750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 23:00

 

Recette d’Eric Kayser trouvée sur le blog « Les Douceurs de Mina » - http://douceursdemina.canalblog.com

 

 

Ingrédients : pour une quarantaine de petits cookies

 

195 g de farine type 55

½ sachet de levure chimique (6 g)

1 belle pincée de sel fin

165 g de beurre doux

1 œuf

195 g de sucre cassonade

65 g de noix de pécan (vous pouvez en mettre plus soit 90 g)

150 g de pépites de chocolat noir

 

 

Préparation :

 

Tamiser la farine et la levure chimique dans une passoire fine au-dessus d’un saladier.

 

Faire un puits au centre et ajouter la pincée de sel, le beurre coupé en morceaux, l’œuf et le sucre cassonade. Malaxer le tout. Ne pas trop malaxer la pâte. Inutile d’insister pour amalgamer les ingrédients.

 

Faites à nouveau un puits, ajouter les noix de pécan concassées et les pépites de chocolat noir. Pétrissez la pâte rapidement du bout des doigts pour obtenir une boule ferme.

 

Envelopper la pâte dans un film alimentaire et réserver au réfrigérateur 45 minutes environ.

Après ce temps de pause, sortir la pâte et la laisser à température ambiant 10 minutes.

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Façonner des petites boules de pâte que vous posez sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé. Aplatissez légèrement avec la paume de la main les boules de pâte et enfournez dans le four chaud pour 12 à 14 minutes de cuisson (la pâte reste encore molle à la sortie du four mais c’est normal, le cookie va durcir en refroidissant).

 

Laissez refroidir ces cookies avant de les déguster si vous pouvez résister !

 

 

Le cookie parfait
Le cookie parfait
Le cookie parfait
Le cookie parfait
Le cookie parfait

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 23:00

 

 

Une recette du blog « Mon p’tit Atelier Culinaire » - http://www.monptitatelierculinaire.com

 

Ingrédients : pour une cinquantaine de mini-muffins de 3 à 4 cm de diamètre

 

250 g de farine type 55

200 g de sucre cassonade

50 g de sucre d’Agave (ou de miel)

180 g de beurre doux fondu

5 œufs

1/2 sachet de levure chimique (6 g)

1 gousse de vanille

Sucre en grains

 

 

Préparation :

 

Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).

 

Posez les empreintes à mini-muffins en silicone sur une plaque à pâtisserie perforée ou sur la grille froide du four.

 

Dans un saladier, battez les œufs entiers avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le sirop d’agave, les grains de la gousse de vanille (la vanille est fendue en deux et grattée pour récupérer les grains – ne jetez pas la gousse de vanille la mettre dans un pot avec votre sucre en poudre), la farine et la levure chimique. Bien mélangez.

 

Incorporez en deux ou trois fois le beurre fondu et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

 

Remplissez les empreintes en silicone aux ¾, saupoudrez le dessus de chaque muffin de sucre en grains. Enfournez environ 15 minutes dans le four chaud.

Laissez refroidir quelques minutes avant de démouler les madeleines.

 

Recommencer une deuxième cuisson s’il vous reste de la pâte.

 

Dégustez tièdes ou froids avec un thé ou un café.

 

 

Madeleines façon muffins finition chouquettes
Madeleines façon muffins finition chouquettesMadeleines façon muffins finition chouquettes
Madeleines façon muffins finition chouquettes

Participez au concours pour le septième anniversaire du blog : http://www.plaisirs-de-la-maison.com/2015/09/pour-le-septieme-anniversaire-du-blog-un-concours-gourmand.html

 

 

Partager cet article

Repost0
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 23:00

 

 

Recette originale "Flan au café"  du blog « Tous autour de la cuisine » - http://babacuisineessentielle.over-blog.com , mais j’avoue que la recette telle qu’elle était donnée manquait d’explications, je l’ai donc interprétée à ma façon, en particulier pour la cuisson.

