 

 

Préparation :

 

Presser les citrons Bio pour obtenir 150 ml (ou 15 cl) de jus de citron. Chauffer ce jus.

 

Fouetter l’œuf entier avec le sucre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la maïzena et le zeste d’un citron Bio. Bien mélanger.

 

Incorporer le jus de citron chaud sans cesser de remuer.

 

Remettre le tout dans la casserole et faites épaissir sans cesser de mélanger.

 

Hors du feu ajouter le beurre et laisser refroidir à température ambiante. Remplir un pot et conserver au frais.

 

 

 

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 23:00
Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore

 

Ingrédients : pour un beau pain au lait

 

Tangzhong

40 g de farine

10 cl d’eau

10 cl de lait ½ écrémé

 

Hokkaïdo

540 g de farine

85 g de sucre en poudre

8 g de sel fin

10 g de lait écrémé en poudre

1 cuillerée à soupe de levure de boulanger sèche (le Briochin d’Alsa soit 6 g)

2 petits œufs (85 g)

60 g de crème fraiche entière

55 g de lait ½ écrémé

185 g de tangzhong

50 g de beurre doux fondu

25 g de cacao amer en poudre

 

La dorure

3 cuil. à soupe de lait

 

Le glaçage

90 g de chocolat noir à pâtisser

30 ml de lait ½ écrémé

40 g de noisettes torréfiées

 

 

 

Préparation :

 

Le tangzhong : mettre le lait, l’eau et la farine dans une casserole, faire chauffer sur feu doux en mélangeant sans cesse jusqu’à épaississement, température + ou – 65° C, le mélange ne doit pas cuire. On obtient un genre de crème épaisse. Filmer au contact et laisser complètement refroidir.

 

L’hokkaïdo : verser le lait ½ écrémé, la crème fraiche, les œufs, le tangzhong, le sel, le sucre et le lait écrémé en poudre dans la cuve de votre robot muni du crochet pétrisseur, ajouter la farine et la levure de boulanger sèche. Mettre en marche sur petite vitesse, après 4 minutes de pétrissage, ajouter le beurre fondu refroidi. Laisser tourner 10 minutes, toujours en vitesse lente, la pâte va devenir homogène et souple. Recouvrir le bol d’un linge propre et laisser pousser la pâte (ou monter la pâte) une heure à l’abri des courants d’air ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C, accompagné d’un récipient rempli d’eau bouillante, pendant 50 minutes, si votre four possède cette fonction.

 

La pâte va doubler de volume.

 

Vous pouvez réaliser la pâte dans la machine à pain : verser dans la cuve de la machine à pain, le lait ½ écrémé, la crème fraiche, les œufs, le tangzhong, le sel, le sucre et le lait écrémé en poudre puis ajouter la farine, la levure de boulanger sèche et le beurre fondu refroidir.

 

Mettre sur le programme « pâtes levées » pour 1 heure 20 environ.

 

Beurrer un moule à cake (30 x15 cm-Hauteur 7 cm) et tapissez-le d’un morceau de papier sulfurisé. Fariner également le plan de travail et y déposer la pâte, la faire retomber avec votre poing, la ramener en boule et coupez-la en deux parts égales (poids total de la pâte 1084 g - diviser par 2 = 542 g). Mélanger le cacao en poudre avec la première part de pâte, bien malaxer pour bien incorporer le cacao, laisser l’autre part de pâte blanche.

 

 

 

Diviser chaque part de pâte en 10 morceaux égaux (pour la pâte nature blanche préparer 10 morceaux de 53 à 54 g chacun et pour la pâte au chocolat qui pèse 565 g préparer 10 morceaux de 56 g) soit au total 20 petits pâtons. Prenez un morceau de pâte et formez un boudin fin de 25 centimètres de longueur. Renouveler cette opération jusqu’à épuisement des morceaux de pâte.

 

 

Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore
Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore

 

Disposez les boudins de pâte dans le moule à cake, en alternant les deux couleurs de pâte (au fond du moule posez 6 boudins de pâte : 3 blancs et 3 chocolat, pour la 2 ieme couche 6 autres boudins de pâte : 3 blancs et 3 chocolat et enfin la 3 ieme couche : 4 blancs et 4 chocolat).

