Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 22:00

 

Pourquoi je vous parle de cette cuisine norvégienne ? je viens de passer une superbe semaine en Norvège, et bien sûr ma passion de la cuisine, de la gastronomie reviennent toujours sur ma table, lorsque je voyage.

 

Je me suis intéressée à quelques spécialités norvégiennes, j’ai testé des recettes trouvées sur le net et sur le blog le reste de la semaine sera consacrée à ce pays : skøleboller (brioches avec de la crème pâtissière et un glaçage à la noix de coco), skillingsboller (brioches à la cannelle et à la cardamone), boller et kanelboller (autres viennoiseries norvégiennes), sprø vafler (gaufres croustillantes) et enfin tilslørte bondepiker (ou « bergères voilées » un dessert à base de pommes).  

 

A l’origine la gastronomie norvégienne était peu variée mais suffisamment calorique pour supporter la topographie du pays et el climat rude. En effet la Scandinavie est enveloppée de froid et plongée dans le noir la majorité de l’année et la base de l’alimentation est composée de produits riches : laitages en tous genres, fromages, pommes de terre, gibier et poissons frais.

 

Quelques plats et produits typiques :

 

Le saumon , poisson riche en oligoéléments est l’un des rois de la gastronomie norvégienne, il est servi fumé (røklaks) ou mariné (gravlaks).

 

Le lutefisk est une spécialité que l’on servait surtout à Noël, c’est du poisson séché qui a été mis à tremper dans des bains successifs d’eau et de bicarbonate de soude, il est dégusté mélangé avec de la purée de petits pois, de bacon et de pommes de terre.

 

Le boknafisk est une spécialité du nord du pays, c’est un poisson à demi séché au gout corsé, servi avec des pommes de terre en robe des champs et du lard, le tout arrosé de lard fondu.

 

Le fiskmolje est une autre spécialité, c’est un mélange de foie de morue et d’œufs de poisson.

 

Les fiskeboller sont des quenelles de poisson à la sauce béchamel.

 

Il existe aussi plusieurs sortes de harengs marinés, dont le sursild, sardine marinée dans le vinaigre, dégusté accompagné de tranches d’oignon frais et de poivre noir.

 

Le tørrfisk, morue séchée pendant les mois d’hiver, traditionnellement produite dans les iles Lofoten, au nord de la Norvège.

 

Le rakfish, poisson fermenté, à consommer cru (spécialité de Valdres dans l’est de la Norvège)

 

Le Skrei, cabillaud du Nord Est de l’Arctique.

 

Le Kaviar en tube est une pâte à tartiner à base d’œufs de poisson.

 

Des crabe géants rouges pêchées à Kirkenes, en Laponie norvégienne.

 

Autre produit de la culture norvégienne : la viande, comme ils élèvent majoritairement des vaches laitières et que la viande de celles-ci n’est pas très tendre, les norvégiens consomment la viande de bœuf en ragoût ou hachée. Les kjøttboller, le plat national, sont des boulettes épicées de bœuf haché en sauce.

 

Les viandes d’élan, de renne ou de cerf sont séchées ou préparées sous forme de charcuterie. La viande renne se déguste en boulettes, en finnebiff, minces tranches arrosées de sauce d’airelles, ou en pinnekjott, viande séchée et fumée.

 

Les plats à base d’agneau et de mouton sont aussi très populaires et dégustent toute l’année : le farikal, plat à base de chou, de cumin et des graines de poivre entiers, le fenalar, un gigot d’agneau salé et séché, servi avec du pain azyme, des œufs brouillés à la ciboulette et accompagné d’une bière ; le smalahoved, tête de mouton cuite et servie entière est une spécialité des fjords.

 

Pour accompagner la viande et le poisson, la pomme de terre est un ingrédient qui accompagne les plats norvégiens. Elle peut être bouillie, rôtie, agrémentée d’oignons et de crème fraiche et reste un légume pas cher, comparée aux fruits et légumes souvent chers et assez fades.

Seuls des fruits et des baies de saison vendues au bord des routes en été et en automne, fraichement ramassés sont plus abordables.

 

Le populaire multekrem est un dessert à base de crème fouettée et de mûres arctiques (petites framboises sauvages jaune oranger).

 

La confiture d’airelles (tytteboer) peu sucrée et acidulée, se marie très bien avec le gibier.

 

Autre accompagnement préféré des Norvégiens : le pain avec une belle variété de formes et de textures : pains croquants, pains complets ou à l’épeautre, baguette, focaccia, flatbrød, lamelles de pain croquantes genre pain azyme.

 

Les norvégiens sont aussi gourmands : les tilslorte bondepiker, ou « bergères voilées », sont des pommes cuites en couches alternées, recouvertes de crème chantilly et de chapelure.

 

Les skillingsbollers sont des brioches à la cannelle que l’on trouve à Bergen.

 

Le fromasj n’est pas un fromage mais un soufflé aux fruits.