 

Ingrédients : pour 6 personnes

 

Le flan au café

40 g de sucre en poudre

3 œufs

50 cl de lait ½ écrémé

3 cuillerées à café de café soluble

7 g de sucre vanillé (maison ou du commerce)

 

Le caramel pour les ramequins

100 g de sucre en poudre

1 cuillerée à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Préparez le caramel : versez le sucre et la cuillerée d’eau dans une casserole sur feu moyen. Laissez caraméliser jusqu’à ce que le caramel devienne d’une couleur un peu ambrée.

Versez un peu de caramel dans chaque ramequins (en Pyrex), bien répartir ce caramel au fond de chaque récipient.

 

Préchauffer le four à 160°C (thermostat 5 1/3).

 

Sortir la plaque lèchefrite.

 

Les flans : faire chauffer le lait dans une casserole sur feu doux.

Casser les oeufs entiers dans un saladier et battez-les avec un fouet manuel. Ajouter le sucre en poudre et le sucre vanillé, le café soluble et enfin le lait chaud (afin de faire fondre le café soluble).

Bien mélanger l’ensemble.

Verser ce mélange dans les ramequins caramélisés, les poser dans la plaque lèchefrite du four remplie d’eau chaude.

 

Mettre dans le four chaud pour 20 à 25 minutes jusqu’à ce que les flans soient pris.

Laisser refroidir les flans avant de les stocker au réfrigérateur quelques heures puis  les démouler sur les assiettes de service, décorer d'une fine feuille de chocolat.

Déguster.

 

 

Flans au café
Flans au caféFlans au café
Flans au café

Partager cet article

Repost0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 23:00

 

 

Une recette de Joëlle du blog « Nuage de lait » - http://www.jojcuisine.fr

J’ai juste enlever la farine qui pour moi n’est pas nécessaire, il y a déjà de la maïzena pour épaissir la crème.

 

Ingrédients : pour 6 petites verrines de 10 à 11 cl de contenance

 

12 abricots

35 cl de lait 1/2 écrémé

2 brins de verveine fraiche  (ou verveine citron pour moi)

1 œuf

100 g de sucre en poudre (65 g + 35 g)

15 cl de crème fraiche liquide entière

20 g de fleur de maïs (Maïzena)

 

 

 

Préparation :

 

La crème : dans une casserole, porter à ébullition le lait avec les brins de verveine lavés et séchés, puis hors du feu, laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. Filtrer la préparation.

 

Dans un bol, battre l’œuf avec 65 g de sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

 

Délayer dans un petit saladier, la maïzena avec 2 cuillerées à soupe de lait aromatisé à la verveine puis ajouter le reste du lait. Mélanger puis verser le mélange dans une casserole et faire épaissir sur feu moyen sans cesser de remuer jusqu’aux premiers bouillons. Retirer du feu et laisser refroidir en couvrant au contact de la crème avec du papier film alimentaire (résistant à la chaleur ou au froid) pour éviter la formation d’une « peau » sur le dessus.

 

Fouetter la crème fraiche liquide très froide en chantilly puis l’incorporer délicatement à l’aide d’une maryse à la crème à la verveine refroidie. Réserver au réfrigérateur pour au moins 1 heure.

 

Les abricots : un peu avant le service, laver, sécher les abricots, coupez-les en deux et ôter les noyaux.

 

Passer la face coupée des abricots dans le reste du sucre (35 g) et les poser sur une plancha huilée bien chaude ou à défaut de plancha dans une poêle huilée et bien chaude. Saupoudrer de sucre et laisser caraméliser 2 à 4 minutes en les retournant plusieurs fois. Laisser tiédir.

 

Dressage : répartir la crème à la verveine dans les six petites verrines et ajouter les oreillons d’abricots rôtis.

 

Décorer de verveine fraiche et servir aussitôt (on peut ajouter des tuiles aux amandes pour accompagner ces verrines).