 

 

Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore

 

Laisser pousser la pâte à température ambiante jusqu’à ce qu’elle double de volume (+ ou – une heure selon la température) ou dans le four sur la position « levée pain/pâte » à 40° C, accompagné d’un récipient rempli d’eau bouillante, pendant 50 à 60 minutes, si votre four possède cette fonction.

 

La pâte va doubler de volume.

 

 

Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore

 

Préchauffez votre four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

À l’aide d’un pinceau, dorer le dessus du pain au lait. Enfourner dans le four chaud, accompagné d’un récipient rempli d’eau bouillante, pour 30 minutes. Laissez tiédir avant de démouler.

 

Le glaçage : faites fondre le chocolat noir avec le lait dans une casserole au bain-marie. Une fois le glaçage fondu, versez-le sur la brioche refroidie. Saupoudrer de noisettes concassées. Laissez le glaçage durcir avant de couper cette brioche.

 

Source : la recette du pain au lait est du joli blog d’Isabelle « Pourquoi pas …. ? » - http://pourquoi-pas-isa-.blogspot.fr

Le glaçage est celui de la recette de la brioche léopard du blog « La Médecine passe par la cuisine » - http://www.lamedecinepasseparlacuisine.com

 

 

Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore
Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore
Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore
Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore
Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore

 

Avec cette recette je participe au défi « Brioche de printemps bicolore » lancé par Isabelle du blog « Pourquoi pas …. ? » - http://pourquoi-pas-isa-.blogspot.fr

#briochedeprintemps 

 

 

Hokkaïdo, pain au lait japonais bicolore
Repost 0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 23:00
Une crème très chocolat

 

Ingrédients : pour 6 verrines de 15 cl de contenance

 

80 g de chocolat noir à pâtisser à 60 % MG

15 g de cacao non sucré en poudre

2 œufs

80 g de sucre en poudre

50 cl de lait ½ écrémé

20 g de fleur de maïs (Maïzena)

 

Décoration

Billes en chocolat et mini-coques de macaron

 

 

Préparation :

 

Faire fondre le chocolat concassé avec le lait dans une casserole.

 

Verser le reste des ingrédients (Maïzena, sucre, cacao en poudre et les œufs) dans un saladier, les mélanger puis verser le lait chocolaté chaud dessus les autres ingrédients. Bien fouetter et reverser le tout dans la casserole, mettre à cuire pour 1 à 2 minutes : toujours continuer de mélanger avec un fouet la crème jusqu’à ce qu’elle épaississe.

 

Retirer du feu et verser aussitôt dans les verrines ou les ramequins.

 

Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frais jusqu’à la dégustation.

 

Décorer avec des billes chocolatées et des demi-coques de macaron.

Servir ces verrines fraiches.

 

 

Source : la recette originale est « Les meilleures crèmes au chocolat » du blog « La Cuisine d’Anna & Olivia » - http://www.lacuisinedannaetolivia.com

 

 

 

Une crème très chocolat
Une crème très chocolat
Une crème très chocolat
Une crème très chocolat
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 23:00
Cheesecake au saumon fumé

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

250 g de ricotta

300 g de fromage frais à tartiner (type St Morêt ou Philadelphia)

225 g de saumon fumé (6 tranches d saumon fumé)

25 brins de ciboulette fraiche

Un paquet de crackers de 100 g (comme des « TUC »)

50 g de beurre doux

 

 

Préparation :

 

Dans un saladier, mélanger avec une fourchette la ricotta et le fromage frais à tartiner.

 

Découper 6 cercles de saumon fumé à l’aide d’un emporte-pièce (7 à 8 cm de diamètre) et réservez-les sur une assiette, couvrir avec du papier film alimentaire et mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

 

Couper le reste du saumon fumé en petits morceaux. Ciseler finement 20 brins de ciboulette fraiche que vous ajouterez au mélange de fromages ainsi que les petits morceaux de saumon fumé. Mélangez.

 

Mettre les crackers dans un sac de congélation fermé et les écraser avec vos mains.

Faire fondre le beurre, y ajouter les miettes de crackers et bien mélanger (ou ajouter le beurre mou dans le mixeur avec les crackers et mixer).