 

Les trollkrem ou la crème des Trolls est composée de blancs d’œufs battus en neige avec des airelles et su sucre.

 

Le bløtkake est un grand gâteau de fête de plusieurs étages à la crème chantilly, fourré de fruits rouges et de compote.

 

Autre tradition en Norvège : les gaufres  (vafler) qui sont moelleuses de forme ronde, facile à tenir en main, une fois pliée, elles se déguste avec de la confiture et de la crème ou avec du brunost, un fromage à pâte brune au gout un peu trop caramélisé.

 

Les norvégiens aiment beaucoup le porridge comme le rømmegrøt (sorte de bouillie cuisinée avec de la farine, de la crème aigre, du beurre et du lait entier) ou encore le riz au lait.

 

Autre produit de la gastronomie Norvégienne, l’aquavit (prononcé « akevitt ») qui est une véritable eau-de vie fabriquée à partir de pommes de terre et aromatisée aux graines de carvi, à l’anis, à l’aneth, au cumin, au fenouil et à la coriandre. Cet alcool est servi glacé et accompagne le saumon parfaitement et les plats de Noël.

 

La bière de Norvège est également excellente. Des micro-brasseries voient le jour et fabriquent d’excellentes bières artisanales.

 

Une affiche "boller" d'une boulangerie

Une affiche "boller" d'une boulangerie

Skøleboller

Skøleboller

Kanelboller

Kanelboller

Le tube de kaviar : pâte à tartiner à base d’œufs de poisson

Le tube de kaviar : pâte à tartiner à base d’œufs de poisson

Des poissons fumés ou marinés sur les étals du marché aux poissons de Bergen
Des poissons fumés ou marinés sur les étals du marché aux poissons de Bergen

Des poissons fumés ou marinés sur les étals du marché aux poissons de Bergen

Le menu traditionnel de noël en Norvège peut être très varié car il y a beaucoup de spécialités régionales, voici quelques plats qu’on peut retrouver sur une table pendant la période des fêtes (la Yuletide)

 

Ribbe : du travers de porc rôtie, servie avec de la choucroute et des pommes de terre, des saucisses de Noël, des boulettes de viande et de la sauce (Norvège du centre et de l’Est)

 

Pinnekjøtt :  des côtelettes d’agneau salées, séchées et parfois fumées. Ces côtelettes sont cuites à la vapeur sur un lit de branche de bouleaux d’où le nom pinnekjøtt qui signifie « bâton de viande. C’est le second plat préféré des Norvégiens pour le réveillon surtout dans la Norvège des fjords.

 

Lutefisk ou stockfish (poisson séché) qui a été mis à tremper dans des bains successifs d’eau et d’hydroxyde de sodium puis cuit au four, et servi accompagné de pommes de terre, de bacon, de purée de petits pois et de moutarde.

 

Multekrem est un dessert composé de mûres arctiques et de crème fouettée.

 

Smakaker selon la tradition de Noël, sept variétés différentes de biscuits et/ou de cookies doivent être sur la table, tous faits maison comme les gorokrumkaker ou berlinekrans . Le pepperkake (gingerbreadman) ou biscuit aux épices est le plus populaire d’entre eux.

 

Des petits pains faits maison, les bolle, sont servis durant le repas de Noël.

 

Bien sûr l’aquavit la boisson nationale est la favorite du repas de Noël

 

Et enfin le gløgg : c’est la version norvégienne du vin chaud, à base de vin rouge ou non agrémenté d’amandes sèches et de raisins.

 

Velbekomme (bon appétit)

 

 

Quartier de Bryggen à Bergen (deuxième ville de la Norvège)

Quartier de Bryggen à Bergen (deuxième ville de la Norvège)

Bergen ou porte d'entrée des fjords

Bergen ou porte d'entrée des fjords

Paysage de Norvège

Paysage de Norvège

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine 20/04/2017 11:03

Je ne suis jamais allée en Norvège, mais vos photos donnent l'eau à la bouche !

Babeth De Lille 04/10/2016 16:34

Je n'ai jamais mis les pieds en Scandinavie, mais je suis toujours attirée par la cuisine de là haut. Merci pour ce reportage gourmand.

Sylvie et Marc 04/10/2016 15:20

Tu es revenue avec de bien belles photos et de belles gourmandises aussi! C'est un beau voyage que tu as fait! Bises. Sylvie.

Michelle 05/10/2016 17:22

Merci Sylvie et Marc pour votre passage. Bonne journée

jackie 04/10/2016 12:25

Un beau voyage tout à fait dépaysant autant par les paysages que par les mets typiques de ce pays. Bisous

prici 04/10/2016 06:59

Tout cela est bien tentant et la dernière photo me fait rêver!
Bonne journée, Prici

Michèle 04/10/2016 06:35

Un superbe voyage! Vous avez du vous régaler!!! Bisous