 

 

Abricots rôtis et crème à la verveineAbricots rôtis et crème à la verveineAbricots rôtis et crème à la verveine
Abricots rôtis et crème à la verveineAbricots rôtis et crème à la verveine

Partager cet article

Repost0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 23:00

 

Une recette du blog de Michèle « Croquant Fondant Gourmand » -http://croquantfondantgourmand.com

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

La pâte brisée

180 g de farine type 55

30 g de sucre en poudre

90 g de beurre doux

45 g d’eau

1 pincée de sel fin

 

La garniture

9 à 10 abricots

50 ml de lait ½ écrémé

50 ml de crème fraiche liquide entière

20 g de beurre doux

1 œuf

20 g de sucre en poudre

45 g d’amandes en poudre

2 cuillerées à soupe d’amandes effilées

 

 

Préparation :

 

La pâte brisée : vous pouvez réaliser la pâte au robot, mais vous pouvez aussi la réaliser à la main. Mettre dans un saladier, la farine, le sucre en poudre, le sel fin, ajouter le beurre coupé en lamelles fines, mélanger jusqu’à obtenir l’effet d’un sable grossier.

 

Ajouter l’eau et mélanger rapidement. Finir à la main pour obtenir une boule. Envelopper la pâte soigneusement et la mettre au frais environ 30 minutes pour qu’elle se raffermisse.

 

L’étaler au rouleau et foncer le moule ou le cercle à pâtisserie (bien faire épouser la pâte dans le moule ou le cercle). Mon moule était rond et de 25 cm de diamètre.

 

Piquer à la fourchette, couvrir et mettre au frais pendant la préparation de la garniture.

 

Conseils de Michèle : suivant la qualité de la farine, il faudra peut-être rajouter un peu d’eau. Si, au contraire, la pâte vous parait trop humide, ajoutez 1 ou 2 cuillerées à soupe de farine.

 

La garniture : faire fondre le beurre jusqu’à ce qu’il prenne la couleur noisette, faire tiédir le lait et la crème fraiche liquide.

 

Battre l’œuf entier avec le sucre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter deux cuillères à soupe de poudre d’amandes et mélanger.

 

Incorporer le mélange au lait tiède puis le beurre et bien mélanger le tout.

 

Laver et sécher les abricots, les couper en deux et retirer les noyaux.

 

La tarte : préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Recouvrir la pâte brisée d’un morceau de papier sulfurisé et mettre des haricots blancs ou des billes de cuisson pour lester la pâte. Enfourner dans le four chaud pour 10 minutes.

 

Au bout des 10 minutes de cuisson de la pâte à blanc, sortir le moule, et augmenter la température du four à 210° C (thermostat 7).

 

Retirer le lestage (billes ou haricots blancs et papier sulfurisé) et remettre la pâte au four pendant 10 autres minutes.

 

Déposer les oreillons d’abricots, partie bombée sur le fond de la tarte, enfourner 10 minutes (à 210° C), puis réduire la température à 170° C (th 6), verser la garniture sur les abricots et saupoudrer des amandes effilées.

 

Remettre au four 18 à 20 minutes (170° C).

 

Sortir la tarte du four et laissez-la refroidir sur une grille avant de la servir.

 

 

Mirliton aux abricotsMirliton aux abricotsMirliton aux abricots
Mirliton aux abricotsMirliton aux abricots

Partager cet article

Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 23:00

 

 

Recette de Thierry du blog « Thierry d’Issy et d’Ailleurs » - http://cantalblog.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 15 palets

100 g de sucre en poudre

1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe d’eau

100 g de beurre aux cristaux de sel

140 g de farine type 55 tamisée

Un peu de fleur de sel

 

La dorure

1 jaune d’œuf + 1 cuillérée à soupe d’eau

 

 

Préparation :

 

Battre un jaune d’œuf avec le sucre en poudre et une cuillerée à soupe d’eau dans un saladier, incorporer ensuite le beurre fondu refroidi. Incorporer la farine tamisée et terminer par 1 ou 2 pincées de fleur de sel (1 ou 2 pincées selon votre goût).