 

Utiliser des cercles en inox de 7 cm de diamètre ou alors réaliser des emporte-pièces avec du ruban de rhodoïd. Déposez les cercles sur une plaque à pâtisserie (ou un plateau) recouverte de papier sulfurisé.

 

Verser une grosse cuillerée à soupe de crackers émiettés au beurre dans le fond des emporte-pièces et bien tasser avec le fond d’un petit verre (ou avec un poussoir si vous en possédez un). Ajouter le mélange fromages/ciboulette/saumon fumé. Tasser un peu et lisser la surface. Réserver toute une nuit au réfrigérateur.

 

Le lendemain, poser chaque cheesecake sur chaque assiette de service, démoulez-les délicatement en passant une lame autour du cercle en inox (ou enlever le rhodoïd).

 

Poser sur le dessus de chaque cheesecake un cercle de saumon fumé réservé et éventuellement retaillé à la taille du cheesecake.

 

Servir bien frais avec un peu de salade et un brin de ciboulette fraiche.

 

 

Source : recette du blog « Maman tambouille ! » - http://mamantambouille.fr

 

 

 

Cheesecake au saumon fumé
Cheesecake au saumon fumé
Cheesecake au saumon fumé
Repost 0
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 08:00
Résultats des défis du mois de février 2017

Voici les noms des gagnants du 77e défi du blog « Recettes de Cuisine » (http://recettes.de/cuisine ) pour le mois de février 2017.

 

Le thème était « Crêpes en folie ! »

 

https://recettes.de/defi-crepes-en-folie

 

 

 

En tant que membre du jury, le choix est toujours difficile car il y avait de belles réalisations.

 

 

---------------------------

 

Voici les quatre recettes gagnantes du défi « Crêpes en folie ! » :

 

1.
http://chantilly-and-co.over-blog.com/2017/02/millefeuille-de-crepes-au-dulcey.html

 

2. http://nicolepassions.canalblog.com/archives/2017/02/06/34891492.html


3. http://www.lakiwizine.com/2017/02/crepes-crepamisu.html

Recette la plus folle :


http://lost-in-b2b.blogspot.fr/2017/02/petites-crepes-abeille-et-pate-tartiner.html

 

 

------------------------------

 

 

Si vous souhaitez participer, il y a un défi « Sucré- Salé » en cours pour ce mois de mars 2017.

 

 

https://recettes.de/defi-sucre-sale


 

Résultats des défis du mois de février 2017
Repost 0
Published by Michelle
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 23:00
Dômes chocolat à l’ananas et insert de coco

 

Ingrédients : pour 9 personnes

 

Les coques en chocolat noir

180 g de chocolat de couverture noir

 

Mousse d’ananas

200 g de purée d’ananas

50 g de sucre en poudre

3 feuilles de gélatine (6g)

25 cl de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

 

L’insert coco :

100 g de lait de coco

1,5 feuilles de gélatine (3 g)

100 g de crème fraiche liquide entière

30 g de sucre en poudre

 

Le biscuit dacquois coco citron vert

75 g de sucre glace

75 g de noix de coco râpée

15 g de fécule de maïs (Maïzena)

100 g de blancs d’œufs (3 œufs)

Un zeste de citron vert

30 g de sucre en poudre

 

La décoration

9 papillons en pâte à sucre

 

 

Préparation :

 

Les coques en chocolat : faites fondre les 180 g de chocolat noir cassé en morceaux dans une casserole au bain-marie. Bien mélanger pour avoir une préparation homogène et lisse.

 

Avec un pinceau, étalez uniformément du chocolat fondu en remontant bien sur les bords dans 9 alvéoles de moule dômes (diamètre de 7 cm). Placez au réfrigérateur 20 minutes (ou 10 minutes dans le congélateur).

 

Recommencer l’opération une deuxième fois, et réserver au frais en attendant le montage du dessert.

 

Le biscuit dacquois coco citron vert : préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.


Mélangez ensemble la noix de coco râpée, le zeste de citron vert, le sucre glace et la fécule de maïs.

 

Montez les blancs d’œufs en neige avec une pincée de sel fin et ajoutez le sucre en poudre progressivement lorsque les blancs commencent à monter.

 

Incorporez les blancs en neige au mélange noix de coco, sucre et fécule en mélangeant délicatement.

