750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2018 6 27 /01 /janvier /2018 00:00
Couronne des rois à la ganache chocolat fève Tonka

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

400 g de pâte feuilletée maison (ou du commerce)

1 fève

 

La dorure : 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

La ganache chocolat fève Tonka

50 g de chocolat noir à 70% de cacao

60 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

1 cuillerée à café de miel d’acacia ou du miel neutre

½ fève Tonka

110 g de crème fraiche liquide entière à 30 % MG

 

 

 

Préparation :

 

Préparer la ganache chocolat fève Tonka la veille : faire chauffer les 60 g de crème fraiche liquide entière, une fois chaude, hors du feu, râper la demi-fève Tonka et laisser infuser 10 à 15 minutes.

 

Faire fondre dans un bain-marie le chocolat cassé en morceaux avec les 60 g de crème fraîche infusés et filtrés au chinois.

 

Hors du feu, ajouter le miel neutre, mélanger, et rajouter ensuite les 110 g de crème fraîche liquide entière bien froide. Mélanger et réserver au frais au moins 3 heures ou toute une nuit.

 

Au bout des 3 heures ou le lendemain, fouetter le mélange comme une Chantilly à l’aide d’un batteur électrique ou d’un robot, le mélange doit être mousseux et aérien.

 

Verser cette crème dans une poche à douille, réserver au frais.

 

Préparer la couronne de pâte feuilletée : étaler la pâte feuilletée sur une épaisseur de 5 mm environ. Tailler 2 cercles de 22 cm de diamètre et avec un emporte-pièce de 12 cm de diamètre tailler un cercle au centre .

 

Attention ne pas mettre la pâte en boule mais superposer les épaisseurs, pour garder les feuillets de la pâte et étaler à nouveau pour le deuxième cercle.

 

Poser la première couronne de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.  Humidifier les bords de la couronne extérieurs et intérieurs. Poser la deuxième couronne de pâte feuilletée, souder bien avec le bout des doigts. Entailler les bords extérieurs et intérieurs de la couronne avec un couteau pour faciliter le développement de la pâte feuilletée en cuisson.

 

Réserver au frais 1 heure.

 

Préchauffez le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Au bout d’une heure au frais, badigeonner la couronne avec la dorure, à l’aide d’un pinceau. Enfournez-la dans le four chaud pour 25 à 30 minutes.

 

 Laissez totalement refroidir avant de garnir avec la ganache chocolat fève Tonka.

 

Avant de mettre la ganache, couper en deux la couronne dans le sens horizontal, vous obtiendrez deux couronnes, enlever un peu de la pâte feuilletée au centre.

 

Garnir de la ganache chocolat fève Tonka avec la poche à douille, glisser une fève puis poser la deuxième couronne de pâte feuilletée par-dessus.

 

Déguster.

 


Source : la recette de la ganache de base est d’Hervé du blog Les Ateliers d’Hys » http://lesateliersdhys.canalblog.com

 

 

 

Couronne des rois à la ganache chocolat fève Tonka
Couronne des rois à la ganache chocolat fève Tonka
Couronne des rois à la ganache chocolat fève Tonka
Couronne des rois à la ganache chocolat fève Tonka
Couronne des rois à la ganache chocolat fève Tonka

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 00:00
Galette à la crème d’amande, praliné et pépites de chocolat noir

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

La pâte

400 à 500 g de pâte feuilletée fraiche, surgelée ou réalisée maison

6 cuillerées à café de pâte de praliné

2 cuillerées à soupe de pépites de chocolat noir

 

La crème d’amande

60 g de sucre en poudre

60 g de beurre doux

60 g de poudre d’amande

1 jaune d’œuf

1 pincée de sel fin

2 cuillerées à café d’extrait d’amande amère ou de rhum

 

La dorure

1 jaune d’œuf délayé avec 1 cuillerée à soupe d’eau

1 fève

 

Le sirop

60 g de sucre

2 cuillerées à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Préparez la crème d’amande : mettre le jaune d’œuf dans un saladier, ajouter le sucre en poudre et la pincée de sel fin. Battre avec un fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer le beurre bien ramolli, la poudre d’amande et les cuillerées à café d’extrait d’amande amère ou de rhum.

