Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 23:00

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

6 suprêmes de pintade

6 petites tranches de foie gras cru + 1 tranche plus grande

1 petit potimarron (800 à 900 g)

100 g de beurre doux

20 cl de crème fraiche entière

2 cl de vinaigre de Xérès

Sel, fleur de sel et poivre du moulin

 

 

Préparation :

 

1 - Soulever délicatement la peau des suprêmes de pintade et glissez-y une petite escalope de foie gras. Assaisonnez-les avec un peu de sel et de poivre.

 

2 - Épluchez le potimarron, puis coupez-le en morceaux. Faites-les cuire 20 à 25 minutes à la vapeur, puis mixez-les avec un robot. Mettez la purée obtenue dans une casserole, ajouter le beurre. Rectifiez l’assaisonnement.

 

3 - Dans une grande sauteuse, sur feu moyen, disposez les suprêmes et faites-les cuire 20 minutes en les retournant de temps en temps. Vous pouvez cuire les suprêmes dans un plat au four à 170° C (thermostat 5 2/3) durant environ 20 minutes, en les arrosant fréquemment. Enlevez les suprêmes du plat de cuisson et réservez-les au chaud.

 

Dégraissez le plat de cuisson, ajoutez le vinaigre de Xérès et la crème fraiche. Faites réduire d’un tiers.

 

4 – Poêlez la dernière tranche de foie gras dans une poêle chaude 1 minute environ de chaque côté. Assaisonnez d’un peu de fleur de sel. Coupez cette tranche de foie gras en six petites parts.

 

5 – Dressez un peu de purée dans les assiettes, déposez un suprême entier ou coupé en 2 morceaux, arrosez de sauce Xérès et posez une petite part de foie gras.

 

6 - Dégustez chaud.

 

 

Source : magazine « Bretons en cuisine » déc -janvier- Février

 

 

Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Suprême de pintade au foie gras, purée de potimarron
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 07:00
Punch de Noël aux agrumes et épices – recette autour d’un ingrédient #24

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

25 cl de jus d’orange frais

15 cl de jus de mandarine ou de clémentine frais

5 cl de rhum blanc

10 cl de sirop de sucre de canne

1 orange Bio coupée en rondelles

1 citron jaune Bio coupé en rondelle

1 bâton de cannelle

2 étoiles de badiane (ou anis étoilé)

1 gousse de vanille

1 bouteille de Champagne bien frais (75 cl)

 

 

Préparation :

 

Placez tous les ingrédients (sauf le Champagne) dans un grand saladier : jus d’orange et jus de clémentine frais, le rhum blanc, le sirop de sucre de canne, l’orange et le citron Bio coupés en rondelles, la cannelle, les étoiles de badiane et la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur. Couvrir de papier film et réservez au moins 12 heures au frais.

 

Au moment de servir, ajouter la bouteille de Champagne bien frais puis remplissez les verres de ce cocktail.

 

Dégustez bien frais mais avec beaucoup de modération.

 

Source de la recette : Saveurs Hors-série n° 26

 

 

Punch de Noël aux agrumes et épices – recette autour d’un ingrédient #24
Punch de Noël aux agrumes et épices – recette autour d’un ingrédient #24
Punch de Noël aux agrumes et épices – recette autour d’un ingrédient #24

 

Avec ma recette du jour, je participe au jeu : recette autour d’un ingrédient, un petit jeu lancé par les deux bloggeuses Samar du blog « Mes inspirations culinaires » (http://www.mesinspirationsculinaires.com), et Soulef du blog « Amour de cuisine » (http://www.amourdecuisine.fr)

 

La marraine de cette édition #24 est Florence du blog « Au fil du thym » - http://aufilduthym.fr qui a choisi la cannelle pour être la vedette de ce mois.

 

Cette épice est la reine des biscuits de l’Avent, la meilleure copine de la pomme et des amandes, elle est présente dans le vin chaud, les farces fines épicées des volailles, ou les pastillas... Elle se cuisine autant dans des plats salés que dans des délices sucrés.