 

Sur une plaque à pâtisserie (38 x 28 cm) recouverte de papier sulfurisé, dresser avec une poche à douille neuf cercles de biscuit dacquois de 8 cm de diamètre (le cercle de biscuit dacquois est un peu plus grand que le diamètre du dôme, on retaillera à la bonne dimension une fois le biscuit refroidi).

 

Faites cuire 8 à 10 minutes dans le four chaud. Surveillez la coloration, sortez la plaque du four et laissez-la refroidir.

 

L’insert mousse coco : faites ramollir les feuilles de gélatine en les trempant 10 minutes dans de l’eau froide. Pendant ce temps, faites chauffer le lait de coco avec le sucre.

 

Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée entre vos mains, mélanger pour bien la dissoudre. Laissez tiédir.

 

Fouetter la crème fraiche liquide entière très froide jusqu’à ce qu’elle soit bien montée en Chantilly. Incorporez délicatement la crème fouettée dans le mélange lait de coco/gélatine tiède.

 

Avec une poche à douille garnir des empreintes mini dômes et mettez-les au réfrigérateur au moins deux heures ou au congélateur pour faciliter le démoulage (environ 18 inserts de 4 cm de diamètre, vous n’aurez besoin que de 9 inserts pour cette recette, congeler le reste pour une autre fois).

 

La mousse d’ananas : mixer les morceaux d’ananas frais pour obtenir une purée, faire chauffer cette purée dans une casserole sur feu doux pendant 3 à 4 minutes en mélangeant avec un fouet. Essorer entre vos mains les feuilles de gélatine et les incorporer dans la purée d’ananas chaude. Mélanger et laisser tiédir.

 

Monter la crème fraiche liquide bien froide en Chantilly assez ferme en y ajoutant le sucre. Incorporez enfin la purée d’ananas. Mélanger en soulevant l’ensemble pour que la mousse reste moelleuse.

 

Répartir une partie de cette mousse d’ananas dans les demi-sphères tapissées de chocolat noir, ajouter au milieu de la mousse d’ananas un mini dôme coco.

 

Finir de remplir les demi-sphères avec le reste de la mousse d’ananas et les inserts coco. Posez dessus la mousse les disques de biscuit dacquois retaillés à la dimension des dômes. Mettez au réfrigérateur au moins deux heures avant de les démouler et de les servir.

 

Source : l’insert coco et le biscuit dacquois coco citron vert viennent du Blog « la Cuisine de Mimine » - (http://miminecuisine.canalblog.com)

 

 

Dômes chocolat à l’ananas et insert de coco
Dômes chocolat à l’ananas et insert de coco
Dômes chocolat à l’ananas et insert de coco
Dômes chocolat à l’ananas et insert de coco
Dômes chocolat à l’ananas et insert de coco
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 23:00
Dos de cabillaud, sauce aux champignons et purée de topinambours

 

Ingrédients : pour 4 personnes

 

4 dos de cabillaud (600 à 700 g)

1 noisette de beurre

Sel et poivre du moulin

 

La sauce aux champignons

250 g de champignons de Paris

100 ml de crème fraiche liquide entière

½ cube de bouillon de légumes

1 branche de thym

1 feuille de laurier

1 échalote

1 gousse d’ail

1 cuil. à soupe d’huile

Sel et poivre du moulin

 

La purée

500 g de topinambours

2 à 3 pommes de terre (250 g)

2 cuillerées à soupe de crème fraiche entière liquide à 30 % MG

Noix de muscade râpée, sel et poivre du moulin

10 g de beurre

 

 

Préparation :

 

La purée de topinambours : épluchez les topinambours et les pommes de terre, lavez-les et découpez-les en tranches, déposez-les dans une casserole d’eau froide, saler et porter à ébullition sur feu moyen. Laisser cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres (15 à 20 minutes). Egoutter les légumes et écrasez-les avec un presse purée, faire dessécher un peu la purée dans la casserole sur feu doux. Ajouter une noix de beurre et 1 à 2 cuillerées à soupe de crème fraiche entière, mélanger. Saler, poivrer et ajouter un peu de noix de muscade râpée, mélanger et réserver au chaud.