Bien mélanger le tout et réserver.

 

La pâte feuilletée : coupez le morceau de pâte en deux parts, étaler chaque part sur le plan de travail légèrement fariné et découper deux cercles (1 cercle de 24 cm de diamètre et 1 cercle de 25 cm de diamètre).

 

Sur le cercle de 24 cm de diamètre, répartir la crème d’amande jusqu’à 2 cm des bords. Ajouter des touches de pâte pralinée  sur la crème d’amande et répartir quelques pépites de chocolat noir. N’oubliez pas de mettre la fève.

 

Badigeonner le bord laissé autour,  avec la dorure, à l’aide d’un pinceau.

 

Poser le deuxième cercle de pâte feuilletée et souder soigneusement les deux parties de la pâte feuilletée avec le bout des doigts, puis découper la pâte en posant un plat rond sur la galette, pour égaliser.

 

Cranter les bords à l’aide d’une pointe de couteau et faire une « cheminée » au milieu de la galette (faire un petit trou).

 

Dorer le dessus avec le jaune d’œuf dilué. Avec la pointe d’un couteau, faire des stries en forme de rosace.

 

Mettre la galette au frais durant 30 minutes.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Enfourner dans le four chaud pour 25 minutes. Pendant ce temps, réaliser le sirop, en faisant fondre le sucre et l’eau sur feu doux. Réserver.

 

Dés la sortie du four, passer le sirop de sucre plusieurs fois sur le dessus de la galette, à l’aide d’un pinceau.

 

Déguster tiède ou froid.

 

 

Galette à la crème d’amande, praliné et pépites de chocolat noir
Galette à la crème d’amande, praliné et pépites de chocolat noir
Galette à la crème d’amande, praliné et pépites de chocolat noir
Galette à la crème d’amande, praliné et pépites de chocolat noir
Galette garnie de la crème d'amande, des touches de praliné et des pépites de chocolat noir

Galette garnie de la crème d'amande, des touches de praliné et des pépites de chocolat noir

la galette avant la dorure

la galette avant la dorure

la galette dorée, crantée et striée

la galette dorée, crantée et striée

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2018 4 18 /01 /janvier /2018 00:00
Galette des rois bretonne

 

Ingrédients : pour une belle galette de 25 cm de diamètre (8 personnes)

 

La pâte :

250 g de farine type 55

125 g de beurre demi-sel ramolli

100 g de sucre en poudre

1 œuf battu

½ paquet de levure chimique (6 g )

2 pincées de sel fin

 

La dorure : 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

1 fève

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la pâte (la farine et la levure chimique, le beurre mou, l’œuf battu, le sucre et les pincées de sel fin). Travaillez la pâte avec le bout des doigts. Pétrissez, la pâte est un peu collante.

 

Beurrez un moule à tarte de 25 cm de diamètre, tapissez le fond d’un cercle de papier sulfurisé. Versez la pâte dans le moule à tarte, et avec vos doigts étalez la pâte jusqu’aux bords du moule. N’oubliez pas de mettre la fève.

 

Dorez la galette à l’aide d’un pinceau avec la dorure (jaune d’œuf + eau).

 

Faites des croisillons avec la pointe d’un couteau ou avec une fourchette sur le dessus de la galette et enfournez-la dans le four chaud pour 30 minutes.

 

 Laissez refroidir avant de déguster cette galette bretonne avec un thé ou un café.

 

Source : blog « Marlyzen, cuisine revisitée » – http://www.marlyzen.com/2016/01/galette-des-rois-bretonne.html

 

 

 

Galette des rois bretonne
Galette des rois bretonne
Galette des rois bretonne
Galette des rois bretonne

 

Avec cette recette,  je participe au nouveau  défi « Nos régions ont du goût »  de  Marie Christine (blog « L’alchimie des mets de Nonna – http://gourmandisesetpassions.over-blog.com)  et de Caroline  (blog « La maison de Caroline » - http://www.maison-caroline.fr ), et ce mois de janvier met à l’honneur la Bretagne.