 

Voici la liste des participants à ce défi :

 

 

 

Punch de Noël aux agrumes et épices – recette autour d’un ingrédient #24
Punch de Noël aux agrumes et épices – recette autour d’un ingrédient #24
Repost 0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 23:00

 

J’ai réalisé ces bouchées pour l’apéritif le jour de Noël, j’avais ramené de notre voyage en Norvège ce tube de « Kaviar » ce sont des œufs de morue fumés et salés et je voulais en faire des amuse-bouches, voici la recette.

 

Ingrédients : pour 6 personnes (18 toasts)

 

1 radis noir

1 citron jaune

4 belles cuillerées de « Kaviar »

6 cuillerées à soupe de crème fraiche épaisse entière

Quelques brins d’aneth

 

 

 

Préparation :

 

Lavez soigneusement un radis noir et émincez-le finement avec une mandoline.

 

Pressez le citron jaune, versez le jus dans un saladier, ajoutez un peu d’eau et passez les tranches de radis dans l’eau citronnée. Egouttez les tranches de radis noir et posez-les sur le plat de service.

 

Dans un saladier, mélanger les cuillerées de « Kaviar » et la crème fraiche épaisse. Verser la préparation dans une poche à douille munie d’une douille cannelée.

 

Déposez une rosace de crème de « Kaviar » sur chaque tranche de radis noir et décorez avec quelques pluches d’aneth.

 

Dégustez en accompagnement d’un cocktail ou d’un apéritif.

 

 

 

Source : la recette originale « Radis noir à la mousse de truite fumée » vient d’un magazine dont j’ai oublié le nom.

 

 

 

 

Radis noir à la mousse de « Kaviar »
Radis noir à la mousse de « Kaviar »
Radis noir à la mousse de « Kaviar »
Radis noir à la mousse de « Kaviar »
Radis noir à la mousse de « Kaviar »
Le tube de "Kaviar"

Le tube de "Kaviar"

Repost 0
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 09:00

 

 

Voici la nouvelle année

Souriante, enrubannée,

Qui pour notre destinée

Par le ciel nous est donnée :

C’est à minuit qu’elle est née.

Les ans naissent à minuit

L’un arrive, l’autre fuit

Nouvel An ! Joie et bonheur !

 

Bonne année de Tristan Derème – http://dicocitations.lemonde.fr

 

 

Je vous souhaite un très bon réveillon du 31 décembre et une belle et heureuse année 2017.

 

Je vous retrouve avec plaisir en 2017 pour des nouvelles aventures culinaires.

 

 

Bon réveillon du 31 décembre et Bonne année 2017
Repost 0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour une quarantaine de sablés

 

La pâte à sablés

50 g de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

1 jaune d’œuf

100 g de beurre mou

1 cuillerée à soupe de crème fraiche liquide

230 g de farine type 55

1 pincée de sel fin

1/2 fève tonka

 

Le glaçage royal

1 blanc d’œuf (30 g)

140 g de sucre glace + ou –

 

 

Préparation :

 

1 – Pour la pâte sablée : battre le beurre mou avec le sucre en poudre et le sucre vanillé. Ajouter ensuite le jaune d’œuf et la crème fraiche. Mélanger la farine avec le sel fin et la fève tonka râpée. Incorporer au mélange précédent jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Filmer et mettre au frais 30 minutes.

 

2 - Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée. Sortir la pâte et l’étaler avec le rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 4/5 mm. Avec des emporte-pièces découper des biscuits jusqu’à épuisement de la pâte. Déposer les biscuits sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé et enfourner dans le four chaud pour 10 à 11 minutes (les bords des biscuits doivent être dorés). Laisser refroidir complètement les biscuits sur une grille.