 

La sauce aux champignons : nettoyer les champignons et les découper en petits morceaux. Peler et hacher finement l’ail et l’échalote, faire revenir l’échalote et l’ail ciselés dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Ajouter ensuite les champignons et laisser cuire environ 5 minutes (jusqu’à l’évaporation de l’eau de végétation des champignons). Ajouter la branche de thym, la feuille de laurier, le demi-cube de bouillon et la crème fraiche liquide. Saler et poivrer. Porter à ébullition et laisser cuire pendant 2 à 3 minutes.

 

Les morceaux de poisson : faire cuire les dos de cabillaud dans le four chaud (180° C – thermostat 6) après les avoir salé et poivré, dans un plat beurré, pendant 20 minutes.

 

Dressage des assiettes : servir les morceaux de poisson recouverts de sauce aux champignons et dresser la purée à l’aide d’un cercle (ou un rectangle, ou un triangle) en inox.

 

Servir aussitôt.

 

 

Source : recette originale « Filet d’omble chevalier, sauce aux champignons des bois et purée de topinambours » du blog « Les Délices de Mimm » - http://www.delicesdemimm.com

 

Voir le site Prince de Bretagne http://www.cuisinons-les-legumes.com/legumes-et-poissons-accords-parfaits/

Dos de cabillaud, sauce aux champignons et purée de topinambours
Dos de cabillaud, sauce aux champignons et purée de topinambours
Dos de cabillaud, sauce aux champignons et purée de topinambours
Dos de cabillaud, sauce aux champignons et purée de topinambours
Repost 0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 23:00
Cake au cédrat confit et au limoncello

 

Ingrédients :

 

200 g de cédrat confit maison (ou du commerce)

1 verre à liqueur de limoncello (ou 1 cuil. à soupe de vanille liquide)

175 g de beurre doux ramolli

3 beaux œufs

200 g de farine

100 g de Maïzena

1 cuillerée à café de sel fin

1 sachet de levure chimique

100 g de sucre en poudre

 

 

Préparation :

 

Coupez les morceaux de cédrat confit en petits dés, faites-les macérer dans le limoncello.

 

Préchauffer le four à 210°C (thermostat 6 ½) chaleur ventilée.

 

Travaillez le beurre ramolli dans un saladier pour en faire une pommade. Ajoutez le sucre en plusieurs fois tout en travaillant la pâte jusqu’à ce que le mélange devienne léger. Eventuellement ajouter la vanille liquide.

 

Incorporez les œufs entiers l’un après l’autre en battant toujours soigneusement entre chaque œuf. Versez ensuite la farine tamisée, la Maïzena, la levure chimique et le sel.

 

Bien remuer jusqu’à ce que la pâte devienne lisse. Ajouter en dernier lieu les dés de cédrat confit et le limoncello.

 

Garnir un moule à cake de 25 cm x 9 cm, de papier sulfurisé beurré, y verser la pâte jusqu’aux ¾.


Mettre le cake dans le four chaud (210°C) pendant 10 minutes.

 

Réduire le thermostat à 180°C (thermostat 6) pendant 30 minutes, puis à 160°C (thermostat 5 ½) jusqu’à la fin de cuisson pour 10 minutes. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau planté dans le cake, elle doit ressortir sèche.

 

Cuisson totale : 50 minutes environ, surveillez la coloration du cake.

 

Quand le cake est bien gonflé et doré, le sortir du four, le laisser refroidir et le démouler. Dégustez ce cake coupé en tranches avec un thé ou un café.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

Recette du livre : base du cake aux fruits confits « Desserts en bande dessinée » d’Hélène Vincent

 

Pour cette recette j’ai utilisé les écorces de cédrat que j’avais confites.

 

 

Cake au cédrat confit et au limoncello
Cake au cédrat confit et au limoncello
Cake au cédrat confit et au limoncello
Cake au cédrat confit et au limoncello
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:00
Le cédrat confit de Bénédicte et Michel Bachés

 

 

A Eus, près de Perpignan, Bénédicte et Michel Bachès, passionnés, cultivent plus de 1500 variétés d’agrumes, prisés des grands chefs http://www.agrumes-baches.com.