 

 

Galette des rois bretonne
Galette des rois bretonne

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 00:00
Brioche des rois à l’anis

 

Ingrédients : pour une belle brioche

 

280 à 300 g de farine de gruau type 45 ou farine type 55 classique

25 g de sucre en poudre

2 œufs

1 belle pincée de sel fin

5 g de levure de boulanger fraiche ou ½ sachet de levure de boulanger déshydratée

100 g de beurre doux à température ambiante

1,5 cuillerée à soupe rase d’anis vert en poudre

La dorure : 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

Du  sucre en grains

 

 

Préparation :

 

Mettre la levure fraîche ou déshydratée avec 2 cuillerées à soupe de farine et un peu d’eau. Travailler 5 minutes pour obtenir une pâte souple. Couvrir puis laisser doubler de volume pendant 30 minutes.

 

Mettre la farine en fontaine, creuser un puits et ajouter le sucre en poudre, le sel fin et les œufs. Travailler 5 minutes, puis incorporer le levain. Travailler 5 minutes encore, puis incorporer le beurre mou et travailler la pâte afin d’obtenir une pâte souple.

 

Réserver dans un grand saladier, couvrir et laisser à température ambiante (18 à 21 ° C) pendant 2 heures ou dans le four 40 à 50 minutes, dans un récipient couvert d’un torchon, à 40° C, programme «  levée pâte et pain » si votre four possède ce programme.

 

Au bout de ce temps, verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné, bien l’aplatir et former une boule. Remettre la boule dans un saladier, couvrir et réservez la pâte dans le bas du réfrigérateur jusqu’au lendemain (10 à 12 heures).

 

Le lendemain, mettre la pâte sur le plan de travail légèrement fariné, incorporer l’anis vert en poudre en pétrissant, rouler pour former une belle boule de pâte.

 

Former un trou au milieu et avec deux doigts agrandissez-le  avant de poser cette couronne de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. laisser lever à température ambiante ou dans le four à 40° C pendant 50 à 60 minutes.

 

Préchauffer le four à 190° C(thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Battre le jaune d’œuf et la cuillerée d’eau, badigeonner la couronne à l’aide d’un pinceau.

 

Saupoudrez de sucre en grains, puis enfournez la brioche pour 17 à 20  minutes, accompagnée d’un récipient rempli d’eau chaude. Surveiller la coloration de la couronne et adapter éventuellement le thermostat et le temps de cuisson.

 

Vous pouvez réaliser la pâte dans une machine à pain : préparer le levain, laissez-le doubler de volume, puis dans la cuve mettez le sucre, les œufs, le sel fin, la farine et enfin le levain. Incorporez le beurre mou en morceaux. Lancez le programme « pâtes levées » pour 1 heure 20 et laissez reposer la pâte toute la nuit avant d’incorporer l’anis vert et de la façonner de la même façon.

 

 

 

Source : recette originale « Brioche des rois savoyarde à l’anis « du blog « Un siphon fon fon… » http://unsiphonfonfon.ladymilonguera.fr/2012/01/brioche-des-rois-lanis

 

 

 

 

 

Brioche des rois à l’anis
Brioche des rois à l’anis
Brioche des rois à l’anis
Brioche des rois à l’anis
Brioche des rois à l’anis

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 00:00
Galettes des rois citron et confit d’agrumes

 

Aujourd'hui on est le 06 janvier : c'est l'épiphanie et je vous propose ces galettes feuilletées.

 

Ingrédients : pour deux galettes de 18 cm de diamètre

 

4 disques de pâte feuilletée maison (ou du commerce) de 18 cm de diamètre

Quelques cuillerées à café de confit d’agrumes

http://www.plaisirs-de-la-maison.com/2017/01/confit-d-agrumes.html

Une fève

 

La crème pâtissière

25 cl de lait entier

1 gousse de vanille fendue en deux

50 g de sucre en poudre

40 g de jaunes d’œufs (2 jaunes)

20 g de Maïzena

 

La frangipane

60 g de beurre doux pommade

60 g de sucre glace

110 g de poudre d’amande

15 g de farine type 55

60 g d’œuf (1 œuf)

150 g de crème pâtissière

Le zeste et le jus d’un citron Bio (citron de Nice ou de Menton)

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

 

Le sirop

25 g d’eau

25 g de sirop de glucose

60 g de sucre en poudre

 

 

Préparation :

 

Commencer par réaliser la crème pâtissière : dans un saladier, gratter les graines de vanille sur les jaunes d’œufs. Ajouter le sucre et mélanger au fouet sans chercher à bien les blanchir. Verser en pluie la Maïzena et l’incorporer sans trop travailler le mélange.