 

3 – Pour le glaçage royal : battre le blanc d’œuf avec le sucre glace (+ ou – 140 g de sucre, réajuster éventuellement la quantité de sucre glace) jusqu’à obtenir une consistance ni trop liquide ni trop épaisse. Placer ce glaçage dans une poche à douille ou un cornet pour faire les décors. Laisser sécher complètement avant de stocker ces biscuits dans une boite en fer.

 

Source : fiche recette Zodio, recette de Delphine http://www.macuisinegourmande.wordpress.com - http://www.zodio.fr/recette

 

Temps de préparation : 50 minutes

 

Sablés de Noël à la fève tonka
Sablés de Noël à la fève tonka
Sablés de Noël à la fève tonka
Sablés de Noël à la fève tonka
Sablés de Noël à la fève tonka
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour un bretzel brioché

 

La pâte briochée

400 g de farine type 55

25 g de levure fraiche de boulanger

(ou 2 cuillerées à café de levure déshydratée de boulanger)

100 g de sucre en poudre

20 cl de lait ½ écrémé

40 g de beurre doux ramolli

Une pincée de sel fin

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau ou de lait

 

 

Préparation :

 

Dans un petit bol, faire tiédir la moitié du lait et y émietter la levure de boulanger. Dans le bol du robot mettre la farine, creuser une petite fontaine, puis verser le mélange lait/levure de boulanger et mélanger pour obtenir un pâton. Couvrir le bol du robot avec un torchon et laisser lever 30 minutes environ.

 

Ajouter le reste du lait, le beurre mou, le sucre en poudre et le sel fin. Pétrir pour obtenir une pâte bien homogène qui se décolle du bol du robot (environ 15 minutes).

 

Laisser lever 40 à 50 minutes à température ambiante (ou dans le four sur le programme « levée pâte/pain » pour 40 à 50 minutes à 40° C, avec un récipient rempli d’eau chaude) puis façonner 1 rouleau de 75 à 80 cm et former un grand bretzel que vous poserez sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

 

Badigeonner avec un jaune d’œuf dilué avec la cuillerée à soupe d’eau ou de lait. Saupoudrer de sucre glace et laisser lever 40 à 50 minutes à température ambiante ou dans le four sur le programme « levée pâte/pain » pour 40 à 50 minutes à 40° C avec un récipient rempli d’eau chaude.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Enfourner le bretzel brioché dans le four chaud pour 25 à 30 minutes avec le récipient rempli d’eau chaude. Surveiller la coloration de la brioche et adapter le temps de cuisson.

 

Sortir la brioche du four et laissez-la refroidir sur une grille. Déguster tiède ou froid.

 

Réalisation de la pâte dans la machine à pain : dans la cuve verser le lait (20 cl ou 190 g) et la levure fraîche émiettée, ajouter la farine, la pincée de sel et le sucre en poudre. Lancer le programme « pâtes levées » pour 1 heure 20. Façonner le bretzel, laisser lever une deuxième fois puis cuire la brioche de la même façon.

 

Source : recette du blog « La Cuisine de Lilly – http://lacuisinedelilly.canlablog.com

 

D’après Lilly : pour commencer la nouvelle année, il est de coutume en Alsace de déguster au premier petit déjeuner de l’an une bratschtall (bretzel) briochée. il est aussi coutume que les parrains et les marraines offrent une Bretzel briochée et enrubannée de rouge (désolée je n’avais pas de ruban rouge pour la photo) à leurs filleuls lorsque ceux-ci viennent leur présenter leurs vœux.

Je trouve très jolie cette tradition.