 

Réserver la pâte au réfrigérateur 1 heure minimum, une nuit c’est encore mieux, puis étaler sur 1 cm d’épaisseur et découper des disques de 6 cm de diamètre.

 

Poser les palets sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.

 

Préchauffer le four à 170° C (thermostat 5 2/3) chaleur ventilée.

 

Badigeonner les palets avec le 2ème jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau, quadriller avec les dents d’une fourchette ou avec la lame d’un couteau.

 

Cuire dans le four chaud 14 à 17 minutes.

 

Surveiller la coloration des palets et laissez-les refroidir avant de les déguster.

 

 

Palets bretons au beurre saléPalets bretons au beurre salé
Palets bretons au beurre saléPalets bretons au beurre salé

Partager cet article

Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 23:00

 

 

Une recette de Canal Gourmandises – http://www.canalgourmandises.fr

 

Ingrédients : pour 4 à 6 personnes

 

4 abricots

1 belle pêche blanche (ou jaune)

100 g de farine type 55

50 g de sucre en poudre

3 œufs

½ litre de lait ½ écrémé

25 g de beurre doux

½ gousse de vanille

 

 

Préparation :

 

Préchauffer le four à 190° C (thermostat 6 1/3).

 

Laver et couper les fruits en quartiers.

 

Faire fondre le beurre sur feu très doux.

 

Verser dans un saladier, la farine, le sucre en poudre puis les œufs entiers, mélanger et ajouter le beurre fondu, bien mélanger au fouet afin d’obtenir une pâte bien lisse.

 

Couper en deux la demi-gousse de vanille dans le sens de la longueur, la racler avec un petit couteau fin et mettre les grains de vanille dans la pâte, bien mélanger.

 

Ajouter le lait, bien mélanger l’ensemble.

 

Beurrer un plat ovale ou rond en pyrex ou en porcelaine blanche, répartir les quartiers des fruits et verser le mélange dessus.

 

Mettre au four environ 45 à 60 minutes (vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau).

 

Laisser refroidir … et déguster bien frais.

 

 

 

Clafou-flan abricot – pêche de la Mère MitrailleClafou-flan abricot – pêche de la Mère Mitraille
Clafou-flan abricot – pêche de la Mère MitrailleClafou-flan abricot – pêche de la Mère Mitraille

Partager cet article

Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00

 

 

Une recette originale « Tarte aux prunes et crumble aux amandes » du blog « Made in Cooking » - http://madeincooking.canalblog.com

 

Ingrédients : pour 8 à 10 personnes

 

Pâte sablée  du commerce  ou maison (400 g environ)

30 g de poudre d’amandes

 

Compotée de prunes Reine Claude

25 prunes Reine Claude

1 sachet de sucre vanillé

 

Le crumble

100 g de farine type 55

80 g de sucre en poudre

2 sachets de sucre vanillé

70 g de beurre doux

125 g de poudre d’amandes

 

 

 

Préparation :

 

Préparer la pâte sablée suivant la recette ci-dessous ou achetez-la dans le commerce. Si vous avez réalisé la pâte vous-même ; durant le temps de repos, préparer le crumble.

 

Le crumble : mélanger dans un saladier, les sucres, la farine, la poudre d’amandes et le beurre mou. Mélanger avec les mains afin d’obtenir une pâte comme du gros sable. Réserver au frais pendant le reste de la préparation de la tarte.

 

Préparer la tarte : étaler la pâte sablée et la disposer dans les moules choisis : un moule à tarte rectangulaire de 35 x 10 cm et quatre moules carrés de 9 x 9 cm,  piquer les fonds à l’aide d’une fourchette.

 

Il reste 150 g de pâte sablée que l’on congèle pour une prochaine tarte.

 

La compotée de prunes : laver les prunes, les couper en deux et dénoyautez-les.