 

Porter à ébullition le lait et la gousse de vanille fendue, mélanger petit à petit la moitié du lait avec le contenu du saladier, puis reverser le tout dans la casserole.

 

Faire épaissir sur le feu une à deux minutes environ sans cesser de mélanger.

 

Verser la crème dans un saladier et filmez-la au contact et laissez-la refroidir.

 

La frangipane : dans la cuve d’un robot équipée du fouet « feuille », battre le beurre pommade en crème et ajouter successivement le sucre glace, la poudre d’amande, la farine et enfin l’œuf.

 

Laisser tourner un peu pour obtenir un appareil bien lisse. Ajouter alors la crème pâtissière, le zeste et le jus de citron Bio.

 

Le montage des galettes : poser un disque de pâte feuilletée que vous aurez piqué avec une fourchette sur toute la surface sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Mouiller avec un pinceau et avec de l’eau le bord du disque sur une largeur de 1,5 cm.

 

Mettre la crème frangipane dans une poche munie d’une douille de 10 mm. Pocher en spirale un cordon de frangipane (la moitié de la frangipane) en partant du centre et jusqu’à 1,5 cm du bord, s’arrêter à la partie humidifiée. Pocher dessus un peu de confit d’agrumes, à doser selon votre goût.

 

Chiqueter les bords à l’aide du dos d’un couteau (chiqueter c’est réaliser des entailles régulières sur les bords de la galette). Réserver la galette bien à plat 1 heure au réfrigérateur. Recommencer le montage de la même façon pour la deuxième galette.

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3) chaleur ventilée.

 

Sortir les galettes du réfrigérateur, les dorer au pinceau régulièrement, décorer en faisant des arcs de cercle en partant du centre, ou des bandes ou d’autres motifs, ne pas oublier la cheminée au centre pour évacuer l’humidité en faisant un trou au centre et poser une cheminée réalisée avec un petit morceau de papier d’aluminium.

 

Enfourner les galettes dans le four chaud pour 25 à 30 minutes. Surveiller la coloration de la pâte.

 

Pendant la cuisson, préparer le sirop en mettant le sucre en poudre, l’eau et le sirop de glucose dans une casserole. Porter à ébullition et utiliser ce sirop chaud dès la sortie du four. Passer généreusement le sirop chaud avec un pinceau sur le dessus des galettes. Laisser un refroidir les galettes et dégustez-les à peine tiède.

 

 

Source : Le blog « La Cuisine de Mercotte » - http://www.mercotte.fr

 

Galettes des rois citron et confit d’agrumes
Galettes des rois citron et confit d’agrumes
Galettes des rois citron et confit d’agrumes
Galettes des rois citron et confit d’agrumes
Galettes des rois citron et confit d’agrumes
Galettes des rois citron et confit d’agrumes
une galette prête pour la cuisson

une galette prête pour la cuisson

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 00:00

Une recette du blog « Tomates sans graines » - http://tomatesansgraines.blogspot.fr

 

Ingrédients : pour une belle couronne briochée (8 personnes)

 

La pâte

400 g de farine de gruau type 45 (ou de la farine type 55)

20 g de levure fraiche de boulanger

8 cl d’eau tiède

3 œufs froids (125 g d’œuf pour la pâte, soit 2 œufs et le complément en blanc ; le reste d’œuf sera utilisé pour la dorure)

70 g de sucre en poudre

130 g de beurre doux

1 cuillerée à café rase de sel fin

Un peu de zeste de citron bio et d’orange bio

 

La garniture

25 g de citrons confits en petits dés

25 g d’oranges confites en petits dés

50 g de pépites de chocolat noir

1 fève

 

La décoration

Amandes en bâtonnets ou effilées et un peu de sucre glace

Sucre en grains + un peu de confiture d’abricots (facultatif)

 

Préparation :

 

La pâte : dans un bol, mélangez la levure fraiche de boulanger émiettée et l’eau juste tiède. Laissez reposer 10 minutes.