 

 

 

Bratschtall du Nouvel An – Brioche alsacienne pour le Nouvel An
Bratschtall du Nouvel An – Brioche alsacienne pour le Nouvel An
Bratschtall du Nouvel An – Brioche alsacienne pour le Nouvel An
Bratschtall du Nouvel An – Brioche alsacienne pour le Nouvel An
Bratschtall du Nouvel An – Brioche alsacienne pour le Nouvel An
Repost 0
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour une bonne trentaine de langues

 

La pâte à pain d’épices

300 g de farine type 55

200 g de miel (type acacia ou mille fleurs)

60 g de sucre en poudre

1 jaune d’œuf

1 œuf entier

6 g de bicarbonate de sodium

2 cuillerées à soupe de lait 1/2 écrémé

3 g de cannelle moulue (3 à 5 g selon vos gouts)

6 g d’épices pour pains d’épices

Écorces d’oranges et de citron confites (facultatif)

Un peu de lait froid

 

Le glaçage royal

1 blanc d’œuf

170 g de sucre glace

 

Préparation :

 

La veille : mélanger dans le bol du batteur la farine, la cannelle moulue et les épices à pain d’épices. Dans un autre récipient, mélanger le lait et le bicarbonate de soude.

 

Dans une casserole, faire fondre le miel avec le sucre en poudre.

 

Lorsque le mélange miel/sucre atteint 60° C, le verser sur la farine/cannelle/épices et pétrir la pâte. Incorporer le jaune et l’œuf tout en continuant de pétrir.

 

Pétrir jusqu’ à refroidissement de la pâte. Ajouter le lait/bicarbonate et éventuellement les fruits confits coupés en petits dés.

 

Emballer la pâte dans du papier film alimentaire et la mettre au frais.

 

Le jour même : sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser 30 minutes à température ambiante. Étaler la pâte sur une épaisseur de 4 mm.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Découper des langues avec un emporte-pièce pour pain d’épices de 11 x 4 cm (emporte-pièce acheté en Alsace), les poser sur des plaques à pâtisserie beurrées. Badigeonner les langues avec un peu de lait froid.

 

Cuire 8 à 10 minutes dans le four chaud (cuisson de 8 minutes pour mes langues de pain d’épices). Laisser refroidir les langues avant de les décoller des plaques.

 

Préparer le glaçage royal en mélangeant le blanc d’œuf avec le sucre glace à l’aide d’un fouet.

 

Avec un pinceau badigeonnez les langues avec ce glaçage. Faire sécher le glaçage au four 1 à 2 minutes à 160° C (thermostat 5 1/3) ou à température ambiante durant 30 à 40 minutes.

 

Déguster.

 

Source de la recette : Blog de Pricillia « La Cuisine et les voyages de Pripri – http://prici.canalblog.com

 

 

 

Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge
Langues de pain d’épices ou lebkuchezunge
Les langues de pain d'épices avant le glaçage

Les langues de pain d'épices avant le glaçage

Les langues de pain d'épices avec le glaçage

Les langues de pain d'épices avec le glaçage

Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 23:00

 

Ingrédients : pour 5 personnes

 

3 cuisses de canard confit

3 échalotes

15 brins de ciboulette fraiche

Une poignée de noisettes décortiquées

1 kg de pommes de terre

20 g de beurre doux

Sel et poivre du moulin

20 cl de crème fraiche liquide à 20 ou 25 % MG

100 g de parmesan râpé (75 g + 25 g)

 

 

Préparation :

 

Le canard confit : chauffer doucement le confit de canard, pour enlever la graisse, retirer les os et la peau, puis émietter finement la chair.

 

Hacher finement les échalotes pelées et les brins de ciboulette.

 

Faire revenir les échalotes hachées (en réserver une cuillerée à soupe) dans un peu de graisse de canard, y ajouter la chair du confit émietté et la moitié de la ciboulette hachée. Poivrer un peu, bien mélanger et déposer la viande dans un grand plat ou dans des plats individuels ou même des bocaux, allant au four.

 

La purée aux noisettes : faire griller les noisettes pendant 10 minutes dans le four préchauffé à 190°C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée ou non et les concasser grossièrement.

 

Faire cuire les pommes de terre pelées dans de l’eau bouillante salée.