Dans une casserole, mettre les prunes dénoyautées  et le sucre vanillé. Cuire une vingtaine de minutes sur feu doux en remuant de temps en temps. Laisser refroidir 15 à 20 minutes avant de finir le montage des tartes.

 

Placer les prunes compotées dans une passoire au-dessus d’un saladier afin de récupérer le jus. Ce jus accompagnera la (ou les)  tartes cuite(s).

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6).

 

Montage de  la (ou des) tarte(s) : saupoudrer sur le dessus de la pâte sablée des 30 grammes de poudre d’amandes afin qu’elle absorbe un peu le jus des prunes.

 

Verser la compotée de prunes dans le fond des tartes par-dessus la pâte sablée.

 

Recouvrir du crumble aux amandes.

 

Enfourner pendant 25 minutes (ce temps de cuisson peut varier selon les fours, à vous d’adapter ce temps de cuisson). Vérifier la cuisson régulièrement, il faut que le crumble soit bien doré sur le dessus.

 

Cette (ou ces) tarte(s) peut (ou peuvent) se déguster tièdes, réchauffez-les légèrement au four pendant 5 minutes à 180° C (thermostat 6). Accompagnez du coulis de prunes (jus d’égouttage des prunes) et éventuellement d’une boule de glace vanille ou noix de coco.

 

 

 

Tarte et tartelettes aux prunes et crumble aux amandesTarte et tartelettes aux prunes et crumble aux amandes
Tarte et tartelettes aux prunes et crumble aux amandes

La pâte sablée

 

Ingrédients : pour une grande tarte de 28 cm de diamètre ou pour deux tartes plus petites

 

200 g de farine

100 g de beurre doux

100 g de sucre en poudre

1 pincée de sel fin

1 œuf entier

2 cuillerées à soupe de lait

 

 

Préparation :

 

Sabler le beurre dans le mélange : farine, sucre et sel. Faire une fontaine, y mettre le jaune d’œuf, pétrir le tout très rapidement.

Fraiser la pâte, c’est-à-dire l’écraser plusieurs fois sous la paume de la main.

 

Rouler la pâte en boule et laisser reposer au frais au moins une heure.

 

Etendre au rouleau sur moins d’1/2 cm d’épaisseur et découper la pâte selon la grandeur du (ou des) moule(s) choisi(s).

Garnir le (ou les) moule(s) délicatement car la pâte sablée est fragile une fois étalée.

 

 

Tarte et tartelettes aux prunes et crumble aux amandesTarte et tartelettes aux prunes et crumble aux amandes
Tarte et tartelettes aux prunes et crumble aux amandes

Partager cet article

Repost0
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 23:00

 

 

La recette originale est  « Gâteau cerise amande » de Michèle du blog « Croquant Fondant Gourmand »

http://croquantfondantgourmand.com

 

 

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes

 

300 g d’abricots

125  g de sucre en poudre

100 g de farine

80 g de beurre doux à température ambiante

80 g de poudre d’amandes

2 œufs

1 cuillerée à café rase de levure chimique

15 ml de liqueur Amaretto (facultatif)

Sucre glace

 

 

Préparation :

 

Travailler le beurre mou en pommade avec le sucre.

 

Incorporer les œufs entiers et travailler jusqu’à ce que la préparation soit mousseuse.

 

Ajouter la farine et la levure chimique ainsi que la poudre d’amande. Parfumer éventuellement avec l’alcool.

 

Préchauffer le four à 180° C (thermostat 6) chaleur ventilée.

 

Verser la pâte dans un moule à manqué beurré et tapissé d’un cercle de papier sulfurisé (20 cm de diamètre).

 

Répartir les abricots lavés, dénoyautés et coupés en quatre quartiers sur la surface du gâteau en les enfonçant légèrement.

Enfourner dans le four chaud pour 40 minutes environ.

 

Démouler sur une grille et laisser refroidir.

 

Poudrer d’un voile de sucre glace avant de servir.