 

Dans le bol d’un robot ou dans un saladier, versez le mélange eau-levure de boulanger puis les 125 g d’œufs (2 œufs + un peu de blanc d’un 3e œuf), ajouter la farine, le sel fin (6 g), le sucre en poudre puis le zeste des agrumes.

 

Veillez à ce que la levure ne touche pas le sel ni le sucre, cela empêcherait la levée de la pâte.

 

Pétrissez au crochet ou à la main, pendant 15 minutes jusqu’à ce que la pâte ait une consistance lisse et élastique.

Incorporez ensuite progressivement le beurre coupé en dés et pétrissez encore une quinzaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois et ne colle plus aux mains.

 

Formez une boule, disposez-la dans un saladier fariné recouvert d’un linge et laissez-la reposer 30 minutes dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air.

 

Couvrez la pâte d’un film alimentaire au contact et placez le saladier entre 3 et 24 heures au réfrigérateur.

 

Vous pouvez réaliser cette pâte dans la machine à pain sur le programme pâte levée pour 1 heure 20.

 

Versez les ingrédients dans le même ordre dans la cuve de la machine à pain, ajouter le beurre coupé en morceaux au bout de dix minutes de pétrissage.

 

A la fin du programme la pâte aura déjà fait sa première levée.

 

Couvrez la pâte d’un film alimentaire au contact et placez le saladier entre 3 et 24 heures au réfrigérateur.

 

Le lendemain, sortez la pâte du réfrigérateur et étalez-la en un grand rectangulaire épais. Répartissez la garniture (orange, citron et pépites de chocolat) uniformément et roulez la pâte pour en faire un long boudin.

 

Formez une couronne et soudez bien les deux extrémités ensemble. N’oubliez pas d’incorporer la fève à ce moment-là.

 

Déposez la couronne sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

 

Recouvrez-la d’un torchon et laissez-la reposer dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air (environ 1 h 30 à 2 heures).

 

Vous pouvez la faire lever dans votre four sur la position « levée pâte/pain » si vous avez cette fonction à 40° C pour 45 à 50 minutes avec un récipient rempli d’eau très chaude.

Plus il fait chaud, plus la pâte lèvera vite, la brioche doit au moins doubler de volume.

 

Si vous avez fait lever la pâte dans le four, sortez la couronne pendant le préchauffage du four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Badigeonner avec le reste de l’œuf dilué dans une cuillerée à soupe d’eau, faites cuire dans le four chaud toujours accompagné du ramequin rempli d’eau chaude.

 

La durée de la cuisson est d’environ 23 à 25 minutes, surveillez la coloration de la brioche.

 

Laissez tiédir avant de la déguster, légèrement saupoudré de sucre glace.

 

Vous pouvez nappez la brioche de confiture d’abricot diluée dans un peu d’eau si nécessaire et décorez-la de sucre en grains.

 

 

Gâteau des rois agrumes-chocolat
Gâteau des rois agrumes-chocolat
Gâteau des rois agrumes-chocolat
Gâteau des rois agrumes-chocolat
Gâteau des rois agrumes-chocolat

Avec cette recette je participe à la page Facebook "Cuisine à thème" pour le thème de ce mois de janvier 2016 "Fêtons ensemble l'Epiphanie"

 

 

Gâteau des rois agrumes-chocolat

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 00:00

Une recette trouvée sur le blog de Fidji : http://www.fidjipassion.com

 

Ingrédients : pour une belle couronne

 

La pâte à brioche

250 g de farine de gruau type 45

25 g de sucre en poudre

2 œufs

1 cuillerée à café de sel fin (5 g)

15 g de levure fraiche de boulanger

2 cuillerées à soupe de lait tiède

125 g de beurre bien mou

 

La dorure

1 jaune d’œuf et 1 cuillerée à soupe d’eau

 

Décoration

Une fève

Sucre en grains et/pépites de chocolat noir

 

 

Préparation :

 

J’ai réalisé la pâte à brioche dans ma machine à pain : dans la cuve verser la levure de boulanger fraiche émiettée avec le lait tiède. Ajouter les deux œufs entiers, la farine de gruau, le sucre en poudre, la cuillerée à café de sel fin et enfin les 125 g de beurre mou coupé en morceaux.