 

Égoutter les pommes de terre et les écraser au presse purée avec le beurre. Mélanger et ajouter le reste de la ciboulette hachée, la cuillerée d’échalote hachée réservée et les noisettes concassées. Saler, poivrer et bien mélanger. Répartir cette purée sur le canard confit émietté.

 

La crème de parmesan : faire bouillir la crème avec 75 g de parmesan râpé jusqu’à l’obtention d’une sauce onctueuse. Poivrer. Verser cette crème sur la purée, saupoudrer du reste du parmesan râpé et faire gratiner pendant 15 à 20 minutes dans le four préchauffé à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Déguster.

 

 

Source : recette du blog « Les Délices de Mimm » – http://www.delicesdemimm.com

 

 

 

Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Parmentier de canard confit aux noisettes et à la crème de parmesan
Repost 0
Published by Michelle - dans viandes - volailles
commenter cet article
25 décembre 2016 7 25 /12 /décembre /2016 23:00
Dômes menthe chocolat

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

Les coques de chocolat

120 g de chocolat noir de couverture ou de chocolat noir à 70 % de cacao

 

La mousse à la menthe

45 g de lait (5 cl)

40 g de liqueur de menthe ou Pippermint (4 cl)

Quelques gouttes d’alcool de menthe (Ricolés)

10 g de sucre en poudre

1,5 feuilles de gélatine (3 g)

2 jaunes d’œufs

1 cuillerée à café de maïzena

160 g de crème fraiche liquide (16 à 17 cl)

1 petite pincée de sel

 

 

 

Préparation :

 

Les coques en chocolat : faites fondre le chocolat noir cassé en morceaux dans une casserole au bain-marie. Bien mélanger pour avoir une préparation homogène et lisse.

 

Avec un pinceau, étalez uniformément du chocolat fondu en remontant bien sur les bords dans les alvéoles d’un moule dômes (diamètre de 7 cm). Placez au réfrigérateur 20 minutes (ou 10 minutes dans le congélateur).

 

Recommencer l’opération une deuxième fois, et réserver au frais en attendant la réalisation de la mousse à la menthe.

 

La mousse à la menthe : mettez dans une casserole les jaunes d’œufs, la maïzena, le sucre et la pincée de sel, délayez avec le lait. Faites chauffer doucement en tournant sans cesse avec un fouet. Le mélange doit épaissir doucement. Retirez du feu au premier bouillon. Incorporez les feuilles de gélatine préalablement trempées quelques minutes dans de l’eau froide, et essorées. Bien remuer l’ensemble pour bien faire fondre la gélatine dans la crème chaude, mais pas bouillante. Laissez refroidir en remuant de temps en temps. Lorsque la crème est tiède, incorporez la liqueur de menthe ou le pippermint et quelques gouttes d’alcool de menthe.

 

Lorsque la crème est presque froide, montez la crème fraiche en Chantilly bien mousseuse mais pas trop serrée et incorporez-la à la préparation à la menthe.

 

Répartir la mousse à la menthe dans les six coques en chocolat noir. Faites prendre au frais au moins 2 heures, avant de démouler les dômes délicatement.

Dégustez frais.

 

 

 

Dômes menthe chocolat
Dômes menthe chocolat
Dômes menthe chocolat
Dômes menthe chocolat
Dômes menthe chocolat
Repost 0
Published by Michelle - dans desserts friandises
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 23:00

 

En ce 24 décembre, pas de recette aujourd’hui, je vous abandonne, je vais retrouver mes casseroles pour préparer mon repas de Noël.

Je vous offre ce poème de Noël trouvé sur internet.

 

 

Ne dérangez pas le ciel, il est perturbé

Le Père Noël déborde, son renne est agité

Le paradis lui-même, en des fêtes étranges

Tremble sous l’œil jaloux du chœur des anges

Car bientôt de la terre montent rires et chants

Rythmés par les cris et les bravos des enfants

 

 

Bon réveillon et joyeux Noël à tous

 

 

Bon reveillon de Noêl et bon Noël
Repost 0