 

 

Gâteau abricot amandeGâteau abricot amandeGâteau abricot amande
Gâteau abricot amande

Partager cet article

Repost0
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 23:00

Une recette d’un  Cahier Vinexpo  de Fred Chesneau

 

Ingrédients : pour 12 personnes

 

Les meringues

4 blancs d’œufs (130 g)

8 belles cuillérées à soupe de sucre en poudre (200 g)

1 pincée de sel fin

1 cuillerée à soupe d’extrait de vanille

3 cuillerées à café rases de fécule de maïs (Maïzena)

2 cuillerées à café de vinaigré cristal (vinaigre blanc non coloré)

 

La chantilly

30 cl d crème liquide entière à 30% MG

2 cuillerées à soupe bombée de mascarpone

3 cuillerées à soupe de sucre vanillé

 

Les fruits

125 g de myrtilles

125 g de groseilles

2 nectarines pochées au sirop et coupée en dés

 

 

Préparation :

 

Commencez par préparer les meringues : préchauffez le four à 130° C (thermostat 4 1/3).

 

Versez les blancs d’œuf dans un grand saladier, ajoutez une pincée de sel et battez le tout au batteur électrique jusqu’à ce que les blancs soient fermes.


Ajoutez, petit à petit, le sucre en poudre. Continuez de fouetter pendant 2 minutes jusqu’à obtenir une préparation ferme et satinée.

 

A l’aide d’une spatule en silicone, incorporez délicatement la fécule de maïs, l’extrait de vanille et le vinaigre d’alcool blanc.

 

Sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé, à l’aide d’une poche à douille formez six nids de meringues par plaque (8 cm environ de diamètre). Pour vous aider dessiner au dos des feuilles de papier sulfurisé les cercles à l’aide d’un cercle de présentation ou d’un emporte-pièce, cela vous aidera pour former des nids plus réguliers.

 

Enfournez les meringues dans le four chaud pour le temps de cuisson  d’1 heure 30. Au bout de ce temps, éteignez le four et laissez reposer les meringues une heure supplémentaire sans ouvrir la porte du four.

 

Une fois que les meringues sont prêtes (refroidies), il est temps de passer au dressage de ces pavlovas.

 

Réalisez la Chantilly : disposez dans un saladier la crème liquide très froide et le mascarpone. À l'aide d’un fouet électrique montez la crème en Chantilly jusqu’à ce que des petites crêtes se forment sur le dessus : ajouter le sucre vanillé et mélangez délicatement, la Chantilly est prête.

 

Avec une poche à douille, répartissez un peu de Chantilly dans les nids de meringues et ajoutez les fruits : myrtilles, groseilles et dés de nectarines pochées.

 

Dégustez aussitôt.

 

Conseils : pour une meringue bien ferme, commencez par battre les blancs d’œufs à vitesse moyenne. Dès que la mousse commence à se former, augmentez la puissance, puis ajoutez le sucre au fur et à mesure.

 

Fécule de maïs et vinaigre blanc : c’est le duo gagnant pour obtenir une meringue croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur.

 

Avant de déposer les feuilles de papier sulfurisé sur les plaques de cuisson, tamponnez ces dernières d’appareil à meringue : adhérence assurée des feuilles sur les plaques.

 

Voyage au bout du monde avec ce dessert néo-zélandais : une meringue croustillante à l’extérieur et fondante à l’intérieur, surélevée d’un Chantilly et couronnée de fruits. Un petit bijou de gourmandise à associer au Rivesaltes, un vin doux naturel venu du Languedoc-Roussillon.

 

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

 

 

Pavlova aux fruits rouges, nectarine et RivesaltesPavlova aux fruits rouges, nectarine et RivesaltesPavlova aux fruits rouges, nectarine et Rivesaltes
Pavlova aux fruits rouges, nectarine et RivesaltesPavlova aux fruits rouges, nectarine et Rivesaltes

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Michelle - Plaisirs de la Maison
  • : cuisine, pâtisserie, décoration de la table
  • Contact

logo c10[1]

Recherche

Texte Libre