 

Mettre en marche la machine à pain sur le programme pâte levée pour 1 h 20. A la fin du programme, la pâte a déjà effectué sa première levée. Sortir la pâte de la cuve et la verser dans un saladier que vous couvrez de papier film et la laisser reposer au réfrigérateur toute la nuit.

 

Vous pouvez réaliser cette pâte dans votre robot.

 

Sortir la pâte du réfrigérateur et façonnez-la en couronne en prenant soin d’y cacher une fève.

 

Poser la couronne sur une plaque à pâtisserie et laissez-la lever environ une heure à température ambiante près d’un radiateur. Je l’ai faite lever dans mon four sur le programme pâte levée à 40° C pendant 45 minutes en ajoutant un grand ramequin rempli d’eau bouillante près de la couronne briochée.

 

Sortir la brioche levée du four et badigeonnez-la avec la dorure réalisée avec un jaune d’œuf dilué avec la cuillerée à soupe d’eau, à l’aide d’un pinceau. Répartir du sucre en grains et/ou des pépites de chocolat noir selon votre goût.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Enfourner la couronne briochée dans le four chaud, avec toujours le ramequin rempli d’eau bouillante, pour 25 minutes de cuisson.

 

Surveiller la coloration de la brioche et laissez-la tiédir avant de la déguster.

 

 

Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir
Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des  pépites de chocolat noir

Deux versions de ce gâteau des rois : un avec du sucre en grains et l'autre avec du sucre en grains et des pépites de chocolat noir

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 00:00

P1121766.JPG

P1121764.JPG

P1131769.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Brioche des rois provençale aux fruits confits et à la fleur d’oranger

 

 

Recette du blog de Thierry « Thierry d’Issy et d’ailleurs dans  sa cuisine et ses casseroles » - http://cantalblog.canalblog.com

 

 

Ingrédients : pour une belle couronne briochée

 

La pâte briochée

310 g de farine type 45

10 g de levure fraiche de boulanger

80 ml de lait tiède

1 œuf (65 g environ)

4 cuillerées à soupe de sucre en poudre

½ cuillerée à café de sel fin

2 cuil. à soupe d’eau de fleur d’oranger

2 cuil. à soupe de rhum Negrita

70 g de beurre mou coupé en morceaux

 

La garniture :

250 g de fruits confits

1 fève

Décoration :

Sucre en grains

Un jaune d’œuf +  1 cuil. à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

La veille au soir : émietter la levure de boulanger dans le lait tiède et laisser reposer une dizaine de minutes à l’abri des courants d’air. Dans votre robot pétrisseur, mettre la farine, le sel, le sucre, l’œuf, l’eau de fleur d’oranger et le rhum, donner quelques tours et ajouter le mélange lait/levure.

 

Pétrir pendant un bon quart d’heure. Il faut que le pâton soit bien formé avant d’ajouter le beurre ramolli. Ajouter donc le beurre petit à petit et pétrir encore  minutes. Vous aurez ensuite une bonne  heure de pétrissage. Former une boule avec le pâton, la filmer au contact et la déposer dans un saladier propre pour 1 heure de repos à température ambiante. Disposez le saladier dans le réfrigérateur pour une bonne nuit.

 

Vous pouvez réaliser la pâte avec la machine à pain : versez dans la cuve le lait tiède et la levure de boulanger émiettée. Ajouter le sucre en poudre, l’œuf, l’eau de fleur d’orange, le rhum et la farine. Incorporer en dernier le sel fin et le beurre ramolli en petits morceaux.  Mettre le programme pâte et laisser se dérouler le programme (environ 1 heure 20).

 

A la fin du programme former une boule avec le pâton, la filmer au contact et la déposer dans un saladier propre pour 1 heure de repos à température ambiante. Disposez le saladier dans le réfrigérateur pour une bonne nuit.

 

Le lendemain : dégazer la pâte (la faire retomber en appuyant sur la pâte avec vos mains) puis l’étaler pour former un carré de 40 cm X 40 cm puis y répartir les fruits confits  et replier la pâte en portefeuille pour enfermer les fruits confits et la fève.  Former une boule sans la serrer et la laisser se détendre 10 minutes.