 

J’ai trouvé cette recette sur le site http://www.lemonde.fr/m-gastronomie/article

 

Ingrédients :

 

Un ou plusieurs cédrats non traités

Sucre de canne blond

Eau

 

 

Préparation :

 

Bien nettoyer le ou les cédrats, à l’aide d’un couteau aiguisé, les découper en lamelles épaisses d’environ 1 cm. Conserver l’écorce et la partie blanche sous la peau (l’albedo), retirer les pépins et la pulpe centrale, s’il y en a, certains cédrats n’ont pas de pulpe du tout.

 

Placer les morceaux de cédrat dans un grand volume d’eau froide et porter à petite ébullition, pendant 30 minutes environ. Les blanchir ainsi permet de retirer un peu l’amertume. Egoutter et jeter l’eau.

 

Peser les écorces égouttées, et verser le même poids de sucre et en eau dans une grande casserole (pour moi 230 g d’écorces de cédrat, donc 230 g de sucre et 230 g d’eau).

 

Porter à ébullition, baisser le feu, ajouter les fruits, couvrir, laisser frémir 15 minutes, puis éteindre le feu. Réserver toute une nuit dans la casserole.

 

Le lendemain, retirer les écorces des agrumes, ajouter un tiers de sucre dans le sirop (pour moi 77 g de sucre), remettre sur le feu, ajouter les écorces de cédrat et cuire sur feu doux 15 minutes. Eteindre et réserver toute une nuit dans la casserole.

 

Refaire cette opération pendant quatre ou cinq jours. Il fait que le sucre pénètre progressivement dans l’écorce, sans durcir le fruit. Quand les écorces sont translucides c’est prêt. Égoutter les fruits sur une grille pour les utiliser aussitôt, ou conservez-les dans une boite hermétique, avec leur sirop, dans le réfrigérateur.

 

Le sirop peut être utilisé pour parfumer des yaourts, des gâteaux, des crèmes, des crêpes, des flans…

 

Le écorces peuvent être dégustées telles quelles, enrobées de chocolat façon orangettes, ou dans un cake ou dans un gâteau.

 

J’ai recommencer l’opération pendant trois jours (ajout de 77 g de sucre et cuisson de 15 minutes de cuisson sur feu doux).

 

Demain samedi je vous propose un cake au cédrat confit et au limoncello.

 

 

Le cédrat confit de Bénédicte et Michel Bachés
Le cédrat confit de Bénédicte et Michel Bachés
Le cédrat confit de Bénédicte et Michel Bachés
Le cédrat confit de Bénédicte et Michel Bachés
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 23:00
Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

50 g de cerneaux de noix

1 pâte feuilletée étalée de 33 cm de diamètre (230 g)

2 cm de gingembre frais

20 g de sucre cassonade

1 cuillerée à soupe de miel neutre

2 poires (Conférence ou autre variété)

150 g de gorgonzola

5 g de beurre doux

 

 

Préparation :

 

1 – Déroulez la pâte feuilletée étalée sur une plaque à pâtisserie, recouverte de papier sulfurisé. Roulottez les bords, réservez au frais.

 

2 – Pelez et râpez le gingembre frais. Mettez-le dans une casserole avec le sucre cassonade et le miel. Faites cuire 1 à 2 minutes sur feu moyen jusqu’à ce que le caramel ait une couleur un peu ambrée, puis laissez refroidir.

 

3 – Pelez les poires et coupez-les en quartiers, enlevez les cœurs et les pépins puis taillez-les en lamelles. Chauffez le beurre dans une poêle et faites-y revenir les lamelles de poires pendant 4 à 5 minutes. Ajoutez le caramel, mélangez pendant 1 minute et laissez tiédir.

 

4 – Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

5 - Disposez harmonieusement les lamelles de poires égouttées sur la pâte, émiettez le fromage gorgonzola dessus et arrosez du jus de cuisson des poires et répartissez les cerneaux de noix concassés.

 

Enfournez dans le four chaud pour 20 à 25 minutes. Surveillez la coloration de la tarte et ajuster le temps de cuisson.

 

Source : magazine 750 g n°18 – janv./févr./mars 2017

 

 

Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix
Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix
Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix
Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix
Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix

 

Avec cette recette je participe au défi cuisine « Sucré – salé » du mois de mars 2017

 

https://recettes.de/

 

https://recettes.de/defi-sucre-sale

 

 

Tarte feuilletée au gorgonzola, poires caramélisées et noix
Repost 0