 

Pour la mise en forme, fariner le plan de travail et déposer au centre le pâton. Enfoncez votre index au centre de la boule pour atteindre le fond afin de réaliser un trou. Laissez votre doigt dans le trou et effectuer alors un mouvement circulaire qui va  agrandir ce trou central pour former une couronne.

 

Dorer la brioche avec le jaune d ‘œuf dilué avec la cuillérée à soupe d’eau, laissez gonfler la couronne dans le four (basse température 40°C) en ajoutant un bol d’eau dans le four quand on réalise cela.

 

Pour ceux qui n’ont pas cette fonction, déposer votre brioche dans un endroit chaud et humide à l’abri de courants d’air.

 

Quand la brioche a doublé de volume, dorer une deuxième fois et parsemer de sucre perlé (ou du sucre cristallisé pour moi). Enfourner 15 minutes à 150° C (thermostat 5) chaleur ventilée dans le four froid (très important), puis 10 minutes à 180° C.

 

Conseils : la cuisson de la brioche parfaite doit être à 93° C  à cœur avec contrôle à la sonde à mi-cuisson.

 

 

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 00:00

P1041631.JPG

P1031629

P1041633.JPG

lagalette.400x300[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

Brioche des rois provençale

 

Une recette originale du blog « Un siphon fon fon… » - http://unsiphonfonfon.ladymilonguera.fr

 

Ingrédients : pour une belle couronne briochée


La pâte briochée

280 g de farine type 45

10 g de levure boulangère fraiche

80 ml de lait ½ écrémé tiède

1 œuf

50 g de sucre en poudre

½ cuillerée à café de sel fin

3 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger

70 g de beurre doux, mou, coupé en dés


Dorure

1 jaune d’œuf + 2 cuil. à soupe d’eau

Du sucre en grains

1 fève

 

 

Préparation :


La veille : émiettez la levure de boulanger fraiche dans le lait tiède et laissez reposer une dizaine de minutes.


Dans la cuve d’un robot ou d’une machine à pain, verser le lait mélangé avec la levure émiettée, l’œuf, le sucre en poudre et l’eau de fleur d’oranger, incorporer après la farine et le sel fin. Eviter le contact du sel avec la levure de boulanger.


Pétrir pendant un bon quart d’heure jusqu’à ce que le pâton soit bien formé avant d’ajouter le beurre mou en morceaux. Former une boule et laissez-la reposer couverte d’un torchon à température ambiante durant 1 heure puis la mettre dans un  saladier au réfrigérateur pendant une nuit.


Si vous utilisez la machine à pain, commencer le pétrissage (programme pâte levée) et une fois qu’il est terminé, environ 15 à 20 minutes, incorporer le beurre en morceaux. Terminer le programme pâte levée soit 1 heure 20. Sortir le pâton de la cuve de la machine à pain et le mettre dans un  saladier au réfrigérateur pendant une nuit.


Le lendemain matin : sortir le pâton du réfrigérateur et le pétrir avec vos mains quelques minutes sur le plan de travail fariné. Ajouter une fève par-dessous. Laisser reposer 5 minutes avant de faire un trou au milieu du pâton et de l’étirer de façon à former une couronne.


Déposer cette couronne sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier sulfurisé et laisser à nouveau lever pendant 1 h 30 à 2 heures à température ambiante.


Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.


Badigeonner ensuite avec un pinceau le jaune d’œuf dilué avec les cuillerées à soupe d’eau le dessus de la couronne briochée et saupoudrer de sucre en grains.


Enfournez dans le four chaud pour 20 minutes.


Laissez refroidir sur une grille avant de déguster cette couronne briochée tiède ou froide.

 

Avec cette brioche des rois provençale, voici ma participation au défi « Galettes des Rois » du site « Recettes de Cuisine » http://recettes.de/cuisineen tant que jury.

Lien du défi : http://lagalettedesrois.fr

 

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 00:00

CIMG4465.JPG

CIMG4461

CIMG4472logo[1]

 

 

 

 

Comme chaque mois, Culino Versions revient avec un thème différent. Pour ce mois de janvier 2014 le thème est : 

« Comfort food = aliment réconfortant ! »

Préparez une recette quand on a un peu le moral en berne et qui dès que vous plongez la cuillère dedans, vous remplit de bien être, nous fait oublier le temps maussade, le froid, les soucis….

L’hiver j’adore boire un chocolat chaud avec une brioche maison tiède.

Voici ma réalisation pour ce thème « Confort Food » une couronne briochée.

 

 

 

 

 

 

Couronne des rois briochée

 

 

 

Recette de Corine du blog « Pause-café & Gourmandises – http://coco28.canlblog.com

 

 

Ingrédients : pour 8 personnes


 

La brioche

 

450 g de farine

 

1 œuf + 2 jaunes d’œuf

 

170 ml de lait (+ ou -)

 

20 g de levure de boulanger fraiche

 

100 g de beurre à température ambiante

 

70 g de sucre en poudre

 

1,5 cuillerée à café de sel fin

 

2 cuillérées à soupe de fleur d’oranger

 

Zestes d’orange (1 cuil. à soupe ou à votre goût)

 

Un peu de farine


 

Dorure

 

1 jaune d’œuf

 

1 cuillérée à soupe de lait ½ écrémé


 

Sirop pour napper la brioche

 

5 cl de jus d’orange

 

50 g de sucre en poudre


 

Décoration :

 

Sucre en grains et cerises confites

 

 

 

Préparation :


 

Placez l’œuf et les jaunes dans le bol du robot, ajoutez du lait tiède pour obtenir 260 ml de liquide. Incorporez la levure fraiche de boulanger émiettée, parfumez avec l’eau de fleur d’oranger (vous pouvez remplacer par du rhum) et les zestes d’orange. Mélangez. Pétrissez avec le robot en ajoutant petit à petit la farine, le sucre en poudre et enfin le sel fin. Incorporez en dernier le beurre ramolli en morceaux. Couvrez le bol d’un torchon propre et laissez lever 1 heure à température ambiante ou dans le four à 30° C avec un récipient rempli d’eau chaude.


 

Si vous réalisez la pâte à la machine à pain, dans un verre mesureur, mesurez 260 ml avec les jaunes  d’œufs, l’œuf entier et le lait tiédi. Versez dans la cuve de la machine à pain, incorporez la levure de boulanger fraiche émiettée, l’eau de fleur d’oranger et les zestes d’orange. Versez la farine, le sucre en poudre et le sel fin. Lancez le programme pâte pour 1 heure 30 (pour moi). 10 minutes après le début du pétrissage, ajoutez le beurre ramolli en morceaux. Laissez se dérouler le programme entièrement.


 

À la fin du pétrissage, dégazer la pâte (la faire retomber) avec le poing sur le plan de travail fariné.


 

Former la couronne briochée en n’oubliant pas le trou central. Vous pouvez  former la couronne en roulant  la pâte en boudin et fermer les 2 extrémités.


 

Placez la couronne de la pâte dans un moule à savarin beurré ; si vous n’avez pas ce moule, disposez la couronne sur une plaque à pâtisserie. Il faudra un petit contenant rond supportant la cuisson pour le placer au centre de la couronne pour éviter que votre trou disparaisse pendant la levée.


 

Laissez lever pendant 50 minutes à 1 heure. Il existe plusieurs procédés pour la levée, soit à température ambiante, soit dans le four à 30° C avec un récipient rempli d’eau chaude.


 

À la fin de la levée, préchauffez le four à 170° C (thermostat 5 2/3) environ, température à adapter selon votre four.


 

Badigeonnez au pinceau le dessus de la pâte avec le jaune d’œuf dilué avec le lait.

 

Glissez la couronne dans le four chaud pour 25 minutes. Surveillez la coloration de la brioche.


 

Pendant la cuisson de la couronne, préparez le sirop de nappage avec le jus d’orange et le sucre que vous ferez cuire jusqu’à 110° C (il est nécessaire d’avoir un thermomètre de cuisson pour vérifier). Laissez refroidir. Vous pouvez aussi chauffer un peu de confiture d’oranges ou d’abricots pour la liquéfier un peu.


 

À la sortie du four, démoulez la couronne sur une grille. Badigeonnez le dessus de la couronne avec le sirop ou la confiture. Répartissez des grains de sucre et placez des demi-cerises confites.


 

Placez la couronne sur le plat de service et dégustez tiède avec un chocolat chaud.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre